Autres Dimensions

Sois qui tu es

Accueil > MESSAGES A LIRE - > MA ANANDA MOYI

MA ANANDA MOYI

9 août 2011

pdf

Je suis MA ANANDA MOYI. Frères et Sœurs, que la Lumière et l'Amour soient en vous. Je vais tenter de vous expliquer, ce soir, les mécanismes qui se déroulent quand l'âme se tourne vers l'Esprit. Un certain nombre d'éléments vous ont été communiqués, depuis quelques semaines, concernant l'âme en manifestation dans la personnalité, l'âme dans ses différentes Impulsions et manifestations. En tant qu'Étoile qui porte la Vibration de AL, et donc, de ce qui est appelé la Porte de l'âme, il m'est possible d'exprimer, de manière simple, et au travers de ce que j'ai vécu dans ma dernière vie, les différences qui peuvent se manifester, et surtout exister, dès l'instant où l'âme découvre l'Esprit.

En effet, vivre dans l'âme, incarnée, n'est pas vivre dans l'Esprit. L'âme possède des lois, des principes, de même que la personnalité possède des lois, des principes, des manifestations. Les lois de l'âme ne sont pas les Lois de l'Esprit. Aujourd'hui, dans cette époque où vous êtes incarnés, le déploiement de l'Esprit réalise, pour l'ensemble de l'humanité, Éveillée à l'âme ou non Éveillée à l'âme, un changement. Ce changement est de nature collective. Il n'est pas le même pour tous, car il dépend, bien sûr, de la façon dont l'âme se tourne, et sert la personnalité, ou alors se détourne (se retourne, si vous préférez) et est au service de l'Esprit. Beaucoup d'enseignements, beaucoup de vécus ont exprimé, tout au long de l'histoire, les manifestations de l'âme. Ce sont, d'ailleurs, ces manifestations qui ont été le mieux décrites, car elles ont été vécues dans beaucoup de pays, par de nombreuses âmes. Ayant exprimé, vous vous en doutez, un certain nombre d'éléments communs, parce qu'au-delà de la culture, de la personnalité, au-delà de la vie de la personnalité, la vie de l'âme correspond à des Plans qui sont tout à fait superposables et recoupables, dans tous les pays de cette Terre.

La découverte de l'âme peut se voir de différentes façons. Elle peut s'exprimer, aussi bien, dans une découverte de la poésie, de l'inspiration, de la créativité. L'âme est reliée donc, en quelque sorte, aux manifestations et au déploiement de la beauté, de la sensibilité. Et puis aussi, dans des mécanismes plus subtils que ceux de la personnalité, où la vie de l'âme, quand elle se déploie, va manifester un certain nombre d'éléments, même dans la personnalité. Qui vont orienter, tout naturellement, la personnalité à suivre les Impulsions de l'âme. Ces Impulsions de l'âme sont toujours tournées vers l'amélioration de la personnalité : vers la compréhension, l'adhésion et la manifestation de certaines choses, en relation avec ce qui est appelé la spiritualité. L'âme va s'émouvoir. Elle va avoir besoin de suivre, soit un modèle, soit une religion, soit une philosophie. Elle va Impulser le besoin de savoir, le besoin de connaître les mécanismes plus subtils et invisibles, qui diffèrent de la personnalité ordinaire. L'âme a besoin, en quelque sorte, de se trouver, de se connaître. De la même façon qu'un enfant a besoin de se trouver, de savoir qui il est, dans sa vie, de comprendre comment son corps fonctionne.

Quand l'âme se déroule au sein de la personnalité, elle va induire un certain nombre de mécanismes, de mécanismes de changement. Et surtout, la personnalité va se transformer sous l'influence de l'âme. L'âme va vouloir expérimenter tout ce qui est beau, tout ce qui est aspiration vers quelque chose de plus léger. Cette âme, comme je le disais, possède ses règles propres, son propre mode de manifestation et de vie. Les mécanismes de l'âme sont destinés, surtout, à se trouver soi-même, à travers l'observation de ce qui est créé, ou de ce qui est servi, dans le sens du service. L'âme, quand elle est découverte, fait comprendre que la vie ne se limite pas seulement à ce corps, à cette naissance, à cette mort, mais est inscrite dans un principe, appelé la Réincarnation. L'âme se découvre, en quelque sorte, persistante, et différente, pourtant, à chaque vie, mais au sein d'une résonance qui peut être commune au travers d'une suite logique d'incarnations, de réincarnations. Où l'âme va exprimer, et manifester, ce besoin d'expérimenter, ce besoin de voir (dans tous les sens du terme), de se confronter à elle-même et aussi, d'interférer avec d'autres âmes. En effet, les âmes qui se rencontrent et se retrouvent, ont souvent eu des destinées communes ou des chemins qui se sont croisés. Alors, apparaissent des souvenirs d'âmes, des attirances, qui ne s'expliquent pas toujours par un aspect physique ou un aspect intellectuel, mais qui, effectivement, viennent de l'âme elle-même.

