Autres Dimensions

Sois qui tu es

ANAËL

15 mars 2010

pdf

Question : je ressens mon mental comme un frein pour atteindre la Lumière du supra mental.
Bien aimée, il n'est pas question de ressentir le mental comme un frein puisque le mental est le frein. Il est d'ailleurs le seul frein d'accès au supra mental ainsi que celui qui vous l'a décrit le plus parfaitement, Sri Aurobindo, de son vivant, l'a parfaitement exprimé. Ainsi donc, vous ne pouvez lutter avec l'outil mental contre votre propre mental car vous entretenez, n'est-ce-pas, le mental. Ceci n'est pas une façon de procéder logique. Accéder au supra mental se fait, justement, en ignorant le mental. Donc, ce n'est pas en portant ta conscience sur ton propre mental qui va te permettre de lever les freins mentaux puisque le mental représente, encore une fois, le frein ultime et le frein le plus important à l'accès à ce supra mental. Il convient donc, non pas de réfléchir ou de lutter par rapport à cela mais, bien plus, de laisser s'établir la Lumière en Soi. Comment est-ce que la Lumière s'établit en Soi ? Cela se réalise par l'abandon à la Lumière, ainsi que je l'ai développé voila plus d'un an. L'abandon à la Lumière est certainement l'élément le plus important qui permet de laisser, en Soi, œuvrer la Lumière, d'accueillir la Lumière et de permettre au supra mental d'émerger naturellement. Tu n'as aucun moyen, au travers du mental, de parvenir à cette illumination du supra mental. Ainsi donc, la première étape sera donc de mettre le mental au repos. Il existe de très nombreuses techniques et de très nombreuses façons de parvenir au calme mental mais tant que tu ne pourras pas arrêter le mental, tu ne pourras accéder en totalité au supra mental. Arrêter le mental est un apprentissage. Cet apprentissage est, aujourd'hui, facilité par l'irruption du supra mental au sein de votre réalité. Calmer le mental nécessite d''avoir à apprendre, en quelque sorte, ce que vous appelez, au sein de votre Dimension, la relaxation ou la sophrologie, afin de parvenir à la vacuité. La vacuité est une étape préalable, bien évidemment, à la réception du supra mental. Vous avez à votre disposition de très nombreuses techniques, il n'est pas utile d'en donner d'autres. À toi de choisir, bien aimée, ce qui te convient pour mettre au repos ton mental. Mais vous ne pourrez jamais, au grand jamais, accéder à la Lumière supra mentale, en laissant travailler le mental. Cela est impossible. Le mental est un non-sens parce qu'il déclenche un Feu par friction qui n'a rien à voir avec le Feu du Cœur. Ce Feu par friction se manifeste au niveau du plexus solaire et au niveau des orifices liés au mental, en particulier, la bouche. Calmer le mental doit s'obtenir, d'une façon ou d'une autre, afin d'accéder au supra mental. Comme tu le dis toi-même, ton mental pose la question de savoir quelle est la technique qui permettra de le faire taire. Quelle est la partie de toi qui pose cette question ? Bien évidemment, elle se situe au niveau du mental. Il y a une résistance, il y a une difficulté à s'abandonner à la Lumière. S'abandonner à la Lumière est un acte de Confiance