Autres Dimensions

Sois qui tu es

Accueil > MESSAGES A LIRE - > MA ANANDA MOYI

MA ANANDA MOYI

27 octobre 2011

pdf

Je suis MA ANANDA MOYI. Frères et Sœurs, sur cette Terre, daignez accueillir mes bénédictions et la Grâce de la Lumière. Je viens avec vous, aujourd'hui, non pas tant pour expliquer, encore, la Conscience, mais plus pour échanger avec vous, au-delà des mots, afin d'établir une Communion intime et une compréhension, au-delà des simples mots, justement de ces trois mots qui sont : le Présent, l'Unité et le Soi.

Dans la période que vous vivez, et dans ces processus qui sont en cours, sur la Terre comme en beaucoup de Frères et Sœurs, peut-être qu'il est bon d'essayer de clarifier, encore plus, si cela peut l'être, ces trois mots. Car, au-delà de leur définition et au-delà de leur conception, ils sont, effectivement, les mots qui (au-delà des cultures, au-delà des siècles) ont été le plus souvent employés pour essayer de correspondre, au mieux, à l'Éveil, à la nouvelle Conscience. En fait, à ce que les êtres, qui sont venus avant vous, ont pu vivre, lors de cet état particulier, quand ils touchent l'Être. Alors, aujourd'hui, plutôt que de longs discours, nous allons essayer, ensemble, d'échanger par rapport à ces trois mots. Et exclusivement par rapport à ceux-là. Et, de manière très générale, car je me doute bien que, quelles que soient les expériences que vous avez vécues ou que vous vivez, tant que ces expériences ne sont pas installées, à demeure et en permanence, il est très habituel que l'on se pose quelques questions. Bien sûr, dès l'instant où la permanence de l'Être est obtenue, comme vous le savez, les questions disparaissent d'elles-mêmes, en totalité. Mais peut-être qu'il est, pour certains Frères et Sœurs, ici et ailleurs, des questions qui se posent, justement, pour favoriser les mécanismes de la Réalisation de l'Être.

Alors, nous allons prendre le temps (parce que nous l'avons) de faire le tour de vos questions. Tout en sachant pertinemment que vos questions sont les questions de vos Frères et de vos Sœurs, partout, où qu'ils soient sur cette Terre, quelles que soient leurs croyances, quelles que soient leurs expériences, quelle que soit leur culture, leur éducation. Parce que, bien sûr, à l'heure actuelle, sur Terre, il est un processus collectif particulier qui se déroule, à nul autre pareil dans l'histoire de l'humanité. Et par rapport à ce qui se déroule, bien sûr, la Conscience est amenée à, en quelque sorte, se repositionner, se redéfinir, non pas tant à travers une définition mais, bien plus, par rapport à son propre vécu, à sa propre mutation. Alors, j'écoute vos interrogations concernant le Présent, le Soi et l'Unité. J'essaierai de vous communiquer du mieux que je le puisse, par ma Présence, la Communion de Lumière correspondant aux mots que je vais prononcer. Nous pouvons maintenant avancer ensemble, je vous écoute.

Question : pourquoi avoir choisi d'associer ces trois aspects : Présent, Soi, Unité ?
Parce que ces trois mots sont les mots qui peuvent définir, si tant est que l'on puisse les définir, la nouvelle Conscience, l'état Turiya, la Réalisation de l'Être. Parce que ce sont ces trois mots, au-delà de toute notion culturelle, qui vont peut-être au mieux exprimer ce qu'un être, qui vit cela, va essayer (quand on lui pose la question) de traduire. J'ai, bien évidemment, évité les mots qui auraient trop une connotation occidentale ou orientale, mais il est, bien sûr, évident, que parler d'Unité, parler de Samadhi, de CHRIST, de Lumière Blanche, de Turiya, est exactement la même chose. Mais pour être le plus logique et être le plus Universel possible, ces trois mots sont a priori ce qui, au niveau de notre Assemblée des Étoiles, est le plus à même, dans votre langue comme en d'autres langues, d'évoquer, pour vous, ce qu'est cette Conscience nouvelle, aussi bien à titre individuel qu'au niveau collectif de l'humanité.
Chaque mot, chacun de ces trois mots, Véhicule un contenu qui ne peut prêter à confusion. Bien plus, par exemple (comme vous le savez) que les mots Amour ou Lumière, qui sont, fort logiquement et fort naturellement, colorés par l'expérience de chaque personne, par l'expérience de chaque culture et de chaque vécu, collectif ou individuel. Ainsi, ces trois mots (Présent, Unité et Soi) échappent à cette différence véhiculée, parce qu'ils peuvent être appréhendés au-delà de tout dogmatisme, au-delà de toute compréhension sous-entendue, liée à un modèle culturel ou même spirituel. Dire « le Soi », n'est pas tout à fait la même chose, même si la Vibration est la même, que de dire « l'Atman ». Dire « l'Unité » est la même Vibration, mais n'est pas tout à fait la même chose que de dire « Dissolution Brahmanique », etc, etc. Nous avons donc choisi des mots qui peuvent, à la perfection, s'illustrer en dehors de tout dogmatisme (de toute chapelle, je dirais) ou de toute culture. Voilà pourquoi le choix de ces trois mots plutôt que d'autres mots. Parce que les trois, aussi, se réfèrent à une même résonance, inscrite dans le corps, dans le Temple du Cœur : ce sont, en quelque sorte, les trois attributs qui peuvent, au mieux, exprimer ce qu'est le vécu du Feu du Cœur.

