Autres Dimensions

Sois qui tu es

Accueil > MESSAGES A LIRE - > O.M. AÏVANHOV - 1/2

O.M. AÏVANHOV - 1/2

27 septembre 2009

pdf

Eh bien, chers amis, je suis extrêmement content de vous retrouver et, pour certains d'entre vous, de vous dire bonjour pour la première fois. Alors, mon nom, quand j'étais incarné, était Omraam Mickaël Aïvanhov. Je suis ici, moi, pour vous aider, du fait de mes modestes connaissances de l'incarnation. De vous aider à aller, avec plus de facilité, vers cet événement que vous attendez tous, et que certains d'entre vous redoutent, qui est lié à la grande transformation de l'Humanité qui va retrouver, enfin, sa dimension éternelle. C'est quelque chose de magique. C'est quelque chose de très beau. Comme vous le savez, pour ceux qui ont eu la chance de lire mes interventions d'il y a deux semaines, maintenant, j'étais, à cette époque, extrêmement inquiet et pour ceux qui ne le savent pas, j'ai fait un virage à 180º. Nous avions un petit blocage au niveau de l'Humanité et celui-ci se résout activement, en ce moment, à travers ce que nous observons c'est-à-dire que, comme l'a dit, je crois, Anaël, précédemment, vous avez vécu ce que vous appelez votre mois de septembre, le début de l'intériorisation de l'énergie avec, on va dire, quelques difficultés, n'est-ce pas, par rapport aux mois précédents, parce qu'il y avait des blocages et y avait, surtout, les méchants garçons qui ont essayé de vous remettre une dose de peur sur la tête. Mais, bon, bien évidemment, tout cela se termine toujours par la victoire de la Lumière. La Lumière a déjà gagné, comme vous le savez, là où nous sommes, sur nos dimensions les plus élevées. Nous attendons maintenant d'actualiser cela au niveau de cette Terre. Alors, cela est très bientôt, comme vous l'a dit la Source, en appelant ça, aujourd'hui et demain, et il parlait pas en termes de l'au-delà, c'est-à-dire, non temporel, il parlait en terme temporel. Nous avons besoin de vous tous. Nous avons besoin que vous éleviez, comme je l'ai dit, votre niveau de Conscience, votre niveau de Vibration, en dehors de la peur ambiante qu'on veut vous insuffler, que cela soit par rapport à votre Vie sociale, à votre Vie affective, aux vaccins, aux maladies, etc... Vous avez maintenant la capacité réelle de vous élever, réellement et concrètement, au dessus de tout cela. Les radiations, comme l'a dit l'Archange Mikaël, est puissante, que nous relayons tous envers vous sur cette planète et sur les êtres éveillés, comme sur les êtres non encore éveillés, pour vous permettre de soulever, en quelque sorte, le coin du voile et de vous apercevoir que, derrière le voile, c'est très beau, n'est-ce pas. Voilà. Alors, dans cette perspective, je reviens maintenant, comme à mon habitude, dialoguer avec vous et essayer de vous aider, par rapport à vos questions, à aller vers ce qui vient, en toute légèreté. Alors, je vous donne la parole.