Quand l'âme se découvre au sein de la personnalité, la personnalité change bien sûr. La Volonté de Bien, la volonté de service, la volonté de faire bien, apparaît. Elle se développe, bien sûr, progressivement, de vie en vie. La vie de l'âme va donc, en quelque sorte, réellement, bonifier la personnalité. Va lui permettre de limiter un certain nombre d'angoisses, un certain nombre d'éléments qui, au sein de la personnalité qui ne connaît pas l'âme, sont l'angoisse de la mort, l'angoisse de disparaître, tout un ensemble de peurs. Qui ont d'ailleurs été appelées des peurs fondamentales, parce qu'elles sont inscrites dans toutes les âmes. Ces peurs-là sont comme domestiquées, quand l'âme est découverte. Quand l'âme est découverte, elle vit aussi au sein de la personnalité des mécanismes particuliers. Des perceptions nouvelles, des sensations nouvelles, des ouvertures nouvelles. Une sensibilité, encore une fois, à la beauté, mais aussi à la vibration, mais la vibration de l'énergie des autres âmes. La vibration des lieux, l'énergie des lieux. Une sensibilité particulière aux belles histoires, à l'histoire avec un grand H, aussi. L'âme, se découvrant, éprouve fondamentalement le besoin de faire toujours mieux. Il existe donc une polarité vers le Bien, qui s'exprime tout naturellement, quand l'âme est découverte. L'âme a besoin, en quelque sorte, de se connaître elle-même. Elle va, donc, faire appel à encore plus d'invisible, par la prière ou par la méditation, selon l'origine culturelle de la personnalité.

L'âme va avoir, aussi, besoin de connaître les rouages de la vie. Qu'est ce qui explique qu'elle vit ceci ? L'âme est, en quelque sorte, beaucoup plus questionnante que la personnalité. Elle va avoir besoin de sens, beaucoup plus que la simple action / réaction présente dans la personnalité de tous les jours. L'âme a besoin, en quelque sorte, de trouver une direction, un sens. Elle a besoin de connaître. De connaître le passé, le futur. C'est donc un élargissement de la conscience, réel. Mais cet élargissement s'inscrit, systématiquement, dans ce monde. L'âme ne peut se douter, à aucun moment, qu'il existait peut-être une origine qui n'était pas, simplement, de ce monde. Excepté, peut-être, durant ces trente dernières années de la Terre, où, du fait des Impulsions des énergies, bien au-delà de l'âme, certaines âmes ont pu le percevoir, peut-être, par bouffées, par moments, mais sans pouvoir élucider réellement cela. L'âme, en général, a une vibration qui est plus légère que la vibration de la personnalité. L'âme implique, aussi, des modifications dans le sens des relations entre les humains, et avec l'environnement, l'âme exprime un besoin de clarification. Elle a besoin de sens, beaucoup plus que la personnalité. Elle a besoin de connaître en profondeur. Elle a besoin d'être plus précise, dans les mécanismes de son action.

C'est à ce moment-là qu'apparaît l'humanisme. C'est à ce moment là qu'apparaissent des fonctions spirituelles, importantes. L'âme éprouve toujours le besoin de faire plus, de faire mieux. Elle a besoin, en quelque sorte, de se contempler. Durant le siècle où je vivais, nombre d'enseignements, d'ailleurs, ont vu le jour, et qui étaient inconnus dans les siècles précédents. Sur un échelon et un nombre d'individus beaucoup plus importants, qui se sont découverts, par exemple, le besoin d'en savoir plus, sur la vie. D'explorer la psychologie, le fonctionnement de la psyché. Et tout cela a concouru, bien sûr, au début du siècle où je suis née, à faire apparaître l'interrogation de cette psyché. Tous les mouvements liés à l'étude de la psyché sont nés, d'ailleurs, au cours de ce siècle. L'âme avait besoin de sortir, globalement, d'une forme de mécanisme automatique de la personnalité. Elle a eu aussi besoin, cette âme collective humaine, de s'affranchir de la foi, et de la croyance pure sans se poser de question. C'est le moment où les questions, quand l'âme se découvre, commencent à être posées. Sur le sens même de la vie, sur l'orientation de la vie, et sur les différentes formes de vie qui peuvent exister sur ce monde. L'âme est donc partie prenante de ce monde, et elle permet, effectivement, un sentiment d'évolution, à travers l'évolution même de la révélation de l'âme. Des vertus de personnalité apparaissent, et se déploient, comme la bonté, le service, mais aussi l'amour. Le besoin d'aimer avec moins de possession, de regarder parmi les sages, parmi les prophètes. Elle éprouve le besoin de connaître l'histoire de l'âme, à travers d'autres âmes. Elle va, aussi, donner une forme de pacification de la personnalité. Une sensibilité plus forte, mais une capacité, aussi, peut être plus forte à se voir soi-même. Afin de, toujours, exercer une tension vers plus de beauté, plus d'esthétisme, plus de créativité.

