Autres Dimensions

Sois qui tu es

Accueil > MESSAGES A LIRE - > SRI AUROBINDO

SRI AUROBINDO

27 août 2011

pdf

Je suis SRI AUROBINDO. Frères et Sœurs en humanité, que ma Lumière Bleue vous accompagne et vous bénisse. Le cadre de mon intervention se situe, aujourd'hui, dans la droite ligne de ce que j'ai communiqué régulièrement concernant la Lumière Bleue, la Libération de la Terre et du Soleil, le Choc de l'Humanité, la Fusion des Éthers. Je vais tenter, par des mots simples, de vous faire appréhender les mécanismes qui peuvent vous permettre de vous approcher de la Porte Étroite. Je vais parler de la méditation et de son rôle par rapport à cet objectif précis, vous conduisant à être devant la Porte.

La méditation n'est pas une fin en soi, mais elle est un des outils, un moyen, qui permet, au travers de ses effets directs sur la conscience ordinaire, de préparer, en quelque sorte, celle-ci, à sa Transmutation, à sa Transsubstantiation. Et donc, de favoriser, en quelque sorte, ce Passage particulier de la Crucifixion à la Résurrection. Il vous a été fait état de deux consciences qui se superposaient : la conscience habituelle de tout être humain sur cette Terre, et une Conscience hors de l'ordinaire (que différents moyens ont permis d'approcher, et de vivre l'expérience de l'extraordinaire, de la Lumière Vibrale). Cette possibilité a été offerte à tout être humain, indépendamment même de tout ce que nous pouvions dire, de là où nous sommes, indépendamment de tout enseignement préalable, ou de toute adhésion à un enseignement préalable. Les premières manifestations de l'Esprit Saint (que j'ai, en quelque sorte, perçues de mon vivant), sont arrivées sur cette Terre, progressivement, donnant à chacun, même sans pouvoir le nommer, même sans pouvoir identifier ce processus, d'en vivre les prémices. Me faisant dire alors, voilà deux mille ans, sous la dictée du CHRIST, qu'il y aurait beaucoup d'Appelés, et que ces Appelés seraient marqués au front. En fait, la Lumière s'est présentée, sous ses différentes formes et composantes, afin qu'un maximum d'êtres humains puissent se rendre compte, par eux-mêmes, au sein de leur conscience ordinaire, qu'il existait autre chose que la vie ordinaire. Ceci est exactement ce qui s'est passé, depuis plus de trente ans, concernant, pour un nombre de plus en plus important d'êtres humains, la possibilité de s'intéresser à la Lumière, à l'au-delà, à autre chose que la conscience ordinaire. Cet objectif, voulu, a été réalisé, dès les premières manifestations de la Lumière sur cette Terre, au niveau collectif et non plus individuel, ayant amené, progressivement, certains courants philosophiques, spirituels, à émerger. Nous avions parfaitement conscience que ce mécanisme de Lumière, qui descendait jusqu'à vous, au travers de l'Esprit Saint, allait être, en quelque sorte, utilisé de toutes les façons possibles. L'important avait été de faire en sorte qu'il y ait beaucoup d'Appelés, c'est-à-dire beaucoup d'êtres humains se posant la question (l'interrogation de l'âme) de la survie, bref, de donner une Impulsion nouvelle au sein de l'humanité.

Bien sûr, dès le départ, il était évident que cette Lumière pourrait être utilisée, dans ses premières Impulsions, à travers tout autre chose que la Lumière elle-même, pour essayer, en tout cas, de renforcer, de créer des modèles d'enfermement plus sophistiqués que ceux qui ont pu exister au travers des religions, au travers de mouvements plus anciens. Toutefois, au sein de cet ensemble d'humains, où qu'ils soient sur la planète, quelle que soit la destination qu'ils aient fait faire à cette Lumière, un premier pas a été franchi : l'existant (sous la possibilité de l'existence, même sans le vivre), pour un nombre toujours plus important d'êtres humains, d'autres choses, d'un autre état de la conscience et d'une autre vie. D'un ailleurs. Bien sûr, sans pour autant altérer, d'une quelconque manière, la vie ordinaire, mais simplement, de faire vivre, à la conscience, la possibilité de quelque chose d'autre. Quel que soit, je précise, ce quelque chose d'autre.