Question : pourriez-vous développer sur les liens d'âmes en incarnation, telles que les âmes sœurs, les flammes jumelles, les âmes complémentaires et comment les reconnaître ?
Bien évidemment, on pourrait parler pendant des heures là-dessus. Alors, je vais essayer, quand même, de faire court et d'avoir à vous donner des éléments de nature synthétique. La première chose à dire c'est que, quelles que soient les âmes qui vous entourent, qu'elles soient sœurs jumelles, complémentaires, etc, etc..., aujourd'hui (même si c'est très agréable et parfois désagréable de ressentir des attractions d'âmes et, voire, même, des attractions d'Esprit), il ne faut pas retomber dans le piège de la dualité. C'est-à-dire qu'il faut vous concevoir comme des êtres entiers, à vous tout seul, c'est extrêmement important. Maintenant, effectivement, du fait que les voiles se sont soulevés, que les distances qui séparaient les dimensions et les plans sont beaucoup amoindris, si vous préférez, vous avez tous entendu parler, ou vécu même, d'expériences d'âmes sœurs, de flammes jumelles, d'âmes jumelles et d'âmes complémentaires. Bien évidemment, toutes les rencontres que vous faites au sein de cette incarnation et, en premier lieu, ceux que vous retrouvez, comme ceux que vous appelez les géniteurs, sont des personnes avec qui vous avez des liens d'âmes extrêmement particuliers. Là dessus, je me suis suffisamment, je crois, étendu, il y a longtemps, nous n'allons pas revenir là dessus. Par contre, par rapport à ce que vous demandez et qui concerne préférentiellement des rencontres qui ne sont pas liées, a priori, à ce que l'on appelle les lignées héréditaires : un jour, vous vous promenez, vous assistez à une conférence, vous faites un séminaire et, littéralement, vous flashez sur une âme qui est là, peu importe la différence de sexe, différence d'âge. Il y a une attraction magnétique, indescriptible et qui est pas du tout la même chose qu'un coup de foudre au sens sexuel mais, néanmoins, y a quelque chose qui est encore plus fort. Alors, qu'est-ce que ça veut dire ? Est-ce que ça veut dire que vous devez quitter femme, enfant, foyer pour aller vers cette Vibration que vous avez reconnue ? Non, parce que ce que l'on appelle les rencontres d'âmes, il y en a et il y en aura de plus en plus. Alors, si à chaque fois que vous rencontrez une Vibration qui déclenche une attraction particulière, vous cassez tout, ça va faire encombrer les bureaux des maires pour les divorces, n'est-ce pas. Alors, il faut faire attention. L'attraction signe une reconnexion et une reconnaissance. Au-delà de cette reconnaissance, que cela soit une âme sœur, que cela soit une âme avec laquelle il y a un contrat, que cela soit, encore plus haut, ce que l'on appelle les flammes jumelles, jamais il vous a été demandé de vous mettre ensemble et de vivre ensemble ou d'avoir une Vie particulière ensemble, non. Ce que vous avez à goûter et à vivre, c'est la reconnexion elle-même, c'est-à-dire la possibilité de connecter une partie de vous que vous aviez occultée. Il ne faut pas voir l'autre comme un objet de désir, j'allais dire, ou un objet avec lequel vous allez bâtir des grands idéaux, même si, parfois, il y a des contrats d'âmes. Il y a des âmes sœurs qui ont besoin de cheminer, quelque part, ensemble. Mais quand je dis quelque part, c'est pas établir une relation sexuelle ou amoureuse ou privilégiée, si vous voulez. Ça doit, au contraire, vous ouvrir encore plus parce que, d'ailleurs, les personnes qui ont cette sensibilité aux âmes sœurs et aux âmes complémentaires, quand c'est la première fois, elles trouvent ça magique. Et puis après, elles voient que l'expérience se reproduit tous les ans et, là, elles commencent à dire "Hou là là, qu'est-ce qui se passe ? Je vais quand même pas casser mon milieu de Vie tous les ans" et elle a tout à fait raison. Vous avez simplement à vivre l'expérience de la Vibration et de l'énergie de cette reconnexion particulière. Alors, les âmes qui sont complémentaires, sont les âmes dont les couleurs sont différentes et elles ont l'impression qu'elles peuvent s'emboîter ensemble mais elles n'ont pas de karma ensemble. C'est une reconnexion qui est au-delà, je dirais, de l'incarnation. C'est quelque chose qui se situe là-haut et pas ici, pas dans cette dimension. Les âmes sœurs sont des âmes qui ont souvent cheminé, côte à côte, en des rôles différents : frères, sœurs, amants, maris, femmes et ascendants, descendants ou relations professionnelles importantes, relations fortes à ce niveau là. Ces âmes sœurs se sont retrouvées maintes et maintes fois et c'est pas des vies de tout repos de vivre avec une âme sœur, contrairement à ce qu'on pourrait croire. La Vie la plus simple, c'est la Vie où les âmes n'ont pas un contrat d'âmes mais une mission spirituelle, indépendamment de toute relation en tant qu'âme sœur, âme jumelle ou flamme jumelle ou âme liée par un contrat parce qu'il y a, à ce niveau là, une liberté et un respect et une relation se situant par la liaison spirituelle et non plus par une quelconque relation charnelle, affective ou de dépendance. La plupart des relations d'âmes sœurs sont en fait des relations de dépendance qui, même si elles vous épanouissent, aboutissent, comme vous le savez, de manière parfois cacophonique, à une confusion. C'est très important à comprendre. Maintenant, les flammes jumelles, c'est, là, une reconnexion qui se fait bien au-delà de la matière, c'est-à-dire, c'est des âmes qui sont issues de la même Source ou de la même éjection de la Source par rapport à la constitution primaire de leur flamme d'Esprit, c'est-à-dire de leur corps de Lumière ou leur corps d'Êtreté. Mais ça ne signifie, en aucun cas, qu'il y a une relation à établir sur un plan formel. Rappelez-vous que ce sont des reconnexions vibratoires qui sont destinées, avant tout, à vous rendre à ce que vous êtes, en entièreté, car vous êtes entiers à vous tout seul, je vous l'assure, même si, parfois, c'est séduisant, effectivement, de se mirer dans le regard de l'autre, de s'admirer ou de se détester, aussi, dans le regard de l'autre. L'animal humain est un animal social mais ce que vous appelez le couple est quelque chose qui est spécifique de cette dimension et qui illustre la dualité.

