Autres Dimensions

Sois qui tu es

Accueil > MESSAGES A LIRE - > GEMMA GALGANI

GEMMA GALGANI

10 avril 2012

pdf

Je suis GEMMA GALGANI. Frères et Sœurs en humanité, je vous présente la Grâce et l'Amour. Je viens, en tant qu'Étoile UNITÉ, pour vous entretenir et essayer de développer avec vous (bien au-delà des quelques mots) ce que peut représenter, traduire et manifester, ce qui est appelé le Mariage mystique ou encore, Unio Mystica. Ce Mariage mystique peut survenir, et survient, aussi bien du fait de l'action du Manteau Bleu de la Grâce qu'indépendamment. Le Mariage mystique va concourir, à sa manière, à établir et à vous faire vivre l'Absolu. Il représente, en tout cas, sur cette Terre, dans ce corps que vous vivez, une forme de transcendance finale de cette chair (de ce corps), une Rencontre intime, avec vous-même, avec l'autre, avec CHRIST. Le Mariage mystique va renforcer, en quelque sorte, et illustrer, le principe même de la Fusion et de la Dissolution, dans la Lumière et en CHRIST. Le Mariage mystique est une Rencontre. Une Rencontre qui marque au fer rouge, en quelque sorte, la Conscience et ce corps, qui débouche ainsi, bien sûr, sur le vécu de l'Absolu et qui, surtout, marque ce que vous Êtes, en Vérité, du Sceau de l'Eternité, où plus jamais le retour en arrière n'est possible, ni même envisageable.

Le Mariage mystique va aboutir, en quelque sorte, à un passage ultime entre la Dualité et l'Unité, mais pas seulement. Ce sont ce que nous pouvons appeler, aussi, les Ultimes Noces, Ultime Rencontre, celle qui vous fait sortir (encore une fois, de manière irréversible), de l'illusion et de la séparation. Non pas seulement par la Lumière et l'Unité, mais bien plus comme un Mariage (une Union intime, intense) avec le CHRIST ou avec votre Double. Quel que soit le nom que vous puissiez lui donner (selon votre vécu du moment), quelle que soit l'appellation que vous puissiez donner à ce qui semble être extérieur à vous et qui vient vous inviter à se fondre dans sa Vérité. Que le nom que vous employiez soit celui de CHRIST, ou de toute autre Conscience vivant ou ayant vécu ce processus de Mariage mystique (en même temps que vous ou à d'autres temps), il vient vous faire aussi transcender la personne que vous croyiez, jusqu'à ce moment-là, être. Il vient briser les ultimes limites de la vie et de l'incarnation, telle qu'elle était vécue (même au sein de la Lumière).

Les circonstances de ce Mariage (quel que soit avec quoi cela se produit, quelle que soit cette conscience) se déroulent toujours avec un certain nombre de similitudes. Le Double (et c'est le nom que j'emploierai) va s'approcher. Il va vous approcher (si ce n'est déjà fait) de façon totalement impromptue, sans aucun désir, à un moment qui ne dépend pas de vous, qui ne dépend pas d'une méditation ou d'un état particulier. Mais le plus souvent, cela coïncidera avec un moment où l'Onde de Vie ou l'Extase, semble vous ravir et vous emmener ailleurs que là où vous êtes, ailleurs que dans ce corps. Et pourtant, vous y êtes pleinement. Il existe, bien sûr, aussi, une porte d'entrée du Double, au niveau de ce corps. Et le plus souvent cette porte d'entrée est située derrière vous, dans le dos. Alors bien sûr, tout ce qui arrive par derrière peut créer un élément de surprise parce qu'effectivement ce qui arrive est conçu comme extérieur, comme non faisant partie de votre expérience, de votre vécu, de vos habitudes. Il y a effectivement une Présence qui se tient derrière vous, le plus souvent (parfois devant vous), et qui vous invite (au-delà de tous mots) à devenir elle, à vous oublier, totalement. Alors bien sûr, cela va déclencher, là aussi, parfois, des doutes et des interrogations. Ces doutes et ces interrogations pouvant se traduire par une peur de se perdre, une peur de s'annihiler. Mais la morsure de l'Amour est intense, à ce moment-là, parce que le Cœur vit, non plus seulement un embrasement dans le Feu, non plus seulement une chaleur, non plus seulement une Vibration, mais bien un tremblement de toute la poitrine, un tremblement intense, auquel les cellules participent, auquel l'ensemble de la poitrine semble s'ébranler.

