Autres Dimensions

Sois qui tu es

Accueil > MESSAGES A LIRE - > MA ANANDA MOYI

MA ANANDA MOYI

14 août 2008

pdf

Bien aimés enfants de l'Amour, recevez la Lumière et L'Amour et ma bénédiction. Je suis MA ANANDA MOYI et je reviens parmi vous afin d'éclairer ce qui doit l'être encore, afin de vous permettre d'aller au delà de vous, au-delà de votre Essence afin d'éviter que les obstacles, qui peuvent apparaître maintenant et qui sont tous liés à des peurs, soient dissouts par l'action de l'Amour et par ma présence. Au cours de cette journée vous aborderez tout d'abord ce que, dans votre tradition, vous appelez les Archanges et que nous, dans le Védanta, appelons autrement. Ainsi, celui que vous appelez l'Archange Michel correspond dans ma tradition à Krishna. Il est l'être bleu de Lumière anthropomorphisé, certes, mais correspondant à la même énergie. L'Archange Gabriel correspond quant à lui à Vishnou. L'archange Uriel correspond, lui, à Shiva et l'Archange Raphaël correspond, lui, à Rama. Il existe dans votre tradition d'autres Archanges. Dans les traditions védantiques ces rôles sont attribués à d'autres types d'énergie ceci simplement, non pas pour vous faire établir des relations ou des interrelations, mais pour vous faire comprendre que, dans toutes les traditions comme dans tous les mondes (même si les mondes diffèrent) les qualités de la conscience et de l'énergie sont toujours les mêmes. Vous franchissez, certains, dans l'approche de la joie, appelée sérénité, d'autres dans la colère ou l'émotion, ce qui vient. Cela n'a aucune espèce d'importance. Regardez à l'intérieur de vous et comprenez que ce qui se manifeste ne sont que des éléments polarisés qui ne sont pas encore la joie suprême à laquelle je vous convie. Néanmoins, un grand pas a été fait. Il vous reste maintenant à être revêtu de la puissance archangélique ou de celle des Dieux créateurs, comme vous préférerez, afin de pouvoir vivre le feu intérieur. L'Archange, que vous appelez JOPHIEL, vous a donnés une étincelle de vérité sur ce que vous êtes. La mise en protection par les énergies archangéliques ou par les dieux du panthéon hindou correspond, grosso modo, aux 4 vivants qui permettent, en tant que pilier de création, à l'énergie du feu, de s'installer en vous. Ce feu est un feu dévorant qui instaure, de manière permanente, la joie en vous. A la fin de mon intervention une bénédiction spéciale vous accompagnera avant la bénédiction des 4 piliers de la création. Mais, auparavant, bien aimés enfants, j'aimerais ouvrir avec vous un moment de discussion, un moment de partage, un moment de communion. Car les mots, s'ils sont parfois de trop, sont parfois aussi un baume qui peut vous mettre dans de meilleures dispositions pour aller là où vous devez aller. Alors, bien aimés enfants, je vous donne parole.

Question : quelle est la différence entre les anges et les Archanges ?
Dans votre tradition les Archanges sont les archés de l'ange, ce sont les archétypes ayant présidé à la création des formes des anges. Il s'agit d'une variété d'ange. Par définition, ange est une variété d'être de Lumière n'ayant jamais vécu d'incarnation et représenté, dans vos différentes représentations, par des ailes. Dans la tradition védantique il s'agit de chars ailés mais cela est exactement la même chose.

Question : quelles sont leurs fonctions ?
Certains interviennent en des moments privilégiés. Quand ils interviennent, les 4 principaux, ils vont permettre de stabiliser en vous les piliers permettant l'éveil des Agni Deva, l'éveil du feu, donc, en votre forme présente, c'est une protection nécessaire. Certains archanges interviennent aussi, soit simultanément, soit de manière différente, au moment de grands évènements survenant au sein du système solaire. Krishna, ainsi, est le combattant ainsi que votre Mickaël, l'archange Michel. Chacun correspond à un pilier : le pilier du Nord, le pilier du Sud, le pilier de l'Est et le pilier de l'Ouest. Les piliers, même s'ils en ont la nomination, ne font pas référence à ce que vous appelez les 4 directions cardinales mais à un cadre inhérent et particulier dans lequel doit se développer le feu. Un cadre limitant l'expansion du feu au sein de votre forme afin de ne pas détruire la forme. L'éveil total du feu survenant sans la présence vibratoire et consciente des 4 archanges, il en résulterait une combustion spontanée.

