Autres Dimensions

Sois qui tu es

Accueil > MESSAGES A LIRE - > ANAËL - 2

ANAËL - 2

9 avril 2011

pdf

Question : se poser une question concernant une personne absente et entendre cette personne donner la réponse est-ce aller vers Turiya ?
Bien aimée, entendre une voix n'est pas nécessairement la preuve d'un Turiya. Il existe de nombreux mécanismes permettant d'entendre des voix et n'ont strictement rien à voir avec un état de Turiya. Il n'est donc pas possible de répondre à ta question. Bien sûr, il est possible d'entendre des voix en Turiya mais toutes les voix entendues ne relèvent pas d'un état de Turiya. Bien aimée, comme je l'ai déjà dit, qui mieux que toi peut connaître la réponse ? L'état de Turiya ne peut être défini de l'extérieur. C'est toi et toi seule qui sait si tu le vis ou pas. Tant que tu poses la question, tu n'es pas en Turiya. Turiya est une absence de questionnement.

Question : comment faire face aux peurs, aux résistances sans les entretenir ?
Bien aimée, les peurs se manifestant, en vous, aujourd'hui, font partie de l'expérience de l'éclairage par la Lumière. Maintenant, cette peur, que faut-il en faire ? Déjà, accepter de la regarder. Dans un 2ème temps, accepter aussi que tu n'es pas cette peur et enfin, dans un 3ème temps, non plus agir par soi-même, en dénouant les mécanismes de cette peur (car cela n'est plus le temps pour cela) mais, bien plus, de demander à l'Univers et à la Lumière Une de t'éclairer encore plus. Cela participe, indéniablement, de l'Abandon à la Lumière. L'ensemble des peurs manifestées à votre Conscience, aujourd'hui, correspond, d'une manière générale, à une mise en éclairage particulier de ce qu'il reste à éclairer, en vous, comme à l'extérieur de vous. Aller vers Turiya c'est donc accepter de les voir telles qu'elles sont mais, aussi, de bien comprendre que ces peurs ne font pas partie de votre état Turiya et, encore moins, de votre Conscience. Ainsi donc, elles sont un encouragement à aller vers une transcendance de cette peur, la peur étant à l'opposé, diamétralement, de ce qui est appelé l'Amour et la Paix. Ainsi donc, manifester la Lumière peut, effectivement, dans des cas et la période que vous vivez, favoriser la manifestation de ces peurs, non pas pour y adhérer (auquel cas vous retombez au sein de la personnalité), non pas non plus pour lutter contre (auquel cas vous retournez dans la Dualité) mais, bien plus, pour les transcender au travers de l'action de la Lumière en vous.

Question : donc si je vois une peur qui arrive, chez moi, dois-je la renvoyer à la Lumière ?
Non. Renvoyer une peur est un acte de Dualité. Cela veut dire que tu as perçu une peur qui arrive et que tu veux la renvoyer d'où elle vient, mais d'où vient-elle ? Bien aimé, la façon de présenter les choses n'est pas tout à fait celle-là. Ce que je viens de dire c'est : quand une peur se manifeste au sein de la Conscience, alors là, doit se manifester ton propre Abandon à la Lumière et ta propre confiance à la Lumière. Il n'y a donc pas d'action à mener, si ce n'est de s'en remettre, soi-même, à l'Univers et donc à la Lumière. Il n'y a pas à demander à cette peur de revenir dans la Lumière car dans la Lumière il n'existe aucune peur.

Question : Je ressens une chaleur dans le Cœur quand les intervenants sont là et quand ils partent, la chaleur s'en va. Pourquoi ?
Bien aimée, si tu ressens cette chaleur du Cœur au moment où les intervenants arrivent, c'est qu'il y a l'ouverture à la Présence de l'Archange ou d'un Être évoluant sur d'autres Dimensions, en toi. Il te reste, maintenant, à conscientiser ta propre Présence à toi-même sur les autres Dimensions. Mais ceci est une première étape. Il existe, là aussi, à ce niveau, comme je le disais précédemment, une forme d'apprentissage de la Lumière et apprentissage du Feu du Cœur. Ce n'est que lorsqu'il y a, dans un premier temps, une discrimination, que cela permet, justement, de percevoir la différence entre l'état de veille normal et l'état de Turiya. L'état de Turiya, effectivement, se manifeste par cette Vibration chaleur ou envahissement de la poitrine. Ainsi donc, tu perçois, par toi-même, au sein de ta conscience limitée, qu'il existe des moments où tu pénètres l'état de Turiya. Faire la distinction entre les deux est capital car il y a, comme je le disais, un passage de plus en plus important, en intensité et en temps, dans cet état de Turiya. Pour l'instant, il te semble extérieur à toi car tu considères qu'un Archange est extérieur à toi. À partir du moment où il y a identification, et non séparation, dans l'état de Canalisation entre ta propre Conscience et la Conscience de l'Archange, alors, à ce moment-là, tu auras intégré, en totalité, la Vibration de l'Archange, en toi, et tu pourras manifester ce Turiya, indépendamment de la Présence de l'Archange, parce qu'il sera toi.

