Autres Dimensions

Sois qui tu es

JOPHIEL

7 août 2008

pdf

Je suis l'Archange Jophiel, Ange de la Lumière et de la connaissance. Salutations à vous, âmes humaines en incarnation. Comme vous le savez et comme j'ai eu l'occasion de le dire à de nombreuses reprises vous êtes entrés en trans-formation en trans-mutation en trans-substantation. Trans signifiant que vous êtes en train de traverser un état transitoire pour aller vers un autre état, cet autre état étant, par essence, beaucoup moins transitoire. Vous êtes amenés depuis de nombreux mois, et pour une période étalée en 36 mois et 6 mois, à une période qui doit vous conduire à expérimenter un passage, un passage fort rare et néanmoins indispensable survenant en des temps extrêmement précis, correspondant à une géométrie céleste liée aux mécaniques célestes et planétaires qui doit vous conduire, si vous l'acceptez, à vous trans-former, à vous trans-muter,à changer de forme, à changer de substance, à changer de mode de vie et de mode de fonctionnement. La vie est une spirale qui vous conduit de porte en porte et de trans-mutation en trans-mutation vers des états plus éthérés, vers des états plus lumineux. J'interviens en tant qu'Archange de la trans-formation durant ces périodes transitoires séparant deux états stables, deux états de vie. Vous voilà engagés, à titre collectif et à titre individuel, dans une transmutation essentielle comme il en existe tant qui vous permet de passer d'un cycle de vie à un autre cycle de vie. L'expérience de la matière, telle que vous la connaissez, telle que vous l'expérimentez, doit évoluer et se transformer. Nul n'est obligé d'accéder à l'étape supérieure mais néanmoins le passage à travers cette époque est un passage obligé.

Durant cette étape de transformation un certain nombre de défis, un certain nombre de mouvements doivent se produire en vos organismes, en vos cellules, dans vos organismes plus élaborés aussi, qui doivent faire que l'ensemble de la trame de vie doit passer d'un état à un autre. Vous êtes engagés dans cette étape. Celle-ci a commencé voilà maintenant 8 mois. Le premier palier sera atteint au début de l'œuvre rouge planétaire survenant en la période que vous appelez le quinze août qui doit vous mener à un autre palier de cette transformation. Ce qui était caché doit être révélé. Je parle aussi bien des choses cachées à l'extérieur de vous, dans le tissu social de votre humanité en incarnation, qu'aussi à l'intérieur de vous. Plus rien ne doit rester en l'Ombre. Quels que soient les choix et les destins de chaque individu, en ce moment sur Terre, ce passage est un passage obligé, je le répète. Qui dit passage dit transformation et dit difficulté. Passer d'un état à un autre, passer d'un mouvement à un autre, ne se fait pas sur un mode linéaire, calme et habituel comme cela peut être le cas pour certains d'entre vous, tout au long de vos vies, tracées d'un point à un autre, mais doit faire envisager un certain nombre de changements parfois fort violents, parfois désirés et aussi parfois redoutés. Passer par les portes de la trans-formation et de la trans-mutation nécessite de développer à la fois un courage mais aussi un abandon. En ces périodes particulières survenant, je le répète, en fin de cycle et inaugurant un nouveau cycle, il faut comprendre que plus rien ne peut être comme vous l'avez connu. Les choses changent beaucoup plus vite. Et, encore une fois, quels que soient vos choix, vous serez confrontés à ces transformations. Celles-ci ne peuvent être vécues dans la sérénité qu'à partir du moment où vous allez trouver le centre de votre Essence, le centre de votre être, là où se trouve la pure Lumière capable d'irradier l'ensemble des mondes et de la création. Il vous appartient de trouver, durant cette période qui s'annonce qui est, je le rappelle, la deuxième étape de la transformation, les ressources nécessaires en vous-mêmes. Que vous appeliez cela la Lumière, la foi, l'Amour, le divin en vous, ce ne sont que des mots. Peu importe les appellations, peu importe les mots que vous mettez sur ce qui se passe car il s'agit avant tout d'une radiation, d'une vibration et d'une conscience nouvelle.

