Autres Dimensions

Sois qui tu es

Accueil > MESSAGES A LIRE - > SRI AUROBINDO

SRI AUROBINDO

27 novembre 2011

pdf

Je suis SRI AUROBINDO. Frères et Sœurs en humanité, que la Communion soit entre nous, par l'Amour, la Lumière et la Grâce. Je viens, à mon tour, pour compléter un certain nombre d'éléments concernant la descente du Supramental, la réalisation de celui-ci dans la structure de la conscience limitée, la structure physique et les structures subtiles. Ce processus a été nommé Fusion des Éthers.

La Fusion des Éthers s'est réalisée dans les cieux de cette Terre, au printemps. Avant le début de cet hiver, la Fusion des Éthers sera achevée, dans la conscience limitée. Se traduisant par un certain nombre de mécanismes précis de la conscience (cela a été expliqué), comme de l'énergie, de la Vibration, qui va vous donner, en quelque sorte, à vivre et à manifester un certain nombre d'éléments.

Le premier de ces éléments (qui est majeur) est, en quelque sorte, la transformation du feu Luciférien (ou feu de désir) en Feu de l'Esprit. Le Feu de l'Esprit n'est pas une vague idée dans la tête, mais un vécu Vibratoire qui doit s'installer, dans l'ensemble des cellules, parce que l'Ascension (comme cela vous a été communiqué) se réalise dans ce corps, dans cette chair. Puisqu'il s'agit d'une Transmutation, et même bien plus, d'une Transsubstantiation, faisant passer une structure donnée, d'un état Vibratoire précis, à un autre état Vibratoire, ou si vous préférez, d'une gamme de fréquences à une autre gamme de fréquences.

Au sein même de ce monde, où vous êtes incarnés, il existe autant de consciences différentes que d'êtres humains différents. Il existe autant de vérités que d'êtres humains différents, parce que le même événement, parce que le même fait, n'a pas ni la même signification, ni la même portée, et ne correspond pas à la même vérité, vécue par chaque conscience. Et pourtant, il existe bien un mécanisme collectif, à l'œuvre, actuellement, même si beaucoup d'entre nous vous ont dit que l'Ascension individuelle (en cours de réalisation ou déjà réalisée) n'est pas, pour le moment, superposable à l'Ascension collective (qui concerne, elle, un instant particulier déterminé par la Terre). Quand je fus Saint Jean, j'en ai donné un certain nombre d'éléments, concernant les modifications visibles, de mon temps, de cet effet de la Transsubstantiation, se traduisant par la disparition d'un certain nombre d'éléments, d'un certain nombre de consciences de ce Plan de vie. Bien sûr, tous ces processus ont été initialisés et s'accroissent, progressivement, depuis le début de cette année terrestre.

Au-delà de la Fusion des Éthers (réalisée dans le Ciel, au mois d'avril), il y a eu (comme vous l'avez peut-être noté) la disparition, de plus en plus importante, d'un certain nombre de consciences de cette Terre, Libérées, en quelque sorte, d'une certaine forme d'enfermement. Bien sûr, l'on pourrait parler longtemps de la façon d'envisager les choses, selon le point de vue, selon ce qui est donné à voir par les yeux, et ce qui est donné à Voir par le Cœur. Ce qui est donné à voir par les yeux (et par la conscience de la personnalité, bien sûr) s'appelle la mort, et nombre d'espèces animales, et nombre d'éléments de vie se transforment, plus ou moins progressivement, un peu partout sur cette Terre. Bien sûr, ceux qui ne sont pas à la recherche des vraies informations, ne peuvent être au courant de ce qui se passe, réellement et concrètement, dans (je dirais) l'aspect physique de la vie sur cette Terre. Parce que cela n'a pas atteint, je dirais, un seuil de perception consciente qui correspondrait à l'ensemble de la conscience collective de l'humanité. Mais ce processus est, effectivement, en train de se dérouler, au-delà (peut-être) de votre seuil de perception consciente au niveau collectif, mais il se déroule, néanmoins.

Notre Commandeur avait donné, voilà de nombreuses années, des éléments importants, au niveau géophysique, qui signeraient (en quelque sorte) le processus Ascensionnel de la Terre (ndr : un point a récemment été fait par O.M. AÏVANHOV sur ces éléments, voir sur notre site son intervention du 23 octobre dernier). Rappelez-vous que la non lumière se sert de la Lumière. Rappelez-vous que la non lumière va utiliser les circonstances, quelles qu'elles soient (climatiques, géophysiques, cosmiques), pour essayer de mener à bien ses vues, qui sont, bien sûr, la perpétuation d'une Dimension, par méconnaissance ou par peur de ce que représente, en Vérité, la Lumière, pour l'Esprit.

La vie au sein de ce monde (telle que nous l'avons connue, telle que vous la connaissez encore) se transforme. À titre individuel, vous en vivez les changements et les transformations, sans pour autant vivre encore la Transsubstantiation, même si beaucoup d'entre vous commencent à vivre des phénomènes liés à cette Fusion des Éthers, tels qu'ils ont été expliqués dans votre journée précédente (ndr : voir les interventions du 26 novembre de GEMMA GALGANI et UN AMI). Ce mécanisme de Fusion des Éthers, pour les structures de conscience humaines, et pour toutes les autres structures de consciences manifestées dans des vies (par exemple, appelées animales), se traduit, très exactement, par ce que vous avez observé (pour ceux qui s'y sont intéressés) quant au processus d'extinction de certains mammifères marins, de certains oiseaux. Ce processus d'extinction (appelé ainsi par celui qui n'aurait qu'un regard limité) est, bien évidemment, tout à fait autre chose qu'une extinction, puisqu'il s'agit d'une vraie Naissance, même si cela ne vous est pas visible. L'être humain persistera à appeler la mort ce qu'il ne comprend pas, dès l'instant où une conscience disparaît de son Plan, là où il est lui-même manifesté.

