Autres Dimensions

Sois qui tu es

ANAËL

1er juillet 2012

pdf

Je suis ANAËL, Archange. Bien aimés Enfants de la Liberté, recevez grâces, bénédiction et ma Présence. Je viens à vous, en tant qu'Archange de l'Amour, afin, à la fois, de vous délivrer un certain nombre de compléments concernant Amour, Unité et Absolu et aussi de voir s'il persiste, en vous, un certain nombre de questionnements concernant ces trois mots.

L'Absolu contient l'Amour, il contient l'Unité, il contient la Dualité, il contient votre Présence au sein de ce monde, il contient l'Être, il contient l'ensemble de ce qui, de ce point de vue où vous êtes, ne peut vous être connu, en totalité. L'Amour, mot qui a été si longtemps utilisé parce qu'il correspond à ce qui sous-tend et manifeste l'Absolu, au-delà même de sa propre manifestation. La problématique étant que l'homme appelle amour tout ce qui, pour lui, représente quelque chose qui est conçu et vécu comme un objet de désir, comme une manifestation, comme une perception, au sein de ce qui est nommé Absolu. L'Amour est donc ce qui sous-tend la totalité du Créé, comme de l'Incréé. Cet Amour-là n'a aucune mesure avec ce que l'humain appelle amour, au sein même de ce qui est appelé sa présence sur ce monde, au sein même de ce qui est appelé sa transformation actuelle, appelée, voilà quelque temps, Fils Ardent du Soleil, Couronne Radiante du Cœur ou différentes manifestations, inscrites dans vos structures physiques, vous ayant permis, durant ces années, de manifester, de réaliser, ce qui a été nommé le Soi. La Réalisation n'est pas l'Amour, la Réalisation n'est pas l'Absolu. Ils peuvent en être, pour certains d'entre vous, les prémices, la préfiguration et l'anticipation mais ne correspondent, en aucun cas, à l'Amour Absolu ou à l'Absolu Amour, nommé aussi Ultime. Il existe, en effet, du principe même de la falsification de ce monde, de l'enfermement de ce monde dans lequel vous êtes prisonniers, un certain nombre d'éléments (liés à la localisation précise au sein d'un corps, au sein d'une conscience, au sein d'une pensée, au sein d'un certain nombre de mécanismes) qui vous permettent d'évoluer, en toute conscience (qu'elle soit fragmentaire ou unifiée), au sein même de votre présence sur ce monde. L'Absolu et l'Amour, au sein de l'Absolu, ne peut en aucun cas ni être une perception, ni même être une Vibration de la conscience mais est, par-dessus tout, la Transparence la plus totale, faisant que dès que vous rejoignez ces sphères, au-delà de ce corps, même au sein du corps d'Êtreté, ou encore dans l'Absolu, vous devenez vous-même cette Transparence.

La Transparence dont je parle n'est pas un concept moral, ni social, et encore moins une vue de l'esprit. La Transparence est une réalité métaphysique consistant à devenir Transparent, c'est-à-dire à se laisser traverser par toutes les ondes, par toutes les gammes de fréquence, par tous les éléments présents au sein de ce monde, comme dans l'ensemble des multivers ainsi que des Dimensions, depuis celle où vous êtes jusqu'à la Source et jusqu'à ce qui englobe, au-delà de la Source, l'Absolu. Tant que cette Transparence n'est pas établie, tant qu'il existe, en vous, sur ce monde, une volonté particulière de Lumière, vous ne pouvez être la totalité de la Transparence. Je m'explique : voilà quelques années, avant les Noces Célestes, je vous avais expliqué (avec des mots et par des Vibrations) ce qu'était l'Abandon à la Lumière. En effet, l'Abandon à la Lumière a permis de transformer cette structure altérée nommé corps falsifié, carboné, dissocié, afin d'accueillir, au sein de ce corps (que vous le nommiez Temple ou sac n'a aucune importance) car c'est au sein de ce corps que s'est réalisée l'alchimie vous ayant permis, par l'action de la Lumière, d'accueillir la Lumière, de devenir un KI-RIS-TI, de voyager au sein du corps d'Êtreté, ou de manifester la Conscience pure, la Conscience unifiée, la conscience du Soi.

