Autres Dimensions

Sois qui tu es

Accueil > MESSAGES A LIRE - > O.M. AÏVANHOV

O.M. AÏVANHOV

29 octobre 2012

pdf

Eh bien, chers amis, je suis extrêmement content de vous retrouver. Je vous transmets toutes mes bénédictions et je me réjouis d'être avec vous dans cette période. Et comme d'habitude, j'écoute ce que vous avez à me demander, en espérant que ce soit profitable pour le plus grand nombre d'entre vous. Alors, je vous écoute.

Question : quelle sera la vie des consciences absolues, sans corps ou avec corps ?
Alors là, cher ami, d'abord, je n'ai jamais dit que toute la terre allait se retrouver en Absolu, n'est-ce pas ? Vous avez d'innombrables possibilités, qui sont, comme vous le savez, fonction de vos Vibrations, de votre Conscience, et de votre souhait d'expériences, de votre souhait de repos et de tout ce qui fait ce que vous Êtes, en réalité. Donc je ne peux pas te décrire les innombrables possibilités de vies, pour chaque Frère et chaque Sœur. C'est comme si tu me demandais de te décrire la vie sur Terre. L'Absolu, on ne peut pas en parler. Je crois qu'il y avait un intervenant qui s'appelait BIDI, qui vous a dit, pendant des mois, qu'on ne pouvait pas décrire la vie en Absolu. Parce que c'est quelque chose qui se vit, dont les mots seraient bien trop faibles pour essayer d'exprimer ce que représente cet Absolu sans forme ou alors cet Absolu dans des formes multidimensionnelles. L'Absolu se vit. Ce n'est pas quelque chose qui peut être décrit comme quelque chose de matériel. Parce que cela fait appel, comme tu le sais peut-être, à quelque chose qui ne dépend pas d'une projection de la conscience, qui ne dépend pas d'une forme attribuée, d'une localisation précise. Le problème : tu essaies, avec ton cerveau, de comprendre l'incompréhensible. Tu ne le peux pas.

Question : quand vous parlez de nos « souhaits », ce sont ceux de l'âme ou de l'esprit ?
Les choses se présentent très simplement. Soit l'âme disparaît par le Feu Vibral de la Lumière Vibrale et de l'Amour Vibral. Si l'âme est consumée, le corps causal est consumé et donc vous êtes Libérés, en totalité. Si votre âme n'a pas fait le Retournement de la matière vers l'esprit, alors, elle subsistera. Et cela vous amènera nécessairement à vivre ce que l'on appelle la 3D unifiée. Maintenant si l'âme est consumée, sans rencontrer de résistances (au niveau de la personnalité, comme de l'âme), alors, à ce moment-là, il y a réintégration au sein d'un Absolu avec forme (ou sans forme, ça ne change rien), puisqu'à ce moment-là et seulement à ce moment-là, votre Libération s'accompagne d'une disparition des Dimensions les plus denses pour vous. Bien sûr, quand vous êtes Libérés, totalement, vous avez la possibilité, comme tous, d'être n'importe quelle conscience, n'importe quel corps : y'a plus de discrimination. Mais il me semble que tout ça a été expliqué pendant des années, n'est-ce pas ? Donc la différence se fait directement sur ce que va rencontrer la Lumière Vibrale, dans sa globalité et sa totalité, comme structure et comme résonance lors de son arrivée. Soit il y a abandon du Soi, avec non opposition de la personnalité, et une âme qui s'est retournée vers l'esprit : auquel cas, le corps, comme l'âme, et comme l'esprit, n'ont plus de raison d'être. Soit l'âme a encore une polarité, une attraction vers la matière : auquel cas, après la réminiscence consciente de la Lumière Vibrale, ces âmes-là iront là où elles le souhaitent, c'est-à-dire dans la persistance d'une dimension carbonée, mais avec la capacité à percevoir l'ensemble des Dimensions. Tout en étant, du fait de la prééminence de l'âme, encore dans un processus d'incarnation.

