Autres Dimensions

Sois qui tu es

Accueil > MESSAGES A LIRE - > ANAËL - 5

ANAËL - 5

22 mai 2009

pdf

Question : qu'est ce qui favorise la montée en vibration dans la relation ?
Dans la relation, la seule chose qui fait monter la vibration c'est pas la relation d'attachement, c'est la relation de joie c'est à dire si tu es capable d'éveiller, en l'autre, la joie, de le faire rire, tu montes en vibration en même temps que lui. Tout ce qui monte la vibration dans la relation permet d'aller vers la joie, de participer à l'établissement de cette joie et de la sérénité. Ce qui veut dire que tout ce qui est émotionnel, tout ce qui est rancœur, tout ce qui est colère, tout ce qui est contraire à la joie, dégrade la relation et dégrade le niveau vibratoire de l'un comme de l'autre. Ce qui veut dire que, dans une relation juste, l'important est de chatouiller l'autre. Ce qui explique qu'à l'heure actuelle beaucoup de relations dites karmiques, de couples, explosent du fait de cette différence de vibration. À partir du moment où monte l'aspiration vers la joie et qu'une relation entraîne des alourdissements, bien évidemment, ça crée des tensions mais le but n'est pas nécessairement de rompre surtout si les deux vont dans la même direction mais de faire intégrer, au sein des deux, cette ouverture liée à la joie.

Question : comment gérer les distances qui se créent parfois dans le couple ?
Ce qui était valable à un moment donné peut se transformer. Bien évidemment, si ça éloigne, en particulier dans une relation de couple, de ta dimension, il deviendra un jour ou l'autre évident qu'un certain nombre de dispositions seront à prendre. Ce qui ne veut pas dire nécessairement casser quelque chose établi selon la loi mais, en tout cas, casser quelque chose établi selon l'énergie. Il est plus facile de faire le mal que la joie ou le bien, de par la structure même de la descente dans l'incarnation depuis 50 000 ans, il est plus facile de descendre que de monter et moins par plus égale moins et pas plus. Tu ne peux changer un être humain si tel est son destin. Tu ne peux que proposer une Lumière, une vibration mais tu ne peux pas imposer, quel que soit l'être avec lequel tu es en relation. C'est le problème qui existe à l'heure actuelle qui est une séparation, entre guillemets, entre deux points de vue sur l'évolution de la vie, entre des âmes ou des groupes d'êtres ou des sociétés qui vont dans le sens de l'alourdissement et de la descente et des âmes, des groupes d'êtres ou des sociétés qui vont vers l'allègement de la densité et qui va donc favoriser le phénomène de translation dimensionnelle. Ça fait partie des processus normaux évolutifs, pour les uns comme pour les autres. Par rapport à l'époque de la confrontation, dont vous avait entretenu l'archange Jophiel, ce qui a été confronté devait l'être. Reste naturellement les confrontations liées à vos peurs, à vos densités, à vos zones d'Ombre qui ne sont pas encore transmutées par la Lumière. Néanmoins, les confrontations dites extérieures sont de loin terminées. Le plus dur étant maintenant de dépasser ces confrontations intérieures en précisant, quand même, que je place certains confrontations qualifiées d'extérieures, mais se vivant au sein d'une fratrie, d'une lignée, au sein des confrontations intérieures car elles sont inscrites dans la durée intérieure des êtres par la lignée, parfois sur plusieurs générations. Ceci est le propre de l'incarnation et des liens qui ont été nécessaires, au fur et à mesure des millénaires, pour cristalliser cette dimension, afin d'ancrer, au sein même de cette matière et de vos consciences incarnées, le principe même de la transmutation que vous allez vivre maintenant.

