Autres Dimensions

Sois qui tu es

MARIE

15 juillet 2012

pdf

Je suis Marie, Reine des Cieux et de la Terre. Enfants bien aimés, me revoici, avec vous, pour la deuxième fois. Vivons, un moment de votre temps, dans la Communion, dans notre Union.

... Partage du Don de la grâce ...

Je suis venue, encore une fois, pour répondre à vos questions mais avant, j'aimerais vous donner quelques éléments de plus. Ces éléments concernent la permanence de la grâce. Certaines de mes Sœurs Étoiles, au cours de ces dernières années, vous ont démontré, par leur vécu et leur témoignage, qu'il était possible, sur ce monde, de manifester cette grâce (celle de la Communion avec nous) et ce, parfois, de façon permanente et indélébile. Alors, aujourd'hui où nous nous tenons à vos côtés et en vous, de manière plus perceptible qu'avant, durant ces moments, vous vivez nombre de choses, dans ce corps, dans votre conscience. Ces choses vous amènent à ressentir cet état de grâce qui peut aller jusqu'à l'Extase. Alors, certains d'entre vous commencent déjà à vivre cela sur des périodes beaucoup plus longues. Il est possible, aussi, de s'installer dans cet état, de manière permanente et durable parce que l'Onde de Vie, le Manteau Bleu de la grâce, votre travail (que vous avez effectué ces dernières années), vous a peut-être permis de vous Abandonner totalement à la grâce de la Lumière et de devenir cette Onde de Vie : votre nature profonde. Alors, à ce moment-là, vous constatez qu'il vous est possible de passer, selon les moments, d'un état à un autre. Il vous est aussi tout-à-fait possible, maintenant, de vous installer (de manière durable et même permanente) dans cette grâce, dans cette Extase et dans cette Communion, quoi que vous fassiez, quoi que vous ayez à vivre. Et c'est d'ailleurs cette possibilité de s'installer, de manière plus ou moins constante, dans la grâce, qui vous rend le plus léger possible et le plus apte à vivre la Transparence, à vivre l'Humilité, à vivre la Simplicité et à vous établir dans cet état qui est le vôtre, au-delà de tout état qui vous a été connu.

Pour cela, il faut complètement vous oublier. Il vous faut effectivement, comme cela a été dit, disparaître, vous dissoudre dans la grâce, devenir celle-ci, Communier avec nous et Communier avec vous-même. Au-delà de toute notion de ce que vous croyez être, ici sur ce monde, et qui ne représente absolument rien par rapport à ce que vous êtes en vérité, au-delà de cette conscience. Alors, dans l'état qui s'installe, installez-vous, de plus en plus durablement, dans la grâce. Installez-vous, de manière de plus en plus permanente, dans cet état qui rend impossible toute action de quoi que ce soit qui soit contraire à la nature même de ce que vous Êtes. Pour cela, rappelez-vous : il faut vous oublier. Et notre Présence à vos côtés est là pour cela. Parce qu'à travers notre Communion, à travers ce que votre corps et votre conscience vit, vous approchez de cet état de Béatitude dont mes Sœurs ont témoigné longuement. Cela vous est offert. Cela vous est ouvert, aujourd'hui, dès l'instant où vous saisissez ce qui se produit dans les moments où vous vivez la grâce et dans les moments où celle-ci semble se retirer de vous. Alors qu'en fait, ce n'est que vous-même qui vous retirez (par l'action de la personne que vous croyez être) de cette grâce qui, comme cela a été dit, est omniprésente. Le fait de passer de l'un à l'autre, au-delà des expériences, vous donne à voir clairement les moments où vous vivez la grâce et les moments où la lourdeur s'installe, où le mental reprend le dessus, où les pensées de la vie ordinaire viennent vous submerger et vous empêcher d'être ce que vous Êtes. Il va vous devenir de plus en plus facile, à travers nos Communions, à travers votre Présence à vous-même, à travers l'Absolu, de vivre cela. Et c'est au sein de cela, de cette Eau de l'Au-delà, que vous allez puiser tout ce qui est nécessaire, je dis bien tout ce qui est nécessaire, pour traverser cette période.

