Autres Dimensions

Sois qui tu es

Accueil > MESSAGES A LIRE - > MA ANANDA MOYI

MA ANANDA MOYI

3 novembre 2007

pdf

Mes très chers bien aimés, je suis MA. Mon niveau d'intervention se situera aujourd'hui en trois plans. Le premier plan est de vous entretenir sur la structure du cœur et sa fonction en incarnation mais aussi dans l'univers. Le deuxième temps se situera au niveau de la poursuite des mouvements, des danses du cœur et des bénédictions du cœur que vous aurez à mettre en œuvre. Le troisième plan est l'intervention du cœur sacré de la Divinité, en vous, par une transmission de ma divine grâce. Mais commençons tout d'abord, mes chers bien aimés, par le cœur. Le cœur, avant d'être l'organe qui vous donne vie, qui anime votre vie et pulse votre vie, est assimilé à la notion de centre, point virtuel où tout se déplace, où les rondes de la vie peuvent se manifester. Le centre se contente d'être afin de permettre le déploiement de la vie et le déploiement des dimensions. Ce déploiement se fait toujours en fonction d'une liaison et d'une connexion possible à ce centre qui devient donc centre directeur, centre où tout peut se raccrocher, où tout doit revenir après en être parti. Le cœur physique de l'incarnation ne fait qu'illustrer cela. Le point, le centre est Unité et comme toute Unité il se décline en une triple Unité.

A l'image du cœur physique, réparti en trois parties, votre cœur lui aussi est présent sur trois dimensions qui sont le cœur physique (tel que vous le connaissez), le cœur énergétique et le cœur spirituel. Le cœur énergétique est l'intermédiaire entre le cœur physique et le cœur spirituel. Le cœur physique est celui qui anime toute vie depuis les mammifères jusqu'à l'homme dont les particularités sont multiples mais dont l'essentiel est de pouvoir de contracter et se dilater. De ce mouvement double peut naître la vie en troisième dimension. Les cœurs physiques des autres dimensions ne sont pas tous bâtis sur ce même modèle de dilatation et contraction. Il existe des dimensions où la dualité du mouvement disparaît, où le cœur pulse en permanence sans passer par une phase de contraction et de dilatation. Mais restons-en, si vous le voulez bien, à ce corps de manifestation de troisième dimension. Ce cœur physique, éloigné de la notion de centre spirituel, par le fait même de l'incarnation, est le rappel à l'ordre. C'est lui qui, par son rythme duel, vous raccorde à la Source. Etant dans les strates les plus éloignées des centres spirituels que représente la troisième dimension, il était nécessaire que, lors de la création de ce corps, existe un rythme binaire qui permette de raccrocher la manifestation extériorisée à son origine et ainsi le cœur, centre de l'être, qui est en contact à travers le sang avec toutes les autres parties du corps, est bien l'organe de la spiritualité, est bien l'organe qui vous relie à votre Unité et à votre Divinité. Il est le rappel incessant, tant que vous êtes en incarnation, de votre liaison à la Source que vous êtes. Le cœur / centre est donc relié à votre niveau physique, à la Source de votre incarnation qui est la Terre mais aussi à la Source de votre origine qui est Lumière. Par le rythme binaire il en exprime la dualité liée à votre troisième dimension. La plus haute entité spirituelle possible est celle qui a gouverné l'élaboration de ce cœur, avec ses qualités, avec son rythme, avec ce qu'il représente. Il est omniprésent dans toutes les traditions et toutes les religions ont parlé du cœur comme élément essentiel et moteur de l'évolution spirituelle mais néanmoins toutes les religions se l'ont approprié et l'ont dévié de sa nature même, ils l'ont dévié de son essence et en font un outil de dualité. Et pourtant c'est bien lui qui est mis en avant dans toutes les traditions, dans toutes les religions. La seule réalité à y voir n'est pas le rythme binaire de sa manifestation mais bien une capacité à vous relier à la transcendance qui est l'ultime réalité de ce que vous êtes.

