Autres Dimensions

Sois qui tu es

Accueil > MESSAGES A LIRE - > MA ANANDA MOYI

MA ANANDA MOYI

18 février 2012

pdf

Je suis MA ANANDA MOYI. Très chers Sœurs et Frères en incarnation, ici et ailleurs sur cette Terre, je viens vers vous, comme Marie l'avait annoncé, après trois semaines d'Effusion du Manteau Bleu de la Grâce (ndr : rubrique « Protocoles à pratiquer » ou « Accompagnements » du site).

Je vous transmets tout mon Amour. Je rends Grâce pour votre Présence. Je rends Grâce pour notre Communion. Je viens exprimer un certain nombre d'éléments concernant le Manteau Bleu de la Grâce quant à sa constitution, quant à ses effets, quant à votre vécu. Ne voyez pas le Manteau Bleu de la Grâce uniquement comme un voile de Lumière, même si les représentations des différentes iconographies ont revêtu, de ce Manteau Bleu, aussi bien Marie que certains Archanges ou encore Bouddha ou encore, dans les Upanishads, Krishna. Cet attribut n'est pas un simple Manteau. Cet attribut n'est pas, non plus un simple voile de Lumière mais bien, en quelque sorte, une parure, une parure qui, tel un diadème, vient clôturer un Temps et vient ouvrir un autre Temps. Le Manteau Bleu de la Grâce, individualisé et personnalisé, qui vous revêt, est le mouvement qui, au niveau de la Terre, avait été appelé la Fusion des Éthers, par le bien aimé Jean ou SRI AUROBINDO, voilà un an presque. Et pour ceux d'entre vous qui sont les plus proches de leur Unité, de leur Éveil total, vous avez peut-être constaté les effets de cette parure sur la fin de la limitation, sur la fin de l'illusion et sur l'accès de votre Conscience à des états profondément différents. Le Manteau Bleu de la Grâce, ainsi nommé, est l'espace de la dernière Vibration et le temps de la dernière Vibration de la Conscience qui vient clôturer le temps de l'éphémère, le temps de l'illusion. Ce Manteau Bleu a la particularité et la vertu de vous faire passer (en conscience, dorénavant) du temps de l'action / réaction de la Dualité à l'Action de Grâce de l'Unité. Ce Manteau a des effets depuis les couches les plus denses de votre Présence sur ce monde jusqu'à des couches inconnues relevant du Soi, de l'Illimité, du Samadhi et de l'accès à la Vérité. Les effets en sont donc multiples mais, comme toujours, attribut de la Lumière Une, Blanche, Vibrale, ce Manteau de la Grâce est fort simple dès que vous en vivez les effets. Alors bien sûr, au travers de mes mots, je vais vous en donner une traduction mais cette traduction n'est rien comparée au vécu de la Grâce. Ces effets, attendus et déjà présents, pour certains d'entre vous, sont appelés (chaque semaine, chaque jour) à se déployer, de plus en plus, en vous.

Le Manteau Bleu de la Grâce vient, en quelque sorte, achever le déploiement de la Lumière, le dévoilement de l'Unité, la fin des illusions sur l'Illusion et le début de la vérité dans la Vérité. Bien sûr, la Conscience et tous les étages de l'être que vous êtes (depuis les plus denses et les plus illusoires jusqu'aux plus ultimes), participent de la même ronde, de la même Vibrance, de la même Grâce. Les temps de la Grâce qui s'ouvrent sont les Temps ultimes. Ce n'est pas une fin, si ce n'est pour la personnalité et ses illusions. C'est bien votre Réveil dans les Demeures de la Grâce, dans la Conscience Turiya, dans votre Éternité. C'est vivre la Liberté et l'Autonomie, non pas celle, illusoire, de la personnalité mais bien l'Autonomie et la Liberté de l'Absolu que vous êtes, de cette totalité. Ce Manteau Bleu de la Grâce, dans ses effets Vibratoires et énergétiques (même sur les corps les plus denses), vous ouvre (je dirais, de façon définitive) à des espaces bien au-delà même de la Vibration, bien au-delà de la Lumière Blanche et de sa perception : vous ouvre, en fait, à votre intimité la plus claire, vous donnant à vivre l'expérience, l'ensemble des expériences qui vous ont été apportées ces derniers temps et expliquées par des mots.