L'âme a un besoin d'agir. Mais elle a un besoin d'agir comme, en quelque sorte, pour faire valoir sa présence et sa beauté. Comme pour essayer, aussi, d'ouvrir d'autres âmes à sa propre perception. La volonté se déploie, donc, de manière fort naturelle, comme un désir de connaissance. Cette connaissance pouvant s'exprimer, d'ailleurs, par la pratique de différentes formes de yoga, de différentes formes d'exercices, de différentes formes de pratiques, même spirituelles (comme la magie, la théurgie, l'occultisme). L'âme va donc avoir besoin de se trouver, en quelque sorte, toujours plus. L'âme est tournée, en définitive, en permanence vers l'expérimentation de l'incarnation, vers l'amélioration de l'incarnation et des réincarnations. Elle va étudier l'action / réaction. Elle peut être, littéralement, Attractée par le besoin de se conformer à un modèle (que cela soit Krishna, que cela soit Bouddha, que cela soit le CHRIST, que cela soit MARIE, et tant d'autres). Il y a une forme de mimétisme au niveau de l'âme, qui a tendance à vouloir s'identifier, se projeter, vers un modèle idéal. Cela, bien sûr, tout être humain le vit ou l'a vécu. C'est la logique et c'est la fonction même de l'âme, en tout cas dans ce monde.

Certaines âmes, dans cet éblouissement de la lumière recherchée, ont pu vivre quelque chose de plus. Nous, les Étoiles, bien sûr, avons vécu ce plus. Ce plus, qu'est ce que c'est ? C'est simplement d'aller au-delà de l'âme. C'est-à-dire de bien voir l'âme, de la vivre, mais d'avoir une Tension vers quelque chose de totalement inexprimable, inconcevable, et même impossible à voir. De cette Tension, vers un Absolu et non plus seulement vers l'incarnation, nous avons toutes vécu, à un moment ou à un autre, la rencontre avec le mystère des Mystères. À ce moment-là, l'âme, lorsqu'elle vit cette première rencontre avec l'absolu, ne peut plus du tout manifester la même Attraction vers la personnalité, vers l'âme elle-même. L'âme est, en quelque sorte, là aussi, Sidérée, par quelque chose qui la dépasse largement. Cette expérience est une expérience que je qualifierais d'ultime. De mon vivant, elle était extrêmement rare. À tel point que ces âmes, qui vivaient cela, sont devenues des saints, des mystiques, des personnages dont on recherchait la compagnie, sans toujours comprendre pourquoi. Mais simplement, en approchant de ces êtres, l'âme pouvait s'ouvrir, et aussi, la personnalité pouvait être apaisée. Ce fut l'époque des maîtres extérieurs. Il y avait des modèles vivants, et non plus seulement dans l'histoire, à vénérer, à rencontrer, pour espérer soi-même ouvrir l'âme. Et cela a fonctionné comme cela pendant un certain temps. Car, à ce moment-là, bien sûr, ces maîtres se sont réellement incarnés. Ils ont préparé les Fondations de l'Esprit, que vous vivez aujourd'hui. L'ensemble des Étoiles, la plupart des Étoiles, ont aussi été incarnées dans ces moments-là. Elles ont apporté leur pierre, par leur contact avec cette Sidération de l'âme, c'est-à-dire, vous l'avez compris, avec l'Esprit.

