Autres Dimensions

Sois qui tu es

ANAËL

20 novembre 2011

pdf

Je suis ANAËL Archange. Bien aimés Enfants de la Lumière et bien aimées Semences d'Étoiles, que la Communion, la Grâce, l'Amour, la Vérité et l'Unité soient en vous et en nous. Je n'ai pas de communication particulière à établir, au nom du Conclave, aujourd'hui. Je tiens toutefois, en tant que premier intervenant, à spécifier les différents objectifs concernant les différentes Consciences qui interviendront après moi. En ce qui concerne le Melchisédech de l'Air, SRI AUROBINDO, il viendra vous délivrer des éléments importants concernant l'évolution de la personnalité au sein du Supramental, tel qu'il se déploie, aujourd'hui, et tel qu'il doit conduire cette personnalité (qui est vôtre, ici, incarnée) à se modifier. Non pas à travers l'application de règles, mais surtout à travers l'observation des modifications de la personnalité sous l'action du Supramental. En ce qui concerne l'intervention des Étoiles, NO EYES vous précisera ce qu'est la Vision du Cœur et comment transformer la vision des plans intermédiaires (appelés astraux) afin de vous permettre de pénétrer plus avant au sein de l'Êtreté, de la Vision du Cœur, et de ce qui concerne, justement, l'accès à l'Unité. MARIE, ensuite, viendra vous demander de vous préparer pour un rendez-vous Vibratoire majeur, concernant l'ensemble des Consciences, impliquées sur Terre comme au Ciel, dans la transformation de l'humanité, qui est en voie de finalisation. En tant qu'Archange, je viens, aujourd'hui, en tant que un Être et une Conscience qui vient répondre à vos questionnements et interrogations, concernant, non pas vos cheminements personnels mais, bien plus, le cheminement de l'humanité actuelle. Et ainsi, donc, instaurer, avec vous, au-delà de mon rôle d'Archange de la relation, un espace de Communion, de Cœur à Cœur, au travers des réponses que j'apporterai à vos questionnements. Ainsi, je suis donc à votre disposition, par la Vibration, par les mots et par ma Présence même, pour tenter d'avancer, ensemble, dans ce qui nous rapproche, maintenant, de plus en plus. Bien aimées Semences d'Étoiles, je vous écoute.

Question : dans le processus qui vient, on va réellement perdre le corps physique ?
Bien aimé, qu'appelles-tu perdre ? Au travers, même, de l'intitulé de ta question, tu considères que quitter ce corps est une perte. Il n'y a aucune perte. La Conscience est Une, quelle que soit la présence ou la disparition de ce corps. L'Unité est un état qui transcende l'appropriation d'un corps, l'identification à un corps (quel qu'il soit, que cela soit celui-ci, ou encore l'appropriation au sein d'un unique corps, appartenant à une vie passée) car vous êtes bien au-delà, en Conscience, au-delà de ce corps. Tant que vous considérez qu'il y a quelque chose à perdre, vous ne trouverez pas l'Unité. Ceci ne conduit pas à ignorer le corps, ni à le rejeter mais, bien plus, à le transformer, afin que celui-ci devienne, par synthèse, le corps d'Êtreté. Le déploiement de la Lumière, ainsi que l'activation des diverses Portes, présentes sur ce corps, sont justement les moyens qui vous ont été offerts pour resynthétiser, en quelque sorte, même si le mot n'est pas adapté, le corps d'Êtreté (ndr : voir la rubrique « protocoles à pratiquer »). Ainsi, la Conscience vivant l'Unité n'a que faire de ce corps, car ce corps est un Temple, dans lequel se réalise l'alchimie, mais il n'est que la dépouille, quand le corps et la Conscience devient deviennent unifiés. Ainsi donc, il n'y a pas de paradoxe, il y a simplement à vérifier, par vous-mêmes, que le travail ne peut se réaliser, pour vous qui êtes incarnés, que dans ce corps, qui est un Temple et un réceptacle. Mais, à un moment donné ( illustrant, par là-même, ce que vous disait le Commandeur) (ndr : O.M. AÏVANHOV), devenir un papillon nécessite l'ouverture de la chenille, la déchirure de l'enveloppe du Cœur et le passage au sein de la Nouvelle Conscience. Tant qu'il existe un attachement, tant qu'il existe une peur, relative à ce corps, celui-ci ne peut se transformer. Il n'y a donc pas de perte de corps, au sens où vous pouvez l'entendre, avec la vision limitée de la personnalité. Il y a Transfiguration et Résurrection. Ce n'est pas vraiment la même chose.