Le Manteau Bleu de la Grâce est, avant tout, un élément de guérison. Qu'est-ce qui guérit ? Ce qui guérit, c'est ce qui vous faisait croire à vous-même, au sein de ce monde. Le Manteau Bleu de la Grâce vient guérir les projections de la Conscience elle-même et surtout vient mettre fin, de manière résolutoire, à l'isolement. Elle va vous faire découvrir, de manière foudroyante, ou de manière calme, l'Illimité, le Qui vous Êtes. Dans ces espaces d'Illimité, le maître mot est Amour, Extase, Félicité, Plénitude, à un degré (si on peut parler ainsi) que très peu d'êtres humains incarnés, même parmi les plus réalisés, ont eu accès. Parce qu'à l'accès à cet Absolu (qui vous est promis par le Manteau Bleu de la Grâce), il y a aussi la claire perception de l'ensemble des Dimensions du Créé et de l'Incréé, la claire perception de la non séparation et de la non séparativité de la Lumière. Exactement à l'opposé, à l'inverse, même, de ce qui existe quand les voiles de l'oubli et de l'ignorance vous recouvrent et nous recouvrent, en incarnation. Les lois qui s'appliquent, quand vous êtes ou quand vous serez revêtus du Manteau Bleu de la Grâce, ne seront plus du tout les mêmes. Le Manteau Bleu de la Grâce confère effectivement la possibilité, pour la Conscience, d'être réellement Libre, de ne plus dépendre d'une condition, quelle qu'elle soit, fût-elle karmique, fût-elle imposée par vos Croyances ou par la société.

Ce Manteau Bleu de la Grâce est porté par trois Étoiles particulières : par MARIE, par GEMMA (ndr : GEMMA GALGANI) et par moi-même. En tant qu'Étoile liée au Feu, le Manteau Bleu de la Grâce est effectivement un Feu, un Feu dévorant qui vient brûler l'ensemble de vos Croyances, de vos illusions et aussi de vos espoirs ou de vos désespoirs, afin de vous faire pénétrer cet espace de Grâce de la Conscience Turiya que j'ai illustrée, de mon vivant, à de très nombreuses reprises. La Lumière, par ce Manteau Bleu de la Grâce, vous invite à danser dans la Lumière, à danser dans le Soleil, à danser avec vos Frères et vos Sœurs qui seraient déjà revêtus, eux aussi, du Manteau Bleu de la Grâce, concourant, là aussi, à mettre fin (de manière de plus en plus évidente, même au sein de la conscience encore limitée) au voile de la séparation. Tout ce qui est illusoire, comme je le disais, est brûlé, consumé par l'Amour, parce que l'Amour est un Feu dévorant qui permet de vous établir dans votre propre Félicité, dans votre propre Extase, dans votre propre jouissance, continue et permanente, comme si vous étiez en Fusion avec vous-même, avec la Source, comme s'il n'y avait plus d'espace pour aucun vide, aucune appréhension, aucun doute. Un espace dans la Grâce où tout est certitude, tout est évidence et où tout est (réellement, concrètement et pratiquement) Simple. Le Manteau Bleu de la Grâce, s'il vous revêt, vous permet de passer cette étape de ce monde, très particulière, vous mettant, en quelque sorte, dans une Conscience autre que celle de la personne que vous croyez être, que les différents schémas de fonctionnement qui ont été construits (par peur, par ignorance, par manque de lucidité). Le Manteau Bleu de la Grâce vous rend à la Grâce, à votre nature qui est Amour et Lumière. Ce Manteau Bleu de la Grâce, aussi, concourt à renforcer la Simplicité. C'est, en quelque sorte, le dernier attribut qui permet de passer la Porte Étroite, sans désordre, sans affliction mais avec la plus grande des certitudes, avec une Foi Absolue. Le Manteau Bleu de la Grâce vient brûler tout ce qui est illusoire donc. Il vient dissoudre les éléments qui resteraient encore inscrits dans un quelconque karma appartenant à la personnalité ou à l'humanité.