Cet objectif a parfaitement rempli son rôle, quels que soient les devenirs de ces croyances, quel que soit le devenir de ces expériences, durant un certain temps. La méditation a permis à un nombre de plus en plus grand d'êtres humains, indépendamment des yogas, indépendamment même de l'orient, d'accéder à des perceptions nouvelles. Bien sûr, ces perceptions, et vous l'avez constaté sur Terre, n'ont absolument pas permis de faire disparaître le principe même de la falsification, la prédation, la souffrance. Mais l'Impulsion était donnée (et ce fut là, le plus important). Il reste maintenant à finaliser, non plus au travers d'une Impulsion, mais bien plus, à travers une concrétisation de la Conscience elle-même devant aboutir à ce que l'homme s'établisse dans son choix Vibratoire (tout cela vous a été expliqué).

Je m'adresse, maintenant, à tous ceux qui ont vécu et vivent encore, ou commencent à vivre, les étapes d'ouverture liées à la descente de l'Esprit Saint ou de la Radiation de l'Ultra-violet. Se traduisant par un ensemble de signes, de symptômes, de manifestations, qui ont été largement décrits (que cela soit dans la littérature, ou par nous-mêmes) : je veux parler des Siddhis, ou pouvoirs de l'âme. Se traduisant par la perception de Vibrations, et par la capacité de la conscience à aller au-delà même de la Vibration, c'est-à-dire à s'identifier à la Vibration et à vivre la Conscience de l'Unité, par moments, ou pour s'y établir. Ou alors, à refuser l'Unité et à perdurer au sein de la Dualité. Quoi qu'il en soit, l'Impulsion de la Lumière a été réalisée. Le plus souvent, cela s'est fait au travers d'une volonté personnelle, cela s'est fait au travers d'une capacité de la conscience ordinaire à se tourner vers la lumière, vers le spirituel, quelque soit le vécu, la conception et la réalité de ce spirituel ou de cette lumière. Visant donc à créer, au sein de l'humanité, une Attention nouvelle, portée sur quelque chose qui n'effleurait même pas la conscience de l'humain, en tout cas en occident, même jusqu'à il y a un temps assez récent. Avec l'ensemble des découvertes, l'ensemble des pôles d'intérêts nouveaux, que cela soit la réincarnation, que cela soit la survie de l'âme, que cela soit la réminiscence des vies passées ou l'accès à une lumière (quelle qu'en soit, encore une fois, la réalité ultime : réelle ou non, c'est-à-dire Unitaire ou non). Le principal avait été accompli, à ce moment-là : créer, au niveau de l'inconscient collectif (ou si vous préférez, de l'astral planétaire), une impulsion nouvelle. Visant à préparer ce qu'il est advenu depuis quelques années, avec les Noces Célestes, et ce qu'il advient, maintenant, avec le Retour de la Lumière Blanche, du Supramental, du CHRIST.

Ainsi donc, l'ensemble des préparatifs est achevé. Et cela vous a été illustré par le déploiement final de la Lumière Métatronique, à l'échelon de ce corps humain, au travers du déploiement et de l'activation des Portes. Préparant, en quelque sorte, la finalité de cet accès à la multi-dimensionnalité. Il a été fait état, voilà peu de temps, d'éléments qui sont présents, en tout être humain, et qui sont, en quelque sorte, les ultimes freins à la réalisation de cette Unité. Cela a été appelé par certains noms, bien au-delà du nom originel mais pour, en quelque sorte (pour le Conseil des Anciens), ancrer en vous ces concepts-là. Certains d'entre vous, depuis des années, ont pu accéder à leur Corps d'Êtreté, que cela soit lors d'une seule expérience, unique, qui suffit toutefois à enclencher en quelque sorte, chez ces êtres là, le mécanisme final de la stabilisation au sein de l'Unité. Beaucoup d'autres êtres humains, tout en ayant retourné le Triangle Luciférien, n'ont pas pu encore, pour l'instant, s'établir de manière plutôt permanente, je dirais, dans leur Unité Vibratoire. Ou alors, de manière très éphémère, et non permanente. Vous permettant de vous retrouver, toutefois, très proche de cet ultime Passage de la Porte OD, et donc de traverser le Gardien du Seuil (le grand) afin de vous permettre de vous établir, réellement et définitivement, dans l'Unité.