Après ce cœur se trouve ce que nous appelons la deuxième part qui est le cœur énergétique qui est assimilable à ce qui a été appelé dans la tradition orientale anahatachakra ou chakra du cœur. C'est le lieu où s'équilibrent les deux composantes, horizontale et verticale, de l'être humain. C'est le lieu où se rencontrent le corps et l'Esprit, le lieu des résolutions des conflits entre l'incarnation et la spiritualité, entre la matérialité et la spiritualité, entre l'horizontalité et la verticalité. Remarquez qu'à ce niveau il n'y a plus dualité, il y a rencontre, il n'y a plus séparation mais il y a unification de l'horizontalité et de la verticalité. Dans la troisième partie je vous donnerai les mouvements, les danses, qui vous permettront de pénétrer les arcanes des trois cœurs physique, énergétique et spirituel. Il convient de retenir qu'à ce niveau du cœur énergétique ou du chakra du cœur, la dualité n'existe plus, le rayonnement se fait de manière continue et non plus selon un rythme de dilatation et contraction. C'est la grande différence entre le cœur physique et le cœur énergétique. C'est un espace de résolution, un espace de rencontre de l'Esprit et de la matière, de l'horizontalité et de la verticalité.

La troisième part du cœur est ce qui est appelé le cœur spirituel, absolument plus relié avec le cœur physique, non plus (comme dans le cœur énergétique) dans une rencontre de l'horizontalité et la verticalité, mais c'est vraiment le point où nous pouvons parler de centre. Centre, Source de vie. Centre ultime, point de retour à l'Unité qui est illustré aujourd'hui, chez l'être humain, endormi à l'âge adulte, par ce que l'on appelle le thymus, lieu complexe s'il en est, appelé, aujourd'hui en incarnation de troisième dimension, reliquat embryologique mais qui est néanmoins un vecteur essentiel de passage en cinquième dimension.

Retenez que le cœur organe est légèrement décalé sur la gauche, il n'est pas au centre de la poitrine. Retenez que chakra du cœur, cœur énergétique, est au milieu de la poitrine. En ce qui concerne le thymus il est dans l'axe central, au dessus du milieu de la poitrine, en rapport avec ce que vous appelez « le corps qui rayonne Dieu », « le corps de Samadhi », « le neuvième corps ». En ce point se trouve la reconnexion, au sens le plus noble, à votre Divinité, qui fait que, en incarnation, vous devenez créateur de votre propre réalité et de votre propre Divinité et que votre rayonnement devient capable d‘être un soleil pour tous vos frères. C'est à ce niveau que se réalise la maîtrise, la réalisation. C'est à ce niveau que se trouve la joie intérieure par franchissement de la porte postérieure. En effet il existe au niveau de ce triple cœur un passage qui se fait de l'un à l'autre. Ce que je vous propose c'est de vous donner les danses qui permettent d'harmoniser le cœur physique puis de résoudre l'Unité au niveau du cœur énergétique et enfin de compléter l'accès à votre thymus. Ainsi trois étapes dans la route de votre Unité, de votre Divinité et de votre joie.

En ce qui concerne la rythmicité du cœur / organe il va falloir constituer un cercle, les uns derrière les autres et tout d'abord vos mains droite et gauche vont venir se placer sur le cœur, comme ceci ( ndr : main droite posée à plat, paume sur le cœur et la main gauche venant recouvrir, à plat, la main droite) et ensuite venir se poser au niveau du dos de celui qui est devant vous, la main droite se plaçant entre les deux omoplates, au niveau de la colonne vertébrale, dans sa région dorsale moyenne (ndr : les deux mains restant toujours en contact dans le mouvement, à plat l'une contre l'autre, la main gauche recouvrant toujours la main droite, de sa position initiale jusqu'à poser la paume de la main droite sur le dos de la personne,). Ainsi vous allez participer au rythme binaire de contraction / dilatation, à votre rythme, dans le cercle, vous recréerez ce mouvement. Ainsi vous allez entrer en syntonie de cœur à cœur, vous allez donner, recevoir, donner, recevoir. Ainsi vous allez établir une circulation de cœur à cœur et rentrer donc dans la multiplicité des cœurs organiques dans le rythme duel de la contraction et de la dilatation. Première étape d'intégration des trois cœurs.