Alors bien sûr, selon vos expériences antérieures, et selon ce à quoi vous adhérez, ce Double va vous demander si vous voulez l'Épouser. Mais cette demande est bien plus qu'une demande en mariage, tel qu'on peut éventuellement l'imaginer sur cette Terre. Le tremblement intense de la poitrine peut aussi se manifester dans le dos (au niveau de zones qui sont situées de part et d'autre de la Porte KI-RIS-TI). Souvent, il existe la perception d'une transfixion du Cœur (se produisant de l'avant vers l'arrière ou de l'arrière vers l'avant). Souvent, sont vus des Êtres de Feu, en vision Intérieure ou en Vision Éthérique. Ces Êtres de Feu semblent porteurs d'une épée de Feu. Alors bien sûr, selon l'expérience de chacun, cela peut être assimilé à l'Ange MIKAËL et son épée, au CHRIST, ou à des Êtres Elémentaires de Feu (des Agni Deva, par exemple) qui viennent prendre possession, en totalité, de votre Cœur. À ce moment-là, il existe deux mécanismes : un mécanisme de tension vers cela (un petit peu comme ma Sœur Hildegarde vous en avait parlé, voilà quelque temps, cette tension vers l'Abandon) et, en même temps, naît quelque part, dans cette Conscience, une peur, la peur de se perdre et en même temps le désir de se perdre, le sentiment de ne plus exister qu'au travers de l'Autre, de ne plus être soi, de ne plus être rien, mettant face à ce Néant, à cette Dissolution. Et pourtant, il n'y a aucun doute sur l'Intention de ce Double. Il n'y a aucun doute sur la Pureté. Il n'y a aucun doute sur l'Amour qui est véhiculé par ce Double. Et cette Présence semble grandir encore plus, prendre tout l'espace de votre Cœur, tout l'espace de votre dos, prendre toute votre chair, celle-ci pouvant être alors agitée des mêmes tremblements, bien au-delà de l'Onde de Vie, bien au-delà d'une énergie (quelle qu'elle soit). La chair est réellement Épousée et transformée, de manière intime, à ce moment-là. Cela est vécu, cela est perçu, réellement. Tout le corps est parcouru de frissons, de Vibrations, de tremblements. Il n'y a bien sûr aucun doute sur l'Intention de ce qui se passe.

Mais il existe, bien sûr (de manière naturelle, je dirais), dans ce corps dans lequel vous êtes, la peur de se perdre, la peur de sa propre disparition et de sa propre consumation. Il arrive aussi souvent, à ce moment-là, que la conscience semble se détacher de ce corps lui-même, justement. Mais aussi de se détacher de cet instant, pour vous donner à voir tous les instants passés de votre vie (qu'il vous faut abandonner et auquel il vous faut renoncer). Il y a comme un passage en revue de tout ce qui constituait ce que vous étiez auparavant. Vous savez qu'il y a quelque chose qui se joue, qui est irréversible et fondamental. Ce Double peut aussi prendre l'allure, si je peux dire, d'un Frère ou d'une Sœur (connu(e) ou inconnu(e)) qui vit le même processus. En fait, que cela se présente à vous sous forme du CHRIST, de Bouddha, d'un Frère connu ou inconnu, d'une Sœur connue et inconnue, cela ne change rien au processus parce qu'intimement vous savez que c'est vous qui vivez cela, vous savez qu'il y a une phase qui se déroule là. La peur du Néant, la peur de la Dissolution va prendre tout l'espace, en même temps qu'un Amour Indicible vous remplit et vous comble. Il comble tellement qu'il donne une impression d'être en trop ou d'être de trop, que ce corps et cette conscience ne peut contenir et ne peut suffire à contenir, parce que rien sur cette Terre ne peut ressembler, de près ou de loin, à ce qui est vécu. C'est à ce moment que l'Extase rejoint un sentiment de souffrance extrême qui se noie, à son tour, dans l'Extase, comme un vague. Cette vague qui emporte tout sur son passage, qui dévaste tout ce qui était ce que vous croyiez être, jusqu'à présent. Chaque souffle, dans l'ensemble, peut durer une Éternité.

