Autres Dimensions

Sois qui tu es

ANAËL

13 septembre 2009

pdf

Question : c'est quoi ce cirque en ce moment, au niveau global ?
Alors, cher ami, ce n'est pas un cirque, ça s'appelle une « ronde ». Chaque ronde est un cycle. Les cycles obéissent à des lois. Au sein de ces cycles, il y a des passages obligés. Ces passages obligés sont plus ou moins élastiques en fonction de ce que vous appelez résistance, de ce que vous appelez attraction et de ce que vous appelez principe de causalité. Ainsi, les événements, les choses, les faits, les gestes, s'ajustent en fonction d'un ensemble de facteurs. Aucun de ces facteurs ne peut être connu et défini à l'avance. Un canevas extrêmement précis est dressé par ceux que vous appelez des prophètes. Ce canevas est suivi à la lettre. Néanmoins, il existe des moments où même les canevas les plus sûrs ont dû être changés. Je vous renvoie à l'histoire de Sodome et Gomorrhe. Je vous renvoie à l'histoire de Lot. Ce qui signifie que l'important se situe dans les adaptations que vous vivez, individuellement et collectivement, en tant que corps physiques mais il en est aussi de même pour le corps physique de la planète. Nous observons et nous ajustons. Vous observez et vous vous ajustez. Vous répondez comme nous répondons. De la même façon, vous répondez à une stimulation, que cette stimulation ait pour nom peur, avec votre vaccin, ou que cette stimulation ait pour nom Lumière, vous répondez. Et de l'ensemble de ces réponses, résulte un certain nombre de phénomènes. Ces réponses, avant qu'elles ne se produisent, nous sont inconnues, de même qu'à vous. Néanmoins, il existe un certain nombre de piliers, correspondant à des bornes de passages qui doivent se manifester. Mais certaines de ces bornes peuvent être tout simplement soustraites ou, pour certaines, augmentées. Nous ne faisons que, nous aussi, répondre à ce que vous répondez.

Question : à quoi correspond la transformation qui a été annoncée hier par Aïvanhov ?
Le Maître Aïvanhov vous a parlé d'un certain nombre de transformations. Il vous a parlé surtout d'une modification, fort probable, de votre environnement électromagnétique. Il s'agit littéralement d'un coup de semonce et d'un coup d'arrêt aux manœuvres manipulatoires de ceux qui espèrent asservir et enchaîner l'humanité. La transformation en cours (la finalité, tout le monde la connaît, il s'agit de rejoindre votre corps d'éternité), ceci passe par ce qui a été appelé dans les écrits bibliques, par la résurrection, par le corps sans coutures, encore le corps immortel. Ceci est la finalité. Mais il existe de nombreuses façons d'arriver à cette finalité, il existe de nombreux temps pour réaliser cette finalité. La transformation est celle-ci, bien sûr. Mais, néanmoins, la règle du temps est fixée dans une certaine mesure, pas uniquement par vos réponses mais aussi par le nombre de personnes qui répondent. À chaque fin de cycle, à chaque initialisation d'un nouveau cycle, nous avons besoin de l'adhésion, à proprement parler, d'un certain nombre d'êtres, d'un certain nombre de fréquences, afin de palier aux autres déficiences, à ceux qui ne suivront pas, a priori, le mouvement et qui, néanmoins, seront emmenés par le mouvement.

