Autres Dimensions

Sois qui tu es

Accueil > MESSAGES A LIRE - > MA ANANDA MOYI

MA ANANDA MOYI

5 mars 2011

pdf

Je suis Mâ Ananda Moyî. Frères et Sœurs, ma gratitude pour votre accueil au sein de cet espace. Comme le Commandeur vous l'a dit, nous serons, en ces jours, nombreuses à intervenir parmi vous. Chacune d'entre nous, en résonance directe avec la Vibration que nous portons, au sein de ce que nous avons appelé et que nous appelons, avec vous, les Étoiles de Marie. Ma Vibration, aujourd'hui comme avant, est celle du point AL. Je viens à vous afin d'exprimer mais aussi d'échanger, avec vous, dans un second temps. Je viens vous parler de quelque chose d'à la fois fort simple et pourtant si difficile à obtenir et à manifester. Je viens vous parler de l'Amour. Alors, bien sûr, il est évident, aujourd'hui, dans les temps que vous vivez déjà depuis de nombreuses années, que l'aspect Conscience et Vibration demeure essentiel. Il est bon, aussi, de vous resituer au sein de vos vies. Quelles sont les conditions mêmes de votre personnalité, de votre vie en tant qu'entité séparée, qui peuvent vous mener à appliquer, encore et toujours plus, les vertus de l'Amour ? Pour beaucoup d'entre vous, sur cette Terre, l'appel de la Lumière a eu lieu. Cet appel s'est traduit, pour l'ensemble de l'humanité, par un besoin ou non de répondre à cet appel. Cet appel (qui a été conscient, Vibratoirement ou inconscient) se traduit par la réception de la Lumière depuis déjà presqu'une génération. Au niveau de votre tête, la descente de la Lumière est une réalité pour beaucoup d'entre vous, ici et ailleurs. Et même pour ceux qui n'en ont pas vraiment conscience encore, aujourd'hui, ceci aussi est une réalité.

Les Vibrations Archangéliques vous ont souvent exprimé cette notion d'Abandon à la Lumière. Moi, j'aimerais aussi m'exprimer directement, même à votre personnalité, afin de lui exprimer ce que peut représenter l'Amour, au-delà de la Vibration du Feu du Cœur que vous êtes appelés à vivre, si vous acceptez l'Amour et l'Abandon à la Lumière, il est bon aussi d'appliquer un certain nombre de règles de fonctionnement, au sein de vos vies, ici, sur cette Terre, avant de vivre l'Ascension de la Terre. Ces comportements qui, si vous les adoptez, vous permettront de vous rapprocher, de manière simple et évidente, de cet Abandon à la Lumière. Bien sûr, je ne m'exprimerai pas pour ceux qui ont déjà réalisé l'activation du Feu du Cœur et de la Couronne Radiante du Cœur, mais surtout pour ceux qui sont en attente de cette Vibration et de cette Conscience. Et, pour cela, je ne pourrais mieux exprimer ce que j'ai moi-même vécu quand j'étais parmi vous, voilà quelques temps. Pour cela, il faut intégrer un certain nombre d'éléments. Le discours que je vais employer utilisera des mots simples par rapport à ce qu'est l'Amour. Ces mots simples ont été prononcés par le Christ et par bien d'autres Consciences ayant réalisé cet Amour. Pour cela, nous allons envisager des concepts fort simples.La souffrance de l'être humain vient de la séparation. Je ne m'étalerai pas sur l'origine de cette séparation. Cela vous a été longuement exprimé par différents canaux, par différentes voix. Je vais essayer, maintenant, de vous donner les éléments que j'ai expérimentés moi-même, de mon vivant, qui vous permettent d'aller au-delà de la souffrance. Au-delà de la souffrance, c'est à dire au-delà de l'action et réaction existant en permanence au sein de vos vies. La souffrance vient donc de la séparation. Elle est issue du non vécu que Tout est Un. Alors que veut dire : « Tout est Un » ? Cela signifie, simplement, qu'il y a deux façons de se manifester au sein de ce monde. Une façon ordinaire et habituelle où vous ne pouvez vivre, ni même comprendre, ce que veut dire : « Tout est Un ». C'est un état où vous allez, avec Conscience ou sans Conscience, en permanence, juger et jauger tout ce qui se passe dans votre vie, selon un critère et un seul, qui est celui de la distance existant entre ce que vous vivez, votre ressenti, et le ressenti du reste de l'Univers. En effet, la Conscience ordinaire est effectivement séparée, séparée de la Source mais aussi des autres Consciences, quelles qu'elles soient. L'être humain vit dans sa Conscience. Cette Conscience est enfermée. La Conscience de l'arbre, la Conscience de la fourmi, la Conscience du Soleil, n'est pas la Conscience de l'Homme. Et toute la souffrance vient de là. Toute la souffrance vient d'une identification à quelque chose qui n'existe pas et qui, pourtant, est le support même de votre Éveil et de votre élévation, c'est à dire l'identité, le nom que vous portez ou prénom que vous portez, l'ensemble des facultés que l'être humain manifeste et qui lui font prendre conscience de ce qu'il est.