Qu'est ce qu'il se passe quand l'Esprit est contacté ? À ce moment-là, l'âme va vivre, à son tour, comme la personnalité qui découvre l'âme, une forme de révolution. Cette révolution est une Sidération. C'est-à-dire que tout ce que, jusqu'à présent, l'âme avait besoin d'expérimenter, de vivre, pour bonifier la personnalité et l'incarnation, se trouve confronté à quelque chose qui n'a plus rien à voir avec l'incarnation. Avec un amour qui dépasse largement le cadre de l'incarnation, ou même, de ce qui peut être exprimé au travers de l'âme. Il y a, vraiment, un absolu total qui se manifeste à ce moment-là. Où l'âme elle-même ne ressent plus l'Impulsion à exister. Elle ne ressent plus l'Impulsion à manifester, quoi que ce soit, au sein de ce monde. C'est une révolution extrêmement importante. Parce que l'âme avait ses propres règles, et ces règles étaient tournées vers la beauté, vers l'esthétisme, vers la créativité, vers tout ce qui rend la vie humaine plus douce et plus agréable, quand on en comprend les rouages. Et puis, d'un seul coup, l'âme se trouve confrontée à quelque chose qui, là aussi, la dépasse complètement. Et qui vient comme effacer toutes les mémoires. Qui vient faire apparaître l'incarnation, même, comme quelque chose qui n'est pas la Vérité. Comme quelque chose qui n'a plus le même sens qu'auparavant. La révolution, à ce moment-là, Intérieure, est beaucoup puissante que la rencontre de la personnalité avec l'âme. L'âme se trouve, en quelque sorte, dans une Sidération totale. Elle vit la Conscience qu'il n'est plus nécessaire de manifester quoi que ce soit. Et que même, la volonté de faire le Bien, la volonté d'agir pour améliorer quoi que ce soit, n'a plus aucun sens.

À ce moment-là, l'âme découvre, toute stupéfaite, qu'il existe encore quelque chose, au-dessus. Ou quelque chose de plus profond. Et que ce quelque chose de plus profond vient répondre à toutes les Impulsions de l'âme. Vient répondre à tous les désirs, vient combler tous les manques. Vient faire disparaître, même (jusqu'à annihiler totalement, à certains moments), la personnalité, et même l'âme. À ce moment-là, l'âme est remplie de la Lumière de l'Esprit. Que l'expérience se produise une fois, ou vienne envahir la vie (comme je l'ai vécu de mon vivant, pendant des périodes très longues), à ce moment-là, l'âme est transportée dans le Monde de l'Esprit, et n'a plus aucun désir au sein de ce monde. Elle vit, réellement, effectivement, pratiquement, concrètement avec une lucidité totale, ce que nombre d'êtres ont vécu auparavant, et que, ma foi, il est bien difficile d'accepter tant que l'on n'a pas vécu cette révolution. C'est-à-dire, que tout ce qui appartient à ce monde est une Illusion, et n'a pas d'existence. Que c'est simplement une projection. Que c'est simplement un amusement, en quelque sorte, un amusement tragique. L'âme, à ce moment-là, prend Conscience, réellement, qu'elle vit un enfermement. La Volonté de Bien disparaît, en totalité. Ce qui ne veut pas dire que l'âme n'existe plus, et qu'il n'y a plus rien à faire. Mais l'âme prend toute la portée de ce que signifie : Être, et non plus faire. S'établir dans la Lumière se suffit à lui-même, en quelque sorte. L'âme va vivre, en quelque sorte, des transports de plus en plus Élevés. L'amenant à s'abreuver à cette Source, à cette Fontaine de Cristal. À cet état particulier, où plus rien ne peut exister, si ce n'est la Lumière elle-même.

Alors, à ce moment-là, l'Esprit se déploie. Et l'Esprit n'a plus du tout les mêmes règles que l'âme ou la personnalité. Car l'Esprit n'appartient pas à ce monde, et n'a rien à voir avec la projection de ce monde. Cela a été décrit, bien sûr, comme un vécu par les maîtres qui se sont incarnés au 20ème siècle, chacun selon sa culture, selon son pays, selon les gens à qui il avait à exprimer cela. De forme plus ou moins voilée, parce qu'une âme étant Attirée vers l'incarnation, vers la résolution de son karma, vers ce déploiement de la révélation de l'âme, n'est pas nécessairement prête à accepter l'Esprit. Parce qu'elle est occupée à sa propre vérité et ne peut pas percevoir, tant qu'elle ne l'a pas vécu, cet aspect qui lui est totalement Inconnu. La Révélation de l'Esprit est un torrent, qui dévaste tout. Et qui va permettre à la Conscience de s'installer, dans quelque chose qui n'a plus rien à voir avec les lois de ce monde, qu'elles soient spirituelles, ou même de la personnalité. Vivre l'Esprit se suffit à lui-même. Quand l'Esprit déboule en vous, la Conscience s'Illumine en totalité. Et plus rien ne peut exister, que cet état d'Être. En particulier, pour nous, qui avons vécu à ce moment-là, nous n'avions même pas pensé à aller dans d'autres Dimensions, comme vous le dites. Mais simplement, à nous fondre dans cette Lumière, à ne plus exister ailleurs que dans cet état. C'est cela, que de mon vivant, j'ai expérimenté à de très nombreuses reprises. Et bien sûr, il est très difficile d'exprimer des mots concernant cela. Parce que cet état, bien sûr, ne représente absolument rien pour l'âme, et encore moins pour la personnalité. C'est une abstraction telle, que l'âme ne peut y croire, et la personnalité encore moins. C'est un état qui, pour la personnalité, est appelée la folie. C'est un état qui, pour l'âme, est appelée une abstraction. Ou quelque chose qui ne peut exister, parce que ne faisant absolument pas partie de son champ d'expérience, ou de son champ du possible.

