Autres Dimensions

Sois qui tu es

Accueil > MESSAGES A LIRE - > SRI AUROBINDO

SRI AUROBINDO

15 juillet 2012

pdf

Je suis SRI AUROBINDO. Frères et sœurs en humanité, que ma Lumière Bleue comble votre présence en cet espace. Je suis avec vous, en tant que Melchisédech de l'Air, pour vous parler du Feu de l'Amour. Je resituerai ce Feu de l'Amour par rapport à deux périodes : celle (fort lointaine) où je fus nommé, par CHRIST, « JEAN Le Bien Aimé », et celle de mon incarnation finale en tant que SRI AUROBINDO.

Voilà très exactement trois ans, je vous donnais un certain nombre d'éléments concernant l'Apocalypse, ce livre dont rien ne peut être ôté et rien ne peut être rajouté, dont nombre de personnes ont cherché à comprendre ce que cela signifiait. L'ensemble des descriptions que je menais, alors, pour vous, aujourd'hui, vous est apparu comme s'écoulant durant un temps donné, temps mesuré, par ailleurs, par d'autres prophètes à l'époque, et nommé : deux temps, un temps, la moitié d'un temps. Je vous avais dit, voilà trois années, que la lecture de l'Apocalypse était Vibratoire, avant toute chose, avant toute signification, avant tout déroulement temporel. Je précise, aujourd'hui, que l'ensemble de ce qui m'a été donné à transcrire étant Vibratoire, étant une révélation, cette révélation ne s'inscrit pas dans une réalité temporelle, mais dans une superposition d'éléments et d'événements survenant dans le même temps, en surimpression. Ce que vous vivez dorénavant, est, très exactement, la simultanéité de ce qui avait été écrit alors. N'y voyez pas, seulement, une suite d'événements s'inscrivant dans un même temps, mais bien l'Annonce du Feu de l'Amour. Ce Feu de l'Amour, que je vais exprimer, aujourd'hui, en mots et en Vibration, issus des étapes que j'ai vécues dans mon corps de chair dans mon incarnation finale.

Tous les frères et sœurs de cette planète qui vivent ou touchent, un jour, l'Indicible (cet Absolu, cet Ultime, cette Unité, ce Maha Samadhi), sans aucune exception, dans les moments où nous revenons à une conscience incarnée, les expériences, les états vécus (excepté pour l'Absolu) induisent fort logiquement (et induisaient jusqu'à présent) une soif de cette expérience et, en même temps, une marque permanente faisant que l'Amour (vécu comme seule réalité ultime) nous donnait à tous le besoin de partager, le besoin de projeter aussi un monde meilleur, un Âge d'Or. Parce que nous pensions tous, sincèrement (et le Commandeur (Ndr : O.M. AÏVANHOV ) ne fait pas exception) que viendrait un moment ou l'Âge d'Or, où l'arrivée de la Lumière, permettrait, en quelque sorte, de transformer, par l'action de la Grâce et de la Lumière. Et que rien ne viendrait changer la donne si ce n'est l'action de la Lumière qui permettrait une forme de continuité et de continuation, et donc une transformation, par l'Action de la Lumière et de l'Amour. Il n'en est rien parce que ce qui vient est une sublimation. Et cette sublimation est une transsubstantiation faisant que (comme vous l'avait dit longuement le Commandeur) la chenille devient un papillon. Mais s'il y a un papillon, il ne peut plus y avoir de chenille. Le Feu de l'Amour, la caresse de l'Amour, est un Feu dévorant. C'est un ébranlement de l'ensemble de la conscience qui vient radicalement changer la perception du monde, la perception de soi et le déroulement de la vie. Ceux qui, par le passé, ont été touchés par l'Amour, par la Grâce, se retrouvaient très vite dans l'environnement ordinaire et il fallait bien se débrouiller, dans cet environnement ordinaire, pour véhiculer cet irrépressible besoin d'Amour, ce besoin de Pureté, au sein de notre environnement, qui était le nôtre à chaque époque (vous avez eu de nombreux témoignages des Étoiles, de certains d'entre nous). Certains d'entre nous se sont dégagés de tout système social humain afin de porter un message de Liberté. D'autres, comme moi, ont projeté l'arrivée d'un Âge d'Or, l'arrivée d'un nouveau monde, avec des bases identiques, toutefois transformées. Mais ce qui vient n'est pas une transformation : ce qui vient est une sublimation. C'est le passage d'une forme à une autre. C'est le passage d'un lieu à un autre, d'un état à un autre, où il n'existe aucune solution de continuité, parce qu'il doit être fait table rase de ce qui appartient à l'ancien, de ce qui appartient à la souffrance. Mettre de l'Amour sur la souffrance ne suffit pas. Mettre un baume sur la blessure ne suffit pas. La cicatrisation ne suffit pas. Il faut, effectivement, qu'il y ait cette espèce de transsubstantiation, venant permettre cette Résurrection, la fameuse naissance du papillon, que j'appellerai aujourd'hui si vous le voulez bien, une Sublimation. Cette Sublimation, nombre d'entre vous la vivent ou l'ont vécue. L'Action de la Lumière vient radicalement changer le fonctionnement de toutes les composantes de ce que vous êtes sur ce monde. Le Feu de l'Amour est un Feu qui consume, mais il ne consume que ce qui appartient aux illusions, aux éphémères, au connu, à ce qui n'est pas durable et Éternel.