Au-delà même du ressenti, au-delà même des perceptions, il existe des états de la Conscience où, effectivement, tout est Un. Tout est Un au-delà de la simple appellation mais bien dans la réalité vécue de la Conscience. « Tout est Un » ne peut se vivre qu'à partir du moment où l'Amour devient la chose essentielle dans votre vie. L'Amour n'est pas une appropriation, l'Amour est un don : le don de Soi. Comprendre qu'il n'y a rien de plus petit que la Conscience de sa propre personnalité. Car c'est en devenant petit, et le plus petit, qu'à ce moment-là, la grandeur de l'Amour peut se révéler. Vous ne pouvez, en effet, révéler et dévoiler l'Amour et la Vibration de l'Amour tant que vous êtes quelque chose. Car tant que vous êtes quelque chose, vous êtes séparé des autres choses. Il faut donc aller au-delà de la chose que vous êtes, au-delà de la chose à laquelle vous êtes identifié, au-delà de votre propre corps, au-delà de votre propre Conscience. Ainsi, cela passe par une conduite. Cela passe par des actions et un comportement différent de celui qui est mené habituellement dans la vie. L'être humain est séparé, donc il souffre. C'est la séparation même qui est la cause de la souffrance et donc de la distance et qui implique cette notion même de protection. Car quand la Conscience est tournée sur l'ego ou l'identification à quelque chose de séparé, il y a effectivement besoin de séparer encore plus pour trouver, en quelque sorte, une forme de sûreté et de sécurité, à l'intérieur de cet isolement. La démarche de l'Amour est toute autre car l'Amour est don de soi, l'Amour est ouverture. L'Amour fait partie, je dirais, de cette polarité féminine dont le Commandeur vous a dit que, dorénavant, depuis le passage de la bouche et l'Ouverture de la bouche, vous auriez de plus en plus à manifester au sein de vos vies. L'Amour ne s'approprie rien. L'Amour, c'est effectivement se faire tout petit. Au sein de l'Amour, il n'y a pas de revendication d'aucune sorte. Ce n'est pas pour autant un état de facilité ou de placidité. C'est un état de Conscience où vous vous resituez au sein de l'univers. Mais non plus dans la séparation du grain de sable par rapport aux autres grains de sable mais plutôt comme une non adhésion au principe de séparation et de souffrance. Il y a quelque part, donc, une attitude dans l'Amour de ne plus s'identifier à quelques souffrances que ce soit et surtout celles qui concernent les siennes.