À un moment donné, est apparu, sur cette Terre, un mécanisme qui vous était strictement inconnu, du fait même de la falsification. Ceci a suivi, quelque temps après, la Libération du Soleil et la Libération de la Terre, comme une onde particulière nommée Onde de Vie ou Onde de l'Éther, venant vous rendre à votre racine stellaire, à votre racine intra-terrestre. Cette Onde de Vie et ses caractéristiques (qui vous ont été expliquées et que nombre d'entre vous ont vécues), a concouru, en quelque sorte, à vous établir, par le Manteau Bleu de la grâce, par la Libération des Éthers et la Fusion des Éthers, à votre propre Liberté. Bien au-delà de ce monde, bien au-delà de votre Présence, bien au-delà de votre Conscience, qu'elle soit fragmentaire ou unifiée. Ceci a permis, je l'espère, pour nombre d'entre vous, sur cette Terre, de se diriger vers cet Abandon du Soi, afin de redevenir ce que vous Êtes, de toute Éternité, au-delà de toute forme, au-delà de toute Présence, et au-delà de toute Conscience. Faisant de vous, à la fois, des Enfants de la Liberté et, comme nous le souhaitons pour vous, des Libérés vivants, ce que celui qui se nomme BIDI appelle Absolu dans la Forme. Ceci vous donne à vivre des états non ordinaires, non conscientisés, où il existe quelque chose qui ne peut être appelé Conscience, qui ne peut être appelé le Soi, qui ne peut être appelé la Réalisation, d'aucune manière, parce que cela correspond à ce que vous Êtes, en toute Éternité. Nous vous avons dit aussi que vous étiez Libres et Libérés, quel que soit l'emplacement d'une Conscience au sein du Soi ou de la non conscience liée au non Être et à l'Absolu. Il existe, en effet, non pas une progression mais des éléments qui se distancient les uns des autres. L'Abandon à la Lumière réalise le Soi. L'Abandon du Soi réalise, si on peut dire, l'Absolu. L'Absolu est au-delà de toute implication au sein de ce monde. Elle fait de vous des Êtres Libérés vivants, n'ayant plus de manifestation, ni d'attrait, au sein des Dimensions intermédiaires, ni même au sein de la Source mais vous fait, en définitive, réaliser que vous êtes un point de l'hologramme contenant, en lui, la totalité de l'hologramme. Il n'existe pas de meilleure expression que celle que je viens de vous donner : l'hologramme est constitué d'un ensemble de points qui reproduit, en lui-même, la totalité de l'ensemble des autres points présents au sein de l'hologramme.

C'est en ce sens que nous avons insisté sur le fait que nous soyons, en vous, avant tout. C'est en ce sens que s'est projetée la Conscience, au sein du Soi, ayant permis de réaliser le Canal Marial, l'activation de ce Canal Marial, sa constitution, vous donnant à percevoir, vous donnant à vivre et à Vibrer les différentes Présences qui, aujourd'hui, se manifestent, pour nombre d'entre vous, au sein de ce Canal Marial, à la gauche de ce corps physique ou à l'arrière de ce corps physique. Ces Présences, comme cela a été annoncé par MIKAËL (ndr : son intervention du 5 juin 2012) et, voilà très peu de temps, par MA ANANDA MOYI (ndr : son intervention du 30 juin 2012), sont les éléments qui vont vous assister durant ce Passage, tel qu'il est précisé dans ces temps à venir, comme préfiguré et anticipé, voilà presque sept ans, par le Guide Bleu nommé SÉRÉTI (ndr : son intervention du 4 juillet 2005). Aujourd'hui, vous êtes dans ces moments. Vous êtes, en effet, à la date du mois qui correspond à cette Libération et à ce Passage, devant vous conduire, non pas à la disparition de ce qui est nommé, de manière humoristique, le grille-planète, par le Commandeur des Anciens, mais bien à réaliser ce que vous Êtes, de toute Éternité, c'est-à-dire l'Absolu.

En ce sens, l'Abandon du Soi peut se traduire, pour vous, par un sentiment de perte de repères, de perte de conscience, et c'est très exactement ce qu'il est. La conscience correspond, dans ses différents aspects, au Je, à la conscience d'une distance (même si la distance a disparu), à la conscience d'une existence (même si l'existence cesse). C'est cela qu'il vous est offert aujourd'hui : redevenir le Tout, c'est-à-dire n'être plus rien au sein de ce monde afin d'être Abandonné, en totalité, à ce que vous Êtes, de toute Éternité. Nous sommes parfaitement conscients que nombre d'entre vous ont besoin de mener à bien un certain nombre d'expériences au sein des Mondes Unifiés et parfois au sein des Mondes carbonés eux-mêmes. La Libération, comme cela avait été annoncé par la Source, consiste à vous faire remémorer et vivre ce que vous Êtes, de toute Éternité. Le contact avec les autres Dimensions se réalisant, actuellement, par la Présence, à vos côtés, de toute Présence que vous appellerez, que vous nommerez, et qui serait présente dans le même espace qui est le vôtre.