Question : l'Ascension, concrètement, est une sortie consciente du corps ?
Bien aimée, il y a autant d'Ascensions que d'êtres humains. Le mécanisme individuel de l'Ascension fait de vous un être profondément différent, dont la Conscience n'est plus limitée et dont le corps n'est plus limité. Ce qui correspond à une transformation totale, car je vous le rappelle, vous êtes dans ce corps, prisonniers, limités, par la naissance et par la mort. Au sein des mondes Unifiés, il n'existe pas de mort. Ce corps, par Essence, est le Temple, mais il a la particularité aussi d'être périssable, et cela vous le savez, même si l'ego et la personnalité refusent de se rendre à l'évidence que ce corps est périssable, d'une manière comme d'une autre. Ceci participe des lois de l'enfermement et des lois de l'isolement de ce monde. Retrouver l'Unité ne peut se faire que quand il y a une désidentification totale par rapport à ce corps. Nombre de vos mystiques, dans toute tradition, vous ont exprimé cela, certainement beaucoup mieux que moi, au travers de leurs expériences, qu'ils ont vécues à différentes époques de l'histoire de l'humanité. Maintenant, qu'est-ce que le réel et qu'est-ce que le concret ? Tant que tu considères que le réel et le concret concernent cette dimension, il ne peut y avoir accès à l'Unité. Croire que le monde meilleur correspond à simplement, au sein de ce monde, au changement de règles, à remplacer certains êtres par d'autres êtres, prenant en charge le destin de l'humanité, est strictement inverse au principe de l'Unité. Il ne peut y avoir Unité, tant qu'il y a application de certains principes existant au sein de ce monde, et résultant du principe de falsification. Tant qu'il existe une structure, un être, évoluant par pouvoir sur cette conscience, il n'y a pas Unité. Bien sûr, la personnalité va se débattre sans fin dans cette notion de peur, dans cette notion de devoir lâcher quelque chose ou abandonner quelque chose. Il existe différentes façons d'appréhender le mécanisme, mais il n'existe qu'une façon de le comprendre, c'est de le vivre. Ainsi, tant qu'il n'existe qu'une projection à travers des différents mécanismes d'Ascension qui vous ont été détaillés voilà peu de temps, vous ne vivez pas l'Ascension, mais vous vivez la projection de votre propre mental à travers des interrogations liées aux peurs sous-jacentes, quelles que soient ces peurs. Le principe de l'Unité est la transcendance de l'ensemble des peurs, la libération de tous les attachements, et la transformation de tout ce qui est lié à l'enfermement. Quand la Conscience vit l'Unité, en réalité et en Vérité, non pas sur le plan concret de la réalité de ce monde, mais sur le plan réel, au-delà de l'illusion de ce monde, il ne peut se poser aucune question quant à l'avenir de ce corps, car à ce moment-là, la Conscience comprend et vit qu'elle n'est pas ce corps.
Tant qu'il existe une peur et une résonance, présentes dans la structure physique ou dans la structure émotionnelle ou mentale, il ne peut y avoir accès complet à l'Unité. Aucune logique, et cela vous a été expliqué hier, ne peut expliquer, rationnellement, ce qui se passe, au moment de l'Ascension. Il n'y a que la Vibration, et un certain nombre de marqueurs correspondant à l'accès à l'Unité (qui vous seront explicités par SRI AUROBINDO) (ndr : intervention de ce même jour), qui correspondent à la réalité du vécu. L'Ascension n'est pas un mécanisme mental. L'Unité n'est pas l'adhésion à un dogme, n'est pas une croyance. Tant que vous êtes dans la croyance, il y a projection et il n'y a pas Unité. La seule façon de vivre le mécanisme est d'arrêter votre temps personnel, bien au-delà de la simple méditation, de s'aligner sur la Vibration, de vivre la Communion et la Grâce. À ce moment-là, vous vivrez la Vérité. Tant que vous êtes enfermés par vos peurs, ou par des projections, quelles qu'elles soient, il ne peut y avoir Libération. L'ensemble des mécanismes Vibratoires se déversant sur cette Terre, au travers la Lumière dite Unitaire ou Vibrale, depuis 1984, a permis d'échafauder et d'élaborer un certain nombre de processus, visant à amortir ce que SRI AUROBINDO avait appelé le choc de l'humanité, voilà juste un an, vous permettant de vivre, dès l'instant où vous vous abandonnez à la Lumière, dès l'instant où vous renoncez à toute action de la personnalité, l'effet transformant de la Lumière. Mais tant que vous persistez à vouloir rendre prisonnière la Lumière, vous ne pouvez être Transparents et vous ne pouvez vivre la Lumière, en totalité. Les expériences d'Alignement que vous vivez (que cela soit à 19 heures ou au moment que vous les décidez), les expériences de Vibrations, de Communion et de Grâce, qui peuvent vous saisir à n'importe quel moment, sont le reflet direct du réel, c'est-à-dire de l'Intelligence de la Lumière.
Maintenant, retenez aussi qu'il vous sera fait très exactement selon votre propre Vibration. S'il existe une peur de perdre quoi que soit, alors vous serez, non pas confrontés à cette peur, en définitive, mais au moment collectif de l'humanité, vous serez simplement conduits là où vous conduit votre Vibration. Aucun artifice mental, aucune imagination, aucune peur ne pourra, en quelque sorte, altérer ce que vous êtes. Mais ce que vous êtes est fonction, non pas de vos croyances, mais de l'élargissement, plus ou moins intense, de votre Conscience. Êtes-vous en conscience limitée, fragmentée, ou pénétrez-vous les espaces de la Conscience Unifiée, là où tout est Joie, là où tout est Lumière, là où il n'existe aucune peur, ni aucune projection dans un quelconque futur ? Je précise que, durant cette période, l'intensité de vos questionnements, Intérieurs et extérieurs, ne correspond, en fait, qu'à vous regarder, face à face, vous permettant alors, si tel est le souhait de votre Conscience, même fragmentée, de passer la Porte Étroite ou non. Il n'y aura nul jugement, ni de vous-mêmes, ni d'une quelconque autorité extérieure. Le principe de la Lumière est de respecter la Grâce et la Liberté. À vous de décider, non pas mentalement, mais par la Vibration, si vous souhaitez vous placer selon le principe de l'Action de Grâce, ou selon le principe de l'Action / Réaction. Rappelez-vous ce que vous disait CHRIST : « ceux qui voudront sauver leur vie, la perdront ». Les quatre Piliers du Cœur sont les fondements même de l'acceptation et du vécu de l'Unité. Il n'y a pas d'autre élément qui puisse intervenir.