Question : quand on vit des contacts avec son corps d'Êtreté ou ses potentiels illimités, pourquoi les problèmes physiques ne sont pas tous guéris ?
Alors, il n'a jamais été dit, chère amie, que c'est parce que tu contactais la Lumière ou le corps d'Êtreté que le corps physique allait, comme ça, par une Grâce mystérieuse, vivre le miracle absolu de la guérison éternelle. Nous avons tous des troubles, en incarnation, qui disparaissent quand nous sommes de l'autre côté. Y en a qui sont fragiles de certains endroits. De mon vivant, aussi, je l'étais. Je sais qu'aujourd'hui, l'Humanité, depuis une vingtaine, une trentaine d'années, a développé des tas de théories qui lient le corps physique par la symbolique, par les mémoires, par l'énergie, à des composantes psychologiques, ce qui est déjà très bien. Mais il ne faut pas croire que, parce que vous allez toucher quelque chose de spirituel, vous allez nécessairement vous débarrasser de tous les troubles organiques. Je m'explique par un exemple précis : imaginez, par exemple, qu'un jour vous êtes en parfaite santé et que vous découvrez, parce que le voile déchire, les mondes spirituels. Vous comprenez rien mais vous vivez des choses qui sont très réelles. À ce moment là, votre corps va fabriquer, je dirais par exemple, un fibrome. Et vous allez vous poser la question : "mais qu'est-ce que j'ai fait, maintenant que je suis en contact avec la Lumière, pour fabriquer une telle chose ?" Simplement, le fibrome n'est pas une maladie ou une punition. Il est, dans ce cas là, le moyen de vous maintenir au sein de cette incarnation. Même s'il y a eu une blessure, à un moment donné, il faut comprendre que certaines de ces blessures doivent demeurer encore un certain temps pour vous éviter de partir définitivement dans ce corps d'Êtreté. Alors, vous n'avez pas à vous en inquiéter. Vous ne serez jamais conduits à vivre des extrémités dramatiques, des symptômes ou des maladies que vous avez. Au contraire, ils seront là pour vous rappeler leur Présence, l'inconfort, aussi, dans certains cas, mais ça n'ira jamais jusqu'à des extrémités dramatiques. Ça, vous devez le comprendre. Il y a des êtres qui, connectant le corps d'Êtreté au sein de cette dimension, ou alors en voyageant dans le corps d'Êtreté, s'ils n'étaient pas rattachés par quelques petits bobos au niveau du corps, ils foutraient le camp. Alors, nous avons besoin de vous, au sein de cette dimension, même si vous découvrez (et vous allez découvrir de plus en plus) la réalité merveilleuse de ce qu'est l'Êtreté. Alors, il faut accepter que les petits désagréments sont là, parfois, pour vous rappeler que vous avez encore un corps et qu'y a pas nécessairement une punition ou une faute qui est derrière cela. Simplement, ce qui va résonner et manifester est parfois en rapport avec votre chemin de Vie qui est de rester incarné malgré la Lumière que vous découvrez. C'est très important à comprendre, cela.

