Autres Dimensions

Sois qui tu es

ANAËL

29 juin 2010

Partie 1 pdf

Partie 2

Je suis Anaël, Archange. Bien aimés Enfants de la Lumière et Semences d'étoiles au sein de cette densité, aujourd'hui, vous explorez la 3ème densité Vibratoire, qui est justement celle où vous vivez, appelée 3ème Dimension, monde astral, monde des émotions et, avant tout, monde des Croyances et de l'illusion que ces Croyances sont Vérité. Il existe un certain nombre d'éléments qui vous seront inapparents, tant que vous demeurerez au sein de l'action / réaction. L'action / réaction n'appartient pas à la Volonté de la Source. La Volonté de la Source est Une. Elle est simplement que vous réalisiez et viviez au sein de l'Être, au sein de la liberté, de la Joie et de l'Unité. Toute autre Création est une falsification. Vous êtes donc, au sein de ce corps, au sein même de la falsification. En ces temps réduits appelés Tribulation, Apocalypse, Révélation et Fin, il est urgent, et plus qu'urgent, de découvrir, au sein de la Vibration, la Vérité de votre Être et non la Vérité de vos Croyances. Vous trouverez systématiquement justification à vos propres Croyances, au sein de l'outil appelé mental car il a été justement créé et développé pour cela : vous faire adhérer et croire à ce qui n'existe pas. Ainsi, au fur et à mesure de vos prises d'incarnation au sein de cette matrice, vous avez généré, vous-mêmes, des systèmes de Croyances. Vous avez donc renforcé, sans le savoir et sans le vouloir, des systèmes maintenant l'illusion. La première de ces illusions a été de vous faire adhérer à l'action et à la réaction. En vous faisant croire que, jusqu'à la fin, si vous ne deveniez pas « meilleurs », vous auriez à vivre les foudres de toutes les actions « mauvaises » qui vous ont éloignés du droit chemin. Or il n'existe, au sein de cette illusion, aucun droit chemin. Au sein de la Lumière Unifiée, il n'existe strictement aucune différence entre celui qui assujettirait les foules et celui qui assujettirait une personne. Car cela est la même chose, avec une différence Vibratoire qui n'existe pas au sein des mondes Unifiés mais qui est juste une échelle de valeur existant au sein de votre illusion. Ainsi donc, nourrir la matrice vous fait participer, de manière inexorable, de manière infinie, au principe d'action / réaction.

Je vous ai développé très longuement le principe de l'abandon à la Lumière qui vous permet d'accéder à l'Unité et à la Vérité absolue. Vous ne pouvez participer à la Vérité relative de votre vie et à la Vérité absolue de votre Être. Être en vie, n'est pas être dans la vie de l'Être. Être en vie est sortir, au sein de l'existence, c'est-à-dire, littéralement, se tenir en dehors de la Vérité. Là est votre place au sein de cette Dimension. Jusqu'à présent, vous n'aviez pas les moyens Vibratoires, conceptuels, de vous dissocier de l'illusion créée et à la quelle vous avez donné corps, par vous-mêmes, même si, bien évidemment, vous n'êtes, pour beaucoup, absolument pas responsables de cet état de fait. Mais il y a responsabilité, aujourd'hui, depuis plus de 30 ans, par l'accès à des niveaux de Connaissance et de Vibration inconnus jusqu'alors sur Terre, de vous relier à l'Unité et non plus à l'illusion de ce que vous êtes. Tant que vous donnez corps, poids et Croyance à l'une quelconque des illusions de vos vies, au sein de cette vie comme au sein du passé, vous n'êtes pas libres car vous vous établissez directement au sein de la réaction, au sein d'une illusion. Tant que vous réagissez dans l'instant ou encore par rapport à un passé, soit-il de cette vie ou encore d'une vie passée, vous n'êtes pas libres. La liberté est absence de réaction. La liberté est établissement au sein de la Vibration du Feu du Cœur.

L'Archange Uriel, dont c'est la fonction au sein du monde, qui est retournement et révéler la Présence, s'emploie, depuis maintenant de nombreux mois, à rétablir la Vibration et la résonance de cette Présence pour qui veut. Je dis bien, qui veut. Encore faut-il le vouloir. Vous ne pouvez vouloir quelque chose au sein de l'illusion et vouloir Être et vivre au sein de l'Êtreté. Il n'y pas de demi-mesure. Jusqu'à présent, ainsi que le vénéré Omraam, chef des 24 Anciens, vous l'avait exprimé, vous aviez littéralement, comme il l'a dit, le cul entre deux chaises. Aujourd'hui, il vous faut choisir la chaise. Et ensuite, il vous faudra ne plus avoir de chaise.