Ce Manteau Bleu de la Grâce met fin à l'isolement. Il vous permet, réellement, à votre manière, de Communier et de communiquer avec les autres Dimensions, de Frères à Frères, de Frères à Sœurs, de Sœurs à Frères, en toute Liberté, de vivre l'Extase de la Communion au-delà des masques de la personnalité, au-delà des conflits. La Grâce vous rend Libre, elle vous restitue à vous-même et vous permet de vous affranchir de toutes les limitations de ce monde, en Vérité et en totalité. Être revêtu du Manteau de la Grâce, c'est devenir Christ, c'est devenir l'Absolu, c'est sortir des ornières et des troubles de toute personnalité. C'est aussi le moyen d'accomplir votre choix Vibratoire, d'accomplir votre Révélation, d'accomplir ce que vous êtes, dans l'Éternité et non plus dans l'éphémère. Alors bien sûr, le Manteau Bleu de la Grâce, quand il est installé, au-delà de la Paix, de l'Amour, de la Joie, confère cette Félicité totale que rien ne peut venir altérer. Ce n'est pas une déconnexion de ce monde (puisque vous avez joué votre rôle d'Ancreurs et de Semeurs de Lumière) mais bien une Transfiguration de ce monde et de votre monde. Cette Transfiguration est l'ultime parure qui vous conduit à votre Résurrection, afin que cette Résurrection se fasse sans que ce qui est limité, en vous, puisse interférer d'aucune manière. Le Manteau Bleu de la Grâce établit, de manière définitive, l'Abandon à la Lumière, vous donnant accès à ce Feu dévorant de l'Amour qui n'est pas seulement Samadhi, qui n'est pas seulement Extase mais devient Intase, c'est-à-dire jouissance absolue et suprême de l'Être qui s'établit dans la Vérité. Dans cette jouissance Intérieure absolue, il n'y a plus aucun espace pour le moindre doute : tout devient certitude, tout devient Absolu. Alors bien sûr, le filtre du mental (encore présent, du fait de votre incarnation, quel que soit votre accès à cette Grâce) va essayer de trouver des images ou des corrélations mais vous vous apercevrez très vite qu'il ne peut en exister, et que les images ramenées ou les corrélations, même supposées, sont bien fades par rapport à l'expérience de votre vécu de la Grâce.

Et d'ailleurs, la Grâce ne vous demande pas autre chose que de vous installer dans Elle, afin de devenir, vous-même, en incarnation, cette Grâce. Vous donnant à incarner, au-delà de la Lumière, la Conscience totale du Christ, de la Lumière Blanche, de la Lumière Bleue, de réaliser, au sein des quatre piliers du Cœur, votre Présence, aidés, en Communion, par l'Archange URIEL et par nous, Étoiles, qui Vibrons au sein de ce Manteau de la Grâce. Le Feu que vous ressentez, ou que vous allez ressentir, que cela soit dans vos nuits, le matin au réveil ou en différents endroits de vos corps, à d'autres moments, est l'installation du Manteau Bleu de la Grâce. C'est ce Feu qui met fin à votre propre illusion, à vos propres enveloppes appelées corps grossiers ou illusoires, depuis le plus dense (ce corps de nourriture ou corps physique) jusqu'au plus élevé (qui était appelé le corps causal). Vous brûlez donc ce qui doit l'être et c'est un Feu de Joie parce que c'est un Feu de Retrouvailles avec votre Essence et votre nature, où tout est Joie, tout est Amour. Il vous est donc donné, comme cela a été dit par le Commandeur des Anciens (ndr : intervention de ce jour de O.M. AÏVANHOV), d'être à la fois le Papillon tout en observant encore la Chenille que vous étiez. Ceci afin, pour vous, de faciliter, en quelque sorte, par la Présence de cette Grâce, la transition ultime vers votre Éternité, vous découplant, en quelque sorte, de tout ce qui n'est pas vous dans cette Éternité.

Le Manteau Bleu de la Grâce, enfin, vous donne la possibilité d'être l'Amour avec toute autre chose, avec tout autre être, dès l'instant où lui-même (cet autre être) est lui aussi revêtu du Manteau de la Grâce. Le Manteau Bleu de la Grâce vous rend humble et patient. Il vous fait sortir, réellement et concrètement, de l'illusion du temps : même si vous êtes soumis, par ce corps, au temps, votre Conscience le sera de moins en moins, vous donnant à vivre des espaces de Conscience continue où il n'y a plus d'espace pour le sommeil, plus de temps pour autre chose que la Vérité. Alors bien sûr, cela peut conduire à des réajustements de vos rythmes de sommeil, de vos perceptions Vibratoires de Feu. Ce Feu qui vous remplit (et qui se traduit, des fois, par des douleurs dans vos corps) n'est que la phase d'ajustement à cette Vérité absolue.