Question : FRERE K a dit que les trois jours de Ténèbres étaient en fait trois jours de Lumière.
Oui, c'est une réponse qui est à double volet, je dirais. Soit vous considérez qu'au moment où la Lumière arrive, l'âme, justement, ne fait plus écran, de même que la personnalité et l'esprit, à la Lumière : ces trois jours de Ténèbres seront, pour vous, un état de paix extraordinaire durant trois jours. Bien sûr, ceux qui sont dans les résistances de la personnalité, ou dans les résistances de l'âme, ou dans des croyances (la réincarnation, le karma et tout ça), vivront, bien sûr, ces fameuses Ténèbres. Alors y'a aussi une autre explication qui est une explication qui est indépendante, en quelque sorte, du vécu qui vous est propre, et qui correspond simplement à un côté de la Terre qui est à la lumière et un côté de la Terre qui est à l'ombre. Quelle est la façon d'avoir une Terre qui a un côté à l'ombre et un côté à la lumière ? Vous allez me répondre : c'est l'alternance nuit / jour. Si y'a plus d'alternance nuit / jour, vous allez supposer que la Terre s'est arrêtée de tourner. Mais est-ce qu'elle s'arrête de tourner à un moment donné qui est fonction d'évènements particuliers ? Ou est-ce que cet arrêt de rotation, qui est perçu, est simplement lié à l'ascension finale de la Terre, qui se joue en ce moment ? Donc, parler des trois jours de Ténèbres ou de lumière, ça se fait de manière intérieure. C'est à dire que si vous êtes préparés à libérer ce que vous êtes, en totalité, vous vivrez trois jours d'absolue béatitude. Par contre, si vous êtes dans les résistances de la personnalité, vous serez confrontés à ce que vous avez créé comme résistances, à ce moment-là, tout simplement. Et comme je l'ai déjà dit, depuis longtemps, plus le temps rétrécit entre les échéances astronomiques et le moment de l'Annonce de Marie, plus vous pouvez être contents, parce que ça veut dire que les difficultés sont relatives, en tout cas, selon l'endroit où vous êtes, bien sûr. Alors bien sûr, ceux dont l'âme est tournée vers la matière, vers la personnalité, vont se précipiter vers des notions de survie qui ne servent strictement à rien. Le Christ vous avait dit : « ceux qui voudront sauver leur vie, la perdront », n'est-ce pas ? Autant, il y a des années, la préparation était souhaitable extérieurement parce que s'il y a une durée de vie carbonée, là où vous êtes, en attendant la libération dite finale, il vaut mieux que cela se passe dans des conditions adéquates. Mais la transformation que vous vivez (dont, d'ailleurs, nombre d'informations vous ont été données), c'est-à-dire la substitution du corps éthérique, que vous connaissez, avec un corps éthérique de lumière, fait que vous êtes à cheval ici, et à cheval déjà ailleurs, pour beaucoup d'entre vous, même si vous n'en avez pas la claire conscience, pour l'instant. La caractéristique de ce nouveau corps éthérique (qui est un corps éthérique lié au Feu Vibral, à l'éther et non pas l'éther des forces éthériques normales), s'accompagne, comment dire, d'une capacité nouvelle qui est la métabolisation directement de la Lumière, sans passer par une quelconque ingestion de produits carbonés que vous appelez nourriture. Donc, bien évidemment, selon votre état Vibratoire, selon votre destination, ce que vous vivez va commencer à présenter des différences de plus en plus importantes entre les uns et les autres, ne serait-ce que par cet aspect de corps éthérique nouveau qui apparaît seulement quand le corps causal est disparu, c'est-à-dire quand l'Onde de Vie a réussi à franchir les deux premiers chakras et est sortie par le sommet du crâne. À ce moment-là, les mondes carbonés n'ont, pour vous, plus aucun intérêt. Vous le voyez clairement. C'est pas une démission de ce monde, mais votre conscience elle-même vous fait placer ailleurs que dans la vie ordinaire, par épisodes de plus en plus fréquents, que ce soit par les révélations des Lignées, que ce soit par les expériences de délocalisation, de Communion, de Fusion et de rencontre des Doubles, quels qu'ils soient. Tout cela sont des signes importants qui, déjà, vous orientent sur ce que vous Êtes, ce que vous Êtes dans ce que vous avez choisi, de manière Vibratoire. Mais, en aucun cas, la personnalité ne décide quoi que ce soit puisque ce que vous nommez personnalité n'existe qu'au sein des mondes carbonés dissociés. Même au niveau des mondes carbonés unifiés, il n'y a pas d'enfermement de la conscience. Donc même un être de 3D unifiée a la pleine possession de la conscience de la non séparation et n'est donc pas concerné par ces processus, comment dire, de nécessité que vous connaissez, physiologiques, sur ce monde, dans ces structures-là. Beaucoup d'entre vous vivent des modifications physiologiques qui deviennent de plus en plus intenses et de plus en plus puissantes. Ceux qui ne les vivent pas ne sont pas concernés par ce même processus. Comme nous l'avons toujours dit, la Libération de l'enfermement va conduire à une forme de Liberté qui est profondément différente. Vous avez beau réclamer, par exemple, d'accéder à toutes les Dimensions, mais si vous avez votre personnalité, votre ego, votre mental, qui est là, vous allez rencontrer des petits soucis.