La vie dans la Dualité, faite d'actions et réactions, est une succession, parfois heureuse, parfois malheureuse, de souffrances et de plaisirs. Mais ni la souffrance ni le plaisir ne sont l'Amour. L'Amour est, en quelque sorte, un oubli de soi. C'est, comme disait dans votre Occident le Christ, c'est : « tendre l'autre joue ». C'est un état d'ouverture totale. Alors, bien sûr, me direz-vous, comment tendre l'autre joue quand on a pris un coup ? Je répondrais que vous prenez le problème à l'envers. Commencez d'abord à manifester l'Amour et vous verrez bien qu'à ce moment-là, aucun coup ne peut arriver. Durant ma vie, j'ai manifesté ce principe d'Amour. Croyez-vous qu'une Conscience qui se croirait, à ce moment-là, séparée de moi, ait pu venir m'affronter, me frapper ou me faire souffrir ? Non. Cela fut impossible car l'émanation de ma Présence à moi-même, au sein de l'humilité, au sein de se vivre, en réalité, comme le plus petit, met en branle la majesté de l'Amour, le principe de la Grâce, le principe de l'Unité. Et ainsi, la vie se déroule, en totalité, selon la Loi de Grâce. Rien d'opposé à l'Unité ne peut alors se manifester. La difficulté, aujourd'hui, c'est que la plupart des êtres humains, en Occident comme en Orient, comme ailleurs, vivent en permanence cette notion d'action / réaction. Ce monde qui se termine va entrer dans des phases d'action et de réaction de plus en plus intenses, de plus en plus difficiles. Est-ce pour autant que vous êtes cela ? Est-ce pour autant que vous devez, vous aussi, entrer en action ou en réaction ? Non. Devenez le plus petit. Devenez humble. Nombre d'entre nous se sont exprimés sur l'humilité. Je ne reviendrai pas dessus, mais l'humilité, c'est à dire se considérer comme à la fois le grain de sable, vous permet à la fois d'être le Tout. Mais tant que vous revendiquerez une position intermédiaire, vous serez séparés du Tout et séparés du grain de sable. Vous ne serez alors ni le Tout ni le grain de sable mais simplement dans l'ego et la personnalité.

Être dans l'Amour, c'est tendre l'autre joue. C'est manifester le don dans tout ce qui fait votre vie. C'est changer de regard, même sur ses propres souffrances, même sur les propres affronts vécus au sein de votre vie, par un environnement qui serait contraire à l'Unité et à l'Amour. Car, si cela se manifeste à vous, c'est qu'il y a, en vous, bien sûr, la résonance et la faille correspondant à cette manifestation. Alors, bien évidemment, la personnalité va blâmer l'extérieur plutôt que de rechercher, à l'intérieur, ce qui est la cause de cette mise en œuvre de résonance.

Aujourd'hui, manifester l'Amour, c'est ne plus chercher, non plus, à comprendre mais simplement à Être. Au-delà même de la Vibration et de la perception du Feu du Cœur, il y a un comportement à adopter. Ce comportement est adopté dès qu'il y a un vécu réel de l'humilité, de la capacité à se faire plus petit que le plus petit des grains de sable, afin de devenir le Tout mais sans vouloir devenir le Tout. Car on ne peut vouloir être le Tout. On ne peut simplement que s'y Abandonner. Alors, tant qu'il y a réaction, tant qu'il y a opposition, tant qu'il y a confrontation, bien sûr, l'action / réaction jouera à plein. Bien sûr, il y aura besoin de trouver un bourreau à l'extérieur. Bien sûr, il y aura besoin, toujours, de trouver une justification extérieure. Mais tout cela ne fait qu'entretenir les jeux de la Dualité, le jeu de la personnalité. Si votre point de vue arrive à changer sur toutes les circonstances de votre vie, vous vous désidentifierez, progressivement, de votre propre vie. Cela n'est pas une dépersonnalisation mais cela est une mise en distance par rapport à l'Illusion que vous n'êtes que cette vie et vous permettra alors, petit à petit, de rentrer sous l'influence de la Grâce, de l'Unité, de la Vérité et de la Beauté, prémices à la manifestation de l'Amour.

Aller vers l'Amour, c'est accepter que tout soit Un. Qu'il n'y a pas d'ennemis, qu'il n'y a pas d'amis. Qu'il y a une Conscience Une. Que, quelques soient les circonstances de votre vie, elles seront toujours justes par rapport à votre état du moment car ce sont ces circonstances qui vous conduiront soit à les maintenir, soit à les changer, soit à réagir mais qui, en définitive, vous permettront toujours d'aller là où vous devez aller. Ceci est au-delà de la confiance, ceci est au-delà de l'inaction. C'est l'action juste, celle qui se conforte à : « Tout est Un ».