Question : les corps étant reliés à la Terre, ils ascensionneront en même temps que la Terre ?
Bien aimé, je ne peux que répondre ce que j'ai déjà répondu. Il existe autant d'Ascensions que d'êtres humains. Voilà une semaine, l'une des Étoiles vous a communiqué les différents modes possibles de l'Ascension. Chaque être humain, qu'il le veuille ou pas, sera respecté dans sa liberté Vibratoire. Maintenant, certains ascensionneront avec ce corps, d'autres sans ce corps. C'est la Conscience (libérée de ce corps, tout en étant en ce corps) qui décidera, ce n'est ni le mental, ni les projections, ni les désirs. Ainsi, ne vous préoccupez pas des mécanismes de votre propre Ascension, mais vivez-en, dès maintenant, ce qui vous est offert, au travers de la Merkabah interdimensionnelle collective, comme de la Merkabah interdimensionnelle de la Terre. Vous donnant à vivre, au sein de vos espaces Intérieurs (d'Alignement, de Vibrations, de méditations), des états Vibratoires particuliers, vous conduisant à l'Unité. Si tant est que vous vous Abandonnez, dans ces moments, à la Lumière, que vous ne cherchiez pas à accaparer la Lumière, ni à laisser jouer la personnalité, dans ces moments d'Alignement. Parce qu'il n'existe pas de meilleure préparation que ces moments-là. Il n'existe pas de meilleure préparation Vibratoire que les moments de Communion ou de Grâce, tels qu'ils vous ont été communiqués, à réaliser, en vous, entre vous, entre les Dimensions, entre les êtres et les Consciences peuplant les autres Dimensions. L'instauration et l'installation du Canal Marial est, très exactement, ce qui vous permet de retrouver le fil conducteur de la Vibration, vous unissant à l'Unité. Le déploiement des Portes Vibrales, au niveau de ce corps, sont les points d'ancrage de la Lumière. Bien au-delà du Canal de l'Éther, bien au-delà des Couronnes Radiantes, du foyer du Sacrum, permettant à la Lumière de pénétrer et d'effuser, directement, l'ensemble de vos cellules de ce corps, mais aussi votre Conscience.

Question : si certaines chenilles se transforment en papillons, celles qui ne deviendraient pas papillons continueraient à vivre dans cette Dimension ?
Dans cette Dimension ne veut pas dire sur ce monde, puisque ce monde où vous êtes ascensionne, de manière définitive. La Terre, appelée de troisième Dimension, n'existera plus. Il sera donc nécessaire, pour ces Consciences qui ont fait le choix de rester au sein de corps carbonés, d'expérimenter la Libération, le face à face, et la Vibration avec la Lumière Unitaire, afin de se reconnecter à la Lumière. Chaque Conscience (et non pas chaque personnalité) est totalement libre de s'établir dans la Dimension qui est la sienne, soit au sein de son origine stellaire, soit au sein de son origine Dimensionnelle. Mais peut aussi décider, en toute Liberté, de continuer l'expérience, non pas de la séparation, mais de ce qui a été appelé, alors, la troisième Dimension mais unifiée. À ce moment-là, la Conscience sera limitée, mais ne sera plus enfermée. Elle sera tributaire d'un corps, et décidera, au moment qui lui est propre, de s'affranchir de cette notion de densité, appelée troisième Dimension. La Multidimensionnalité s'exprime dès l'instant où la Conscience n'est plus tributaire, ni d'un corps, ni d'un temps, ni d'un espace. Mais cela, votre mental, votre cerveau, ne peut le comprendre, parce qu'il a l'habitude de fonctionner au sein d'une localisation, dans un corps et dans un espace donnés. Comme cela a été dit : vous êtes géolocalisés dans le temps et dans l'espace. Au sein des univers unifiés et au sein des états multidimensionnels de l'être, il n'existe aucune localisation, telle que vous pouvez la concevoir et la vivre au sein de ce monde. De la même façon que vous pouvez décider d'aller à tel endroit, pour vivre telle chose, sur ce monde, là où vous êtes actuellement : vous décidez de l'endroit où vous partez en ce que vous nommez vacances, vous décidez (si les conditions de l'Action / Réaction vous le permettent) de vous établir à tel endroit. Tout cela sera profondément différent, dès l'instant où l'endroit où vous voudrez vous établir n'existera plus, simplement plus. Alors que deviendrez-vous ? L'irruption du Supramental, la densification du Supramental, au sein de ce monde (que vous vivez, de manière individuelle, et dont les étapes précédentes ont été, comme vous l'a dit l'Archange MIKAËL, la Déconstruction et puis la transformation finale que vous êtes en train de vivre) fait que viendra un moment où tout s'effacera. Tout ce qui est illusion disparaîtra, en totalité. Si vous voulez maintenir une certaine forme de géolocalisation, à travers une structure carbonée appelée Unifiée, il faudra, effectivement, à ce moment-là (que cela soit avec ce corps ou sans ce corps), vous établir au sein de ce qui est appelé la troisième Dimension Unifiée. Cela ne pourra se réaliser sur un lieu, Vibratoirement, qui n'existera plus.