Question : le feu est-il au centre des 4 piliers et correspond-il à ce qu'on appelle le Saint Esprit ?
Le feu est la réponse à la présence du Saint Esprit, en totalité, en vous. Le Saint Esprit, tel que vous le nommez, est une énergie descendante. Le feu est une énergie et une conscience remontante.

Question : la présence vibratoire d'un chant, d'un mantra, de musique, peut aider à dissoudre ses peurs ?
Bien aimé enfant, il s'agit de béquilles qui vous sont données, de même que la beauté de la création, pour vous permettre d'oublier certaines vicissitudes présentes du fait même de votre incarnation. Ainsi les encens, les parfums, les odeurs, les musiques, les danses, sont autant d'éléments qui viennent exalter votre âme à trouver cet éveil, cette joie et ce feu.

Question : est-il possible pour un parent, aujourd'hui, de libérer ses enfants du lien parental filial ?
Cela semble difficile au niveau ne serait-ce que de l'ADN que vous partagez. Rappelez-vous que le plus grand du karma que la personne ait à surmonter est lié à ses parents car vous choisissez systématiquement comme parents des gens qui vous ont assassinés ou tués ou fait beaucoup de mal dans une vie passée et vous revenez, à travers l'ADN que vous empruntez, leur permettre de réparer leur karma à eux, envers vous. C'est un acte d'Amour indicible. Néanmoins vous êtes liés par l'ADN. Il n'y a que l'éveil qui brûle l'ADN et le transforme, ou l'éveil des fins de cycle, qui permet cela, en dépassant le stade de l'incarnation. Néanmoins la libération de vos enfants, de vos parents, est possible par l'éveil, justement. Je parlais de votre éveil à vous. Vous n'êtes pas responsable de l'éveil de vos enfants ou de vos parents.

Question : comment être sûr qu'on a fait un bon choix ?
En le vivant.

Question : qu'en est-il de la relation karmique parent / enfant dans le cas d'un enfant autiste ?
Exactement la même chose avec, dans ce cas présent, une solution de réparation beaucoup plus intense par la quantité d'Amour nécessaire à déployer. Quand je parle de meurtre il ne s'agit pas toujours du meurtre de la forme mais d'un meurtre en parole.

Question : pourquoi des êtres évolués restent en contact avec ceux qui les ont servis, au-delà de la vie ?
Parce que certaines âmes, bien que libérées des contingences de la forme et de la vie, maintiennent des liens qui passent par l'au-delà. Ils se sentent investis d'une mission particulière par rapport à ces âmes avec lesquelles ils étaient en relation et, le plus souvent, en lien.

Question : cela signifie que trépasser, pour un humain, ne correspond pas forcément à une évolution de conscience ?
Tout à fait. Cela correspond à des expériences. Vous accumulez des expériences. Quand vous quittez le champ de forme dans lequel vous vivez vous revivez, hors du temps, la totalité de ce que vous avez vécu, mais non pas en votre corps ou en votre conscience, mais dans la conscience de tout ceux (objets, personnes, êtres vivants) que vous avez rencontrés. Si, par exemple, vous avez adressé un sourire à un enfant, au moment de votre mort vous ne vivrez pas le sourire que vous avez donné à l'enfant, mais vous vivrez la réaction et le ressenti de l'enfant. Il en est de même pour toutes les actions que vous commettez de votre vivant, absolument toutes.

Question : que se passe-t-il au moment du trépas quand on voit les images de sa vie défiler, comme encodées quelque part ?
Elles le sont. Rien de ce que vous vivez en incarnation ne s'efface. Tout s'inscrit, même ce que vous ne voyez pas, ce que vous ne ressentez pas, tout ce qui se passe, pas uniquement de votre point de vue au niveau conscience et regard, mais tout ce qui vous entoure est imprimé dans ce qui est appelé l'atome / germe.

Question : c'est cet atome / germe qui quitte le corps par le nerf pneumogastrique au moment du trépas ?
Le terme « s'échapper » n'est pas complètement exact mais semble correspondre, cher enfant, à ce qu'il y a dans ta compréhension.