Vivre l'Unité, c'est ne plus être aucunement dans la Dualité. C'est déjà manifester, même dans l'action extérieure (par Essence duelle), la mémoire de l'Unité. C'est se rapprocher de la Vibration du Feu du Cœur. C'est celle où toute distance est abolie, où vous ne pouvez plus considérer qu'il y a vous et les autres, ou les autres et vous. C'est le moment où vous acquiescez au fait que tout soit Un. Dans ce moment-là, de grandes grâces peuvent commencer à remplir votre vie. Toutes les zones d'ombre et de souffrance qui ont été votre lot, à certains moments de votre vie, ne peuvent plus avoir de prise. Car, en devenant lisse et transparent, vous ne donnez plus prise à une quelconque influence issue de la Dualité. Ceci est un apprentissage mais un apprentissage qui, aujourd'hui, est bien plus rapide qu'auparavant, parce que la Lumière est là, à portée de main, à portée de Cœur, à portée d'œil. Parce que la Lumière remplie ce monde. Alors, bien sûr, il vous appartient, à chaque minute, d'être conscient de cette vérité : « Tout est Un ». C'est en devenant ainsi adepte et pratiquant de ce « Tout est Un » que vous dépasserez votre propre Dualité et votre propre faculté à vous installer au sein de la Dualité, parce qu'effectivement il y a, à ce niveau, un défi. Les mécanismes de vie au sein de ce monde sont, par Essence, duels, par Essence, liés à la prédation, à l'action, à la réaction. Mais c'est quelque chose qui est à transcender et à dépasser. Vous êtes aidés par la Lumière et par la Vibration. Encore faut-il que la personnalité elle-même accepte de ne pas se nourrir de cette Lumière. La personnalité n'a pas à être rejetée ou mise à l'écart, ni nourrie, non plus, par la Lumière. Elle a juste à être regardée pour ce qu'elle est : un véhicule permettant de manifester la beauté, si tant est que celle-ci s'efface devant la majesté de la Lumière.

Alors, « Tout est Un » nécessite l'humilité. Cela nécessite de porter un regard à chaque minute, renouvelé et neuf, à changer de vision, à changer de paradigme, à changer de Vibration, en définitive. C'est accueillir tout ce qui se manifeste à votre Conscience comme faisant partie de vous, que cela soit l'affront, que cela soit le coup que vous recevez physiquement ou psychologiquement, comme la rose que vous accueillez et qui vous est offerte. Cela doit se faire de la même façon : sans indifférence, mais sans réaction. Sans plaisir ou déplaisir mais dans la Joie, car c'est dans l'acquiescement à cette Vérité que vous pourrez vous rapprocher, au plus proche, de l'Amour et de « Tout est Un ». L'Archange Mikaël vous a appelés, à de très nombreuses reprises : « Enfants de la Loi de Un ». C'est à cela que vous êtes appelés. Ce retour à l'Unité passe par une épuration. Ce retour à l'Unité passe par une simplification. Cette simplification rejoint, par de nombreux côtés, l'humilité. Je ne parle pas, bien sûr, de faux-semblants, qui voudraient se définir comme n'étant rien pour être tout car, là aussi, il y aurait une forme de volonté contraire à la simplification. La simplification est liée à l'accueil et au vécu de cet accueil, en toute transparence, en tout détachement, en quelque sorte. Accueillir de la même façon la fleur comme le poing est la seule façon de s'élever au niveau de l'Amour et de manifester l'Unité. Il n'y en a pas d'autre. Alors, certains d'entre vous, mes Frères et mes Sœurs, sont capables, d'ores et déjà, de Vibrer au sein de la Couronne Radiante du Cœur et d'être dans cet Abandon à la Lumière tant et tant défini. Mais, pour cela, il vous faut vous y maintenir car la personnalité a toujours tendance à vous faire sortir de cet état. La volonté d'appropriation de quoique ce soit, de la rose comme du poing, vous éloigne de cette simplification. Vous n'êtes ni le poing ni la rose. Vous n'êtes pas non plus la réaction à ce poing et à cette rose. Vous êtes à la fois bien plus que cela car, comme le disait votre Christ, notre Christ : « Votre royaume n'est pas de ce monde ». Vous parcourrez un monde mais ce monde a été, comme vous le savez, transformé, modifié. Ce monde est beau. Vous avez besoin d'y voir, aussi, la beauté, de la même façon que dans la rose que vous recevez ou dans le poing que vous recevez. Car, en définitive, le poing comme la rose n'a qu'un but et un seul : vous faire découvrir qui vous Êtes.