Je rappelle que, quels que soient les choix que vous avez entrepris, il vous appartient de les accomplir et de les déterminer totalement jusqu'à leur finalité. Vous ne pouvez reculer. Vous ne pouvez rester à l'endroit où vous êtes. Vous ne pouvez qu'avancer vers cette transformation, que celle-ci vous conduise à recommencer l'expérience de l'incarnation en cette dimension, voire démarrer un nouveau cycle de votre histoire, peu importe, vous devez néanmoins passer par cette transformation. Nombre de choses en vous doivent mourir en même temps que nombre de choses doivent naître et fructifier. Vous ne pouvez rester immobiles, vous ne pouvez rester en l'attente de ce qui vient. Il vous est demandé, quels que soient vos choix, d'aller au devant de ce qui vient et la seule façon d'aller au devant de ce qui vient est de développer votre certitude intérieure de Divinité. N'oubliez pas qu'au-delà des jeux et des apparences que vous prenez dans vos incarnations vous êtes beaucoup plus que ce corps qui vous limite. Vous êtes beaucoup plus que la simple radiation physique qui émane de vous. Se trouve à l'intérieur de tout être humain une Lumière qui possède la puissance de toutes vos armes réunies. Vous êtes au-delà des limites sans lesquelles vous êtes. Vous êtes au-delà de ce que vous croyez être. Seules vos croyances vous ont conduit à limiter l'expérience de la radiation totale de la Lumière. C'est un chemin librement consenti qui vous a conduit dans les portes de la densité, à travers des incarnations, à expérimenter l'ignorance, la séparation, la division, la lutte. Il vous faut changer de point de vue. Changer de point de vue nécessite de se transformer quant à toutes vos croyances et tous vos conditionnements, quels qu'ils soient, soient-ils matériels comme spirituels. Vous croyez à la Lumière ? Cela ne sert à rien. Vous croyez en Dieu ? Cela ne sert à rien. Vous croyez à la limitation ? Cela ne sert à rien. Vous croyez à l'infinité ? Cela ne sert à rien. Croire est un acte lié au mental, lié à des certitudes et des mécanismes qui vous limitent. Vous êtes au-delà des limites et au delà des croyances. La transformation qui vient vers vous vient vous confronter à toutes vos croyances, quelles qu'elles soient, sans exception. Vous croyez que l'homme est fait pour la femme, vous croyez que la femme est faite pour l'homme. Vous croyez aussi, dans certains cas, que vous devez mener une vie de telle ou telle façon, en harmonie avec ce que vous dicte votre conscience, votre expérience, ce que vous croyez être votre conscience et votre expérience. Mais ce n'est, encore une fois, que des croyances. Vous ne pourrez aborder la transmutation et la transformation qu'au travers de l'abandon de toutes vos croyances et de tout ce qui fait vos certitudes. Vous ne pouvez plus vous raccrocher à ce qui est extérieur et qui entretient les croyances.

La seule certitude qui n'est pas une croyance et que, pourtant, vous avez du mal à croire est votre aspect illimité, transdimensionnel et divin. Quand j'affirme que vous êtes illimités, seule votre croyance vous a fait vivre l'expérience du contraire. Il n'existe aucune croyance qui ne pourra subsister en vous à la fin de cette période de transformation. Néanmoins, votre attitude au delà des croyances et vos choix de vie futurs seront respectés. Si vous voulez conduire votre corps limité vers l'illimité, vers l'infinité, vous devez dépasser la croyance en votre forme car si vous êtes attachés à la forme vous perdrez la forme. Rappelez-vous les paroles de votre plus grand initié : « ceux qui voudront sauver leur vie, la perdront ». Il n'y a pas de mystère et d'évidence aussi grande. De la même façon il disait : « qu'il vous soit fait selon votre foi ». Il n'y a pas de plus grande parole que celle-ci. Vous ne devez plus mettre de distance entre vous et ce que vous appelez la divinité. Vous devez arrêter de considérer qu'il existe un Dieu extérieur car vous êtes tous des Dieux. Il n'y a pas de différence entre Christ et vous. Il n'y a pas de différence entre vous et moi si ce n'est la densité de votre conscience qui a occulté les aspects transdimendsionnels de votre être. L'expérience est voulue par vous, décrétée par vous, expérimentée par vous. Mais cette expérience de division et de séparation prend fin. Vous ne pouvez allez plus loin dans l'éloignement de la Source que vous êtes. Vous ne pouvez que recommencer l'expérience, si tel est votre souhait, mais en toute lucidité. Durant cette période la Terre traverse et traversera, elle aussi, une transmutation essentielle. Elle doit reprendre sa place, de même que l'ensemble de votre système solaire, dans l'axe de rayonnement de la Lumière. Les cycles que vous avez appelés « précession des équinoxes » correspondent aussi à l'avènement d'évènements de type cosmologique, planétaire, solaire, de nature transdimensionnelle, venant heurter de plein fouet vos convictions, vos constructions, mentales et physiques, affectives et relationnelles.