Question : peut-on dire que l'Unité est basée sur l'Amour, dans la mesure où l'Amour Unifie tout, dans tous les Mondes, dans toute la Création ?
Mon Frère, l'Amour, dans son sens le plus direct, est à la base même de ce qui est appelé la Vie. L'Amour serait, en quelque sorte, la synthèse et la réunion de l'Unité, du Soi et du Présent, mais sans aucune coloration liée, justement, à l'expérience vécue par chaque Frère et Sœur, profondément différente de l'Amour. Dégagé, en quelque sorte, de toutes les connotations affectives, émotionnelles, mentales, propres à chacun, selon le vécu de chaque Frère, de chaque Sœur. Ainsi, l'on peut dire que l'Amour, au sens le plus authentique (Vibral, comme cela a été appelé), est la réunion et la conjonction du Présent, de l'Unité et du Soi.
Le mot Amour a tellement été usurpé pour définir tout autre chose, au sein de la personnalité et de l'expérience. Car l'amour, sur ce monde, privé de LA SOURCE, de cette connexion Lucide et Consciente à l'Unité, ne peut se traduire, comme cela vous a été dit, que par un manque à combler (voir sur notre site la canalisation de FRÈRE K du 26 octobre). Et bien sûr, si j'emploie le mot Amour, chacun va comprendre quelque chose qui lui est propre. Alors que si j'emploie le mot Présent, le mot Soi, le mot Unité, et leurs Vibrations qui correspondent, vous ne pouvez y adjoindre autre chose. Parce que, justement, l'Unité, le Soi et le Présent ne vous sont pas accessibles, en totalité (pour la plupart d'entre vous), tant qu'ils ne sont pas, en quelque sorte, actualisés, révélés, mis à jour au sein même de la Conscience. Et cela, donc, va éviter les distorsions. Mais, effectivement, celui qui vit l'Unité, le Soi, qui est Présent, découvre la Vérité de l'Amour. Mais d'un Amour qui n'a pas besoin d'une quelconque projection, d'une quelconque identification ou d'une quelconque supposition. L'Amour existe à différents étages, dans différentes octaves. Le Soi n'existe que dans le Soi. L'Unité n'existe qu'en elle-même et le Présent n'existe qu'en lui-même.