Alors, quand l'Esprit se déploie, il n'y a qu'une chose à faire, c'est y demeurer le plus longtemps possible. Non pas par une volonté quelconque. Mais bien par, ce qui a été appelé par les Archanges, ce lâcher prise total, cet Abandon à la Lumière, qui vient vous ravir. Et vous amène dans des sphères de Joie, que même l'âme la plus équilibrée et la plus éveillée ne peut vivre. Parce que c'est un état qui se suffit à lui-même. Souvent, cela est appelé le Samadhi, ou Maha Samadhi, la Demeure de Paix suprême, Shantinilaya. Ça peut être aussi appelé, si vous préférez, et c'est la meilleure expression qui puisse être donnée, c'est comme si vous viviez en état d'Amour permanent, en faisant l'Amour à chaque instant. Et l'instant, d'ailleurs, qui n'existe pas. Parce que vous n'êtes plus dans le temps. Vous êtes sortis, vraiment, du temps linéaire, vous êtes sortis du temps de l'âme, et vous exprimez la Félicité la plus absolue, que même l'âme la plus ouverte ne peut expérimenter.

Alors, bien sûr, cette révolution-là est un ouragan, comparée à l'ouverture de l'âme. Lors de l'ouverture à l'Esprit, quand l'âme se tourne vers l'Esprit, elle va vivre sa propre Dissolution. C'est-à-dire que tout ce qui était cru, et vécu comme réel auparavant, n'existe plus. Il y a ce processus appelé la Dissolution. C'est le retour à l'état de Brahman. C'est le retour à l'état indifférencié et pourtant tellement différencié. Là est le paradoxe. La personnalité est identifiée à quelque chose d'enfermé. Vivre l'Esprit, et vivre cette unité de l'Esprit, c'est à la fois vivre l'Illimité, la Dissolution, mais être, en même temps, parfaitement défini, dans cet indéfini. Encore une fois, les mots sont très délicats. L'âme, en plus, vous emmène dans des manifestations, dites énergétiques, de plus en plus fines. C'est à ce moment-là que l'âme éprouve le besoin de développer ses propres énergies, de vivre certaines choses. De décrire ce qu'elle ressent, de l'exprimer. Quand vous vivez l'Esprit, vous vous apercevez qu'il n'y a rien à exprimer. Vous vous apercevez qu'il n'y a plus rien à manifester, au sein de ce monde. Et pourtant, vous êtes toujours sur ce monde. Mais vous avez Transcendé les limites, totales, de ce monde, les limites de cette Dimension, comme vous dites aujourd'hui. Les limites de l'âme elles-mêmes n'existent plus, et ne veulent plus rien dire.

Cet état particulier, c'est l'instant où s'installe une Vibration particulière. Et la Vibration elle-même se dissout, parce que vous devenez la Vibration. Mais plus la vibration de ce corps, de cette âme, mais la Vibration Totale de toute la Création. Il n'y a donc plus rien à créer, puisque vous êtes devenus la Création. C'est bien difficile à accepter pour l'âme. Parce que l'âme, elle aussi, est un enfermement, cela vous le savez. L'Esprit est la Liberté totale. Et cette Liberté est inconcevable même. Elle ne peut être vécue que par la Conscience elle-même, qui se Dissout en totalité dans la Lumière Une. Bien évidemment, la Joie qui est, à ce moment-là, n'a rien à voir avec le plaisir, ou la satisfaction d'un quelconque plaisir de l'âme (même à travers le plus raffiné de ces plaisirs). C'est un état qui n'a aucune justification. Et qui n'est, surtout, la résultante de rien d'autre que de lui-même. Cet état est un état tellement en dehors de toute connaissance, que certains l'ont appelé La Connaissance.