Question : que s'est-il passé le 10 novembre, entre MIKAËL et URIEL ?
Bien aimée, la nouvelle Tri-Unité, lors de ce passage, était constituée par la Vibration et la Conscience de MIKAËL, de CHRIST, ou donc de CHRIST / MIKAËL et de MARIE. Ceci a été appelé Nouvelle Eucharistie ou Nouvelle Alliance, permettant de réaliser la Tri-Unité, donc votre propre Unité de Conscience, au sein de la nouvelle Dimension. Ce qui apparaît, c'est le rôle de Transparence, lié, comme vous le savez à l'Ange METATRON, qui vous a délivré les clés Métatroniques de la Libération et de la Liberté. En ce qui concerne URIEL, Ange de la Présence et du Retournement, il permet l'Ultime Passage et l'Ultime saut qui permet le Retournement et le Passage, de la personnalité egotique, au Cœur. Non pas dans un concept, non pas dans une idée, non pas dans une émotion, mais dans la Vérité de ce qui est à vivre. Le passage de Flambeau est donc un passage Vibratoire, permettant de vous aligner sur la nouvelle gamme de fréquences, à titre individuel et préparant ainsi, de cette façon, le passage au collectif. Par votre travail (comme cela a été dit, à de nombreuses reprises) d'ancrage et d'essaimage de la Lumière, vous réalisez l'assise de la Nouvelle Jérusalem, au sein de cette Terre, permettant à la Conscience de passer (sans dégâts, sans peur, et en totale Liberté) au sein des mondes unifiés. Je vous rappelle, pour illustrer cela, que l'ensemble des êtres humains ayant vécu une expérience aux portes de la mort, ou ayant vécu un accès à l'Êtreté, vous disent très exactement, pour la plupart d'entre eux, la même chose : l'enfer est ici. Ailleurs est la Liberté. Ailleurs est l'Amour. L'amour tel que vous le vivez, sur ce monde, n'est pas l'Amour. Il n'est que l'enfermement, au sein d'une relation, au sein d'un affectif, au sein d'un besoin de volonté de bien, mais il n'est pas la Liberté, et encore moins la Libération. L'Amour est une Vibration, se traduisant par ce que nous avons appelé le Feu du Cœur, qui est le Feu de l'Esprit et qui rend Libre et vous affranchit de tout enfermement.
Maintenant, la Lumière ne vous obligera jamais à rejoindre la Lumière. Mais vous ne pouvez prétendre être la Lumière et maintenir une quelconque illusion. Cela était encore possible dans la période des Noces Célestes et jusqu'à encore il y a encore peu de temps. Plus les jours vont se dérouler, plus votre Conscience individuelle va se rendre compte, au travers de ses propres expériences, qu'elle s'approche d'un moment appelé la dissolution ou la stase. Il y a des moments où vous pénétrez les sphères de l'Êtreté, par la Vibration et la Conscience. À ce moment-là, vous n'êtes plus de ce monde. Est-ce une illusion ? Est-ce une Vérité ? Tout dépend de votre point de vue. Et c'est vous qui déciderez, en votre âme et conscience, peut-on dire, de vous établir dans telle gamme de fréquences, ou dans telle autre gamme de fréquences. Personne ne viendra vous aider à passer la Porte. Personne ne peut se substituer à ce que vous êtes, pour vivre l'Unité. L'Ultime Passage, qui est en cours de réalisation, correspond au passage de la Porte Étroite, mais avant de passer cette Porte Étroite, il faut vous Libérer, en totalité, Intérieurement et en conscience, de tout ce qui fait entrave à la légèreté, de tout ce qui fait entrave à l'Unité. Encore une fois, l'Unité n'est pas un concept, elle est un état de la Conscience, mais cet état de la Conscience va devenir de plus en plus incompatible avec la conscience fragmentée de la personnalité. C'est de cela que nombre d'entre vous font l'expérience. Maintenant, si vous n'en faites par l'expérience, eh bien ne vous posez pas de questions, contentez-vous d'avancer dans votre vie et de vivre ce que vous avez à vivre. Le moment final, collectif, de l'humanité vous permettra de rencontrer la Lumière et vous vous établirez, à ce moment-là, dans la Vibration dans laquelle vous êtes. Il n'y a donc aucune peur à manifester. Il existe juste une préparation à mener et cette préparation est Vibratoire. Elle ne concerne plus, maintenant, les circonstances de vie (le fait de vous éloigner de telle ou telle région, de vous rassembler avec telle ou telle personne) parce que l'Intelligence de la Lumière est, en totalité, à l'œuvre, que vous l'acceptiez ou pas. Celle-ci vous met face à votre propre Être, dans son devenir, dans son Être profond, et dans la réalité de votre Conscience, c'est-à-dire selon votre propre point de vue.