Question : pourriez-vous développer sur la relation entre le Soi et l'Unité ?
Le Soi est Réalisé (Conscientisé, est le mot le plus exact) dès l'instant où la Conscience se situe, non plus dans la séparation et la fragmentation mais, justement, dans cet état d'Unité. Le Soi et l'Unité, et le Présent, sont les trois côtés, les trois facettes d'une même réalité. Le Soi et l'Unité ne peuvent se trouver que dans le Présent. Le Présent comporte le Soi. Le Soi est Présent et est Unité. L'Unité est le Soi et est le Présent. Chacun de ces mots implique l'autre. Et la relation qui existe (comme je l'ai dit) est, en quelque sorte, trois façons de dire l'Amour, au sens authentique et non altéré.
L'Amour (au sens Vibral) est une inversion totale. L'amour, quand nous sommes présents sur Terre, a tendance à être projeté, de manière continue. Il est envisagé comme une relation, quelle qu'en soit la forme, comme une communication. L'Amour (au sens Vibral) est un état qui induit la Grâce de l'Être, et qui manifeste le Soi dans l'Éternel Présent. Dans la Présence et le Présent, il y a aussi l'immédiateté de l'Instant, qui ne peut être assimilé à un autre instant, et cet Instant est vécu, par la Conscience, comme indissoluble de l'Éternité. Le temps n'apparaît donc plus comme linéaire, mais bien comme englobant, comme inscrit dans le même temps, appelé le Présent. Ce principe de Retournement de l'amour se traduit par la découverte ou la redécouverte de l'Unité, entre Soi et tous les autres Soi, entre Soi et l'ensemble de l'Univers. Puisqu'à ce moment-là, ne peut plus exister aucune séparation, aucune distance, aucune souffrance et aucun manque.
C'est donc bien plus qu'une relation, entre chacun de ces mots, mais cela est, surtout, ce qui est le plus à même de faire Vibrer, en vous, un certain nombre de structures physiques, cellulaires, Vibratoires, énergétiques, et au sein même de la Conscience. Le Soi peut aussi, et bien sûr, s'opposer au « moi », au « je ». Il exprime donc un autre octave, là aussi, de manifestation de la Conscience. Et ce Soi implique la Présence, le Présent et l'Unité. On peut dire, donc, que chacun de ces mots s'implique l'un l'autre, dans la même réalité.

Question : Vibrer, en nous, est Vibrer en notre corps, notre notre personnalité ou notre ego ?
Mon Frère, la personnalité et l'ego ne peuvent jamais Vibrer. Ils ne peuvent que s'émouvoir, et donc faire circuler de l'énergie. La Vibration n'est pas une énergie qui circule, c'est un état, justement, de Présent. Cette Vibration peut être définie, justement, comme une absence de mouvement, comme une absence de circulation, comme une absence d'émotion. Bien sûr, l'ego a tendance à vouloir s'emparer de cette Vibration, pour la faire sienne. La Vibration de l'Être, ne peut être accaparée, ni possédée par quoi que ce soit, puisqu'elle fait appel, justement, aux vertus et aux caractéristiques qui sont diamétralement opposées à l'ego et à la personnalité. L'ego est opaque : il ne connaît pas la Transparence. L'ego n'est jamais simple : il cherche toujours la complexité car il est complexe. L'ego ne connaît pas l'Humilité, ou alors, il ne fait que traduire une fausse humilité. Et enfin, l'ego ne peut jamais être un Enfant. Ainsi donc, le Soi s'oppose formellement au "je" et au "moi", non pas tant comme une opposition de contradiction mais, justement, une opposition de Vibration. L'ego ne connaît pas le Présent, il est en permanence en train de prendre des repères, dans l'expérience passée ou dans la projection dans un futur. Il échafaude et il bâtit des hypothèses, en permanence. Le Soi n'a que faire des hypothèses, n'a que faire d'hier, n'a que faire de demain, car il est plongé dans autre chose. L'ego ne peut appréhender, ni connaître, ni vivre, l'Unité, parce qu'il est bâti sur le principe de Dualité, et cette Dualité s'exprime, en permanence, dans la vie, en tant que Bien et Mal.
Ainsi donc, tout oppose l'ego et la personnalité, au Soi : dans les mécanismes de fonctionnement, mais aussi dans tout ce qui va en découler, dans les attitudes dans la vie. L'ego ramène tout à soi, mais au sein du Moi. Le Soi est dans la Transparence la plus totale et ne ramène rien à lui, si ce n'est qu'il a trouvé la Source de l'Amour, qui est, bien sûr, lui-même, mais dans un Espace et un Temps qui n'a rien à voir avec l'espace et le temps de la personnalité et de l'ego. L'ego, par définition, est limité, fragmenté, et ne se bâtit qu'à travers la peur, à travers la volonté de bien et d'amélioration. Le Soi n'a rien à bâtir car il Est, de toute Éternité, et il est totalement indépendant de toute construction, de toute projection. Il n'a besoin de rien d'autre que d'Être, et de manifester la Transparence et l'Amour. Non pas comme quelque chose à rechercher (comme quelque chose à bâtir qui s'inscrit dans une recherche, et donc dans un temps) : il n'y a pas de chemin, il n'y a pas de recherche. Il y a juste, justement, à arrêter tout cela, pour vivre le Soi. Tant qu'il y a recherche, tant qu'il y a question, tant qu'il y a doute, il y a ego, parce que le Soi ne peut jamais douter, de quoi que ce soit. Il ne connaît pas le doute et il ne peut le connaître. Il n'a pas de question parce qu'il Est la réponse.