Question : Si un facteur déclenche une tristesse, peut-on l'offrir à la Lumière ?
Bien aimé, si un problème, de la même façon qu'une émotion, se présente à toi, dans ta vie, c'est que ceci, effectivement, a besoin de Lumière. Il n'est pas question, dans vos expressions, de botter les fesses à ce problème pour qu'il disparaisse de votre vue et de votre Conscience. Cela est uniquement destiné à vous faire prendre conscience que la résonance de ce problème n'est pas ailleurs qu'en vous, quel que soit ce problème. Ainsi donc, un problème, tant qu'il est considéré comme extérieur, n'est pas intégré et transmuté par la Lumière. Il n'est donc pas question de botter en touche ou de décider de se séparer de ce problème, quel qu'il soit. Le problème, qu'il concerne un être humain ou une situation, n'est là que pour vous faire mettre face à face avec vous-même. Ainsi donc, tant que tu considéreras que ce problème est extérieur, tu ne pourras pas vivre un état de Joie car il est, en définitive, toujours exclusivement Intérieur. Il n'y a que le regard extérieur de la conscience fragmentée qui fait envisager quelque chose de gênant comme extérieur à soi. Le principe d'Attraction et de Résonance va toujours manifester, à votre conscience limitée, ce qui est nécessaire à la découverte de son illimitation, même si cela peut paraître frustrant ou extrêmement limitant. C'est exactement l'inverse que cela représente car, bien évidemment, dès que tu manifestes ton état de Turiya, le problème ne peut plus exister, quel qu'il soit. D'ailleurs, au sein de l'état de Turiya, au fur et à mesure que vous avancez dans votre Samadhi et dans votre Unité, aucun problème ne peut apparaître, dans les temps que vous vivez maintenant. Bien évidemment, cela ne fut pas le cas pour le Christ qui eut un sacré problème. Je précise que considérer quoi que ce soit, qui émerge à votre conscience, comme extérieur à vous, ne fait que vous renvoyer à votre Dualité car, à partir du moment où vous pénétrez les sphères de l'Unité, rien n'est extérieur, rien n'est Intérieur.

Question : en état d'Unité, comment gérer une situation où une personne demande de l'aide ?
Bien aimée, à partir du moment où tu vis ton état d'Unité, aucune manifestation extérieure, contraire à ton Unité, ne peut apparaître. Si celle-ci venait à apparaître, elle ne ferait que traduire la non installation totale de ton Unité. L'Unité crée un état de conscience et un champ Vibratoire qui, par attraction et résonance, va faire manifester, au sein de cette même Conscience, des éléments allant toujours dans le sens de l'Unité. Ainsi donc, supposer que, dans l'Unité, ce genre de situation peut se produire est totalement inexact. Toute manifestation, au sein de la conscience limitée, n'est qu'expérience de l'Illusion, visant à faire prendre conscience de ladite Illusion et donc de l'ego, sans exception. Le jeu de ce monde et l'Illusion de ce monde est basé sur une seule Loi et une seule, qui est l'enfermement au sein de l'action / réaction et ceci est quasiment infini. Ainsi donc, nous vous avons dit qu'il est impossible de sortir de l'action / réaction en maintenant l'action / réaction. Vous ne pouvez résoudre le problème et le dilemme de la Dualité et de l'incarnation en y exploitant des règles liées à cette incarnation même. Ce qui explique tout ce qui est falsifié comme enseignement dit spirituel, vous entraînant, en permanence, à vouloir faire le bien, à manifester une conscience du bien, par opposition au mal. Au sein de l'action / réaction, le bien et le mal s'entretiennent mutuellement, ainsi que vous pouvez le voir dans vos vies, tant que vous êtes soumis à votre propre Illusion.

