Autres Dimensions

Sois qui tu es

URIEL

18 mai 2012

pdf

Je suis URIEL, Ange de la Présence et Archange du Retournement. Bien aimés enfants de la Liberté, au sein de votre Présence, l'Infini est votre État, de la Présence à l'absence, vous conduisant à oublier tout ce que vous n'êtes pas. Vous êtes Absolu, au-delà de toute Présence, au-delà de toute absence, où il n'existe nulle place pour nul néant.

Ensemble, nous élevons la Vibration jusqu'aux espaces où n'existe nulle Vibration, nul espace et nul temps. Celui où se conjugue l'ensemble du créé, au sein même de l'incréé, venant ouvrir les vannes à ce que vous Êtes, ouvrant en vous, et ouvrant à vous, le sens même de qui vous Êtes, au-delà de tout Être, au-delà de toute différence. Le temps est venu, dans cet instant et dans ce présent, de manifester, en vous, au-delà de toute manifestation, le sens de l'Un, au-delà de tout sens, afin de vivre ce que vous Êtes, en Éternité, au-delà de toute chair, au-delà de tout corps et au-delà de toute forme, dans l'informe et les formes absolues de toute forme. Vous êtes celui et celle qui œuvrent au sein de l'Éternité. Vous êtes ce que vous Êtes, au-delà de tout Être. Vous êtes ce que vous Êtes, au-delà de toute existence.

Enfants de l'Un, unifiez, en vous. Enfants de la Liberté, libérez, en vous, l'Absolu et votre État au-delà de l'État. L'Absolu est votre Présence, au sein même de l'absence, vous faisant vivre au-delà de la Vibration, vous faisant exister au-delà de tout corps et de toute forme. Expansion et dilatation jusqu'au stade où n'existe nul espace et nul temps. Dans le Temple de votre Présence et, en vous, déposé, de toute Éternité, au-delà même de ce corps et de ce Temple (que pourtant vous Êtes et habitez), existe ce qui Est au-delà de tout être, au-delà de toute Ronde, au-delà de tout Archange, au-delà de tout sens, de tout soleil, de tout système et de toute galaxie. Vous parcourez des espaces infinis de la création, dans ce Temple comme dans tout Temple. Nulle limite et nulle contrainte ne peut empêcher la Vérité d'être, votre Vérité, Libérée dans la Liberté. Vous œuvrez, au sein même de votre Présence, à concourir, à être le non Être. Il n'y a pas d'absence. Il n'y a que l'Absolu. Je suis l'Archange qui prépare l'ultime Retournement, là où plus rien ne peut être retourné, car rien n'est détourné en cet espace où se finit ce qui est infini, en cet espace où se termine ce qui n'a jamais commencé. Vous donnant à vivre, au-delà de toute Vibration, là où n'existe nulle séparation, là où n'existe nulle distinction. Au-delà du Temple ici présent, au-delà de tout Temple, au sein de chaque Frère et chaque Sœur, au sein de chaque Archange et de chaque Présence, unis dans la Danse de l'Un et au-delà de l'Un, vous faisant vivre ce qui n'est plus la vie mais bien une Vie, au-delà de toute vie.

Aimés de l'UN, vous êtes l'Absolue Vérité de la Liberté et Libérés afin de vivre Libres au-delà de tout temps et de tout espace. Le temps est venu de vivre sa Venue. Le temps est venu de l'accueillir, en vous, car IL est vous afin de devenir lui, dans la même Danse et le même chant. Écoutez le son de l'Unité. Écoutez, au-delà de toute raison. Et entendez, au-delà de toute forme, au-delà de tout ce qui se tend, au-delà de tout ce qui se détend. Vous avez à entendre le son, au-delà de l'Un, celui qui est le chant du Cosmos qui vous ouvre, au-delà du Cosmos, à l'Éternité infinie de la Présence Infinie, à l'Éternité de l'Absolu qui ne connaît nul temps, nul espace et nulle forme.

Vous êtes tous, sans aucune exception, le Tout. Et nous sommes le Tout, en vous, au-delà même du Tout dans l'Absolu de l'incréé, vous donnant à vivre, vous donnant à chanter, le chant de l'Essence. Au-delà de tout sens connu et inconnu, au-delà de toute direction, vous êtes ce que vous Êtes, au-delà de l'Être. Il reste à Être dans l'Absolu, l'Absolu qui ne contient rien, s'il ne contenait Tout au-delà de tout rien. Vous êtes le Tout. Tout et rien dans le miracle d'une seule chose, où l'Union est Communion, où la Fusion est osmose aboutissant à l'alchimie, celle que nul ne peut connaître et n'en prononcer aucun nom parce que l'expérience devient Permanence et Immanence.