Question : quelles sont les différences et les liens entre l'Esprit et le Soi ?
L'Esprit comprend les caractéristiques, globales et majeures, du Soi, de l'Unité et du Présent. L'Esprit possède, en plus, une Dimension autre que ce corps de chair. L'Esprit est, pour vous (et pour nous, quand nous avons été incarnés) immatériel, parce que invisible, Inconnu et situé dans d'autres Sphères. L'Esprit est, dans d'autres Dimensions, un Corps. Un Corps avec sa densité (qui lui est propre), une forme (qui est au-delà de la forme, telle qu'elle est définie sur ce monde), une coloration (si l'on peut dire, qui n'est pas une coloration de l'âme, mais bien plus un état Dimensionnel particulier, mais qui n'est pas cloisonné ou limité). L'Esprit est le Soi. L'Esprit est l'Unité. L'Esprit est le Présent. Mais, au-delà de cette Dimension, il est aussi un Corps. Un Corps Ouvert, non fermé, non fragmenté, et surtout non isolé. Il est donc relié à la Communion et à la Grâce, en permanence, à la Vie et à LA SOURCE. L'Esprit est Éternel. C'est donc un Corps Éternel qui ne peut disparaître : il ne peut que se transformer. Il ne peut que suivre le Soi, car il est, en quelque sorte, son Véhicule.

Question : l'Esprit habite-t-il d'autres corps, dans cette Dimension ou d'autres ?
De manière la plus générale possible, sur ce monde, à un corps correspond un Esprit. Mais, en d'autres Mondes Unifiés, l'Esprit n'est pas tributaire d'un Corps, même s'il est un Corps, parce que ce Corps est mutable et parce que ce Corps n'est pas fermé, ni localisé.

Question : comment faire durer les moments d'Unité que l'on peut parfois vivre ?
Il n'y a, justement, rien à faire. Il y a à se maintenir dans cet état, à se maintenir dans l'Être, dans cette Vibration, comme cela a été dit par le Commandeur (ndr : O.M. AÏVANHOV) et par d'autres Anciens, et aussi par certaines de mes Sœurs Étoiles. Il y a, en quelque sorte, un processus d'apprentissage, qui est particulier. Parce qu'il tient à la texture, en quelque sorte, des temps particuliers que vous vivez, qui sont en relation et en prise directe avec un processus qui ne concerne plus seulement un individu (selon son chemin antérieur) mais qui concerne la totalité de la Terre, et donc des Consciences qui y sont présentes. Pour la plupart d'entre vous, la Réalisation totale et entière du Soi signifie, aujourd'hui (parce que vous êtes dans ce Temps), la Fusion ou la Transmutation dans le Corps d'Êtreté (ou Corps de l'Esprit). Et qui signifie (ou qui signifierait) la disparition totale de ce corps et de cette personnalité. Qui, comme vous le savez peut-être, doit attendre un moment collectif particulier, qui est lié à la fois à des évènements d'ordre cosmologique, astronomique et, bien sûr, planétaire.
