Autres Dimensions

Sois qui tu es

MIKAËL

10 avril 2009

pdf

Je suis Mikaël, Prince et Régent des Milices Célestes. Recevez, tous ici présents, âmes humaines en pérégrination, protection, amour et Lumière. Je viens au devant de vous en cette journée pour exprimer un certain nombre de choses liées à la physiologie planétaire, à la physiologie de ce système solaire et la physiologie de l'âme humaine. Comme vous le savez, dans tous les univers et dans toutes les dimensions existantes, le principe évolutif majeur, omniprésent parce que lié à la nature même de l'émission du soleil central, fait appel à la notion de cycle au sein même d'une dimension comme au niveau de ce que vous appelez les mondes multidimensionnels. Cette notion de cycle s'applique à toute forme de vie, quelle qu'elle soit. La notion de cycle correspond au principe fondamental de la physiologie qui est de repasser, de manière donc épisodique mais surtout cyclique, par un point précis. Ce point précis, ce retour au point de départ du cycle, est l'allégorie et le symbole du retour à l'Unité préalable à toute transformation d'une forme de vie en une autre forme de vie ou d'une forme de vie en une dimension en une autre dimension. Ce principe du cycle est là pour rappeler que toute forme de vie vient de l'Unité, provient de l'Unité et retourne à l'Unité. Ce principe physiologique ne souffre aucune exception depuis les dimensions les plus denses jusqu'à celles qui sont même inconcevables à votre esprit pour le moment. Vous le savez, et je vous l'ai annoncé dès ma première venue en cette année, vous êtes à l'aube d'un nouveau cycle, vous êtes donc arrivés à la fin d'un cycle. Cette fin de cycle concerne aussi bien le corps humain que le corps planétaire, que l'ensemble des corps et des soleils de votre galaxie et de l'ensemble des galaxies de cette région de l'univers. Qui dit achèvement de cycle, dit retour tel le serpent qui se mord la queue, à un retour précis qui doit vous rappeler, même par son existence, sa présence et sa traversée, la notion même de l'Unité de toute Création, même au sein des mondes les plus denses où prédomine la division, la séparation et l'exclusion. Ce principe qui prévaut pour toute forme de vie est aujourd'hui un élément et un évènement qui vous concerne, vous, âmes humaines, aussi bien que votre planète, que le système solaire et que l'ensemble des systèmes solaires dans leur ronde autour d'un point central d'où tout provient et où tout reviendra un jour. Ceci est la notion même de principe cyclique. Qui dit achèvement d'un cycle, dit démarrage d'un nouveau cycle. Ce démarrage d'un nouveau cycle peut se faire au sein de la même dimension, en une dimension inférieure ou en une dimension supérieure. Qui dit fin de cycle dit transformation des formes de vie aussi bien au sein de la même dimension que dans les mondes infra-dimensionnels que vous ne connaissez point, que dans les mondes de dimensions multiples auxquels vous n'avez encore que temporairement accès.

