Autres Dimensions

Sois qui tu es

RAPHAEL

3 mars 2012

pdf

Je suis RAPHAËL, Archange. Bien aimés Enfants de l'Unique, je suis l'Onde qui vient alléger et rendre léger. Je suis l'Archange qui vient guérir ce qui doit l'être. Et ce qui doit être guéri n'est pas une quelconque maladie mais bien la densité et la douleur de la séparation. Je suis l'Archange qui, au sein de l'Onde de Vie, est la Vibrance qui vient mettre fin à toute séparation. Je viens donc guérir l'attachement à la densité, l'attachement à une personne, à une vie. Je participe à vous rendre à votre Ệtre Éternel. Je viens mettre fin à toute densité et toute pesanteur. Je viens alléger ce qui doit l'être. Je mets fin, par mon Onde, en vous, à toute identification à une quelconque lourdeur. Éclairant, faisant, que le lourd n'est plus. Je suis l'allègement de tout poids. Je suis l'absence de poids, l'absence d'attachement, l'Innocence et l'Enfance.

Je suis l'Onde qui met fin à tout contingentement de ce que vous nommez (de là où vous êtes) matière. Non pas en la niant, non pas en la rejetant mais, bien plus, en transportant votre regard d'un regard extérieur à l'absence de tout regard. Car, tout ce que vous regardez, tout ce que vous voyez, vous éloigne de l'Absolu. Le regard (votre regard) est projection. Le regard est éphémère, comme la pensée, comme le corps, comme l'ego. Et, pourtant, c'est au sein de ce je que vous êtes, que vous croyez transfigurer, vaincre et dépasser l'Illusion. Il n'y a rien à vaincre. Il n'y a rien à dépasser. Il y a, juste, à s'établir au-delà de tout état, dans votre légèreté, dans votre Enfance, dans votre insouciance et dans l'Éternité. Aucun éphémère ne pourra connaître et Être l'Éternité. Tant que vous vous sentez tributaires et lourds (dans ce corps, dans cet éphémère), inscrits entre une naissance et une mort (qui, par essence, est éphémère), vous ne pouvez prétendre à une quelconque Éternité, à un quelconque Absolu.

Je viens guérir, par l'Onde de Vie et par le Son que j'émets en vous, le sens d'une quelconque identité à un éphémère. Ce corps que vous êtes est inscrit dans l'éphémère. Les pensées que vous émettez sont inscrites dans l'éphémère. La conscience, non continue et alternante entre la veille, le sommeil, le rêve et la Supra-conscience ne sont que des états. Comme tout état, ces consciences sont éphémères.

Je viens alléger l'identité que vous croyez, l'identification à une conscience. Je permets (par la légèreté) la guérison. Seul l'éphémère a besoin d'être guéri. Parce que l'Éternité ne connaît aucune lourdeur, aucun poids. La vie sur ce monde vous a conduit à expérimenter (à croire évoluer, à croire percevoir et connaître) dans le but de rassurer et de guérir, dans le but de vous faire saisir l'étrangeté de la limite. Vous ne pouvez saisir, dans le limité, un quelconque Illimité. Là est le paradoxe. Ce que vous croyez tenir, vous tient. Ce que vous croyez être (et ce que vous êtes) vous empêche de vivre l'Onde de Vie. Vous n'êtes ni la conscience, ni la Supra Conscience, ni aucun éphémère d'aucune sorte. Qui, en effet, sur cette Terre, se souvient d'autre chose que d'autres vies, tout aussi éphémères ?

Je viens vous libérer de la contingence et de l'ignorance. Car, qui sait et qui vit ce que vous avez été avant l'éphémère et que vous Êtes, de toute Éternité ? Le limité ne peut prétendre à l'Illimité. Là est la Liberté. Là est la Libération. Cela a pour nom, sur votre monde : l'Humilité. Ệtre tout (ou être Absolu), c'est n'être plus rien. En tout cas, aucun éphémère qui puisse être nommé par votre nom ou prénom (qui est, assurément, éphémère), par une quelconque fonction (qui est, par essence, aussi, éphémère). Je viens, donc, alléger, en vous faisant rejeter, sans renier, tout ce qui est éphémère, tout ce qui est limité. Et là, alors, l'Onde de Vie mettra fin à l'ignorance et à la connaissance, vous installant au-delà de toute limite.

Je suis l'Archange de la Guérison, ne venant pas guérir un quelconque éphémère afin de dissoudre une peur d'une maladie ou d'une mort. Mais je viens guérir la peur de toute peur, le doute et tout doute. Pour cela, il n'y a pas d'autre possibilité que d'établir votre Immanence au-delà de la forme, au-delà de la densité, au-delà de la chair, mais sans rien renier. Simplement, par l'Onde de vie, pénétrer ce que vous Êtes, au-delà de l'être qui écoute, qui pense, qui respire. Je viens vous rendre à l'Indicible, au-delà de toute supposition, de toute impossibilité, au-delà de tout rêve et de tout cauchemar. Je suis la Guérison que je peux nommer ultime : celle de la fin de toute conscience projetée dans un éphémère ou se miroitant dans le Soi. Nous sommes ce qui est avant même la Conscience. Nous sommes UN, au-delà de toute adhésion, de toute expérience, de tout état, de tout drame et de toute trame.

Je suis l'Archange qui guérit de tout limité, qui guérit du non Absolu. Les mots prononcés sont la Vibration de l'allègement, de l'espace où n'existe nul espace, du temps où n'existe nul temps, au-delà de toute Conscience, de toute Dimension, de toute forme, de toute identité, de toute personne. Cela est Liberté. Cela est Guérison. Nous savons, nous, Archanges (qui êtes vous), que là où vous êtes encore, le poids, l'ignorance comme la connaissance, le sens d'un je ou le sens d'un Soi, sont, à votre conscience, la seule évidence et la seule réalité. C'est l'Onde que je suis qui vous apporte cette Délivrance, vous permettant de vous dessaisir de tout éphémère. Car, bien sûr, le je a beau jeu de vous faire croire à votre Éternité. Les pensées ont beau jeu de vous faire croire que vous allez acquérir ce qui, en fait, ne vous a jamais quitté. La conscience a beau jeu de vous montrer la Lumière comme votre devenir. Mais vous n'avez rien à devenir car vous l'Êtes, de toute Éternité. Il n'y a aucun chemin. Il n'y a nulle distance, nulle séparation, nulle identité.

Je suis l'Archange RAPHAËL, celui qui est Libre. Je suis l'Onde de la Liberté. Cela est du domaine de votre seule responsabilité. Liberté. Vérité. Au-delà de tout filtre et de tout voile. Au-delà de tout corps, de toute âme, je peux dire, avec vous : vous êtes Liberté. Seul le regard lourd (celui de la pensée, de l'identité à un corps, à l'éphémère) tend à vous faire croire exactement l'inverse.Je suis l'Archange RAPHAËL. Vous êtes la Liberté et l'Absolue Beauté. Tout le reste n'est qu'éphémère. L'éphémère ne s'emparera, jamais, de l'Éternité. Je vous invite à la Guérison et à la Grâce. Je suis RAPHAËL. Nous sommes l'Amour.

... Effusion Vibratoire / Communion...

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page