La vie coule en chacun de nous, là où vous êtes, comme là où nous sommes. Mais cette vie coule, aujourd'hui encore, dans quelque chose qui n'est pas la Vie et encore moins la Vraie Vie. Il est extrêmement difficile, tant que vous n'avez pas accès à ces expériences ultimes, de concevoir, d'imaginer ou de percevoir, que c'est ainsi. Nombres d'expressions, employées depuis des années, nombre de mots qui ont été employés, nombre d'expériences que vous avez vécues, vous ont conduits à être à la porte de quelque chose. Certains d'entre vous ont franchi cette porte, se sont affranchis des lois de la Matrice afin de vivre la Liberté. Que cela soit dans d'autres Dimensions, dans le Corps d' Étreté, ou encore, dans l'Absolu avec forme. Le Feu de l'Amour vous transporte. Il vous transporte dans ce qui a été nommé la Demeure de Paix Suprême, dans l'expérience d'un Indicible, de quelque chose qu'aucun humain, qu'aucune forme, qu'aucune limite de ce monde ne peut vraiment contenir, ne peut vraiment irradier, en totalité. Les éléments concernant la Transparence, l'Humilité, la Simplicité, la Voie de l'Enfance (des éléments aussi donnés au niveau des Quatre Piliers de l'orientation de la personnalité) ont été des éléments qui vous ont permis, pour beaucoup, de vous rapprocher de cette ultime compréhension, de cet ultime vécu. Le Feu de l'Amour est un Feu dévorant. Il se traduit, à l'échelon de l'ensemble de ce que vous êtes, par une transformation radicale, totale, inéluctable, de la conscience, de vos perceptions au sein même de ce monde, comme des perceptions existant au-delà de ce monde. Nous avons insisté aussi, et surtout les Archanges, pour vous dire que nous étions à l'Intérieur, que tout, absolument tout, était contenu en ce que vous Êtes, de toute Éternité. Bien évidemment, ces affirmations ne suffisent pas à en faire une vérité tant que vous-même ne le vivez pas. Mais cela, en quelque sorte, fournissait des cadres, des repères, vous permettant de vous diriger vers cela.