L'important de ce moment c'est qu'il doit être repéré en tant que point d'impulsion d'une nouvelle boucle évolutive mais aussi comme point de résolution de la même boucle évolutive. Qui dit résolution, après impulsion du point de départ, signifie que vous revenez en un point précis, qu'en ce point précis un certain nombre de choix sont possibles quant à l'avenir du système physiologique considéré. Cette évolution pouvant se faire au sein de la même dimension, au sein de dimensions supérieures, au sein de dimensions inférieures, en gardant la même forme de vie exprimée ou en changeant de forme de vie exprimée, tout en changeant ou en ne changeant pas de dimension. Vous êtes arrivés à cet instant ultime. Celui-ci ne se reproduit que tous les 52 000 ans. Il correspond, dans ce système solaire, et plus particulièrement sur cette planète mais aussi pour les autres planètes, à un cycle évolutif extrêmement précis. Vous avez impulsé et initialisé ce cycle, pour la plupart d'entre vous, ayant accompagné ce projet de création de la dimension troisième dissociée (je vous expliquerai un peu plus tard ce que c'est que cette troisième dimension dissociée). Néanmoins, vous êtes partie prenante, pour la plupart d'entre vous, à avoir initialisé un cycle en cette dimension et en cette dissociation, que vous achevez aujourd'hui. Qui dit achèvement d'un cycle, dit résolution. La résolution implique nécessairement un processus de conscientisation, un processus d'apprentissage lié à l'expérience vécue. Cette notion de retour au même point cyclique, va permettre aussi de libérer, pour l'ensemble de la création, les acquis liés à l'exploration de cette dimension. J'ai appelé le monde où vous vivez un monde de troisième dimension dissociée. Il existe dans différents univers des mondes de troisième dimension non dissociée. Qu'appelle-t-on monde de troisième dimension dissociée ? Il s'agit d'un monde où l'expérience de l'incarnation, de la descente dans la matière, s'accompagne d'une perte de la liaison consciente à votre Unité et à votre Divinité. Cela est un choix que vous avez fait en tant qu'âme mais impulsé par ce que vous appelez un Lipika karmique ou un Seigneur du Karma qui prend en charge la destinée d'un cycle complet évolutif. Il existe des dimensions troisièmes unifiées chez qui la coupure à la mémoire de l'Unité, à la jonction de l'Unité, n'a pas été effectuée. Ces peuples là, ces formes de vie là, ces physiologies là, expérimentent un corps de troisième dimension tout en ayant conscience de leur Divinité ce qui ne fut pas votre cas depuis des éons où vous vous incarnez. Plus précisément depuis plus de 52 000 ans.

Aujourd'hui vous arrivez à l'espace de résolution. Qu'est ce que cet espace de résolution ? C'est le moment où l'ensemble des mémoires liées aux expériences vécues de manière individuelle et collective trouvent, elles aussi, leur espace de résolution. Qu'est ce qu'un espace de résolution de mémoires ? C'est un espace où la conscientisation de ce qui a été vécu, par les uns, par les autres et par l'ensemble de l'humanité en incarnation et des systèmes solaires en incarnation, va se révéler à la conscience. Par un abus de langage, certains écrits ont assimilé cela à la fin d'un monde mais certainement pas à la fin de la vie. Bien au contraire. Comme vous vous en apercevrez bientôt, et quel que soit votre choix de destinée et quel que soit votre choix, vous allez, durant cette période que j'ai appelée de déconstruction, vous allez reconstruire une nouvelle identité, une nouvelle programmation. Quels que soient vos choix, vous allez avoir à faire à quelque chose de nouveau. Néanmoins, il existe dans tous les cycles, au moment des phases de résolution, des forces qui s'opposent à cet espace de résolution pour la raison toute simple que l'espace de résolution achève le cycle et termine donc une forme de manifestation. Votre forme de manifestation tridimensionnelle dissociée a permis la création d'un certain nombre de forces évoluant pour leur propre compte à l'intérieur de vous mais aussi à l'intérieur de l'ensemble de votre système planétaire. Vous pouvez appeler cela égrégore ou égrégore mental ou, si vous le préférez, conscience mentale. La conscience mentale est l'apanage de la dimension troisième dissociée. Cette conscience mentale n'existe qu'au sein même de cette incarnation en ce monde dissocié. Elle est donc une création spécifique à votre propre création. Et celle-ci savait pertinemment depuis sa création qu'elle faisait partie d'un cycle n'ayant pas accès à l'éternité. Ainsi chacun d'entre vous, chacun des systèmes physiologiques présents à la surface de cette planète et la physiologie même de cette planète est en train de faire le deuil de ce que vous appelez le mental. Celui-ci a été rendu nécessaire par le principe même de votre dissociation en incarnation. Néanmoins ce mode de fonctionnement lié donc à votre mental, n'a plus de raison d'exister à partir du moment où vous terminez un cycle.