Alors, le Mariage mystique peut être consommé ou non, il peut refluer et revenir à d'autres moments. Jusqu'au moment où votre oui deviendra un oui massif, sans aucune supposition autre que de devenir l'Autre, sans aucune volonté de séparation de quoi que ce soit. Si cela se produit (grâce à l'Onde de Vie), il existe une perception de l'Onde de Vie que vous êtes en train de devenir (si ce n'est déjà fait), en même temps qu'une Présence. Il vous semble fusionner avec l'Univers entier, avec l'ensemble des humains, l'ensemble des consciences existant partout. Vous vous noyez, littéralement, dans chaque conscience. Le temps s'arrête ou se dilue à l'extrême : il n'y a plus d'espace, il n'y a plus vous, il y a juste cela, ce Tout, ce qui est tellement vaste, tellement immense, qui semble tellement impossible à contenir dans l'espace et les limites de la chair de ce corps. Plus vous allez vers ce oui, plus l'espace de la poitrine, au-delà de la Vibration, entre en tremblement, en frissonnement : vous ne savez plus distancier et séparer une quelconque extase d'une quelconque souffrance, le corps et la conscience perdent leurs repères et tout sens d'une identification à quoi que ce soit. Vous pouvez ainsi aller et venir, de vous-même, en Extase, à ce Néant, cet Absolu, qui semble quelque part impossible. Mais l'Appel de l'Amour, du Double, est bien plus fort que ce qui est envisageable et imaginable.

Le sentiment de Transfixion peut aussi être majeur, à ce moment-là, donnant, par-dessus cela, l'imminence d'une mort, l'imminence d'une disparition. Et à ce moment-là, d'autres perceptions, bien sûr, peuvent prendre place dans ce corps, mettant en branle aussi bien les organes les plus intimes, que les extrémités (que cela soit la tête, les mains, les pieds). Un vertige semble vous saisir devant l'immensité de ce qui est proposé. Il y a, en même temps, cette Extase, cette Jouissance, qui rejoint, quelque part, la mort et la disparition. C'est le moment où ce sentiment, cette perception d'être totalement comblé ou entier, peut fusionner avec le sentiment d'être une coquille vide que rien n'habite. Vous rejoignez les deux extrêmes. La gamme des perceptions noie complètement la conscience.