Vous comprendrez aisément aussi, par votre vécu, que le Manteau Bleu de la Grâce vient, de manière totalement résolutoire et finale, mettre fin, à sa façon, à tout ce qui gêne et entrave votre accès (final et définitif) à cet Absolu que vous êtes. Il n'y a rien à faire. Il y a juste à vivre l'expérience. Il n'y a rien à peser ou à soupeser. Il n'y a rien à rejeter. Il y a juste à accueillir, encore et toujours plus, la puissance de ce Feu, la puissance de l'Amour, la puissance de la Félicité. Cette puissance qui ne doit pas vous effrayer et qui ne vous effraie pas. Vous avez juste à laisser Être, laisser faire et la Grâce sera votre Demeure Éternelle (même ici, sur ce monde). Vous vivrez ce qui a été appelé la Délocalisation de votre Conscience. Votre Conscience pure, indépendamment de tout corps, pourra aller dans tous les espaces illimités de la Création et de l'Incréation, depuis la Source jusqu'à la particule la plus élémentaire de cette Création. Tout cela concourra, bien sûr, au fur et à mesure de vos expériences, à renforcer cette Grâce. Le Manteau Bleu de la Grâce aplanira, comme par miracle, tous les éléments qui peuvent être placés au travers de votre route et en travers de votre route. Il n'y a rien à vouloir, parce que la Grâce est Lumière et Amour, en action d'elle-même. Beaucoup d'entre vous se reconnaîtront et se recontacteront (bien au-delà d'un contact charnel, physique, sensoriel ou autre) mais directement d'Esprit à Esprit, dans le même Esprit et dans la même Communion, vous amenant à vivre cette Dissolution, mettant fin à la peur, mettant fin à toute appréhension, vous donnant la certitude absolue de qui vous êtes.

Le Manteau Bleu de la Grâce, enfin, vous donne accès à la totalité de ce que nous appelons, nous, en orient, les Siddhis, c'est-à-dire les pouvoirs de l'âme, non pas pour en faire usage mais bien pour laisser la Grâce œuvrer au travers de vous, faisant que ce que vous regardez, Intérieurement ou extérieurement, ce que vous touchez ou toucherez (dans les corps ou dans l'âme ou dans l'Esprit) sera immédiatement transformé, parce que la Grâce est transformante. Elle ôte l'ultime voile de la séparation, mettant fin, par là même, sur la Terre, aux séparations Dimensionnelles, mettant fin à l'ensemble des enveloppes isolantes de vos corps comme ceux de la Terre et de ce système solaire. Alors vous expérimenterez la Liberté la plus totale, l'Illimité le plus total, la Félicité la plus totale. Bien sûr, il y aura peu de mots dans votre vocabulaire pour exprimer cela et d'ailleurs, dès l'instant où vous l'exprimerez, vous remarquerez que vous vous éloignerez de cet état de Félicité. Alors que si vous ne mettez pas de mot vous serez, comme je l'ai été de mon vivant, saturés de Joie, saturés de Lumière, saturés de Félicité. Là est la seule Vérité et cela vous est donné par la Grâce de l'Amour. Il n'y a rien à faire, encore une fois, là non plus. Au plus vous serez dans l'Être et dans le non désir, au plus vous réaliserez cela. Quand vous arriverez à vous distancier de ce qui n'est pas vous, de toute pensée, de tout désir, de toute émotion, de tout attachement, alors la Grâce sera là. Il n'y a pas d'autre mécanisme que ceux de ne plus être ce que vous croyiez jusqu'à présent. Cette révélation est un don : parce que vous vous êtes donnés, vous-mêmes, à la Lumière, alors la Lumière se donne à ce que vous Êtes. Vos espaces de Clarté, vos espaces de Samadhi, deviendront de plus en plus brûlants, d'un Feu qui consume, un Feu d'Amour. Alors, à ce moment-là, recouverts du Manteau Bleu de la Grâce, vous n'aurez plus aucune appréhension, aucune peur du Feu. Vous deviendrez le Feu. Vous deviendrez cet Absolu, cette Félicité, en quelque sorte, comme une jouissance mais une jouissance qui ne s'arrête plus, quelles que soient les circonstances extérieures de la vie. Ce n'est pas un refus de la vie mais bien, au contraire, la Transfiguration de la vie elle-même.