et de Foi. Il doit être préalable aux techniques, elles-mêmes, mises en œuvre pour arrêter le mental. Bien aimée, je te renvoie à ce que j'ai déjà dit concernant l'abandon à la Lumière. L'abandon à la Lumière est un don de Soi-même à la Lumière. Réfléchis à cette notion de don de Soi-même à la Lumière. Le principe est que la personnalité veut s'approprier le Feu du mental et du supra mental pour le dériver vers la personnalité. Or, justement le principe de dépassement est d'abandonner sa personnalité, d'abandonner les systèmes et les cadres de croyances afin d'accéder à une liberté. Il ne peut y avoir de libération sans cette liberté, la liberté qui est celle où le mental est au repos mais, encore une fois, n'utilise pas ton outil mental pour trouver le calme car tu ne le trouveras jamais. En exprimant, maintenant, les techniques qui permettent d'accéder à ce que tu recherches, la première des techniques la plus élémentaire et la plus simple et la plus efficace est la respiration car le rythme de la respiration naturelle (non pas contrôlée par le mental mais qui s'établit en profondeur) va permettre, dans une certaine mesure, de lever les freins du mental. Ceci pourrait correspondre à ce que tu appellerais, par exemple, le Prâna Yama. Mais il existe d'autres techniques utilisant le Souffle et l'Air permettant d'apaiser, dans un premier temps, le mental. Ensuite, il existe des minéraux qui permettent, effectivement, de mettre le mental au repos. Vous avez, ensuite, des techniques utilisant la gestuelle du corps et la position du corps. La première de ces étapes est de libérer les énergies enfermées au niveau du corps mental donc au niveau du chakra du Cœur qui contient aussi bien le mental que le supra mental. Pour cela, il convient de basculer la tête d'arrière en avant et d'avant en arrière ainsi que de gauche à droite et de droite à gauche, permettant de libérer le flux énergétique bloqué dans la poitrine et dans le plexus solaire afin que celui-ci remonte au niveau de la tête et permette au Feu du Cœur de, réellement, inonder la tête. Tant que le Feu du Cœur n'a pas inondé la tête, le mental ne pourra se calmer. Il a les commandes et il faut qu'il remette les commandes au Cœur. Ensuite, il existe des techniques, appelées relaxation ou sophrologie, permettant, là aussi, de libérer les freins du mental. Il existe aussi des techniques qui vont utiliser le corps, à travers le massage et à travers certaines techniques de massage spécifiques qui vont permettre de libérer, en quelque sorte, la pression du mental. Mais, encore une fois, le plus important est un acte à réaliser, au niveau même de la conscience ordinaire, qui s'appelle l'abandon à la Lumière. (ndr : Anaël est intervenu plusieurs fois sur ce sujet en mai et juin 2009, par exemple). Bien évidemment, si nous vous interrogions, chacun d'entre vous, chacun aurait une technique qui, pour lui, est efficace. Néanmoins, je persiste et je continue à dire que le plus important est de réaliser ce mouvement de Conscience qui est l'abandon à la Lumière, qui est le préalable, bien évidemment, à toutes les techniques que vous pourrez employer.