Nous vous avons souvent dit que ce processus de Libération matricielle, qui est en cours depuis déjà un certain temps, et qui s'est accentué (si l'on peut dire) depuis les Noces Célestes, depuis l'année 2009, a abouti, en fin d'année précédente, à la Libération du Soleil, à la libération du noyau de la Terre. Dont la finalité, bien sûr, est la Libération de l'humain. Alors, bien sûr, la conscience limitée appellera cette Libération une fin. Mais il n'y a pas de fin, il n'y a qu'un début, une vraie Naissance dans les Mondes de l'Esprit. Bien sûr, l'Esprit (et cela a été encore appuyé, je dirais, par FRÈRE K) n'est pas présent sur ce monde. L'Esprit apparaît comme quelque chose, d'ailleurs, lié au Corps d'Êtreté qui, pour ceux qui n'en vivent pas les Vibrations, ni la transformation, n'est qu'une hypothèse. Seuls ceux vivant les Vibrations sont bien au-delà de l'hypothèse, puisque cela fait partie de leur vécu, et cela se traduit par des modifications, de plus en plus flagrantes, de la Conscience.

La Fusion des Éthers est un processus qui va apporter une conscientisation de ce processus de Transsubstantiation. Ce qui veut dire qu'il y aura (avant ce que nous avons appelé le moment final de la Terre, de son Ascension) une conscientisation (pour une majeure partie de l'humanité qui, pour l'instant, n'a pas réalisé cette conscientisation) que quelque chose ne tourne plus vraiment comme avant, et qu'une transformation d'envergure est en cours sur Terre. Pour le moment, cela n'apparaît qu'à ceux qui en vivent la Vibration Intérieure, ou les prémonitions, ou les intuitions Intérieures. Vous n'êtes pas sans ignorer que 80% de l'humanité continue, en quelque sorte, sa vie comme si de rien n'était, parce qu'effectivement, pour ces consciences-là, il n'en est rien. Cela est leur vécu. Comme dirait FRÈRE K, cela est leur Liberté. Et c'est surtout leur champ d'expérience, mais ce champ d'expérience (lié à la perpétuation d'une conscience particulière) sera, à un moment donné, confronté à la réalité et à la Vérité du processus que ces êtres là appelleront d'extinction totale de l'humanité. Que, quant à nous, nous préférons appeler, bien sûr, la Vraie Naissance dans les Mondes de l'Esprit, ce que nous pouvons nommer : la Libération, l'Ascension, la Transsubstantiation qui est un processus qui a été vécu, à de très nombreuses reprises, sur cette Terre, sans pour autant qu'il y ait une Libération.

Les choses sont profondément différentes. Mais, bien sûr, pour ceux d'entre vos Frères et Sœurs (nos Frères et Sœurs) qui ne vivent pas ce processus de Transmutation de la Conscience (de réalisation du Soi, de l'Unité, de la Joie, de la Vibration), il est extrêmement difficile d'adhérer à ce qui se traduirait, pour eux, par leur propre disparition. La conscience étant établie dans l'Illusion considère que cette Illusion est la seule vérité, parce que c'est la seule palpable. Cela fait partie du champ d'expériences de la limitation, et ils ne peuvent même pas concevoir, ou imaginer, ou espérer, qu'il existe autre chose que cette conscience limitée, que cette vie, que ce corps. Pour la plupart des êtres non encore Éveillés, il n'existe qu'une vie : celle de la personnalité. Il n'existe qu'un objectif : celui de la satisfaction des désirs, de la perpétuation de ce qui a été appelé l'espèce, et d'un certain nombre de croyances (qu'elles se situent au niveau économique, ou spirituel, ou religieux n'y change absolument rien, ils sont dans leurs croyances).

Au sein de la croyance (dans la personnalité, comme vous le savez), il y a une notion d'éphémère. Cette notion d'éphémère, dans le sens de la vie humaine, est aussi inscrite (mais sur une autre échelle de temps) dans l'éphémère de la Terre, au sein des Dimensions altérées, ou falsifiées. Les processus de transformation de la Terre, liés au basculement appelé des pôles physiques de la Terre, sont une réalité. Ceci se produit extrêmement régulièrement. Bien évidemment, non pas sur l'intervalle d'une vie, ni sur l'intervalle d'une mémoire collective, ce qui fait que la mémoire collective n'en a jamais gardé, justement, la mémoire, si ce n'est à travers des écrits (comme le déluge de Noé), mais absolument pas lié à des basculements des pôles (mais simplement à des éléments de pluies prolongées, ayant inondé des sols). La réalité est, bien sûr, toute autre.

Il existe donc des cycles naturels. Ces cycles naturels sont aussi bien humains, à travers la naissance et la mort, que des cycles naturels de la Terre. Ils sont appelés naturels parce qu'ils font partie de la normalité de cette Terre. Cette normalité de la Terre qui n'est absolument pas la normalité de la Vie au sein des Univers mais bien une normalité inscrite selon des principes de fonctionnement, extrêmement précis, de ce monde, dans cette dimension. L'Esprit est Éternel. La Lumière est Éternelle. La Conscience est Éternelle. Mais certainement pas la conscience de la personnalité, certainement pas la conscience de ce qui est cyclique (comme la vie, à travers la naissance et la mort). La Vraie Vie ne passe pas, ni par les portes de la mort, ni par les portes de la naissance, puisqu'elle est inscrite, de toute Éternité, dans la même cinétique (si l'on peut dire), au-delà de la notion de cycle. Bien sûr, les cycles sont observables sur cette Terre. Il y a les cycles de la journée, les cycles de la vie et de la mort, et les cycles des années. Cette notion cyclique fait partie du principe même de l'altération de la propagation de la lumière.