S'établir au sein de l'Être, est Vibratoire. Cela est perception Vibratoire et réalité Vibratoire. Comprenez aussi, de manière conceptuelle et ensuite de manière directe, Vibratoire, que vous ne pouvez être ce que vous croyez et Être au sein de l'Êtreté. Ceci signifie que, tant que vous êtes identifiés à vos propres émotions, à vos propres pensées, à ce propre corps et à votre propre recherche, vous n'êtes pas dans l'Être. Cela est évidence, cela est Vibratoire. La réponse ne peut être que dans la Vibration et dans l'établissement de la Vibration au sein du son Intérieur, comme, au sein du Silence Intérieur, se manifeste la Vibration du Cœur. Vibration passant au sein de l'Essence, s'alchimisant, comme cela vous a été dit, avec la pulsation du Cœur et la pulsation respiratoire, jusqu'à émettre le Feu du Cœur. Ce Feu du Cœur n'est pas une vue de l'esprit. Cela n'est pas un concept mais cela est un état de Conscience. C'est au sein de cet état de Conscience, traduit par le mot Samadhi, que se vit la Vérité absolue. Aller vers cela, c'est accepter que toutes les Vérités que vous exprimez au sein du relatif, en tant qu'action, en tant que réaction à vos blessures comme à celles des autres, ne sont qu'une illusion de plus, qu'il vous convient de mettre en lumière et de dissoudre au sein de la Vibration du Feu.

Il n'y a que la peur, ainsi que je l'ai dit, qui est un élément créé par votre mental, qui vous maintient au sein de l'illusion Vibratoire de cette densité. Si, l'espace d'un instant, vous accédiez à l'Êtreté et que cet Êtreté faisait, par la Vibration du Feu, disparaître l'ensemble des blessures et des peurs, vous pourriez littéralement disparaître, comme certains êtres l'ont fait, dans le Feu, au sein de cette Dimension, pour vous établir, de manière définitive, au sein de l'Êtreté. Rassurez-vous, c'est cela qui arrivera, et uniquement cela. Et c'est au sein de cela que vous dissoudrez toutes les illusions que vous entretenez, ne serait-ce que par votre présence au sein même de cette assemblée.

Dans un premier temps, il y a identification. Identification avec une recherche, identification avec une blessure, identification avec un rôle, identification avec une fonction. Toutes ces identifications ne sont que des jeux qui peuvent vous rapprocher ou vous éloigner de la Vérité. Jusqu'à présent, cela vous en éloignait. La Vérité est Feu du Cœur. La Vérité est Source. Accéder à la Source, devenir soi-même la Source est au-delà du jeu de rôle et au-delà de l'identification à une quelconque illusion. Vous donnez corps, par vos pensées, vous donnez corps, par les mots, vous donnez corps, par les émotions, vous donnez corps, à l'illusion, alors que l'illusion, sous vos yeux, est en train de se dissoudre au sein de ce monde.

Ainsi que Marie vous l'a dit, la Terre accouche. La Terre accouchera, quoi que vous fassiez et quoi que vous décidiez au sein des Dimensions supérieures. Retenez que la période dans laquelle vous êtes entrés, depuis peu de jours, depuis maintenant une semaine, est une période charnière. Il existe 12 semaines à votre été. Il existe 12 travaux. 7 travaux sont, en réalité, les Vibrations de l'illusion de ce monde correspondant à 7 marches, comme illustré au sein des Marches que vous avez vécues par la Grâce de l'Archange Mikaël et de notre Conclave. De la même façon, il existe 12 semaines. Au sein de ces 12 semaines, se trouvent les 7 marches et l'allumage des 5 nouvelles lampes, en totalité. Il vous reste donc 12 semaines pour participer à l'Êtreté. Il vous reste 12 semaines pour vous établir au sein de la Vérité absolue. Qu'est-ce à dire ? Que dans 12 semaines cela sera la fin de cette Dimension ? Non. Mais que la façon dont vous vivrez la tribulation à venir sera fonction de ce que vous aurez été capables d'établir au sein de votre Être Intérieur car votre vie extérieure découlera de ce qui sera établi en votre Être Intérieur. Vous serez confrontés au grand principe : « qu'il te soit fait selon ta foi ». C'est cela que vous vivrez, en accéléré, durant une période beaucoup plus importante que 12 semaines, pouvant s'étaler jusqu'à un peu plus d'une année, avant que le Feu ne vienne consumer cette civilisation, ce monde, cette illusion et cette Terre.

Il vous appartient donc d'être lucides sur la portée des enjeux actuels. Il vous appartient d'être lucides sur votre devenir, sur votre Êtreté et sur l'illusion de la personnalité. Vous ne pourrez plus jouer, au fur et à mesure du temps qui passe, avec l'ego, avec les jeux de pouvoir, quels qu'ils soient. Soit vous exercez votre pouvoir sur vous-mêmes, soit vous l'exercez ailleurs. Que cet ailleurs concerne une personne ou l'ensemble de l'humanité, le jeu est strictement le même, au niveau Vibratoire. Dans un cas, vous accédez à l'Êtreté et à la Joie éternelle et indicible, dans l'autre cas vous vous en éloignez pour des cycles et des cycles. Et vous serez contraints par aucune autre autorité extérieure à vous-mêmes, de maintenir un corps carboné, de vous y établir et de voir et d'avoir la lucidité de l'Êtreté, sans pour autant pouvoir vous y établir. Le souvenir de l'Êtreté est souffrance. La vie au sein de l'Êtreté est Vérité. Là est le principe de la chute, de la souffrance de la chute, même si cette chute n'a pas été de votre fait. Aujourd'hui, il est temps de sortir de votre prison. Il est temps car les portes sont ouvertes et la prison va être détruite. Voulez-vous faire partie de cette destruction ou voulez-vous aller vers la Vérité ? La seule question digne d'être posée est celle-ci car au sein du Cœur tout est réponse. Et tant qu'il existe une question, tant qu'il existe une souffrance, tant qu'il existe une blessure, vous ne pouvez pénétrer, en Vérité, au sein du Temple Intérieur.