Question : la pratique des syllabes sacrées (ndr : OD - ER - IM - IS - AL) et répéter la phrase "J'accueille la Lumière Christ, en Unité et en Vérité" pourrait être un antidote à ce mental ?
Tout à fait. Par l'intermédiaire de la prononciation des syllabes sacrées, ou comme l'accueil de la Lumière Christ en Unité et en Vérité, vous allez augmenter le niveau Vibratoire de votre structure. J'entends, structure, aussi bien corps physique que l'ensemble de vos corps subtils. À ce moment-là, en élevant vos Vibrations, vous allez amoindrir la couche d'interférences, certes en voie de disparition, qui vous bloque l'accès à ce que vous appelez, et que nous appelons avec vous, l'Êtreté. Il y a, effectivement, à travers ces moyens Vibratoires, une autre technique qui vous permet, effectivement, de rejoindre la Vibration du supra mental.

Question : ne pas se sentir à sa place peut être un frein à son abandon à la Lumière ?
Oui. De très nombreux êtres, aujourd'hui, ressentent l'impulsion à changer. Cette impulsion au changement peut toucher différents secteurs de vos vies. Ce qui ne veut pas dire que, obligatoirement, vous devez tous rechercher le changement. Mais, si le changement est insufflé par l'âme, si vous percevez que vous êtes à votre place, là où vous devez aller, il faut changer. Vous ne devez pas résister : cela fait partie de l'abandon à la Lumière, quel qu'en soit le prix à payer et il n'y a jamais de prix suffisamment élevé pour vous permettre d'accéder à ce que vous êtes. Pour certains, cela peut être un changement de lieu, pour d'autres, cela peut être un changement de situation. N'oubliez pas que si vous suivez les lignes de moindre résistance par rapport au changement insufflé par l'âme, tout sera facilité sur votre chemin. Allez vers le sens de l'évidence, allez vers sens de la facilité et vous trouverez, bien évidemment, l'abandon à la Lumière. Cela fait d'ailleurs partie de l'abandon à la Lumière. Rendez-vous compte que certains êtres maintiennent des situations, que cela soit avec d'autres êtres, que cela soit avec des lieux, que ce soit avec des activités professionnelles ou personnelles, qui ne les mettent ni dans la Joie et qui se sentent obligés de continuer ces activités ou ces lieux, même si leur âme leur a insufflé cette demande de changement. Il y a donc, dans ce cas là, réellement, une résistance à la Lumière. Vous avez, tous, les capacités de percevoir, de manière directe, ce qui est résistance et ce qui est facilitation. Allez dans le sens de la facilitation et tout vous sera, réellement, facilité, au niveau Vibratoire, au niveau des décisions que vous avez posées, qui s'actualiseront de manière extrêmement rapide. Allez dans le sens de la résistance et, à ce moment là, vous constaterez que tout deviendra de plus en plus difficile, de plus en plus lourd, au niveau des circonstances de ce que vous voulez maintenir, envers et contre tout, au niveau même de vos Vibrations. Vous sentirez, ainsi que tu le décris, chère amie, cette notion d'être pas à ta place. Il vous faut, impérativement, être à votre place pour trouver votre être Intérieur. Bien évidemment, les circonstances extérieures ne sont pas suffisantes mais, néanmoins, elles sont parfois un préalable nécessaire à l'établissement de votre Êtreté. Les signes interviennent à partir du moment où la décision est prise et pas avant. Il vous faut lâcher avant d'obtenir les réponses. Vous ne pouvez obtenir les réponses avant d'avoir lâché et ceci est valable dans tous les secteurs de votre Vie. Il ne peut en être autrement. Vous devez d'abord faire montre d'abandon afin que le don de la Lumière vienne à vous. Vous ne pouvez obtenir la Lumière tant que vous êtes dans la résistance et tant que vous êtes dans le fait de non vouloir lâcher. Donc, n'attendez pas les signes. Certains les ont, auparavant, mais, néanmoins, ils résistent toujours. À partir du moment où les décisions sont prises, les signes arrivent car la Lumière, rappelez-le vous, est Intelligence et l'Intelligence de la Lumière est aussi de vous guider, là où vous devez aller, là où vous devez être, afin de réaliser la Lumière en vous.

Question : pourquoi avoir entendu le son si dans l'oreille gauche puis, maintenant, à droite ?
Il existe, au niveau de ce qui est appelé l'Anthakarana (c'est-à-dire le pont de Lumière unissant la personnalité à l'Âme et ainsi que la personnalité inférieure, à l'Esprit), un certain nombre de sons traduisant ce qui est appelé, dans la tradition orientale, les Siddhi ou Pouvoirs de l'âme. Le Nada ou chant de l'Âme est une caractéristique du contact établi avec l'Âme. Celui-ci passe à droite quand le contact est établi avec l'Esprit mais le plus important est celui qui est établi à gauche. Certains le vivent de façon bilatérale, parfois, en alternance à gauche et à droite. Mais, néanmoins, ceci est le signe de la Vibration établie entre l'Âme et la personnalité. D'ailleurs, si vous prêtiez attention à ce son, vous pourriez vous apercevoir qu'il se module en fonction de vos décisions, en fonction de vos actes. Il augmente dans les moments de méditation et il augmente, en intensité et en fonction des fréquences, à partir du moment où vous êtes alignés avec vous-mêmes et, dans certains cas, il peut s'éloigner de vous. Il s'éloigne de vous quand vous êtes en dehors de votre axe ou quand vous vous éloignez de votre axe. Néanmoins, il convient aussi de savoir que ce son se modifie en fonction d'influences liées au Soleil et liées au cosmos qui ne sont pas, donc, dépendantes de vos activités humaines. Il convient de repérer les moments et d'être attentifs au moment où ces sons se modulent, s'amplifient et augmentent de fréquence car, à ce moment-là, ils vont traduire un passage en synchronicité et un afflux énergétique particulier qu'il vous convient de respecter, d'accueillir, si possible, en cessant ce que vous étiez en train de faire.