Au-delà de la satisfaction ou de la colère, au-delà de l'émotion manifestée, il y a quelque chose d'autre. Encore une fois, aujourd'hui, cela est beaucoup plus facile car la Lumière est là. Nombre de protocoles vous ont été communiqués et donnés (par ce canal comme par tant d'autres) pour vous permettre de vous relier. N'oubliez pas que, quels que soient ces protocoles, quelles que soient ces techniques, le plus important reste, et restera toujours, le Cœur. Le Cœur est simple. Le Cœur est don. Le Cœur est Abandon. Tant que vous ne vivez pas cela, vous ne pouvez pénétrer, en totalité, la dimension du Christ. Faire le ménage en soi, c'est accepter de n'être plus rien d'autre que le Tout et le rien, au-delà du Tout et au-delà du rien. Là où se trouve l'espace d'Éternité, ce que j'appellerais la Vibration de l'Éternité, celle où vous sortez de l'espace-temps dans lequel vous êtes enfermés et nous avons tous été enfermés. C'est le moment, en quelque sorte, où vous arrêtez le temps. Et en arrêtant le temps, il n'y a plus de réaction car toute action, même venant apparemment de l'extérieur, est resituée comme faisant partie du « Tout est Un ». Car, en définitive, vous êtes à la fois la rose et le poing qui vous arrivent, vous êtes celui qui la reçoit, vous êtes celui qui s'y oppose, vous êtes le panel et l'ensemble de toutes les réactions possibles à ce qui se passe, à condition de ne pas vous identifier à l'un ou à l'autre, à l'une ou à l'autre. Quand vous sortez de cette linéarité, la distance est abolie. À ce moment-là, vous sortez en Conscience et en Vérité de l'Illusion et vous pénétrez, alors, l'Amour, en totalité, afin d'expérimenter, au-delà de l'Illusion : « Tout est Un ».

Ce que je viens de vous dire, c'est simplement de vous engager, en quelque sorte, dans les espaces extérieurs de vos vies car tous, sans exception, vous vous apercevez que toucher l'Unité, dans les espaces de méditation Intérieure, est de plus en plus aisé, pour ceux qui ont réussi à ignorer, en quelque sorte, leur mental et leurs émotions. Mais néanmoins, dès que la vie ordinaire reprend le dessus, quand vous vaquez à vos différentes activités, quelles qu'elles soient, souvent il existe des éléments qui viennent vous confronter et s'opposer à cet état que vous aviez vécu quelques minutes auparavant. Comme vous l'a dit aussi le grand Commandeur, c'est un apprentissage que vous vivez. Il vous faut, aujourd'hui, réussir à manifester la mémoire de cet état Unitaire et la Vibration de cet état Unitaire, bien au-delà de vos espaces Intérieurs, afin que la Lumière éclose définitivement en ce monde. Alors, là aussi, il faut changer de regard. Et, en changeant de regard, les circonstances de votre vie changeront aussi. Tout ce qui vous semble lourd et pénible, aujourd'hui, n'existera tout simplement plus car vous n'êtes plus identifié ni à vous-même, ni à ce qui est lourd, ni à ce qui est pénible, car tout est Un. Et, à ce moment-là, vous pénétrez la Vibration de l'Unité, même dans la vie extérieure. Ces instants de Grâce, vous apprendrez à les repérer, dans les semaines et les mois qui viennent, car ils deviendront, pour certains et puis de plus en plus pour beaucoup, votre lot quotidien.Ce qui était vécu, jusqu'à présent, à l'Intérieur, dans vos espaces communs de méditation, d'alignement (appelez-les comme vous voulez), pourront se traduire, et c'est le but, aussi dans votre vie la plus ordinaire, afin que l'acte même le plus éloigné, apparemment, de l'Unité, soit vécu au sein de la Conscience du « Tout est Un ». Cela nécessite une bonne dose d'humilité, une bonne dose d'Abandon, de don de soi. C'est cela l'Amour. Et rien d'autre.

Aucune connaissance ésotérique, aucune connaissance spirituelle ne vous sera d'une quelconque aide pour mener à bien cela. Il n'y a que la Conscience pure qui puisse le mener à bien : la Conscience libérée de toute identification. Vous devez transcender et dépasser votre propre identité. Vous devez transcender et dépasser vos propres projections, vos propres croyances. C'est la seule façon de vivre « Tout est Un » et de vous élever. Le point AL a été retourné, le Passage de la bouche a été fait. La période que vous venez de vivre a été, pour beaucoup, difficile à dépasser et à transcender. Mais, comme vous l'a dit l'Archange Mikaël, vous êtes vraiment, appelez ça comme vous voulez, le dernier virage, la dernière ligne droite, peu importe, mais dans les derniers temps d'un temps. Ce qui n'est pas la fin d'un monde mais la fin de la conception d'un monde et de la Vibration d'un monde.

