Autres Dimensions

Sois qui tu es

Accueil > MESSAGES A LIRE - > O.M. AÏVANHOV

O.M. AÏVANHOV

8 mai 2009

pdf

NDR : O.M. AÏVANHOV est un intervenant qui était d'origine bulgare et a été incarné il y a quelques décennies. On retrouve aujourd'hui, dans ses interventions en canalisation, son accent, son humour et son français approximatif, comme de son vivant, que nous respectons quand nous les transcrivons. Nous n'agissons au nom d'aucune obédience, de quelque type que ce soit, mais transmettons, en toute transparence, les informations que cet intervenant nous transmet pour nous accompagner encore aujourd'hui.

Et bien, chers amis, je suis extrêmement content de vous retrouver, tout d'abord parce que demain vous allez vivre, indépendamment même de l'effusion des énergies Mikaëliques, un passage par, je dirais, un grand portail qui est lié à l'activation de beaucoup de choses directement reliées à votre conscience d'être humain incarné. Alors, je suis extrêmement content de venir parler avec vous avant cette journée particulière de demain qui est certainement une journée majeure dans l'histoire de vos âmes, de vos incarnations et aussi de votre devenir. Alors, chers amis, je vous transmets tout mon amour, toutes mes bénédictions et si vous avez des questions je serai enchanté de tenter d'y répondre, indépendamment même de votre journée de demain, bien sûr.

Question : en quoi la journée de demain est importante ?
Elle est importante parce que, tous les ans, vous passez à une pleine lune particulière qui a été appelée par différentes noms, dans différentes traditions. Cette année cela revêt un caractère tout spécial, tout particulier, qui est directement lié, bien évidemment, à l'énergie Mikaëlique mais aussi aux différents Cercles qui relaient auprès de cette humanité le rayonnement de la Volonté, le rayonnement du Père et de la Lumière Unitaire. En cela, vous avez une double conjonction (à la fois astrologique, astronomique et spirituelle) et liée aussi à la Lumière du Père et à ses facultés inhérentes à vos transformations dans votre réalité, telle que vous la vivez depuis fort longtemps. C'est-à-dire que, pour beaucoup d'êtres humains, indépendamment de l'énergie de l'ultra-violet qui est relayée par l'Archange Mikaël et par les différents Conclaves et Cercles d'énergie que nous constituons, demain est une journée qui est particulière, bien évidemment, au niveau de la modification de la conscience qui doit survenir, je dirais, pour la totalité de l'humanité. C'est un saut important de la conscience. Voilà en quoi c'est une journée capitale, importante et fondamentale.

Question : quelle est la différence entre Conclave et Cénacle ?
C'est très simple, chère amie. Les Conclaves correspondent à une assemblée en nombre limité c'est-à-dire ceux qui possèdent leur carte de membre pour participer à cela sont en nombre restreint et ne peuvent pas être au-delà. En ce qui concerne, par contre, les Cénacles, ils sont ouverts à toute entité spirituelle de bonne volonté depuis les plans multidimensionnels, afin d'œuvrer pour l'ascension de ce système solaire. Donc, dans un cas, vous avez des réunions qui sont en quelque sorte fermées par la qualité vibratoire des êtres qui s'y réunissent et d'autres qui sont un peu moins fermées (je dirais, tout public) au niveau spirituel. Sans rentrer dans les détails parce que cela nous emmènerait beaucoup trop loin mais par rapport à l'énergie que nous recevons, à notre niveau, c'est une énergie qui, comme vous le savez, vient directement, dans ce système solaire, depuis le Soleil Central de l'ensemble des galaxies existantes et à venir. À ce niveau là, certains êtres, selon leur niveau dimensionnel, ont la capacité de capter et de diriger certaines qualités de l'énergie du Père. L'énergie du Père est Une, elle contient toutes les gammes de vibration, de fréquences (au-delà de la Lumière et de votre monde manifesté) de la lumière manifestée en votre monde qui est la Lumière du Soleil. Alors, il y a des êtres qui sont capables de focaliser et de relayer, je dirais, certaines caractéristiques de cette Lumière du Soleil Central et d'autres qui sont des focalisateurs, dans sa globalité. Voilà pourquoi il y a différents cercles, différents Cénacles qui interviennent durant cette fête particulière qui est à la fois la fête du Wesak mais aussi la conjonction avec l'entrée dans les pleins pouvoirs, je dirais, de l'Archange Mikaël et de la pleine magnificence de sa vibration sur Terre.