Vivre cela, c'est indéniablement, déjà, sortir de ce monde. C'est à cela que vous avez été Appelés. Bien sûr, rappelez-vous que chacun a la Liberté la plus absolue de maintenir son âme. De maintenir cette forme de séduction, car c'en est une, d'Attraction vers la vie, vers les sens. Ces sens se manifestant aussi bien dans les cinq sens, que vous connaissez, que dans les sens appelés spirituels, les pouvoirs spirituels. Mais l'Esprit n'a rien à voir avec cela. L'Esprit, je ne dirais pas que c'est une autre étape ou un autre stade, mais c'est quelque chose de profondément différent. Qui n'a plus à voir avec tout ce qui est connu, cela vous a été exprimé. Mais encore une fois, l'Esprit, quand il est trouvé, ne peut plus être fermé. L'âme peut vivre des pérégrinations, peut chuter et remonter, mais l'Esprit jamais. L'Esprit est le même de toute Éternité. Il est le même pour tous. Il est là, en vous, de tout temps. Il n'attend que votre Réveil. Il n'attend que votre Abandon total, comme cela a été exprimé, à cette Vérité d'Esprit. C'est dans ce sens que ma Sœur HILDEGARDE DE BINGEN vous a exprimé, voilà quelques mois, cette Tension de l'âme vers la Lumière, vers l'Ultime (ndr : voir sur notre site la canalisation d'HILDEGARDE DE BINGEN du 25 octobre 2010, dans la rubrique « messages à lire »). Cette Tension vers l'Ultime est, en quelque sorte, un Sacrifice de l'âme. Mais ce Sacrifice débouche sur le Merveilleux, le plus absolu. Mais tant qu'il n'existe pas, dans l'âme, une satiété d'expériences et d'expérimentations, elle ne peut concevoir ce que j'essaie de mettre en mots, pour vous.

Alors bien sûr, les Noces Célestes ont permis d'Éveiller en vous l'âme. Et ont permis, pour certains d'entre vous, de commencer à soulever le voile de l'Esprit. Cela va devenir d'autant plus facile que, maintenant, la Lumière Blanche est parmi vous. Alors que de mon temps, il fallait, vraiment, s'Abandonner totalement, en Tension vers cette Élévation. Si tant est, encore une fois, que l'on puisse parler de cette Élévation, qui n'en est pas une. Mais qui est, vraiment, l'établissement au sein de l'Être, qui a toujours été là. C'est comme si, d'un seul coup, la Conscience elle-même prenait Conscience qu'elle n'est plus limitée par quoi que ce soit. Et elle vit donc cette Illimitation. Sans aucune question, sans aucune interrogation, sans aucune peur. Et à ce moment-là, et seulement à ce moment-là, se déploie cette Félicité Totale. Tant que l'âme se pose des questions par rapport à cela, elle ne peut pas le vivre. Parce qu'elle va la chercher au sein d'elle-même. Je ne parle même plus de la personnalité, l'âme est déjà un progrès. Mais bien sûr, l'Esprit, quand il est vécu, comprend que même l'âme est enfermée. Que ce n'est pas ce qui est à Réaliser. Parce que l'Esprit comprend qu'en fait, il n'y a rien à Réaliser, qu'il n'y a rien à chercher, qu'il n'y a rien à espérer. Qu'il y a juste à vivre cette Conscience. Mais tant que la conscience limitée, ou l'âme elle-même, veut le vivre, elle ne le vivra pas. Parce que tant qu'elle est identifiée à elle-même, à la personnalité ou à l'âme, elle ne peut pas embrasser l'Esprit. C'est pour cela que cela a été appelé la Résurrection, le Passage de la Porte Étroite. C'est le moment de la reddition totale de l'âme et de son Attraction vers la personnalité, vers les désirs, vers le besoin de bien faire, vers la Volonté de Bien.

L'Esprit ne peut se manifester trop longtemps avec l'âme. Parce que l'Esprit vous emmène vers la Vérité. Il ne veut pas vous laisser (et vous ne pouvez, d'ailleurs, y rester) trop longtemps dans cette Illusion. Ce qui explique, d'ailleurs, le départ de certaines de mes Sœurs, comme Gemma, comme Thérèse, très jeunes (ndr : GEMMA GALGANI et THÉRÈSE DE LISIEUX). Certaines âmes, comme moi, ont été aidées, vraiment, par d'autres Plans pour pouvoir maintenir ce corps, qui était tellement lourd, puisque personne n'arrivait à le bouger. Qu'il fallait maintenir en vie, pour être, en quelque sorte, à mon niveau, cet Épanchement de l'âme sur la Terre. De la même façon qu'au sein de sa courte vie, Gemma, ou Thérèse, ont, dans l'inconnu le plus total, essaimé cet Esprit. Afin que, par résonance, certaines âmes proches de leurs Vibrations, proches de leurs âmes, puissent accepter de vivre l'Esprit. C'est grâce à l'ensemble de ces Sacrifices, grâce à l'ensemble des maîtres qui se sont incarnés au siècle précédent, qu'aujourd'hui, la dimension de l'Esprit vous est offerte. Mais saisissez bien que vous ne pouvez maintenir une personnalité, et une âme, quand l'Esprit se découvre, et se dévoile. Mais comprenez bien, aussi, que vous ne pouvez pas mettre fin, en décidant, comme ça, d'oublier, d'oblitérer votre personnalité ou votre âme. En espérant que, en vous tournant vers cet Esprit, vous allez contraindre l'Esprit à se Révéler. L'Esprit ne se Révèle vraiment, que quand tout le reste est vraiment Abandonné.