Cette notion d'Abandon à la Lumière est certainement celle qui vous permettra d'élever la Couronne Radiante du Cœur et de vous permettre, le moment venu, d'accueillir l'irruption totale de la Lumière au sein de cette Illusion. Le chemin que vous avez à conduire est celui qui vous mènera à cela pour vous mais aussi, par principe de résonance, pour tous ceux qui le souhaiteront. Il y a, en effet, un effet cumulatif et démultipliant. Aujourd'hui, nombre d'êtres humains se reconnaissent par la Vibration et non plus par les mots, non plus par les séductions ou les atteintes à quoi que ce soit. Favorisez en vous et à l'extérieur de vous ce qui est simple. Allez vers l'évidence car l'Amour est simple et évident. Tout ce qui est compliqué vous éloigne de l'Amour. Et ce qui est compliqué est ce qui n'est pas l'Amour en vous. Rien n'est à rechercher à l'extérieur. Il en est de même pour chacun d'entre nous, quand nous parcourons cette Terre. « Tout est Un » est une Vérité. Il n'existe pas de Conscience séparée ailleurs qu'ici, ailleurs que sur ce plan. Il vous faut redécouvrir et, surtout, revivre cela, non pas comme une idée, non pas comme une croyance mais comme une Vérité, d'abord, de la Conscience, et Vibratoire, ensuite.

Certaines circonstances de certaines vies pourront apparaître plus dures que d'autres mais il n'en est rien. Car, en définitive, il n'existe pas de différence entre la rose et le poing, aucune, si ce n'est de la perspective et du point de vue qui vous fait croire que l'une est agréable et l'autre est désagréable. Car cela appartient, en définitive, encore et toujours, au monde de l'Illusion, au monde de la Dualité. Vous avez à dépasser et à transcender cela, afin de vous élever toujours plus en Vibration, afin de rejoindre le point AL (celui qui se manifeste, à l'heure actuelle, au niveau de votre nez et sur l'arête du nez). Aujourd'hui, plus que jamais, vous êtes appelés à rejoindre et à manifester l'Unité : « Tout est Un ». Il faut, pour cela, une bonne dose d'humilité, une bonne dose d'Abandon et de don de soi. Il n'y a pas d'autre alternative. Ailleurs, se trouve uniquement l'ego qui, lui aussi, veut se nourrir de la Lumière pour la faire sienne. Vous êtes la Lumière du monde mais vous n'êtes pas la Lumière du monde, car vous êtes la Lumière au-delà du monde. Alors, Frères et Sœurs, changez votre regard et le monde changera. Changez votre attitude et tout deviendra de plus en plus simple, au sein de l'Amour, de la Couronne Radiante du Cœur. Voilà les quelques mots que je voulais Vibrer avec vous et communier avec vous. Alors, si, parmi vous, dans cette assemblée, il existe, par rapport à ce que je viens d'énoncer, des interrogations, des questionnements, nous allons tenter ensemble d'y répondre.