Question : ce que l'on appelle le Silence Intérieur est bien l'arrêt de ce son ?
Oui, qui passe d'abord par une phase préalable, d'augmentation et d'amplification qui signe l'alignement avec votre Êtreté. À ce moment là, et par les mouvements de la tête (ainsi que cela vous avait été communiqué par Sri Aurobindo), vous allez pouvoir trouver le switch de la Conscience et donc trouver le silence intérieur. Le silence intérieur n'est pas le vide. Le silence intérieur est le switch de la Conscience qui permet de faire silence au niveau de la personnalité. Mais le vide de la personnalité n'est pas le vide. Il correspond à la plénitude de l'Êtreté. C'est ce processus là qui est à l'œuvre à travers, d'abord, l'amplification et l'augmentation de fréquences du son Si qui aboutit, à un moment donné, au switch de la Conscience, au silence intérieur et au déversement de l'énergie supra mentale au sein de votre corps de personnalité.

Question : d'où viennent mes douleurs dans la tête et la nuque au cours des protocoles, en particulier associées au balancement de la tête ?
À partir du moment, bien aimée, où les mouvements de la tête sont réalisés, ils permettent de mettre en mouvement ce qui est appelée la glande initiatique : Alta Major. Cette glande, située au niveau du sinus carotidien, est celle qui permet la modification et permet, en quelque sorte, la réception du supra mental. Il y a réception du supra mental, au niveau de la tête, appelée aussi Shakti. Mais il y a aussi activation du supra mental, en toi-même, au niveau du Cœur. Le passage de l'un à l'autre et de l'autre à l'un est favorisé par ce mouvement de la tête. Bien évidemment, il est logique de ressentir, à ce moment-là, une augmentation de la Couronne Radiante de la tête. Certains ressentiront, ailleurs et en d'autres lieux, une augmentation de la Couronne Radiante du Cœur. Ceci travaille et correspond au même processus. Ce processus est donc l'activation, bien réelle, de ce mode de connexion au supra mental, en toi-même, et par rapport au supra mental qui est relayé par les Forces Galactiques.

Question : saigner du nez, après un protocole, est aussi lié à cela ?
Complètement. La perforation du plancher des fosses nasales est d'ailleurs le signe de l'ouverture de la connexion avec l'Âme. Il correspond, le plus souvent, au saignement, filet de sang, survenant dans la narine gauche. Ils traduisent l'activation, justement, de l'Anthakarana, du Nada et des Siddhi.

Question : j'entends toujours le son Si à droite. À quoi ça correspond ?
Cela, cette fois-ci, n'est pas une inversion. Il existe, effectivement, certaines âmes qui sont privilégiées, au niveau du contact Âme / Esprit, plutôt que du contact corps / Esprit. Il faut bien comprendre qu'il existe un certain nombre de résistances inscrites au niveau de vos structures biologiques. Ainsi, il existe une manœuvre de préservation qui permet aux énergies de l'Esprit de se diffuser au niveau de l'Âme, sans pour autant se diffuser de manière trop importante au niveau du corps. Il faut bien comprendre que les Vibrations du supra mental sont des Vibrations de type Feu, liées à la Lumière et au Feu car le Feu est Lumière. À partir de ce moment là, il faut comprendre que les structures biologiques ne sont pas toujours aptes à supporter, à encaisser, si vous préférez, directement, cette Vibration supra mentale. Dans ce cas-là, et dans ces cas précis où les structures du corps peuvent être parfois déficientes, il y a une mesure de protection qui consiste à dériver les énergies de l'Esprit, non pas au niveau du corps, mais directement au niveau de l'Âme, ce qui est le cas quand l'Anthakarana, quand le Nada, est entendu du côté droit et non pas du côté gauche, de manière constante.