Question : comment les personnes dépressives et sous traitement chimique reçoivent-elles les effusions d'énergie de Mikaël ?
Il faut bien comprendre que l'effusion de l'ultra-violet, que vous recevez par l'intermédiaire de Mikaël et des autres entités spirituelles, suit un trajet précis dans le corps. Ça, vous l'avez compris, déjà, par rapport à ce que vous vivez lors de ces effusions de la radiation de l'ultra-violet. Mais il faut aussi comprendre que c'est une énergie qui a été appelé « énergie/conscience » donc elle agit directement sur la conscience mais l'énergie n'est pas toujours support de la conscience. Les êtres qui sont sous certains médicaments ou qui ont certaines pathologies ou qui ne sont pas éveillés à la perception des énergies, vont aussi vivre une modification de leur conscience qui va pas nécessairement déclencher l'éveil ou le réveil mais qui, néanmoins, va entraîner, je dirais, un changement de perspective dans la vision qu'ils ont de leur vie. Ça, c'est extrêmement important, comme un préparatif à ce qui va se dérouler très prochainement sur cette planète. Ni les médicaments, ni l'âge, ne sont un frein à l'intégration, non pas de l'énergie mais de la conscience, ce n'est pas la même chose. Il faut bien différencier ce qui est un effet direct sur la conscience (qui concerne l'ensemble de l'humanité, quel que soit le niveau de l'évolution en incarnation) et le niveau de l'énergie / conscience que vous vivez lors d'effusions particulières où certains êtres, voire même beaucoup, commencent à voir, à ressentir l'énergie / conscience agir au niveau de leur réalité dense.

Question : comment les personnes qui ne sont pas encore dans une phase d'éveil au niveau des structures énergétiques réagissent à ces effusions ?
Il y a deux façons de parler. Soit elles ne réagissent pas parce que l'énergie / conscience ne pénètre nulle part, elle se dissipe au niveau de la périphérie des cocons de Lumière, sans entraîner d'effets directs sur les chakras ou sur la conscience. Maintenant, ce que vous observez sur Terre, au niveau des êtres humains (nous laissons de côté, si vous le voulez bien, les éléments et les manifestations élémentaires), Mikaël l'a appelée l'énergie de l'ultra-violet. C'est une pression parce que ça engendre effectivement une pression. Alors, si l'énergie ne peut pas pénétrer par les chakras supérieurs, à un moment ou l'autre, au niveau de cette ouverture qui ne se fait pas, cette énergie sera obligée de pénétrer par les chakras inférieurs sans être alchimisée ou purifiée par les énergies du chakra supérieur. À ce moment là, ça déclenchera une pression importante au niveau des humains qui peut se traduire aussi bien par des colères, par des situations de refus, un accroissement de l'ego et un accroissement de la dualité. Mais vous avez les prémices, simplement. Je peux pas m'exprimer plus sur cela.

Question : comment accompagner au mieux un être en passage quand on est soignant en soins palliatifs ?
La meilleure chose que vous ayez à faire c'est de les accueillir vous-même. Je sais bien que Mikaël vous a appelé les Porteurs de Lumière, les Transmetteurs de Lumière. Il n'est pas besoin, il a dit aussi, de se mettre en état de transmission de cette énergie parce que, à partir du moment où vous allez déverrouiller certaines portes, à partir du moment où l'énergie de la pression de l'ultra-violet qui s'effuse au niveau de la tête va s'établir de manière définitive au niveau du cœur, y'aura pas besoin d'un quelconque rituel ou d'un quelconque travail. Vous serez réellement des transmetteurs dont l'interrupteur sera toujours branché, je dirais, et vous émettrez en permanence cette énergie.