Question : il a été dit qu'à partir du 22 septembre, quand l'Onde de Vie n'est pas montée, elle ne pourrait monter qu'au moment ultime. Qu'est-ce qui est donc encore faisable, d'ici la phase finale, pour se rapprocher de l'Absolu ou de l'Infinie Présence, puisqu'il n'y a pas d'évolution et que la personnalité se met en travers ?
Mais la seule façon de le faire, ça a été expliqué, c'est l'abandon du Soi. Si tu n'abandonnes pas le Soi, si tu te contemples dans ton propre rayonnement, tu ne peux pas accéder à la Liberté. C'est aussi simple que ça. Donc dès que tu dis : « la personnalité se met en travers », qu'est-ce qui s'exprime ? Bien évidemment, c'est toi-même et ta personnalité. Nous vous avons expliqué les notions de Crucifixion, de Résurrection. Vous ne pouvez pas vivre la totalité, je dirais, de l'Absolu avec forme, s'il y a des peurs. La moindre peur (la peur de disparaître, la peur de perdre ce corps, l'interrogation liée à la peur) est un frein majeur à cette Liberté totale. Mais comme vous êtes Libérés, quelle importance cela peut avoir, à part pour la personnalité qui s'interroge ? Quand vous serez, de toute façon, de l'autre côté, vous comprendrez beaucoup mieux ce dont nous vous parlons et que vous vivez. Parce que quand vous vivrez directement tout cela, vous ne serez pas entrain de vous poser des questions à l'Intérieur. La pire des questions que vous puissiez vous poser, en ce moment, c'est de vous demander si vous êtes prêts.