Question : ne pas pouvoir exprimer ce que je vis avec mes proches me donne parfois l'impression de fonctionner en dualité.
Bien aimé, retire-toi ces pensées de ta tête. Comment veux-tu exprimer ce que tu vis intérieurement à quelqu'un qui ne le vit pas ? Tu vas le mettre en confrontation, en opposition et carrément en colère et, là, tu aboutirais au résultat opposé de ce que tu souhaites. Il est, effectivement, des processus, Vibratoires et Énergétiques, que vos proches ne peuvent entendre car cela les mettrait hors d'eux. Ne pouvant connaître cela, ne pouvant le vivre, cela les mettrait en opposition, en confrontation et renforcerait leur propre dualité et te mettrait, toi-même, dans ces circonstances là, en position de dualité. C'est-à-dire que ce que tu ne peux partager, participe, en fait, à ta sagesse. Contentez-vous d'Être mais ne parlez pas de ce que vous vivez, sinon vous risquez de le mettre en opposition et en contradiction et vous y perdrez de l'Énergie et de la Conscience. Seuls certains êtres sont habilités à exprimer, de par leur position, ce qu'ils vivent, non pas pour confronter mais pour augmenter le Feu, par friction, existant au sein de ces êtres qui s'opposent à la révélation de la Lumière. Bien aimé, l'atmosphère Vibratoire que tu émets est la suivante : au fur et à mesure que tes Vibrations montent, au fur et à mesure que tu vis les sphères de l'Unité, au fur et à mesure que tu pénètres la transparence, il te faut admettre et comprendre que beaucoup d'êtres humains qui faisaient partie de ton environnement passé ne peuvent plus supporter ce que tu deviens. À ce moment-là, tu t'apercevras qu'il existe, au sein de cette Intériorité nouvelle et de cette montée Vibratoire en cours, séparation des chemins. Et cela est nécessaire, même si cela est parfois douloureux.

Question : pourquoi ma respiration s'accélère pendant certains protocoles ?
Bien aimé, les variations spontanées du rythme respiratoire et du souffle, survenant lors du contact avec l'Énergie supra mentale, est tout à fait logique. D'ailleurs, si vous êtes attentifs, dans ces moments là, vous vous apercevrez que le rythme de la Vibration du supra mental est calqué sur votre respiration et ce sens de la méditation est différent à chaque méditation et pour chacun et à chaque moment. En effet, le Souffle est l'élément qui attise le Feu. Parfois, ce feu a besoin d'être ralenti, parfois il a besoin d'être augmenté. Ainsi, la respiration spontanée et sa nature va agir, directement et indirectement, sur la qualité et la quantité du Feu du supra mental que vous vivez, au moment de vos initialisations et au moment de vos contacts. Cela est tout à fait normal.