Retenez que ceci n'est pas une Croyance. Tant que vous considérez que ceci est une Croyance, vous ajoutez un poids au poids qui fait que vous êtes au sein de cette Dimension. Ce que nous vous proposons mais que vous ne pouvez que réaliser par vous-mêmes, c'est la liberté. Ce que vous vivez au sein de cette Dimension n'est pas la liberté. Cela s'appelle libre-arbitre. Vous avez l'impression d'être libres. Vous n'êtes pas libres. Vous avez l'impression d'exprimer un désir de l'âme. Le désir de l'âme n'est pas la volonté de l'Esprit. La volonté de l'Esprit est Feu, elle est : s'établir au sein du Feu du Cœur, au sein de KI RI STI, en tant que Fils ardent du soleil, là où évolue Christ. Christ, et comme cela vous l'a été annoncé, s'approche de votre Dimension et de certains êtres. Cette Vibration Christ et cette Présence Christ fait que, comme Saint Jean l'a écrit sous la dictée de Christ lui-même, ce qui vient est l'épée de Vérité. Cette épée vient trancher. Allez-vous être du côté de la branche qui est tranchée ou allez-vous être du côté du tronc qui reste ? À vous de décider. Mais prenez cette décision en votre âme et Conscience, comme cela est dit. Car il n'y aura pas d'autre décision et vous êtes dans la période de la décision. Non pas celle qui vous a poussés, voilà maintenant presque 3 ans, insufflée par l'Archange Jophiel au sein de la Connaissance d'un certain nombre de lois, que nous nous sommes évertués à vous transmettre au sein de ce canal comme de multiples canaux sur la Terre. Vous avez, en vous, toutes les données posées devant vous. Que voulez-vous faire ? Que voulez-vous Être ? Il ne suffit pas de prétendre être et de se conduire, au sein de l'illusion, selon les propres lois de la matrice mais de vous conduire, au sein de l'illusion, au sein de l'Êtreté. Cela est fort différent. Vous passez de la connaissance à la Conscience. Vous passez de la Conscience à la mise en œuvre de cette Conscience au sein de ce monde qui concourt à l'élévation et à l'ascension de ce monde.

Voilà, bien aimées Semences d'étoiles, un certain nombre d'éléments que j'avais envie de vous faire partager. Maintenant, au sein de vos interrogations, s'il en est, je veux bien tenter d'y apporter un éclairage encore plus important, au sein de la Vibration et de mes mots. Je ne vous engage pas à croire ou à adhérer à ces mots mais à les vivre. Ce qui est profondément différent. Car, tant que vous ne les vivrez pas, vous serez sujets et soumis à vos propres blessures que vous ne pourrez dépasser en aucune façon par les techniques issues de votre 3ème Dimension. Car les blessures que vous révélez aujourd'hui, sont les blessures les plus fondamentales que vous avez manifestées dans cette vie, comme au sein de toutes les vies que vous avez incarnées. Comprenez bien qu'il n'est pas question de mettre un baume sur une souffrance, qu'il n'est pas question de faire acte de réparation au sein d'une souffrance car l'acte de réparation lui-même, vous entretient au sein de la matrice. Il est question d'aller bien au-delà et de vous établir bien au-delà de tous ces jeux. Sur ce, je vous donne parole.

Question : après des relations difficiles avec mes parents, je ne les vois plus. L'attitude la plus juste serait-elle de reprendre contact ou cela mènerait à l'action / réaction ?
Bien aimé, la réponse est dans le discours que je viens de faire. Dans les mots et les Vibrations que je viens de prononcer. Je pourrais traduire cela autrement et peut-être que cela résonnera plus au sein de toi-même. Vos enfants ne sont pas vos enfants. Vous n'êtes que les enfants de Marie et de la Source. Tant que vous assimilez une relation à un poids (et toute relation au sein de cette Dimension est poids, que vous le vouliez ou non), être chiffonné par une relation venant du passé est une réaction de la personnalité. Au sein de l'Êtreté, ce genre de manifestation ne peut exister. Il ne peut y avoir émotion, au sein de l'Êtreté. Comprenez bien que cela n'est pas indifférence. Ceux d'entre vous qui penseraient à l'indifférence sont dans l'illusion aussi. Au sein de l'Êtreté, il y a liberté. Vous dépassez le cadre familial qui n'existe, encore une fois, qu'au sein de cette matrice. La seule notion de famille est votre Père et votre Mère au Ciel et vos lignées et absolument rien d'autre. Ainsi donc, poser même cette question, te montre à toi-même l'endroit où se situent tes blessures et ta volonté de réparation, qui est entretien de la matrice et qui t'empêche d'Être. Vouloir réparer participe de l'action / réaction.