Néanmoins, et vous le comprenez, les résistances peuvent être à l'intérieur et même si pourtant vous acceptez la fin de ce cycle aussi bien que dans la conscience même de ce cycle qui sait que cela est la fin. Le mental doit se transformer en une nouvelle force qui a été authentifiée, expérimentée depuis maintenant plus de 60 de vos années terrestres correspondant à 2 générations afin de préparer ce qui vient maintenant vers vous. Fort logiquement, étant encore dans une dissociation tridimensionnelle, vous êtes obligés de vous servir de ce qui est condamné à disparaître. Néanmoins cela peut être la cause d'un certain nombre de tensions mais aussi de résistances, voire de contradictions à l'intérieur de vous. Je vous ai longuement entretenus de la vibration de la pression de l'ultra-violet qui descend vers vous relayée par moi-même et surtout par la vibration du Père au niveau du Soleil Central des galaxies, au niveau d'Alcyone. La Lumière n'a que faire de la vibration mentale. Le mental était un outil qui vous a été confié mais qui néanmoins ne permettra jamais d'accéder à un monde multidimensionnel. Il vous permet de réaliser le Divin en vous, au sein même de cette dimension, mais ne vous permettra, en aucun cas, d'accéder au monde multidimensionnel. Ceci pondère d'une certaine mesure les enseignements qui ont été donnés par différents modèles, en particulier orientaux mais aussi occidentaux, concernant l'évolution de ce mode de fonctionnement. Vous êtes à un moment qui est un espace de résolution. L'espace de résolution est inscrit, comme je l'ai déjà dit, au niveau des cycles planétaires, et du cycle même que vous parcourez en tant qu'âme humaine incarnée dans un corps. Il vous faut bien comprendre que ce à quoi vous avez adhéré n'a pas plus d'existence que vos pensées. Le monde que vous avez créé est issu d'une pensée. Vous avez participé à une pensée dissociée afin de faire l'expérience de la dissociation. L'expérience de la dissociation avec votre Unité première a été simplement destinée à fortifier en vous cette liaison à cette Unité. En effet, la privation, pendant ce que vous appelleriez un temps long correspondant à un cycle complet dans cette dimension, vous permettra, une fois que celle-ci aura disparu, si tel est votre choix, de comprendre votre liaison à l'Unité, sans la comprendre avec le mental, mais le mental a bien été l'outil qui vous a permis de fortifier votre lien de Divinité dans sa puissance, par son absence même cela a été rendu possible. Néanmoins il existe un combat entre les forces anciennes et les forces nouvelles. Ceci existe à chaque espace de résolution de cycle, ce qui n'est pas le cas lors de l'impulsion d'un nouveau cycle où il ne peut y avoir de tension mais simplement adhésion de l'ensemble des gens participant à la création d'un nouveau cycle. Ainsi il en a été, voilà plus de 50 000 ans, lors de l'initialisation de cette dimension dissociée troisième. Quels que soient vos choix, et quelles que soient vos possibilités vibratoires dans un temps extrêmement court qu'il vous reste à vivre dans cette dimension, vous allez pouvoir créer, par l'impulsion d'un nouveau cycle, dont les prémices se font sentir à l'intérieur de certains d'entre vous, vous allez créer une impulsion unifiée vers un nouveau mode de manifestation et de vie. Le cycle d'impulsion correspond à un moment de joie extrême contrairement à la période de fin de cycle où, néanmoins, il vous appartiendra de faire le deuil de ce qui doit être fait.