Question : Aïvanhov nous disait hier qu'en fait les mouvements que l'on observe aujourd'hui et qui impliquent les changements d'opération de plans ne seraient plus liés à l'Ombre, qui aurait été définitivement neutralisée, mais serait liée strictement aux réactions humaines ?
Cela est stricte vérité. Le mâlin, comme son nom le dit, est très malin. Les forces obscures, telles que vous les dénommez, celles qui s'opposaient à votre libération de ce plan d'illusion que vous parcourez, pour certains, depuis de très nombreux cycles, ont été fort habiles. Ils nous ont d'abord interdit l'accès à cette dimension sous peine d'être nous-mêmes piégés par l'illusion électromagnétique que vous vivez et donc d'entraîner un processus de chute identique à celui que votre âme a vécu, au sein de cette matrice. Ensuite, ceux-ci ont été délogés, proprement et littéralement, par les forces Mikaëliques et par les vaisseaux de la confédération intergalactique et les vaisseaux Mariales particulièrement qui ont littéralement expulsés la sphère Nibirienne de votre atmosphère solaire. Néanmoins, les plans étaient tellement établis et tellement huilés, en quelque sorte, que les exécutants, ici, sur votre Terre, qui sont quasiment tous humains, n'ont plus eu qu'à exécuter leur plan, n'ayant plus de directives de ceux qui étaient en haut. Et les directives étaient les suivantes : les Annunaki ne se manifestant plus, ceux-ci avaient alors l'ordre de mettre au plus vite leur plan en action. Le mâlin avait donc tout prévu. Ainsi donc, ils nous mettent devant un fait particulier. L'Ombre a irrémédiablement perdu le combat dans le ciel. Elle a nécessairement et irrémédiablement perdu, ici, sur votre Terre, et dans l'ensemble des bases qu'elle possédait au sein de ce système solaire. Vous n'êtes pas sans savoir qu'il existe des bases aussi bien dans la Lune, sur Saturne, sur Jupiter et sur bien d'autres endroits de votre système solaire. Les Annunaki ont été délogés, littéralement, de tous ces endroits. Néanmoins, les peuples qui leur étaient asservis, comme le vôtre, ont continué et ont appliqué à la lettre les consignes de précipiter les plans de destruction de l'humanité, du fait qu'ils ne recevaient plus d'impulsions liées aux Annunaki. Néanmoins, ceux qui suivaient et qui étaient asservis à ces forces, ont parfaitement compris le message de ce qui s'est passé le 15 et le 16 août. Notre problème, ainsi que vous l'a dit le commandeur des Melchizedech, hier, c'est que nous avons une part non négligeable de l'humanité, je dirais même largement plus importante que toutes les autres parts, qui n'est concernée, de près ou de loin, ni par l'Ombre, ni par la Lumière. Ils sont réellement, ainsi que l'appelaient les forces de l'Ombre, et ainsi que nous sommes obligés de le constater, un troupeau. Ainsi, les forces de l'Ombre ont perdu dans le ciel comme sur la Terre. Mais les humains qui leur étaient inféodés continuent de façon machiavélique et mécanique, les plans qui avaient été établis avec eux.

Question : il y a un moyen pour que les humains disposent d'une information complémentaire qui leur permette plus de conscience en ce sens ?
Comme vous le savez, l'élévation vibratoire est essentielle. Nous n'avons, quant à nous, aucun moyen d'action, par la Lumière, sur ces êtres-là. Il n'y a que vous, par la montée vibratoire, qui puissiez, je dis bien puissiez, espérer changer la donne. Néanmoins, cela n'est pas acquis. La Lumière, quand elle se révèle, peut changer effectivement beaucoup de choses chez les êtres humains qui sont dans l'indifférence. Mais chez ceux qui sont dans l'opposition à la Lumière, et ils le sont assurément, il n'y a guère de possibilité qu'ils deviennent sensibles à la Lumière, même si la Grâce est toujours possible. Or, vous avez tout bâti au sein de cette humanité pour déléguer, au plus et au mieux, votre pouvoir. Ainsi que vous l'a dit la divine Marie, le principe de résonnance et d'attraction s'applique maintenant de manière entière et totale. Rappelez-vous, l'Archange Mikaël et moi-même lors des dernières réunions, en particulier sur les enseignements que vous avez reçus des radiances Archangéliques et des sceaux Archangéliques, nous avions bien dit que votre travail de Lumière était essentiel afin de guider la Lumière qui venait sur cette Terre, afin de guider le flux Métatronique sur cette Terre. Cela a été réalisé à la perfection, ainsi que cela vous a été confirmé. Néanmoins, nous ne pensions pas et n'avions aucun moyen de comprendre, au sens intellectuel, ou aussi de percevoir au sens intuitif, au sens où vous l'entendez, que les forces obscures laisseraient des directives de telle nature au niveau de ceux qui vous dirigent.