Question : un choix fait en conscience peut être contrecarré par un choix d'âme ?
Bien aimé, peux-tu préciser ce que tu appelles un choix fait en conscience ? Où se situe la Conscience ? Dans la personnalité ou dans l'Êtreté ? Il existe une conscience de la personnalité. Il existe une conscience de l'âme. Et il existe une conscience de l'Esprit ou de l'Êtreté. Ce sont trois gammes Vibratoires complètement différentes et antinomiques. Ainsi, quand tu dis : « mener un choix en conscience », de quelle conscience parles-tu ? Tout être humain, sur la planète, dès qu'il existe une démarche appelée spirituelle, bien sûr, veut la Lumière. Mais est-ce que vouloir la Lumière, est Être la Lumière ? Être la Lumière, est Abandonner, justement, toute volonté. C'est s'effacer, devenir le plus petit, devenir le plus humble et le plus simple. La caractéristique, essentielle et majeure, de la personnalité, c'est de refuser la simplicité, c'est de refuser l'évidence et de refuser la Lumière, parce que la Lumière implique, pour elle, la peur de la dissolution, la peur de la disparition de ce corps, la peur de toutes les projections de la conscience, concernant ce que vous appelez, par exemple, le couple, les enfants. Et pourtant, quand vous quittez ce corps, par la Porte de la mort, que reste-t-il de vos attachements, si ce n'est vos croyances, puisque l'attachement réel ne peut plus exister, tel qu'il existe au sein de ce monde ? Alors, quel est le choix, en conscience, dont il est fait état ? Les choix d'âme appartiennent à la Matrice. L'âme est une création de la Matrice. Cela a été expliqué, fort longuement, par FRÈRE K, concernant l'âme tournée, justement, vers l'incarnation, vers la matière et non pas vers l'Esprit. Quand l'Esprit se dévoile et se vit, le corps, l'âme, n'existent, tout simplement, plus. Croire que l'âme va vous conduire, sur ce monde, à une quelconque Libération, est une illusion qui a été nommée, par FRÈRE K, Luciférienne (ndr : intervention de FRÈRE K du 7 juillet 2011), n'ayant, bien sûr, plus rien à voir avec Lucifer, rédempté depuis longtemps. Mais ceci correspond à l'axe, altéré et falsifié, de la Lumière, appelé ATTRACTION / VISION. Le logis de l'âme, en rapport avec la Porte AL (chakra d'enracinement de l'âme) est en prise directe avec ce qui est appelé la Porte VISION, située au niveau du foie (ndr : voir rubriques « protocoles à pratiquer »). Tant qu'il existe une projection de la Conscience, à l'extérieur, au sein de ce monde, tant que vous croyez être tributaire de choix d'âme, de contrats d'âme, tant que vous croyez être tributaire d'un karma, d'un passé, quel qu'il soit, fut-il hier ou une vie passée, vous n'êtes pas Libre. Et vous ne trouverez pas la Liberté par ce biais. Ceci résulte, directement, d'un ensemble de mécanismes liés aux lois de la Matrice, aux lois de l'âme, qui ne sont pas les lois de l'Esprit. Les lois de ce monde ne sont pas les lois des Univers Libres. Toute la subtilité des Forces d'enfermement a été de vous faire croire, et de vous faire adhérer, à ces différents principes. Le principe de réincarnation, que nombre d'êtres en recherche spirituelle ont accepté comme une évidence (soit parce que c'était une croyance fort utile pour expliquer leurs problématiques, soit parce qu'ils avaient accès, réellement, à la mémoire de leurs vies passées), n'est qu'un enfermement. Il ne peut exister aucune Libération tant que l'Esprit n'est pas révélé. L'âme a beau jeu, en quelque sorte, de vous faire croire que vous êtes tributaires de contrats, que vous êtes tributaires d'affection, que vous êtes tributaires des erreurs que vous avez commises dans le passé. Quand vous touchez l'Esprit, et quand vous vivez l'Esprit, tout cela disparaît, parce que ce n'est que de la fumée mise devant l'écran de la Conscience. Mais si votre croyance, et si votre vécu, est lié à ces contrats d'âme, à ces impulsions de l'âme tournée vers la matière, alors vivez-les.

Question : toutes les manifestations sur la nouvelle Terre seront nécessairement illimitées ?
Oui. Dans la mesure où, dès que sont franchies les Portes de la 3ème Dimension dissociée (qui est, je vous le rappelle encore, votre Dimension de vécu, quel que soit votre accès à l'Êtreté), il n'existe plus aucun enfermement possible, ni dans un corps, ni dans une forme, ni dans un temps, ni dans un espace, ni dans une Dimension, ni au sein d'un système solaire. La Conscience vit la Liberté totale. L'Esprit est immatériel parce que non présent, au sein de cette Dimension. C'est le principe même de l'enfermement. Quand vous vivez l'Esprit, vous êtes l'ensemble de la création et l'ensemble des créatures, quelles qu'elles soient. C'est la conscience fragmentée de la personnalité enfermée et de l'âme elle-même, qui fait croire qu'il existe des lois, des règles, des hiérarchies ou quoi que ce soit, vous privant de Liberté. L'Esprit est Libre, de toute Éternité. Il n'a ni début, ni fin. Il n'a nul besoin d'une quelconque évolution puisqu'il est parfait, de toute Éternité. Seules l'âme et la personnalité croient, au sein de ce monde, qu'il existe un besoin d'évoluer, un besoin de s'améliorer. L'Esprit ne peut croire à ces choses parce qu'il est la Vérité de la Conscience qui est parfaite, de toute Éternité. Alors, comment pouvez-vous concevoir, ou même croire, que vous avez besoin d'évoluer ou de rechercher quoi que ce soit, puisque l'Unité est présente, de toute Éternité ? Simplement, c'est l'accès à votre Unité qui a été restreint par un certain nombre de principes d'enfermement, vous ayant, de plus en plus, enfermés au sein de la personnalité. Il n'existe aucune raison de maintenir une quelconque personnalité, une quelconque âme, au sein des mondes de la Vérité, parce que vous n'êtes absolument plus limités par quoi que ce soit. Il n'existe plus de barrière, il n'existe plus de cloisonnement, il n'existe plus de fragmentation. Cela est votre Essence. Cela est votre nature. Cela est votre Vérité.