Nombre d'enseignements ont insisté auprès de vous, depuis déjà de nombreuses années, de manière forte, sur ce qui a été appelé par eux le lâcher prise. Lâcher prise signifie qu'avant cette période vous teniez prise sur quelque chose. Le lâcher prise est un acte conscient, mental et volontaire. Néanmoins il vous sera demandé bientôt de passer à une étape ultérieure et à une étape bien supérieure au lâcher prise. Cette étape a pour nom : abandon et il découle directement du passage du gouvernement humain à un gouvernement divin. Vous devez remettre votre Esprit, votre conscience, votre volonté, votre âme et la totalité de la création que vous êtes à la volonté divine. Ceci ne peut se faire que par un acte d'abandon. Ceci est votre seule façon de sortir de l'action/réaction pour repénétrer dans le domaine de l'Unité où l'action/réaction, c'est-à-dire la dualité, ne peut avoir cours et où ne se manifestent que les lois d'Unité qui n'ont absolument rien à voir avec ce que vous avez expérimenté jusqu'à maintenant. Cette étape est à la fois une grande espérance, une grande joie mais, en même temps, soyez-en conscients, une grande souffrance. Cette grande souffrance coïncide, au moment où elle devient extrême et insupportable, avec la plus extrême des joies. Il ne peut y avoir de distance entre la souffrance et la joie. Ce sont les deux versants d'une même réalité. Cette réalité doit se résoudre en une Unité que j'appellerais l'extase ou la joie intérieure. Ceci correspond à un moment précis de votre vie en cette fin de cycle. Celui-ci vous sera annoncé au moment propice précédant de peu de temps le moment de la fin de cette dimension. Votre degré de préparation doit être axé dorénavant sur l'acceptation de la pression de l'ultra-violet qui est, je vous le rappelle, une qualité vibratoire de conscience particulière, relayée par le Soleil Central, par la Volonté du Père et l'émission du Père, ainsi que vous le nommez. Néanmoins soyez conscients que le lâcher prise ne suffit pas, que l'abandon est l'abandon total à cette Lumière, à ses désirs, à sa volonté. Car la Lumière est Intelligence, la Lumière est Conscience, la lumière est Vérité, la Lumière est Unité. Et vous devez suivre ce que vous dit la Lumière. Et vous ne devez plus suivre ce que vous disent les hommes, ce que vous dit la logique, ce que vous dit le mental. Il n'y aura bientôt plus d'autre alternative que de dire, ainsi que l'a dit votre plus grand initié : « que Ta volonté soit faite et non la mienne ». Et, à partir de ce moment là, quand vous accepterez et vivrez cette phrase, quand vous oserez franchir le pas, vous vous apercevrez que votre vie toute entière, malgré le peu de temps qu'il restera à vivre dans cette dimension, se déroulera sous les auspices multidimensionnels, quant à votre accès à ces réalités multidimensionnelles, quant au déroulement même de votre vie qui se fera selon les lois de synchronicité, de fluidité, d'Unité et surtout de joie intérieure.