Il a été fait état, par le Commandeur, de la Libération des enveloppes isolantes. Il vous a été fait état, plus récemment, de la Libération des enveloppes isolantes du corps humain, c'est-à-dire du corps astral, du corps mental et du corps causal. Certains sages ont dit que : « ce qui est en haut est comme ce qui est en bas ». Mais ce qui est en haut, ne doit pas être compris par : ce qui est dans l'Esprit. Parce que l'Esprit n'est pas dans le haut, ni dans le bas, il est partout. Ainsi donc, « ce qui est en haut est comme ce qui est en bas » s'applique aux lois naturelles de ce monde. Et il y a donc, effectivement (par le principe d'analogie et de corrélation, et de résonance), une adéquation totale entre les couches isolantes de la Terre et les couches isolantes de la personnalité, qui maintiennent une certaine forme de cohésion, une certaine forme de cohérence. Mais au-delà de cette cohésion et de cette cohérence, il existe des strates (si on peut dire) de l'être humain et de la Conscience, qui ne sont limitées par aucune couche et par aucune autre strate.

La Fusion des Éthers, réalisée dans le Ciel, se réalisant dans les corps humains et dans les corps de toute vie sur la planète, a donc déjà posé un certain nombre d'éléments, qui vous sont accessibles. Ces mécanismes, appelés départs en masse d'animaux (de mammifères marins, d'oiseaux, essentiellement), correspond à une Transsubstantiation totale de leurs corps. L'œil humain va appeler cela une dépouille. Mais ce n'est pas parce que la dépouille est présente, qu'il n'existe pas encore une Conscience présente, ailleurs, dans un autre espace-temps. De la même façon que, quand un être humain, au sein de ce cycle de la mort et de la naissance, arrive à mourir, bien évidemment, la Conscience ne disparaît pas pour autant. Même si le réductionnisme et la fin de l'Âge Sombre ne fait envisager la vie que inscrite entre la naissance et la mort, ceux qui ont un minimum de croyance ou d'expérience spirituelle savent que, même au sein de la matrice, il existe un principe de réincarnation. Où la Conscience ne disparaît jamais, même s'il y a (en quelque sorte) une oblitération de ce qui est appelé les vies passées, de la même façon qu'il existe une oblitération de l'Esprit.

La Fusion des Éthers (au-delà de la dissolution du corps astral, du corps mental et du corps causal), dans ce laps de temps qui précède le moment collectif final de la Terre, va amener de plus en plus d'êtres humains à conscientiser qu'ils ne sont pas limités par ce corps, encore moins par cette naissance et cette mort. Et il y a donc un principe de pérennité qui va se faire jour. Le principe même de la conscientisation de la pérennité de la Conscience est (vous vous en doutez bien) un élément majeur qui viendra amoindrir le Choc de l'Humanité, pour ceux d'entre nos Frères et Sœurs qui auraient vécu ce concept de pérennité avant l'instant collectif, final ,de la Terre.

Rappelez-vous des étapes précises dont j'ai évoqué la teneur, voilà un an, concernant le Choc de l'Humanité : le déni, la peur, la négociation, et enfin l'acceptation de ce qui arrive (intervention de SRI AUROBINDO du 17 octobre 2010). Bien sûr, l'ensemble des Frères et des Sœurs qui vivent les Vibrations, à un niveau ou à un autre, vont comprendre, par ce qu'ils vont vivre, la notion de la pérennité de la Conscience. Non pas comme une croyance en une survie de quoi que ce soit, mais bien parce que la Vibration même de la Conscience, au sein de la Lumière Vibrale, vient conforter la Conscience, dans sa pérennité. Au-delà de l'enfermement dans ce corps, ou de l'enfermement au sein des couches isolantes de la Conscience individuelle (appelées corps astral, corps mental et corps causal). Ce qui dissout le corps astral, le corps mental et le corps causal, n'est pas une action de la personnalité, mais bien une action directe de l'Intelligence de la Lumière, par l'intermédiaire de ce que nous avons nommé le Feu de l'Esprit et que, dans ma dernière vie, j'ai décrit comme l'irruption du Supramental : cette Lumière Blanche qui allait transformer toute vie et provoquer des changements majeurs, dans la Conscience comme dans les conditions même de la vie puisqu'il n'y aurait plus d'enfermement, il n'y aurait plus de règles de vie qui soient superposables, entre un avant et un après.

Bien sûr, de manière plus ou moins consciente, nombre d'êtres humains, au-delà du vécu Vibratoire, ont adhéré à un principe de transformation. La seule porte de sortie possible est le Cœur, non pas dans une croyance dans le cœur, non pas dans l'espérance, mais bien dans le vécu Vibratoire, puisque la Conscience est Vibration. La conscience limitée aura beau affirmer qu'elle croit en l'Unité (ou qu'elle croit en la pérennité de l'âme ou de l'Esprit, ou qu'elle croit en l'Esprit), tant qu'elle ne le vit pas, cela ne reste qu'une croyance et non pas un vécu. Nous avons aussi, les uns et les autres, très largement développé sur la notion de croyance et d'expérience. Parce que la croyance n'est pas l'expérience. Or, l'ensemble de la vie humaine, sur cette Terre, est basée sur un ensemble de croyances tacites qui n'ont, jusqu'à preuve du contraire, aucune existence réelle, au-delà de ce monde.