Question : la Terre a déjà vécu plusieurs disparitions en masse, des Ascensions...
Ce n'était pas des Ascensions. C'était des processus d'extinction massive de toute vie qui reproduisaient la Matrice. Ce qui se passe, actuellement, n'a plus rien à voir. L'Atlantide n'a pas vécu l'Ascension. L'Atlantide a vécu sa destruction et le refermement au sein de la Matrice. La preuve : vous êtes encore là et vous étiez ceux qui étaient en Atlantide. Le processus actuel n'est pas une extinction, ni la reproduction d'un cadre matriciel enfermant. C'est la Liberté et la Libération. Mais, bien sûr, celui qui est enfermé au sein de la personnalité, et qui souhaite y demeurer, appellera cela une destruction et la mort. Mais ce n'est que son point de vue.

Question : pourriez-vous parler de l'état qui consiste à devenir observateur de soi-même ?
Bien aimée, devenir observateur de soi-même n'est pas se placer comme un observateur, simplement, qui s'observerait se déplacer et jouer dans la vie. C'est un mécanisme de la Conscience qui est beaucoup plus subtil. C'est l'instant où vous prenez conscience, réellement et concrètement, que vous n'êtes ni ce corps, ni vos attachements, ni vos enfants, ni vos parents, ni ce rôle, ni cette profession, que vous êtes bien plus que cela. À ce moment-là, et seulement à ce moment-là, vous devenez de vrais observateurs, parce que vous n'êtes plus soumis à cette conscience fragmentée. Vous n'êtes plus sous la mainmise de votre propre mental, de vos propres émotions, de vos propres blessures et de vos propres croyances, parce que vous n'êtes plus rien de tout cela. Vous vivez, à ce moment-là, réellement et concrètement, l'Unité. Ce n'est donc pas un exercice à pratiquer, au sens où vous pourriez l'entendre, mais bien un Retournement de la conscience qui vous fait prendre conscience de l'illusion de ce monde. Vous aurez beau vous dire que ce monde est illusion, et le répéter en boucle pendant 50 000 ans, il ne bougera pas d'un iota. Il sera toujours là. C'est la conscience qui doit se transformer. Et la conscience se transforme, pour un nombre de plus en plus important d'êtres humains, au travers de ce que nous vous avons donné, dévoilé, et attiré votre attention et votre conscience sur ce qui se passait au sein de ce corps. Parce que ce corps, comme je l'ai dit, est le Temple dans lequel se réalise l'alchimie. Que cela soit au travers des Couronnes radiantes de la tête, du Cœur, au travers de l'éveil du Canal de l'Éther ou du Canal de la Kundalini, que cela soit à travers la Vibration des cellules du corps, en définitive, l'ensemble de ces manifestations (bien réelles et concrètes pour ceux qui le vivent mais qui sont une illusion pour ceux qui ne le vivent pas) va vous amener à vivre la révolution de la Conscience, qui n'est qu'un retournement de toute projection extérieure (au travers des attachements, des peurs, des croyances), à vivre l'Unité. Voilà ce que nous pouvons en dire. Mais, tant que vous ne le vivez pas, tous les mots qui pourraient être appliqués n'ont aucun sens. Ils n'ont un sens que pour celui qui le vit ou qui s'en approche. Il n'existe aucun mécanisme de pensée, aucun mécanisme de connaissance extérieure qui est susceptible de vous faire bouger d'un iota pour vivre l'Unité. Tant que vous croyez cela, vous êtes soumis aux lois de l'âme, aux lois de la Matrice et aux lois de l'enfermement. Aucune loi de l'enfermement, même comprise et intégrée, ne vous permet de dépasser l'enfermement. Le but de la Lumière Vibrale (à travers la Radiation de l'Ultraviolet, à travers le Rayonnement de l'Esprit Saint, à travers le rayonnement de LA SOURCE) n'avait qu'un objet depuis 1984, depuis les Noces Célestes : de vous faire prendre conscience de l'illusion de ce monde. Non pas à travers des mécanismes de pensée, non pas à travers le fait de vouloir travailler sur telle émotion ou telle attitude mentale ou telle souffrance, mais de vous Abandonner à la Lumière, comme je l'ai dit durant les Noces Célestes. Vous permettant alors de vivre la transformation induite par votre propre Abandon, votre propre Humilité, votre propre Simplicité, votre propre Transparence. Les Piliers du Cœur (qui sont activés, pour certains d'entre vous) sont la preuve absolue que ce que vous vivez n'est pas une illusion puisque vous le vivez. Et, bien sûr, celui qui ne vit aucun des Piliers, celui qui ne vit aucune des Couronnes, ne pourra que réfuter et rejeter cela. Et il aura raison, parce qu'il ne vit rien de tout cela. Ainsi donc l'Unité n'est pas un dogme, l'Unité n'est pas une croyance mais c'est un état de fait, Vibratoire, qui vous conduit à vivre l'Unité, en totalité.