La présence effective des Êtres multidimensionnels consiste à vous faire retrouver votre Essence, à vous faire manifester, conscientiser au-delà de la conscience, pour, enfin, annihiler la conscience elle-même, afin de faire cesser le Je, afin de faire cesser le Soi, afin de faire cesser toute forme d'extériorisation, toute forme d'intériorisation et de vous faire pénétrer dans des espaces absolument vierges, nommés Absolu, dont, bien évidemment, rien ne peut être dit, rien ne peut être exprimé parce que cela est au-delà de tout concept, de toute perception, de toute Vibration, de toute expérience et de tout état. Ainsi, les étapes préalables, vécues durant votre hiver qui vient de s'écouler (nommées Communion, Fusion, Dissolution, Multi-localisation, Délocalisation et absence de localisation), sont des états préalables et nommés Ultimes vous permettant, si telle est votre Vibration, permettant de l'annuler afin de vous retrouver dans ce que, de votre point de vue, vous pourriez appeler le Néant, le Vide mais qui en fait, du point de vue de l'Absolu, est la Plénitude. Nous vous avons toujours dit, dans la période durant les Noces Célestes, que vous étiez inversés, que ce que vous appeliez lumière visible avec vos yeux n'était, en fait, qu'une lumière reflétée, altérée, liée au principe même de l'axe ATTRACTION-VISION falsifié des Croix de la tête, vous ayant altérés dans vos propres perceptions, dans votre propre filiation et dans votre propre possibilité de connexion à la réalité de ce que vous Êtes, au-delà de tout être. Tout ceci cesse, en ce moment même. Tout ceci se dévoile, en ce moment même, n'attendant plus que le signal ultime de la Terre qui a été délivrée. La Terre a été délivrée dès l'instant où l'Onde de Vie est apparue, au cours de votre premier trimestre de l'année 2012. Les conséquences de cette Libération sont visibles au niveau des manifestations et des modifications géophysiques planétaires, aussi bien au niveau de vos climats, de vos sols, de vos volcans, que de l'air que vous respirez, depuis le Soleil et jusqu'aux confins de l'ensemble des univers, résultant de l'alignement galactique avec Alcyone.

Aujourd'hui, vous êtes devant cette étape, devant la Porte Étroite, vous appelant à Passer. Nous sommes là pour éclairer le Passage mais nous ne pouvons le Passer à votre place. Il existe donc un principe, qui avait été nommé, en son temps (qui se déroule pour vous, actuellement, de manière plus ou moins intense, et plus ou moins avancée), le Choc de l'humanité qui est, en fait, votre Choc individuel. Les points d'attraction de votre conscience, au sein de ce monde (nommés attachements, nommés expériences), sont à cesser, non pas en vous détournant d'eux mais, comme cela a été énoncé, de manière multiple, par BIDI, par le changement de point de vue. Il n'y a, en effet, que par ce changement de point de vue, qui n'est pas une attitude mentale mais bien un déplacement total de la conscience, vous amenant à voir ce corps pour ce qu'il est, à voir votre vie pour ce qu'elle est, et à voir le monde tel qu'il est, permettant alors d'ôter, de vous, les derniers Voiles de l'isolement. Ces derniers Voiles d'isolement ne concernent pas seulement le système de contrôle du mental humain, ainsi que la matrice astrale (qui, comme vous le savez, au niveau collectif, ont été dissous dans leur temps) mais à aller bien au-delà, c'est-à-dire, en quelque sorte, à trancher vous-même les liens d'attachements. À trancher vous-même, en premier lieu, le lien d'attachement le plus formel correspondant à vous-même ou, en tout cas, à ce que vous croyez être au sein de ce corps, au sein de cette vie, et au sein de l'expression de la vie falsifiée et altérée au sein de ce monde. Votre liberté est totale, dans un sens comme dans l'autre. Il ne s'agit pas d'une liberté de choix, parce que ceci (de par ce que vous avez vécu depuis, pour certains d'entre vous, de nombreuses vies) n'est pas seulement une qualité Vibratoire mais bien une préparation qui vous a mené à vous présenter devant le seuil : le seuil de la rupture de l'éphémère, vous amenant à faire cesser tout éphémère. L'appel de la Lumière devant se manifester de façon plus audible et plus visible à vos yeux de chair, par la Lumière solaire, par l'Appel de MARIE, par les résonances des Trompettes du Ciel et de la Terre, en vous, vont vous amener, dans très peu de temps, en termes terrestres, à conscientiser tout cela et à décider, en toute Lucidité, en toute Clarté, en toute Précision, si vous souhaitez maintenir une forme quelconque d'expérience ou regagner ce qui a été nommé Shantinilaya, c'est-à-dire les Demeures de Paix suprême, où nulle expérience ne peut venir troubler ce que vous Êtes, de toute Éternité.