Mais, néanmoins, ce choix doit être formel. Il ne s'agit plus d'un choix mental quant à vos circonstances, quant aux idéaux que vous épousez mais bien à la réalité de l'abandon total à la volonté du Père ou de la Lumière si vous préférez. Il faut donc durant cette période, et la pression de la vibration de l'ultra-violet est là pour vous aider à aller vers ce choix si cela est ce que vous sentez à l'intérieur de votre cœur, ceci afin de vous permettre de franchir l'ultime étape préalable à ce que vous appelez ascension ou à ce que vous appelez renaissance. Peu importent les choix. Encore une fois, l'un comme l'autre nécessitera une forme d'abandon mais plus que jamais, l'accès à la mutidimensionnalité de votre être nécessite l'abandon de votre volonté à une volonté extérieure à la vôtre qui est la volonté de la Lumière, qui est bien au-delà de la volonté de votre âme mais qui rejoint en finalité la volonté de votre Esprit quant à sa création et à sa propre finalité. Ceci est extrêmement important. Du lâcher prise à l'abandon, il existe encore quelques petites montagnes à gravir. Ces montagnes ne sont que des illusions bâties par votre mental, adaptées à cette dimension tridimensionnelle dissociée. Néanmoins, le passage à l'unification ne peut se faire qu'à condition que vous acceptiez de vous unifier vous-même avec la Source première. Ceci passe par l'acceptation totale et préalable afin de réaliser votre Unité. A ce moment là vous ne pourrez plus avoir à l'esprit les contingences que j'appellerais matérielles, mentales, émotionnelles, affectives, sociales et tout ce qui compose votre vie dans cette dimension. Vous serez dans un moment de doute où les dernières résistances vous assailliront de toutes parts. Néanmoins, si vous faites confiance, totalement, à la vibration que je vous relaye, si vous faites confiance totalement à la dimension du Père, à la dimension de l'unité, à la dimension de la Lumière, il ne vous arrivera rien car la Lumière vous conservera, la Lumière vous abritera et la Lumière vous permettra d'aller là où vous devez aller indépendamment des obstacles qui pourront se dresser. Ceci est extrêmement important. Il en est de même pour votre physiologie en tant qu'âme humaine dissociée. Il en a été de même pour la physiologie de la planète qui a expérimenté, en même temps que vous (à travers son manteau extérieur que vous foulez dans cette dimension, donc extériorisée, que vous avez parcourue) la dissociation. La dissociation entre son manteau extérieur et sa vraie dimension intérieure qui, comme vous, se cache au centre de cette sphère que vous appelez la Terre. Au cœur de la Terre se trouve la conscience de la Divinité de la Terre. Celle-ci, en ce moment même, et déjà depuis un certain nombre d'années, répond à l'impulsion initialisée d'abord par votre Soleil Central qui a été Sirius et puis maintenant par Alcyone afin de vous permettre de répondre. Et la Terre répond, elle aussi, à cette distance existant entre son extérieur et son être intérieur. Elle est en train de révéler son intérieur à l'extérieur. Cela se manifeste aussi par ce que je vous ai appelé les volcans en éruption et les modifications élémentaires qui sont en train d'arriver à grands pas et qui frappent maintenant à la porte de vos différentes continents. Vous êtes entrés dans des manifestations importantes. Nombre de fois, et à chaque reprise, il vous a été demandé de vous tenir informés mais de ne pas participer à cela. Vous avez assez à faire avec ce qui se passe à l'intérieur de vos êtres et ce qui se passera de plus en plus car la question, croyez-le bien, se révélera à votre conscience, même si le choix de la Lumière est pour certains d'entre vous, parfaitement ancré et parfaitement stabilisé. L'étape n'est plus le lâcher prise mais l'abandon total à la volonté de la Lumière car la Lumière est consciente et conscience, elle sait ce qu'elle veut, elle sait ce qu'elle doit faire pour vous faire retrouver le chemin de l'Unité et vous permettre d'achever ce cycle tridimensionnel dissocié dans les conditions les plus joyeuses possibles. Vous allez retrouver, pour ceux d'entre vous qui le souhaitent et qui auront la force d'abandonner la totalité de votre personnalité et de votre dimension, vous allez retrouver l'Unité en gardant la conscience de tout ce que vous avez été mais aussi de ce que vous serez. Vous parviendrez, à un moment donné, au point appelé par certains le « point zéro ». À ce point zéro, vous aurez la conscience de votre passé mais aussi vous aurez la conscience de votre futur car à ce point zéro il n'y a plus de temps. Il y a juste l'abandon à la volonté de la Lumière. L'abandon à la volonté de la Lumière s'accompagne d'une résolution de mémoires. Vous savez d'où vous venez mais vous savez aussi ce que vous allez emprunter. Ceci n'est pas un rêve, ceci est la vérité. La vérité ne survenant qu'en ces moments précis de changements de cycles et en particulier en ce qui concerne votre aspect tridimensionnel dissocié. Il en est de même pour toutes les autres planètes de ce système solaire qui, pour la plupart, déjà (comme vous le voyez de manière extérieure) ont abandonné cette tridimensionnalité dissociée (pour certaines d'entre elles depuis fort longtemps) mais néanmoins étaient obligés d'accompagner, en se coupant de cette extériorité, en vivant à l'intérieur de ces planètes, au niveau de la conscience planétaire, comme des physiologies de cinquième dimension qu'elles abritent, en vivant à l'intérieur de ces planètes. Néanmoins le problème est différent.