Le principe même de la pérennité de la vie sur ce monde (basé, comme je l'ai dit, sur la notion de cycles, et d'enfermement au sein de cycles), fait que les forces de non-lumière ont tenté, jusqu'à présent, de limiter (en quelque sorte) l'expansion de la conscience, et cela de multiples façons. Soit en renforçant les croyances (comme elles ont toujours existé, mais en les modifiant) : en donnant, à la soif, de l'être humain, de liberté, une eau à boire, qui est une eau donnant des réponses, mais des réponses, en ce monde, même au niveau spirituel. Cela s'appelle les lois de l'âme, les lois de la réincarnation, la psychologie spirituelle : un ensemble, un thésaurus de connaissances pouvant être exploitées dans ce monde, mais ne préparant absolument pas à vivre l'Esprit. Puisque l'Esprit, d'ailleurs, n'est même pas évoqué, et la finalité n'est plus l'Esprit, mais bien l'épanouissement de l'âme (au travers d'un certain nombre de concepts, que vous avez été amenés à rencontrer dans différentes lectures, dans différents enseignements, ou portés par différentes personnes).

La Liberté est Vibratoire. Elle n'a que faire de quelconques lois, de quelconques règles, présentes sur ce monde. La Fusion des Éthers signe (pour ceux d'entre nos Frères et Sœurs qui vivent ces états Vibratoires) la Dissolution totale de l'ensemble de ce qui est lié (comme cela a été dit) au corps de désir, en premier lieu, tout ce qui est lié aux émotions. Nombre d'êtres, ayant vécu l'Éveil du Cœur, vous ont parlé de l'effet des émotions comme élément freinant à l'accès à l'Unité. D'autres enseignements, plus liés à la transformation de l'humanité actuelle (mais pas vers l'Unité, mais plus vers la poursuite de la Dualité), vous ont parlé de connaissance de vos propres émotions, et ont même été jusqu'à assimiler l'émotion au Cœur. Ce qui est, bien sûr, absolument faux, puisque le Cœur n'est absolument pas une émotion, mais bien un état d'Être, alors que l'émotion est un état de réaction. L'état d'Être ne sera jamais un état de réaction.

En ce qui concerne la troisième couche isolante de la conscience individuelle, le corps causal : ce corps causal, comme son nom l'indique, évoque une causalité, appelée autrement la loi de karma ou d'action / réaction, donnant l'explication de ce qui est à vivre dans la matrice (que cela soit à travers les relations entre les êtres, à travers la loi de karma, à travers l'action / réaction, même au niveau plus subtil, psychologique). Mais cette loi causale n'est absolument pas, ni le reflet, ni même l'opposé de ce que représente la Loi de la Grâce, qui est au-delà du corps causal. Le Feu de l'Éther, au niveau de la conscience individuelle, se traduit par le Feu du Cœur ou le Feu de l'Esprit. L'irruption du Supramental (dans votre moment individuel, qui vous est propre) se traduit, petit à petit ou plus brutalement, par la disparition totale de votre corps émotionnel, de votre corps mental, vous donnant l'aptitude à ne plus penser, vous donnant l'aptitude à ne plus réagir. Faisant qu'effectivement, tous les Frères et Sœurs qui Vibrent, à un moment donné ou à un autre, sont susceptibles de vivre des moments, de plus en plus intenses, et de plus en plus prolongés, d'immersion dans la Lumière. Où rien d'autre n'existe que la Lumière et la Conscience. Où tout ce qui appartient à l'Illusion (c'est-à-dire ce corps, cette vie, tout ce à quoi vous êtes assujettis), dans ces moments-là, et seulement dans ces moments-là, disparaît en totalité. C'est ces moments particuliers (et je vous ai donné, voilà quelques années, quelques éléments, à travers la respiration ou à travers la focalisation de la Conscience, ou à travers même ce que vous a donné UN AMI, dans le Yoga de l'Unité ou de la Vérité), qui vous permettront de vous rapprocher de ce Passage de Porte Étroite, de vécu du Cœur (voir la rubrique « Protocoles à pratiquer / Protocoles prioritaires »).

Tout ceci est, en définitive, une préparation individuelle (comme je l'ai dit) visant à faciliter l'établissement du moment collectif de la Terre, dans la collectivité de la Conscience humaine. Mettant fin, cette fois-ci, réellement et définitivement, au corps causal de la Terre. Réalisant, par là-même, la Libération de la Terre et son Ascension définitive dans les Mondes Unifiés de la 5ème Dimension. Ceci se traduit, pour ceux qui sont attentifs, par la déchirure (déjà présente sur le manteau Terrestre, depuis la pénétration de la Lumière Adamantine), non pas seulement dans le noyau Terrestre, mais sur le manteau Terrestre. Faisant que la transmutation alchimique de certains éléments carbonés de la Terre devient de plus en plus évidente, et se traduit, comme l'a dit notre Commandeur, par une augmentation du rayon de la Terre (ou du diamètre de la Terre) et donc, de sa superficie. Tout cela se déroule aussi, dorénavant, en vous, vous donnant des altérations de perception, même, de ce qu'est, pour vous, la vie. Et vous vous rendez compte, chacun à votre rythme, que dans les moments dits d'Alignement (ou de méditation, ou de Fusion avec la Lumière, ou de Communion), vous vous immergez, avec une grande facilité, dans la Lumière, et vous vous extrayez, de manière tout aussi simple, de la personnalité et des différents rôles qui sont tenus dans la vie dite ordinaire, sans pour autant qu'il y ait une démission. Même si, bien sûr, nous sommes conscients que ce processus est loin d'être parfait pour le moment, puisque cela va se traduire, comme le disait FRÈRE K (ndr : voir son intervention du 27 novembre), par un certain nombre d'interrogations ou de questionnements concernant ce que vous allez devenir et ce que va devenir l'ensemble de ce qui fait vos relations, quelles qu'elles soient.