Au-delà de cela, au-delà de ce corps, au-delà de tout corps, au-delà de toute forme et de tout soleil, le temps est venu de celui qui vient réveiller ce que vous êtes, au-delà du sommeil, au-delà de la mort, au-delà de votre vie. Alors, temps d'accueil, temps de Présence, temps Absolu, temps de Joie, temps de réjouissance où tout est rire et Danse, où tout est mouvement, où tout est immobile, où tout est Danse, où tout est arrêt. Le temps s'arrête, l'espace s'arrête, vous faisant sortir de toute Ronde, agréable ou désagréable. Temps de l'Un, temps de Vérité, cela est, car cela a été, car cela sera, au-delà de toute linéarité.

Vous êtes l'Éternité, vous êtes l'Absolu. Présence à vous-même, au-delà de toute Présence, où chante le son, celui de l'Unité au-delà de tout temps, au-delà de toute séparation. Œuvrez, sans rien faire, à établir ce qui est déjà établi. Soyez, au-delà de tout Être, dans le Temple du Cœur qui n'est autre que le Temple de tous, Temple de l'Un, Temple de la Source, Absolue Présence du Temple au-delà de tout mur, au-delà de toute limite. Alors, exulte le chant de l'Un, celui qui ne peut être ni nié, ni simplement entendu, parce que ce son vous met en état d'accueillir le non État, de vivre le non État permanent et immanent, dans le sens même de ce que vous êtes, au-delà de tout sens, et au-delà de tout Essence.

Aimés de l'Un, l'Un en l'Aimé, vous êtes ce que vous Êtes, vous êtes au-delà de l'Être. Le temps est venu de Vivre, au-delà de la vie. Le temps est venu de chanter, sans syllabe et sans son, le chant de l'Éternité : celui qui fait silence dans la manifestation, au-delà de tout vide et au-delà de toute absence. Soyez au-delà de l'Être.

Je suis l'Archange URIEL, et je vous invite à danser l'immobilité, à danser la stance qui se répète à l'infini dans le chant de l'Univers. Celui qui a réunifié ce qui avait été séparé, celui qui libère, celui qui avait été enfermé, afin que plus jamais dans le corps, comme dans le corps de l'autre, vous ne soyez enfermés dans l'illusion de la séparation, dans l'illusion de l'absence. Vous êtes cela. Alors dans le temps de ma Présence qui est en Vous, dans le temps de mon absence (qui n'est rien d'autre que votre Présence au sein de mon absence), ensemble, nous élevons la danse venant fêter ce qui est Fête inaltérable, inaliénable, éternelle et permanente. Vous êtes Cela. Le temps de la danse. Vous n'êtes pas ce qui a été séparé. Et pourtant vous êtes contenus dans l'incontenable, vous êtes au-delà de tout contenu, car vous êtes nus devant lui, car vous êtes nus devant celui qui est venu afin d'élever la fréquence, afin de transcender la fréquence et de vous mettre dans le sens qui n'a plus de sens.

Vous êtes l'Éternité, vous êtes l'Êtreté, vous l'Absolu et l'Ultime, celui qui n'a jamais été parti ou séparé de votre Vérité, même au sein de l'illusion. Élevez le temps du chant, celui qui, au-delà de l'écoute et de l'entente, vous donne à Vibrer, au-delà de la Vibration, et vous donne à éteindre tout ce qui n'est pas vrai, tout ce qui n'est pas éternel, tout ce qui n'est pas permanent. Entrez dans la permanence et l'immobilité, celle où rien ne peut apparaître, où rien ne peut être désiré, ni même comblé, car tout y est. Tout y est dans l'instant et dans chaque temps. Tout y est au-delà de tout temps. Nul espace ne peut être vu. Nul temps ne peut être compté parce que le temps qui était décompté s'achève, vous donnant à vivre cela.

Enfants de l'Un, Libérés vivants, Libérés dans la Liberté, Libérés dans l'Éternité, il est temps, il est temps de venir à vous-même. Il est temps de venir à ce que vous Êtes, au-delà de tout Être. Nous vous invitons, avec nous, à danser la danse, la ronde infinie de l'Infini, la ronde éternelle de l'instant présent, nommée, de votre point de vue, qui pour nous, est absence de temps et Présence Éternelle, Absolue. Au-delà de mes mots, au-delà de ma Vibration, au-delà de vos mots, au-delà de votre Vibration, nous chantons la louange de l'Éternité, celle de la Joie éternelle, de l'Amour Vibral, au-delà de tout amour, au-delà de toute Vibration établissant l'Éternité jamais partie et jamais revenue.