Question : que vont devenir les archétypes créés, comme, par exemple, l'archétype de la douleur ?
Le passage aux dimensions de Lumière ne peut laisser passer les éléments douloureux. Néanmoins votre mémoire sera restaurée en totalité à titre d'expérience et non pas à titre d'émotions. L'émotion est totalement dépassée dans les mondes de Lumière. Néanmoins une mémoire non émotionnelle est, elle, gardée, de même que, quand vous passez de vie à trépas en cette dimension, vous expérimentez ce que je viens de dire. De la même façon, passer en dimension autre de Lumière permet de révéler l'ensemble de vos mémoires en incarnation mais aussi de vos mémoires autres en ce plan, et la mémoire même de votre âme, et de tout ce qui fait ce que vous avez été ou êtes.

Question : pourquoi une Lumière si intense est passée par les points de crucifixion du Christ sur le Golgotha ?
Certaines formes d'initiation confèrent à certains êtres humains ce que vous appelez les stigmates du Christ. Cela correspond à une réalité énergétique voulue par certaines énergies structurées, au-delà des archanges, que vous appelez les séraphins qui sont des êtres de feu qui brûlent. Chez certaines personnes, qui ne sont pas uniquement des âmes humaines mais qui sont des entités planétaires ayant pris forme humaine, vous allez retrouver ce marquage. Cela a été le cas pour certains saints de votre tradition. L'exemple le plus connu est certainement celui que vous avez appelé Saint François d'Assise qui, plus tard, a été incarné dans celui que vous avez appelé Padre Pio da Pietrelcina qui était en fait une grande entité non humaine, ayant pris forme humaine par sacrifice, qui était l'entité de Mars.

Question : pourquoi le Christ a dit sur la croix : « Père, pourquoi m'as-tu abandonné » ?
Il illustre ici l'archétype que vit absolument tout être humain en incarnation dans l'instant précédant la résurrection et donc la mort. Il est un moment qui précède la résurrection où tout le monde vit les affres de l'abandon et de la solitude. C'est ce que j'exprimais il y a quelques jours quand j'exprimais que vous êtes irrémédiablement seuls et pourtant irrémédiablement reliés à l'ensemble de la création. Mais le point précis de la mort et de la résurrection s'accompagne d'une des angoisses les plus profondes qui existent. Rassurez-vous, cela est la dernière à vivre dans ces mondes.

Question : l'atome / germe correspond à la goutte blanche ?
Il existe 2 atomes / germes : un atome / germe spirituel et un atome germe divin. L'atome / germe divin n'est que le témoin de la Présence. Il n'enregistre rien. Seul l'atome /germe spirituel encode ce que vous vivez.

Question : comment peut se dissoudre l'angoisse de la séparation et de l'abandon ?
En la vivant, il n'y pas d'autre alternative. L'ultime séparation qui précède l'éveil à la joie passe toujours par cette étape. Je dirais même que c'est ce processus d'abandon, de dissolution qui est responsable de l'éveil. En ce sens, certains mystiques ayant choisi ce que vous appelez un chemin de croix, peuvent illustrer cela. Bien évidemment il n'est absolument pas nécessaire que cette étape dure toute une vie ni plus qu'un instant. Néanmoins, certaines âmes, par un chemin qui leur est propre ont expérimenté cela.

Question : dans la tradition occidentale, l'image de la couronne d'épines du Christ correspond à ce qu'on appelle l'éveil de la couronne ?
Il s'agit du même processus. Il s'agit aussi, dans le cas de la couronne d'épines, au renoncement à son individualité tout en restant en incarnation, au renoncement de ses désirs, au renoncement d'un certain nombre de choses indispensables.

Question : l'angoisse de la séparation vécue par un enfant peut être transmissible à ses propres enfants, plus tard, par l'intermédiaire de l'ADN ?
Au-delà même de l'ADN, par les champs de force et de résonance que vous avez créés. Être enfant de telle personne nécessite aussi de partager des champs énergétiques qui sont des champs de conscience, avant même d'être de l'ADN. Bien évidemment que cela est transmissible.

Question : l'enfant de 2ème génération doit donc vivre un double abandon ?
Tout dépend de l'empreinte qui est en vous, de la marque liée, d'une manière générale, à ce que votre âme a expérimenté comme séparation durant ses incarnations. Chaque être humain est différent par rapport à cela.