Question : on va vers un âge Divin où tout va recommencer ?
Bien aimée, l'être humain, tant qu'il vit dans la limitation, a toujours tendance à croire que l'ensemble de la vie, et même du monde de l'Esprit, se manifestera, de façon éternelle, au sein de la Dualité. Il transpose donc ses propres projections de Lumière au sein de la Dualité. Il ne peut y avoir de solution de continuité, ni d'accès à l'illimité au sein du limité, c'est impossible. Les divers enseignements Unitaires, présents dans différentes civilisations, dans différents courants, ont toujours dit la même chose : s'extraire de l'Illusion, parcourir l'Unité, ne peut s'accommoder, d'aucune manière, de la persistance de l'Illusion, c'est-à-dire de l'action / réaction. Le remplacement de l'action / réaction (ou fin de l'âge sombre appelé Kali Yuga) se traduira par un âge d'or où la prédation n'existera plus mais où cette Dimension, elle-même, n'existera plus. Bien évidemment, il est fort difficile, pour l'être humain n'ayant pas vécu l'extraction de l'Illusion (au travers de la sortie de sa Conscience au sein du Corps d'Êtreté), de considérer que ce monde puisse avoir une fin et pourtant il existe, à la surface de cette Terre, des preuves, remontant à des temps extrêmement anciens, que la vie a été à plusieurs reprises anéantie. L'âge d'or à venir n'est absolument pas inscrit dans cette Dualité, dans cette Dimension, car il est impossible d'établir l'Unité au sein de la Dualité. Vous en faites l'expérience, en ce moment même. La falsification consiste à faire croire que ce qui est imparfait, aujourd'hui, deviendra parfait demain, dans la même Dimension. Cela est strictement impossible.

Question : Lumière de La Source, Vague Galactique, Supramental, Lumière du Dharma, Lumière du Brahman, cela désigne-t-il la Lumière Vibrale ?
Bien aimée, dès le moment où il y a, comme tu le dis, parler ou émettre, au sein de cette Dualité, ce ne sont que des mots. Rares sont les êtres ayant la capacité Vibratoire de dépasser le mot et l'apparence du mot car ce que toi, tu entends par le mot Amour, n'est pas du tout le même sens ni la même entente au sein d'une autre Conscience. Ainsi donc, parler de Lumière conduit à un certain nombre d'écueils. Parler de certaines choses n'est pas le vivre car, à partir du moment où il y a le vécu réel de la Lumière Vibrale, les mots seront toujours différents. Tant qu'il n'y a pas accès à cet état, vous pouvez parler d'un état mais ce n'est pas l'état. De la même façon qu'il est possible de définir l'Unité avec des mots, (tel que je l'ai fait ou tel que de nombreux auteurs l'ont fait), tant que vous ne le vivez pas, cela ne correspond à rien pour vous, si ce n'est l'adhésion à une croyance comme une autre. Accepter déjà, en tant que concept, est une voie vers l'Unité mais n'est absolument pas l'Unité. Ce n'est pas parce que tu adhères à un certain nombre de croyances, à un certain nombre de dogmes, que tu vas, pour autant, les vivre. L'Unité n'est pas une conception. L'Unité n'est pas une adhésion. L'Unité est un vécu. Même si nous pouvons, effectivement, essayer d'en traduire, en quelque sorte, au travers de mots, l'Essence ou la quintessence. N'oubliez pas que le Diable ne va jamais vous parler d'Ombre. Il vous parlera toujours de la Lumière. Il vous parlera toujours de liberté. Il vous parlera toujours de promesses mais vous ne les vivrez jamais. Ainsi, il existe une différence fondamentale entre la croyance, l'adhésion, la parole et le fait de vivre l'Unité. Parler de l'Unité, ne permet pas de vivre l'Unité car c'est justement le silence qui permet de vivre l'Unité même si, dans un second temps, parler de cette Unité, au sein de la Dualité, est possible. Mais tant que vous-même ne vivez pas votre état de Turiya, il vous est extrêmement difficile de discerner, par la logique intellectuelle, ce qui est du domaine de la falsification ou pas. C'est donc une invitation à pénétrer en votre Être Intérieur, de la même façon que j'ai répondu précédemment que qui mieux que vous peut savoir si vous vivez Turiya.