Question : le fait de bénéficier de cette énergie suffit à celui qui part pour partir dans les meilleures conditions ?
J'ai jamais dit ça. Ça n'a aucun rapport puisque, de toute façon, rappelez-vous que les effusions que vous allez avoir dorénavant vont agir sur la conscience. Rappelez-vous que les plans astraux intermédiaires où allaient les humains après leur mort n'existent plus, en attendant la transition. Alors, ça n'a aucune espèce d'importance, quant aux conditions de départ, pour l'instant, de ces âmes là.

Question : comment les parents peuvent préparer leurs enfants ?
Il n'y a rien à préparer par rapport aux enfants. C'est vous, en tant qu'adultes, qui avaient à vous préparer. Vous n'avez aucun souci à vous faire pour les enfants. Tant qu'ils ne sont pas adultes vibratoirement, c'est à dire en dessous de 14 ans, il n'y a aucun souci à se faire. Leur destin d'âme est programmé. Il n'y aura ni peurs, ni souffrances, ni interrogations de la part de ces enfants. J'ai déjà dit que ce seront eux qui viendront aider les parents. Donc, il faut arrêter de penser, à un niveau parental, comme si c'étaient vos enfants. Tout ça, c'est bientôt terminé.

Question : est-ce le moment d'organiser ce que vous avez appelé des « foyers de Lumière » ?
Le problème, rappelez-vous, c'est une question d'être prêt le moment venu. Être prêt au moment venu, ça veut dire quoi ? Vous avez un certain nombre d'éléments qui peuvent interférer avec vos vies, quant aux déplacements et au cheminement de vos vies. Ce qui vient, vous le savez (nombre d'êtres qui vous aident se sont exprimés là-dessus) c'est ce qui a été appelé les temps réduits. Ces temps réduits ne dépasseront pas une certaine échéance. Dans cette échéance vous avez le choix de vivre de la façon dont vous avez envie mais rappelez-vous qu'il y a des circonstances plus propices. Il est beaucoup plus facile d'être en plein milieu de la campagne que d'être au milieu d'une capitale européenne ou américaine, bien sûr, parce que les circonstances qui vont déclencher ces modifications de l'atmosphère de vie vont entraîner, au niveau des êtres humains habitués à leur confort, un certain nombre de désagréments. Ça veut dire, surtout, ne pas être dans des regroupements de lieux où il y auraient des dizaines, des centaines de personnes, ça, ça serait très gênant. Vous êtes totalement libres de faire ce que vous voulez mais tous les lieux, même sont ceux qui seront préparés par les humains, ne pourront pas être préparés au niveau énergétique parce qu'il en est ainsi. Ça, c'est très important à comprendre. Les gens ont reçu les impulsions pour cela. C'est les premières impulsions aux regroupements qui se font selon affinités vibratoires et les affinités vibratoires sont des choses qui doivent se créer de manière extrêmement fluide et lucide. Si, parmi vous, il y en a qui ont des résistances, que ce soit par rapport à des associations, par rapport à ces foyers ouverts ... Je dis bien ouverts car vous ne savez pas, pour le moment, qui rejoindra tel ou tel endroit. Peut-être que vous serez obligés un jour d'accueillir quelqu'un qui a un caractère de cochon mais qui est peut-être un être totalement réalisé. Qu'allez-vous faire dans ces conditions si, d'ores et déjà, vous mettez, je dirais, des freins ou des barrières à ce qui vient ? Mais les réactions humaines nous appartiennent pas et nous n'y pouvons rien. Y'a que votre travail de transmetteur de Lumière, tel que l'a défini l'Archange, qui permettra d'emmener le plus d'êtres possibles vers l'espoir de la Lumière. Mais nous ne pouvons rien faire de plus car il y a quand même une loi qui fonctionne pour ces êtres qui ne sont pas éveillés qu'on appelle le libre arbitre. Et, eux, ils l'ont encore.