La sublimation de ce monde est à votre porte. J'en avais dressé, voilà presque deux ans, le tableau des différents comportements possibles et des différentes étapes qui devaient survenir et que vous auriez à vivre. Je vous renvoie pour cela à ce que j'avais nommé le Choc de l'Humanité et ses différentes étapes (ndr : voir en particulier les interventions de SRI AUROBINDO du 17 octobre 2010 et du 21 mai 2012). Ainsi que MARIE vous l'a dit, ainsi que je vous le dis : où êtes-vous ? Dans quelle étape êtes-vous par rapport à ce choc ? Où en êtes-vous de votre ouverture ? Je parle de l'ouverture la plus franche de vos contacts avec nous. Au-delà de ce qui a été donné (les Couronnes Radiantes, le Canal de l'Éther, le Canal Marial, l'Eveil de la Kundalini, la transmutation et l'allumage des Portes et des Étoiles), quelle est, aujourd'hui, votre état final ? Êtes-vous prêt ? En sachant que la meilleure façon d'être prêt, aujourd'hui, est l'Abandon total de tout ce qui vous est connu, afin de vivre l'Éternité. La Sublimation de ce monde est la rencontre entre le Soleil et la Terre, et la rencontre avec les autres Dimensions se tenant, aujourd'hui, au plus proche de votre réalité physique. Vous donnant à découvrir l'impact de l'Amour qui est un Feu d'Amour, un Feu brûlant, un Feu dévorant venant vous consumer dans l'Extase, dans la Joie et dans la Paix. L'Amour est un Feu. Ce Feu n'a rien à voir avec l'amour, au sens humain. Il n'a rien à voir les émotions, les affects et les idées que vous vous en faites. Cet Amour là, est ce que vous Êtes, ce que nous sommes, sans aucune exception. C'est ce dont nous avons tous été privé, en incarnation, depuis fort longtemps.

Vivre le Feu de l'Amour (bien au-delà de toute localisation dans ce corps, comme dans vos enveloppes ou Voiles) se traduit, avant tout, par ce que je pourrais qualifier de saut de la conscience d'un état à un autre, dans un premier temps : ce que j'avais nommé le Supra mental (parce qu'au-delà de toute compréhension mentale, au-delà de tout descriptif mental). Le Supra mental ne peut qu'être vécu. L'Onde de l'Éther, de la Vie, de la Grâce ne peut, elle aussi, qu'être vécue, dès l'instant, comme cela a été dit, où n'existe plus d'opposition, de résistance, de peur : quoi que ce soit appartenant à ce monde vous empêchant, justement, de dévoiler, en vous, l'autre monde. Les lois de ce monde ne sont pas les lois des mondes. Les lois de l'Action / Réaction, les lois du karma ne sont pas les lois de la Grâce. Les lois de la Lumière ne sont pas les lois de la lumière visible à vos yeux, à vos outillages, à vos calculs, à vos mesures. Cette Lumière là, l'œil ne peut la voir. D'ailleurs, l'expérience mystique, véritable et authentique, se distingue très largement de l'expérience astrale, justement par l'absence de tout ce qui pourrait être vu, de toute forme, de toute conscience existant au sein de ce monde, de toute représentation visuelle projetée aussi bien sur l'écran du troisième œil qu'ailleurs.

La Demeure de Paix Suprême, l'Amour, ce Feu qui vient en vous et de vous, se traduit par l'absence de perception : il n'existe plus de limite, il n'existe plus de corps, il n'existe plus d'identité, il n'existe plus de volonté, il n'existe rien à voir, rien à sentir. Juste Être cela. Et, Être cela, est la Sublimation. Cette Sublimation (vécue dans la conscience, dans le Supra mental et dans la non Conscience), si cela a été perceptible pour vous, se traduira par un moment, vous vous en doutez, qui ne sera plus vécu à titre individuel, comme cela a été annoncé, il y a de nombreuses années, par le Commandeur mais aussi par d'autres prophètes, voilà bien longtemps. Je vous renvoie, d'ailleurs, à l'Apocalypse, telle qu'elle fut écrite, car elle vous donne, très exactement, les circonstances que vous êtes en train de vivre, dès cet instant, non pas selon une linéarité temporelle, mais comme une superposition, un emboîtement de tout ce qui avait pu être écrit à ce moment là. Le Feu de l'Amour vous régénère, mais cette régénération est un changement de forme, un changement de Vibration, un changement de fréquence, qui est totalement incompatible avec la poursuite de la chenille. Ce qui vient est la Vraie Vie, ce qui vient est la Vérité, ce qui vient est la Voie, la Vérité et la Vie.

