Autres Dimensions

Sois qui tu es

FRERE K

19 septembre 2012

pdf

Je suis FRÈRE K. Frères et Sœurs en humanité, installons-nous, ensemble, dans notre Présence et dans la Joie.

Les mots, les phrases, et les pensées que je vais vous délivrer, ne sont certainement pas une nouveauté, mais bien plus, une mise en évidence, plus intense, plus Vibrante, de ce que signifie : Être Amour. J'emploierai, dans un agencement particulier, des mots qui vous sont d'ores et déjà parfaitement définis, par d'autres ou par moi-même. Le but avoué n'est pas de vous apprendre quoi que ce soit de plus, mais bien plus, de partager, entre nous, un moment de Grâce, et d'Éternité, je l'espère. Nous allons aborder ces simples deux mots accolés, qui sont : Être Amour.

Être Amour est la résultante d'éléments que je vous ai donnés. Être Amour, c'est la disparition de toute croyance, l'installation dans la Transparence, dans la Simplicité, au-delà de la dualité et au-delà de l'Unité, au-delà de toute identité et de toute personne.

Être Amour, c'est ce que nous Sommes, tous, sans exception. La différence est simplement liée, justement, aux croyances, et aux distances, qui peuvent avoir été placées par l'illusion du chemin, par l'illusion de tenir quelque chose. Quand vient le moment où se transcendent, en vous, et disparaissent, toutes les illusions, toutes les croyances, toutes les volontés, toutes les démarches, quand le sens d'une personne disparaît, quand le sens même de l'existence disparaît, alors, l'Amour apparaît. Et à ce moment-là, Être Amour devient la seule Réalité, la seule Vérité tangible.

Être Amour, c'est retrouver la Demeure de Paix Suprême, dénué de toute croyance et de toute appréhension.

Être Amour est un embrasement de chacune des cellules, de chaque parcelle de la Conscience, conduisant au-delà de tout connu, et surtout, au-delà de la Conscience.

Être Amour, c'est réaliser qu'il n'y a rien d'autre, si ce n'est les apparences des jeux de rôles.

Être Amour est au-delà de l'état pouvant être défini, même si, bien sûr, des mots peuvent y être accolés, et apporter leur propre sémantique, leur propre sens, et leur propre signification. C'est (comme vous l'ont dit les Étoiles, et certaines d'entre elles) disparaître, pour être pleinement Présent, pleinement Lucide.

Être Amour, c'est renoncer à l'éphémère, le Transcender. C'est trouver ce qui n'a jamais été perdu, autrement qu'au travers de jeux de rôles et d'identités.

Être Amour, c'est ne plus mettre de distance, entre des existences (apparemment séparées), entre des personnes, entre des objets.

Être Amour, c'est transcender la sensation, le sens, et la perception. C'est être pleinement Présent, pleinement Tranquille. Moment, où disparaît tout sens du « je » et tout sens du Soi, tout sens de l'un, et tout sens de l'autre. Alors, le cœur du Cœur, centre du Centre, est l'unique Vérité. C'est le moment où la Transparence est telle, que la réalité de l'Amour est l'évidence la plus aboutie. C'est le moment où le mouvement cesse.

Être Amour, c'est redécouvrir, au-delà de toute définition et de toute volonté, ce que nous Sommes. Au-delà de l'abolition de toute distance, dans cet état d'Abandon, se découvre ce qui était inapparent. Disparaitre au « je » et disparaître au Soi, disparaître au monde, c'est y apparaître, mais complet et entier.

Être Amour, c'est ne plus avoir de barrières, ne plus être conditionné, par aucun mot, par aucun regard, par aucun passé, par aucune circonstance. C'est devenir ce qui Est : la Voie, la Vérité, et la Vie. L'Alpha et l'Oméga. Résurrection de la Joie sans fin.

Être Amour, c'est être nourri par l'Amour, c'est voir sa soif étanchée, pour l'Éternité.

Être Amour met fin à tout doute, à toute question et à toute réponse, installant l'Évidence comme la nature propre de ce que nous Sommes.

Être Amour est la Grâce de l'état de Grâce. C'est Voir clair, au-delà de toute vision, de toute apparence, de tout jugement, et de toute idée. Être Libre de toute chaîne et de toute idée préconçue, Libre de tout raisonnement.

Être Amour est être Libre de tout futur. Être Amour, c'est être Ici et Maintenant, en totalité, en Éternité.

Être Amour est, bien sûr, au-delà de vouloir l'Amour. Être Amour est au-delà de donner l'Amour. C'est percevoir et Voir, au-delà des yeux, au-delà de la forme, et au-delà de l'informe. C'est s'installer dans ce qui a toujours été installé. C'est ne plus percevoir la moindre distance, la moindre différence entre toi et moi, au-delà de l'identité, au-delà de la forme et au-delà de la Conscience.

Être Amour est la bénédiction de la Grâce, sans cesse renouvelée, indépendamment de toute condition et de toute restriction. C'est se saisir de l'insaisissable, pour le rendre à la Vérité. C'est une Joie sans objet, qui n'a que faire d'une quelconque circonstance.