Le Manteau Bleu de la Grâce est ce qui vient déconstruire, en vous, les dernières enveloppes, qu'elles soient au niveau charnel ou au niveau de ce qui maintenait une intégrité illusoire de votre corps, de votre personne, de vos liens, même, qu'ils soient affectifs, familiaux ou autres. Vous ne ferez plus de différence entre l'être aimé et l'ennemi car vous comprendrez que l'un comme l'autre ne sont que des illusions, mises sur le chemin, qui sont transcendées par le Manteau Bleu de la Grâce. Vous serez, si ce n'est pas déjà le cas, émerveillés par vos Rencontres, par vos contacts, par vos Fusions, Dissolutions, vos Communions, vos Délocalisations, même si votre cerveau, encore une fois, à votre retour, va tenter de camoufler cela par des expériences connues. Mais, au fond de vous, vous percevrez très clairement qu'il n'en est rien. Alors bien sûr, dans un premier temps et comme toujours, quand quelque chose de neuf et de nouveau apparaît, il peut y avoir des instants de confusion, voire d'oubli total, ou d'oblitération totale de la Conscience. Mais ce n'est pas grave car moins vous vous poserez de question et plus vous laisserez l'expérience se dérouler, plus vous la vivrez, de manière de plus en plus lucide, encore une fois, de plus en plus claire.

À ce moment-là, l'alchimie de l'Abandon à la Lumière vous deviendra comme une évidence parfaite parce que vous le vivrez, vous n'aurez plus à vous poser la question de comment s'Abandonner à la Lumière, ou quoi faire, ou quoi être, parce que vous serez devenus, vous-mêmes, cet Abandon, cette Transparence totale. Pour cela, il faut se laisser déconstruire, se laisser déconstruire, totalement, dans toutes les illusions, même celles de la personnalité, dans toutes vos fonctions (sociales, affectives, familiales). Encore une fois, nous ne voulons pas dire qu'il faut rejeter tout cela mais votre regard sera totalement neuf parce qu'éclairé de l'Intérieur, non soumis à une quelconque illusion, à un quelconque attachement. Vous deviendrez Libres et Autonomes. Vous deviendrez Responsables et vous deviendrez, vous-mêmes, la Grâce. Et cette Grâce est active autour de vous, elle agira sur nombre de circonstances. Alors bien sûr, nous avions tous, de notre vivant (comme vous avez, tous, dans cette incarnation) des éléments de résistance, à l'extérieur de vous. Là aussi, par contre, vous comprendrez et vivrez que vous n'avez pas à juger ces résistances mais que la Grâce agira aussi sur ces résistances extérieures.

Vous n'avez pas à vous préoccuper de vos Frères et de vos Sœurs qui refusent cette Grâce qui représente, pour eux, peut-être au moment où ils le vivent, un drame parce que cela signe, effectivement, la fin de la personnalité, la fin des illusions. Et bien sûr, par peur, beaucoup de Frères et de Sœurs souhaitent maintenir un statu quo dans leurs illusions. Mais laissez œuvrer la Grâce. Ne demandez rien et ne faites rien, contentez vous d'être là. Si les circonstances, alors, deviennent parfois tendues au sein de votre Conscience, alors recueillez-vous et apaisez-vous, accueillez encore plus la Grâce, car cela aussi est une invitation à se laisser revêtir, en totalité, par le Manteau de la Grâce. Vous constaterez très facilement, de plus en plus aisément (même si certains d'entre vous, encore, n'ont rien vécu les trois premiers jeudis)(ndr : voir la rubrique « Accompagnements ou Protocoles à pratiquer / Accueil du Manteau Bleu de la Grâce), à votre rythme, que tout cela change, qu'il y a, en vous, une force qui est à l'œuvre, qui est indépendante de toute volonté, de tout désir et cette force, elle a pour nom Amour, elle est Grâce et elle deviendra (au fur et à mesure ou brutalement) évidence. Le Samadhi ne sera plus un vain mot ou une explication mais un vécu. Cette Communion, cette Fusion, vous pouvez la vivre avec la Source, avec un Ange, avec un Archange, avec vous-même, et avec tout Être que vous rencontrez ou rencontrerez sur les autres Plans, parce que c'est la nature même de la Grâce que de se communiquer, de se Communier et de s'échanger. Il n'y aura plus de frein, plus de barrière, plus de limite, liés au corps, parce que vous ne serez plus soumis à l'illusion. Ceci va se déployer, chaque jour, chaque semaine, en vous, dès l'instant où vous restez dans cette Humilité, dans cette Simplicité, dans cette Transparence.