Certains, toutefois, ont la capacité à s'installer dans l'Unité, le Soi et le Présent, de manière plus durable que d'autres, parce que la Transparence (qui est en prise directe avec l'Abandon à la Lumière, à la Porte du CHRIST) est plus achevée, en quelque sorte, au sein de la personnalité. La personnalité tend à devenir, pour ces êtres là, Transparente. Elle tend donc à ne plus retenir la Lumière, à ne plus la freiner. Ceci est directement issu, bien sûr, de comportements même de la personnalité, où la peur a été (non pas par une quelconque volonté) Transcendée et éliminée, où l'Amour se rapproche de sa définition la plus Vibrale et perd toutes ses caractéristiques personnelles. Et où l'ego (la personnalité, le « je », le « moi ») ne revendique plus rien, pour lui-même. Pour ces Frères et ces Sœurs là, il est plus facile de se maintenir dans l'Être, donc de vivre les trois facettes de l'Être : le Soi, l'Unité et le Présent.
Mais il faut bien accepter que ce n'est pas quelque chose qui est à rechercher, mais que c'est vraiment quelque chose à quoi il faut s'Abandonner. Tant qu'il existe (et même au sein de la personnalité) une volonté propre du « je » et du « moi » à vouloir vivre la Lumière, de manière systématique, la personnalité va s'approprier la Lumière, dans une non Transparence et dans une opacité. Dit autrement, le Soi, l'Unité et le Présent, c'est devenir soi-même cette Lumière, mais ne pas utiliser cette Lumière pour autre chose que la Lumière. La difficulté réside, effectivement, à ce niveau. Parce que l'âme humaine est ainsi faite, et ainsi tournée, sur la Plan Vibratoire, qu'elle est polarisée vers l'incarnation et non pas vers l'Esprit. Dit autrement, comme CHRIST l'avait dit : "votre Royaume n'est pas de ce monde". Or, la personnalité veut, à tout prix, établir son royaume avec la Lumière, ce qui, bien sûr, ne peut arriver. Jamais.
L'effacement et la Transcendance du « moi », du « je », est un Sacrifice. Et cette Crucifixion (ce Passage de la Porte Étroite, de l'ego au Cœur, de la Nouvelle Fondation de Vie), ne se réalise que si l'ego capitule, en totalité. Et d'ailleurs, dans les expériences de Lumière, avant cette période collective (et pour certains êtres, aussi, Frères et Sœurs qui sont les plus mûrs pour vivre cela), il n'y a que lors d'un évènement particulier, où l'ego capitule (par la méditation, par une expérience aux portes de la mort), que se révèle la Lumière, pas autrement. Il existe, aujourd'hui, certains Frères et Sœurs qui vivent la Lumière, de manière instantanée. À ce moment-là, comme je l'ai dit, les comportements changent, du tout au tout. Le Frère ou la Sœur qui vit cela, de manière impromptue et spontanée, ne peut plus faire usage de ses capacités habituelles. Tout est transformé. Mais tant que l'ego est présent et qu'il croit diriger, contrôler ou maîtriser, la Lumière ne peut pas être vécue. Parce que la Lumière, le Soi, l'Unité, le Présent, est très exactement l'antithèse (comme je l'ai dit) des principes même de l'ego et de la personnalité. Il ne faut pas en comprendre, pour cela, que vous devez tuer l'ego, parce que vous ne changeriez pas d'un iota l'état dans lequel vous êtes. Car qu'est-ce qui voudrait tuer l'ego, si ce n'est l'ego ? Qui, bien sûr, ne peut jamais se tuer. Il ne peut, comme je l'ai dit, que capituler, devenir Transparent à la Lumière. Les Quatre Piliers du Cœur, qui vous ont été communiqués, et qui ont été activés, sont destinés, en quelque sorte, à vous favoriser cet état.