Question : dans ce cas, quelle est la « meilleure » attitude ?
Être. À partir du moment où tu pénètres le Feu du Cœur, il n'y a aucune volonté de réparation qui est, comme je l'ai dit, monde illusoire de l'ego. Il n'y a pas, non plus, désir de rompre quoi que ce soit. Il y a simplement à accueillir le principe d'attraction et de résonance, qui se manifeste dès l'instant où tu t'établis au sein du Feu du Cœur. Car, c'est au sein de l'Intelligence de la Lumière s'établissant en soi, que l'ensemble des relations vont être dissoutes, brûlées. Tant que vous êtes porteurs de poids, vous ne pouvez atteindre la légèreté. Tant que vous adhérez à ces poids, ils ne peuvent vous quitter. La réponse n'est donc, ni l'une ni l'autre des solutions proposées mais bien de s'établir au sein de l'Être. Car, au sein de l'Être, tout est réponse. Et tout ce qui se manifestera au sein de ta vie, sera alors attraction et résonance et, à ce moment-là, quoi qu'il arrive (que tes parents te téléphonent, que tes parents t'écrivent ou que toi décides de le faire), cela sera juste mais pas avant d'être établi au sein de la Vérité.

Question : si je n'atteins pas l'Êtreté durant cette vie, les autres auront donc été gâchées?
Bien aimé, au point de vue de la Lumière et de l'Unité, il n'y a pas de vie gâchée ou de vie réussie. Il n'y a que des vies illusoires au sein de la matrice. Ce n'est pas tout-à-fait la même chose. En te définissant au sein d'une vie, ratée ou réussie, en fonction de ton état possible ou non d'Êtreté, tu te places toi-même, d'office, au sein de la Dualité. Et tu portes un jugement de valeur sur toi-même, ce qui t'éloigne de l'Êtreté. Nous serons, comment dire, de plus en plus incisifs et nous appuierons de plus en plus là où il y a besoin d'appuyer et de mettre au clair. Nous n'avons plus le temps. Vous n'avez plus le temps. Et nous n'avons plus le temps, même si le temps n'est pas le même pour nous, de tergiverser. Tant que vous porterez un jugement de valeur sur vous-mêmes ou à l'extérieur de vous-mêmes, vous serez dans le bien et le mal et donc dans la Dualité. Et rappelez-vous que le bien comme le mal conduisent, tous deux, à l'illusion de ce monde et à son maintien.

Question : pourquoi je me suis à nouveaux bloqué le dos, cette nuit ?
Bien aimée, le blocage du dos et de la région lombaire, survenant en pleine nuit, a une explication fort logique et fort simple. La nuit, que se passe-t-il ? Vous vous recréez au sein de l'illusion. La renaissance, au sein de l'illusion, se fait, chaque nuit, entre 2 heures et 4 heures du matin. La région à laquelle tu es affectée correspond à la région du pouvoir. Cela démontre simplement qu'une partie de toi aspire à la liberté et à l'Êtreté et que l'autre partie désire maintenir le pouvoir. Ainsi, ton corps exprime cette dichotomie et cette fracture existant entre deux parties de toi, une qui est illusion et l'autre qui est Vérité. Je précise qu'il n'y a rien à approfondir. Au travers de ces mots, je t'ai tout dit.

Question : dans l'accès à l'Êtreté peut-il y avoir une part d'imagination ?
Absolument pas. Quand vous touchez les domaines Vibratoires du Feu du Cœur, du Samadhi, vous savez instantanément que cela est Vérité. Il ne peut y avoir de doute tant que vous êtes dans la Vibration. Bien évidemment, dès que vous vous éloignez du Feu du Cœur et de la Présence à vous-mêmes, au sein de l'Êtreté, la personnalité encore présente, puisque vous êtes présents au sein de ce monde, va vous entraîner et va essayer de vous faire croire que ce que vous avez vécu est illusion. Il vous suffit alors, à ce moment-là, de vous remettre au sein du Feu du Cœur et vous verrez, qu'à ce moment-là, les doutes ne peuvent pas résister à la Vibration.

Question : Sri Aurobindo, de son vivant, a dit : « lorsque la robe est tachée, plutôt que de laver tache par tache, il faut changer la robe ».
Cela est stricte Vérité.

Question : cela signifie-t-il que chaque pas ou victoire n'a plus d'importance, qu'il s'agit uniquement, aujourd'hui, de changer la robe ?
Cela est Vérité. Et cela correspond au processus décrit d'ailleurs par le même Sri Aurobindo quand il fut Saint Jean. Le corps de Résurrection ou corps de Lumière ou corps sans couture ou corps immortel, vous sera présenté au moment du Feu final. C'est à ce moment-là que vous changerez définitivement de robe. La chenille devient papillon. Il ne sert à rien de réparer la chenille, si ce n'est la maintenir en vie et au sein de l'illusion.