Aucun de vos outils, aucune de vos technologies, aucune perception de la conscience ordinaire, au niveau des cinq sens, ne peut rendre compte de ce qui vient. Seule l'installation de qui vous Êtes, dans votre Éternité (tel que redit par MARIE, aujourd'hui même), vous place dans la Demeure de Paix Suprême, dans la Grâce, dans la Communion, vous préparera de manière la plus authentique au Feu de l'Amour. Le Feu de l'Amour met fin à tout identification, à tout localisation, à tout temps et à tout espace, c'est-à-dire à l'ensemble de ce qui constituait les repères sur ce monde. La disparition des repères vous a été donnée, de différentes façons, par FRÈRE K (concernant le connu et l'inconnu), par BIDI (concernant l'Absolu : ce qu'il n'est pas et ce qu'il pourrait être). Encore une fois, ce que j'ai pu écrire, lors de mon incarnation finale (que cela soit sous forme de poème ou sous forme de ce que j'avais appelé le Yoga Intégral), a été adopté par les occidentaux de manière fort mentale, parce qu'il n'existait pas, jusqu'à ces dernières années, la possibilité de vivre la conscience / Vibration mais simplement de vivre une adhésion à des expériences que j'avais vécues, une adhésion mentale à une vision de l'univers, à une vision de ce monde et aux règles qui auraient dû s'y appliquer dans un nouvel Âge d'Or.

Je vous invite à ne plus suivre autre chose que l'expérience que vous avez à vivre. L'expérience que vous avez à vivre, l'état que vous avez à vivre, doit dépendre, de moins en moins, des mots, de ce que nous vous disons, mais bien de la réalité ultime de ce que vous avez à vivre, au-delà de tout raisonnement, au-delà de toute règle, au-delà de tout Pilier : il vous faut, effectivement, vous débarrasser de tout, je dis bien de tout. Saisissez bien le sens de mes mots : il n'est pas question de fuir ce monde, il n'est pas question de fuir qui que ce soit, ou quoi que ce soit, mais de vous Abandonner, vous-même, à la Lumière. Vivre le Feu de l'Amour, cette consumation, vise à vous régénérer, en totalité. Faut-il pour cela que vous en acceptiez les effets. Faut il pour cela que vous acceptiez de mourir à vous-même, dans toute croyance, dans toute perception, dans toute conception, dans tout ressenti, dans toute volonté. Bien sûr, cela n'est pas une disparition, mais une Dissolution. La différence entre les mots est essentielle, parce que ce qui disparaît, c'est ce qui est illusoire. Ce qui se dissout, ce sont les résistances. Et ce qui Est, ce qui reste, c'est le Tout, l'Absolu, la nature de chacun de nous, dans la même Unité, unis dans la même Vérité, sans aucune distance. La Liberté et l'Amour. Tout ce qui est à vivre, durant cette période, vous fera passer intégralement par ce que j'ai décrit dans l'Apocalypse, dite de SAINT JEAN, et aussi dans le Choc de l'Humanité ou je vous renvoie à ses étapes : Où vous situez-vous ? Non pas dans une introspection de vos caractéristiques d'âge, d'affects, de professions ou autres mais, bien plus, dans ce que vous Êtes, en Vérité, en vous voyant clairement, en toute Transparence. Quel est votre but ? Quels sont vos désirs ? Quel est, réellement (au-delà de tout « je », fut-il de l'apparence), votre état de Paix et de Joie Intérieure ne dépendant d'aucune circonstance et encore moins d'un paraître, quel qu'il soit. Regardez-vous clairement, sans vous juger, sans vous condamner, simplement, pour faire un point avec vous-même. Cette période est la période pour réaliser cela, sans complaisance et sans culpabilité, car c'est la seule façon de vous situer, avant de ne plus être situé, car c'est la seule façon de voir clair sur ce monde, avant de découvrir ce qui est au-delà de la Clarté de ce monde : la Pureté de l'Absolu. Tout ce qui s'exprimera en vous, tout ce qui s'exprime sur ce monde, n'est que la conséquence des résistances à la Lumière, des résistances à la peur de l'Amour, des résistances liées à vos peurs de l'Amour. Parce que l'amour, même s'il est crié et revendiqué, n'a rien à voir avec le Feu de l'Amour tel qu'il est vécu dans nos Dimensions Unifiées, comme dans l'Absolu. Il existe une distance énorme, que je qualifierais d'incommensurable, en toutes les manifestations de l'amour dont vous pouvez parler, en toutes les déclinaisons que vous pouvez en vivre (sur le plan spirituel, sur le plan social, sur le plan amoureux), et le Feu de l'Amour, la Vérité de l'Amour ailleurs que dans ce monde. Ce qui vient est le véritable Amour.