Vous êtes les Libérateurs, et c'est la grâce qui agit au travers de qui vous Êtes, dès l'instant où vous devenez, en totalité, Transparent, dès l'instant où les résistances de la personnalité ne peuvent exister, ne peuvent se manifester. La Lumière, alors, officie, en vous, et vous donne à vivre cet état d'Extase et d'Amour que rien ne peut venir altérer, aucune circonstance extérieure. Au plus vous affermissez cet état, au plus il vous est possible de maintenir cette grâce, de maintenir cette Paix, cette Béatitude. Alors, bien sûr, certaines Sœurs Étoiles vous ont montré (de leur vivant, quand elles ont été connues sur cette Terre) qu'elles pouvaient se retirer dans cette Extase et, pour certaines d'entre elles, se retirer dans le Samadhi le plus profond. Mais la grâce n'est pas le Samadhi. Le Samadhi vous rend indisponible au monde (du moins au premier regard) alors que la grâce vous rend pleinement présent au monde, pleinement présent à l'acceptation de l'Amour et dans cette irradiation de l'Amour, faisant de vous des Libérateurs. Étant Libérés vivants, il ne tient qu'à vous de vous établir dans cette grâce, dès l'instant où votre mental entre en action, dès l'instant où vous sortez de ces états particuliers qui vous sont donnés à vivre, dans les Communions, avec nous, dans vos Alignements, dans les Radiances des Archanges, ou encore dans les sessions du Manteau Bleu de la grâce.

Alors posez-vous la question : pourquoi cela, souvent, ne peut pas s'installer ? Vous constatez, par ce que vous vivez que, bien sûr, les occupations de ce monde sont très souvent des freins (si ce n'est des obstacles) à vous établir dans cet état. Mais cela va vous devenir de plus en plus facile. Il faut déjà accepter cette éventualité, dans votre mental même, dans votre personne même. Si vous l'acceptez, et si vous le posez, alors vous le vivrez vraiment et ces états de grâce deviendront de plus en plus intenses, de plus en plus prolongés, de plus en plus évidents quant à ce que cela représente : c'est-à-dire que vous êtes et que nous sommes des Êtres de grâce, des Êtres d'Amour. Cela vous fera sortir (de manière de plus en plus évidente) des conditions et des conditionnements sur ce monde. C'est cela qui favorise aussi votre Ascension individuelle et collective. C'est cela qui nourrit la Terre, nourrit le Ciel, nourrit l'Absolu en le dévoilant, en le révélant pour ce qu'il Est.

Au plus vous serez nombreux à laisser la grâce s'effuser en vous, s'émaner de vous, au plus vous laisserez l'Amour s'épancher et sortir de vous, au plus vous constaterez, par vous-même, que cela est de plus en plus facile, de plus en plus évident, de plus en plus la seule Vérité. Et cela vous permettra d'apporter tout le Service et tout l'Amour à vos Frères, fussent-ils encore détournés de la Lumière, parce qu'aucun mot ne pourra les convaincre, parce qu'aucun entretien ne pourra les convaincre de changer. Mais par contre, la grâce est agissante d'elle-même. Il suffit simplement que, lors d'un moment de souffrance, lors d'un moment de désespoir, celui qui s'est détourné de la Lumière, ouvre suffisamment, par la souffrance, par le désespoir, s'ouvre en lui, à autre chose (même dans la peur) pour que la grâce vienne alors à sa rencontre. Vous connaissez tous, sur cette Terre, les histoires de grandes souffrances qui ont débouché sur l'annihilation de la personne, dans un réflexe de survie, qui débouche sur un choc effroyable, aboutissant à l'ouverture à la Lumière.

Alors, je m'adresse aussi à ceux de mes Enfants qui, pour l'instant, ne vivent pas ce que vous vivez et je leur dis : prenez patience. Il n'y a personne qui soit plus haut, il n'y a personne qui soit plus bas. Il y a juste vos Frères et vos Sœurs qui ont, peut-être, eu plus d'enthousiasme pour se libérer de l'enfermement et il y a d'autres Frères et d'autres Sœurs qui ont peur, parce que, pour eux, l'Inconnu est quelque chose de terrible, parce que lâcher, en totalité, la personne, lâcher tous ses repères, peut représenter quelque chose de terrifiant, dans un monde où la peur est omniprésente, sur ce monde où tout est compétition, où tout est falsification. Alors, ne jugez pas. Contentez-vous de vivre la grâce car c'est, pour vous, la meilleure façon de servir la Lumière. C'est la meilleure façon de vous servir. C'est la meilleure façon d'être ce que vous Êtes.