Question : lorsqu'on arrive à dissoudre les émotions par le Feu du Cœur, la personne avec qui on est en relation le sent-elle et arrive-t-elle à les dissoudre également ?
Bien aimée, certainement pas. Il y aura même, au sein de votre établissement au sein de l'Êtreté, des êtres qui voudront à tout prix se raccrocher à l'ancien. La seule différence est, qu'étant au sein de l'Êtreté, vous ne donnez plus de poids à ces liens et ils ne peuvent plus vous affecter, même si ceux-ci affecteront parfois encore, de manière plus profonde, ceux qui restent au sein de la Dualité. Le paradoxe et le facteur de dépassement est à ce niveau. Au plus vous atteindrez les états Vibratoires liés au Feu du Cœur, au plus votre entourage proche qui ne le vit pas, voudra, de manière parfois fort violente, vous faire redescendre au sein de l'illusion. Car, pour eux et comprenez bien que cela est vrai au sein de leur Vérité relative, c'est vous qui êtes dans l'illusion. Et donc, pour lui, vous êtes illusion. De la même façon que, vous-mêmes, tant que vous n'avez pas pénétré la Vérité, vous considérez, et à juste raison, et d'ailleurs, c'est la raison qui le dit, que vous êtes, que ceux qui vivent cela, sont dans l'illusion. Il n'y a que l'aspect Vibratoire qui vous permet de discerner et d'accepter que cela n'est pas illusion. Car, comment une illusion quelconque pourrait être Vibration au sein de la Conscience ? Ainsi, l'important n'est pas de savoir ce qui va advenir d'une relation car vous n'êtes plus concernés par cette relation au sein des sphères de l'Êtreté. Rappelez-vous aussi que le principe d'attraction et de résonance va faire, qu'en un temps relativement court, l'ensemble des réactions pouvant exister au sein de votre environnement vont, là aussi, disparaître parce que vous devenez, au sein de l'Être, une Lumière. La Lumière peut déranger mais, au bout d'un certain temps, l'Ombre ne peut que s'effacer ou être contaminée par la Lumière.

Question : À quoi correspond le fait de se réveiller entre 2 heures et 4 heures du matin ?
Ceux qui se réveillent à ce moment-là sont soumis à l'influence du mythe prométhéen. Cela est en résonance et en relation avec le monde astral, avec le monde des émotions et le monde des liens. Je précise que le mythe de Prométhée et la renaissance qui se produit, chaque nuit, entre 2 heures et 4 heures du matin, fait partie des systèmes de Croyances insérés par l'Archange Lucifer en personne, lors de la Création de cette illusion. De même que vous êtes porteurs de la Vibration Mikaëlique et de la Conscience Mikaëlique, de la même façon que vous êtes porteurs de l'ADN de Marie, de la même façon que vous êtes porteurs du Christ Intérieur ou KI RIS TI, il y a aussi, en vous, la marque de Lucifer. Et d'ailleurs, rappelez-vous, ce qui est en haut est comme ce qui est en bas, falsifié ou pas. Bien aimé, vous êtes, collectivement et individuellement, porteurs de la Vibration de l'Archange Lucifer. Ceci correspond à ce que l'on pourrait appeler, de manière pompeuse, la rédemption de la matière et sa spiritualisation, rendues possible par le sacrifice du Christ. Vous le vivez tous, personnellement. Le mythe de Prométhée est vécu par chacun d'entre vous, plus ou moins lucidement, plus ou moins consciemment, selon votre état de fragilité au sein du monde des émotions.

Question : et quand on s'endort seulement à 4 heures du matin ?
Ce n'est pas la même chose. S'endormir normalement et se réveiller entre 2 et 4 heures du matin, correspond au cycle prométhéen et donc à l'illusion prométhéenne. Par contre, s'endormir seulement à partir de 4 heures du matin signifie, qu'au sein de l'âme, il y a une peur de ne pas renaître au sein de l'illusion. Il y a donc déconstruction réelle en cours. C'est comme si, quelque part, l'âme attendait que cette déconstruction s'achève pour être sûre de renaître au sein de l'illusion. Ce n'est pas tout-à -fait la même chose que d'entretenir le Feu prométhéen mais inquiétude. Inquiétude quant à savoir où est la Vérité, où est l'illusion. Alors qu'au sein de votre monde, rappelez-vous, il n'existe pas de Vérité absolue. La seule Vérité absolue est quand vous pénétrez le sanctuaire du Cœur. Et que tant que vous n'arrivez pas à cette étape, au-travers même des concepts que nous avons véhiculés et aussi, au travers des Vibrations arrivant au sein de votre monde, vous avez, toujours dans l'allégorie de maître Aïvanhov, le cul entre deux chaises.