Vous devez être prêts à accepter de tout perdre afin de gagner vous-même. Le plus grand initié que la Terre ait porté a dit : « nul ne peut pénétrer le royaume des cieux s'il ne redevient comme un enfant ». Un enfant est celui qui n'a pas échafaudé, construit des hypothèses au niveau de son mental, de son intellectuel, qui ne se projette ni dans le futur, ni dans le passé, qui est totalement dans l'instant présent. Cette époque de transdimensionnalité vous interpelle et vous oblige à ne considérer que le présent car il existe d'autres temps que celui-ci. Ce n'est encore qu'une croyance qui vous a permis d'expérimenter et de créer cette réalité en passé, présent et futur qui n'existe qu'en votre tête et que vous avez réussi, par le puissance de votre créativité, à manifester dans la matière au degré de densité où vous êtes arrivés. Je ne vous promets pas la Lumière car vous êtes déjà la Lumière. Je ne vous promets pas l'Amour car vous êtes Amour. Je vous promets seulement de découvrir les dimensions de votre être qui vous sont pour le moment occultées par les jeux de vos croyances individuelles et aussi collectives. Vous devez cesser de croire pour entrer en Vérité. La Vérité n'est pas croyance, la Vérité n'est pas non plus expérience. La Vérité est simplement l'acceptation de ce que vous êtes.

Vous ne pouvez continuer à chercher à l'extérieur. Le royaume des Cieux vous appartient : il n'est pas à l'extérieur, il est à l'intérieur de votre être. Il existe une seule clé qui vous permet d'ouvrir les portes à la multidimensionnalité de votre être : cette clé est le cœur car quand vous avez fait la promesse, en vous éloignant de la Source, de revenir un jour à cette Source, vous êtes partis avec le bien le plus précieux qui était le gage de votre retour en ce cycle là ou en d'autres cycles. Cette clé est votre propre cœur. Il vous appartient de la tourner, nul autre que vous ne peut tourner cette clé. Certains d'entre vous sur cette planète se sont enfermés à double tour et refusent d'ouvrir par peur, par ignorance mais avant tout par croyance. J'insiste longuement sur cette notion de croyance car la transformation de la planète implique la destruction totale de toutes les croyances. Les croyances appartiennent à votre dimension séparée de l'Esprit. L'Esprit n'a point besoin de croyance car l'Esprit est en Vérité et en Lumière et en Amour. L'Amour n'est pas une croyance, la Vérité n'est pas une croyance. L'Amour, la Vérité, la Lumière sont de toute éternité, éternité au delà des temps tels que vous les connaissez auxquels vous avez à nouveau le droit de pénétrer si tel est votre désir. Pour cela vous êtes aidés à différents niveaux. D'abord le niveau même de l'expérience que vous vivez présentement, chacun d'entre vous, en votre corps, en votre relation à ce que vous appelez travail, ce que vous appelez l'autre est là pour vous mettre face à vos responsabilités. Quels sont vos choix ? Allez-vous écouter votre âme ou allez vous écouter l'autre, que cet autre soit votre travail, votre compagnon, votre corps ou tout autre élément extérieur à votre divinité. Je dis extérieur parce que votre corps est un temple qui est le réceptacle de la divinité en incarnation mais il est autre dans la transdimensionnalité que vous êtes. L'alignement nécessaire à la transmutation vous met face à ce que vous appelez des freins ou, si vous préférez, à ce qui coince car vous devez décoincer. Encore une fois, ne vous dites pas « cela est trop dur » parce que, quels que soient vos choix, même si vous décidez de recommencer l'expérience de la matière vous devez, néanmoins, passer par cette porte étroite.