Question : : dans ces foyers de Lumière comment sont prises les décisions ?
Y'a pas de décision. La décision ne peut pas être démocratique à la majorité. Elle doit être unitaire. Qui dit unitaire, dit tout le monde va dans le même sens. S'il y a une personne qui ne peut aller dans le sens, il faut qu'elle se plonge à l'intérieur d'elle-même pour savoir pourquoi elle ne peut pas y aller. Si vous partez du principe que, dans un lieu comme cela, destiné à accueillir un maximum d'êtres humains en éveil, l'éveil est une réalité vibratoire et une réalité de conscience, à partir du moment où vous êtes en éveil, si vous entrez en opposition avec un lieu qui est protégé et en éveil, c'est que vous n'avez rien à faire dans ce lieu. Et cela fonctionnera comme ça. Ce n'est pas une décision démocratique ou d'un gourou ou d'une personne qui a le pouvoir. C'est une décision logique qui s'impose à tout le monde d'elle-même et cela ne peut être autrement. À partir du moment où vous mettez en jeu un processus démocratique vous n'avez rien compris, vous êtes dans la dualité et cela est très clair et formel. Dans les mondes spirituels, croyez-vous qu'on vote à mains levées. Quand les Melchizedech décident de créer un monde, un univers comme celui dans lequel vous êtes, croyez-vous qu'y en a un qui va s'opposer à cela ? Mais c'est inimaginable, même. Cela est impossible. Ce qui veut dire que, dans le sens de l'Unité et pour les êtres éveillés, tout ne peut se faire qu'avec fluidité, rapidité, quelles que soient les circonstances. Alors, maintenant, si, parmi vous, des êtres disent « moi, ça me convient pas » mais vous avez toute la liberté pour faire ce que vous avez envie de faire. Il n'y a jamais eu ni personne ni une entité qui vous a dit de faire ceci ou cela. Les foyers ouverts se réaliseront et pas uniquement parce que je l'ai dit, bien sûr mais parce que de multiples entités, à travers de multiples canaux, sont en train d'effuser ça dans la conscience des êtres humains. La période de pré-rassemblements, de regroupements, d'abord en petits nombres, est indispensable par rapport à ce qui vient. Maintenant, vous êtes libres de dire que ça ne sert à rien. C'est votre liberté et c'est votre choix et il est tout à fait aussi respectable que les autres choix.