C'est que, aujourd'hui, l'ensemble de ce système solaire est promis à une ascension, ainsi que vous la définissez. Ceci est un changement total de mode de fonctionnement des consciences concernées. Cela concerne, de manière synchrone, le soleil, les autres planètes, les satellites, la conscience humaine et aussi la conscience végétale, animale et minérale. Cet abandon n'est pas un acte intellectuel. Il suffit de vous laisser pénétrer par la pression de la vibration de l'ultra-violet afin que celle-ci œuvre en vous et vous prépare à ce choix ultime de l'abandon ou du non abandon. Pour cela vous devez être arrosés, littéralement, en permanence, à cette énergie de l'ultra-violet. Celle-ci, je vous le rappelle, choisit le plus souvent de pénétrer par le sommet de votre tête et doit arriver en un temps bref et court au plus tard que je signifierais à la fin de votre année mais, je dirais, au mieux, avant la fin de votre mois de juin, vous devez avoir stabilisé ces énergies au cœur de l'être. Car c'est cette énergie, cette conscience là qui va activer en vous cette étape ultime de l'abandon à la volonté de la Lumière si cela est votre choix. Néanmoins plus vous stabiliserez, plus vous arroserez littéralement votre cœur avec la pression de l'énergie de l'ultra-violet et plus cela sera pour vous quelque chose qui se fera dans l'instantanéité et pas dans un temps qui risquerait de vous faire souffrir de manière inutile. Ceci est maintenant. Ceci n'est pas dans dix ans. Ceci n'est pas dans un an mais ceci est maintenant et cela fait partie de ma préparation que je vous apporte afin de vous permettre de monter votre système, afin de vous permettre de constituer, de manière définitive, vos douze brins d'ADN correspondant aux douze étoiles que comportera votre système solaire dans sa nouvelle dimension, du moins pour ceux qui l'accompagneront. Ceci est extrêmement important mais je vous avais dit que j'y reviendrai après votre week-end pascal. Je vous invite, durant la période de la pleine lune que vous vivez depuis hier et sous laquelle vous serez sous l'influence pendant 3 à 4 jours encore, je vous demande instamment de diriger la pression de la vibration que vous recevez, de manière consciente au milieu de votre poitrine, même si cela doit vous occuper un temps relativement long. Vous bénéficiez, durant cette période, d'un afflux de conscience majeur qui rendra le travail (car c'est bien d'un travail qu'il s'agit) beaucoup plus facile. Cette période se répétera, bien évidemment à des moments opportuns et, en particulier, à la pleine lune de taureau (c'est-à-dire au mois de mai) mais aussi à la période qui a été appelée ascension et pentecôte qui vous restent à vivre jusqu'à la période de votre solstice d'été. Ceci est capital. Profitez de ces périodes où vous sentez la pression de la radiation qui vous pénètre pour conduire en conscience cette vibration dans votre cœur car, pour l'instant, quel que soit votre avancement sur le chemin du retour à l'Unité et du passage par cette fin de cycle, vous êtes fort peu nombreux à être capables de vivre l'abandon à la volonté du Père car ceci suppose et implique, de manière objective, la perte de tous vos repères quels qu'ils soient. Tant que vous n'aurez pas accepté de vivre cette étape qui correspond, de manière symbolique, à une mort, telle que vous la vivez quand vous quittez l'incarnation, si vous n'acceptez pas cela vous ne passerez pas la porte étroite. Ceci doit être réalisé, je vous l'ai dit, au plus tard avant le début de l'automne. Ceci est ce que vous avez à faire de manière prioritaire. Contentez-vous de vous tenir informés aussi de ce qui se passe sur cette planète. Je vous ai longuement entretenu des phénomènes lumineux. Je vous ai aussi entretenus des phénomènes liés aux manifestations élémentaires. Je vous ai dit et redit que celles-ci allaient s'amplifier pour atteindre leur acmé, leur potentiel maximal, dès le début de votre été. Ceci est maintenant. Ceci n'est pas l'année prochaine. Ceci est mon rôle. Ceci est important avant de vivre ce que vous aurez à vivre maintenant je le pense l'année prochaine et ce qui est appelé le retournement. Mais vous ne pourrez faire le retournement de vos physiologies sans vivre l'abandon total à la volonté de l'Unité, à la volonté de l'ultra-violet que je vous relaye. Bien aimées âmes humaines en incarnation voici ce que j'avais à vous transmettre aujourd'hui. Essayez, dans un premier temps, de conceptualiser (même si vous ne pouvez le vivre), ce qui signifie ce mot : abandon, abandonner. Qu'est ce que cela implique au niveau de votre conscience, au niveau de vos vies, au niveau de vos désirs, au niveau de votre volonté même de la Lumière. Ceci est capital. C'est une réflexion et un vécu que je vous engage à vivre, dans un second temps. Par rapport à ce processus, et par rapport à celui-ci seulement, si vous avez des interrogations, je veux bien tenter d'y répondre.