Et à un moment donné, les barrières cèdent : il n'y a plus de barrage, il n'y a plus d'obstacle, car rien au sein de ce que vous êtes ne peut raisonnablement s'opposer à ce qui pénètre, à ce qui vous prend et qui, en fait, vous rend à la Vérité. Que cela se déroule dans ce corps, à ce moment-là, ou qu'il y ait comme une sorte d'expulsion de la conscience de ce corps (qui se retrouve dans la Lumière, dans le Soleil ou dans un autre monde ou dans des perceptions liées aux Éléments, c'est-à-dire d'être le Feu, d'être l'Eau, d'être l'Air ou d'être la Terre), peu importe, parce qu'à ce moment-là vous savez que le oui a été prononcé. Tout ce qui était le passé (que vous aviez pu voir) disparaît. Il n'y a plus de passé. Il n'y a plus non plus d'interrogation sur un quelconque avenir. Vous ne savez plus d'ailleurs ce qu'est le passé, ce qu'est l'avenir. Vous êtes simplement dans cette Union, dans ce Ravissement. Vous ne savez plus, à ce moment-là, si vous êtes vous-même qui êtes mort, ou si vous êtes l'Autre qui est né en vous. Il ne peut plus exister la moindre distance. Il ne peut plus exister la moindre séparation, la moindre division. Alors, la vague et le tremblement semblent se transformer, s'apaiser et être remplacés par une Paix à nulle autre pareille. Bien sûr, cela peut se passer en une fois, ou se reproduire pendant des temps interminables et repassant, à chaque fois, par les mêmes séquences, par les mêmes perceptions, par le même Néant, par la même Joie. Jusqu'au moment où, quand ce Mariage est consommé, il vous semble que ce qui vous a Épousé, s'éloigne, donnant un sentiment de déchirure encore plus intense et de vide encore plus intense, vous faisant, en quelque sorte, prier pour que cela cesse, pour que jamais ne disparaisse celui qui semble disparaître (ou celle qui semble disparaître).

Et puis, petit-à-petit, la Paix va remplacer tout cela. Vous prenez alors conscience que vous êtes entier, que vous n'êtes plus ce que vous avez été. Tout ce qui pouvait être questionnement, interrogation, peur, ne peut même plus effleurer à la Conscience. Vous êtes devenu l'Onde de Vie, cet Absolu. Vous êtes devenu l'Autre, tout Autre. Parce qu'à ce moment-là, le Mariage mystique n'est plus dirigé vers une seule personne (fût-elle le CHRIST) mais vous embrassez, dans le même Amour, toute conscience, toute vie, toute forme, tout univers. Le mot Amour devient la seule possibilité d'Être, la seule capacité à manifester. Il n'y a, d'ailleurs, absolument rien d'autre. Ce corps (qu'il soit bouillant, brûlant ou glacé) ne vous perturbe plus. Les sensations, bien sûr, au niveau de la poitrine, au niveau de ce que vous appelez la Kundalini, dans le dos, au niveau des pieds, au niveau des mains, donnent parfois ce sentiment d'être crucifié, d'être transpercé, au niveau des extrémités ou alors au niveau des membres, avec parfois une douleur qui peut vous sembler intense mais qui, elle-même, vous ravit en Extase. Tout est prétexte, en quelque sorte (le moindre mouvement du corps) à réveiller cet état. Tout en restant, et en demeurant, en Paix. Tout est certitude.

Plus jamais les regards qui seront portés sur votre vie ne seront les mêmes. Vous Aimez, indistinctement. Il vous est impossible, à ce moment-là, de faire la moindre différence entre quelque conscience que ce soit. Vous ne pouvez avoir d'autres priorités que d'Aimer, Tout. Tout ce qui semblait personnalisé, personnel (dans vos affections, dans vos amours), n'existe tout simplement plus, sans qu'il existe la moindre question, le moindre questionnement. Même sans le vouloir (vous vous en rendez compte), chaque souffle de votre vie n'est qu'un Appel à ce que se reproduise ce Mariage mystique. Vous êtes réellement marqué, de manière indélébile, par le Feu de l'Amour Primordial. Et cela est contagieux. Parce qu'il émane de vous, en permanence, ce qui s'échappe de votre Cœur et ce qui rentre dans vos pieds, dans vos mains, de partout et qui vous conduit à frissonner, non plus de désir ou de crainte, mais d'Amour, simplement. Et ceci est, en quelque sorte (et vous le savez), perpétuel et sans interruption, jour et nuit, vous demandant sans arrêt, à vous-même, de maintenir cette Union (et cela Est), de maintenir cette Rencontre. Il n'existe même plus d'attrait pour ce que nous nommons les mondes spirituels. Il n'y a plus besoin, même, de partir ailleurs que là où vous êtes. Vous êtes pleinement dans ce corps, tout en n'étant plus ce corps. Vous êtes, effectivement, marqué au fer rouge. Les sensations, les perceptions, peuvent devenir très intenses ou, par moment, disparaître complètement, sans que cela change quoi que ce soit à ce que vous Êtes. Quels que soient les va-et-vient des perceptions de la conscience, vous en êtes, en quelque sorte, totalement distant. Vous êtes totalement présent à cette Union mystique. Même l'état d'Extase ou de Jouissance devient paisible, tout en grandissant en intensité et en puissance.