Saisissez bien que cela ne peut être, en aucun cas, l'un et l'autre. Il ne peut y avoir et exister de préservation d'une quelconque forme, au sein de l'Absolu. Toutefois, l'expérience de la conscience se déroulant de façon simultanée, au-delà de tout temps et de tout espace et de toute Dimension, vous réaliserez, à ce moment-là, que vous êtes, effectivement, le Tout et que seule la projection de vous-même, avant que l'altération ait lieu, a joué dans le sens de la manifestation d'une conscience se regardant elle-même, s'éprouvant elle-même, jouissant d'elle-même. D'ailleurs, l'Unité se manifeste par la Joie. Aujourd'hui, même cette Joie doit être, en quelque sorte, réfutée, comme le dirait BIDI, afin de vous permettre d'aller dans la Demeure de Paix suprême, qui est bien au-delà de l'expression de la Joie, bien au-delà de l'expression du rire, bien au-delà de la Conscience Unitaire, mettant fin à la fragmentation. Nous sommes parfaitement lucides que nous vous avons donné l'ensemble des choix, l'ensemble des possibilités, l'ensemble des scénarios, l'ensemble de ce qui était de l'ordre du possible et de l'impossible, pour vous. En définitive, il n'y a que vous et vous seul qui déciderez de Passer ou de rester. Saisissez bien, toutefois, que l'Ascension de la Terre est bien un mécanisme réel, modifiant la structure physique de façon la plus importante qui soit possible, avec un certain nombre de facteurs géophysiques qui vous ont été énoncés, voilà quelques années, par le Commandeur des Anciens. Vous êtes face à vous-même, vous êtes face à ce que vous nommez la mort. La mort est une nouvelle naissance. Si la chenille accepte de devenir papillon, il est évident que la chenille n'existe plus. Cette Transfiguration ou transsubstantiation (car cela en est une), consiste aussi, pour certains d'entre vous, à dépasser toute identification à une forme, fût-elle le corps d'Êtreté, le corps de Lumière ou les corps les plus éthérés de la création, afin de redevenir dans l'absence totale de projection de toute conscience et de vous établir dans la Demeure de Paix suprême, de manière (je dirais, en vos termes appréhendables) définitive et irrémédiable.

Ce qui guide la conscience et la Vibration, ce qui guide (si je peux m'exprimer ainsi) l'Absolu, est votre capacité à abandonner le Soi, à abandonner la Joie et à abandonner tout ce qui peut être lié à une quelconque manifestation de la conscience, fût-elle la plus Unifiée, la plus proche de l'Ultime qu'elle soit. Ceci représente, en quelque sorte, un challenge car, comme vous le savez, le Passage de la Porte Étroite n'est pas, en vérité, un Passage d'un point à un autre mais c'est le Passage d'un point à l'ensemble de tous les points. Et cela peut représenter, effectivement, même au sein de la Conscience Unitaire, quelque chose d'inenvisageable parce que terrifiant, parce que venant troubler la quiétude de la conscience manifestée au sein du Soi. Vous avez la Liberté totale de vivre ce qui est à vivre, en fonction de ce que votre conscience désire. Soit elle désire s'expandre et continuer l'expérience de l'expansion (fût-elle dans les corps de Lumière les plus éthérés, fût-elle au sein de vos familles stellaires, fussent-elles les plus éloignées de ce système solaire) ou alors de décider de mettre fin aux expériences. Non pas pour retourner au Néant ou à la Source mais bien conscientiser, en le dépassant, que vous êtes le Tout. C'est à vous donc qu'il appartient, non pas de comprendre mais de laisser œuvrer la Conscience, soit au sein de son Abandon, soit au sein de sa persistance, afin d'accompagner le mouvement Ascensionnel final de la Terre qui démarre dès aujourd'hui.