Alors votre Résurrection deviendra, non plus une aspiration mais une Vérité. Vous serez établis dans l'Éternité, même si ce corps reste encore présent à la surface de ce monde. Vous comprendrez, parce que vous le vivrez, que vous n'êtes ni ce corps, ni cette personne. Cela ne sera pas une projection de plus mais bien la réalité que la Grâce vous donne et vous vous apercevrez alors que vous n'êtes pas seuls et que vous êtes et serez de plus en plus nombreux à pouvoir vivre cela et vous donner la Grâce. À un moment donné, l'un des Anciens vous avait parlé de vous donner la Paix les uns les autres. Aujourd'hui, et dans ce temps qui se déroule, ultime, vous Communierez à la Grâce. C'est une autre octave de la résonance de Communion, de Fusion et de Dissolution et cela concourra à vous élever, toujours plus, au sein des espaces de Délocalisation, vous amenant à reconnecter et à revivre ce que vous aviez oublié, ce que vous aviez séparé, même si ce n'est pas de votre fait. Cet espace de Grâce est un espace de résolution, un espace de réparation, de Résurrection. Profitez-en. Vivez-le. Dans les premiers temps, surtout ne cherchez pas à comprendre, ne cherchez pas à mettre le filtre de votre mental. Et d'ailleurs, vous constaterez, par ailleurs, que vous ne pourrez pas appliquer ce que vous savez déjà sur ce qui est vécu. Alors le mental capitulera complètement. Vous ne pourrez Être que cette expérience et ce vécu, et rien d'autre.

Le Manteau Bleu de la Grâce se traduit, dans votre enveloppe la plus grossière (dans ce corps physique et dans le corps éthérique), par un Feu dévorant. Ce Feu dévorant peut vous prendre au niveau du Cœur, au niveau de l'une des Portes, comme au niveau du dos ou de la tête. Peu importe la zone où la Grâce se déploie, peu importe l'endroit de ce corps que vous habitez par où la Grâce va pénétrer, parce qu'en définitive, elle vous recouvrira totalement, comme un Manteau de Gloire. Alors vous serez installés dans votre Éternité. Vous pourrez vivre cela seul à seul, ou seul avec la multitude (aussi bien humains ou non humains) qui sont déjà revêtus de cette Grâce. Vous aurez alors la Liberté de circuler, totale, dans cette Dimension même. Vous n'habiterez plus seulement un corps mais vous habiterez l'ensemble de ce système solaire. Vous habiterez l'ensemble de vos Frères et vos Sœurs. La compassion ne sera plus simplement l'idéalisation d'un désir de l'âme mais un vécu direct de l'Esprit. Cela vous rendra encore plus Humble et plus en Extase, en Intase, en Félicité, à chaque Rencontre, avec vous-même, avec l'autre. Au-delà de ce monde, vous deviendrez la Félicité Absolue. C'est de cette manière qu'œuvre le Manteau Bleu de la Grâce. Ce Manteau de Lumière supprime, en quelque sorte, les derniers voiles et vous rend à l'Absolu. Vous ne pourrez plus mettre de barrière entre vous et tout le reste, parce que vous serez devenus tout le reste. La compassion ne sera pas quelque chose à rechercher parce que vous serez établis dans cela. Le Feu vous envahira et, littéralement, vous embrasera dans cet Amour.

Vous êtes donc appelés à vivre cette Félicité. Vous êtes donc appelés à vous établir, de manière de plus en plus ferme et formelle, dans votre nature ignée, dans votre Essence. Dans ces espaces-là, vous comprendrez très vite qu'il n'y a plus rien à demander, plus rien à entreprendre, qu'il y a juste à le vivre, parce que le vivre se suffit à lui-même et à elle-même. Maintenant, vivre le Manteau Bleu de la Grâce, c'est aussi vivre l'Unité, vivre l'état Absolu au-delà du « Je Suis » parce que le « Je Suis », à ce moment-là, est dépassé, est transcendé. Dès l'instant où vous n'êtes plus le « Je Suis UN », où vous n'êtes plus cette personne (pas seulement) vous devenez l'Absolu. Alors vous pouvez vivre la Résurrection, sans limite, sans barrière. Ce corps vous apparaîtra pour ce qu'il est, en Vérité. Votre vie même vous apparaîtra pour ce qu'elle est, en Vérité : une simple projection de l'Absolu dans une partie finie qui n'a pas d'existence propre, si ce n'est dans la projection même. Des espaces de plus en plus larges vous seront offerts, en vous-mêmes, comme dans le Tout. Telles sont les actions du Manteau Bleu de la Grâce qui se dépose sur vos épaules et qui vient vous Transfigurer et vous brûler, dans le Feu de l'Amour.