Question : ne pas contacter son corps d'Êtreté pourrait être dû à un manque de persévérance?
Il n'y a aucune punition et aucun manque de persévérance. Il y a bien un premier obstacle que nous avions défini, il y a déjà trois semaines maintenant, qui était lié à ce que j'avais peur c'est-à-dire à ce qui se passait au niveau des blocages de l'ADN. Ceci est en train d'être levé et sera terminé pour la fête des Archanges, le 29 septembre de votre année. Néanmoins, il a toujours été dit que nous attendions seulement 1/5ème des êtres éveillés. J'entends par éveillés ceux qui captent les Vibrations par la tête, par le cœur ou par le son au niveau de l'oreille. Néanmoins, ces êtres là vivent déjà une certaine forme de paix, un certain réveil, en quelque sorte, de la dimension spirituelle. Mais, pour ces êtres là, il y en a quand même 80% qui n'auront pas accès à l'Êtreté jusqu'au moment final. Parce que, ceux-là, si on leur montrait l'Êtreté, ils partiraient tout de suite. Alors, on veut pas qu'ils partent. Voilà. Donc, vous avez, par exemple, ce que vous ressentez, certains d'entre vous, à partir du moment où vous commencez à méditer, dans les horaires de Mikaël ou indépendamment, en répétant les syllabes sacrées, ou les phrases qui vous ont été données, ou vos techniques de méditation ou de Vibration, qui vont sentir une paix les envahir, la Lumière les pénétrer. Et, d'un coup, le corps va devenir très lourd ou d'un coup, une partie du corps, souvent les jambes ou les chevilles, vont être retenues. Eh bien, c'est justement pour pas que vous partiez et c'est pas une punition, c'est un garde-fou, je dirais. Donc, y a pas des culpabilités à avoir là-dedans. Contentez-vous de vivre ce que vous avez à vivre par la montée de la Vibration. L'Êtreté vous sera révélé et permise. Elle vous est déjà acquise mais elle est différée dans le temps. C'est en quelque sorte une assurance Vie.

Question : Est-il utile de soigner quand même les problèmes physiques ?
Oui, vous avez, de toute façon, l'effort à faire pour alléger les souffrances, quelles qu'elles soient, même si elles sont liées à, non pas des problématiques mais à des effets spirituels, bien sûr. Vous devez porter un minimum d'attention là dessus, bien sûr, mais évitez de porter des attentions, comme cela a été le cas par le passé, en particulier de chercher, dans le passé, une cause à la souffrance du présent. Vous êtes des êtres qui avez connecté, la plupart d'entre vous, la Lumière. La Lumière, elle est dans l'instant et, à partir du moment où vous allez chercher une explication dans le passé, vous allez dépolariser votre Conscience. Pour certains êtres, c'est nécessaire, en particulier s'ils ne sont pas encore éveillés à cette dimension. Mais, pour vous qui êtes éveillés, qui ressentez le chakra Couronne, qui ressentez les Vibrations, qui entendez le son, évitez de penser, même si vous avez des images qui arrivent de vos passés, à vos vies passées. La Vibration ne se trouve pas dans le passé, quelle qu'ait été votre Vibration passée. La Vibration ne se trouve pas dans les visions du futur que vous pouvez avoir. La Vibration juste, elle se trouve dans le présent et dans l'Êtreté. L'Êtreté, indépendamment du corps d'Êtreté, c'est être centré et aligné entre la tête, le cœur et le corps. La meilleure façon de monter la Vibration, c'est d'être dans le présent et, ça, vous le savez, ça a toujours été enseigné, n'est-ce pas.