Question : ce cauchemar que nous vivons, l'incarnation, l'avons-nous voulu, individuellement ou collectivement ? Ou avons-nous été trahis ?
Bien aimé, employer ce mot de trahison renvoie à des données historiques extrêmement anciennes. Cela a été déjà développé et remonte à plus de 320000 ans, e t à l'arrivée de certaines Forces, appelées Archontiques, au sein de ce monde, ayant limité la Liberté de conscience. Vous n'avez pas chuté car comment ce qui est parfait, de toute Éternité, pourrait chuter quelque part ? L'expérience de l'incarnation (en tout cas pour ceux qui sont présents sur cette Terre, depuis des temps anciens) n'est qu'un enfermement pour lequel vous n'êtes strictement pour rien. La particularité de la conscience c'est que, quand elle est limitée dans sa possibilité multi Dimensionnelle, petit à petit, survient un mécanisme que je préfère appeler l'oubli, et non pas la chute (parce que la chute est une culpabilité qui vous est donnée alors que vous n'êtes strictement pour rien dans votre chute). La problématique est la suivante : la Lumière Vibrale, pour beaucoup d'entre vous, sur cette Terre, peut être appelée le feu de l'enfer, parce que les conditionnements vous ont fait appeler la Lumière : le feu destructeur. Il n'est est rien. Tout dépend du point de vue. Celui qui est enfermé dans l'incarnation et les lois de l'âme, ne peut connaître l'Esprit. Et donc, l'irruption de l'Esprit, ou de la Lumière Vibrale, qu'il n'a pas recherché, qui se manifeste au sein de sa conscience, est appelée la destruction, le feu de l'enfer. Mais, pour celui qui vit l'Unité, cela s'appelle la Libération. C'est bien le même mécanisme qui est à l'œuvre mais tout dépend du degré d'enfermement de la conscience. L'oubli est un mécanisme terrible. La mémoire est un mécanisme terrible. Et vous le savez tous, par rapport à vos souffrances passées qui viennent interférer dans votre présent. Celui qui est dans l'Unité n'a plus aucune souffrance. Il en a peut être le souvenir mais il n'en a plus l'affect, parce que ceci est transcendé, non pas par une volonté personnelle mais parce qu'il a, réellement, pris conscience qu'il n'est ni sa souffrance, ni sa joie, ni sa peine, ni son plaisir. Qu'il est sur ce monde, comme disait le CHRIST, mais qu'il n'est pas de ce monde. Donc, bien sûr, beaucoup d'êtres humains vous diront que la vie est magnifique sur ce monde. C'est leur choix. Et c'est, en quelque sorte, leur Liberté. Que pouvons-nous faire puisque chacun ne peut sortir de l'enfermement que par lui-même ? Lors des mécanismes de destruction, la Matrice se reformait instantanément au travers des lois gravitationnelles induites par ces Forces Archontiques. Aujourd'hui, le processus est différent, parce que les Forces Archontiques ne peuvent plus agir. Elles ont été neutralisées, dans l'Amour et dans la Lumière Vibrale. Ainsi donc, ce qui vient, aujourd'hui, est la Libération. Mais certaines consciences, se vivant au sein de l'âme ou de la personnalité, ne peuvent accepter une telle éventualité. Que pouvons-nous y faire ? La Terre a vécu d'innombrables transformations géologiques, dont elle porte les cicatrices et les marques. La personnalité, tout aussi éphémère qu'elle soit, se vit comme éternelle. C'est le principe même de la personnalité et le principe même de l'enfermement. Voilà pourquoi le choc de l'humanité et ses différentes étapes, qui vous ont été données voilà un an, en cet espace même (ndr : intervention de SRI AUROBINDO du 17 octobre 2010), correspondent, en totalité, à ce que doit vivre chaque humain. Il existe des morts violentes, sur ce monde, qui n'impliquent aucun besoin ni aucune utilité de préparation. Il existe des morts lentes qui nécessitent, pour ces âmes, une préparation et qui passe toujours par les mêmes strates de refus, de négociation et enfin d'acceptation. Mais ce qui vient, aujourd'hui, n'est pas la mort. Ce qui vient est la Liberté et la Joie. Mais qu'y pouvons-nous si une Conscience est enfermée au sein de l'âme, au sein de la personnalité, et ne Vibre pas sur la fréquence de la Liberté ? Nous n'y pouvons strictement rien. Mais, il faut bien, qu'un jour, l'expérience de l'enfermement, voulue par autre chose que votre propre conscience, prenne fin, d'une manière comme d'une autre. Vous ne pouvez adhérer au fait d'être des Semences d'Étoiles, d'être des Esprits Libres et accepter de demeurer enfermés, au sein d'un corps, au sein d'un schéma de vie ou au sein d'une Dimension. Mais cela, vous ne pouvez l'accepter tant que vous ne vivez pas l'Êtreté. Les expériences de mort imminente qui ont conduit certains êtres à sortir, simplement, de ce corps et à voir la Lumière au loin (pour la plupart sans pénétrer dans la Lumière), suffisent à changer la vie. Vous imaginez bien, donc, que le moment collectif de l'humanité (correspondant à la déchirure du Ciel et le moment où la Vérité vous apparaîtra) vous affranchira, d'une manière comme d'une autre, tout en respectant votre Liberté.