Mais vous constatez aussi, parallèlement, qu'au fur et à mesure que vous vous immergez dans cette Lumière, dans ces moments de Communion, plus vous vous immergez dans la Lumière, plus ces préoccupations disparaissent du champ de la Conscience. Puisque la caractéristique essentielle de la Conscience Unifiée est donc de manifester la Joie, la Plénitude et l'absence de questionnement. Et petit à petit (ou d'une manière plus brutale), vous allez réaliser que plus vous êtes dans la Lumière, moins il y a de questions, et plus l'ensemble de ce qui se déroule vous semble évident. Ce qui, bien sûr, est totalement à l'opposé de celui qui ne Vibre pas, qui se posera de plus en plus de questions sur la réalité de ce que vit la Terre (ne voyant, par exemple, que le côté sombre et non lumière de l'établissement d'un plan de domination de la non lumière, plutôt que l'installation de la Lumière). Tout dépendra, là aussi, comme disait notre Commandeur, du point de vue : point de vue de la chenille ou point de vue du papillon. Mais le point de vue du papillon n'est pas une vue de l'esprit, mais bien un vécu de l'Esprit. Qui se traduira, lui-même, par une capacité, de plus en plus grande, à ne plus manifester d'émotion (et donc les désirs qui y sont associés), à ne plus manifester d'activité mentale (telle qu'elle est inscrite au sein de la raison et de la logique) mais, bien plus, à manifester l'Intelligence de la Lumière, au travers de sa Vibration et de l'ensemble de ce qu'apporte cette Vibration, c'est-à-dire la Joie, la Paix, la Sérénité. Et la certitude Intérieure, parce que vécue, que tout se déroule dans l'harmonie, dans la Paix, même si le regard de la personnalité (quand elle revient dans ce regard) peut parfois exprimer tout autre chose. Mais ces allers et venues (comme nous l'avons dit) vous permettent, de plus en plus, de vous établir dans vos choix définitifs et d'en vivre les conséquences.

Bien sûr, quel que soit le Devenir de ce corps, quel que soit le Devenir de votre environnement, proche ou plus large, vous prenez conscience (comme cela a été exprimé aussi) que l'impatience n'est plus de mise. Parce que l'Espérance est vécue comme une finalité, elle-même. Ce qui se passe donc, dans cette dissociation Intérieur / extérieur (ou conscience fragmentée et Conscience Unifiée), vous donne une forme d'assise et de solidité de la Conscience Unifiée. Vous éloignant, au fur et à mesure, de la conscience de la personnalité, de ses liens, de ses jeux, de ses interactions. La Joie est appelée à grandir, dès l'instant où la question cesse. Et où l'interrogation se porte uniquement, non pas sur une date, non pas sur un événement extérieur, mais sur l'acquiescement à cette Lumière et à ses effets, par son Intelligence et à sa Vibration, dans votre propre vie, dans votre propre Conscience.

En résumé, vous faites l'apprentissage, dorénavant, avec la Fusion des Éthers et les différentes manifestations qui y seront couplées (si ce n'est déjà le cas), de vivre une plus grande facilité dans votre vie. Parce que la Lumière devient, effectivement, de plus en plus, pour vous, une évidence, une certitude, et la seule et unique Vérité vous extrayant, de cette façon, à titre individuel, de l'Illusion. Ce n'est pas vous qui mettez fin à l'Illusion, mais bien la Lumière, elle-même, qui transforme, en vous, par la Fusion des Éthers de votre propre ensemble de Corps (dits physiques et subtils), les principes même d'attachement, d'Illusion, vous rendant Libre, Autonome. Ce n'est pas vous qui vous rendez Libre et Autonome, mais bien l'action de la Lumière, dès l'instant où vous avez renoncé à la personnalité, dès l'instant où vous êtes Abandonné en totalité à la Lumière, qui réalise cette Œuvre, en vous.

Vous êtes arrivés, bien sûr, à un moment clé de cette transformation individuelle qui est le moment où la dernière enveloppe isolante de vos structures, appelée le corps causal (ou, si vous préférez, le corps et véhicule de l'âme, lié à ce qui a été nommé l'Axe ATTRACTION / VISION, lié, comme FRÈRE K vous l'a montré, à ce qui a été nommé le chakra de la rate et le chakra du foie), va disparaître. Vous amenant à vous détourner de l'ATTRACTION et de la VISION, amenant l'âme à ne plus être tournée vers la séduction de l'Illusion de ce monde et ses différents jeux, mais à se tourner, en totalité, vers le Feu de l'Esprit afin d'en vivre la réalité, et surtout, donc, de permettre à ce corps astral et à ce corps mental de disparaître, en totalité. Le moment final sera, effectivement, la disparition totale de votre corps causal, d'une manière ou d'une autre, représentant ce qui avait été évoqué comme les différentes voies possibles de l'Ascension, voilà deux semaines (ndr : voir sur notre site l'intervention de GEMMA GALGANI du 12 novembre). À partir de ce moment-là, il y aura un mécanisme de synchronicité entre l'individuel et le collectif, correspondant à la dissolution du corps causal individuel, comme du corps causal collectif, comme du corps causal de la Terre. Permettant alors, à ce moment-là, ce que nous avons appelé la Résurrection, au sein des Mondes Unifiés. Le corps qui est vôtre, la personnalité qui est vôtre (encore pour l'instant) vous apparaîtra, à ce moment-là, de plus en plus éloignée de la Vérité. Parce que votre Conscience n'aura plus aucune difficulté à passer dans ce Corps d'Êtreté et dans cette Conscience de l'Êtreté, c'est-à-dire dans le Soi. Le je sera transformé, et en Transsubstantiation totale, avec une facilité qui sera d'autant plus évidente que vous aurez appris à laisser la Vibration de la Lumière agir, en vous.