Question : vous parliez d'angoisse au moment de la mort. Cela signifie-t-il qu'il n'y a pas de mort paisible ?
Je parle de la mort liée à l'éveil. Je ne parle pas de la mort de transition pour passer de l'autre côté.

Question : vous parliez de l'influence des champs entre enfants et parents. Cela signifie que l'être humain est totalement conditionné ?
Jusqu'à votre éveil, oui. Néanmoins l'éveil confère une autre forme de conditionnement : la responsabilité de la Lumière. Être un porteur de Lumière est une grande responsabilité faisant de vous un être éveillé, un être qui porte cette Lumière et qui doit distribuer cette Lumière. Cela est un fardeau. Cela est une joie. Cela est le fardeau de la joie. Cela est un grand poids au travers de la nouvelle légereté trouvée dans l'éveil. L'accroissement dimensionnel, l'accès au-delà de la forme, dans des dimensions au-delà des incarnations, et au-delà même des mondes de Lumière jusqu'à un certain stade, sont des prises de responsabilité de plus en plus grandes. Cette prise de responsabilité s'accompagne aussi d'une liberté de plus en plus grande. Cela est fort difficile à assimiler avec des mots. Ce que je veux dire par là c'est qu'il ne faut pas croire que l'éveil est une déresponsabilisation. Il ne faut pas croire que l'éveil va vous retirer des épines dans vos vies ou même dans les mondes de Lumière. Devenir Lumière est un processus léger et pesant à la fois car il vous confère la responsabilité

Question : nous gardons donc la responsabilité de notre propre démarche d'évolution ?
De la vôtre mais aussi de bien d'autres. Je vous disais que vous êtes seul avec l'éveil, qu'il n'y a que vous avec vous-même mais, une fois l'éveil réalisé, une fois la Lumière déployée, vous devenez responsable de la Lumière que vous émettez. Vous avez charge de Lumière. Cela s'accompagne d'une plus grande liberté mais aussi d'un plus grand poids mais ce poids est légèreté car il s'accompagne d'un accroissement important des capacités.

Question : la mission de ces êtres est alors de diffuser la Lumière à d'autres ?
Cela est plus qu'une mission. Cela est la réalité de ce qui se passe.

Question : sachant qu'on a tous une couleur d'âme, va-t-elle perdurer en 5ème dimension, et comment se reconnaître ?
La couleur d'âme est spécifique à votre travail en incarnation. Quand vous sortez des mondes séparés et dissociés de 3ème dimension cette couleur n'a plus lieu d'exister. Quant à la reconnaissance, elle passe directement par la conscience pure et ne passe plus par les sens.

Question : les gens qui vivent l'éveil ont-ils vocation à entraîner, en quelque sorte, l'éveil chez autrui ?
Cela va bien au-delà de cela, cher enfant. Les êtres qui réalisent l'éveil, l'accès à une autre vie dimensionnelle, prennent charge de l'ensemble de la dimension inférieure c'est-à-dire de tous ceux qui n'ont pas vécu cet éveil. De la même façon, vous l'avez compris, à travers les enseignements des peuples intra-Terrestres qui sont là depuis beaucoup plus longtemps que vous et qui veillent à la stabilité de cet espace de vie appelé Terre mais aussi de manière collective sur l'ensemble de l'humanité. En cela la Lumière est responsabilité. Prendre charge ça veut dire supporter, guider, aimer et surveiller les âmes n'ayant pas encore trouvé le chemin de l'ascension, de la même façon que le soleil veille sur vous. Il en est de même pour les entités de conscience ayant vécu l'éveil et passant dans une dimension supérieure dans l'intra-Terre.

Question : ces gens qui vivront l'éveil « superviseront » la Terre au même titre que le font les intra-Terrestres aujourd'hui ?
Cela s'appelle le service et cela existe dans toutes les dimensions.

Question : où iront ceux qui ne vivront pas l'éveil ?
Vers la même dimension mais en d'autres manifestations.

Question : à part l'intra-Terre, quels sont les autres espaces ?
Vous le saurez le moment venu.

Question : on choisira ?
Vous ne choisirez pas mais vous serez choisis par le principe d'affinités vibratoires.