Être Amour est l'Amour d'Être, d'Être au-delà de tout être, de toute densité. C'est l'Ultime, ne précédant et ne suivant aucune quête, parce que la Voie n'est pas un chemin, de même que cela n'est pas un état, mais une forme de permanence et d'immanence, où n'existe nul interstice pour la moindre justification. C'est l'instant où s'efface tout éphémère et toute supposition.

Être Amour est une disparition, une Dissolution ardente des éphémères de la vie, afin que ne reste que le mot Vie.

Être Amour, c'est le Feu du Baptême, conjoint au Feu de la Résurrection. Eau du Ciel. Ode à la Vie. Être Amour, c'est Ressusciter à sa Vérité, non pas celle de la personne, mais celle de l'Amour.

Être l'Amour, c'est le « oui » perpétuel à l'Amour, dont le Véhicule est la Lumière, sans ombre portée, sans coin ni recoin.

Être Amour, c'est le moment où le Silence devient plus parlant que les mots, et plus intense que les phrases.

Être Amour, c'est recouvrer la Vue sans les yeux, dans la Clarté et la Transparence, et la Profondeur de l'Unité.

Être Amour, c'est accepter l'Amour, se donner soi-même, dans l'Abandon du Soi et l'Abandon à l'Amour. C'est vivre la Vie, sans mort et sans illusion.

Être Amour, c'est ne plus jouer, aux apparences, aux attachements.

Être Amour, c'est se donner, afin que l'Amour devienne le Don, n'appelant aucune volonté, car spontané. C'est imiter, sans copier, celui qui a été l'Alpha et l'Oméga, inscrit dans l'intemporalité, bien au-dessus de toute histoire et de tout récit. C'est écrire, sur ce monde comme en tout monde, la Musique des Sphères, s'ordonnançant par la Liberté de l'Amour, sans contrainte, sans frein, sans limite. C'est écouter le témoin de l'Amour, qui est Chant.

Être Amour, c'est ne plus dépendre d'aucune circonstance, et d'aucun état, car la Grâce remplit tout. C'est le moment où se rend toute arme, parce que tout combat est vain. C'est faire la Volonté de la Lumière, qui est Intelligence et Espérance. C'est accueillir la Providence, accueillir la Joie, comme toute souffrance, parce qu'aucune souffrance ne peut durer, au-delà de l'éphémère.

En vous portant ces mots, je m'apporte à vous, et j'ouvre ce que vous m'avez ouvert : le cœur du Cœur. Et là, ensemble, unis et Un, dans notre Présence, dans notre don, nous réalisons l'Insondable.

Être Amour, c'est là, de suite, dans notre écoute, dans notre accueil mutuel. Et c'est ainsi que je me joins, en vous, et à vous, dans la Voie, la Vérité et la Vie. Alors, ensemble, je dis : Vivons. Alors, à chacun de m'appeler, et de Vivre. Dans l'espace de mon Silence, je vous accueille, dans vos mots comme dans vos silences, dans la même Voie, la même Vérité, et la même Vie. Je me tais.

... Partage du Don de la Grâce...

FRÈRE K, en vous, et avec vous. Je bénis notre rencontre. Restons Tranquilles et Humbles, pour Vivre.

... Partage du Don de la Grâce...

Je bénis notre Amour. Je salue en vous ce qui ne peut disparaître. Il vous est possible, dans l'Alignement à venir, de me nommer et de m'appeler, parce que je vais vous nommer et vous appeler.

... Partage du Don de la Grâce...

FRÈRE K vous dit à de suite. Au revoir.

_____________________________________________________________________________________

NDR : rappel du rendez-vous, donné par MARIE et MIKAËL, pour l'équinoxe d'automne, (pour plus de précisions, nous vous invitons à consulter leurs interventions dans la rubrique « messages à lire » de notre site) :

  • MIKAËL, dans son intervention du 18 août 2012 : «... et je vous donne donc un rendez-vous formel afin que nous vivions une Communion, où que vous soyez sur cette Terre, le 22 septembre à 22 heures. Ce moment sera silencieux, il n'appellera aucun commentaire, ni aucun mot de ma part. Cela sera un moment privilégié de Communion commune pour l'humanité, ainsi que pour chacun d'entre vous, avec ma Présence... »
  • MARIE, dans son intervention du 21 août 2012 : « ... Je reviendrai le même jour que l'Archange MIKAËL, et je vous invite à vous réunir à moi, où que vous soyez sur cette Terre (ndr : le 22 septembre). Et aussi, si cela vous est possible, de vous réunir entre vous, parce que CHRIST avait dit : « quand vous serez réunis, deux ou trois en mon nom, je serai parmi vous». Et ce jour de la venue de l'Archange MIKAËL est aussi le jour où, tous ensemble, dans le Manteau Bleu de la Grâce et dans l'instant présent, nous nous accueillerons les uns les autres. Cela pourra être, selon votre emploi du temps et vos occupations, au moment que vous jugerez opportun dans votre journée, mais avant l'Archange MIKAËL. Je ne vous donne pas non plus d'horaire précis, mais j'aurai l'occasion de m'exprimer aussi durant cette journée...»

Les heures indiquées correspondent à l'heure française, à la montre.Le lien Décalage Horaire (http://www.lolo.free.fr/Divers/DecalageHoraire.html) vous permettra de déduire votre horaire local.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page