Beaucoup d'entre vous constatent qu'après avoir observé les peurs (dans un face à face, ou à travers des épisodes de Nuit Noire de l'Âme, comme cela a été évoqué), ils vivent maintenant des mécanismes d'Abandon à la Lumière beaucoup plus simples qu'auparavant, et acceptent ce que donne la vie à vivre, de manière beaucoup plus évidente, quel que soit cet événement à vivre (dans le corps, dans une relation, dans un travail, ou dans toute sphère quelle qu'elle soit, appartenant à ce monde). Ceci se traduit, bien sûr, dans le corps, par des mécanismes de chaleur et de Feu, par des mécanismes de renforcement, en particulier et surtout, liés à la Porte Postérieure du CHRIST, appelée Porte de la Transparence. Mais aussi par des Vibrations de plus en plus intenses, débordant largement, maintenant (pour certains d'entre vous), les Portes et les Étoiles, pour impliquer un mécanisme Vibratoire de l'ensemble de la Conscience, et de l'ensemble des structures appelées corps physique, corps astral, corps mental.

Simplement, le corps éthérique se transforme. Parce qu'il n'est plus cet intermédiaire entre le corps physique et l'âme, mais il devient la structure, par l'Éther, modifiée et Révélée. Ce corps éthérique (qui vous donne, d'ailleurs, les perceptions que vous vivez, au niveau des différentes Couronnes, des différentes Portes, des différentes Étoiles, des différents Sentiers) est en train de se transformer, puisque ce corps n'est plus lié, simplement, à l'enfermement au sein d'une force éthérique (appelée le feu de la personnalité ou le feu de l'âme), mais est Transfiguré par ce que nous nommons le Feu de l'Esprit. Vous donnant à percevoir un Corps Éthérique profondément différent, dans ses mécanismes de fonctionnement et qui, surtout, n'est plus soumis au corps de désir, n'est plus soumis au corps éthérique, au corps astral (reste encore, pour une certaine mesure, soumis au corps causal, puisque si vous m'écoutez ici, c'est que vous êtes encore présents dans cette dimension).

Le mécanisme de Transsubstantiation, c'est-à-dire de l'Ascension, quel que soit le type d'Ascension, sera rendu d'autant plus facile par votre rôle, effectivement, de Semeurs de Lumière, d'Ancreurs de Lumière, de Diffuseurs de Lumière par la Communion et la Grâce, par les différentes techniques que vous pouvez utiliser pour monter vos Vibrations. Vous constatez d'ailleurs, par vous-même, que dorénavant, il est de plus en plus facile d'échapper à vos propres images, à vos propres peurs. Non pas en luttant, non pas en faisant des protocoles, mais bien en montant vous-même, par la Conscience elle-même, la Vibration. Il vous est (et il vous sera, peut-être) de plus en plus facile de constater que, quand vous élevez votre Vibration, dans l'état de Communion (avec vous-même, ou avec d'autres Frères et Sœurs, ou avec d'autres Dimensions), il devient, dans ces moments-là, beaucoup plus facile de vous Libérer de toute peur, de tout conditionnement, de tout corps et de toute personnalité. Il y a donc un processus d'acclimatation, bien réel, et de propagation, bien réelle, de la Lumière, dans le champ de la conscience limitée : c'est le passage du je au Soi, tel que UN AMI vous en a parlé encore hier (voir l'intervention d'UN AMI du 26 novembre).

Retenez que, plus vous avancerez dans ce temps linéaire de ce monde, plus ça vous apparaîtra comme clair que la seule façon de résoudre quoi que ce soit, n'est pas de s'opposer à qui que ce soit, ou à quoi que ce soit, mais bien de monter dans ce que nos appelons la Vibration de votre Conscience. Ce mécanisme de montée Vibratoire (dont j'avais déjà évoqué quelques techniques, particulièrement par rapport à la respiration, qui devait passer des poumons au Cœur) est, aujourd'hui, un mécanisme qui se déroule de manière beaucoup plus aisée, dès l'instant où votre Abandon en la Lumière gagne en intensité. Vous êtes extrêmement nombreux à réaliser cela, sur Terre, en ce moment même. Et cela va, bien sûr, se renforcer au fur et à mesure des jours qui vont s'écouler, qui vont voir cette Fusion des Éthers individuelle se renforcer. L'apprentissage que vous menez, et l'expérimentation que vous menez, n'a pas d'autre but que de vous préparer, au mieux, à vivre le moment collectif de la Dissolution du corps causal de la Terre, et de votre propre corps causal individuel.