Enfants de l'Un, aimés de l'Un, vous êtes Amour et rien d'autre. Amour Absolu, divine Présence et divine Absence car, ni l'Absence ni la Présence ne revêt la moindre importance dans ce que vous Êtes, en Vérité, au-delà de tout Êtreté, au-delà de tout et au-delà de rien. Dans l'instant magique, au-delà de toute magie, nous communions à l'essence de l'Un, à l'essence du Tout, à l'essence du Rien. Ouvrez ce qui jamais n'a pu être fermé. Ouvrez ce qui jamais n'a pu être ouvert. L'illusion contenue dans l'Absolu vous amène et vous apporte au temple de l'Un, accueilli par le Double, accueilli par le Christ, miroir parfait se doublant d'une transparence totale, vous ouvrant, et vous œuvrant, et vous sculptant, au-delà de toute forme, dans l'Éternité et dans l'Infinité de vos temps, dans l'Infinité de vos Présences, dans l'Infinité de vos corps, dans l'Infinité de vos non corps.

Le temps est venu de Vivre ce qui est. Alors, osez. Alors, Vivez. Éternel au-delà de tout Éternel, vous êtes l'Essence, vous êtes le support au-delà de tout déport, au-delà de ce qui a été porté et supporté. Vous êtes cela, dans le temps de l'Amour, au-delà de toute possession, car il n'est rien à posséder. l'Absolu est Tout. Vous êtes Absolu. Vous êtes Présence infinie. De l'un à l'autre et de l'autre à l'un, de vous à l'autre, de miroir en miroir et de Transparence à Transparence, tout se répète à l'infini et tout s'arrête dans l'indéfini. Vous êtes Vérité et Beauté au-delà de ce qui est entendu, au-delà de ce que votre raison peut entendre, au-delà de ce que vos sens peuvent entendre. Nous sommes ce que vous êtes, au-delà de tout Être : Amour où brille, au-delà de toute lumière, le temps de la Lumière et de la Vie, là, où existe nulle mort et nulle entrave, nul cycle et nulle altération en votre altérité. En cette Éternité, vous êtes ce que vous Êtes.

Ensemble, chantons le chant, celui du son infini vous mêlant à la Transparence, vous mêlant au miroir, dépassant le miroir et dépassant la Transparence, vous donnant à pénétrer au-delà de ce qui a pu être rêvé, au-delà de ce qui a pu être imaginé, au-delà de tout concept, au-delà de toute idée, au-delà de tout percept. Vous Êtes cela. Alors, chant de louange, bénédiction infinie, reproduisant à l'infini le même chant et la même danse, dans l'Immobilité éternelle de qui vous Êtes et de qui nous sommes. Nous sommes Un parce que moi et vous sommes Un, parce que vous et moi sommes au-delà de l'Un, au-delà de toute Présence.

L'Ange METATRON, ainsi que votre serviteur, viennent ouvrir ce qui jamais n'a été refermé, afin de réaliser ce qui n'a pas à être fait, le temps ultime, celui de l'Absolu, celui de la Présence, celui de l'Infini, ce qui est au-delà de l'Infini, au-delà de la Présence. Alors, en espace de Communion, en Fusion et en Union, nous sommes. Faisons le silence, celui où les Étoiles, dans leur globalité, leur totalité et leur Unité, viennent, en cet instant, féconder ce qui a déjà été fécondé. Le mirant en lui-même dans la transparence de l'Amour, celui qui ne connaît nul sens et nulle limite, Absolu et Ultime. Œuvrons sans œuvrer. Accueillons, dans le temps immobile, la ronde, au-delà de tout cercle et de tout espace.

L'Ange URIEL est vous. L'Ange METATRON se joint à moi, comme il se joint à vous, afin que nul obstacle ne puisse être pensé ou même imaginé. Absolu, l'Infini débouche sur cela. La Lumière est (au-delà de toute volonté, au-delà de toute satiété) Amour. Il est temps de faire le silence. Il est temps que le Manteau Bleu de la Grâce et que le rayonnement du Père œuvre en vous. Soyez le Père, soyez l'Enfant, soyez la Mère au-delà de tout séquence. Présence et Absence se mêlent. Il est temps que le Père vienne. Il est déjà là.

Je suis l'Ange URIEL, je reste en silence, en même temps que vous, en même temps que le Père, au-delà de ce temps, au-delà de cet espace, au-delà de cette Terre, au-delà de la Source, au-delà de toute résonnance. Faisons cela, sans rien faire, sans rien être d'autre. Cela Est. Communions. Alignons.

... Partage du Don de la grâce ...

URIEL reste en vous, dans la Bénédiction.

... Partage du Don de la grâce ...

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page