Dans les jours qui viennent, l'Archange MÉTATRON, suivi de l'Archange MIKAËL, et de MARIE, vous donneront les éléments Vibratoires, bien au-delà de leurs mots, de leur Présence, à vos côtés et en vous, vous permettant d'éclairer ce qui doit l'être. Cet éclairage va pouvoir ressembler, pour beaucoup d'entre vous, comme un éclairage particulièrement cru, voire cruel, parce que, si vous êtes attaché à une quelconque forme, si vous êtes attaché à une quelconque Conscience, cela ne pourra se passer de façon la plus absolue, de façon la plus authentique, mais entraînera un certain nombre de résistances. Cela avait été évoqué par celui que vous nommez le bien aimé Jean ou SRI AUROBINDO, concernant la Fusion des Éthers et surtout le Choc des humanités (ndr : voir, en particulier, l'intervention de SRI AUROBINDO du 17 octobre 2010). Vous êtes rentrés dans cette période du Choc de l'humanité, dès aujourd'hui. Il vous appartient de définir ce qui est à sauvegarder. Il vous appartient de définir ce qui est votre avenir, dans ces temps extrêmement réduits, consistant en ce mois dans les échéances données par le Guide Bleu SÉRÉTI et annoncé, voilà de nombreuses années, par lui-même, ainsi que par d'autres Consciences.

Notre Présence, à vos côtés et en vous, au-delà de la perception, doit laisser place, là aussi, à la Fusion, c'est-à-dire, m'exprimant au travers de celui que je garde (ndr : ANAËL fait référence au canal, J.L. Ayoun), vous devez aussi comprendre et vivre, au-delà de tout intellect, au-delà de toute Vibration, que je suis aussi vous-mêmes et chacun de vous. Seule votre conscience limitée, fragmentaire et projetée peut vous faire imaginer qu'il y a une distance, une séparation, entre la fourmi et la Source. En définitive, et comme BIDI vous le disait (et comme vous pourrez le vivre), si tel est votre Abandon, il n'existe nulle différence entre l'atome, le système solaire, les univers, les multivers et les Dimensions. L'ensemble de ce que je viens de décrire ne sont que des projections de la Conscience au sein de différentes sphères, ayant permis à l'Absolu de s'extérioriser au sein de la Source et de manifester ce qui a été nommé l'Aventure de la Conscience. Il est, en effet, séduisant (pour l'ego, ainsi que pour le Soi) de considérer que l'aventure est sans fin, et cela est votre Liberté la plus totale. Il est aussi de notre devoir, en quelque sorte, de vous montrer, depuis quelques mois, et de vous faire vivre (par la Terre elle-même et par son action) l'action de l'Onde de Vie sur la Libération qui est en cours et votre capacité et votre possibilité d'être, à votre tour, non plus un point de l'hologramme mais la totalité de l'hologramme, contenant l'ensemble des points de la Création, depuis l'atome en passant par les univers et les multivers. La qualité au-delà de la Vibration, la qualité au-delà de l'Être (que je ne peux exprimer en vos mots parce qu'ils sont trop restrictifs), vous appartient. C'est donc au sein de ce dilemme (car pour beaucoup, cela en représentera un), que doit s'établir la finalité de ce que vous Êtes ou de ce que vous n'êtes pas.

Voilà les éléments sur lesquels je souhaitais attirer votre réflexion et surtout votre Vibration, afin d'observer ce qui se déroule en vous, ce qui se déroule en la Conscience, ce qui se déroule sur ce monde et dans l'ensemble des interactions que vous avez menées au sein de ce monde Que vous continuerez à mener, ou non, selon votre Abandon du Soi, de la même façon que nombre d'entre vous, ici et ailleurs, ont réalisé à travers l'Abandon à la Lumière. L'Abandon à la Lumière n'est pas l'Abandon du Soi. Cela représente, si je peux le dire, un challenge profondément différent. Parce que, dans un cas, il y a restitution à votre Éternité et, en même temps, poursuite de la projection de la Conscience dans les différentes sphères, aussi bien dans vos origines stellaires que dans les différents corps multidimensionnels. Alors que l'autre challenge consiste à ne plus être rien de tout cela, afin d'être le Tout, et véhiculer, en vous, l'ensemble des expériences menées par l'ensemble de l'humanité, l'ensemble des consciences, l'ensemble des atomes, l'ensemble des soleils, l'ensemble des multivers, l'ensemble de la Création et de l'Incréé. Ceci est ce qui va être amené, de manière parfois fort brutale, au sein de votre champ d'expérience, au sein de votre Conscience, comme au sein de votre non conscience, dans les jours qui s'ouvrent à vous, durant ce mois présent. S'il existe, en vous, des questionnements concernant cet Absolu, cette Unité et cet Amour, alors, si je peux y répondre en mots, je le ferai. Soyez certains que ma Présence est déjà à vos côtés et en vous. Bien aimés Enfants de la Liberté, nous avons le temps d'échanger, si tel est votre souhait, sur ce que je viens d'exprimer.