Question : cela signifie qu'il convient d'arrêter toute activité, tout projet ?
Ceci ne peut pas être dicté par votre mental car cela pourrait être une erreur. Le mental vous trompera une fois sur deux, de manière générale. Par contre, si cette décision vient de votre conscience, sans analyse de votre outil mental quant à vos situations, quant à ce que vous faites de vos vies, il faudra suivre l'impulsion. L'impulsion viendra du cœur. Si vous sentez que cela est nécessaire, il faudra le faire, quel que soit le prix à payer car, à ce moment là, certains d'entre vous seront obligés de faire des choix qui les engageront, quelle que soit leur ouverture spirituelle, à un retour dans ce cycle tridimensionnel dissocié, dans un autre espace/temps, ou, définitivement, de relier la Lumière. La question n'est plus une question de choix. Le choix, nombre d'entre vous ici présents, l'ont déjà posé. La question est maintenant de s'abandonner à la volonté de ce qui vient, ce qui n'est pas tout à fait la même chose. Maintenant, l'abandon principal est effectivement l'abandon à la réalité de votre vie. Ce n'est pas rien si j'ai qualifié cela de l'équivalent d'une mort. Quand vous passez de l'autre côté et que vous abandonnez ce corps (par un processus physiologique que vous avez appelé jusqu'à présent la mort) vous abandonnez tout ce qui faisait votre identité ici-bas dans cette réalité dans laquelle vous vivez et néanmoins cela n'est pas la fin. De la même façon il vous conviendra d'abandonner tous les personnages éphémères, tous les rôles que vous jouez dans tous les aspects de votre vie mais cela ne pourra pas être une décision prise par votre intellect mais doit uniquement résulter de la pression de votre cœur. Néanmoins, au moment où vous sentirez que l'heure de l'abandon est là, n'oubliez pas que votre mental sait qu'il va mourir. Il vous enverra des injonctions car il est évident que cet outil va vous empêcher, à sa manière, d'accéder à l'Unité. Ceci est une logique liée au maintien et à la cohésion de toute forme de vie, quel que soit l'état dimensionnel auquel appartient cette forme de vie. Ceci est logique. Ceci est norme et ne doit pas vous affoler outre mesure. Rappelez-vous que la phase de l'abandon correspond à un mécanisme de mort à tous vos attachements et à toutes vos croyances, sans exception. Vous devez passer du savoir à l'être. Il n'y a pas d'autre possibilité. Passer à l'être nécessite d'être ce que l'on est. Être ce que l'on est correspond à tout sauf à ce que vous avez créé et manifesté dans cette dimension quels que soient les liens, quels que soient les attachements et quels que soient les plaisirs que vous avez créés. Ceci est l'étape ultime. La meilleure analogie que je peux trouver est celle où vous affrontez la transition appelée la mort sauf que, là, il n'y a pas de mort au sens littéral et physique. Il y a une transsubstantiation, ce qui n'est pas tout à fait la même chose.

