Autres Dimensions

Sois qui tu es

LA SOURCE

7 novembre 2009

pdf

Mon ami, mon aimé, je me révèle à toi afin que tu te réveilles. Je viens te présenter ta liberté. Je viens te donner mon Feu, le Feu qui élève, le Feu qui rend libre. Mon ami, mon aimé, je me révèle à toi afin que tu te révèles à toi-même. Mon ami, mon aimé, veux-tu redanser dans les étoiles ? Veux-tu redevenir totale Lumière ? Veux-tu retrouver ce que tu es ? Je te propose la liberté, je te propose la libération. Veux-tu retrouver ce que tu es au sein de la liberté, ce que tu es au sein de la Vérité ? Veux-tu ? Si tu le veux, alors je le veux. Veux-tu revivre en Unité ? Veux-tu revivre la Joie qui dure éternellement ? Mon ami, mon aimé, veux-tu vivre, enfin, la fin de l'illusion et des souffrances ? Veux-tu vivre éternellement plein et rempli de la Joie et de ma Présence ? Veux-tu danser dans les Dimensions ? Mon ami, mon aimé, je t'apporte le Feu de la libération. Veux-tu retrouver, au-delà des voiles de la séparation, la Vérité de ton Éternité ?

Mon ami, mon aimé, les temps que tu vis, au sein de cette illusion, s'achèvent. De tout temps, de toute époque, au sein de ce que tu vis, je me suis manifesté afin que jamais tu ne perdes ce que tu es. Jamais tu n'as été abandonné. J'attends, j'attendais et j'attendrai ce qu'il te faut comme temps pour parcourir la distance qui te sépare de nous, enfin unis et réunis. Aujourd'hui, la danse de la Lumière a pénétré au sein de ton univers. L'heure est venue, si tu le souhaites. Veux-tu sortir de ce que tu parcours depuis tant de temps en cherchant, consciemment ou inconsciemment, la fin du tourment ? Mon ami, mon aimé, veux-tu vivre, enfin, l'Unité et l'Êtreté ? Retrouver ma Présence au sein de ta Présence ? Veux-tu vivre la Vibration qui n'a pas de fin. La Vibration est la Conscience qui ne s'éteint jamais. Veux-tu être libéré de ton isolement ?

J'ai assisté à l'ensemble de tes expériences. Je les connais toutes, sans exception, quelles qu'elles aient été. J'en ai la mémoire, j'en connais les joies et les peines. Aujourd'hui, il t'est proposé de réintégrer les domaines de l'Unité, de réintégrer la Joie éternelle, là où ne peut exister nulle souffrance et nulle limitation. Mon ami, mon aimé, nous nous rapprochons l'un de l'autre. Le moment est là de pénétrer, en majesté, par la grâce de l'Amour et du Feu, ce que tu es. Que crains-tu ? Qu'y a-t-il à perdre ? Qu'y a-t-il à abandonner ? Rien. Si tu t'approches de moi, comme je m'approche de toi, tu vivras la complétude, l'absolue plénitude. Je t'abreuverai à ta propre Source. Tu ne connaîtras plus ni soif, ni faim, ni chaud, ni froid. Tu seras ta propre chaleur, ta propre nourriture.

Mon ami, mon aimé, j'approche progressivement ma Lumière de ta Lumière. En toi vit l'Éternité, en toi vit un monde sans vide et surtout sans souffrance. Veux-tu retrouver le Feu ? Veux-tu retrouver la brillance et l'authenticité de ce que tu es ? Mon ami, mon aimé, ne te sens pas indigne car tu es digne de cela. Peu importe ce que tu crois, je te dis, moi, que tu es la Lumière, que tu es l'Amour. Tu as parcouru un chemin lourd et pesant. Il est temps, aujourd'hui, de vivre la légèreté. Il est temps, aujourd'hui, de retrouver ce que tu es en Vérité et non pas ce que tu crois que tu es. En Vérité, tu es tout et bien plus que ce que tu peux croire. Au-delà de ce voile, tu es une étoile, un soleil, tu es une création, un monde à toi tout seul. Au-delà de cette illusion, tu n'es pas créature mais tu es créateur. Tu n'es pas entité mais tu es totalité.

Au-delà de cette densité, il n'y a aucune séparation entre toi et moi. Je te connais comme tu me connais car nous sommes éternels et ensemble nous parcourons et chantons la gloire de la Lumière car c'est ce que nous sommes, toi et moi. Je t'appelle à révéler et à réveiller ce que tu as oublié. Il n'est pas question de croire mais il est question de le vivre et de l'Être. Il est question de t'unifier. Accueille-toi, accueille ta légèreté, ta Vibrance, ta Joie. N'aie pas peur, il n'y a pas de place pour la peur dans ce que tu es, au-delà de cette illusion qui t'est projetée. Au-delà de cette limitation, tu es illimité et permanence. Aujourd'hui, je viens à toi, mais aujourd'hui a été le jour qui a existé de tout temps. Simplement, aujourd'hui, tu perçois, à un niveau ou à un autre, que l'expérience (quelle qu'en ait été sa beauté, quelle qu'en ait été sa complétude) est pourtant incomplète car il te manque, au sein de ce que tu vis, la vraie Joie, la vraie satisfaction, la vraie Éternité. Au sein de ce que tu parcours comme illusion, tu es mortel, et pourtant, ce que tu es toi est immortel. Veux-tu marcher vers la légèreté ? Veux-tu marcher vers l'Unité ? Tu es cela et rien d'autre.