Vous arrivez en fin de contrat de votre éloignement de la Source. Vous pouvez renouveler le contrat et recommencer l'expérience mais renouveler un contrat nécessite de connaître les teneurs totales de ce contrat. Connaître le contrat signifie que vous devez reconnaître votre divinité. Mais, en fin de contrat, vous pouvez aussi vous libérer du contrat et retourner à votre transdimensionnalité avec ou sans ce corps transmuté. Vous devez vaincre la peur de la perte de l'autre, quel que soit cet autre. Vaincre la peur ne veut pas dire lutter. Vaincre la peur veut dire accepter. La Lumière originelle vient à vous afin de vous réveiller. Elle pénètre votre essence, votre matérialité afin de révéler la totalité de qui vous êtes. Vous ne pouvez empêcher le rayonnement de l'être multidimensionnel et transdimensionnel que vous êtes de se manifester à votre conscience ordinaire. Vous ne pouvez étouffer la Lumière que vous êtes. Vous devez vous abandonner à vous-même. Vous devez détruire les murs qui empêchent votre clé de tourner. Certains humains en incarnation ont muré la porte pour ne pas voir la serrure et la clé. Mais ce mur est une bien piètre protection car la transdimensionnalité de l'être n'a que faire des constructions du mental ou des constructions karmiques ou des constructions de sécurité telles que vous les appelez. Nombre d'enseignements vous ont dit que vous étiez ici pour grandir. Cela fut vrai, cela est toujours vrai mais néanmoins, aujourd'hui, il vous est demandé non plus de grandir mais de vous ouvrir, ce qui n'est pas tout à fait la même chose. Et pour ouvrir, je vous le rappelle, il n'existe qu'une seule clé qui est celle de votre cœur. Vous devez aimer d'un même Amour la fourmi qui croise votre pied que les étoiles au plus loin des univers. Nul ne doit avoir une place privilégiée et surtout pas l'autre, quel qu'il soit, car vous êtes la totalité de tous les autres. Seule la distance et la croyance que vous y avez mis vous empêche d'avoir accès à cette Vérité. Vous êtes Vérité. Il n'y a d'autre Vérité que vous-même. Vous ne pouvez aider l'autre réellement, totalement, qu'en acceptant votre Vérité. Il ne sert à rien de vouloir sauver l'autre. Sauvez-vous vous-même et l'autre sera sauvé par résonnance, par affinités, par exemple, par synchronicité. Tout acte qui voudrait sauver l'autre autrement que par rayonnement de votre transdimensionnalité vous rabaissera dorénavant à votre dimension séparée et vous confrontera à l'expérience de l'opposition. N'oubliez pas non plus, comme je l'ai déjà dit, que vous allez rentrer à partir du 15 août dans une période où le monde, dans sa totalité, va vous confronter. Parce que ceux qui font le chemin en premier vers la Vérité dérangent beaucoup ceux qui ne comprennent pas et ne vivent pas cela. Le plus grand a d'ailleurs fini sur une croix pour cela.

La Vérité est confrontation. Ce n'est pas vous qui confrontez c'est l'absence de Vérité qui vient confronter la Vérité. Alors il n'y a pas d'équilibre, il n'y a pas d'alignement en dehors de votre cœur. Ainsi les instructions de ma radiance sont connues et seront transmises en mots humains pour vous permettre, à travers ce que vous appelez des rituels et non pas des croyances, à travers des actes conscients, de réaliser ce chemin de la Vérité en vous qui vous permettront de vivre, dans les mois qui viennent, la confrontation. Comprenez-bien que la confrontation de la transdimensionnalité est inscrite dans l'ordre des choses, non pas l'ordre des choses humaines mais dans l'ordre des choses de la mécanique céleste. Régulièrement les systèmes solaires, les planètes, vivent ces soubresauts de la transformation qui doivent conduire les peuples qui y vivent à d'autres états. Néanmoins, à votre stade de densité, vous êtes au stade de la confrontation maximale. La confrontation, rappelez-vous le, n'est là que pour vous faire transcender vos croyances afin de vous signifier que vous ne devez plus vous rattacher à n'importe quelle croyance mais uniquement à votre cœur qui contient l'essence de votre Vérité, l'essence de votre divinité. Posez-vous les questions de vos croyances, de vos certitudes et voyez comme celles-ci vous entravent. Tout en vous rassurant, elles vous limitent, elles vous empêchent de parcourir les voies de la transdimensionnalité. Il vous appartient, à travers les rites (Ndr : exercices proposés aux stagiaires), de vous dépouiller de vos croyances, de vos certitudes.