Question : si cet état ne peut pas s'atteindre par la volonté personnelle, peut-il s'atteindre par tous les protocoles communiqués, en particulier, sur les Portes ?
Tout ce qui vous a été communiqué, que cela soit par UN AMI (concernant le Yoga de l'Unité), que cela soit par les éléments nouveaux sur la falsification (qui vous ont été apportés par FRÈRE K), les témoignages qui vous ont été donnés (par ma Sœur GEMMA, ou par HILDEGARDE ou d'autres), ne sont que des témoignages. Les exercices, les gymnastiques, la méditation, la prière, tout ce que l'on peut imaginer, peuvent être des aides, mais à condition de bien saisir que ce ne sont jamais des buts, mais des moyens. Et que même ces moyens ne vous feront jamais passer la Porte Étroite. Jamais. Il n'y a que des moyens pour vous approcher de cette Porte. Il n'y a pas d'autre façon, que de s'Abandonner à la Lumière, que d'accepter de vivre, symboliquement, sa propre mort, l'abolition de toute volonté, l'abolition de tout Moi, l'abolition de toute peur, de toute opacité à la Transparence. C'est cela qui a été appelé, à de très nombreuses reprises, l'Abandon à la Lumière, et comme l'a dit le CHRIST : "je remets mon Esprit entre tes mains". C'est concevoir, accepter et vivre, que l'éphémère n'est rien devant l'Éternel, et devant l'Éternité.
Tant qu'il y a une volonté de préhension ou de compréhension, ce n'est que l'ego qui parle. La différence essentielle, par rapport à une époque antérieure à l'arrivée de la Lumière (il y a une ou deux générations), c'est qu'aujourd'hui ce processus est beaucoup plus facile. Parce que vous n'êtes pas astreints à monter vers la Lumière, mais c'est la Lumière qui est descendue jusqu'à vous. Simplement, il reste à le Conscientiser. Et le Conscientiser, c'est faire cesser toute volonté, c'est faire cesser tout acte de personnalité. C'est s'Abandonner à la Lumière. Croire qu'un exercice ou qu'une pratique va vous conduire à l'Éveil, si cela était vrai, vous seriez des centaines de millions sur Terre, et l'ensemble de l'humanité aurait déjà vécu l'Éveil, et ce n'est pas le cas. Même si ce processus d'aujourd'hui est un mécanisme ouvert à tous, parce que les conditions initiales, préalables, sont totalement différentes, depuis une génération ou deux générations. Tant que vous n'êtes pas Humble, tant que vous n'êtes pas Simple, tant que vous n'êtes pas Transparent et tant que vous n'êtes pas dans cette Voie de l'Enfance, le Cœur ne peut vous permettre de vivre le Soi, l'Unité et le Présent. C'est le mental qui cherchera toujours, par la compréhension, à s'approprier la Lumière. La Lumière n'est jamais une appropriation, c'est une restitution, c'est une Transparence totale.
L'ego qui s'est créé (je ne reviendrai pas sur les circonstances historiques ou sur les mécanismes, peu importe), mais l'ego, au fur et à mesure de ce qui a été appelé l'incarnation, les incarnations, les réincarnations, s'est peu à peu cristallisé. L'âme est descendue de plus en plus, Vibratoirement, sur des mécanismes d'action / réaction (quels que soient les noms qui peuvent être donnés, en Orient comme en Occident, ou comme dans toute époque). Le principe même de l'action / réaction, qui est la loi de ce monde, est en totale contradiction avec la Loi de l'Esprit. Vous ne pouvez accéder à cet Inconnu tant que vous maintenez quoi que ce soit de Connu, et ce qui vous est le plus Connu, bien sûr, c'est la personnalité, votre personne, votre Moi, mais qui n'est pas le Soi. Le Soi n'est pas au bout d'un chemin, il n'est pas non plus demain, il n'est pas non plus (bien sûr) hier, mais il est (comme cela a été dit) dans l'Instant Présent. Or l'ego n'est jamais dans le Présent, parce que dès l'instant où le mental écoute, il cherche à comprendre, et donc, il ne peut être dans le Présent parce qu'il est déjà dans l'instant suivant. Il en est de même pour les émotions, et il en est de même pour tous les fonctionnements de ce qui est limité au sein de la personnalité.
Il n'existe aucun mécanisme présent au sein de la personnalité qui permette de vivre l'Unité, le Soi et le Présent. Tous ces mécanismes, sans aucune exception (références au passé, ascèse ou apprentissage), doivent disparaître. Parce que même celui qui suit une ascèse se rapproche, comme je l'ai dit, de la Porte Étroite, mais jamais l'ascèse, elle-même, ne fera franchir la Porte Étroite. La seule façon de la franchir est le Sacrifice et la Crucifixion. Il ne peut y avoir de Résurrection (c'est-à-dire de manifestation de la Conscience de l'Être, Réalisation, Éveil du Soi, de l'Unité et du Présent) tant que les éléments qui ne sont pas le Soi, l'Unité et le Présent sont majoritaires. Et ce qui conduit la personnalité est, très exactement, l'antithèse du Soi, de l'Unité et du Présent. Les conditions préalables, de faire taire le mental, les émotions (par la méditation, par la prière, par l'état Intérieur), sont des conditions préalables : ces conditions préalables sont utiles, mais elles ne seront jamais le Passage de la Porte.

Question : il a été dit que notre âme ne connaissait pas notre Esprit. Est-il possible, par une Intention particulière, de faire en sorte que, justement, notre âme connaisse notre Esprit ?
Oui, cela a été expliqué par FRÈRE K (ndr : voir sur notre site la canalisation de FRÈRE K du 7 juillet 2011 concernant le déploiement de la Lumière sur l'axe latéral antérieur droit, ainsi que la description des Sentiers correspondants (Portes AL, VISION, PRÉCISION) dans la rubrique « Protocoles à pratiquer - Reconstruction du Corps de Résurrection »). C'est le Retournement de l'âme, de la Vision et de l'Attraction, vers l'Esprit. C'est le Renoncement. C'est le même mécanisme que je viens d'expliquer. Il n'y a pas d'autre voie, il n'y a pas d'autre possibilité.

Nous n'avons plus de questionnement, nous vous remercions.
Frères et Sœurs de cette assemblée, je rends Grâce pour notre Communion. Je resterai Présent, en vous (parce que j'y suis), pour la période commune de Communion. Je vous adresse la Plénitude de la Grâce et de la Joie. Communions avant que je ne m'établisse en vous.

... Effusion Vibratoire / Communion...

À bientôt.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page