Question : faut-il donc considérer qu'on est prêts ?
Mais qui a la réponse, à part toi ? Crois-tu que la Terre allait attendre que toute l'humanité soit prête ? On y serait encore dans six cents mille ans. Avec toutes les lois de l'action / réaction, avec tous les principes faussés qui vous ont été rentrés dans le crâne, comme l'évolution, comme le karma, comme le besoin de vous perfectionner ou de chercher quelque chose. C'est un cercle vicieux qui ne se rompt jamais. La preuve, combien d'entre nous, en incarnation, ont réellement été Libérés de la matrice ? Combien d'entre nous tous, humains, avons été capables de voir ce qu'y avait de l'autre côté du miroir, non pas seulement hors de ce corps, non pas seulement dans les mondes astraux, mais vraiment au-delà de tout cela ? Vous vous rendez compte, sur des milliards d'êtres humains. Le conditionnement a été tel, l'instillation de la peur a été telle qu'il a fallu (ça, je l'ai dit aussi) préparer le terrain, en quelque sorte. On ne peut pas Libérer quelqu'un contre son gré parce que dès l'instant où est créée une âme, est créé un principe dit évolutif qui n'en finit jamais. Or, comme nous le savons tous, l'esprit, lui, est parfait, de toute éternité. Tant que vous êtes au niveau de l'âme, vous allez considérer qu'il y a réincarnation, qu'il faut vous améliorer, et vous remettez aux calendes grecques la libération. Et d'ailleurs, vous ne la vivez jamais, c'est pas possible. Vous réalisez le Soi, vous êtes dans la Paix, vous vivez des extases, mais vous ne touchez jamais ce dont BIDI vous parle depuis de nombreux mois. La seule façon de vivre la Lumière, c'est l'abandon total du Soi. C'est faire comme le Christ : « Père, je remets mon esprit entre tes mains », « j'accepte de disparaître ». Mais ce qui disparait, c'est la personnalité. Ce n'est pas vous qui disparaissez, c'est une bande de fréquences qui disparaît, qui n'a plus de raison d'être. Alors tant que vous êtes enfermés dans un corps, vous dites : « c'est la mort », vous dites : « c'est la souffrance », vous dites : « c'est le cataclysme », vous dites : « c'est terrible ». Mais quand vous êtes dans la Lumière, c'est rien du tout, ça n'existe pas. Mais comprenez bien que tout ce qui a été dit sur la perception, sur ces notions de conscience, tout ce qui vous a été répété, asséné par BIDI, est la vérité. Mais tant que vous ne le vivez pas, qu'est-ce que cette vérité peut vous faire ? Donc si vous êtes insérés dans votre vie et que vous êtes très bien comme ça à vivre votre vie, qu'est-ce que j'ai déjà dit y'a très peu de temps ? Ne vous occupez pas de ce que nous vous disons. Si vous n'êtes pas concernés, pourquoi allez-vous créer un sentiment de recherche et de manque, sur quelque chose qui n'est ni en manque, ni à rechercher. Vous le vivez, ou pas. Et l'ensemble des circonstances préalables (à travers l'Onde de Vie, à travers les Lignes de Prédations), tout ça, nous en avons parlé. Mais si vous n'avez pas fait le sacrifice, si vous ne vous êtes pas donnés à ce que vous Êtes, comment voulez vous arriver à ce que vous Êtes ? Comment voulez-vous reconnaître ce que vous Êtes, quand vous continuez à penser avec votre cerveau, quand vous continuez à limiter votre propre conscience à ce que vous vivez sur cette Terre. C'est pas possible. Tout le principe de l'Illusion qui a été créé (surtout dans la période du vingtième siècle) a consisté à vous enfermer, encore plus, en vous faisant croire que vous alliez vous libérer, comme ça, c'est-à-dire la connaissance des lois de l'âme, la connaissance de l'énergie, la connaissance de la conscience, de la psychologie. Tout ce qui a été découvert, durant le vingtième siècle, n'a aucunement été un facteur de libération mais, bien plus, d'enfermement. Même si cela vous donne une impression exaltante de pouvoir avoir accès à toutes les connaissances, que ce soit avec l'électronique, que ce soit avec les lois de l'âme que vous découvrez. Mais si vous vous arrêtez là, vous n'en sortirez jamais, parce que y'a pas de sortie ici : c'est une Illusion. Et nous nous sommes tous faits avoir. Il y a que quelques êtres qui ont réussi, si vous voulez, à aller au-delà de cette lumière matricielle, au-delà de l'astral. Alors bien sûr, certains êtres (par exemple ,SRI AUROBINDO), de leur vivant, on décrit l'arrivée du Supramental. Mais comme il n'avait pas la possibilité d'établir cet Absolu sans forme (pour lui, en tout cas, et pour moi aussi), qu'est-ce que nous avons fait ? Nous avons projeté la Lumière que nous avons vue dans une linéarité. Mais d'autres vous ont dit que ça n'existait pas. Par exemple, Bença Dounov, de son vivant, peu avant qu'il quitte ce plan, avait fait des prophéties extrêmement précises. Quand il fut Nostradamus, aussi, il parlait de ce Feu qui allait arriver, de cette lumière qui allait tout libérer, tout consumer. Mais si vous tenez à votre petite identité, à votre petite vie, c'est votre liberté la plus totale. Ne vous posez pas de question, parce que plus vous allez vous poser une question (si vous la posez depuis la personnalité), plus vous allez entrer en résistance, plus le mental va s'échauffer, et plus vous allez vous sentir mal, plus les jours vont passer. Et ça, d'ailleurs, y'en a beaucoup sur la Terre qui commencent à le constater. Y'a comme un malaise, si vous voyez les évènements qui surviennent avec un œil objectif, sur la Terre. Je ne parle même pas des choses que vous vivez intérieurement ( parce que si vous les vivez, cela ne vous pose aucun problème). Ce que la chenille appelle la mort, si vous êtes devenus un papillon, vous l'appelez renaissance. Y'en a un qui va voir, à travers le même évènement, une catastrophe terrible : c'est la personnalité. Et y'en a un autre, qui est installé dans l'Absolu ou dans l'Infinie Présence, c'est, pour lui, la Libération. C'est le même évènement, mais y'en a un qui le voit depuis un point de vue personnel, et l'autre qui le voit depuis ce qu'il sera, ou qu'il est déjà. Toute la différence, elle est là. Donc bien sûr, si vous avez des peurs de votre devenir, de vos enfants, de vos parents, de votre argent, de votre voiture, peur des éléments (comme disait SNOW), à ce moment là, vous risquez de vivre, de façon, on va dire, un peu pénible, ce qui est à vivre.

Question : Est-il possible de continuer à assister à la pièce de théâtre (comme dit BIDI), avec passion et joie, tout en sachant que tout ça va se terminer un jour ?
Heureusement que BIDI, il est pas à côté de moi, tu l'entendrais hurler dans tes oreilles, parce qu'il s'est tué à vous répéter ça, sans arrêt. C'est la personnalité qui croit qu'elle doit arrêter d'aller au théâtre, arrêter de vivre, arrêter de faire ceci ou cela. Celui qui fait cela, il est encore dans la personnalité. Y'en a qui sont dans un fauteuil et qui ne bougent plus, parce que c'est leur devenir à eux, individuellement. Mais personne ne vous a dit de renoncer à quoi que ce soit. On vous a dit de voir les choses telles qu'elles sont. C'est pas parce que tu vas refuser de participer à ceci ou cela que tu vas être Absolu. Bien au contraire. Il me semblait pourtant que ça avait été très, très, très, très, clair, ces choses-là.