Rappelez-vous que quelle que soit l'expérience que vous donne à vivre la Grâce, ne réfléchissez pas, ne cherchez pas à comprendre quoi que ce soit d'autre, parce que la Grâce est la Grâce. Elle n'est pas explication, elle n'est pas revendication et elle n'est pas communicable autrement qu'en la partageant. Bien sûr, vous ne pourrez pas la partager par des mots ni par des gestes ni par un regard mais bien en vous établissant, vous-mêmes, chacun, dans votre propre Éternité. Vous constaterez aussi que, dès l'instant où vous commencerez à vivre cet état de Grâce, petit à petit ou brutalement, vous n'aurez plus besoin d'attendre les moments qui vous ont été proposés, car vous pourrez vous proposer, à vous-même, cette Grâce, de manière instantanée et immédiate. Vous constaterez alors que vous êtes la source de vous-même, la source du Feu car vous êtes le Feu, et à ce moment-là, vous pourrez vivre, réellement, cet état d'Extase ou d'Intase permanent, irréductible, qui gagne et qui gagne. Il n'y aura plus de limite à son expansion. Il n'y aura plus de limite à votre Présence. Voilà, mes Sœurs et mes Frères, ce que j'avais à vous donner comme éléments, fort simples, sur le Manteau Bleu de la Grâce, sur ses fonctions, sur sa constitution même. Je reste encore un moment de votre temps à votre disposition. Si vous avez des questions complémentaires par rapport à ce que j'ai dit, alors, et si je peux y répondre, j'y répondrai. Je vous écoute.

Question : comment vivre cela dans un contexte de vie et de pollution tel que le nôtre ?
Ma Sœur, tant que tu crois que tu dépends d'une qualité d'eau, d'une qualité d'air, d'une qualité de monde, la Grâce ne peut te pénétrer. Tant que tu crois être dépendante d'une circonstance qui n'est pas toi, d'un manque de quoi que ce soit, ou d'une insuffisance de quoi que ce soit, ceci n'est qu'une projection de ta propre personnalité. La Grâce n'est pas extérieure, elle est Intérieure. L'adjonction du Manteau Bleu de la Grâce se fait très précisément quand, justement, la Conscience devient lucide sur l'illusion de ce monde et de ta propre présence. Quand tu réalises le Je Suis, quand tu deviens le Soi, est-ce que quoi que ce soit de ce monde peut s'y opposer ? Non. C'est une erreur de regard, parce qu'il y a, en toi, encore, une projection à l'extérieur, considérant que c'est toujours l'extérieur qui a tort, que l'extérieur est altéré. La Grâce, le Soi, n'a que faire de l'extérieur, n'a que faire des circonstances de vie. Tant que tu t'appuies sur une perfection extérieure ou un changement extérieur, le changement Intérieur ne peut avoir lieu. C'est un déficit de regard. Il faut changer de point de vue. Ce que tu es, est totalement indépendant de ce monde. Ce que tu es, est totalement indépendant de la qualité des aliments que tu ingères. Ce que tu es, est totalement indépendant des relations (affectives, familiales, professionnelles) que tu as établies. Ce que tu es, n'a que faire de tout cela. Il s'agit donc d'un alibi de croire qu'il faut que les circonstances extérieures soient différentes. Justement, et bien au contraire, pour beaucoup de Frères et de Sœurs, il faut que toutes ces circonstances extérieures deviennent dramatiques et pathétiques pour qu'enfin, l'être accepte de se retourner vers le Soi. Il n'y a pas d'obstacle extérieur, aucun, ni d'âge, ni de karma, ni de condition. Le seul obstacle, c'est la personne et personne d'autre.