Alors, pensez à ces paroles que je vous ai délivrées, dans les moments où vous êtes dans cet état de Communion. Et pensez-y aussi dans les moments où vous n'y êtes plus. Parce que c'est dans ces moments-là que la grâce pourra vous apporter le plus important, c'est-à-dire la nourriture d'En-haut qui vient apaiser votre soif, apaiser vos souffrances, guérir l'incertitude et l'Inconnu et faire de vous ce que vous Êtes, de toute Éternité. Pensez-y. Rappelez-vous ce que disait l'Archange Mikaël : que vous pouvez l'appeler. Mais ne nous demandez rien d'autre que notre Présence, parce que notre Présence est votre Présence, lors de cette Communion, de cette Fusion et, je l'espère, cette Dissolution. Vous constaterez, par vous-même, que tout y est inclus, qu'il ne peut exister aucune demande, dès l'instant où la grâce est installée, dès l'instant où celle-ci dure dans le temps et vous permet, de plus en plus aisément, de réaliser l'Illusion, la notion d'Éphémère de ce monde. Tant que vous êtes inséré dans votre réalité personnelle, il est très difficile de s'en extraire, sans le renier, sans s'en détourner. Seule la grâce peut le faire.

Vous ne pouvez rien faire par vous-même. Cela a été dit à de très nombreuses reprises. Alors, bien sûr, il a existé de nombreux enseignements, sur cette Terre, qui vous ont dit que vous pouviez vous améliorer. Mais comment est-ce que ce qui est parfait pourrait s'améliorer ? Où se situe, comme dirait celui qui intervient ces derniers temps (ndr : MARIE fait référence à BIDI) votre regard ? Où placez-vous votre Conscience ? Où placez-vous ce que vous regardez, ce que vous sentez, ce que vous ressentez, ce que vous concevez ? Est-ce au niveau de la personne ou est-ce au niveau de ce que vous Êtes, au-delà de tout Éphémère, dans cette magnifique Lumière, ce magnifique Amour que vous Êtes, au-delà de tout Temps, de tout Espace, de toute Éternité ? Vous êtes cela, assurément, et donc si la grâce est votre nature, comment est-ce que l'Illusion pourrait perdurer ? Comment est-ce qu'une quelconque éphémérité pourrait vous induire dans l'erreur, dans le jugement, dans la souffrance ? Vous Êtes l'Éternité. Les Archanges et nous-mêmes, nous vous l'avons répété très souvent. Parce que c'est la Vérité. Ce n'est pas quelque chose à croire, ce n'est pas quelque chose à espérer. C'est simplement à manifester, dès maintenant, parce que c'est la seule Vérité.

Dès l'instant où votre Cœur est pur (dans le sens de cette Transparence : de ne pas vouloir agir par vous-même mais par la grâce), alors la grâce est là, la divine providence s'installe et vous permet de voir votre vie se dérouler, quelles que soient les circonstances de votre environnement, dans la plus grande des Joies mais, au-delà de cette Joie, dans l'Extase elle-même. À vous de décider. Vous avez tous les éléments entre vos mains, vous avez tous les éléments dans votre conscience. Tout vous a été délivré, absolument tout vous a été donné. Alors, acceptez-vous de vous donner vous-même ? Acceptez-vous de devenir ce que vous Êtes, dans l'Éternité, et de ne plus seulement être ce corps qui s'agite, qui se débat, dans sa vie, dans ses affections, dans ses souffrances, dans ses joies, dans ses peurs ?

Il n'y aura pas d'autre choix, cela vous a été dit et répété : cela sera la peur ou l'Amour. Rappelez-vous que, sans aucune exception, vous êtes tous Libérés de cet enfermement. Mais la façon dont vous êtes Libéré dépend profondément de votre capacité à accueillir la grâce, de la vivre, de la manifester, de l'irradier, de rentrer dans cet Amour Absolu, dans cet Amour où n'existe nulle condition, quelles que soient les circonstances de ce que vous avez à vivre, quelles que soient les circonstances actuelles, ou à venir, de ce monde. Tout cela ne vous concerne pas, dès l'instant où la grâce est là. Vous ne donnez plus de poids, vous ne donnez plus de conscience, à ce qui est éphémère, à ce qui est appelé, un jour ou l'autre, à disparaître totalement. Vous, vous n'êtes pas cela, parce que jamais vous ne disparaîtrez, comme jamais vous n'êtes apparus.