Cet Abandon est un mécanisme Intérieur. Il n'est pas besoin, pour cela, parce cela se saurait, d'aller vivre au fin fond d'une grotte, ou d'une montagne, et d'éviter les autres êtres humains. Parce que cette découverte, elle ne se fait pas à l'extérieur. Elle ne peut se vivre qu'au plus profond de soi. Et cela est totalement indépendant de toute circonstance extérieure. Quelle que soit la vie de votre personnalité, quelle que soit même la vie de l'âme, c'est un mécanisme de Retournement particulier. C'est cette Tension dans l'Abandon, dont vous avait parlé HILDEGARDE. C'est cette volonté de ne plus voir ce monde, non pas par dégoût, mais bien au contraire, par la volonté de Voir au-delà du monde. De Voir au-delà du sens de l'âme. De Voir au-delà des apparences, au-delà de la matière, et même au-delà de l'âme. C'est vouloir Voir, vraiment, la cause Ultime, ou la Source première. C'est ne plus exprimer quoi que ce soit comme désir. C'est ce Renoncement total, mais qui n'est pas un renoncement au sein d'un renoncement de la vie, parce que le renoncement de la vie ne permet jamais de trouver l'Esprit. Par contre, quand l'Esprit est trouvé, quand il se Révèle, à ce moment-là, il y a un vrai Renoncement. Mais ce n'est pas vous qui l'avez décidé, c'est l'Esprit qui vous emporte. Et c'est profondément différent. Surtout qu'aujourd'hui, comme vous le savez, il existe des enseignements de l'âme, qui ont pour but, et comme seule finalité, de vous empêcher de vous tourner vers l'Esprit, en vous faisant croire que l'âme va arriver à la Lumière et va arriver à cette Unité. Ce n'est pas possible. L'Unité ne connaît pas l'âme. L'Unité ne connaît pas la personnalité. L'Unité est bien au-delà de cette Illusion, bien au-delà de tous les rôles que vous pouvez imaginer jouer, dans toutes vos incarnations et vos réincarnations. La loi de karma n'existe pas au niveau de l'Esprit. C'est la Loi de Grâce. C'est là, où tout est Grâce, tout est plein, tout est réponse. C'est là, où il n'y a que la Lumière, parce que la Lumière est Tout.

Aujourd'hui, collectivement, ce qui vient à vous est cela. Alors, bien sûr, l'âme qui ne veut pas de cette Lumière, va appeler cela la fin, la mort. La personnalité qui va vivre cela, va appeler ça la terreur. Mais comprenez bien que c'est uniquement le déni, ou la non volonté d'aller vers cet Esprit, qui exprimera cela. L'Amour se déploie, quoi que veuille l'âme, et quoi que veuillent les personnalités. Parce que ce que vous vivez s'inscrit dans un Temps particulier, qui a été appelé en Orient la fin du Kali Yuga, la fin de l'Âge noir. Le Retour de la Lumière. Les Impulsions de l'âme, pour certains d'entre vous, vous ont préparé (en vous faisant lâcher certaines choses, certaines situations), à accepter l'éventualité de l'Esprit. Mais quand l'Esprit vous pénètre, en totalité, plus rien n'existe. Quand il vous pénètre et qu'il vous connecte, par Effusion d'Énergie et de Conscience Vibrale. Alors, à ce moment-là, qu'est ce qui se passe ? Votre personnalité se Dissout, en partie. Vous ne savez plus qui vous êtes. Vous n'arrivez plus à agir. Vous avez l'impression que votre mental ne fonctionne plus, que vos émotions n'existent plus. Ce sont des étapes préalables, où l'âme commence à capituler. Où, en tout cas, elle ne se tourne plus vers la personnalité, mais commence à se retourner vraiment vers l'Esprit. La Lumière Blanche, CHRIST, vient pour cela. Pour vous permettre de finaliser, si tel est votre choix, ce dernier Passage.