Question : il n'y a aucun point de levier par rapport à ceux qui auraient ces instructions-là ?
En vos termes humains, cela passerait non pas par une révolution mais par une insurrection globale au niveau de l'humanité. Mais le principe même de l'insurrection est l'opposition du bien et du mal, qui est absolument contraire au principe de l'Unité et de dépassement du bien et du mal. Ainsi, vous êtes vous-mêmes piégés dans ce principe de dualité, de réaction.

Question : pourquoi une montée vibratoire de notre part pourrait avoir un effet et pas des intervenants de Lumière de votre dimension ? Qu'est-ce qui bloque ?
Il n'y a pas de blocage. Il y a un principe extrêmement précis qui s'appelle la non-ingérence dans le libre arbitre de l'humanité et qui est imprescriptible. Nous ne pouvons agir, vibratoirement, que sur ceux qui en font la demande. Par contre, il est de votre devoir, vous, au sein de cette densité, d'élever le niveau vibratoire. Car, en élevant le vôtre, vous élevez celui de la Terre. Si nous élevons, maintenant, de manière plus intense, plus brutale, le niveau vibratoire de la Terre, cela signe la destruction totale de ce plan de vie dans lequel vous êtes.

Question : vous respectez le principe de non-ingérence dans notre évolution mais pas les forces de l'Ombre.
Nous les avons détruites au sein des dimensions au-delà de votre système solaire, au-delà de votre Terre, au-delà de votre atmosphère vibratoire, ce qui est complètement différent. Maintenant, la non-ingérence c'est simplement le respect du libre arbitre. Au sein de votre densité, sur cette planète, et sur le monde que vous parcourez, le libre arbitre est respecté en totalité par l'Ombre et par la Lumière. Il y a des jeux de manipulation ou des jeux d'influence si vous préférez, qui se sont exercés durant de très nombreux cycles. Néanmoins, le travail que nous avons réalisé, et que vous avez réalisé par l'ancrage de la Lumière, au travers des Noces Célestes, a permis d'une part de réaliser la levée totale au niveau de votre ciel et non pas de cette Terre, des forces obscures. Cela a été réalisé le 15 août. Cette action était juste, elle n'a pas été un combat, elle a été de permettre à la Lumière de s'effuser dans la totalité de l'Ombre. Néanmoins, l'intervention de la Lumière au sein de cette dimension est rendue extrêmement difficile. Croyez-vous que nous aurions laissé autant de cycles s'écouler si nous avions pu intervenir avant, au sein même de cette densité ? Nous n'avons pu qu'envoyer des émissaires. Nous n'avons pu qu'envoyer des êtres élevés qui sont venus maintenir une certaine forme de liaison à la Lumière. Il n'y a pas d'opposition entre chasser l'Ombre à côté du Soleil et ne pas intervenir au niveau de vos propres ombres puisque maintenant elles sont liées aux humains et rien d'autre.

Question : cette impossibilité est exclusivement liée à l'illusion électromagnétique ?
Oui. L'illusion électromagnétique est tout ce que vous voyez et vivez avec vos yeux et que vous avez appelé « expérience », ou que vous appelez encore « karma », ou que vous appelez encore « réincarnation ». Cette matrice est une matrice appelée piégeante c'est à dire qu'elle vous entraîne vers des niveaux de densité rendant impossible la sortie consciente de ces niveaux de densité, sauf pour des êtres extrêmement élevés qui ont combattu pendant des milliers de vies pour arriver à s'en extraire. Ainsi en a-t-il été de Christ. Ainsi en a-t-il été d'Élie. Ainsi en a-t-il été d'Enoch. Ainsi en a-t-il été de quelques sages orientaux. Et c'est tout. Tous les autres, vous êtes piégés. Nombre d'âmes ont accepté, aujourd'hui, de se laisser piéger parce qu'elles savaient que la libération était proche. Parce qu'elles étaient là, aussi, comme support vibratoire, ceux que vous avez appelés les enfants indigo, les enfants cristal, et bien d'autres encore, qui sont présents à vos côtés afin de permettre cette élévation vibratoire. Néanmoins, comprenez bien que si la Lumière intervenait, ne serait-ce que par l'intermédiaire d'un vaisseau qui se poserait sur votre sol (je parle bien d'un vaisseau de Lumière), celui-ci serait prisonnier, instantanément, de la matrice.