Ceci, vous l'avez vécu, vous allez le vivre, à un moment ou à un autre (que cela soit dans ces temps que vous vivez ou dans les temps finaux de ce monde). Bien sûr, les conditionnements de la vie de la personnalité, de la société, ne vous ont aucunement préparé à vivre cela. Il n'existe d'ailleurs aucune préparation possible. Tout cela se déroule parce que (comme cela vous a été dit, déjà depuis de nombreuses semaines) c'est exactement ce que nous sommes, les Uns et les Autres, dans la même Unité, dans la même Présence, au-delà même de ce monde. Tout ceci peut se passer en l'espace d'un milliardième de seconde de ce temps, comme sembler se reproduire pendant des jours et des semaines. Il n'y a pas de règles. Mais les étapes que je vous ai données (même si vous y placez d'autres mots) vous permettront de saisir ce que j'ai dit. Vous serez vraiment parcouru. Vous serez vraiment devenu ce Trésor, cet Amour que vous appelez. Vous aurez alors, basculé dans l'Éternité, basculé, vivant, dans cet Absolu. Plus jamais vous ne serez soumis à avant, au conditionnement, au mental, à votre histoire, à vos émotions. Plus jamais le doute ne pourra apparaître. Plus jamais le manque ne pourra, simplement, être soupçonné. L'Unio Mystica sera donc, en quelque sorte, indélébile. L'espace de la poitrine, transpercé et transfixié, sera comme une Fontaine, ouverte en permanence, qu'aucun écart, qu'aucun doute, ne pourra interrompre ou même ralentir. L'Onde de Vie sera le plus souvent installée de manière définitive à ce moment-là. Tout ce que vous regarderez sera béni. Tout ce que vous toucherez sera touché au plus intime de lui-même. Aucune des contraintes de ce monde ne pourra alourdir ou séparer ce que vous êtes.

Ce Double sera totalement intégré en vous. Ce qui vous semblait si grand et si vaste, arrivant par derrière vous ou par devant, cette Lumière Blanche fantastique qui vous semblait si impossible, si improbable, est, bien sûr, devenue ce que vous Êtes, pouvant même vous donner à vivre des symptômes très physiques, même, de cette Crucifixion et de cette Résurrection. Mais vous n'attacherez plus d'importance à ce corps (quel qu'en soit son vécu). Tout vous semblera comme nimbé de la même Lumière, de la même qualité d'Amour. Même celui qui vous rejette, ne peut être rejeté par ce que vous êtes. Vous vivrez réellement ce que veut dire cette phrase : « Père, pardonne-leur. Ils ne savent pas ce qu'ils font ». Vous pourrez dire alors, dans l'alcôve de votre Cœur : « Je suis la Voie, la Vérité et la Vie », parce que j'ai épousé le CHRIST, parce que je vis l'Union mystique, celle qui met fin à tout vide, à toute incertitude, à tout poids. Votre regard sera capable d'embraser le Frère ou la Sœur qui, lui aussi, s'approche et s'apprête à vivre cette Union mystique. Cette Unio Mystica est le plus beau cadeau, le plus beau présent, que l'Amour et la Grâce puissent vous faire, dans cette chair, vous donnant à vivre, dans cette forme limitée, l'Absolu, la Source, le Père. La béatitude est telle, que tout devient possible, que tout peut être reproduit. Il n'existe, effectivement, plus aucune limite, plus aucune barrière. Vous êtes fondu avec le Tout, avec chacun. Tout est recouvert, pour vous, d'une Grâce, d'un Amour Indicible.