Question : la souffrance a une utilité et pourrait-on s'en passer ?
A titre individuel, elle peut avoir une certaine utilité, à un moment donné, pour une âme, en entraînant des forces de friction et de résistance qui vont déboucher sur la Lumière. Le Feu naît de la friction, bien sûr, et le Feu de l'Amour, aussi. Néanmoins, il faut bien comprendre qu'au sein de cette dimension dissociée, la souffrance est le lot quotidien de l'incarnation. Néanmoins, ce n'est pas en compatissant à la souffrance de l'Humanité que vous allez l'aider à dépasser sa souffrance. Ça, c'est très important à comprendre. La meilleure façon d'aider à la disparition de la souffrance, c'est de monter la Vibration de la Lumière. Vous aiderez beaucoup mieux les êtres en résistance et en souffrance en montant vos Vibrations plutôt qu'en jouant les sauveteurs comme cela a été créé par les mouvements humanitaires qui, eux, maintiennent l'Illusion de la dualité. Parce qu'il y a le mal, la souffrance, donc, ils apportent du bien et ils apportent la consolation et, ça, ça peut durer des millions d'années. La seule façon de s'extraire de cela, c'est de monter les Vibrations. Ça ne veut pas dire, attention, qu'il ne faut pas compatir ou qu'il ne faut pas regarder la souffrance. Ça veut dire simplement qu'il ne faut pas trop lui accorder d'attention vibratoire. La meilleure façon d'aider celui qui souffre, c'est peut-être de lui tendre la main et de compatir mais c'est, avant tout, de monter le niveau vibratoire qui est le vôtre et celui de la Terre. C'est loin d'être un acte d'égoïsme, bien au contraire, c'est un acte de Service. Il faut bien comprendre que l'aide apportée, même avec l'émotion du cœur, n'est pas le cœur. L'important est de travailler sur la Vibration et, aujourd'hui, vous le savez plus que jamais. Au fur et à mesure que vous monterez les Vibrations, au fur et à mesure, la souffrance se dissoudra et elle est en train de se dissoudre. Mais elle passe par des forces de résistance extrêmes N'oubliez pas, non plus, que c'est pas les dimensions supérieures qui ont voulu la souffrance, n'est-ce pas. C'est bien les conduites de l'humain qui conduisent à cela et rien d'autre. La Lumière n'y est strictement pour rien. C'est justement l'absence de Lumière qui génère la souffrance.