Question : si, dans cet état de Turiya, les évènements sont moins exceptionnels que les manifestations extraordinaires décrites dans les textes anciens, comment savoir si on a vraiment vécu, par exemple, une montée de la Kundalini ?
Bien aimé, il faut replacer cela dans le contexte de l'époque. La meilleure description que vous avez, dans les textes Orientaux, d'éveil de la Kundalini, s'accompagnait, effectivement, de manifestations exubérantes, appelées les pouvoirs de l'âme ou Siddhi. Aujourd'hui, l'éveil de la Kundalini se réalise sur une structure qui est profondément différente de ce qui était appelé la Shushumna, à l'époque. C'est pour cela que nous l'avons appelé le Canal de l'Éther car, en effet, cette Shushumna s'est transformée, sous l'action de la Lumière Vibrale, sous l'action de la descente de l'Esprit-Saint qui a tapissé, par les Particules Adamantines de Lumière, cette Shushumna, la transformant en Canal de l'Éther. À l'époque, l'énergie de l'éveil de la Kundalini était une énergie de type ascendante, venant faire irruption au sein d'une personnalité enfermée, elle-même, au sein de la Dualité, avec nulle possibilité d'en sortir. Les manifestations exubérantes, à ce moment-là, étaient habituelles. Depuis 30 ans, les mécanismes d'éveil de la Kundalini, correspondent à quelque chose de profondément différent car, avant d'avoir un éveil de la Kundalini, aujourd'hui, il faut que l'énergie de l'Esprit-Saint ou l'énergie Lumière ait accompagné, dans le sens de la descente, le Canal de l'Éther, en le constituant, au fur et à mesure. Ainsi donc, la Kundalini peut remonter, quoiqu'il existe, encore une fois, là aussi, de nombreuses possibilités de remonter, de manière beaucoup plus simple, sans manifestations terribles, comme cela était le cas auparavant. Mais il s'agit, effectivement, du même processus mais vécu sur une structure préparée qui n'est plus la Shushumna, enserrée au sein de Ida et Pingala, mais d'une Shushumna transformée, transmutée et appelé Canal de l'Éther.

Question : est-il possible de vivre les protocoles avec des personnes qui n'ont pas suivi toutes les étapes mais qui sont ouvertes à cela ?
Bien aimée, ainsi qu'il a été dit : "les premiers seront les derniers". Ceux qui s'ouvrent, aujourd'hui, font le chemin que vous avez fait en quelques années. Aujourd'hui, il faut comprendre qu'il existe, sur Terre, des êtres ayant vécu ces phénomènes d'éveil, voilà presque 30 ans et qui, aujourd'hui, constatent l'accélération de ce temps et de ces Vibrations. Il y a à peu près une génération, les premiers ouverts passaient ce que j'appellerais des années de votre temps Terrestre, à l'ouverture d'un chakra, dans le sens de la descente de l'énergie. Aujourd'hui, l'agglutination et la Présence de la Lumière est telle que le Canal de l'Éther se constitue quasi instantanément, pour ceux d'entre vous qui commencent à vivre les ouvertures. Vous vivez donc, de façon simultanée, pour ceux qui s'ouvrent aujourd'hui, la descente de l'Esprit-Saint, à la fois la montée de la Kundalini, à la fois l'éveil de la Couronne Radiante du Cœur et de la Couronne Radiante de la Tête. Ces processus, qui étaient auparavant parfaitement distincts et distinguables dans le temps, ne le sont plus. À l'époque, les nouvelles fréquences pouvaient s'ouvrir, les unes après les autres, parfois avec des symptômes très désagréables. Aujourd'hui, celui qui reçoit l'Esprit-Saint et qui s'ouvre, va Vibrer sur l'ensemble de ses structures, d'emblée, passant de la non perception à la perception de la Couronne Radiante du Cœur, passant de la non perception des nouvelles structures à la perception complète des nouvelles structures. Donc, ceci est totalement partageable avec n'importe qui et je dirais que c'est même plus facile pour quelqu'un qui n'a pas d'idée préconçue ou qui n'a pas suivi un chemin enfermant au sein d'une croyance ou d'une école dite initiatique.

Question : tous les gens qui sont éveillés vont participer à atténuer ce choc ?
Bien aimée, le choc de l'humanité est la révélation de la Lumière, dans toutes ses composantes, au sein de cette humanité. Rappelez-vous que vous évoluez dans l'Ombre. Vous ne pouvez avoir connaissance de la Lumière tant que vous n'êtes pas Unitaires et tant que vous n'accédez pas à votre Êtreté. La Lumière n'est pas celle qui apparaît quand vous fermez les yeux dans vos méditations. Celle-ci est une Lumière appelée Luciférienne. La vraie Lumière est Vibratoire. Elle n'existe pas au sein de ce monde. La Lumière ne peut se percevoir que quand vous regardez, par exemple, le Soleil et quand vous sortez de l'Illusion de ce propre Soleil. Maintenant, le fait d'avoir agrégé un certain nombre de Particules Lumineuses, au sein de vos structures physiques (qui est le Temple sur lequel se construit l'image du Corps d'Êtreté), à ce moment-là, vous avez participé, par votre Présence, à l'atténuation du choc. Il faut, en effet, comprendre que celui qui ne vit pas ces états Vibratoires, qui se trouvera, du jour au lendemain, au sein de sa limitation et de son propre enfermement (même s'il y est parfaitement à l'aise et parfaitement inséré) vivra l'arrivée de la Lumière, comme une fin et non pas comme une Résurrection. Ainsi, la présence des Semences d'Étoiles, de par la connaissance commune, (non pas connaissance extérieure mais, effectivement, connaissance Intérieure de la Vibration) permettra, effectivement, d'amortir la Lumière. Ainsi que vous l'a dit l'Archange Mikaël, vous êtes les Semences de Lumière, Semences d'Étoiles mais vous êtes aussi des étendards et les porte-étendards de la Lumière, qui ancrez la Lumière, dans sa Révélation, pour vous comme pour l'ensemble de l'humanité.