Question : les sept paliers Vibratoires sont-ils sept étapes vers l'Amour total ?
Chère Sœur, on peut dire ça ainsi. Effectivement, il y a sept paliers. Mais il ne faut surtout pas imaginer que ces sept paliers doivent se gravir les uns après les autres. Cela était le cas voilà quelques décennies. Aujourd'hui, les sept paliers peuvent être franchis en même temps, selon votre capacité à vous Abandonner, à vous donner vous-même à la Vie et à l'Amour. Bien évidemment, le plus souvent il existe, de manière concomitante à votre changement d'attitude, des paliers Vibratoires. Mais aujourd'hui (quand je dis aujourd'hui c'est depuis peu de temps, depuis quelques mois) vous avez la possibilité de transcender tout cela, d'un seul coup et d'un coup, d'un seul, simplement par l'humilité, par l'Abandon et le don, par l'Amour. Vous devez, pour cela, devenir, en totalité, transparent et devenir le plus petit d'entre les plus petits. Car c'est en vous extrayant de la grandeur de ce monde, de la grandeur de l'ego, que vous pénétrez la grandeur de l'Amour. Si vous devenez l'Amour, vous êtes nécessairement le plus petit, ici. Et le plus petit est au Service du Tout. Ces sept paliers ne doivent pas être vus comme quelque chose à gravir mais quelque chose qui, aujourd'hui, peut s'installer instantanément. Car celui qui adopte le point de vue que je viens de donner, à partir du moment où il perçoit la Couronne Radiante de la tête, va très vite s'installer dans le rayonnement de la Couronne Radiante du Cœur. Il faut changer de regard. Il n'y a pas l'autre et vous. Il n'y a pas vous et l'autre. Tout est Un. « Tout est Un » est une réalité de la Conscience, une réalité Vibratoire et, avant tout, la réalité de l'Amour.

Question : que peut signifier recevoir un choc physique au niveau du point IS ?
Tout ce qui a été vécu, maintenant comme dans votre passé, au niveau de l'un de ces points ou de l'une de ces zones, illustre, en totalité, le principe de résonance et d'attraction, vous permettant, aujourd'hui, de dépasser ce qui a été vécu au niveau de ce choc. Il n'y a pas tant à chercher une explication, là aussi, qu'à en accepter ce que cela signifie, au-delà de la compréhension, mais simplement que ce n'est que l'illustration du principe d'attraction et de résonance qui, pour vous, a été utile au moment où cela est arrivé. Tout est Un. Encore une fois, il n'y a pas de différence entre le poing et la rose. L'important est ce qui est à parcourir au niveau de la Conscience et non pas le moyen pour y arriver.

Question : le bien et le mal sont-ils la même chose, dans le jeu de la Dualité ?
Cher Frère, en s'élevant au niveau de l'Amour, il est évident que le bien et le mal participent de la même réalité. Une réalité qui est faite pour séparer et opposer. Le principe même de la Dualité a consisté à séparer le bien et le mal, qui n'existent, en définitive, qu'au sein de cette Dimension appelée dissociée. Dans les espaces multidimensionnels règnent la félicité, la Joie. Il n'y a pas de place pour la discrimination. Il n'y a pas de place, non plus, pour la séparation. Tout est Un. Seule la Conscience, la Vibration et « Tout est Un » est importante. Il n'y a pas de place pour le bien, de même qu'il n'y a pas de place pour le mal. L'Unité est au-delà de ce bien et de ce mal. Le bien et le mal est effectivement une création existant uniquement au sein de la matrice. Rappelez-vous que votre regard, sur ce monde comme sur les autres mondes, est lié au principe même de cette Illusion et de cette falsification. Ainsi, dans les autres Dimensions, il n'existe pas de naissance parce qu'il n'existe pas de mort. Tout est Un. Un être, quelle que soit son origine stellaire et Dimensionnelle, parcourt librement l'ensemble de la Création. Il n'y a pas de temps. Cela est, certes, difficile à appréhender, même par votre Conscience. Il n'y a que quand vous pénétrez les espaces Unitaires que vous commencez à vivre cela, sans pour autant vous extraire, en totalité, encore, de cette Dualité. Encore une fois, là aussi, il y a un apprentissage. Vous ne passez pas d'une réalité à une autre, instantanément. Vous ne passez pas de la limitation à l'illimité, d'un coup, d'un seul, même s'il existe des moments repérables, au sein de cette transformation, que l'on peut éventuellement appeler palier (ou switch, selon certains langages). Mais la pénétration, totale et entière, au sein des mondes du « Tout est Un » vous fait découvrir des espaces où il n'y a pas de barrières et, surtout, où il n'existe aucune séparation et aucun enfermement. Cela est difficile, même, à envisager, pour une Conscience qui a été enfermée. C'est pour ça que la seule façon d'en sortir est de le vivre et non pas de le penser ou de l'imaginer.