Question : est-il souhaitable de ménager des espaces de temps pour faire le point sur la vie quotidienne ou les préoccupations du moment dans ces espaces de vie ?
Je reviens là-dessus encore une fois. À partir du moment où quelque chose vous heurte par rapport à une des personnes qui est dans le lieu c'est que vous n'êtes pas en paix avec vous-même et donc vous ne pouvez être en paix avec l'autre. À partir du moment où vous êtes en paix avec vous-même, dans votre cœur, absolument rien ne peut venir dans ce lieu (je dis pas ailleurs mais je dis dans le lieu où vous vivrez, où vous vivez) absolument rien, ne peut venir perturber cet équilibre. Si l'équilibre est perturbé, même si c'est la faute de l'autre, comme vous dites toujours (mais ce n'est jamais la faute de l'autre, c'est toujours sa propre faute), même si l'autre vous fout une baffe. Y'a deux façons de voir les choses : soit vous êtes dans un foyer unitaire où l'amour prévaut, si l'amour prévaut il ne peut même pas y avoir d'interrogation, il peut y avoir des engueulades mais y peut pas y avoir, je dirais, des interrogations sur le sens de ce que vous faites et de ce que vous menez. Si vous êtes dans l'énergie du cœur et si y'en a un, par exemple, qui va pisser à côté du trou, mais ça vient même pas à l'esprit d'aller dire « tu vas nettoyer ce que tu as fait » parce que, si vous agissez comme ça, comme l'autre aussi d'ailleurs, vous êtes dans la dualité. Et vous ne pouvez prétendre vivre un état d'éveil comme celui qui vient, à partir de demain, en étant dans cette revendication. Sans ça, c'est pas un foyer ouvert. Vous allez appeler ça une communauté fermée ou un ashram, qui n'a strictement rien à voir Strictement rien à voir. Il est pas question de tolérer n'importe quoi mais, à partir du moment où vous vivez les énergies de l'éveil, à partir du moment où vous êtes des Porteurs de Lumière, à partir du moment où vous êtes des Transmetteurs de Lumière, tout cela ne peut pas poser de problème. Il y a solidarité, fraternité, au sens le plus réel. Si vous commencez à parler des comportements des uns et des autres, et bien, ce n'est pas la fraternité. Cela s'appelle une vie en communauté, ce qui n'a rien à voir. Maintenant, je conçois tout à fait que des êtres, même éveillés, aient besoin de vivre en haut d'une montagne tout seul, même si ce n'est pas ce qui est demandé aujourd'hui pour incarner les énergies de l'ascension. L'engagement qui est demandé est avant tout un engagement du cœur. S'il n'y a pas d'engagement du cœur, il ne peut pas y avoir d'harmonie et de possibilité de mener à bien un tel projet. Ça veut dire quoi décider ? Décider, ça veut dire diriger. Dirigez-vous, déjà, vous-mêmes, par rapport à vous. Vous n'avez à diriger personne d'autre. Maintenant, si vous avez l'impression que, dans un foyer ouvert, un parasite arrive et que vous le voyez en parasite, je vous engage à vous poser la question de vous-même parce qu'il est évident qu'à partir du moment où les énergies du cœur seront pleinement et totalement activées, et bien, les êtres qui ne seront pas dans le cœur ne pourront pas rester. C'est aussi simple que cela. Et ça se fera sans bagarre et sans décision. C'est quelque chose qui se réalise au niveau vibratoire. Réellement. Et au niveau de la conscience. C'est quelque chose qui se réalisera totalement après le solstice d'été. Parce que, qu'est ce qui se passe ? Au solstice d'été vous avez les énergies à leur maximal d'activité au niveau du soleil. Vous avez aussi, quelques jours après le solstice (c'est peut-être deux semaines après la fin des effusions particulières de Mikaël au niveau des consciences). À ce moment là (et ça je vous l'ai déjà dit) le cœur devra être ouvert. Si le cœur n'est pas ouvert, ça veut dire que votre chemin, même si vous êtes un homme ou une femme de cœur, ne passe pas par le chemin qui correspond à ce qui est le foyer ouvert, tout simplement. Ce n'est pas un jugement de valeur, c'est simplement une question d'affinités vibratoires. Aujourd'hui, même en étant ouvert au niveau du cœur, vous constatez que vous pouvez vous déplacer, vous pouvez aller sur un marché, vous pouvez rencontrer des gens qui sont pas du tout comme vous, mais, alors, pas du tout. Petit à petit, au fur et à mesure des semaines, vous percevrez des différences mais, pour ceux qui sont réellement dans le cœur, vous percevrez le destin de l'autre, non pas dans sa vie, non pas dans ce qu'il fait de ses nuits, bien évidemment, mais dans la couleur de son âme. C'est-à-dire : est-ce que cette âme est sur un chemin qui va dans le même sens que le mien ou qui ne va pas dans le même sens ? Et, ça, c'est une vibration qui vous le dira : le cœur s'ouvre ou le cœur se ferme. Mais encore faut-il, pour cela, que le cœur ait déjà été ouvert, bien sûr. Les autres ne comprendront pas. Ceux qui n'ont pas le cœur ouvert vont sentir une espèce de malaise, une espèce de colère, un ressentiment par rapport à ces êtres. Et vous constaterez très, très rapidement, dès votre été, que les affinités, comment vous appelez cela ? ... les atomes crochus, vont se mettre en place de façon beaucoup plus simple et indépendamment des considérations ou des échafaudages (mental et émotionnel) que vous avez tendance, les uns et les autres, à bâtir en ce moment qui ne correspondent qu'à des agitations et à vos propres résistances à l'établissement de l'énergie du cœur et à rien d'autre. Il y a quelque chose, en tout être humain, à l'heure actuelle, qui doit mourir. Certains le savent déjà. D'autres ne le voient même pas ce qui doit mourir mais y'a quelque chose qui est en train de mourir en vous. Peut-être que vous avez des peurs, peut-être que vous avez une tristesse, peut-être que vous avez une nostalgie, peut-être que vous avez l'impression de pas réaliser ce pourquoi vous étiez venus. Y'a effectivement quelque chose qui est en train de mourir en vous mais, ça, je vous laisse le découvrir dans les semaines qui viennent. Alors, les notions, telles que vous les envisagez, de décision, de majorité, de qui a le pouvoir, c'est des discussions, je dirais, futiles, qui sont intermédiaires par rapport à votre état intermédiaire.