Question : je suis encore renvoyé à mon enfance dans la notion de pouvoir. Comment arrêter ?
Bien aimé, j'en conclus déjà, avant d'aller plus loin, que tu es donc identifié à ton enfance. Bien aimé, il n'y a qu'une seule porte de sortie : l'abandon à la Lumière. Et l'abandon est strictement à l'opposé du pouvoir. On ne peut contrôler la Lumière. On ne peut diriger la Lumière. Quand on devient soi-même Lumière, c'est la Lumière qui agit et non pas la personnalité ou un quelconque pouvoir. En d'autres termes, cela pourrait s'appeler le complexe du thérapeute. Cela, ça pourrait s'appeler aussi : « aide-toi et le ciel t'aidera ». La Lumière est liberté et non contrainte. Abandonner le pouvoir, c'est retrouver la liberté. Tu n'es pas ta mémoire cellulaire, tu n'es pas ton enfance. Tant que tu seras assujetti à cela, tu ne pourras trouver la liberté. Et donc, cela est tout-à-fait concevable que ça puisse être épuisant, dans tous les sens du terme. Mais, d'un autre côté, je te rappellerais les paroles du Christ : « veillez et priez ». Certains êtres sont obligés d'aller, au sein de la personnalité, jusqu'à l'épuisement de toutes leurs cartouches, avant de jeter le fusil. N'oublie pas aussi que le principe d'attraction et de résonance va te mettre, systématiquement, face à face à celui qui te fera résonner sur ce principe-là. Il n'y a aucun moyen, effectivement, d'en sortir, strictement aucun. En particulier pour ce qui concerne ce centre-là. C'est le seul centre sur lequel vous ne pouvez agir par vous-mêmes ou par une quelconque compréhension. Le centre du pouvoir appelle à passer au sein de l'Amour.

Question : à quoi correspondent des variations de densité, dans la poitrine, sans sensation de Feu du Cœur ?
Bien aimé, lors de l'allumage de ce qui est appelé la 9ème lampe, ou corps de rayonnement de la Source ou du Divin, s'établit un changement de densité. Ce changement de densité peut parfois être vécu comme un poids et une pesanteur, existant au-dessus du chakra du Cœur comme une barre transversale. Cela est tout-à-fait normal et participe à l'établissement de la Vibration du Cœur, qui aboutira, elle-même, à la respiration du Cœur et, enfin, au Feu du Cœur. Là aussi, il y a une relation certaine avec le mythe de Prométhée qui vient voler le Feu. Le Feu du Cœur n'est pas le Feu du pouvoir.

Question : un blocage émotionnel peut créer des blocages de compréhension ?
Mais, bien aimé, c'est le fait du blocage de la compréhension qui veut dire que, par toi-même, tu décides de comprendre et avoir un sens et donc, c'est cela qui bloque. Tu es donc identifié à tes émotions.

Question : j'ai vu un œil que j'ai traversé. À quoi cela correspond-il ?
Bien aimé, cela signifie que ta Conscience, à ce moment-là, se soit polarisée sur ce qui est appelé le 3ème œil. La vision du 3ème œil s'éclaire au niveau de 7 niveaux, depuis les visions colorées jusqu'à la vision de l'œil pénétrant, qui correspond à l'activation du 7ème sous-plan de ce 6ème chakra. Il existe, en effet, 7 étapes correspondant à l'activation du 3ème œil. La première étape en est la perception du bandeau Vibratoire reliant certains points de la Couronne Radiante de la tête. Le 2ème point en est l'apparition de ce que vous pourriez appeler, au sein de votre Dimension, des effets stroboscopiques de Lumière blanche. Apparaît ensuite une Lumière jaune, autour de laquelle tourne une Lumière violette. Ensuite, apparaît une Lumière violette au centre, autour de laquelle tourne une Lumière jaune. Ensuite, la Lumière jaune et la Lumière violette s'étalent chacune latéralement. Ensuite apparaît un symbole, éminemment variable selon les êtres. À ce moment-là commencent à défiler, derrière les yeux clos, en méditation, des visages. Il s'agit des visages que vous avez empruntés au sein de vos vies passées. Et enfin, la dernière étape correspond à l'apparition d'un œil qui traverse. Cela signifie, bien aimé, que ta Conscience était placée, à ce moment-là, au niveau du 3ème œil. Le fait de placer la Conscience à un endroit du corps correspond à une Vibration s'activant. Cette Vibration s'active en fonction de votre propre niveau de Conscience, à l'endroit où se place votre Conscience à ce moment-là. Mais quand je dis qu'elle se place, ceci n'est pas une intention mentale mais bien une réalité Vibratoire s'établissant à l'endroit où vous placez votre Conscience. L'activation, telle que cela a été réalisé au niveau de la Couronne Radiante du Cœur et de la Couronne de Feu se traduit aussi par une mise en Feu et un allumage de la Couronne Radiante de la tête. La Conscience du Cœur est, comme nous vous l'avons très souvent répété, la clé qui permet l'accès à l'Êtreté. Ainsi, placer la Conscience dans le Cœur doit être ressenti sous forme Vibratoire, de pression ou à différents niveaux correspondant à la Joie intérieure. Au sein de cette Joie intérieure, il n'y a pas d'espace ni pour la colère, ni pour la rébellion, ni pour une quelconque mise en doute de quoi que ce soit. Ainsi, au niveau du Cœur, se trouvent l'humilité, la simplicité et l'efficacité. Bien évidemment, beaucoup d'êtres, à l'heure actuelle, vivent l'activation de la Couronne Radiante du Cœur en même temps que la Couronne Radiante de la tête et, pour certains d'entre eux, en même temps que le Triangle Sacré. Quel que soit le point de Vibration le plus actif, bien évidemment, l'effort de la Conscience ordinaire est, toujours, d'essayer d'amener la Conscience à se manifester par la Vibration, par la pression ou par le Feu, au sein de la Couronne Radiante du Cœur.