Question : comment fermer la porte aux désirs ?
Le désir s'évanouit dans l'éveil. Toute volonté qui voudrait contraindre un désir, quel qu'il soit, verrait apparaître un autre désir qui le remplacerait aussi vite. À un certain niveau d‘existence le désir fait partie de l'existence. On ne peut échapper au désir par le contrôle. Certes, vous pouvez contrôler un désir. Mais, dans la 3ème dimension, d'autres désirs se font jour très vite. Le désir se dissout de lui-même au moment de l'éveil.

Question : alors, comment les être éveillés se déplaçaient, par exemple, puisqu'alors il faut avoir le désir de se déplacer ?
Ce n'est pas eux qui ont le désir c'est la Lumière en eux qui exprime le désir.

Question : comment savoir si c'est la Lumière ou son ego ?
Le désir est au niveau de l'ego. Le désir lié à la Lumière n'est pas un désir, c'est une nécessité inhérente à la Lumière. Manger est un acte dicté par l'ego. Ainsi, de mon vivant je pouvais passer de longues périodes sans manger. Est-ce que c'était mon désir de ne pas manger ? Absolument pas. Ce corps était saturé de joie, saturé de félicité et n'avait rien besoin d'absorber d'autre. Cela n'était pas un désir de la forme mais une nécessité de la Lumière.

Question : pourquoi l'éveil est limité à l'accès à la 5ème dimension et non pas à d'autres dimensions ?
Parce que vous êtes limités par une forme. Aussi bien une forme de l'enveloppe corporelle mais aussi de formes plus subtiles. Il existe, je dirais, des passages obligés. Vous ne pouvez vous retrouver du jour au lendemain, je dirais, gérant planétaire ou gérant d'un soleil.

Question : mais des Saints ont déjà vécu cette ascension fulgurante, au-delà de la 5ème dimension ?
Oui, bien sûr, mais ils venaient de dimensions déjà bien au-delà de celle que vous avez expérimentée.

Question : si nous remplaçons le peuple de l'intra-Terre, que va-t-il devenir ?
Et bien, il va devenir ce qu'il doit devenir et ce qu'il attend depuis fort longtemps : d'accéder lui aussi à une nouvelle dimension et de se retourner et intégrer une nouvelle étape.

Question : quelle sera cette nouvelle étape ?
Cela ne vous concerne pas.

Question : allons-nous nous croiser ?
Il y aura de grandes cérémonies. Quand vous allez habiter une nouvelle région, ceux qui connaissent la région vous accueillent, bien sûr. Il existe aussi une phase de préparation à de nouveaux paradigmes, à de nouvelles façons de vivre. Cela viendra en son temps.

Question : ce qu'on appelle l'éveil correspond au retour dans la maison du Père ?
En quelque sorte, oui. C'est vivre sans être séparé, distancié de la dimension de la maison du Père mais il y a de nombreuses maisons.

Question : le bakti yoga est la forme la plus rapide pour se rapprocher de Dieu ?
Le bakti yoga ou le dévot yoga sont des formes particulières de service. Effectivement, pratiquer le bakti yoga, pratiquer les dévotions, pratiquer le service, va vous rapprocher, beaucoup plus rapidement que la vie égoïste, de la divinité. Cela va raccourcir considérablement le temps consacré à l'expérience personnelle. Mais, néanmoins, jamais le bakti yoga ne déclenchera l'éveil. En cette fin de cycle, fin du kali yuga, l'éveil est le même pour tout le monde. Les conséquences, bien évidemment, en sont différentes selon les âmes, selon les chemins, selon les sources. Il est écrit aussi dans les Upanishads qu'à la fin du kali yuga les enseignements des livres seront dépassés. Ce qui est valable pendant un cycle n'est plus valable lors du changement de cycle.

Question : suivre ces enseignements, aujourd'hui, pourrait même gêner l'éveil ?
J'ai déjà eu l'occasion de dire que toute croyance, quelle qu'elle soit, est un frein au processus de l'éveil. Vous devez dépasser les croyances. Vous devez tuer le Maître. Vous devez à tout prix aller au-delà de ce à quoi vous avez cru jusqu'à présent et qui, jusqu'à hier encore, était encore votre guide, votre rampe et votre sécurité.

Question : si le peuple de l'intra-Terre va vivre lui aussi un retournement, cela signifie qu'il y a encore une part d'inaccompli dans la 5ème dimension ?
Mais tout est inaccompli, depuis les dimensions les plus denses jusqu'aux plus informes. Tout s'accomplit chaque jour, à chaque minute. L'évolution, telle que vous l'entendez avec votre mental, est quelque chose qui ne présente pas de fin, aussi bien en cette dimension que dans toutes les dimensions.