L'ensemble des Anciens, des Archanges et des Étoiles, avons attiré votre attention sur les notions essentielles, progressivement. Vous amenant progressivement à réfléchir, à conscientiser le principe même de la différence entre l'ego et l'Unité. Vous amenant à conscientiser, progressivement, même au travers d'erreurs, fort utiles, la différence entre l'Unité et ce que j'appellerais des spiritualités, ne visant pas à la Libération de l'humain, mais à l'enfermement, à un autre niveau. Tout cela a été développé. Je vais m'attarder, maintenant, après avoir refixé un petit peu ce plan et ce déroulement historique, m'attacher, maintenant, à parler, exprimer la méditation par rapport à ce processus de la Porte Étroite.

Certains concepts, ayant été exprimés par l'Archange ANAËL (en particulier la notion d'Abandon et de résistance par rapport à la Lumière Vibrale), nous avons, aussi, tous, sans exception, insisté et répété cette notion de Passage qui ne peut être réalisé que par vous-même, tout en spécifiant que ce Passage ne pouvait être aucunement issu d'une volonté, aucunement issu d'un désir, mais uniquement, dans cette phase ultime, dans un processus d'Abandon total à ce processus. La méditation, les alignements que vous vivez, ont, en quelque sorte, permis, en vous, de rendre plus malléable les principes de résistance. Quelles que soient ces résistances qui, encore une fois, n'ont pas à être comprises comme des obstacles psychologiques, comprises comme des erreurs, mais bien plus comme un déroulement habituel de la vie quand elle est falsifiée. Ces processus ont été nommés : attachements, peur de la mort, peur de l'Abandon. Ces processus, en fait, sont issus des divers conditionnements, bien évidemment, non pas seulement individuels, mais collectifs, les deux se mélangeant à l'Intérieur de l'être humain, constituant sa propre histoire. Et, au sein de cette histoire, qu'elle soit de cette vie ou de l'ensemble des vies, il existe, en quelque sorte, des freins, des oppositions. L'éducation, aussi, en est un, fondamental.

Alors, les alignements que vous avez vécus, les méditations que vous avez vécues, jusqu'à présent, jusqu'à l'ouverture de la Porte Postérieure du Cœur, ont, chacun selon votre rythme, permis d'avancer vers cette Porte Étroite. Aujourd'hui, beaucoup d'entre vous sont au seuil de cette Porte Étroite, expliquant des mécanismes Vibratoires qui s'accentuent. Pouvant confiner, dans certains cas, jusqu'à ce qui a été appelé la nuit noire de l'âme, le sentiment de perdre tout repère, de vivre des périodes où le cerveau ne fonctionne plus, de ne plus arriver à mener à bien certaines tâches. Donc de vivre, en quelque sorte, une modification de vos propres repères, au sein de votre vie habituelle. Tout ceci, bien sûr, est la conséquence directe de ce travail Vibratoire.

Alors, face à cette Porte qui s'annonce, et qui, pour beaucoup d'entre vous, est là, il convient de comprendre que, plus que jamais, la méditation ne va pas vous faire passer cette Porte, mais faire mettre au repos l'ensemble des signaux correspondant à vos attachements, vos peurs, vos activités ordinaires, quelles qu'elles soient, même les plus logiques. Et mettant aussi au repos, comme peut-être le sentez vous déjà, certaines des fonctions physiologiques, modifiant les rythmes du sommeil, et même durant les temps d'alignement, le rythme cardiaque et la fréquence respiratoire. L'ensemble de ces éléments découle directement de votre expérience de l'alignement, et aussi, de l'action directe de l'Intelligence de la Lumière. Pénétrant chaque jour un peu plus, comme cela vous a été dit, aussi bien par la tête que le Cœur, que tapissant le Canal Médian de la colonne vertébrale. Ouvrant, en finalité, les Portes du corps, ouvrant la Porte Postérieure du corps. Et créant, en quelque sorte, des conditions préalables et initiales au Passage de la Porte.