Question : j'ai senti une Énergie monter du Sacrum vers le Cœur, cela accompagné de Joie puis d'un sentiment de reconnexion mêlé de douleur. Pourquoi ?
Bien aimé, la douleur correspond à l'activation des canaux et circuits qui, jusqu'à présent, étaient bouchés. Il est donc normal que ce débouchage puisse se traduire par des phénomènes douloureux. Il est important, toutefois, de saisir, qu'au sein même de cette compression pouvant parfois exister, que cela soit au niveau du Sacrum, que cela soit au niveau du Cœur, l'élément Joie demeure, quelle que soit la douleur. Au moment où la Kundalini s'éveille, au moment où elle franchit ce qui est appelé les gaines des chakras, en les perforant dans le sens de la remontée, elle entraîne avec elle un certain nombre de choses qui n'ont pas été suffisamment purifiées. Cela peut entraîner aussi des phénomènes de douleur ou de peur qui ressurgissent à ce moment-là, à d'autres niveaux que le niveau physique. Mais cela correspond, de la même façon, à un débouchage de certains canaux et circuits.

Question : lorsqu'on devient une étoile ou une planète, on est en Samadhi perpétuel ?
Bien aimé, à partir du moment où vous connectez l'Êtreté et pénétrez l'Êtreté, votre vie est Samadhi, votre Conscience est Samadhi. Il n'y a pas besoin d'attendre un espace de temps qui, à votre échelle, représente des éons et des éons, pour vivre cela. Tu cherches à comprendre quelque chose qui ne peut être compris par ta raison et par l'ego. Il n'y a que la Conscience pure, appelée Sat Chit Ananda, qui peut la vivre et non pas la Conscience de l'humain, au sein de sa raison et de son mental discursif, qui n'est qu'illusion. Comment veux-tu donc espérer comprendre quelque chose à l'échelon de l'univers ou à l'échelon d'une planète ? La vision que vous avez, de manière générale, d'une planète comme la vôtre ou celles que vous voyez le soir ou des étoiles, est forcément réductrice et fonction de ce que vos yeux perçoivent. Et vos yeux ne perçoivent pas la Vérité. Votre mental encore moins. Vouloir comprendre, c'est vouloir prendre et s'approprier, ce qui n'est jamais le cas de la Lumière. La Lumière est réponse au sein du Cœur.

Question : l'intensité de la Vibration du Cœur est différente pour chacun ?
Bien aimé, elle est à la fois différente selon les jours, elle est différente selon votre humeur. Si votre humeur est maussade, la Vibration s'éteindra. Si votre humeur est en opposition à la Dimension du Cœur, la Vibration n'existera, tout simplement, pas. Il ne peut en être autrement. Vous ne pouvez acquérir quoi que ce soit à ce niveau-là. Vous ne pouvez qu'Être. Toute la différence de votre compréhension se situe à ce niveau. En vous parlant d'Être, le mental comprend ego. L'Être est Vibration, Conscience illimitée au sein même de l'humain. La Vibration au sein du Cœur va donc se modifier, se moduler en fonction de votre capacité à vous rapprocher de plus en plus de l'Unité, en fonction des circuits et des canaux, de leur état d'ouverture aussi. N'oubliez jamais que vous êtes des Semeurs de la Lumière au sein de cette Dimension. Ce qui signifie que vous êtes abreuvés d'Énergie cosmique, d'Énergie tellurique, d'Énergie solaire mais aussi des Énergies distordues de la matrice existant, au sein de votre environnement comme de vous-mêmes. La Vibration du Cœur ne peut s'établir que lorsqu'il y a abandon. Vous ne pouvez maîtriser la Vibration du Cœur. C'est elle qui vous maîtrise et qui vous amène à la liberté et non l'inverse. Autant il est, durant cette période et depuis déjà de nombreuses années, extrêmement facile d'activer et de recevoir la Lumière par le haut, maintenant, que celle-ci devienne Amour, Lumière Vibrale, ne dépend que d'une chose, de votre accession à l'humilité, à la simplicité et à l'abandon à la Lumière et absolument à rien d'autre. Il n'y a pas, en votre langage, à tergiverser. Il y a simplement perception ou non perception de la Vibration. Il n'y a ni culpabilité à avoir, ni mise en garde, il y a simplement un mécanisme précis sur le plan même de votre humanité, même au sein de cette falsification. La Lumière s'établit au sein du Cœur, elle vibre donc au sein du Cœur ou elle vibre ailleurs. Vous ne pouvez obliger la Vibration du Cœur à apparaître. Cela s'appelle l'abandon à la Lumière.