Question : pourriez-vous développer sur l'Intase ?
L'Intase. L'Extase et l'Intase sont une paire. L'Extase et ses différents Samadhis (si l'on peut dire, qui sont similaires) sont des états, de plus en plus prononcés, d'immersion dans le Soi. Dans le Soi, dans le « Je Suis UN » et au-delà, il y a encore une identification possible à soi-même, au-delà du Je. Cela correspond à ce qui a été appelé, il y a peu de temps, le Soi Lumière et le Je ombre. Parce que, dans l'Extase, il y a encore la persistance, concomitante et simultanée, du Soi Lumière et du Je ombre, comme le disait ANAËL. Par contre, le mécanisme de passage par le Manteau de la Grâce conduit à la Résurrection. À ce moment-là, l'observateur, celui qui regarde, n'est ni le Soi Lumière ni le Je Ombre : il est l'Absolu. Donc l'Intase est une jouissance permanente de l'Absolu. Il a été dit, aussi bien en Inde que chez vous, que ce qu'on pourrait nommer le Créateur, la Source (ou alors, de manière commune, Dieu, même si vous savez beaucoup de choses maintenant sur Dieu), n'est que jouissance permanente. Vivre la jouissance permanente, c'est vivre l'Intase qui est au-delà de l'ultime dichotomie entre le Soi Lumière et le Je Ombre. C'est transcender et dépasser le Soi Lumière et le Je Ombre pour devenir l'Essence même de la Création, de la Créature, du Créateur et de l'Incréé. C'est-à-dire l'Amour et le Feu. L'Intase est cela. C'est comme vivre une jouissance continue et permanente. C'est bien au-delà du Samadhi, même le plus élevé Vibratoirement. C'est l'instant où même le Je Suis ou Je Suis UN n'existe plus. C'est l'instant où le Je Ombre ou le Soi Lumière n'existent plus, non plus. Reste juste, en quelque sorte, l'Essence Absolue. C'est l'Immanence et l'Impermanence. Cela est l'Intase. Et l'outil du Manteau Bleu de la Grâce vous convie à cela, à cette Noce de Lumière ultime.

Question : pourquoi appelle-t-on Omraam Mikaël Aïvanhov, Commandeur ?
Chère Sœur, au sein des espaces intermédiaires, quelle que soit la Dimension établie (qui ne sont que des relais, en quelque sorte, de la Source), il existe un agencement. Cet agencement se fait, comme toujours, en fonction de ce qui est nommé les quatre éléments ou les quatre Anges qui entourent le Trône de la Source. Ce sont les quatre éléments nommés sur cette Terre : l'Air, le Feu, l'Eau et la Terre. Il existe un chef d'orchestre pour les quatre éléments, que cela soit au niveau de l'atome, au niveau de l'ADN, au niveau de la Source et au niveau des Dimensions. Celui qui agence est, en quelque sorte, un chef d'orchestre, c'est celui qui permet à ce que la partition soit jouée de manière la plus pure et la plus fidèle. C'est en ce sens que Omraam est Commandeur des Anciens. Cette notion de Commandeur n'est pas liée à une hiérarchie, n'est pas liée à une contrainte mais bien, effectivement, à plus ce que je nommerais un chef d'orchestre qui veille à ce que toutes les partitions soient jouées. Lui ne joue pas de partition : il est l'Éther, il est le Feu de l'Éther et le Feu de l'Esprit. En toute Dimension (et même sur ce monde, malgré la falsification), tout obéit aux mêmes règles, au même agencement. Voilà pour l'expression Commandeur mais on aurait pu l'appeler chef d'orchestre. Ce ne sont que des appellations. Là aussi, ce n'est pas le mot qui est important mais la fonction. Le Commandeur est donc celui qui veille, de par sa Présence, à ce que les partitions soient jouées. Il ne donne pas d'ordre. Il est, en quelque sorte, un catalyseur. De la même façon que, quand vous, ici, vous vivez le Manteau Bleu de la Grâce (au-delà de votre fonction de Semeur et d'Ancreur de la Lumière), vous devenez la Grâce incarnée mais vous ne pouvez pas dire que c'est vous qui donnez la Grâce ou qui donnez quoi que ce soit, d'ailleurs. Vous êtes simplement celui qui Est.

Nous n'avons plus de questionnement, nous vous remercions.
Mes très chers Sœurs et Frères incarnés, je me retire pour quelque temps. Je reviendrai à la fin de l'intervention de GEMMA GALGANI qui me suit, afin de vivre, au sein de cet espace où nous sommes réunis, la Présence de la Grâce et la Descente ou la Levée du Manteau Bleu de la Grâce. En attendant, permettez-moi de vous accueillir au sein de ma Présence, dans mon Cœur et dans votre Cœur, en Amour et en Feu.

... Effusion Vibratoire / Communion...

À dans un instant.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page