L'exemple a été pris, et j'y reviens, car il est extrêmement parlant : tout être humain a vécu un processus commun, qui est appelé le trac. Le trac peut se produire dans une situation nouvelle, comme dans une situation qui se répète (pour les plus sensibles d'entre nous). Le trac avant de chanter, le trac avant de prendre la parole, le trac avant de réaliser un exploit sportif, tout cela correspond effectivement à des peurs, bien évidemment, qui sont inscrites même dans le principe de survie, et dans le principe d'affrontement (et non plus de confrontation). Ce principe d'affrontement correspond, exprimé différemment, à ce que FRÈRE K a appelé la Liberté et l'Autonomie (ndr : voir en particulier sur notre site les canalisations de FRÈRE K du 1er avril et du 3 juillet 2011, dans la rubrique « messages à lire »). Parce que la Liberté et l'Autonomie de la Conscience Supramentale signent, irrémédiablement, la fin de la conscience ordinaire. Et cela, la conscience ordinaire ne peut l'accepter, quoi que l'ego en dise, quoi qu'il revendique, parce que cela est inscrit dans le principe même de la falsification de la Vie. Et qui échappe totalement à la moindre possibilité de dépassement, à la moindre possibilité de contrôle, et à la moindre possibilité d'amélioration (dite psychologique, par exemple) par rapport à ce processus.

J'avais détaillé, voilà maintenant une dizaine de mois, ce Choc de l'Humanité (ndr : voir la canalisation de SRI AUROBINDO du 17 octobre 2010, dans la rubrique « messages à lire »). J'avais détaillé, en quelque sorte, ce que j'ai appelé les différentes étapes devant se produire, la première étape étant, bien évidemment, la négation. Ces étapes sont inscrites, en quelque sorte, en tant que mécanisme de survie, issu directement du principe d'Illusion et de falsification. Il existe une différence fondamentale avec, par exemple, le processus appelé de la mort finale d'un corps (par une maladie, ou par épuisement, ou par vieillesse), qui passe, là aussi, par ces stades. Mais qui, à un moment donné, après la négociation et le refus, passe par une phase d'apaisement. Parce que l'âme vient prendre possession de la personnalité et exprime, à sa manière, au sein de la personnalité, la fin prochaine de ce corps, de cette personnalité, mais venant exprimer (encore une fois) la survie de l'âme et le fait que cette âme persiste après la mort. Aujourd'hui, la différence, par rapport à la mort organique, c'est que l'âme ne peut (de par, là aussi, la falsification) se tourner spontanément vers l'Esprit. Cela aussi vous a été exprimé, de différentes manières.

Et quand nous vous avons dit que la seule façon, devant cette Porte, de vivre le Passage, était vraiment de laisser œuvrer la Lumière, en vous, le fait de laisser œuvrer la Lumière, en vous, n'est plus tout à fait un état de méditation, ni un état d'alignement. Même si ces alignements vous ont connectés, concrètement et effectivement, à la Merkabah Inter-dimensionnelle Collective, représentant une source de Lumière accrue par rapport à ce qu'il était possible d'obtenir seul (et ceci, vous le vivez depuis la fin septembre de l'année dernière). Le mécanisme de Passage de la Porte Étroite déborde largement le cadre de la méditation.

Vous savez aussi que la période particulière que vous vivez correspond à une période de Face à Face. Ce Face à Face doit vous montrer, en quelque sorte, ce qu'il existe encore, en vous, pouvant freiner l'accès à l'Unité et à la Transparence. Non pas pour vous engager à combattre, non pas pour vous engager à exercer une action autre que celle de regarder ce qui se passe (que cela concerne une situation, une relation, ce corps, ou une quelconque manifestation de ce corps). Bien sûr, ce processus n'est pas général : certains d'entre vous, ayant accédé de manière plus intime à leur Unité, ont déjà dépassé cette étape (lors du dernier Passage de la Gorge). Voir ce qui gêne l'Unité, voir ce qui obstrue la Conscience, ne veut pas dire agir contre. Toute la subtilité est à ce niveau.