Question : Que veut dire : "Je suis l'Alpha et l'Omega" ?
Bien aimée, cette phrase du Christ signifie qu'il était l'axe qui menait à la Voie, la Vérité et la Vie. D'ailleurs, la Voie, la Vérité et la Vie sont l'Alpha, l'Omega et Ki-Ris-ti, qui permet, par le chemin du Christ (la Voie, la Vérité et la Vie, au-delà du Bien et du Mal, en Clarté et en Précision, en Profondeur et en Vision) permet de vivre l'Unité au sein de ce monde. Ainsi donc, je suis l'Alpha et l'Omega est la phrase que peut prononcer celui qui a rejoint son Unité. De la même façon qu'il peut dire et affirmer que Lui et Son père sont Un. Être l'Alpha et l'Omega, c'est s'inscrire au sein de l'Attention et l'Intention, entre Ici et Maintenant, réaliser la Croix de la Rédemption, sortir de l'Illusion et Vibrer au sein de l'Unité. L'Alpha et l'Omega, début et fin, correspond, en fait, à AL et OD. AL et OD qui correspondent au chemin, dans son élévation et dans sa fondation. La fondation est le OD. L'élévation est le AL. Aller de l'un à l'autre, être l'un et l'autre, c'est manifester cette voie qui est la voie de l'Amour et la voie de la rectitude.

Question : quel est l'effet induit par le fait de changer de parcours parmi les douze Étoiles ?
Bien aimé, aujourd'hui, ainsi que tu peux le constater, l'ensemble de ces chemins se réunifie. Aucun des chemins ne peut être séparé. Ainsi donc, dès l'installation (comme vous l'a dit Un Ami) des Croix mutables, des axes mutables, la réunification de l'ensemble des chemins se réalise. Il n'est donc plus possible de différencier un chemin (comme cela a été le cas) prononcé par Christ, prononcé par Mikaël, prononcé par Uriel, qui, effectivement, sont des chemins différents mais n'a-t-il pas été dit que tous les chemins menaient à Rome ? Aujourd'hui, tous les chemins mènent à La Source. Il n'y a plus moyen de différencier un chemin d'un autre car l'intensification de l'agglutination des Particules de Lumière Vibrale, au sein même de votre Couronne Radiante de la Tête et du Cœur, va induire une alchimisation de ces schémas, faisant que toutes les Étoiles sont reliées et de toutes les façons possibles. Il n'est donc plus de chemin personnel, même si, jusqu'à un certain point, il était effectivement possible de s'identifier à un chemin plutôt qu'à un autre. Aujourd'hui, l'ensemble des chemins se mêlent pour aboutir à un seul chemin, du fait même de la constitution du Lemniscate sacré qui est la partie haute du Canal de l'Éther, se situant entre ER-ER et AL-AL. Il y a eu, comme cela a été dit, un mécanisme de fusion des Éthers. Ce mécanisme de fusion des Éthers (qui vous a été décrit et annoncé, voilà un an et demi, presque deux ans) correspond, en totalité, à ce qui se passe aujourd'hui. Au sein de cette alchimie, il n'y a plus de séparation et donc il n'y a plus d'individualisation possible des chemins, pour chaque individu. Il y a fusion de l'ensemble des chemins, en un seul chemin.

Question : il n'est plus utile alors de parcourir un chemin parmi les douze Étoiles ?
À partir du moment où la Conscience de la fusion des Éthers s'est activée, sur cette Terre et en vous, bien évidemment, il n'est plus utile de parcourir. Il me semble d'ailleurs que, aussi bien Uriel que Mikaël, n'ont jamais reparcouru ce chemin, avec vous, lors de leur Présence, pour cette raison et cette ultime raison, qui est la seule. Dès l'instant où la fusion des Éthers est réalisée et où elle était en préparation, dès l'instant où la Libération du Soleil a eu lieu et la Libération de la Terre concomitante a eu lieu, la fusion des Éthers est rendue possible. Dans cette fusion des Éthers, il ne peut y avoir d'individualisation de chacun de ces chemins. Les chemins se mélangent et deviennent une seule et même réalité. De la même façon (comme a commencé à vous le dire Un Ami), dès l'instant où vous aurez activé les axes (simplement en y portant votre Conscience ou en y effectuant un certain nombre de gestes), pour l'ensemble de l'humanité, vous réaliserez alors cette alchimisation et cette unification. L'on peut dire, en quelque sorte, que l'enseignement du Yoga Intégratif est certainement la chose la plus limitée, dans le temps, qui soit.