Question : j'ai plutôt l'impression de fonctionner en "émetteur" qu'en récepteur c'est-à-dire d'être dans le don, que ce soit au niveau de ma personnalité ou même des énergies.
Tout à fait, bien aimée. Tu es, effectivement, ce qu'on appelle un sauveteur. Un sauveteur est quelqu'un qui doit se débarrasser de ce besoin d'aider les autres afin de se tourner vers Soi. Ce qui ne veut pas dire ne plus aider les autres. Mais, avec quoi aides-tu les autres ? Les aides-tu avec ta personnalité ou les aides-tu avec ton Êtreté ? Le résultat n'est pas du tout le même. Dans un cas, tu es dans l'asservissement et dans les liens que tu établis avec ces personnes que tu aides ou sauves. Cela n'est pas de l'Amour mais est un lien. Veux-tu libérer ces personnes ? Alors, à ce moment là, accède à ton Êtreté, avant de vouloir les sauver. Sauve-toi, toi-même et, à ce moment là, tu pourras sauver les autres, mais pas avant.

Question : je vois toujours, lorsque je monte mon taux Vibratoire, défiler des personnages de mon passé alors que je croyais avoir lâché prise. Pourquoi ?
Bien aimée, ainsi que beaucoup d'entre vous le découvrent aujourd'hui et le vivent sur le plan Vibratoire, ce que vous appelez la famille, ce que vous appelez les liens, ce que vous appelez l'affectif n'a représenté, souvent, dans vos vies, que des liens et des alourdissements plutôt que des allègements. Ceci n'est pas lié, à proprement parlé, à la famille mais à la conception que vous en avez, au sein de cette Dimension, ainsi qu'au niveau des liens énergétiques et des égrégores qui ont été créés au sein des familles et des égrégores que vous constituez, même avec vos compagnes et vos compagnons. La plupart des relations humaines sont basées sur la dualité. Elles sont basées sur du donnant / donnant, elles ne sont pas basées sur le don. Elles sont basées sur l'asservissement et sur la perte de liberté. Ainsi fonctionnent 99% des relations humaines. Aujourd'hui, vous découvrez que vous pouvez découvrir et vivre une certaine forme de libération, en vous éloignant, dans un premier temps, de ce que vous appelez famille, compagnon, compagne, etc... En effet, cela est nécessaire. Il faut, littéralement, briser les liens. Alors, effectivement, quand vous montez en Vibration, vous vous apercevez que, parfois, certains liens sont encore là. Bien évidemment, le lien ne peut se dissoudre en l'espace de quelques semaines. Il faut bien admettre que certains liens, très forts, au sein de certaines familles, au sein de certains couples, ne peuvent être dissouts du jour au lendemain. Vous ne pouvez dissoudre, même par la puissance de la Vibration et du Feu ce qui a été établi et maintenu pendant des dizaines d'années. Comprenez bien que votre libération et votre liberté passent non pas par le déni de la famille ou du compagnon mais, vraiment, par une libération énergétique de ce qui vous maintenait dans l'asservissement. Alors, oui, au moment de ces processus Vibratoires, peuvent apparaître encore des reliquats de ces liens. Ceux-ci sont en train de se dissoudre parce que la matrice se dissout et parce que les franges d'interférences se dissolvent. Tout ce qui entretient les liens, et donc la matérialité, tout ce qui entretient les addictions, tout ce qui entretient votre liaison à ce plan est en train de se détruire, littéralement. A vous de savoir où vous voulez aller. Mais il y a, là, un processus fort logique que ces liens se remanifestent lors des montées Vibratoires. Cela vous permet, justement, de comprendre et d'assimiler ce qu'ont été ces liens. Même dans les familles les plus heureuses, même dans les couples les plus honnêtes, même dans les couples les plus transparents l'un par rapport à l'autre, la plupart des relations humaines, jusqu'à présent, du fait de l'absence de l'Êtreté, étaient bâties, bien évidemment, par la personnalité et par le karma. Et vous découvrez, aujourd'hui, que cela est une relation qui est de nature fausse car emprisonnante et enfermante. Et, aujourd'hui, ce qu'il vous est demandé, par l'Êtreté, est de vivre la libération de tous les enfermements et de toutes vos croyances et de tous vos asservissements.