Voilà de nombreux mois, je parlais de la Fusion des Éthers. Cette Fusion des Éthers a amené les Plans Unifiés de ce Plan de la Terre. De ces premières Rencontres sont nées la Fusion des Éthers et la préparation de ce qui vous a été donné comme étant le Canal Marial, l'Onde De Vie. La libération de la Terre et du Soleil (que j'avais annoncée) se traduit, aujourd'hui, très exactement, par ce que vous vivez, dans ce corps et à l'extérieur de ce corps. Il vous reste à devenir cela et, encore une fois, devenir cela n'est pas une transformation commune, ordinaire, n'est pas un apprentissage, non plus, parce que comme cela a été dit, cela est déjà là, au niveau individuel. Il reste simplement à le révéler au niveau collectif. Le Feu de l'Amour vient réaliser cela. Quel que soit le Feu de l'Amour, la solution est en vous, et elle sera toujours en vous. Comme cela a été dit, nous ne pouvons réaliser le Passage à votre place. Nous ne pouvons qu'être présents, répondre à vos appels, afin de témoigner de notre réunion, de notre Communion, de notre Union.

La Dissolution est l'étape survenant après la Fusion parce que la Dissolution vous fait passer d'un univers localisé (votre corps, votre conscience) à un univers délocalisé, vous donnant à être l'autre, vous donnant à être chaque autre, pour vous permettre de comprendre, par l'expérience elle-même, qu'il n'existe aucun autre, de même qu'il n'existe aucun corps et aucun monde au sein des Mondes Unifiés. Concevoir la vie, uniquement, seulement, selon le plan auquel vous avez accès, dans la conscience ordinaire comme dans le Feu du Cœur, ne rend absolument pas compte de l'Absolue Vérité. Quand nombre d'entre nous (Anciens, Étoiles, comme Archanges) ont insisté sur la nature essentielle de ce que vous êtes, aujourd'hui, il faut le vivre. Et il ne tient qu'à vous de le vivre, parce qu'il n'existe aucun obstacle situé à l'extérieur de vous-même, dans la mesure où l'extérieur de vous-même n'existe pas plus. Il n'existe donc qu'une déficience de point de vue, une déficience de regard, parce que tant que vous regardez avec les yeux de chair, tant que vous regardez avec la conscience ordinaire, tant que vos mots concernent l'ordinaire de la vie, vous ne pouvez vous remplir de la Vérité. Parce que la Vérité va devenir de plus en plus ce que je nommerais une occupation à temps plein. Dit autrement : la peur ou l'Amour. Dit, encore autrement : la prison ou la Liberté. Vous entretenir sur les murs de la prison, vous entretenir sur le décor ne vous permettra aucunement de mettre fin au décor. Nombre d'expressions ont été employées : bocal, théâtre et d'autres.