Question : le point ER serait La Source en nous ?
La Source est la totalité des chemins. Vous êtes la Vibration. La Conscience illimitée parcourt les chemins, en les unifiant. C'est l'instant où le retour à votre Unité fait, de votre Corps d'Êtreté, la seule réalité viable et la seule réalité à parcourir. Le point AL est un de vos constituants en Êtreté. La Source est, aussi bien, dans le point AL que dans le point PROFONDEUR ou dans le point IM ou IS, puisqu'il n'y a plus de séparation. Tout est relié et tout est Un, ce qui est difficile à concevoir par le cerveau humain. Cette notion d'Unité, de l'ensemble du créé et de l'incréé, seule la Conscience pacifiée appelée Sat Chit Ananda peut réaliser cela et cela ne peut être conçu, ou même approché, par l'outil mental ou intellectuel. Je poursuivrais aussi en disant que l'outil mental est adapté, uniquement, à la Loi d'action / réaction. D'ailleurs, quand vous parcourez les sphères de l'illimité, l'outil que vous appelez cerveau n'existe plus.

Question : porter mon Attention sur une Étoile de Marie me remet en connexion à mon mental.
Bien aimé, cela est tout à fait exact. Au travers même de vos processus d'alignement, où il vous était demandé de vous connecter sur le OD-ER-IM-IS-AL de la poitrine (appelé vertical ), et au niveau de la Couronne Radiante de la Tête (appelée Étoiles de Marie ou le OD-ER-IM-IS-AL de la Tête), vous percevez, très clairement, que cela devient fastidieux. Mais c'est justement le fait d'avoir porté votre Attention et votre Intention sur ces points qui a permis de diffuser la connaissance et la Vibration de cette connaissance, au sein de l'humanité. Aujourd'hui, certains d'entre vous n'ont, effectivement, plus besoin de quoi que ce soit d'autre que de fermer les yeux et d'accueillir la Lumière. Cela va se révéler de plus en plus vrai pour la majeure partie d'entre vous. L'immersion dans la Lumière n'a plus besoin d'être spécifiée, sur un point ou sur un autre : elle devient totale. À ce moment-là, que se passe-t-il ? Il y a une disparition, pure et simple, de ces points. La Vibration de la Lumière est présente dans toutes les cellules du corps. Les cellules se mettent à respirer, le Cœur se met à respirer et il y a dissolution. À ce moment-là, et seulement à ce moment-là, vous ne pouvez plus être identifiés à l'un des points, vous ne pouvez même plus porter un effort de quoi que ce soit pour manifester ou conscientiser l'un de ces points. Le travail d'intégration est, alors, en totalité, réalisé. Il n'y a rien d'autre à faire ou à être que d'être cette Lumière que tu vis, à ce moment-là. Mais cela est la finalité. Si vous n'étiez pas passés par ces étapes, ceux d'entre vos Frères qui s'ouvrent, aujourd'hui, ne pourraient pas vivre l'accès total à la Lumière comme certains le vivent, à l'heure actuelle. L'installation au sein du Turiya, après être passé par les portes de l'humilité, de la simplicité mais aussi de votre travail personnel sur les protocoles, implique la disparition de ces dits protocoles et l'installation au sein de ce Samadhi, pouvant confiner au Maha Samadhi. Il n'y a plus rien qui existe car vous êtes dissous dans la Lumière. Mais je vous rappelle que nous avons encore besoin, un tout petit peu, de vous, ici.