Question : pourriez-vous nous parler de la nuit noire de l'âme et tous les êtres la vivent-ils ?
Bien aimée, la nuit noire de l'âme a fait l'objet de très nombreuses communications. Il m'est difficile de revenir dessus. Par contre je peux exprimer, par rapport au 2ème aspect de la question : non, la nuit noire de l'âme n'est pas vécue par tous. Ou, en tout cas, on peut dire qu'elle est vécue à différents niveaux, selon la plus grande facilité à vivre la Vibration. La nuit noire de l'âme est, justement, l'instant où l'âme décide d'accepter que tout, au sein de ce monde, ne peut être que noirceur, qu'il n'existe aucun espoir de Libération, au sein de ce monde. Cela peut s'appeler et se manifester lors de la souffrance extrêmement aiguë de la perte d'une projection, à travers un être aimé, par exemple, ou la perte d'un enfant ou d'un parent. Une souffrance indicible envahit, à ce moment-là, l'âme, qui n'a pas d'issue, au sein de ce monde. Et c'est à ce moment-là que l'âme peut se retourner (ce qui n'est pas toujours le cas, bien sûr) vers la Lumière, c'est-à-dire vers l'Esprit et sortir, à ce moment-là, de l'enfermement. La nuit noire de l'âme, quelle que soit l'intensité de la souffrance qui est proposée (dans le temps ou dans l'intensité, elle-même), va justement vous permettre de transcender les limites de l'âme et de sortir, en Vérité, de l'enfermement. Il n'y a donc pas à médire ni à maudire ce principe-là mais, bien, d'en saisir, en quelque sorte, les mécanismes ultimes. Cette nuit noire de l'âme peut exister ou ne pas exister. Elle peut prendre, pour certains êtres, la forme de la perte d'un être cher. Elle peut prendre aussi l'allure d'une maladie foudroyante mettant en jeu, à très brève échéance, votre pronostic vital. Ce mécanisme, qui semble mettre fin à la vie de la personnalité vous appelle, justement, à vivre l'Unité et la Vérité. Tant que vous n'avez pas vécu votre propre Unité, vous n'êtes soumis qu'à vos croyances, vous n'êtes soumis qu'à vos impulsions de l'âme, vous n'êtes soumis qu'à votre histoire personnelle, au sein de ce monde. Mais vous êtes toujours sur ce monde. Vivre l'Unité vous fait sortir de ce monde, tout en y restant. C'est la Conscience qui est sortie de l'enfermement, qui habite encore, pour un temps, au sein de ce corps et qui ne s'identifie plus ni à l'âme, ni au corps, ni à la personnalité, ni à quoi que ce soit présent à la surface de ce monde. Seulement, à ce moment-là, vous pouvez vivre la Liberté, parce que vous êtes Libres. La nuit noire de l'âme concourt à vous faire traverser la Porte Étroite, lors de ce 3ème Passage. Pour cela, il faut vous appuyer sur les Piliers du Cœur : l'Humilité, la Simplicité, la Transparence. C'est à ce moment-là que la Lumière peut pénétrer, je dirais, sans résistance, en vous. La plupart des êtres qui vous parlent, en tant qu'Anciens, ont vécu, de leur vivant, cette nuit noire de l'âme. Soit au travers la perte d'un être cher, comme FRÈRE K. Soit lors d'une nuit avec une angoisse de mort extrême, comme UN AMI. Ou encore en méditant face au soleil comme le Commandeur (ndr : O.M. AÏVANHOV). À ce moment-là, il y a extraction totale de l'illusion. Est-ce que, pour autant, ces êtres sont sortis de ce monde ? Non. Ils ont pu tenter (chacun, coloré par leur vécu, par leur culture) d'exprimer, du mieux qu'ils le pouvaient, à cette époque, ce qu'était l'Unité. Même si certains n'ont pas pu, à ce moment-là, appréhender ce qu'était l'histoire, c'est-à-dire n'ont pas eu accès au principe de falsification lié à Dieu, Diable ou Yaldébaoth, et ont employé ce mot, bien sûr, mais sans savoir ce qu'il y avait derrière. Mais l'important n'était pas les mots qu'ils employaient mais l'état de conscience dans lequel ils étaient. Je parle, bien sûr, du Commandeur. Ceci est, en rajoutant quelques éléments, pas tout à fait la même chose pour ce que vous appelez des êtres de polarité féminine, et en particulier, les Étoiles qui, les unes comme les autres, pour la plupart d'entre elles, vous ont donné leur chemin lors de leur dernière vie. La nature féminine (appelée ainsi, au sein de ce monde) a beaucoup plus de facilité à abandonner le pouvoir puisque la nature masculine est liée au pouvoir, à un côté dit extériorisé (appelé le yang, si vous préférez) mais qui correspond à un déséquilibre beaucoup plus prononcé que la nature féminine, faisant que la nature féminine est plus apte, encore aujourd'hui, à rencontrer l'Unité, à Vibrer au sein de l'Unité, beaucoup plus facilement que l'homme. Mais cela n'est pas un facteur karmique mais, justement, lié à la polarité masculine et féminine.

Nous n'avons plus de questionnement, nous vous remercions.
Bien aimés Enfants de la Lumière, bien aimées Semences d'Étoiles, je rends grâce pour votre accueil, pour votre écoute et pour notre Communion. Je vous prie d'accepter ma Communion. À une prochaine fois.


... Effusion Vibratoire / Communion ...

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page