Et le défi ultime du Passage dans la Lumière, est justement de voir si vous-même êtes capable d'avoir la Foi la plus totale, en la Lumière, plutôt qu'en l'ego, plutôt qu'en la personnalité. C'est cela, l'Abandon à la Lumière. Mais du fait des mécanismes d'ouverture de la Porte Postérieure, du fait du processus de déploiement de la Lumière et de Fusion, maintenant, des Trois Foyers (même si l'un des trois Foyers, qui est le Cœur, n'avait pas encore été ouvert), il va vous devenir possible de vous rapprocher de cette Porte, au travers de certaines méditations. FRÈRE K vous a parlé de l'importance des trois points ICI, comme autant d'éléments qui, par attention de la conscience sur ces zones de la tête et du corps, allaient permettre de vous approcher, au plus proche, de la Porte Étroite (ndr : voir la canalisation de FRÈRE K du 22 août 2011, dans la rubrique « messages à lire »). Et de limiter, autant que cela soit possible, l'influence de ce que j'ai appelé les réflexes conditionnés de survie de l'ego. C'est donc durant les alignements, durant les méditations, qu'il vous faut trouver ce qui peut vous approcher de cette Porte Étroite, à votre manière, que cela soit ce que vous a dit dernièrement FRÈRE K, ou d'autres techniques.

Par contre, vivre le Passage ne peut pas se réaliser, je dirais, au sein d'un espace de méditation mais bien dans un moment où vous êtes saisis, littéralement, par la Lumière. Si vous observez les mécanismes d'accès à l'Unité ayant été décrits (en orient comme en occident, ou ailleurs), ils font tous état de ce basculement de la conscience, lors d'un état d'angoisse extrême, lors d'une méditation qui a conduit à s'approcher, au plus proche, de cette Porte, et le plus souvent, en dehors même de cette méditation, mais dans un instant qui suit. Ce que je veux dire, par là, c'est que quoi que vous propose la vie, ce n'est pas dans la méditation elle-même, ce n'est pas dans l'alignement lui-même, ce n'est pas dans la souffrance la plus terrible qu'un être humain puisse vivre, ce n'est pas dans une contemplation, que va se produire cet accès à l'Unité. Il va se produire, comme cela a été dit par CHRIST : « je viendrai comme un voleur dans la nuit ». C'est-à-dire pas nécessairement, bien sûr, durant vos nuits (quoique cela puisse exister), mais surtout, à un moment où la conscience ordinaire ne sera plus dans une volonté de Lumière, ou dans une résistance quelconque, mais dans un acte, parfois, le plus banal.

Je dirais que le moment le plus propice est certainement après une méditation, ou après un traumatisme, quel qu'il soit (après une peur violente, ou une souffrance, après la nuit noire de l'âme). C'est dans ces moments-là que vous allez avoir le plus de facilité à vous Abandonner, sans le vouloir, sans le désirer, à CHRIST. Cela a été illustré et décrit par le CHRIST lui-même, avant sa propre Crucifixion. Cela a été décrit par des êtres ayant vécu la Complétude de leur Unité, au moment où il y avait, soit une grande souffrance, une grande interrogation, un vide et un néant total. Vous avez même des Frères qui ont décrit, de manière fort détaillée, ce qui, à l'époque, pouvait durer d'ailleurs fort longtemps : cette nuit noire de l'âme précédant la Résurrection. Aujourd'hui, cela se joue sur un temps extrêmement court. Et plus les jours passent, plus il se joue sur un temps de plus en plus court. Ce qui ne doit pas se traduire, pour vous, ni par une inquiétude, ni par une espérance, ni par une peur.