Vous êtes ce que vous Êtes, de tout temps, de tout espace et de toute Éternité. Et la nature même de votre Être est Amour et Absolu Amour. Et la manifestation sur ce monde en est la grâce et l'Extase, il n'y en a pas d'autre. Tout le reste ne sont que des chemins qui ne mènent nulle part. Tout le reste ne sont que des occupations visant à maintenir l'illusion, dans un contexte ou dans un autre. Mais, en tout cas, de tout temps, nombre de Sœurs, nombre d'Anciens, nombre de mystiques, vous ont tous dit la même chose, quelle que soit leur origine, quelle que soit l'époque : il n'y a qu'une vérité, il n'y a qu'un Amour. C'est cela que vous Êtes. Alors pourquoi continuer à entretenir le passé ? Pourquoi continuer à entretenir quelques liens conditionnants et qui vous enferment ? Soyez Libres, parce que la Liberté est ce que vous Êtes. Soyez Autonomes, parce que l'Autonomie est ce que vous êtes. Pourquoi refuser nos Communions, nos Fusions, nos Unions ?

Je précise aussi que nombre d'entre vous, avant mon Annonce finale, ne me connaissent pas. Et pourtant, ceux d'entre vous qui m'ont rencontrée, dès la première fois, ont pertinemment senti que là était la Vérité, la seule Vérité. Parce qu'il ne peut y avoir aucun doute avec la grâce. Le doute fait partie de la personnalité, l'interrogation fait partie de la personnalité. Parce que l'Éphémère est interrogation, parce que l'Éphémère est doute et parce que l'Amour ne connaît ni le doute, ni l'Éphémère. À vous de vous inscrire dans la Vérité que vous avez à vivre. Chaque jour cela va devenir de plus en plus facile, si vous déposez les armes, si vous acceptez et vous acquiescez à la grâce, si vous acceptez l'Extase, si vous acceptez de ne plus être enfermé en vous-même, de ne plus être limité par quelque élément que ce soit. Alors la grâce sera votre nature. Je rajouterai aussi que nombre d'entre vous ne le vivent pas parce que, pour l'instant, ces êtres-là, ces Frères, ces Sœurs qui ne le vivent pas, et qui pourtant se tournent vers moi, et qui pourtant se tournent vers nous, se dissoudraient certainement de ce Plan si nous étions à leur côté. Ceux-ci n'ont pas besoin de nous, pour le moment, parce que notre Présence serait peut-être plus gênante pour vivre ce qu'ils ont à vivre.

Rappelez-vous : l'espoir, la souffrance, les pertes, peuvent vous conduire à vivre la Rencontre avec la Lumière et à réaliser ce que vous Êtes, de toute Éternité. Cela aussi, certains Anciens en ont témoigné, je le sais. Alors repenchez-vous sur ce que vous a dit, par exemple, celui qui se nomme FRÈRE K : au détour d'une souffrance, au détour d'une perte, la grâce est là, parce qu'elle a toujours été là. Mais les conditions de souffrance de la personne, personnellement ou collectivement, ont des effets, comme vous le savez tous, où la solidarité humaine, l'humanité de l'homme peut s'exprimer de manière beaucoup plus évidente que dans les situations que vous appelleriez calmes, où prédominent la compétition, la peur, la prédation, la souffrance. Il existe un seuil de souffrance où l'Extase se révèle. C'est ce que je veux vous dire, aujourd'hui. Mais profitez des moments, vous qui vivez la grâce, profitez de ces moments pour agrandir ces moments, pour vous installer dans une jouissance évidente de cet état. À ce moment-là, vous constaterez que les doutes qui vous assaillaient, que les peurs qui se manifestaient, que les cristallisations qui pouvaient vous apparaître à la figure, n'existeront plus.

Accueillir la grâce, c'est accueillir l'Éternité. Vivre la grâce, c'est vivre l'Extase et c'est ne plus être affecté par une quelconque circonstance de ce monde, par un quelconque lien de ce monde. C'est, réellement, vous Libérer vous-même. C'est Ressusciter dans l'Éternité, vous donnant à vivre la Rencontre avec votre Double, le Double que nous sommes, et donc à sortir, réellement, de ce qui a été nommé, parfois, une prison. Sortir, comme le disait le Commandeur des Anciens, du bocal. Ne pas rester limité à une localisation dans un corps, à une personne, à une identité mais devenir ce que vous Êtes, en Vérité, bien plus vaste : la totalité de ce que vous pouvez voir, sentir, toucher et même bien au-delà. Alors pensez à ces mots dans vos moments où vous avez la chance de vivre la grâce. Immergez-vous, laissez-vous porter, abandonnez-vous à cela et tout vous sera donné. Votre vie ne pourra plus être affectée par quoi que ce soit, au niveau de ce corps, au niveau de vos relations, au niveau des responsabilités même que vous avez. Rappelez-vous, au moment où vous vivez la grâce, la peur ou l'Amour : il n'y a pas d'autre choix. Et ce choix, dans ces temps, ne dépend plus de ce qui a été réalisé dans votre fonction, si vous l'aviez acceptée, d'Ancreurs et de Semeurs de Lumière. Aujourd'hui, vous êtes des Libérés vivants et vous êtes donc les Libérateurs. Rappelez-vous de cela. Voilà mon message du jour.