Question : Pouvez-vous nous parler à nouveau de la notion de jugement ?
Alors, je vais essayer de reprendre, en mots simples, les enseignements que vous a donnés l'Archange Anaël. Je vous rappelle que l'Archange Anaël est l'Archange de la relation, de l'air et régent ou recteur, si vous préférez, de la planète Vénus qui est la planète, comme vous le savez, de l'Amour. Le jugement, quel qu'il soit et surtout quand une personne n'est pas là, vous fait redescendre au niveau de la personnalité. C'est un niveau vibratoire. A partir du moment où vous portez un avis ou un jugement, même sur une situation qui est, que vous voyez et que vous discernez et que vous discriminez comme étant de nature opposée à la Lumière, le simple fait de le dire vous éloigne de la dimension du cœur. C'est une réalité vibratoire. Et vous lirez souvent qu'il ne faut pas juger. Alors, il y a aussi des êtres qui se servent de cette notion de non-jugement pour continuer leurs méfaits, vous allez me répondre. Mais c'est pas votre problème. Votre problème est, à vous, êtres éveillés et en phase de réveil, de ne pas juger. Laissez les autres évoluer comme ils veulent mais vous avez, vous, à faire l'effort indispensable de rester dans le cœur. Or, le jugement, ce que vous appelez même, pour certains, le discernement du bien et du mal, vous éloigne inexorablement de votre cœur. Si vous êtes un être intuitif et sensitif, vous allez fonctionner avec ce qu'on appelle le troisième œil et vous devenez très fier de vous parce que vous êtes capable de discerner le bien et le mal. Vous êtes capables de voir les tenants et les aboutissants d'une situation. Mais, ça, vous le faites avec le troisième œil, n'est-ce pas. Vous ne pouvez pas le faire avec le cœur parce que, quand vous êtes dans la Vibration du cœur, vous êtes dans l'Amour et, étant dans l'Amour et la Vibration de la Lumière, rien d'autre que la Vibration de la Lumière ne peut exister. Ça ne veut pas dire que vous êtes indifférent à la souffrance, que vous êtes indifférent à ce qui se passe au sein de cette dimension, au niveau Ombre et Lumière mais que votre statut vibratoire et de Conscience, vous place, qu'on le veuille ou pas, au dessus de cette dualité. Et c'est ce qui vous est demandé aujourd'hui. Donc, le jugement participe de la dualité. La Vibration et l'Amour participent de l'Unité et si vous jugez, vous vous éloignez aussi sûrement de la Vérité et de l'Amour que si vous étiez quelqu'un qui serviez les forces de l'Ombre ou les forces des mauvais garçons, si vous préférez. C'est très important à comprendre parce que les mauvais garçons, et cette dimension duelle, est une Création. Ça, maintenant, beaucoup d'entre vous l'ont compris : une Création artificielle et non pas de la Source, une Création des mauvais Dieux, si vous voulez, qui sont en fait des mauvais garçons. Mais ces mauvais garçons sont peut-être beaucoup plus lumineux que vous, en d'autres dimensions, mais ils ont poussé le jeu tellement loin, ils ont tellement voulu se couper de la Lumière qu'ils ont en partie réussi et, eux, ce qui les intéresse c'est que cette dimension, elle perdure, n'est-ce pas, dans la dualité. Donc, ils sont obligés de se servir des lois de la dualité et quelles sont les lois de la dualité ? C'est le jugement, le bien et le mal. Quand Mikaël vous dit qu'il combat le mal et comme il est représenté, si vous voulez, dans l'iconographie, quand il terrasse le Dragon, ça veut dire qu'il sépare, il fait disparaître la distance existant entre la Lumière et la dualité, rien d'autre. Il débarrasse, il nettoie ce qui est situé dans les plans intermédiaires qui n'appartiennent pas à la Lumière, c'est-à-dire les mondes astraux. Il libère les entités. Il libère certains désincarnés. Il nettoie certains égrégores et, en particulier, les égrégores de peur dans lesquels vous étiez maintenus. Donc, si, vous, vous participez au combat du bien et du mal, vous participez à la dualité. Aujourd'hui, il vous faut comprendre et accepter que la solution n'est pas dans le combat du bien et du mal. Elle est dans l'aspiration vers l'Unité, vers la Lumière. Les paroles du Christ ne disait pas autre chose : "Cherchez le Royaume des Cieux et le reste vous sera donné de surcroît". Certes, Jésus chassait les démons. Certes, vous pouvez chasser les démons mais vous n'êtes pas encore le Christ, n'est-ce pas. Donc, bien évidemment, il y a des êtres dont la mission était, pendant très longtemps, de sérier le bien et le mal et de chasser le mal mais, en chassant le mal, vous participez au bien et au mal. En cherchant la Lumière et en établissant la Lumière, vous montez vibratoirement, sans pour autant être déraciné ou désincarné. Vous participez à l'élévation vibratoire de la Terre qui est demandée aujourd'hui et quand Christ vous disait qu'à la mesure avec laquelle vous jugez, vous serez jugé, c'est la stricte Vérité, hélas pour certains d'entre vous. C'est-à-dire que si vous passez votre temps à voir le bien et le mal, quand vous arriverez de l'autre côté, vous serez axés sur le bien et le mal que vous avez fait et les moindres actions qui sont des peccadilles, je dirais, vous apparaîtront comme des tâches impossibles à retirer, comprenez cela. En plus, quand vous jugez quelqu'un, quand vous portez une affirmation sur quelqu'un, qui est un jugement, que vous le vouliez ou non, vous allez émettre une onde, une Vibration. Cette Vibration n'est plus dans votre cœur parce que je vous rappelle que la Source disait elle-même : "quand vous ne pouvez pas bénir quelqu'un, passez votre chemin". Ne cherchez pas à justifier ou à juger parce que quand vous jugez, vous émettez une Vibration et selon le principe électromagnétique d'attraction et de répulsion de cette dimension, vous allez créer aussi sûrement un lien qu'en vous prétendant vous en éloigner et vous en séparer. Ça veut dire que si vous dites : "Attention, telle situation ou telle personne est négative", vous allez créer une Loi de rétribution karmique d'action / réaction, d'attraction et de résonnance par rapport, d'une part, à la situation que vous avez créée, issue du jugement mais aussi par rapport à la personne et vous en répondrez un jour ou l'autre, obligatoirement. Alors, si vous voulez dépasser l'action / réaction, pénétrez dans l'action de Grâce, c'est-à-dire dans le non / jugement. Vous devez vous entraîner à cela, chaque minute de votre Vie, à chaque fois que même vous avez une pensée qui vous traverse, même par rapport aux mauvais garçons. C'est tout le paradoxe, c'est qu'aujourd'hui, par exemple, par rapport à la peur du vaccin, vous avez beaucoup d'êtres qui se sont érigés sauveteurs, il faut informer : "attention, danger". Qu'est-ce que vous faites ? Vous nourrissez les égrégores de séparation et de division et, en ce sens, aussi, indépendamment des blocages de l'ADN. C'est pour ça que le mois de septembre a été vécu avec une certaine inquiétude, pour vous, pas de notre part mais une inquiétude pour vous. Vous devez dépasser ça. Vous ne devez pas tomber dans les pièges, encore une fois, de la dualité. Vous êtes des êtres en réveil et en éveil. Vous devez aller au-delà des apparences. La peur du vaccin est encore plus néfaste que le vaccin. Est-ce que vous comprenez ça ? Parce que vous créez, à ce moment là, des Vibrations de peur et la Vibration de peur est à l'opposé de la Vibration de l'Amour et de la Vibration de la Lumière. On pourrait résumer en disant que l'Ombre, dans sa totalité, n'est que la peur de la Lumière et rien d'autre, absolument rien d'autre.