Question : la matière telle que nous la connaissons n'existe que dans la 3ème Dimension ?
Chère Sœur, la matière (ce que l'on pourrait appeler la matrice carbonée) existe sous des formes dites Unifiées, c'est à dire non séparées, où la Conscience est libre. Qu'est-ce que ça veut dire qu'une Conscience libre, au sein des mondes dit carbonées Unifiés ? Cela veut dire simplement que la Conscience est, à la fois, dans le corps carboné mais aussi dans le corps d'Éternité, dans le même temps, dans le même espace, dans tous les temps et dans tous les espaces. Ainsi, il existe des mondes de Vibrations beaucoup plus rapides que les structures dites carbonées, évoluant au-delà de cette matière. Mais tout est matière. Même la Source est matière. Dire que l'Esprit n'a pas de matière est une vision bien fragmentaire de la Vérité. Car nous avons autant de densité que vous, exprimée sur un autre mode et, surtout, dans un autre temps qui n'est pas le vôtre. Nous baignons dans la Lumière, pouvons-nous dire. Vous baignez dans l'Ombre. Et pourtant, la porte de sortie est en vous. Ce dont je parle n'est pas une fuite de ce monde car c'est en étant dans ce monde que vous transcenderez ce monde, pas en le fuyant. C'est pour ça qu'il vous faut vous installer, en totalité, dans le présent. Ne plus être soumis aux lois d'action / réaction, c'est ne plus être soumis aux conditionnements. C'est ne plus être soumis à la réaction par rapport à une rose ou un poing qui arrive. C'est accepter l'intelligence de la Lumière. Cela nécessite, effectivement, une forme de dépassement ou, plutôt, de transcendance de la condition de l'ego séparé. Les changements Dimensionnels, pour la Conscience de la chenille, peuvent être envisagés comme très difficiles. Les changements Dimensionnels, dans les mondes Unifiés, se font instantanément, sans même y apporter quoi que ce soit au niveau énergétique ou au niveau Conscience. Parce que cela est naturel.

Question : à quoi faut-il être vigilant, quand on est en couple, pour vivre cet Amour ?
Il faut bien accepter, et comprendre, et vivre, que ce n'est pas dans une relation de couple, fut-elle la plus belle, que se trouve l'Unité. L'Unité se trouve en Soi et uniquement en Soi, au-delà du soi. Cela ne veut pas dire qu'il faille rompre toute relation. Cela veut dire simplement que, quelle que soit la relation (qu'elle soit une relation de parent à enfant, qu'elle soit une relation de couple), toute relation met une distance, même la plus harmonieuse, car au sein de cette Dimension, vous ne serez jamais l'autre. Il n'y a qu'en Conscience que vous pouvez devenir l'autre. Encore faut-il que l'autre ne soit pas face à vous mais en vous. Quand je parle de cela, je parle de Vibration. Le couple, la notion de famille, n'existe que dans cette Dimension. Ce qui est appelé les principes de filiation, au niveau spirituel, lié à vos lignées, n'ont strictement rien à voir avec des notions génétiques, au sens où vous l'entendez, qui correspondent à un enfermement. Il faut se libérer du connu, il faut se libérer de toute relation pour pénétrer la relation à l'Un. La relation à l'Un ne peut se trouver dans une relation d'Être à Être. Elle ne se trouve que si les deux ont dépassé la relation de couple ou de Dualité. Or l'Unité ne peut se trouver que soi-même face à soi-même. Devenir Tout nécessite de ne pas devenir que l'autre. Il existe, pour de nombreux couples, aujourd'hui, des facteurs de dépassement qui sont liés, là aussi, encore une fois, à l'appropriation. Il vous a été dit, par de nombreux poètes, que vos enfants ne sont pas vos enfants. De la même façon, l'autre élément du couple constitué n'est pas vous. Mais vous êtes lui, pourtant, à un autre niveau. Et, pour cela, il faut dépasser même la notion de couple. Quand vous êtes dans les espaces multidimensionnels, votre Conscience fusionne avec toute Conscience. Il n'y a pas de barrières, il n'y a pas de limites, il n'y a pas d'enfermement au sein d'une relation, quelle qu'elle soit. Comprenez bien que toute relation, dans cette Dimension, un jour ou l'autre, vous enfermera. Sinon les couples seraient éternels, n'est-ce pas ?

Nous n'avons plus de questionnements, nous vous remercions.
Frères et Sœurs, que la Grâce et l'Amour soient en nous, afin de manifester l'Un. Daignez accueillir ma bénédiction. Tout est Un.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page