Question : beaucoup d'humains ont-ils accompli ce travail Vibratoire qui va leur permettre de réussir leur Translation Dimensionnelle ?
Bien aimée, ainsi que cela a été dit, le Corps d'Êtreté se surimprime au niveau de votre corps physique. Il existe donc un squelette (qui est le corps physique et votre conscience fragmentaire) sur lequel est venu se reconstruire votre corps d'Êtreté. Vous vivez le corps d'Êtreté, ici même. Très peu, ont été les êtres capables de rejoindre, à la fin des Noces Célestes, (pour des raisons extrêmement précises de bridage, en quelque sorte, de l'ADN) leur propre corps d'Êtreté, présent dans le Soleil. C'est pour cela que le corps d'Êtreté est venu jusqu'à vous et s'est reconstitué. Ainsi donc, de tout temps, la présence d'éveillés sur la Terre, en nombre extrêmement limité, a permis de maintenir une certaine forme de filiation de la Lumière Vibrale. Aujourd'hui, vous êtes non pas quelques-uns mais vous êtes, à la surface de cette planète, plusieurs millions. Ces millions de personnes ont, bien évidemment, créé, par leur dimension de Semences d'Étoiles, un champ de résonance permettant de vivre ce qui est à vivre, aujourd'hui. Cela correspond, en totalité, à ce qu'avait dit l'Archange Mikaël, fin septembre, que vous avez réalisé, réellement, en Vérité et totalement. Les pionniers, en quelque sorte, ont vécu ces mécanismes Vibratoires tout au début de l'arrivée de la première mini Vague Galactique, correspondant aux premières effusions de Sirius, Soleil Central de cette galaxie, en août 1984. Petit à petit, s'est construit un réseau et des résonances particulières de cette Lumière Vibrale, ayant permis d'initialiser les Noces Célestes, voilà quelques années. Aujourd'hui, cette Lumière, installée et résonnante, est accessible à tout être humain, qui, s'il s'ouvre aujourd'hui, va d'emblée transmuter l'ensemble de ce qui a pris des années, voire des dizaines d'années, pour les anciens, et ce qui a pris, je vous le rappelle, plus de 2 000 ans, pour accomplir les paroles du Christ.

Question : des picotements sur le corps sont le début du contact avec le Corps d'Êtreté ?
Bien aimé, cela ne représente pas le début mais la fin. L'irradiation, par les picotements existants sur l'ensemble du corps, traduisent la fin et non pas le début d'un processus : l'irradiation totale du corps, par la Lumière.

Question : peut-il y avoir présence de Vibration sur tout le corps, sans pour autant qu'elle soit présente au niveau du Cœur, encore ?
Bien aimé, la séquence est la suivante, indépendamment de l'activation des Couronnes : il y a d'abord un mécanisme de respiration pulmonaire, passant au niveau du Cœur et s'établissant ensuite sous forme de respiration cellulaire qui est, en fait, une irradiation par la Lumière. Cette irradiation par la Lumière est liée au Passage de la gorge et à l'Ouverture de la bouche. Alors, bien évidemment, ceux qui n'avaient pas Vibré et perçu la Couronne Radiante du Cœur, sous une forme ou sous une autre, vivent aujourd'hui ce même mécanisme de passage de la Lumière, dans l'ensemble du corps. Il s'agit exactement du même mécanisme, à une autre octave. À ce moment-là, c'est l'ensemble du corps, percevant cette brûlure, cette chaleur, ce picotement, qui devient lui-même le Cœur. Mais je vous le répète, ceci n'est pas un processus initial mais final.

Question : et la sensation que la poitrine est devenue immense, le Cœur prêt à exploser, les cellules dansant de Joie partout dans le corps.
C'est le même processus. Ce que vous vivez, à travers ce processus d'irradiation de Lumière, de respiration cellulaire ou de Feu, présent à l'ensemble de votre corps, est, en quelque sorte, la préfiguration de ce qui arrive sur Terre, appelé, non sans humour, par le Vénérable (ndr : O.M. AÏVANHOV), le Grille-Planète.

Question : j'ai peur d'être gênante pour les autres, dans cet état là.
Bien aimée, considérer que tu es gênante pour les autres est encore une Dualité et une résistance, quel que soit le vécu de cette irradiation. Tu considères que l'autre est extérieur à toi. Tu as prononcé toi-même le mot : la peur. Il ne peut exister de peur, au sein de Turiya. Rappelez-vous qu'en finalité, in fine, l'ensemble de l'humanité vivra cette irradiation. Tout dépendra de votre capacité, lors de cette irradiation finale, à vous maintenir dans la Joie et dans Turiya ou pas. Si, d'ores et déjà, ayant la chance de manifester cette diffusion et cette irradiation de la Lumière, tu crées des résistances, par toi-même, par la peur de gêner, la peur de ceci ou la peur de cela, bien évidemment, au moment où la Vague arrivera en totalité (ce qui sera en un instant) tu ne pourras pas reporter à plus tard ce qui est à vivre. Que se passera t-il ? Ceci est valable pour chacun d'entre vous. Les peurs ne sont pas faites pour être réprimées. Les peurs ne sont pas faites pour être jugées. Les peurs sont simplement là pour vous montrer ce qui est résistant, en vous, à l'établissement total de la Lumière en vous.