Question : cela explique le fait que Aïvanhov ait dit que s'il devait y avoir transfert dans des vaisseaux de Lumière, cela se ferait par l'intermédiaire d'abord de vaisseaux physiques, métalliques ?
Les vaisseaux physiques, métalliques, ne sont que des relais par rapport aux vaisseaux de Lumière. Si les vaisseaux de Lumière en étaient venus à l'extrémité d'intervenir au sein de votre densité, sans passer par ce que nous appelons les Anges du Seigneur (qui, je vous le rappelle, sont dans un corps de troisième dimension unifiée et sont donc les seuls à pouvoir intervenir au sein de votre densité, réelle, physique, concrète), à ce moment-là, cela voudra dire que la Terre ne peut plus vivre au sein de cette dimension et vous non plus par conséquent. Nous différencions très nettement l'intervention planifiée depuis fort longtemps, ainsi qu'elle a été décrite par Jean, qui correspond aux Anges du Seigneur, intervenant au sein de votre densité ainsi que cela l'a été annoncé clairement, nous les différencions encore plus clairement de ceux qui sont appelés vaisseaux Mère, ou vaisseaux de Marie. Ceux-ci évoluent depuis la 11ème dimension, jusqu'à la 5ème dimension. Même quand ils vous sont visibles au niveau de vos cieux, ils apparaissent de manière temporaire au sein de votre dimension tout en restant visibles et seulement perceptibles à vos yeux et vibratoirement, alors qu'ils sont pourtant en 5ème dimension. Ils ne peuvent se manifester sur votre sol, la Terre exploserait, tant qu'elle n'a pas rejoint sa dimension.

Question : la matrice semble-t-il aurait été nettoyée, ne serait plus opérante.
Non, c'est le niveau astral qui a été nettoyé c'est à dire ce qui maintenait l'artificialité de la matrice. Néanmoins, la matrice existe toujours, puisque vous êtes là. Et vous êtes la matrice. C'est ce qui vous semble difficile à admettre. Quand les orientaux vous ont dit que ce corps était « maya », c'est à dire illusion, vous êtes, réellement, une illusion. C'est cette illusion que nous essayons de faire disparaître. Et vous aussi, d'ailleurs. Mais il vaut mieux faire disparaître cette illusion en sachant que vous allez devenir quelque chose d'éternel, qu'en ne sachant pas où aller, n'est-ce pas ?

Question : la fluidification de la matrice physique permet la libération de cet emprisonnement ?
Le mot exact serait la transformation ou translation de toutes les chaînes carbonées de votre squelette protéique en chaînes silicées. Ceci correspond à ce qui aurait dû se produire de façon naturelle lors de l'alignement avec le centre galactique, des électrons hyper véloces étant alors intégrés au sein de vos structures les plus intimes. Cela est l'objectif de la Lumière Métatronique, ainsi que vous l'avez vécu, pour certains d'entre vous.

Question : utiliser la silice végétale peut amorcer ce processus ?
Non. Il s'agit d'un phénomène de transmutation, littéralement, alchimique. Vous aurez beau vous enterrer dans de la silice, dans du sable, vous ne deviendrez pas pour autant un corps de silice. Le fait de l'absorber ne permet pas, non plus, de transformer votre carbone en silice. Seule la Lumière peut le faire. Comprenez bien qu'au niveau physiologique, il est extrêmement facile de passer de la silice au carbone, mais il est autrement plus difficile de passer du carbone à la silice.