Quant à la deuxième étape elle se fait plus par groupe mais deux par deux mais c'est aussi réalisable tout seul. Vous allez retracer la croix devant votre cœur, (ndr : croix constituée de l'index droit dressé à la verticale et posé au contact du corps et au niveau du cœur au milieu de la poitrine, l'index de la main gauche posé à l'horizontale devant le droit) où les deux index matérialisent la fusion de la verticalité et de l'horizontalité. Vous êtes face à un de vos frères qui lui est en position d'accueil, paumes tournées vers le ciel, bras fléchis. Ainsi, celui qui émet résout d'abord en lui la dualité du rythme cardiaque et va pouvoir, ensuite, poser cette croix au centre de son frère, au niveau du cœur, ce cœur énergétique qu'il a réalisé en maintenant la posture de la croix (ndr : dans ce mouvement, l'émetteur tend les bras vers le récepteur tout en maintenant la croix, l'index gauche horizontal se trouve, à la fin du mouvement, donc posé sur celui qui « reçoit »). Il suffira de rester quelques minutes pour harmoniser le rayonnement en votre cœur énergétique avant de le transmettre à l'autre cœur. Et ensuite il faudra bien évidemment inverser les rôles afin que l'échange soit réalisé.

La bénédiction ensuite est la troisième partie qui correspond au cœur spirituel et qui est donc une troisième étape. Vos mains sont en prière devant votre poitrine. Il y a résolution au centre. Il n'y a plus de mouvement au sens inspiration/expiration, au sens contraction/dilatation, il n'y a plus la croix, il y a l'Unité, cette Unité de prière que vous avez à l'intérieur de votre cœur. Vous êtes face à l'un de vos frères qui est assis sur une chaise et qui attend. Une fois que vos mains seront remplies de l'amour de l'Unité vous allez placer vos mains au dessus de la tête, sur la tête, de celui qui reçoit l'énergie de l'Unité spirituelle. Et vous faites cela par trois fois illustrant ainsi les trois cœurs réunifiés en gardant un certain temps les mains jointes dans le mouvement de venir se poser sur la tête, quelques instants. Et une troisième fois. Prenez le temps qui est nécessaire à votre perception. Par ce travail vous réalisez l'alchimie des trois cœurs.

Mes très chers bien aimés, avant de passer de l'effusion de mon propre cœur en votre cœur, avant de quitter les jeux du mouvement et de la danse et des explications que je vous ai données j'aimerais savoir si vous avez des interrogations par rapport à cela.

Question : Ce travail peut-il être diffusé ?
Ce travail est diffusable et doit être diffusé quel que soit l'état d'avancement et de constitution de ce que vous appelez le corps de Lumière. Ce triple travail au niveau du cœur a la particularité de rendre perméable aux énergies de transformation qui sont présentes sur votre Terre et qui vont s'amplifier dans les semaines qui viennent.

Question : peut-on faire ces étapes séparément ?
Il est préférable de les enchaîner les unes après les autres. Il y a d'abord le cœur physique, avec le mouvement de votre cœur vers celui qui est devant, par l'arrière. Il y a ensuite le cœur énergétique et enfin seulement vient le cœur spirituel. Trois mouvements différents, trois danses qui permettent de réunifier les trois cœurs.

Nous n'avons plus de questionnements.
Alors je vais vous demander de clore vos yeux, de décroiser vos jambes et vos bras, de vous mettre en position d'accueil et d'accepter, mes biens aimés, ce qui vient vers vous maintenant.

Mes biens aimés je vais vous laisser maintenant accueillir totalement cet état en vous, dans le silence et le recueillement. Je vous apporte ma paix et mon amour et vous laisse vivre cela maintenant entre vous pendant une dizaine de minutes. Soyez bénis.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page