Question : la Lumière ne peut donc pas gêner les autres, même si cela peut prendre des manifestations moins tranquilles que d'ordinaire.
Bien aimée, la Joie Intérieure n'est pas l'exubérance extérieure. Bien aimée, as-tu déjà vu un être en Samadhi manifester quelque chose à l'extérieur ? Il n'y a plus d'extérieur. L'état de Turiya ou de Samadhi est tourné vers l'extase ou, si tu préfères, je dirais même, l'intase, pour la différencier, justement, de l'extase qui peut se vivre au sein de certaines initiations dites Lucifériennes et se manifestant par une exaltation extrême des émotions. La Joie, le Samadhi, n'est pas l'exubérance. La Joie, le Samadhi, est un rayonnement Intérieur de l'Être, dans lequel l'Être est en Joie. La Joie se manifeste, à ce moment-là, absolument pas par une traduction extérieure comportementale de mouvement ou d'exacerbation de quoi que ce soit, bien au contraire.

Question : la contemplation peut permettre d'atteindre définitivement cet état de Samadhi ?
Bien aimé, il faut être capable de maintenir un état de contemplation, qui serait une tension dans l'Abandon, extrêmement puissante. Il existe très peu d'êtres ayant pu, dans le passé, mener cela. Une des Étoiles en a été un exemple : Hildegarde de Bingen. Mais, maintenant, aujourd'hui, il est tellement plus simple d'accueillir la Lumière qui est là.

Question : En ayant cette potentialité, peut-on l'accueillir encore plus facilement ?
Non. Tu interprètes l'inverse de ce qui a été dit. La contemplation ne conclut pas à Turiya. Le principe même de la contemplation est un acte, par Essence, duel. Il ne permet qu'exceptionnellement de rejoindre l'Unité et cette exception est réservée à des êtres appelés d'exception. Exceptionnels, non pas quant à leur stature spirituelle mais, justement, exceptionnels dans leur Abandon à la Lumière. C'est pour ça que j'ai appelé cela une tension vers l'Abandon. La plupart des êtres envisageant la contemplation comme un acte extérieur ou une volonté d'identification à ce qui est contemplé, cela se traduit par une tension, non pas de l'Abandon, mais une tension au niveau du 3ème œil.

Question : quand c'est l'âme qui a cet aspect, non pas la personnalité, est-ce la même chose ?
Bien aimé, sais-tu ce qu'est l'âme ? Sais-tu ce qu'est la personnalité ? Le savoir ne sert strictement à rien. C'est une Vibration se traduisant par des perceptions. Il existe, présentement, dans le sens de tes interrogations, une volonté farouche de maintenir le mental qui s'oppose, en totalité, à ton état de Turiya. Il ne peut y avoir d'atteinte du Turiya avec une quelconque activité mentale. Turiya est à l'opposé de l'activité mentale. L'activité mentale se définit dans la conscience de veille. L'absence du mental se vit dans la Conscience de rêve. Le mental est totalement absent dans le sommeil et il est, de même, totalement absent dans l'état Turiya.

Question : est-il encore utile de respirer la bouche entr'ouverte ?
Bien aimé, dans Turiya, il n'est plus nécessaire de respirer, ni par la bouche ni par le nez, puisque la respiration est placée au niveau cellulaire. Vous constaterez, très progressivement, que vous passerez des temps de plus en plus longs sans respirer. Vous passerez des temps, de plus en plus longs, sans battements cardiaques et pourtant vous n'êtes pas morts. La constitution du Canal AL-AL et ER-ER, la fusion des Éthers étant achevée, vous allez découvrir des potentiels inédits. Ces potentiels inédits consistent (j'en avais déjà parlé) dans le fait de ne pas avoir besoin de manger, de se nourrir du nectar existant au sein de la bouche, à l'arrière du palais ou encore, effectivement, de passer des temps, de plus en plus longs, se chiffrant en minutes, pour l'instant, sans respirer, puisque la respiration n'est plus dans les poumons ni dans le Cœur mais dans le corps. La conscience bascule effectivement et concrètement au sein de l'Êtreté. Un Corps de Lumière n'a pas de poumons, n'a pas de cerveau. Et ce Cœur, existant au sein des Mondes Unifiés, n'a pas du tout les mêmes caractéristiques que votre cœur physique. Ainsi donc, si le Corps d'Êtreté est reproduit à l'identique sur ce corps de chair et à l'Intérieur, bien évidemment, vous commencez à en percevoir, je dirais, les rythmes physiologiques n'ayant plus rien à voir avec une structure carbonée. C'est dans cela que vous pénétrez.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page