Vous ne pouvez connaître ce que vous ne connaissez pas, en maintenant les Voiles de l'illusion, en maintenant la localisation, en maintenant les liens, en maintenant le pouvoir sur quiconque ou sur quoi que ce soit. Ce que vous tenez, ce que vous croyez tenir, vous tient et vous enferme. Toute action d'une quelconque volonté, utile sur ce monde, ne vous sera d'aucune utilité dans le Feu de l'Amour parce que le Feu de l'Amour ne requiert qu'une chose : l'Abandon de qui vous croyez être, l'Abandon total du Soi, l'Abandon total du Je. Cela vous a été exprimé, par nombre d'Étoiles, ces dernières années. Tout ceci est maintenant arrivé. Tout ceci, vous le vivez déjà (à des degrés plus ou moins intenses), selon, justement, votre capacité à vous Abandonner, selon votre capacité à ne plus interagir avec l'Amour et la Lumière qui sont (je vous le rappelle) votre nature. Parce que dès qu'il y a une interaction avec l'Amour et la Lumière, vous êtes dans une forme de projection, dans une forme de volonté qui est très exactement le contraire de l'Abandon du Soi. La Lumière, l'Absolu, sont des guides infaillibles, pour ce corps, pour cette conscience, pour ce monde. Il n'existe pas, il n'existera pas, de solution de continuité, par le Mental, par l'Intellect, par les liens, par les possessions, par les projections. Seul, l'arrêt total et absolu de tous ces éléments vous rendra Libre parce que vous Êtes Liberté. Tout ce que vous maintenez, vous maintiendra. Tout ce que vous refuserez, vous confrontera. Tout ce à quoi vous vous opposez, vous reviendra. CHRIST avait dit : « au lieu de regarder la paille dans l'œil de ton voisin, regarde la poutre qui est dans la tienne ». Durant cette période, tout ce qui vous apparaîtra, à l'extérieur de vous, comme dissonance, comme dysharmonie, comme difficulté, n'est, bien évidemment, que de votre propre fait. Parce que ce que vous voyez, ce que vous pouvez voir, à l'extérieur, n'est qu'en définitive ce qui existe à l'Intérieur de vous. La seule façon de résoudre cette équation est l'Abandon du Soi. Il n'existe aucune règle, aucun cadre qui pourra vous faire sortir justement de ces règles et de ces cadres. Croire dans ces temps qu'en adoptant une conduite morale, sociale, spirituelle, suffira, est une illusion. Seul l'Abandon du Soi, seul remettre son esprit en la Lumière, en la confiance absolue en la Lumière, permettra, pour ceux d'entre vous qui ne le vivent pas, d'être parcourus par l'Onde de Vie, d'être recouverts du Manteau Bleu de la Grâce, de vivre la Fusion des Éthers, interne, mettant fin au cloisonnement, à la localisation, au temps, à l'espace et à l'Illusion. Le Feu de l'Amour est à ce prix et il n'a pas de prix parce que c'est ce que nous sommes tous.

Ce que vous êtes à la surface de ce monde n'est qu'une excroissance, n'est que quelque chose qui a été rajouté, pesant, dense. Les expériences seront toujours possibles. Elles ne connaitront plus de limites dès l'instant où vous percevez que cette expérience, au sein de ce monde, n'est pas la Vraie Vie, mais est bien l'amputation de la Vie, du fait même de cette excroissance, du fait même de l'incapacité de vivre les autres Dimensions, les autres états, les autres temps, les autres espaces. Ce que nous sommes ne connaît nulle limite et nul enfermement. Il n'y a rien à améliorer, il n'y a rien à faire progresser, il n'y a rien à vouloir : il y a juste à être lucide, totalement. Le Feu de l'Amour est une Demeure de Paix Suprême. Le Feu de l'Amour est une Grâce parce que cela est notre nature à tous, sans aucune exception. Simplement, le choix de chacun est fonction, malheureusement, au sein de ce monde, avant tout, de ses croyances, avant tout, de son éducation, avant tout, de ses propres souffrances malheureuses, expériences malheureuses. Hors, aucune expérience, malheureuse ou heureuse, aucune souffrance, comme aucune mémoire, ne peut vous permettre, en s'appuyant sur elles, de réaliser ce que vous Êtes, dans l'Éternité. Cela vous a été dit, de multiples façons, dans différentes symboliques, dans différentes compréhensions.