Demain, à 17 heures, je laisserai ma Sœur MA ANANDA MOYI intervenir et je reviendrai parmi vous à la même heure, dans deux jours (ndr : soit mardi 17 juillet).

Je vous laisse maintenant la parole, par rapport à ce que je viens de dire ou si, par rapport à mon intervention d'hier, vous avez d'autres choses à me demander. Je vous écoute.

Question : des douleurs dans les omoplates et les bras relèvent-ils des processus en cours ?
D'une manière globale, mon enfant, la grâce ne déclenche pas de douleurs. Seules les résistances déclenchent les douleurs. Alors maintenant, te dire si cela est ton histoire personnelle, ou si cela est lié aux résistances à la grâce, à toi de voir. Mais la Lumière est grâce. Dès l'instant où la grâce pénètre, dès l'instant où tu deviens la grâce, rien de ce corps ne peut affecter ce que tu Es.

Question : un tremblement, ressenti dans tout le corps, correspond à l'Onde de Vie ?
Bien aimée, cela avait été expliqué par l'un des Anciens. Ce mécanisme de tremblement est la Vibration cellulaire, donnant souvent, à la cage thoracique, non plus une Vibration ou un Feu du Cœur, mais un tremblement. À certains moments, ce tremblement peut parcourir l'ensemble du corps. Il est la traduction de la Transmutation cellulaire qui est en cours.

Question : quelle est la signification du Son dans l'oreille gauche qui s'amplifie, la nuit, jusqu'à provoquer le réveil ?
Cela est les prémices de mon Appel. Cela est les prémices de l'Appel de ceux qui viennent des Dimensions autres et de l'Absolu, pour te réveiller.

Question : vous dites que vous serez là pour ceux qui se tournent vers vous afin de leur faire vivre l'Union Mystique. Mais depuis trois ans que je vous appelle, rien ne se passe. Pourquoi ?
Bien aimé Enfant, comme tu le dis : « pour l'instant ». Es-tu pressé ? Sais-tu si cela est ton temps ? Sais-tu si ça ne correspond pas à ce que j'ai dit, voilà quelques instants, aujourd'hui ? Et puis aussi, il y a une notion qui est capitale, aujourd'hui, beaucoup plus qu'il y a trois ans : t'es-tu Abandonné à moi? T'es-tu Abandonné à ce que tu Es, au-delà du prénom que tu portes ? Es-tu prêt à tout perdre pour nous trouver, et te trouver ? Toute la question est là. Tu ne peux, pour l'instant, comme tant d'autres, nous entendre, nous sentir, parce que nous ne pouvons approcher de ceux qui veulent nous attirer, en eux, au sein de leur personne. Je ne dis pas que tu es cela, je dis simplement que, peut-être, pour toi, ce n'est pas encore le bon instant. Peut-être que, pour toi, il y a encore d'autres choses à lâcher. Ou alors, peut-être que, pour toi, le moment n'est réellement pas venu parce que « les premiers seront les derniers, les derniers seront les premiers ». À toi de te regarder et de te voir. La colère ne résout rien. La colère est tout sauf l'Abandon : la colère est la persistance d'une personnalité, une opposition. Et je te parle de cette colère vis-à-vis de toi-même, vis-à-vis de nous (pas de la colère qui peut être manifestée de Frère à Frère ou de Frère à Sœur dans certaines circonstances).

Nous n'avons plus de questionnement, nous vous remercions.
Enfants bien aimés, je vous dis donc à dans deux jours. Mais avant, vivons, encore, notre Rencontre.

... Partage du Don de la grâce ...

Je suis Marie, Reine des Cieux et de la Terre. Je vous dis à après-demain. Je vous laisserai, demain (ndr : lundi 16 juillet) en compagnie de MA (ndr : MA ANANDA MOYI). Que la grâce soit votre Demeure, la Demeure de Paix Suprême. Avec tout mon Amour.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page