Question : il faut tout abandonner mais faut-il abandonner l'Amour qui est dans notre cœur ?
Il vous faut abandonner toute expérience, parce que l'Amour qui est dans ton cœur, comme tu le dis, est une expérience. C'est le retour à l'Unité, c'est l'activation du Soi, de la Couronne Radiante du Cœur, retrouver son état KI-RIS-TI. Mais au-delà de toute expérience, même la plus magnifique, il y a autre chose. Encore une fois, l'ensemble de la Terre est, en totalité, Libéré. Ne considérez jamais l'Absolu comme une finalité, parce que (si je devais l'exprimer autrement) je dirais que l'Absolu est ce qui est avant le début de toute expérience, de tout commencement et de toute fin. La Demeure de Paix Suprême (ainsi que certaines Étoiles vous l'ont exprimé et l'ont vécu lors de leur passage sur Terre) démontre et illustre parfaitement ce qu'est cette Demeure de Paix Suprême ou cet Absolu, au sein d'une forme. Je vous invite à regarder la vie de la plus grande d'entre elles, qui était MA ANANDA MOYI. Vous ne pouvez maintenir une quelconque expérience et être la Demeure de Paix Suprême.

Question : doit-on aussi réfuter la reconnexion avec les lignées stellaire et intra-terrestre ?
Bien Aimé, dès l'instant où l'expérience de la Lumière, vécue par la réalisation du Soi (nommée aussi Éveil ou Réveil) est vécue, il y a, bien évidemment, la nécessité de réfuter ce qui vous est devenu connu. Le Soi vous étant connu, à travers l'existence et la manifestation de la Conscience, c'est à ce moment-là qu'il convient aussi de réfuter cela. Bien sûr, cela représente un dilemme terrible pour le Soi qui refuse de s'Abandonner. Mais il n'y a pas d'autre alternative. Je vous rappelle que, en définitive, quelle que soit l'expérience menée, quelles que soient les vies menées au sein de l'Unité et de la non-séparativité, il existe un temps (au-delà de tout temps) et un espace (au-delà de tout espace et de toute localisation), où vous en arriverez à cette conclusion ultime, parce que vous le deviendrez, parce que vous reconnaîtrez que vous l'Êtes, de toute Éternité. C'est-à-dire la cessation de toute Conscience, de toute projection, de tout Amour, non Absolu. L'Amour qui est dans votre Cœur, vous donnant la dimension de Ki-Ris-Ti ou de Fils Ardent du Soleil, n'est qu'un relais à ce que vous Êtes, en Vérité.

Question : suffira-t-il de dire « je suis prêt à tout abandonner » pour rejoindre l'Absolu ?
Certainement pas, puisque toute notion de « je suis » doit disparaître. Donc le « je suis » ne peut dire lui-même qu'il s'Abandonne. Il n'y a qu'au travers de ce que j'ai exprimé, c'est-à-dire la notion de Transparence totale. Mais non pas au sens de l'Éthique et de l'Intégrité, telles que nous l'avions défini voilà quelques années, qui, je vous le rappelle, étaient les étapes préalables à l'installation du Soi. La Transparence est ce qui a pu être exprimé, par certaines Étoiles, par certains Anciens, lors de leur passage sur Terre, où il n'existait strictement rien qui puisse arrêter quoi que ce soit de leur Demeure de Paix Suprême, parce que leur Demeure de Paix Suprême, tout en étant présente au sein d'une forme, a laissé place à la Transparence totale (ndr : voir, en particulier, sur ce thème l'intervention de FRÈRE K du 7 juin 2012). La Transparence totale, c'est ne rien arrêter, ne rien retenir, ne rien être. Autant les étapes de réalisation du Soi (que vous avez suivies, peut-être, pour certains d'entres vous, depuis les Noces Célestes) ont été, je dirais, actives à travers ce que vous pourriez nommer rituels et protocoles, qui vous ont été donnés au travers de différents Yogas, de différentes pratiques cristallines, de différents alignements : cela a été appelé la Réalisation du Soi. L'accueil de la Lumière Christ, en Unité et en Vérité, ont été des éléments qui vous ont permis, effectivement, de réaliser la mutation de la conscience (de la conscience fragmentaire à la conscience unifiée), c'est-à-dire de vivre l'Éveil et la Réalisation. Mais, encore une fois, l'Éveil et la Réalisation ne sont pas la Libération totale. Vous pouvez être Libre, en étant dans le Soi. Mais vous ne serez pas Libéré de toute expérience, vous serez Libérés de l'enfermement.