Question : ressentir des palpitations désagréables au niveau du Cœur peut être lié à la Lumière ?
Oui, complètement. Bien évidemment, ton mental va te faire dire que le fait que ce soit vécu de manière désagréable correspond à des attaques. Mais il n'y a pas attaque, il y a simplement résistance intérieure. Selon le principe de la loi d'attraction et de résonance, tout ce qui se manifeste à ta Conscience peut, effectivement (dans un premier temps, dans une vision dualiste et non Unitaire), faire appel à des forces extérieures à toi. Mais, si une force extérieure se manifeste à toi, en tant que force extérieure et contraire à la Lumière, c'est qu'il y a en toi, nécessairement, une résonance par rapport à cela. Le but n'est non pas de montrer du doigt ce qui est extérieur mais de montrer, de l'œil de la Conscience, ce qui est intérieur. Ainsi, en renforçant tes méditations, tu as permis à ces failles intérieures de disparaître. Et puis le processus n'est plus désagréable et pourtant il s'agit du même processus Vibratoire.

Question : maintenant, je n'ai plus de sensations au niveau du Cœur mais plutôt de la tête.
Certains êtres, à l'heure actuelle, bien aimé, vivent des renforcements d'une Couronne Radiante aux dépens de l'autre. La fusion des Couronnes Radiantes, au niveau du Cœur, peut se faire de manière intermittente et éphémère car, pour l'instant, il existe un certain nombre d'obstacles, je dirais, inhérents à l'humanité, qui ne se situent plus au niveau des franges d'interférences mais, bien plus, au niveau des structures physiques et éthériques, de l'être humain comme de la planète. Ceci correspondra à l'activation du Feu de la Terre et du Feu de l'Éther que vous allez vivre, de manière concomitante, dans les mois qui viennent. Alors donc, il suffit d'attendre les périodes où ce Feu du Cœur arrive au niveau du sacrum, afin de purifier les derniers éléments. Beaucoup d'entre vous commencent à percevoir les énergies circulant au niveau du dos, au niveau du bas du dos ou des congestions au niveau de la région pelvienne et du bas-ventre. Cela est tout à fait normal.

Question : j'ai parfois l'impression de respirer par le Cœur. Est-ce normal ?
Cela est Vérité, bien aimé. Cela correspond à l'intégration de l'Air et du Feu au sein de l'étape du Cœur. Cela correspond à la préparation finale de la Conscience au niveau de la Terre et au niveau de ton Éther c'est-à-dire au niveau du sacrum. Il y a donc intégration totale de l'énergie du Cœur au sein du Feu et au sein de l'Air. Ceci est l'étape ultime conduisant au Samadhi, à la Joie intérieure. Ce que vous devez tous comprendre, bien aimés, c'est que ce que nous vous décrivons au niveau de vos structures physiques existe, bien évidemment, sur les autres plans. Nous mêmes, Archanges, utilisons les mêmes circuits, même si nous n'avons pas, à proprement parler, de poumons, même si nous n'avons pas, à proprement parler, de Cœur, au sens physique. Les structures énergétiques dont je vous parle sont les mêmes, dans toutes les Dimensions.

Question : pourquoi je ne ressens plus le Feu du Cœur depuis la dernière Marche ?
Cela est tout à fait logique, ainsi que Mikaël vous l'a dit. Vous êtes dans une étape de purification de votre plexus solaire et cela passe, nécessairement, par une interruption provisoire, pour certains, du Feu du Cœur jusqu'au moment où le Feu de l'Éther et de la Terre prendra naissance et viendra réveiller, de manière définitive, votre Feu du Cœur. C'est une étape logique. C'est une étape, en quelque sorte, peut-être un peu frustrante, pour employer vos mots. Cela fait partie de l'apprentissage que vous avez à vivre.