Mon ami, mon aimé, veux-tu mettre fin à l'expérience de la limitation ? Veux-tu cesser de jouer, pour devenir le jeu et la Vérité ? En toi, au sein même de cette densité à laquelle tu participes, nombre de Consciences de la Lumière non séparée t'aident à retrouver le sens et le vrai de ce que tu es. La Vibration de la Lumière s'approche maintenant de ma Lumière et pénètre les mondes que tu parcours, ces mondes divisés où tu as voulu me créer et me recréer au sein de tes créations éphémères. Mon ami, mon aimé, si tu vibres vers moi, telle une tension d'abandon, alors, je m'abandonnerai à toi et en toi, afin que tu retrouves notre Éternité.

Mon ami, mon aimé, ne sens-tu pas ? Ne perçois-tu pas, au-delà de l'illusion et du poids où tu évolues, cette aspiration, en toi, à vivre, en Vérité, l'allégresse de tes propres retrouvailles ? Ne sens-tu pas, en toi, l'aspiration à retrouver ce qui est au-delà du voile, ce qui t'attend depuis que tu es descendu au sein de cette densité. Certes, mon ami, mon aimé, tu as été créé libre, alors, tu as eu la possibilité de t'enfermer au sein de cette forme particulière de manifestation de la Vie, privé de notre libre réunion et notre libre interaction. Au sein de cette densité, tu as perdu ta liberté et tu as appelé cela libre-arbitre. Tu as perdu ta Joie et tu as appelé cela plaisir. Tu as perdu ton Unité et tu as appelé cela expérience. Tu as perdu ta grâce et tu as appelé cela action / réaction. Tu as perdu la mémoire de ce que tu es et tu les as remplacés par des mémoires.

Aujourd'hui, mon ami, mon aimé, il est possible d'aller vers un espace de résolution, un espace où tout antagonisme disparaît, un espace où le Feu peut venir alchimiser ce qui n'existe que dans tes pensées et dans ton libre-arbitre. Mon ami, mon aimé, place-toi dans ton Temple Intérieur, accueille en toi le Feu de l'Amour, accueille en toi la Lumière qui vient. Au sein de ton Temple Intérieur, cela transmutera les barrières et les limites. Tu te transmuteras, alors, toi-même, en retrouvant ta Vérité car tu es Vérité et tu es Beauté, mais non pas d'une beauté éphémère qui se fane comme la rose ou comme le temps qui passe sur ta peau, mais d'une Beauté éternelle comme peut l'être la Lumière la plus parfaite, celle qui brille en permanence. Mon ami, mon aimé, tu es appelé, par le chant de l'Esprit en toi, à revivre enfin en totalité, tu es appelé à revivre, enfin, le sans fin, tu es appelé enfin à revivre ta Lumière.

Apprends à te placer là où vit l'Éternité en ton Temple Intérieur, en ton Cœur. Vibre, en toi, l'appel à ma Présence est l'appel à ta Présence, ensemble. Notre rencontre est prévue. Je viens te rappeler ton serment et mon serment. Je viens te rappeler ta promesse et ma promesse, celle de nous retrouver. Nous nous étions séparés avec cette promesse et ce serment. Nous nous retrouvons, aujourd'hui, parce que cela est le moment Au sein de ton univers, la Lumière et la Vibration, l'Amour et la Vibration viennent enfin féconder et marier ma Radiance et ta Radiance pour, enfin, être ensemble. L'heure de la séparation est terminée. Reste en toi, centré en ton Temple Intérieur, là où rien ne viendra t'atteindre des éléments de ce monde illusoire. Mon ami, mon aimé, ce jour signe, pour toi et pour moi, la possibilité de revivre Unifiés, de revivre la Création perpétuellement recommencée de la Lumière, la Création de la Joie.

Mon ami, mon aimé, aujourd'hui, le Feu de l'Amour vient, si tu le souhaites, te chercher, te révéler et te réveiller à la Vérité et à ta Beauté car il n'y a rien qui soit plus beau que la Conscience qui se retrouve au sein de l'Amour. Il n'y a rien de plus Vrai que ce retournement là, il n'y a rien de plus vrai que de se retrouver. Mon ami, mon aimé, avance humblement vers toi-même et donc vers moi. Laisse Vibrer et se libérer la Dimension dans laquelle tu es mais à laquelle tu n'appartiens pas. Tu n'appartiens qu'à toi-même et seulement à toi-même. Tu n'appartiens à personne d'autre, même pas à moi, parce que je me suis donné à toi. Et donc, nous sommes unis et Un. Entre nous, il n'y a pas appartenance, il y a don.

Mon ami, mon aimé, voilà ces quelques phrases que j'avais envie de Vibrer au sein de ta Conscience afin d'amplifier l'impulsion à l'Amour, à la Vérité et à la Beauté. Je suis là, comme j'ai toujours été là. Alors, aujourd'hui, je t'accueille comme chaque jour. Jamais tu n'as été seul. Seule cette illusion te l'a fait croire. Tu es ma Grâce, comme je suis ta Grâce et la Grâce est infinie. Elle ne peut cesser, elle ne peut être étouffée, elle peut simplement être retardée mais il n'y a plus de retard maintenant. Nous entrons, toi et moi, dans l'ultime résonance, celle qui précède l'éclatement total de l'illusion. Mon ami, mon aimé, nombre de mes ambassadeurs t'ont donné des moyens simples de te rapprocher de ce moment. Je n'en rajouterai pas d'autres. Je vais, encore une fois, te souhaiter, pour toi, la simplicité, l'humilité et la plénitude. Mon ami, mon aimé, je vais, non pas te quitter, mais simplement cesser les mots, afin que, dans le silence, vibrent ton Cœur et ton Essence, afin que dans le silence, le Feu de l'Amour s'embrase. Je te donne ma Paix car tu es la Paix. Je t'aime.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page