Question : pendant la stase, pourra-t-on encore avaler sa salive et respirer, ou bien est-ce qu'aucun muscle ne pourra bouger ?
Ça dépend où est ta Conscience. Comme c'est un phénomène où des réalités Dimensionnelles se rencontrent (là aussi, ça a été expliqué, je crois, par FRÈRE K et SRI AUROBINDO, y a pas longtemps : la superposition des Mondes), notre approche (nous sommes à côté de vous, maintenant), si vous voulez, se traduit par des perceptions, nouvelles, pour beaucoup d'entre vous (que ce soit les Lignées, les Communions, les contacts, tout ce qui s'établit, qui est complètement nouveau). Si vous êtes dans ce vécu-là, il vous arrive d'avoir comme une occultation de la conscience de la personnalité, pendant un Alignement, de sentir des parties du corps qui disparaissent (tout ça, je l'ai dit). Mais vous disparaissez sans aucune angoisse, puisque vous vous retrouvez dans ce que vous Êtes. Y a que la personnalité qui peut pas se sortir de ça, parce qu'elle, elle est persuadée que si elle disparait, vous disparaissez. Donc se poser la question, d'ailleurs, de la stase, ça dépend si cette stase tombe au moment Ultime, ou avant. En plus, se poser la question de ce corps ne veut rien dire. Celui qui veut préserver ce corps, il aura des soucis, sauf si votre fonction Vibratoire et, en particulier, la fonction mémorielle de la personnalité, a besoin d'être conservée pour recevoir et pour donner ces informations. Mais vous, vous n'êtes pas concernés par cela. C'est comme si tu me demandais : quand tu meurs, est-ce que ce corps va continuer à exister ? Est-ce qu'il va respirer ? Est-ce qu'il va bouger ? Vous êtes à cheval sur deux mondes. Les Cavaliers sont de plus en plus actifs, vous vous en rendez compte, maintenant, partout sur la planète. Alors, bien sûr, celui qui veut pas voir, il verra pas : il va s'occuper de sa petite vie, justement. Et puis, y a celui qui s'intéresse au monde, et qui voit que y a des choses qui créent comme un malaise. Soit il est capable de Transcender tout cela, d'Abandonner le Soi, soit il en est pas capable : c'est aussi simple que ça. Mais quand je dis : « ne vous cassez pas la tête », c'est que, maintenant, tout est là. Donc, qu'est-ce que vous voulez chercher ? Qu'est-ce que vous voulez imaginer ce que va être demain, si vous n'êtes pas capables d'être pleinement dans l'Instant Présent ? Et l'Instant Présent n'empêche pas de faire ce que ce corps a à faire, ce que votre vie vous impose de faire. Ou alors, la Lumière vous a mis dans des circonstances où vous êtes complètement coupé de tout, où, pour vous, le plus important, c'est de ne rien faire et de rester dans un coin, en attendant. Mais chacun est différent par rapport à cela. Mais ce n'est pas vous qui allez décider : « oh ben, tiens, j'arrête tout aujourd'hui, parce que finalement, c'est plus facile si j'arrête tout ». Si la Lumière doit vous faire arrêter ceci ou cela, ne vous inquiétez pas, elle saura très bien le faire (que ce soit votre vie, que ce soit vous éloigner d'un milieu, ou vous faire changer quelque chose). Mais ce n'est pas vous qui décidez. Tant que vous croyez que, parce que vous allez décider d'arrêter telle activité, telle rencontre, de fréquenter telle personne, ou de méditer dix heures par jour... ça ne changera strictement rien. C'est l'ego, toujours, la personne, qui croit que, parce qu'elle va faire ceci et cela, elle va y arriver. Faites votre vie telle qu'elle est à faire, du mieux possible, selon les circonstances de la Lumière (et pas selon ce que, vous, vous décidez). Y a quelques années, on avait parlé de changements, pour certaines personnes, qui sentaient ces impulsions au changement. Mais si votre âme est en train de basculer vers l'Esprit (donc de se détourner de la matière, et donc, à la Transmuter, la matière), elle n'abandonne pas la matière. C'est toute la différence entre fuir sa vie, et Transmuter sa vie. Évitez aussi, durant cette période, tout ce qui est culpabilité. Parce que la culpabilité renvoie à la peur, et y a pas de plus grand obstacle à l'Amour Vibral, à ce qui est à vivre, que la peur. Nous l'avons dit, et les Étoiles vous en ont parlé, je ne sais combien de fois.