Question : cette démarche d'abandon correspond aux paroles de Christ : « sois ce que tu es et ne désire rien » ?
En totalité. Ceci est toute la différence pouvant exister entre le désir même de la Lumière, l'impulsion de l'âme et l'abandon à la Lumière, qui sont trois mécanismes de Conscience. Mécanismes énergétiques profondément différents. Le désir de Lumière conduit à l'ego et conduit à la Lumière au sein de la Vibration de la tête et seulement de la tête. L'impulsion de l'âme passe par, bien évidemment, le plexus solaire et conduit par la porte étroite, le passage de l'ego au Cœur et enfin, l'abandon à la Lumière conduit la Lumière directement au sein du Cœur. Vous n'avez d'autre possibilité que ces trois possibilités. Il n'en existe aucune autre et il n'en existera jamais aucune autre, dans ce monde comme dans tous les mondes. Il n'y a rien à comprendre. Le mot que j'ai employé depuis l'année dernière, d'abandon à la Lumière, se suffit à lui-même. La compréhension même de ce concept n'est pas abandon mais résistance. Bien aimé, ceci ne peut se faire en une journée. Certains ont mis, je dirais, des années à arriver à ce point. Au nom de quoi tel être humain y arriverait dans l'instant ? La seule façon d'y arriver dans l'instant est d'être au sein de l'abandon à la Lumière. Et cela passe par le silence mental. Et cela passe par l'acceptation. Cela passe par le silence des émotions. Cela passe par le silence de l'ego. Cela passe par le silence du mental, cela passe aussi, le temps de l'établissement de cette Lumière au sein de l'abandon à la Lumière dans le Cœur, par la non-existence, même temporaire, des blessures intérieures antérieures et tout désir de projection dans un quelconque futur. Il « suffit » donc d'arrêter le temps, le temps d'un instant et, qu'au sein de cet instant, l'abandon à la Lumière soit réel abandon à la Lumière, signifiant par là-même la phrase du Christ sur la croix : « que ta volonté se fasse et non la mienne ». Votre volonté ne vous conduira jamais, jamais, à la Lumière. Ce qui vous est demandé, si vous voulez accéder à la Lumière du Cœur et à sa Vibration et à sa Joie, c'est un abandon total. Encore une fois, il n'y a aucune autre possibilité. Pour l'instant, cela peut rester des mots mais quand vous en ferez l'expérience de manière définitive, vous comprendrez cela comme une Vérité essentielle, sans pour autant le comprendre, parce que vous la vibrez. Cela ne passe pas par le filtre mental. Le mieux serait peut-être, d'en parler en termes de circuits et de canaux existant au sein des différents corps.

Question : si la Lumière se manifeste d'avantage dans la tête que dans le Cœur, conviendrait-il, avec la Conscience ordinaire, d'orienter cette Lumière vers le Cœur ?
Cela convient tout-à-fait. Si vous laissez la Lumière au sein de la tête, même si cela est un gage, quelque part, d'un accès aux Dimensions Unifiées, ainsi que cela a été dit, il y a plusieurs façons de parvenir à ces mondes Unifiés, dans la terreur ou dans la Joie. Il n'y a pas d'autre façon. La seule façon de vivre la Joie au sein du monde dans lequel vous allez vivre, durant cette période de tribulation, est simplement de vous établir Vibratoirement au sein du Cœur. Bien évidemment, la Lumière qui vient du Ciel, que cela soit la radiation de l'ultra violet, que cela soit la radiation de la Source, que cela soit la Vibration de l'Esprit Saint, ne peut pénétrer que par la tête. Je vous rappelle que la tête est ce qui récapitule. Que la tête est ce qui est situé à la partie haute de votre corps, vous qui êtes debout, il existe donc un gradient électrique ou électrostatique correspondant à la structure même de la matrice. La Lumière ne peut réellement pénétrer que par la tête. Il vous appartient, par votre travail d'abandon, par votre travail sur vos propres émotions mais surtout, maintenant, sur l'abandon à la Lumière, que cette Lumière s'établisse dans le Cœur ou dans le Sacrum. Tant que la Lumière reste au sein de la tête, certes, cela reste un gage d'accès aux Dimensions Unifiées mais néanmoins, ainsi que Saint Jean le disait, il y aura beaucoup d'appelés et peu d'élus. Les appelés seront marqués au front. Ceci est le début du chemin et non pas la fin du chemin.

Question : porter la langue au palais permet de faciliter la canalisation de la Lumière de la tête vers le Cœur ?
Tout-à-fait. De la même façon, le fait d'incliner la tête vers l'avant en respirant bouche ouverte et que l'ensemble des gestes connectant les différentes lampes, qui vous ont été communiqués, participent, bien évidemment, du même et unique objectif (ndr : protocole intitulé « la réunification des nouveaux corps » dans la rubrique « protocoles » de notre site).

Nous n'avons plus de questionnement, nous vous remercions.
Bien aimés, la succession de ce que vous vivez est fort logique. Il y a un sens, bien au-delà de votre compréhension immédiate. Le seul sens est de vous aider à aller vers le Cœur et rien d'autre. Que la Lumière vous accompagne, à bientôt.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page