Les moments les plus appropriés vont donc être les moments où vous vous y attendez le moins. Ces moments où vous vous y attendez le moins sont, le plus souvent, dans les cas où vous ne vivez pas une souffrance (ou un traumatisme du corps, quel qu'il soit), sont les instants qui vont suivre une méditation, vont suivre vos moments d'alignement. Non pas dans la continuation de l'état, mais par exemple, en allant simplement s'allonger, sans rien chercher, sans aucune volonté de méditation, sans aucune volonté d'alignement. Simplement, en laissant faire, réellement, ce qui se passe. C'est à ce moment-là qu'il y a la possibilité la plus grande de vivre l'accès complet à l'Unité. Parce qu'à ce moment-là, si la méditation ou l'alignement ont été bien conduits, l'ego n'a pas encore totalement repris toute sa place : il y a comme un silence qui existe, au niveau des mots, des pensées, des émotions. Un état que vous pouvez aussi ressentir, par moments, quand il vous tombe dessus sans raison, où vos activités habituelles et ordinaires sont comme ralenties, au niveau du cerveau comme du corps. Dans ces moments-là, il n'y a pas ni à méditer, ni une quelconque volonté d'alignement, mais surtout de laisser agir ce qui agit.

Ceci réalisera les conditions optimales de l'Abandon à la Lumière, où, à un moment donné, l'abondance de la Lumière Vibrale sera telle que l'ego, la personnalité, capitulera. Ce moment va devenir de plus en plus accessible, je dirais, au fur et à mesure des jours qui passent, pour l'ensemble de l'humain. Bien sûr, comme cela vous a été dit, viendra un moment où la Lumière Blanche sera présente, partout. Mais à ce moment-là, vous vous doutez bien que les circonstances de l'ego ne seront pas nécessairement les mêmes. L'ego ne sera peut-être pas suffisamment absent pour permettre, malgré ce Face à Face avec la Lumière, de rentrer en résonance et en adéquation avec la Lumière, afin de devenir Lumière et Transparence.

Ainsi donc, il vous faut veiller. Et être attentif, après vos méditations, après vos alignements, ou au moment où survient une modification Vibratoire de vos perceptions (et donc de votre conscience), car c'est dans ces moments-là qu'il ne faut pas nécessairement ni méditer, ni demander quoi que ce soit, mais laisser, réellement, la Lumière Vibrale agir au sein même de l'ego. Cela va vous apparaître, si ce n'est pas déjà le cas, de façon de plus en plus flagrante. Vous amenant, soit brutalement, soit progressivement, à vivre cette Rencontre. L'Impulsion Métatronique et les circonstances de la Terre actuelles (et, en particulier, au travers du Choc de l'Humanité), sont des éléments favorisants, et non opposés, bien sûr. Si ce n'est pour celui qui est totalement opposé à la Lumière Vibrale. Mais pour vous, qui avez espéré, qui avez suivi un enseignement de la lumière (quel qu'il soit, même s'il n'était pas totalement juste), retenez que la Lumière Vibrale agira, en vous, si vous-mêmes cessez d'agir. Non pas à travers une méditation ou un alignement, quel qu'il soit, mais justement après ces périodes, ou alors, au moment où cela se réalisera, en vous, de façon inopinée, si on peut dire. C'est à ce moment-là qu'il faudra vous rappeler ce que je vous ai dit, et aussi ce dont vous a entretenu, longuement, FRÈRE K, concernant la Liberté et l'Autonomie.

C'est dans ces moments particuliers que vous repérerez, soit par l'effet direct sur la conscience, soit par des symptômes plus ou moins violents de votre corps ou de votre propre conscience, que ce sont des moments prioritaires. Ces moments prioritaires, encore une fois, peuvent se manifester à vous de manière extrêmement brutale ou de manière progressive. Mais c'est à vous qu'il appartient de les repérer. Et c'est à vous qu'il appartient, à ce moment-là, de concrétiser, en quelque sorte, l'Abandon à la Lumière. Bien sûr, la conscience vivra, à ce moment-là, un sentiment total d'anéantissement ou de Dissolution, dont les premières phases peuvent être terribles (au-delà de la nuit noire de l'âme), mais qui ne durera pas. Il faut oser, à ce moment-là, s'Abandonner, encore plus, à l'action de la Lumière. Cela pourra se manifester, au-delà de la conscience, par des Vibrations de plus en plus intenses, de plus en plus rapides, des perceptions de fourmillements et de picotements, de plus en plus intenses, voire par des arrêts cardio-respiratoires, temporaires, mais qui font partie intégrante de ce Passage de la Porte Étroite. Ainsi se vit la Crucifixion, qui est suivie, dans le même temps, comme cela vous a été dit, de la Résurrection.