Question : comment savoir si c'est la Lumière qui a décidé de nous faire arrêter une activité ?
Si cela se fait sous l'Intelligence de la Lumière, quelles sont les caractéristiques ? C'est facile, c'est Fluide, c'est synchrone. Si c'est ta personne qui décide d'arrêter ou de faire quelque chose, tu vas avoir tous les bâtons dans les roues. Mais rends-toi compte : c'est pas une supposition mentale. Tu es en train de te placer dans ton mental, pour savoir si c'est ça ou ça. Le meilleur conseil que je puisse te donner, c'est : quand tu es face à cela, oublie ton mental, oublie-toi toi-même. Et arrête de gamberger, et arrête de croire que de te poser la question, de si ça vient de l'âme ou de la personne, va changer quelque chose.

Question : il suffit de redevenir comme des enfants, en se laissant porter par les évènements ?
Ça, c'est une conclusion parfaite, mais c'est exactement ce qui a été dit, depuis, déjà, le printemps de cette année, depuis que UN AMI vous a expliqué ce que c'était que « être Tranquille » (ndr : voir les interventions d'UN AMI du 12 avril 2012 et du 2 juillet 2012). C'est très simple. Pour certains, ça va être d'être Tranquille du corps, mais le plus important, c'est d'être Tranquille de la tête, croyez-moi. Et, durant cette période, si votre mental prend le dessus, dans vos Alignements, ou même dans le déroulement de votre vie, et que vous voyez que vous commencez à hésiter, à vous poser des questions, vous pouvez être sûrs et certains que la personnalité a pris le relais. Donc, occupez-vous de faire cesser cette cogitation et cette agitation mentale. Rappelez-vous que le mental est très malin. Il va même oser vous dire : « fais ça, et fais pas ça, parce que si tu fais ça, tu vas y arriver », tout en sachant très bien que vous n'y arriverez jamais. Autrement dit, la Clarté Intérieure, tout ce que nous avons évoqué, la Transparence (la Transparence, y a pas de meilleure définition). C'est pas la Transparence de la personnalité, avec ses règles morales, c'est la Transparence de celui qui se laisse traverser par le flux de la vie, et qui n'inter-réagit pas avec le flux de la vie. Bien sûr, si quelqu'un, à table, te demande la salière, tu lui donnes. Mais ne pas interagir avec la vie se situe au niveau mental. C'est comme si, par rapport au fait de donner la salière à quelqu'un, se mettait en branle un mécanisme mental qui te faisait interroger sur la manière dont tu allais donner le sel, ou le donner ou pas. C'est exactement la même chose. Quand l'Onde de Vie, ou quand le Manteau Bleu de la Grâce, ou quand les Présences sont là, pour ceux qui les vivent, qu'est-ce qui se passe ? Vous vous fondez, vous disparaissez. Vous avez l'impression, parfois, de dormir, de Vibrer. Parfois, vous rencontrez d'autres Dimensions. Mais vous disparaissez, réellement. Alors que celui qui est dans ses cogitations, il peut pas disparaître. Il passe son temps à être là. Mais je n'ai pas dit qu'il fallait fuir quoi que ce soit. La personnalité s'empare toujours de cela, pour se dire : « eh ben, si je dois y arriver, je dois quitter ma femme, je dois quitter ceci, quitter cela ». C'est une question Intérieure. Comme BIDI vous l'a dit, c'est une question de changement de regard et de point de vue.