Question : votre incarnation était-elle liée à l'accompagnement du processus collectif d'éveil ?
Au même titre que l'incarnation de tous les avatars, de tous les êtres éveillés. Je ne parle pas d'éveil au cours du processus d'incarnation. Je parle bien d'êtres éveillés incarnés.

Question : à l'heure actuelle, quels sont les êtres éveillés incarnés ?
A chaque génération ils sont moins de 10. Il ne m'appartient pas de le révéler.

Question : est-ce parce qu'ils doivent œuvrer discrètement ?
Pas tous. Certains, oui. Certains, non.

Question : Mère et Sri Aurobindo ont permis d'amener la conscience dans les cellules du corps ?
Oui.

Question : est-il bon de continuer dans cette voie ?
Les techniques qui ont été données par Sri Aurobindo correspondent à une réalité à condition, encore une fois, que vous sortiez du livre. Rappelez-vous que vous devez tuer tous les enseignants et tous les Maîtres pour le devenir vous-mêmes. Vous êtes à la fin d'un temps. Ces êtres, dont je faisais partie, nous sommes incarnés avant la fin des temps pour vous permettre de vivre cela.

Question : doit-on subir une initiation pour pouvoir accéder à l'absolu ?
L'absolu est une révélation. Ce n'est pas une initiation. Les initiations sont multiples. Il en existe une infinité. En votre dimension, il existe un certain nombre d'initiations. La révélation est une forme d'initiation. L'éveil est une autre forme d'initiation. Initiation consiste à démarrer un nouveau cycle dans un état de conscience différent de celui qui existait avant. Votre vie même est initiation. Les expériences que vous vivez sont des initiations. Elles déboucheront inévitablement sur la Lumière. Simplement, un cycle dans cette dimension (comme dans d'autres) a une durée pas nécessairement linéaire. Alors, la durée peut être très grande ou très petite au sein même du cycle dans lequel vous vous situez. Néanmoins vous pouvez très bien vivre une révélation sans pour autant y adhérer. L'éveil est tout à fait autre chose.

Question : plutôt que de passer de dimension en dimension, y-a-t-il un chemin plus direct pour atteindre notre but ultime ?
Puisque les dimensions et l'évolution sont sans fin, comment pourrait-il exister des chemins plus directs vers cette fin qui n'existe pas ? Il n'y a pas de fin. Alors, certaines âmes peuvent éprouver le besoin de raccourci mais le passage d'une forme à une autre forme, au-delà des formes des mondes de 3ème dimension, nécessite une certaine progression que l'on ne peut économiser car aller d'une dimension à une dimension supérieure est, en fait, grandir en Lumière et grandir en conscience. Certaines expériences vécues lors de certaines initiations entrouvrent les portes de conscience qui peuvent être appelées infinies, cosmiques, divines. Mais ce n'est pas parce qu'une porte s'entrouvre et que vous vivez, nous appellerons ça, une conscience cosmique où vous fusionnez avec le soleil, avec les galaxies, que vous devenez pour autant soleil et galaxie. Vous savez que vous êtes cela mais vous ne pouvez le réaliser en totalité. Le plus important étant d'être connecté à cette réalité.

Question : Y-a-t-il un cloisonnement entre la 5ème dimension et les dimensions au dessus, comme il y en a entre la 3ème et la 5ème ?
Non. Les dimensions au-delà de la 3ème ont conscience de l'interaction de toutes les dimensions.

Question : plutôt que de cloisonnement entre les dimensions, peut-on parler d'interpénétration ?
Ce terme est juste. Il y a interpénétration. Mais il y a aussi interpénétration de toutes les dimensions avec la 3ème dimension. Le seul problème se situe au niveau de la conscience de cette interpénétration.

Nous n'avons plus de questionnements. Nous vous remercions.

Bien aimés enfants de la Lumière, je vais vous transmettre maintenant ma bénédiction. Je vais vous demander d'accueillir celle-ci maintenant en inclinant la tête et en venant placer vos 2 mains, comme une coupe, sur votre front.

... Effusion d'énergie ...

Soyez bénis. Je vous aime. Je vous dis à très bientôt.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page