Ouvrir le cœur n'est pas la finalité mais est bien le moyen vibratoire et dimensionnel de retrouver ce que vous êtes. Vous ne pouvez ignorer cela et nul être vivant à la surface de cette planète ne pourra ignorer cela le moment venu. Néanmoins, et quel que soit le degré des confrontations que vous aurez à vivre, l'avantage que vous avez est énorme car vous aurez été prévenus, vous aurez bénéficié de la radiance de l'Ange, vous aurez bénéficié de la vibration et des rites essentiels qui vous permettront de vivre la confrontation, centré dans le cœur et conscient de ce que vous êtes. Vous êtes des êtres illimités qui se sont limités par goût de l'expérience. Les cycles nous permettent à nous, formes de vie non limitées, de venir aujourd'hui à votre rencontre ainsi que je l'ai appelée « rencontre avec l'Ange » afin de vous permettre de vous signifier la fin du contrat. Ceci est un jour à nul autre pareil et ce jour est maintenant. Vous rentrez dans ce que la bible a appelé « les temps réduits ». Nul besoin d'être prophète ou de prophétiser pour se rendre compte de cela. De grands évènements cosmiques, planétaires, intérieurs, se préparent. Il disait aussi « tenez votre maison propre car vous ne savez pas à quelle heure je viendrai la nuit frapper à la porte de votre maison » c'est à dire de votre être limité. Le moment est venu. Il n'est pas dans dix ans, dans vingt ans de vos années terrestres. Il est maintenant et durant des temps réduits qui correspondaient, je vous le disais en début de cette année, à un intervalle de temps terrestre de 42 mois. Tout s'accomplit maintenant. Vous devez choisir en toute connaissance de cause ce que vous avez envie d'expérimenter. Je suis là pour faire en sorte que la confrontation ne puisse déstabiliser la Lumière de votre cœur et de votre être. Voici les quelques mots que je voulais vous donner à entendre. Ces mots sont des mots préparatoires (vibratoires) à ce qui vient. Si vous souhaitez questionner à ce propos je veux bien verbalement y répondre avant de passer à l'étape de l'effusion vibratoire.

Question : j'ai rêvé que je rencontrais l'Ange, à mon image. Était-ce vraiment l'Ange ?
Absolument. L'Ange peut être vécu comme extérieur mais il n'est que vous-même. Quand je dis que vous êtes la totalité de la création, cela est Vérité.

Question : cette période de fin de contrat correspond à un retour de la Jérusalem céleste ?
Oui. A chaque cycle, soit à la fin d'un cycle, soit au début du suivant, selon les périodes, nombre de manifestations inhabituelles se font jour. Il s'agit de différentes manifestations, aussi bien lumineuses que de l'Ombre, mais inhabituelles. Elles accompagnent les processus de transformation. Ce qui était caché doit être révélé. Il s'agit donc, entre autre, et après ces évènements, du retour de cette énergie particulière.

Question : cette énergie existe en nous au niveau de notre cœur ?
Vous êtes la totalité de la création à titre individuel. Tout ce qui a été créé, tout ce qui sera crée, en quelque dimension que ce soit, est définitivement présent en ce que vous êtes.

Question : pourriez-vous nous parler du Créateur ?
Vous êtes la créature et le créateur. Vous êtes le début et la fin. Vous vous êtes extériorisés et manifestés en des niveaux de vibration denses en tant que créature. Vous avez mis une distance incommensurable entre le créateur et la créature mais vous êtes le créateur. Il n'y a qu'un système de croyances ou de filtres qui vous fait envisager comme différents et séparés. Ce qui n'est pas.

Question : c'est cette absence de différence qui fait que la fraternité universelle existe ?
Cela en fait partie et englobe la Vérité.

Nous n'avons plus de questionnements, nous vous remercions.

Alors viens, maintenant, la partie la plus essentielle de ma présence et de ma radiation qui est la vibration que nous allons maintenant vous transmettre. Je vous demande, quelle que soit votre position, de prendre conscience totalement de vos points d'appui sur la Terre, de poser vos mains sur le sol à plat pour multiplier les points de contact avec cette densité qui est la vôtre. Pendant que la vibration, la mienne et celle aussi d'un ensemble d'êtres et d'entités rayonnants puissent commencer ce travail à l'intérieur de vos êtres (d'ores et déjà et durant cette nuit qui vient sur votre Terre) et permettre le travail, fermez les yeux, tournez votre regard vers l'intérieur et accueillez en vous cette radiance et cette Lumière.

... Effusion d'énergie ...

Je scelle en vous, par trois fois, la vibration de l'Ange, de la Vérité et de la Lumière.

... Effusion d'énergie ...

Vous êtes bénis en Vérité et en Esprit. Je vous dis à demain. Recevez mon Amour et ma fraternité.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page