Question : pourriez-vous m'éclairer sur ma difficulté en ce moment de prendre des décisions ?
Non, je peux pas t'éclairer, chère amie. Y'a quelque chose qui doit mourir et qui n'est pas encore mort. Y'a quelque chose qui te tire vers l'arrière et quelque chose d'autre qui te tire vers l'avant. Les freins que vous ressentez, les uns ou les autres, que ça soit sous forme de colère, de tristesse ou autre chose, ou d'analyse intellectuelle ou analyse émotionnelle qui vous chiffonne correspond à votre propre dualité. Alors, maintenant, y'a un mot important, c'est confiance. Il y a beaucoup de messages spirituels et beaucoup de channels qui transmettent ces informations, sous forme de rêves aussi et des êtres humains qui sont tout seuls dans leur coin et qui se disent « je dois me regrouper » mais ils savent pas avec qui. Ils doivent se regrouper, mais ils ont pas encore trouvé. Maintenant, vous devez aller dans le sens de ce que dicte votre conscience mais essayez quand même de savoir qui parle. Est-ce que c'est la conscience ? Est-ce que c'est l'ego de la peur ? Est-ce que c'est l'ego de la séparation ? Est-ce que c'est réellement le cœur ? Tant que vous n'êtes pas dans le cœur, tout ce qui parle n'est pas le cœur. C'est aussi simple que cela. Tous les comportements de l'être humain sont dictés toujours par une notion de profit, de plaisir ou de déplaisir. Vous n'échappez pas à ça. Même si vous êtes la personne la plus gentille au monde, avec le cœur sur la main, toutes vos décisions seront basées sur la notion de plaisir / déplaisir, avantages / inconvénients et non pas sur le cœur parce que le cœur ne se pose pas la question de l'inconvénient et de l'avantage. Il se contente d'être et puis c'est tout. Voilà la grande différence entre ce qui est lié à des comportements, à des émotions, à un mental et une conduite qui est conduite par le cœur qui se vit dans la fluidité et dans l'Unité. C'est pas du tout la même chose. Quand je suis arrivé de mon pays je n'avais rien, pas un centime en poche et tout s'est bâti parce que la Divine Providence a toujours mis sur mon chemin les êtres qu'il fallait pour réaliser ce qui devait être réalisé, d'une manière ou d'une autre. Et cela s'est toujours fait ainsi pour tous les êtres vivants qui arrivaient au niveau de l'éveil et de la réalisation. Tout se met en place indépendamment de votre propre volonté. Voilà la différence entre l'être éveillé, le Maître de Lumière et l'être qui doute. C'est la seule différence parce que, quand vous êtes éveillés, quand vous avez vécu un certain nombre d'initiations ou d'expériences qui vous confère l'éveil (et non pas une expérience de la Lumière qui n'est pas la même chose que vivre dans la Lumière), vivre dans la Lumière met en place un certain nombre de synchronicités et un certain nombre d'évènements. Les anges, les Archanges, toutes les énergies spirituelles sont à votre service parce que, vous-même, les servez et tout se met en place pour se réaliser au plus juste et au mieux en fonction de ce qui est à réaliser. Ceci est valable pour tout être humain, éveillé ou même non éveillé. Il sera où il doit être et tout sera bien. Ce que je veux dire par là c'est que, pour tout être humain en accord avec ses profondeurs (que sa profondeur soit l'ego ou le cœur), il ne peut y avoir de déséquilibre mais ça fait partie de sa liberté intime. Voilà la chose la plus importante que je vous ai dite de la soirée. Si votre pôle d'intérêt est votre personne et des règles précises et pas le cœur alors n'allez pas dans un endroit de cœur. A quoi ça sert de se contrarier. Il ne faut surtout pas se contrarier parce que la contrariété nuit au cœur. Et tout ce que vous avez de contrariant dans la vie, de manière générale ... vous avez beau dire « c'est la faute de l'autre » ou « c'est mon karma » ou « c'est le karma ou c'est la fatalité », jamais ce ne sera cela. Tout ce qui arrive à un être humain, je dis bien tout, sans exception, est lié soit à la loi d'action / réaction (que vous appelez « loi karmique ») soit à la loi d'action de grâce (qui est liée au pardon et à l'amour). Il ne peut en être autrement dans ce monde.