Question : lors d'Alignements, lorsqu'on revient après avoir senti qu'on avait disparu qu'est-ce qui fait que certaines personnes ont gardé la mémoire de ce qui s'est passé, et d'autres, non.
Vous ne gardez la mémoire que de ce que vous êtes capables d'encaisser, Vibratoirement (je parle pas des images, des souvenirs). C'est la juxtaposition, la superposition, et l'interpénétration de votre bande de fréquences, de la vie telle que vous la vivez, avec la bande de fréquences de ce que vous Êtes. Soit la rencontre se fait, de manière harmonieuse, et, à ce moment-là, la bande de fréquences inférieure (de la personnalité et de l'âme) disparaît, sans aucune difficulté. Mais si vous êtes attaché ou identifié à la bande de fréquences inférieure (votre chemin spirituel, votre recherche spirituelle, votre évolution, vos prières, et tout ce que vous avez fait), si vous êtes attachés à ça, vous changez pas de gamme de fréquences, c'est aussi simple que ça. Donc, même s'il y a rencontre, les souvenirs, ou le non souvenir, traduit votre degré d'interpénétration. Plus vous avez Abandonné le Soi, plus vous êtes capable de Transparence, d'Humilité, de Simplicité, plus vous vivez la conscience et vous avez la mémoire de ce qui se vit. Lors des juxtapositions les plus intenses, il y a, effectivement, comme une espèce de sidération de la conscience, comme un oubli de soi. Et parmi ces êtres qui vivent cela, ils ont pourtant la conscience que, dans cet oubli de soi, ils n'ont pas dormi, ils n'ont pas rêvé. Là, vous êtes à l'Infinie Présence. Là, y a rien à faire, juste à laisser faire et à laisser Être. Mais si le mental surgit, et veut comprendre, et veut s'approprier, ça disparait. Donc la différence de ce qui est vécu, pour le même vécu, tient, justement, à la capacité de cette possibilité de superposition et de juxtaposition, libre ou pas libre. Si la friction et la résistance est trop forte, vous dormez. Si la résistance devient encore plus forte, le mental se met de la partie. Et plus vous vous Abandonnez, plus vous partez, dans un espèce de... comment dire ? C'est ni le rêve, ni le sommeil, ni la Conscience Turiya, ni, encore, la Demeure de Paix Suprême, mais c'est une espèce de « no man's land », où vous savez que vous dormez pas : vous ne percevez plus le corps, vous ne percevez plus aucune Dimension, mais vous êtes au moment où c'est en train de Passer (même si c'est pas un Passage, on peut employer cette expression). L'intégration de la Lumière, depuis la Fusion des Éthers, depuis les Noces Célestes, depuis la descente du Supramental, ne se fait pas instantanément. Il a fallu une préparation de milliers d'années, et il a fallu une approche extrêmement progressive de la Lumière. Parce que le corps carboné, tel qu'il est présent à la surface de la Terre, si on le met à la Lumière la plus Authentique, il disparait totalement : comme je l'ai dit, il est vaporisé. Ce corps n'existe que parce qu'il est projeté, que parce que la Conscience a créé quelque chose (la vôtre, comme celle du monde). Mais, tout cela, comme nous vous le disons, est une illusion. Mais celui qui croit à l'illusion, si un corps est persuadé qu'il est ce corps, et rien d'autre, qu'est-ce qui va se passer ? Il va être vaporisé, il va être grillé. Et griller, sans avoir la possibilité de sortir de la prison, ça brûle. Alors que griller en étant dans la Transparence, ça ne brûle pas, ou beaucoup moins : c'est la Joie. Rappelez-vous que l'Amour est un Feu dévorant. La Lumière Vibrale est un Feu, de loin plus puissant que le feu que nous connaissons, quand nous sommes incarnés. Or, ce Feu, soit il rencontre un obstacle, une résistance : il va le brûler. Soit il ne rencontre rien : il va le brûler, mais il fait déchirer la chrysalide, et le papillon sort, sans aucune difficulté.

Question : que peut-on faire quand on est dans ce « no man's land » que vous évoquiez et qu'on est rattrapé par l'activité du mental ?
Le voir, déjà. Le voir, c'est déjà le comprendre, puisque tu exprimes parfaitement que tu l'as compris. Maintenant, justement, y a rien à faire, c'est surtout à ce moment-là qu'il ne faut rien faire. Parce que le faire traduit l'activité du mental et de la conscience, tout simplement. C'est surtout dans ces moments-là qu'il faut rien faire. Comme nous vous l'avons toujours dit, y a que vous qui pouvez passer la Porte. Aucune technique, aucune énergie, aucune Vibration, n'est concernée par ce qui est appelé « cet état au-delà de tout état ». Mais quand vous « passez », vous le savez, parce que le mental ne peut plus vous diriger. Il peut se manifester pour les activités de la vie courante, il peut intervenir quand y a une problématique, mais vous le regardez, non pas de haut, mais vous le regardez comme un intrus : vous savez que vous n'Êtes pas ça. Mais celui qui ne l'a pas vécu, il peut pas le savoir. En fait, c'est très simple : c'est toujours le mental qui dirige cette vie, même quand vous êtes Éveillés à l'Unité, même quand vous vivez Turiya, puisque, bien sûr, le mental va être actif dans les activités quotidiennes. Vous faire un café, ça nécessite une connaissance. La grande différence, c'est que quand vous êtes Crucifiés, quand vous avez réalisé l'Abandon du Soi, quand l'Onde de Vie vous a parcouru, les peurs n'existent plus, réellement. L'expression d'une peur, quelle qu'elle soit, est l'expression du mental, même si c'est une émotion. Si le mental ne commande plus, rien ne vous empêche d'éprouver une émotion, ou même une peur subite, mais elle disparait instantanément, elle ne vous atteint pas. Vous la voyez comme une intruse, comme une étrangère. Donc, déjà le voir, c'est déjà un grand pas. Mais surtout, quand vous voyez ça (dans vos périodes de méditation, de prière, d'Alignement), surtout, ne faites rien, parce que le simple « faire » va renforcer votre propre mental. Le mental ne meurt qu'au moment où vous dites : « que Ta Volonté se fasse, et non la mienne », c'est-à-dire quand vous Abandonnez totalement votre volonté, votre identité, votre personne, vos revendications, vos souhaits. Et quand vous revenez, vous n'êtes plus jamais le même, vous vous posez plus la question de votre mental. Vous vous posez plus la question de savoir si vous êtes prêt ou pas, puisque vous y êtes arrivé, à ce que vous Êtes. En fait, vous n'en êtes jamais parti, comme vous dit BIDI. C'est comme le nez au milieu de la figure : vous le voyez pas. Vous voyez pas votre visage, quand vous parlez. Et pourtant, il est là.