Question : la radiation de l'énergie de l'ultra-violet se fait également pendant la nuit ?
Oui. Celle-ci se fait à différents moments de vos journées et de vos nuits qui iront en s'amplifiant quant au niveau des tranches horaires et du nombre d'impulsions relayées par les différents cénacles de Lumière.

Question : vous aviez dit que cette radiation impacte en priorité le point le plus élevé du corps ...
Tout à fait.

Question : qu'en est-il pendant la nuit ?
De la même façon. C'est exactement la même chose qui se produit.

Question : cela rentrerait donc par la couronne ?
Quand cela est possible et le plus juste est que cela rentre par la couronne.

Question : comme l'astral est en phase de dissolution, qu'en est-il des étapes intermédiaires qui existaient avant, après le départ de ce plan par la mort ?
Il a été créé, aux confins de votre galaxie un sas dimensionnel de retenue. Ce sas dimensionnel de retenue a été créé voilà maintenant sept ans. C'est là que sont mis (j'allais employer le mot stocker), de manière transitoire, les âmes qui ont quitté votre plan dimensionnel et qui attendent le devenir final c'est-à-dire la fin du cycle, pour faire leur choix.

Question : pendant cette phase d'attente, il y a des processus de reconstruction ?
Les processus de reconstruction sont permanents. Ce n'est pas un moment plus privilégié. Toute votre vie, et surtout en cette fin de cycle, sont des moments de déconstruction et reconstruction. Mais cela a toujours été le cas.

Question : qui est en charge de ces phases de reconstruction ?
Je ne vois pas l'intérêt de répondre à cette question. De la même façon que vous avez de multiples endroits de soins à la surface de cette planète, il existe au niveau des mondes non incarnés, toujours tridimensionnels et non dissociés, de multiples structures d‘accueil, de soins et de transformations.

Question : que vont devenir les personnes, les âmes qui ne souhaitent pas ces transformations ?
Cela est leur rôle, cela est leur fonction, cela est leur liberté. Ces âmes là sont appelées à recommencer un cycle de 52 000 ans, cycle tridimensionnel dissocié jusqu'à temps qu'elles trouvent leur Unité à nouveau. Cela a été leur serment d'âme au moment de leur première descente en cette dimension dissociée. Le serment d'âme est d'aller jusqu'au bout jusqu'au moment de la fin de ce cycle (de celui-ci ou d'autres) où ces âmes là seront capables de retrouver leur Unité. Elles ont tout leur temps au sens du temps tel que vous le vivez.

Question : comment s'explique la division entre les troisièmes dimensions dissociée et unifiée ?
Il me semble avoir déjà répondu dans les explications que je vous ai données, à savoir que la différence entre la troisième dimension dissociée et la troisième dimension unifiée est simplement un problème de perception, de conception et de liaison réelle à votre Unité présente ou absente, dans un cas et dans l'autre.

Nous n'avons plus de questionnements. Nous vous remercions.
Âmes humaines en incarnation, je vous apporte, encore une fois, toute ma protection, tout mon amour et avant de vous laisser à votre dimension, je souhaiterais vous faire bénéficier d'un afflux de cette pression de la radiation de l'ultra-violet et, si possible, de la conduire bien en dessous de votre tête, l'orienter, sur le plan directionnel, au niveau de votre cœur. Cela est maintenant. Recevez ma grâce, mes bénédictions et mon Amour.

... Effusion d'énergie ...

Je vous laisse maintenant. Je vous dis à dans une semaine de votre temps où nous commencerons à aborder le mystère des douze étoiles et donc de vos douze brins d'ADN car cela fait partie de votre héritage et de choses que vous devez, enfin connaître et reconnaître. Soyez bénis. Vous êtes aimés par la Lumière.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page