Question : pour celui qui achète ce lieu, comment se définir par rapport aux autres ?
Alors, à ce moment là c'est un privilège énorme, c'est à dire le privilège d'être celui qui reçoit. À partir du moment où c'est celui qui reçoit, il a pas le rôle de patron, n'est-ce pas, mais au niveau de l'organisation, il a peut-être son mot à dire. Organiser ne veut pas dire interdire mais penser aux orientations, non pas pour soi, mais pour ses hôtes, parce que ce sont réellement des hôtes. Maintenant, les décisions communes de celui qui aime telle chose ou telle chose, telle couleur ou telle couleur ... encore une fois, si vous mettez ça à la majorité, cela prouve que vous êtes dans la dualité. La décision doit être unitaire. À partir du moment où vous êtes dans le cœur, il ne peut y avoir qu'Unité dans les choix ou dans les décisions. Cela vous semble irréalisable parce que vous avez toujours fonctionné dans la décision duelle et non pas dans la décision unitaire. N'oubliez pas que c'est une période particulière c'est-à-dire que les référentiels que vous pouvez essayez d'appliquer (par rapport à l'âge, par rapport au sexe, par rapport à l'apport des uns et des autres) n'aura bientôt plus cours du tout. Seule comptera la qualité de cœur. Maintenant, rappelez-vous que le plus important se passe au niveau vibratoire. L'atmosphère vibratoire qui est créée, qui sera créée, sera extrêmement propice à la manifestation de l'Unité. Et, en l'unité, il ne peut pas y avoir de déséquilibre. La Lumière éclaire l'Ombre. Ce n'est pas en ajoutant de l'Ombre que vous allez mettre de la Lumière. La Lumière éclaire. Elle se contente d'éclairer et d'illuminer. Elle ne dénigre pas l'ombre. Elle la prend sous son aile. Et ceci n'est pas un objectif irréalisable. Par contre, si vous pensez que c'est irréalisable, alors je vous renvoie à vos choix. Les choses sont claires quand vous êtes dans le cœur : il y a unité, il y a fluidité. Dès le moment où vous sortez de cet état d'unité, vous engendrez quoi ? Le doute, le pessimisme, l'agitation, les contrariétés, etc, etc . Je vous rappelle que tout ça ne sont que des projections mentales. La loi du cœur, c'est la loi de l'Unité, c'est la loi de la Fraternité et rien d'autre. C'est aussi valable pour tout acte de votre vie et ça sera de plus en plus le cas. De toute façon, il faut savoir qu'avec les énergies de conscience nouvelles qui s'activent pour l'ensemble de l'humanité, vous serez obligés d'être ce que vous êtes. Le méchant ne pourra plus cacher qu'il est méchant. Le bon ne pourra plus cacher qu'il est bon. C'est aussi simple que ça. Et, encore une fois, nous ne jugeons pas ni les bons ni les mauvais parce que, pour nous, tout le monde est bon, en définitive, parce que nous savons ce qui est à l'intérieur de chaque conscience vivante incarnée et que nous respectons le plus profondément possible son devenir, ses choix et son chemin.