Il n'existe pas d'autre façon de passer la Porte Étroite. Je vous ai donné les éléments appropriés à ce qui est à vivre, maintenant, dans cet espace particulier de temps que vit votre conscience, dans ce monde. Pour certains, la question ne se posera même pas, parce que cela sera tellement inopiné et brusque, quelle que soit la manifestation de l'ego, qu'il n'y aura aucun moyen, pour le corps ou pour l'ego lui-même, de résister à cette vague de Lumière. Pour ceux qui le vivront, de manière progressive, c'est à vous qu'il appartient de cultiver ce que je viens de développer, pour vous donner, à vous-mêmes, les conditions optimales de vivre cela.

L'obstacle majeur serait de croire que, parce que vous ne vivez rien dès aujourd'hui (ou même, plus les jours vont passer), qu'il vous faut chercher à l'Intérieur de vous à résoudre une peur, un obstacle. Parce qu'à ce moment-là, vous renforcerez, bien sûr, la conscience ordinaire et ne permettrez pas à la Lumière Vibrale d'agir en vous.

Bien sûr, tout ce que j'ai donné sur la respiration, sur ce qu'ont donné d'autres maîtres de l'Air, comme Maître RAM, (ndr : voir rubrique « Protocoles à pratiquer / La respiration du Cœur » du 28 mars 2010 par Maître RAM), tout ce qui est processus de montée Vibratoire, sont des préparations. Si nous avons insisté sur le fait que vous seuls, et seulement vous seuls, pouviez passer cette Porte, c'est que cela est la stricte Vérité. Et ce n'est qu'au sein de la conscience ordinaire (ou du sommeil, pour certains) que pourra se déployer cette Conscience Supramentale. Qui suit de très peu le déploiement de la Lumière Vibrale au sein des Portes du corps, et la Réunification (ou la Fusion) des Trois Foyers (ou de la Tri-Unité).

Voilà donc ce que j'étais chargé de vous apporter, aujourd'hui et donc, ce mécanisme fondamental, que la méditation vers la Porte Étroite permet de s'approcher de la Porte Étroite, de plus en plus, mais qu'à un moment donné, il faut franchir le pas. Et ce pas ne peut être franchi que par la conscience ordinaire, dans son Abandon total (et non pas dans sa volonté) à la Lumière Vibrale. Ce mécanisme, cet Ultime Retournement, va bien au-delà de ce que j'avais appelé le Switch de la Conscience, au moment où la Lumière CHRIST commençait à se déployer, pour certains d'entre vous.

Bien sûr, pour ceux d'entre vous pour qui cela se présentera, de manière progressive, il y aura, en quelque sorte, ce que j'appellerais des expériences avortées, c'est-à-dire n'allant pas à leur terme. Mais soyez certains que les prémices de l'Unité, dans ces moments-là, resteront gravées, en vous, pour les fois suivantes.

Et si le corps a besoin de manifester, à ce moment-là, quelque chose de plus violent, il le fera. C'est à vous, alors, de vous poser la bonne question : non pas du pourquoi ou du comment se manifeste telle chose, mais plutôt de vous rappeler que c'est une incitation à l'Abandon à la Lumière. Et que c'est, en quelque sorte, la Lumière qui vient frapper à la porte de votre corps et à la porte de votre Conscience. Ceci résulte directement de l'ouverture de la Porte Postérieure du Cœur, qui vient déchirer le dernier Voile (de la même façon qu'il se déchire sur ce Système Solaire, et sur cette Terre en particulier).

Je n'ai rien d'autre à rajouter. Je vous propose de vivre, ensemble, un moment de communion, au sein de la Lumière Vibrale Bleue, qui est mienne et vôtre. Je suis SRI AUROBINDO, que la Paix et l'Amour du CHRIST se déploient.

... Effusion Vibratoire...

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page