Le Feu de l'Amour n'appelle qu'une chose, en tant que seule Vérité, en tant que seul Absolu (ce qu'il est). Il vous faudra le conscientiser et cela sera rendu d'autant plus facile que vous vivrez des Communions, des Fusions, l'Onde de Vie. Ce à quoi vous teniez (et surtout au niveau nommé spirituel) ne peut vous être d'aucune aide, ni d'aucun secours, dans le Feu de l'Amour qui vient. Seule, la désidentification de votre personne et l'identification, au-delà de tout individualité, à la Lumière, au Feu d'Amour qui vient, rend possible l'absence de souffrance, l'absence de séparation, l'absence d'illusion. Je vous invite donc à relire les mots de l'Apocalypse de SAINT-JEAN, non pas pour y voir des événements se dérouler dans un temps linéaire, mais comme un emboîtement de circonstances Vibratoires correspondant très exactement à ce qui naît depuis la Libération de la Terre et la présence de l'Onde de Vie, depuis l'action du Manteau Bleu de la Grâce, et surtout depuis ces quinze derniers jours correspondant à ce que vous êtes en train de vivre depuis l'annonce des trois dernières actions du Manteau Bleu de la Grâce (ndr : intervention de MIKAËL du 4 juillet). C'est durant cette période, qui correspond, pour vous, à un temps limité et court, que l'ensemble de ce qui n'a pas été accompli, doit l'être. La seule chose à accomplir, c'est devenir ce que vous Êtes, de toute Éternité. Pour cela, il vous faut totalement lâcher. Pour cela, il vous faut vous Abandonner entièrement à la Grâce, à la Lumière, au Feu de l'Amour. Les peurs inhérentes à l'inconnu, les peurs inhérentes à votre histoire personnelle, les peurs inhérentes à vos attachements (fort logiques pour la personnalité, fort logiques pour celui qui est inscrit dans une localisation précise dans un temps et dans un espace donné), doivent laisser la place à ce Feu de l'Amour. Parce que le Feu de l'Amour (comme je l'ai dit) vient consumer tout ce qui vous empêche d'être réellement ce que vous êtes, vous empêche d'être totalement au-delà de tout temps, totalement au-delà de tout espace et de toute Dimension.

Tant que vous êtes sensibles à un événement de ce monde, comme à un événement de votre vie, vous n'êtes pas Libres. Tant qu'il existe, en vous, une interrogation, tant qu'il existe, en vous, une incertitude, vous n'êtes pas Libres. La Liberté est la Grâce. La Liberté est la Demeure de Paix Suprême. La Liberté est au-delà du Corps d'Êtreté. La Liberté est vivre, au sein de cette forme, l'Absolu ou l'Ultime Présence ou l'Infinie Présence. Au travers de ces mots il y a, bien évidemment, ce qui est à vivre. Vous ne pouvez plus vous contenter d'ouïe dire. Vous ne pouvez plus vous contenter de lire. Vous ne pouvez plus vous contenter de vivre et de mener vos activités. Là aussi, réfléchissez : qu'est ce qui est le plus important pour vous ? Si vous répondez la Lumière et l'Amour, alors vous l'êtes, et le reste n'a plus rien à faire dans votre conscience. Cet Appel se réalise, en vous, par nos Communions, se réalise, en vous, avec vos Doubles, non pas comme une finalité, mais bien comme le moyen de faire résonner, en vous, ce qui doit résonner, de faire disparaître ce qui doit disparaître, de laisser simplement l'Éternité apparaître, que votre conscience au sein de cette forme ne soit plus tributaire de cette forme ni d'aucune loi de ce monde. Cela est la Liberté. Cela est le Feu de l'Amour. Il n'y a pas d'autre alternative que cela : accepter cela ou refuser cela. Ceux qui souhaitent maintenir l'expérience de la Dualité, l'expérience du Bien et du Mal, l'expérience de la croyance en une amélioration et une progression ou une évolution, vivront leur souhait, vivront leur Vérité. Parce que il y a autant de vérités relatives que de Frères et de Sœurs incarnés mais il n'y a qu'une Vérité Absolue, elle est la même pour tous, puisque tous sommes Un. Voilà les éléments que j'avais à communiquer et qui préparent, en quelque sorte, des éléments (peut-être plus fins) qui seront exprimés prochainement concernant la Dissolution. Je voulais simplement poser, à vos yeux, le cadre de ce qui se déroule, vous donner à voir clairement, si possible, les éléments qui sont à prendre en compte dans ce que la vie va vous donner à vivre, dans ce corps, comme au dehors de ce corps. Si, par rapport à ce que j'ai énoncé, et seulement par rapport à cela, vous avez des questionnements, je vous écoute.

Nous n'avons pas de questionnement. Nous vous remercions.
Frères et sœurs incarnés en humanité, par la Grâce de la Lumière Bleue, par la Grâce des attributions qui sont les miennes, vivons un moment de Fusion. Je rends grâce pour votre écoute, pour votre attention, pour votre Amour. À bientôt.

... Partage du Don de la grâce ...

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page