Question : est-ce normal de ne pas sentir les énergies par la tête ?
Maintenant, il faut bien comprendre que certains êtres vivent ces effusions de l'énergie à un niveau différent, certes, depuis de nombreuses dizaines d'années. D'autres personnes ont suivi un chemin différent. C'est-à-dire qu'ils ont, par ascèse, par cheminement spirituel, fait le chemin qui permet de passer de l'ego au cœur. Ça, c'est une première étape qui était, certes, capitale. Mais maintenant ce cœur doit s'enrichir d'une nouvelle qualité énergétique. Peut-être, en toi, cher ami, tu tiens à ta propre énergie du cœur c'est-à-dire que tu as ouvert ton cœur par un travail d'ascèse et de méditation qui a permis d'activer ton chakra du cœur, qui est déjà une étape merveilleuse. Mais l'ouverture de ton chakra du cœur correspond à ton énergie à toi mais pas à l'énergie qui vient du cosmos. C'est deux choses différentes. La finalité est la même, je te l'accorde, mais néanmoins à partir du moment où le cœur est ouvert, les vibrations au niveau de ce qui est reçu par les chakras supérieurs s'activera nécessairement un jour ou l'autre. Mais tu as déjà un moyen de savoir très facilement, avec les énergies de ton cœur, si tu es dans la joie, dans la bonne décision ou pas dans la bonne décision. C'est très simple mais c'est quelque chose à laquelle tu ne fais pas attention parce que tu as tellement l'habitude de sentir ces énergies dans la méditation que tu ne t'aperçois pas qu'elles peuvent te servir complètement pour guider ta vie sans parler des méditations. C'est-à-dire qu'il faut pas attendre les méditations pour avoir des réponses par rapport à tes choix. Il faut aller dans la vie, le jour le jour, par rapport à l'achat d'une voiture, par rapport à une décision ... tu verras le moment où ton cœur va se mettre à tourner, va se mettre à vibrer. Ça, ça sera un choix du cœur et tu constateras d'ailleurs, le plus souvent, que le choix de ton cœur n'est pas le choix de ta tête. Alors, à toi de savoir ce que tu veux vivre parce que si tu te sers uniquement des énergies de ton cœur pour vivre de moments de méditation intense et d'exclusion d'une certaine forme de réalité, ça s'appelle pas l'ouverture du cœur. Ça s'appelle l'ouverture du cœur, certes, mais dans une certaine forme d'autarcie ou de renfermement sur toi. Le cœur n'est pas fait pour vous protéger des autres. Le cœur est fait pour rayonner. Le cœur est fait pour vous permettre d'aller dans le sens de la Lumière et pas dans le sens de votre personne. Alors, il faut que t'appliques à ta vie de tous les jours ce premier précepte, c'est-à-dire que les énergies du cœur c'est très agréable de les vivre lors de la méditation. C'est très agréable de le ressentir, au moment où on le souhaite, par un effort de conscience mais si cet état disparaît dès que tu as des choix à faire ou qu'une contrariété survient, à quoi cela te sert-il ? À pas grand-chose, on est bien d'accord. Donc, là aussi, y'a une toute petite révolution de conscience à faire qui est minime. Souvent c'est les choses les plus bêtes qu'on ne voit pas car elles sont comme le nez au milieu de la figure. Et elles sont faites pour ça car la conscience égotique ne veut surtout pas que vous vous aperceviez de ça. Sans ça, ça voudrait dire qu'elle a perdu la partie et elle aime pas ça, perdre la partie, la conscience égotique.

Nous n'avons plus de questionnements. Nous vous remercions.
Alors, chers amis, je vais vous laisser à votre sort qui est un sort enviable et surtout par rapport à ce que vous allez vivre dans cette journée de demain qui est une journée extrêmement importante. Alors, je vous demanderai de vous préparer à vivre cette journée de demain, dans la joie. La joie, c'est rire, c'est regarder des images marrantes, par exemple, c'est se sourire aussi. Alors, je vous dis à très bientôt, je vous transmets tout mon amour et toutes mes bénédictions par avance pour la journée de demain. Portez-vous bien et à très bientôt.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page