Alors, bien sûr, tant que vous êtes dans les peurs, tant que la personnalité est prépondérante, et tant que l'âme est prépondérante, cela peut vous paraître une illusion. Ou même, vous faire voir ça comme un déni, comme la pire des folies. Et effectivement, pour l'âme, c'est une folie. Encore plus pour la personnalité. Parce que le paradoxe de la personnalité, c'est qu'elle cherche la lumière, elle cherche à être bien. Mais la personnalité ne peut jamais être bien, cela ne dure jamais. L'âme cherche à s'améliorer, au fur et à mesure, de vie en vie, à purifier son karma, à alléger son karma. En espérant un jour trouver la lumière. Mais la Lumière n'est pas dans l'âme. Elle ne peut pas l'être. C'est une Illusion et un reflet de la Lumière, un simple reflet. Même les êtres humains, qui font une expérience aux portes de la mort, voient cette lumière au loin : ils ne voient qu'un reflet, ils ne sont pas la Lumière. Ils voient des êtres lumineux qui ne sont pas la Lumière, qui ne sont eux-aussi que des reflets. L'Esprit n'a rien à voir avec cela. Et c'est à cela, que la Révélation Ultime de cette humanité vous appelle.

Au travers des mots simples, que je vous prononce ce soir, j'espère que vous aurez suffisamment d'éléments, pour ceux qui le souhaitent, d'accepter l'Esprit. Car l'Esprit n'est pas à chercher. Bien sûr, il y a nombre de techniques qui vous ont été données. Et qui ont été donnés de tout temps. Permettant de s'approcher de l'Esprit, ou en tout cas, d'essayer d'en percevoir des bribes. Mais, comme cela vous a été dit, la dernière marche, la dernière Porte, ce n'est que votre âme qui décide de la franchir. Il ne peut en être autrement, à aucun moment. Simplement, je dirais que l'Impulsion collective, qui arrive maintenant, de l'Esprit, est irrémédiable, et irréversible. Pour l'ensemble de l'humanité. Car même si vous voulez poursuivre au sein de l'âme, il faudra le faire en Connaissance de l'Esprit, et non pas en ignorance de l'Esprit. Parce que, comme vous le savez, l'Esprit a été coupé de l'âme. Presque en totalité. Alors, l'âme a peut-être besoin, encore, de croire à ses propres illusions, à sa propre perfection, à sa propre évolution. Il n'y a rien à blâmer. C'est juste des expériences, qui ont besoin de se poursuivre au sein d'une Illusion. L'Illusion, en elle, n'est pas quelque chose de condamnable, ni à condamner. Mais il faut, pour cela, que l'âme vive au moins une fois l'Impulsion de l'Esprit. Et vive ce Face à Face avec la Lumière. De manière à savoir, et avoir quelque part au sein de l'âme, cette connexion à l'Esprit qui soit définitivement réinstallée.

Voilà, dit en mes mots à moi, ce que vous êtes Appelés à vivre. Tout a été préparé, à l'Intérieur de vous, du corps, de l'âme, sur la Terre, dans ce Système Solaire et bien au-delà, pour ce qui est à vivre maintenant. Voilà mes mots. Si vous avez des interrogations qui demeurent, alors, ensemble, nous pouvons essayer d'aller au plus proche, de ce que je peux exprimer avec des mots.

Nous n'avons pas de questionnements, nous vous remercions.
Mes Sœurs et mes Frères, je rends Grâce pour l'écoute attentive et l'ouverture de votre Cœur. Tout mon Amour est à votre disposition. Bien au-delà de cet espace et de cet instant. Comme vous le savez, toutes les séparations tombent, à l'heure actuelle. Il est très facile, si vous en avez besoin, sur votre chemin vers l'Esprit, de nous appeler. Et nous serons là. Nous portons, comme le savez, chacune d'entre nous, des Dimensions particulières, des Axes particuliers. Maintenant que la Lumière Blanche a été déployée, par le Seigneur MÉTATRON, et que les Portes Interdimensionnelles sont ouvertes en vous, l'Énergie de l'âme se déploie. Aussi bien vers le bas que vers le haut. Et nous sommes chacune à votre disposition. Notre Vibration peut vous accompagner à chaque instant.
Je rends Grâce pour votre Présence, et je laisserai la parole, pour les autres jours, à certaines de mes Sœurs, Étoiles. Rappelez-vous toujours que vous avez été appelés Semences d'Étoiles. Ce mot a été choisi. Je vous donne tout mon Amour, et tout mon Cœur. À plus tard.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page