Question : les forces de l'Ombre peuvent imposer à un être de rester dans l'Ombre ?
Cette vision était valable il y a encore quelque temps. Elle participait du principe d'élévation de la Lumière. Aujourd'hui, la Lumière est plus forte que l'Ombre. La Lumière que vous hébergez à l'intérieur de vous n'a pas à combattre l'Ombre, ainsi que l'a dit Mikaël. Aucune Ombre ne peut abaisser aujourd'hui vos vibrations, en tout cas pour les êtres éveillés à leur propre Lumière. Seules les zones d'Ombre intérieures à vous sont encore des obstacles à votre Lumière. Cela s'appelle la période de transmutation. La pression de radiation de l'ultraviolet que nous émettons avec Mikaël, couplée bientôt avec l'Esprit Saint, permettront de lever les dernières zones d'Ombre. Mais aucune Ombre extérieure, si ce n'est vos Ombres intérieures, ne peut vous nuire (excepté ce que je disais avant par rapport aux notions de fratrie, de lignées, familiales qui sont des processus intérieurs). Néanmoins, il faut bien comprendre qu'une conscience qui va vers la Lumière risque de vivre des périodes difficiles par rapport à une conscience qui lui est reliée qui, elle, va vers un chemin de précipitation vers un retour en 3ème dimension. Néanmoins, vous ne devez ni juger, ni condamner. Comme de nombreux archanges vous l'ont dit, chacun est libre de son chemin. La liberté de l'autre participe de la Lumière.

Question : cette notion de liberté s'applique dans toutes les dimensions ?
Quel est le sens de cette question ? Quelle liberté ? Il existe de multiples libertés.

Question : la liberté de choix.
Il n'y a pas de liberté de choix. À partir du moment où vous engagez un chemin vers la Lumière, comme cela a déjà été dit, vous êtes entièrement déterminés par la Lumière. Votre libre arbitre n'existe plus. Vous êtes entièrement, dans votre langage (ce qui correspond à la réalité), conditionnés par la Lumière. Vous êtes, si vous voulez, formatés par la Lumière et par l'effusion de l'ultraviolet. Le formatage n'est pas un asservissement, bien au contraire, c'est une forme de liberté. La liberté de vivre dans la joie, sans souffrance, sans entrave et d'aller où votre liberté veut aller. Cela est une liberté mais pas une liberté de choix. C'est une libération.

Question : pourquoi la Lumière ne libère pas directement des zones d'Ombre ?
Il y a deux façons de se libérer des zones d'Ombre. La première est la mort. Bien évidemment, dans les processus que vous vivez, cela n'est pas souhaitable, ni désiré. Ce qui signifie que le travail de la Lumière à l'intérieur de vos structures ne se fait pas du jour au lendemain. Il y a un processus de maturation de la Lumière qui nécessite une certaine activation de certaines fonctions, de certains chakras ou de certaines lampes, comme nous les appelons. Néanmoins, ce que vous vivez à l'heure actuelle nécessitait auparavant de très nombreuses années. Aujourd'hui, cela fait partie de ce que vous appelez la grâce divine c'est à dire du retour de la Lumière au sein de votre densité. C'est pour cela que j'ai insisté lourdement, de manière ample, sur la notion d'abandon à la Lumière. La Lumière est œuvrante, intelligente, à l'intérieur de vos structures.

Question : riez-vous beaucoup en 5ème dimension ?
Le phénomène que vous appelez vie, dans les multi-dimensions, ne pourrait exister sans ce que vous ressentez, par certains moments, et que vous appelez rire. La vie pourrait être appelée un éclat de joie permanent. Ce n'est pas pour rien si l'être qui a réalisé son Unité avec le Divin se trouve en samadhi, la joie sans objet. La joie sans objet, manifestée par certains mystiques que vous avez pu voir, approcher, ou lire, correspond à cette réalité. L'amour est joie. Ainsi donc, la joie participe à l'expansion même des dimensions. Il n'y a que le mouvement inverse (celui de précipitation dans la matière, dans cette dimension dissociée) qui vous a privés de la joie car il vous a privés de votre liaison avec votre Divinité. Le retour à la Divinité, le retour à l'Essence de ce que vous êtes, la révélation de votre Unité, de votre Divinité, passe impérativement par ce que j'ai appelé la vibration du cœur. La vibration du cœur, est avant tout, un état de joie intérieure avant d'être un rayonnement. Vous ne pouvez rayonner la joie sans avoir trouvé la joie.

Nous n'avons plus de questionnements. Nous vous remercions.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page