Question : peut-on avoir accès à ces espaces sans avoir vécu la fusion et la dissolution ? Les mécanismes qui vous ont été communiqués, de Communion (au travers, par exemple, de la Nouvelle Alliance), les mécanismes de Mariage Mystique, de Rencontre Mystique (dans le Soleil ou ici-même) ont été, en quelque sorte, des préludes vous donnant à vivre que vous n'étiez pas localisés au sein de ce corps et de cette Conscience mais que vous pouviez être une autre Conscience et un autre Corps d'Êtreté. Il vous faut aussi vivre l'expérience, si cela vous agrée, que vous n'êtes aucune de ces formes et aucune de ces Consciences. Il est impossible de vivre Absolu tant que la Dissolution n'a pas eu lieu, que cette Dissolution ait eu lieu au sein de votre individu, ou qu'elle ait lieu au sein du moment final de la Terre, au sein de cette Dimension. Renoncer au Soi est probablement, pour certains d'entre vous, beaucoup plus délicat que de renoncer au Je. Parce que le passage du Je au Soi se traduit par une amélioration de la Conscience, alors que le passage du Soi à sa propre fin (et donc à l'établissement de l'Absolu) est la disparition totale de la Conscience. Tant que vous êtes dans la Conscience, vous ne pouvez concevoir, percevoir, ressentir ou expérimenter la non-Conscience. Excepté, par analogie, les moments de sommeil, c'est-à-dire les moments où vous disparaissez totalement de ce monde, de vos rêves, et de votre propre Conscience.

Question : répéter le mot « rien » comme un mantra et se sentir comme perdre tous ses repères Intérieurs est un prémice ou une aide à la Dissolution ?
Cela dépend du contexte personnel. Affirmer n'être rien est déjà une projection de la Conscience. Il faut vous désolidariser de l'idée ou de la croyance que l'Absolu est un but. Comme cela vous a été dit, il a toujours été là. Sans Absolu, aucune Conscience ne pourrait être projetée, vous ne pourriez même discuter, aujourd'hui, avec moi. Au sein même de ma manifestation d'Archange (avec ses spécificités), je peux dire que je suis Absolu, c'est-à-dire qu'il existe, en moi, la claire conscience et la claire non-conscience d'être, à la fois, celui qui s'est présenté à vous, que d'être chacun de vous. Non pas en tant que croyance, mais comme un fait validé.

Question : comment se réalise la Transparence au travers de ce corps ?
Par l'Humilité, par la Simplicité, par la voie de l'Enfance. C'est-à-dire ne rien arrêter, ne rien repérer, ne rien être. C'est le non-être. Tant qu'il existe une Conscience, un observateur, tant qu'il existe le repérage d'une forme, tant qu'il existe le repérage d'une vie, tant qu'il existe une interaction et une relation, quelle qu'elle soit, vous n'êtes pas dans la Dissolution et vous n'êtes pas Absolu. Du moins, l'Absolu ne s'est pas révélé à ce que vous êtes.

Question : quitter son corps durant le sommeil est-elle la meilleure façon de trouver l'Absolu ?
Absolument pas, parce que quitter ce corps vous fait pénétrer un autre corps. Que cela soit un corps astral ou un Corps d'Êtreté ne change absolument rien. Le fait de pénétrer un autre corps, au travers du Mariage Mystique, dans le Soleil ou ailleurs, est un prémice mais n'est pas Absolu.

Question : si l'Absolu ne s'est pas révélé, aura-t-on encore une chance au moment final ?
Ce n'est pas une chance, c'est un état au-delà de tout état. Ce n'est pas un but. Dès l'instant où tu considères l'Absolu comme un but, il s'éloigne. Cela est ce que tu Es, au-delà de l'apparence de ce corps. C'est la Transparence totale. Si je peux employer une image, c'est la Transparence de l'air : l'air contient toutes les ondes, il laisse passer toutes les couleurs. Par analogie, au sein de votre monde, l'air est l'Absolu. C'est l'endroit où existe l'absence de résistance à la propagation des ondes. Comme vous le savez, la vitesse de la lumière, dans le vide, est connue, même si cette lumière n'est que fragmentaire, ne correspondant pas à la Lumière Vibrale. Toutefois, l'analogie que l'on peut y trouver correspond totalement. La propagation de la lumière ne suit pas une ligne, ni une ligne de moindre résistance. La lumière, même sur votre monde, même fragmentée, se dirige dans toutes les directions de l'espace.