Et ceci se réalise (comme vous l'avez vécu et compris) par la Vibration elle-même, par la Lumière elle-même. C'est-à-dire qu'il n'est pas question de demander à la Lumière d'agir sur telle ou telle chose, mais d'Être la Lumière, en totalité, pour constater que les peurs qui étaient jusqu'à présent dans des face à face, ou que même les moments de la Nuit Noire de l'Âme (que vous aviez pu vivre ou ne pas vivre), sont en train de disparaître, par l'action de la Lumière, dès l'instant où vous reconnaissez que la Lumière agira, de manière beaucoup plus sûre, beaucoup plus certaine, et beaucoup plus évidente, que ce que vous pourriez mener au sein de la conscience de la personnalité. C'est ce basculement-là, ce Passage-là qui vous prépare, par ce troisième Passage de la Porte Étroite (appelée la Porte de la Pauvreté ou de l'Enfance), à réaliser la Communion avec le CHRIST, avec la Lumière Blanche. Et donc, à sortir de l'ensemble des conditionnements et des peurs, issus de ce corps, de cette personnalité et de cette vie incarnée, enfermée.

Tout cela, vous le conscientisez, de plus en plus aisément, dès l'instant où vous renoncez (comme cela a été dit) à l'Illusion des attachements, quels qu'ils soient. Vous n'avez (et c'est là où je voulais en venir) rien à vouloir. Vous n'avez, surtout, rien à contraindre, en vous comme à l'extérieur de vous. Vous avez simplement à laisser agir, à laisser être l'Intelligence de la Lumière. Le principe même de l'Ascension, découle de cette facilité avec laquelle vous acceptez votre propre Libération.

Bien sûr, pour celui qui ne Vibre pas (et c'est sa liberté, je vous le rappelle), pour lui, tout cela n'est qu'une Illusion, et le paradoxe est que cela va lui sembler un enfermement, ou un rêve, alors que, justement, c'est lui qui rêve. Vous voyez le mécanisme d'inversion à l'œuvre, par vous-même et par votre conscience. Tant que l'être humain ne considère pas, et ne vit pas, le fait d'être enfermé, il se considère comme totalement sain de corps et d'esprit, alors que celui qui vit la Lumière deviendra, pour lui, un danger (dans tous les sens du terme). Mais rappelez-vous que ce moment individuel, que vous vivez, de la Fusion des Éthers, permettant donc la Libération (par la destruction pure et simple du corps causal et donc des mémoires enfermantes de l'âme, et même de ce qui est appelé l'Akasha ou l'éther enfermé) permet, de proche en proche, de réaliser, par la Merkabah Inter-dimensionnelle collective (la vôtre comme celle de la Terre), une alchimie de Transsubstantiation. Qui mènera, dans une échéance très brève, au mécanisme de l'Ascension Collective, et au mécanisme de la Libération totale de la Terre. Mais votre devenir et votre place, dans ce mécanisme, vous apparaîtra comme de plus en plus futile, au fur et à mesure que vous vous immergerez dans la Lumière de l'Unité.

Cette acclimatation qui vous est proposée (pour ceux qui vivez les Vibrations), est un avantage pour vous, comme pour la Terre. Parce que vous jouez, en quelque sorte, le rôle d'amortisseur, permettant de vivre (comme nous l'avons dit) le Choc de l'Humanité, dans des conditions personnelles, mais collectives aussi, beaucoup plus aisées que ce qui aurait encore imaginable voilà quelques années. Ce processus, qui est en cours, va vous devenir de plus en plus accessible. Au-delà, bien sûr, comme disait FRÈRE K, des questionnements, l'interrogation majeure, c'est : quel est votre sens et quelle est votre finalité ? Rien d'autre ne pourra vous détourner de cela, et surtout pas les jeux de la non lumière. Parce que la Lumière, comme vous le savez, ne peut s'opposer à la non lumière : elle ne peut que s'établir, en vous, individuellement, comme de proche en proche.

L'activation de ce qui a été nommé Canal Marial (qui est, en fait, l'activation de l'Antakarana, et le tapissage des Cordes Célestes par des Particules Adamantines) réalise, pour beaucoup d'entre vous, la possibilité de contacts transdimensionnels, non plus avec des entités astrales, mais bien avec des entités de la Lumière Vibrale. Vous donnant donc à expérimenter, par vous-mêmes, la différence, majeure et fondamentale, pouvant exister entre ce que j'appellerais (par commodité) une entité de l'astral et une entité de la Lumière Vibrale. Puisque, bien sûr, les conséquences de ces contacts ne sont absolument pas les mêmes, leurs finalités non plus, et je dirais même, totalement opposées. Et leurs actions sur votre corps et votre Conscience sont, là aussi, totalement opposées. Il vous deviendra, alors, de plus en plus aisé de ne plus être leurré par une quelconque Illusion. Vous serez donc de plus en plus affermis et établis dans la Vérité de votre Unité. La Fusion des Éthers individuelle réalise cela, en vous. C'est très exactement cela que vous vivez, par des processus appelés Vision Éthérique, Vision du Cœur et vous amenant à vivre l'expérience que Voir n'est pas lié aux yeux, ni à une vision astrale, mais bien à une Vision totalement indépendante des yeux et des sens. À ce moment-là, dans votre conscience, ne pourra plus exister le moindre doute, la moindre peur, la moindre interrogation, et encore moins de questionnement, parce que vous vivrez la Vérité. Et vivant la Vérité, vivant le Vrai Voir, au-delà des sens, vous ne pouvez être trompés, vous ne pouvez plus vous Illusionner. Et vous n'êtes, surtout, plus soumis à aucun conditionnement, lié au corps astral ou au corps mental. C'est ainsi que se réalise le Soi, individuellement, avant que le Soi collectif ne soit révélé.