Cette consumation (car c'en est une) va, bien sûr, changer (sans que vous le vouliez d'aucune manière) l'ensemble de vos relations, l'ensemble de ce qui est présent dans votre vie. Tout semble se propager, autour de vous et en vous, pour faciliter et œuvrer dans le sens d'une facilitation de cet Absolu. Vous ne pouvez faire autre chose que sourire. Vous ne pouvez faire autre chose qu'avoir le même éclat d'Amour dans vos yeux (quoi que l'on vous dise et quoi que vous regardiez). Pour beaucoup d'entre vous, les étapes d'UNITÉ et du Soi, vous ont, en quelque sorte, familiarisé avec l'approche de cet état. Mais même si vous n'avez pas vécu le Soi, même si vous n'avez pas construit cette Lumière (en l'ayant accueillie en vous), vous pourrez vivre cette Union mystique car il n'y a, en fait, aucune préparation nécessaire. Et, dans ces temps particuliers de la Terre, cela s'ouvre à vous comme une évidence. Il n'y a pas d'âge, il n'y a pas de contrainte, quelle qu'elle soit, qui ne puisse limiter et empêcher cela, si ce n'est vous-même. Voilà les quelques mots, brefs, que j'avais à vous donner sur ce Mariage mystique et sur ce Double qui vous emporte et vous étreint et vous rend, surtout, à votre Liberté, à votre Vérité. Sœurs et Frères, si vous avez quelques éléments de questionnement sur ce Mariage mystique, exclusivement et si je peux y apporter des renseignements supplémentaires, je le fais volontiers.

Question : ce que vous appelez « marques au fer rouge » sont les stigmates du CHRIST ?
Oui. Quelles que soient vos croyances, bien évidemment, il existe une analogie : elle est Vibratoire, bien sûr, elle est similaire, parce que c'est en ces zones que se trouvent, bien sûr, les plaies du CHRIST (telles qu'elles ont été nommées). Ces zones de votre corps sont effectivement celles qui sont les plus sensibles, les plus présentes.

Question : l'approche du Double peut donner la sensation d'avoir les jambes qui flageolent ?
Oui. Cela est tellement grand, tellement. Il y a comme ce qui pourrait être appelé une émotion amoureuse, mais bien plus forte, bien plus intense. Tout peut flageoler, pas uniquement les jambes. Tout peut se mettre à trembler et à frissonner.

Question : l'Onde de vie se représente indéfiniment, jusqu'à ce que nous disions « oui » ?
Vous n'avez pas l'Éternité pour dire « oui ». L'Onde de Vie peut continuer, indépendamment de ce Mariage mystique. D'ailleurs le Mariage mystique se traduit aussi par l'Onde de Vie. Il n'est plus possible de différencier l'Onde de Vie, du Double, du Mariage mystique, de votre propre corps : vous ne faites que vraiment un seul corps. Il y a effectivement ce que j'ai nommé ces flux et ces reflux, plus ou moins prononcés, plus ou moins intenses, plus ou moins rapprochés.

Question : toute expérience passée de ce type est à réfuter, comme le propose BIDI ?
Dès l'instant où ce que tu as vécu a été une expérience, et simplement une expérience, qui ne s'est pas installée dans la durée, oui, elle appartient indiscutablement au passé et elle n'est plus présente. Quelles que soient les raisons et les circonstances, elle n'est plus vivante, parce qu'elle est inscrite dans la trame de ton histoire. Et elle n'est pas inscrite dans ce qui est à vivre, maintenant.

Nous n'avons plus de questionnement, nous vous remercions.
Sœurs et Frères en humanité, en tant que Dépositaire du Manteau de la Grâce, je rends Grâce et vivons, ensemble, cela. Je vous dis à très bientôt. Rendons Grâce.

... Partage du Don de la Grâce...

Je suis GEMMA GALGANI, votre Sœur en CHRIST et en Éternité. Je suis vous. À bientôt.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page