Question : pourquoi, lorsque l'Onde de Vie monte, les Nouveaux Corps ne Vibrent pas systématiquement ?
Parce que, comme tu le sais (c'est-à-dire ce qui avait été expliqué sur la finalisation du Corps d'Êtreté, y a déjà un an), l'ouverture des Portes, le déploiement des Cavaliers (ou des Éléments), au niveau de la poitrine, déclenchent des phénomènes Vibratoires (ndr : voir le protocole « Finalisation du Corps d'Êtreté, dans la rubriques « protocoles à pratiquer »). C'est, très exactement, sur ces Portes du Corps que s'est resynthétisé le Corps d'Êtreté (ou, si tu préfères, le nouveau Corps Éthérique). Quand il y a rencontre de certaines structures, anciennes et nouvelles, ça va déclencher des Vibrations. Ces Vibrations peuvent être extrêmement fortes, que ce soit sur le 12ème Corps, ou même sur les Triangles Élémentaires (cela vous a été expliqué) (ndr : voir le protocole « les 12 Étoiles », dans la rubriques « protocoles à pratiquer »). Mais vient un moment où les Vibrations n'existent même plus. Donc, que ça Vibre telle Porte ou telle Porte, ça traduit, simplement, l'action qui se produit, en ce moment. Par contre, vous êtes très nombreux, certainement, à constater les modifications physiologiques, que ce soit sur le sommeil, sur l'appétit, sur, même, le fonctionnement de votre corps : à travers les Portes ATTRACTION et VISION (ndr : voir schémas ci-dessous). Pour d'autres, ça va être des douleurs extrêmement vives sur les Portes AL et UNITÉ, et parfois, des douleurs très fortes sur le Sacrum ou sur KI-RIS-TI (ndr : voir schémas ci-dessous), ou alors, sur l'un des Triangles Élémentaires des Étoiles, ou plusieurs (ndr : voir schémas ci-dessous). Tout cela traduit la synthèse, ou la juxtaposition, et la superposition, même, de l'ancien corps et du nouveau Corps, ou de l'ancienne conscience et la nouvelle Conscience, et aussi de la a-conscience, si vous préférez. Donc, c'est les processus normaux. Mais ne vous attardez pas sur la signification. Attardez-vous, plutôt, quand ça Vibre, sur la Vibration, sur le vécu de la Vibration, et non pas sur l'intellectualisation de la Vibration.

Question : est-il correct d'utiliser son mental pour relaxer son corps, par exemple ?
Je crois qu'au stade où vous êtes, à l'heure actuelle, ça serait une erreur. Tu vas te servir de l'outil que tu veux tuer, comment veux-tu qu'il se laisse tuer ?

Nous n'avons plus de questionnement, nous vous remercions.
Alors, chers amis, je vous transmets toutes mes bénédictions, et je vous dis à une prochaine fois. Portez-vous bien, avec tout mon Amour qui vous accompagne. À bientôt.

_________________________________________________________________________________

NDR 1 :TRIANGLES ELEMENTAIRES

NDR 2: PORTE KI-RIS-TI du dos

Entre les omoplates, à mi-hauteur (sous la 5ème vertèbre dorsale). Racine du chakra du Cœur.

NDR 3 : Portes ATTRACTION et VISION

  • ATTRACTION : chakra de la rate, un travers de main sous le sein gauche (le chakra de la rate étant elliptique, la position symétrique au chakra du foie convient tout à fait, ici).
  • VISION : chakra du foie, un travers de main sous le sein droit.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page