La Fusion des Éthers, au sens individuel, vous conduit donc à vous préparer à la Dissolution du corps causal, et donc à la Transsubstantiation du corps physique, devant passer (par des voies et des façons qui sont différentes, comme cela a été exprimé) dans le Corps d'Êtreté. Encore une fois, au fur et à mesure que vous vivrez ces intégrations, vous saisirez qu'il n'y a aucune inquiétude à avoir, pour aucun être humain. Parce que chacun vivra, très exactement, ce à quoi il est destiné. Et que chacun, par rapport à cela, a sa stricte liberté. Cela ne sera plus un dogme, mais bien l'expérience même de votre vécu.

Voilà à quoi aboutit la Fusion des Éthers, dans le temps qui vous est alloué, au niveau individuel. Mais nous ne vous cacherons pas, devant entraîner quelques désordres au niveau du corps émotionnel collectif (pour ce qu'il en reste), et surtout, au niveau du corps collectif mental (appelé, si vous préférez, le Système de Contrôle du Mental Humain). Qui voit disparaître, en totalité, les Illusions, et qui voit, pour beaucoup de consciences, apparaître clairement tout ce qui a été caché, jusqu'à présent. Comme il a été dit, tout ce qui vous a été caché vous sera Révélé, non pas parce que ceux qui sont dans l'Ombre acceptent de révéler la non lumière et leur non lumière, mais bien sûr, parce que l'éclairage de votre Lumière, au-delà de voir vos propres zones d'Ombre, vous donnera à voir les zones de non lumière de ce monde. Ce qui renforcera, par là-même, en vous-même, votre établissement, de plus en plus facile, dans la Conscience Unifiée. Parce que cela deviendra une évidence de plus en plus flagrante, en relation directe avec, non pas l'activité du mental, mais bien l'activité de la Vibration elle-même, donc de la Lumière, et donc du Soi.

Voilà les quelques éléments que j'avais à rajouter sur la Fusion des Éthers, survenant, actuellement, dans votre structure individuelle, dans vos corps physique et subtils, de ce monde qui, je vous le rappelle, n'ont strictement rien à voir avec le Corps que nous avons appelé d'Êtreté (ou Corps d'Esprit) qui est, lui, situé au-delà du corps causa et au-delà de la vibration de l'âme, puisqu'il concerne et comporte, uniquement, ce qui est appelé le Corps d'Esprit (Corps d'Êtreté ou Corps Multidimensionnel). Le corps physique ne peut être Dimensionnel, du fait même de l'enfermement. Cela serait une erreur de croire que, dans les mondes falsifiés (comme celui-ci), il y a et il y aura une Liberté de Conscience passant par le maintien total de la personnalité. Cela serait une erreur de croire que ce corps physique et ses structures, appartenant à la matrice, perdureront au sein des Mondes Unifiés. L'Esprit n'a que faire (comme on vous l'avait dit) des mémoires de l'âme et de la mémoire de vos propres vies passées, au sein de la matrice. L'Esprit est totalement indépendant de tout cela.

Ce dont vous faites l'expérience, c'est aussi que, au fur et à mesure que vous vous immergez dans la Vibration de la Lumière, au fur et à mesure que vous vous immergez dans la Lumière Blanche, vous avez la stupéfaction de voir que vous vivez, même si ce corps n'existe plus, même si ce monde n'existe plus. Cela facilitera grandement le Choc de l'Humanité.

Voilà, Frères et Sœurs en humanité, ce que j'avais à délivrer de complémentaire. S'il existe, par rapport, et seulement par rapport à ce que je viens d'énoncer, des besoins d'éclaircissements complémentaires, et si nous en avons le temps, et si je peux le faire, j'apporterai ce qui vous est nécessaire.

Question : par rapport à la Lumière, quel est l'intérêt de la matière, dans la Création ?
Tout est Matière. L'Esprit est une autre Matière, dont la gamme de Vibrations n'a rien à voir avec ce que nous appelons la matière, quand nous sommes incarnés. La Matière est Esprit. Ce qui n'est plus logique, et ce qui n'est plus Amour, c'est le moment où la Matière est privée de l'Esprit. Il n'y a pas de but autre que d'Être, pour la Matière elle-même. Ne confondez pas la matière liée à l'enfermement de ce monde, et les autres Matières. L'Esprit, qui est appelé, de votre point de vue (sur ce monde, tant que nous y sommes incarnés), comme immatériel (ou extrêmement lointain, quand j'ai vu arriver le Supramental), doit devenir la Réalité de l'humanité. Et pourtant, cette Lumière, appelée immatérielle ou rayonnement cosmique, est une Matière. Il existe des particules (et je dis bien : particules) qui n'existent pas sur ce monde, qui sont des Particules de Lumière, au-delà même des Particules Adamantines. Donc, la Lumière n'est pas l'absence de structure, ni l'absence de forme, c'est simplement la non limitation dans une structure, et la non limitation dans une forme. Le seul but n'est pas autre chose que la Conscience. La matière est Conscience, la matière de ce monde, parce que, sans Conscience, il n'y aurait, tout simplement, pas de vie. La matière inerte (au sens réductionniste) n'existe pas. Il y a autant de Vibrations dans un morceau de cristal que dans une conscience humaine. Et je dirais, même, qu'il y en a plus. Mais ce « plus » n'est pas hiérarchisé, il est simplement différent.

Nous n'avons plus de questionnement, nous vous remercions.
Frères et Sœurs en humanité, que l'Amour soit votre unique Vérité, parce qu'il n'y en a pas d'autre. En l'Amour de l'Un, en l'Amour de la Lumière, et en la Lumière de l'Un. À bientôt.

... Effusion Vibratoire ...

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page