Question : le lâcher prise aide-t-il à la Transparence ?Non. Le lâcher prise n'est pas l'Abandon. Je l'avais exprimé à de très nombreuses reprises, durant l'année 2009 (ndr : pour mémoire, interventions d'ANAËL des 11 mai, 13 mai, 17 mai et 5 octobre 2009). Il n'est ni l'Abandon à la Lumière et encore moins l'Abandon du Soi. Car qui décide de lâcher prise ?

Question : qu'en est-il de la Lumière par rapport à l'Absolu ?
La Lumière est tout ce qui correspond à la projection de l'Absolu. Elle est la Conscience, elle est l'Amour, manifestés et créés.

Question : les mondes carbonés sont-ils les seuls mondes d'expériences ou est-ce aussi le cas des mondes silicés ?
Tout plan Dimensionnel, depuis votre plan (qui a été altéré) jusqu'à la Source, sont des mondes expérientiels.

Question : si tout doit être réfuté, la Présence des Archanges, en nous, doit-elle l'être aussi ?
En ce cas précis (et ainsi que ça a été énoncé par MIKAËL, par MARIE, par MA ANANDA, par UN AMI, par SRI AUROBINDO), il existe d'innombrables Présences dont le niveau et l'état de la Conscience est profondément différent. L'ensemble de ces niveaux est contenu dans l'Absolu que vous Êtes. La conscientisation de ces Présences est un dévoilement. Après ce dévoilement, se manifestent la Fusion et la Dissolution. C'est à ce moment-là que peut se réaliser le Passage, c'est-à-dire la dissolution du Soi, la dissolution de l'être, permettant de passer du « Je suis » au non-être. Il y a, en quelque sorte, témoin et témoignage. L'expérience du stade qui précède l'Ultime, nommée Infinie Présence ou Maha-Samadhi, est très exactement ce qui permet, peut-être, pour beaucoup d'entre vous, d'être Absolu. Mais ce n'est pas une obligation. Christ vous avait dit : « il sera plus difficile à un riche de passer par le chas d'une aiguille qu'à un chameau d'y passer ». Toute forme de connaissance, toute forme d'appropriation, toute forme d'attachement, toute forme d'identification à quelque corps que ce soit, ne permet pas d'être Absolu.

Question : pouvez-vous clarifier la notion d'Absolu sans la forme et le fait qu'on pouvait être libéré vivant dans l'Absolu avec forme ?
Nous parlons, bien évidemment, de cette forme-là, c'est-à-dire de ce corps carboné, puisque l'Ascension se réalise dans ce corps. C'est une alchimie, une transsubstantiation, une métamorphose. Quels que soient les mots que l'on puisse employer, en votre langage, ils reflètent, en quelque sorte, ce qui, pour votre conscience, est peut-être le plus appréhendable. L'Absolu avec forme correspond à ce monde. Bien évidemment, il existe une multitude de formes possibles, de consciences possibles, au sein des mondes unifiés, au sein des multivers. L'Absolu sans forme correspond simplement à la disparition de ce corps carboné. Vous réalisez, de par la présence sur ce monde (pour ceux qui le vivent), l'Absolu avec forme. L'Unité et l'Êtreté vous avaient rendu possible, à la fin des Noces Céleste, la possibilité de voyager dans vos véhicules multi-dimensionnels. L'Absolu sans forme vous donne à être la totalité du Créé et de l'Incréé.

Nous n'avons plus de questionnement, nous vous remercions.
Bien aimés Enfants de la Liberté, en tant que Archange de l'Amour et de la Relation, vivons un instant de votre temps de Communion, de Fusion ou de Dissolution, selon votre résonnance entre ce que vous êtes et ce que je suis.

... Partage du Don de la grâce ...

Je suis Anaël, Archange. Je suis vous. Vous êtes moi. Je salue, en vous, l'Éternité. Je salue, en vous, la Demeure de Paix Suprême. Je salue, en vous, la forme, quelle qu'elle soit. Je vous dis à bientôt.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page