Question : qu'en sera-t-il de l'ascension de ceux qui n'auraient pas l'opportunité de consulter votre site ou d'avoir accès à ce genre d'informations ?
Mais, attendez, vous avez des êtres qui vivront la transition et la transformation et qui seront au dessus de ceux qui sont au courant, comme vous dites. Ne croyez pas que, parce que vous lisez tel site, ou que vous écoutez mes paroles, que vous êtes au dessus. Vous êtes simplement informés. Étant informés, vous avez une responsabilité plus grande. Mais, néanmoins, est-ce que les enfants ont besoin de lire Internet ou de m'écouter parler pour ascensionner ? Certainement pas. Il en est de même pour ceux qui vivent aux fins fonds de la forêt amazonienne, ils sont beaucoup plus près que vous de la Lumière, ne vous inquiétez pas pour eux.

Question : peut-on utiliser les crop-circles dans le cadre de soins ou à titre vibratoire ?
Bien évidemment. Les crop-circles (je parle des véridiques parce qu'il y a beaucoup de petits malins qui en font aussi), les vrais crop-circles ont des caractéristique physiques que vos scientifiques ont retrouvés. Si vous regardez l'apparition des crop-circles, cette année, vous vous apercevrez que la veille, le jour ou le lendemain de chaque épisode des Noces Célestes, un crop-circle en relation avec la transmission, la Translation dimensionnelle, était apparu. A chaque étape des Noces Mikaëliques, vous avez un crop-circle qui correspond. Le crop-circle, au-delà de l'analyse, est une énergie créée par des êtres venant d'Arcturius, essentiellement, mais aussi par certains Végaliens, peu importe. Ce sont des êtres extra-Terrestres, ainsi que vous les appelez, qui ont créé ces matrices vibratoires afin que les humains en fassent des supports de Vibration, de guérison et d'information. Tous les crop-circles de cette année vous ont parlé d'astronomie et de Translation dimensionnelle. Absolument tout y est sur le plan vibratoire, sur le plan explication et sur le plan des évènements historiques se déroulant sur votre Terre. Cela a commencé au début des noces Mikaëliques. Le dernier crop-circle est apparu le 15 et le 17 août et, depuis, il n'y a plus aucun crop-circle et vous n'en aurez plus jamais parce que tout a été dit et tout est dans cette année. Au bout d'un certain temps, l'énergie va se diluer mais, néanmoins, vous avez des lieux où ils apparaissent de manière privilégiée et, comme vous le savez, qui sont des lieux importants. Là, bien évidemment, l'énergie est en permanence différente. Mais, néanmoins, vous avez les photos, vous avez les diagrammes, vous avez la représentation et donc, vous avez l'énergie liée à la forme que vous appelez radionique même si c'est une forme différente de radionique. J'appellerai ça une radionique multi-dimensionnelle, si vous préférez. Vous avez la possibilité de retrouver, au niveau des dates, c'est-à-dire entre les mois d'avril et le mois d'août, la totalité des crop-circles de cette année. Ils sont tous liés aux évènements que vous vivez à l'heure actuelle. Ils vous ont annoncé, de manière extrêmement précise, les événements historiques survenant au niveau astronomique que, bien évidemment, les mauvais garçons ne veulent pas que vous connaissiez, bien sûr, parce que tout se joue dans l'horloge astronomique. Tout y est, absolument tout. Il y en a quelques-uns, en France, chaque année, mais très rarement. L'histoire symbolique et vibratoire s'est faite dans un pays qui est très marqué par les mauvais garçons c'est-à-dire l'Angleterre.

Ndr : suite dans la 2ème partie (2/2)

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page