Question : En ce moment des comètes percutent le soleil. À quoi correspond ce phénomène ?
Les comètes ont, de tout temps, pénétré le Soleil. Aujourd'hui, ce qui fait l'intérêt, c'est que cela se produit à un moment précis de l'histoire de votre humanité. Les comètes sont la densification de l'Énergie Mikaëlique. Elles représentent, au niveau de votre Ciel, ou tout au moins de ce que vous en percevez, l'influence directe de Mikaël. Qu'est-ce que cela veut dire ? Cela veut dire qu'actuellement Mikaël réussit à pénétrer le Soleil, en totalité. Bien évidemment, les conséquences en sont et en seront gigantesques au niveau de la Terre. Cela signifie qu'il y a eu une fécondation, littéralement, du Soleil et que Mikaël est venu ouvrir la prison qu'était le Soleil pour vos corps d'Êtreté. Ce qui veut dire que le Feu de la Terre et de l'Éther, correspondant à la pénétration de l'Archange Mikaël au sein de la densité de la 3ème Dimension, directement au niveau de la Terre, signera le retour à votre Êtreté ou, en tous cas, à cette possibilité, sans plus aucun frein, sans plus aucune limitation.

Question : sachant l'importance de nos pensées dans les processus que l'on vit, comment s'articulent l'abandon à la Lumière, la Joie, la Fluidité par rapport à la responsabilité de nos pensées ?
Pourquoi croyez-vous que les Noces Célestes aient eu lieu ? Pourquoi croyez-vous que l'Esprit Saint soit descendu sur Terre depuis plus de 20 ans. C'est justement pour préparer le maximum de consciences à vivre la Fluidité de l'Unité, à vivre le Feu du Cœur. Car dans le Feu du Cœur existe la Joie, existe le Samadhi et surtout existe l'absence de pensées. Rappelez-vous ce qui a été dit, voilà à peine 11 jours, par Un Ami, concernant la parabole de la chenille et du papillon : si vous adoptez le point de vue de la chenille, vous appellerez ça la mort, si vous adoptez le point de vue du papillon, vous appellerez ça Résurrection, vous appellerez ça Joie Éternelle. Tout dépend du point de vue de Conscience que vous adoptez par rapport à un même processus. Si vous êtes suffisamment tournés vers votre Être Intérieur et vers l'Unité, ce qui se passe est Libération. Si, par contre, votre regard est encore tourné vers l'extérieur, ce qui se passe sera appelé annihilation de la vie et destruction. Et, bien évidemment, à ce moment là, le monde de la pensée appellera ça apocalypse, destruction, noirceur, mort, négativité. Ce qui est loin d'être le cas. Mais tout dépend de votre point de vue et, uniquement, de votre point de vue. Ce qui vient est libération, ce qui vient est dissolution de l'illusion. Mais, si vous-mêmes participez à l'illusion, vous vivrez la dissolution de ce que vous êtes et vous ne pourrez parler de Joie Intérieure, vous ne pourrez parler de Samadhi mais, bien plus, de souffrance. Encore une fois, cela dépend, uniquement, de votre point de vue de Conscience. C'est pour cela qu'il était nécessaire, ainsi que l'a dit l'Archange Mikaël, qu'un maximum d'êtres humains puisse avoir accès aux Vibrations du Feu du Cœur avant de pénétrer le Feu de la Terre et le Feu de l'Éther. C'est ce que vous allez vivre maintenant. La responsabilité est celle de maintenir votre niveau de Conscience aligné sur votre Intériorité. C'est en cela qu'il vous est demandé de vous tourner, le plus possible, vers votre Être Intérieur. Cela ne signifie pas, bien au contraire, abandonner votre famille, abandonner vos frères et vos sœurs mais participer de manière active, et non pas par la réaction, à leur réveil. Au fur et à mesure que vous vous réveillez, vous favorisez leur Éveil. Ce n'est pas en compatissant au sein de la souffrance, ce n'est pas en agissant au sein de la souffrance que vous les aiderez à trouver leur dimension d'Éternité mais, bien plus, en la trouvant vous-mêmes et, uniquement, de cette façon.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page