Question : quelle différence faites-vous entre vaisseaux Mère, vaisseaux de Marie et vaisseaux de Commande ?
Les vaisseaux de Commande ne sont pas chargés d'âmes. Ils sont chargés de Lumière. Ils planifient et ils organisent. Les vaisseaux Mère sont chargés de recueillir les différentes Merkhaba. Ils peuvent contenir un nombre quasiment infini d'êtres, par adjonction de cellules. Les vaisseaux Mariales sont les vaisseaux correspondant aux douze vertus nouvelles devant s'insérer au sein de votre humanité. C'est à leur niveau que se trouvent les hautes entités spirituelles régissant votre évolution.

Question : dont les 24 vieillards ?
Oui.

Question : Marie semblait dire dans son dernier message qu'il n'y aurait pas d'évolution possible pour l'humanité ou de changement possible.
Mais tout est évolution. Je ne comprends pas bien le sens de la question. La finalité étant la même, c'est à dire la destruction et la disparition pure et simple de cette dimension, comme cela a été annoncé par tous les messies et par toutes les prophéties. Que cela se produise dans un mois, ou que cela se produise dans trois ans, quelle est la différence ?

Question : les propos de Marie avaient l'air d'évoquer une forme d'accélération des processus.
Tout à fait. La différence se tient uniquement au niveau du nombre d'âmes pouvant accéder à cette dimension nouvelle. Plus nous avions le temps, plus il était loisible de réaliser cela selon un calendrier prophétique. Cela n'est plus le cas.

Question : ça signifie que l'échéance de mai 2010, pour l'annonce de Marie, est avancée ?
Je n'irais pas jusque là. Néanmoins, il est évident qu'au jour d'aujourd'hui, ou à l'heure où je vous parle au sein de votre densité, des perturbations géophysiques majeures surviendront durant le mois d'octobre. Elles sont multiples. Ne comptez pas sur moi pour vous en donner les détails. Simplement, je vous le dis. Durant votre mois d'octobre, beaucoup de modifications géophysiques surviendront.

Question : elles seront de nature à faire évoluer le comportement humain vers la Lumière ?
C'est toujours dans ces circonstances-là que l'être humain devient soit le plus lâche, soit le plus lumineux.

Question : la transformation de Jupiter en pulsar influe sur les transformations de l'humanité ?
L'ensemble des planètes de votre système solaire sont en cours de grande transformation et pas uniquement Jupiter. Bien évidemment, ce système solaire est un tout. La totalité de ce système solaire doit passer en ce que vous appelez 5ème dimension. Sans exception.

Question : le calendrier Maya parle de séquences de conscience : on serait dans la séquence maintenant « intégrité » qui viendrait contrôler un peu le « pouvoir », jusqu'à la « co-création ». Ce sont les grands cycles qui œuvrent au delà des interventions que vous pouvez faire, vous ?
Le calendrier Maya a donné un certain nombre de dates. Celles-ci sont tout à fait justes. Rappelez-vous, même, que le calendrier Maya, en sa fin, n'est pas déterminé. Beaucoup vous parlent de décembre 2012. D'autres vous parlent de l'année 2013. D'autres vous parlent de l'année 2011. La succession des cycles et le rapprochement de l'intercycle, existant entre les nuits et les jours du dernier cycle, sont de plus en plus courts. Au cours de ce dernier cycle, qui dure 260 jours, tout est possible. Ainsi donc, la fin extrême surviendra, de toute manière, au plus tard entre février 2011 et octobre 2011, néanmoins, elle peut aussi survenir dans l'avant-dernier cycle. À partir du moment où vous basculez dans l'ère de l'intégrité, un nombre indéterminé d'âmes basculera vers l'intégrité. Néanmoins, comprenez bien que les plans machiavéliques qui ont été impulsés au sein de votre humanité par les forces de l'Ombre visaient à contrer, bien évidemment, cela, vous empêchent, en quelque sorte, de trouver votre intégrité et votre liberté.

Question : on peut donc s'appuyer sur la notion d'intégrité pour partager avec d'autres la fin de ce cycle ?
Oui. N'oubliez pas aussi que l'ensemble, je dirais même, la totalité des modèles religieux qui ont été adoptés par l'humanité, ont tous été falsifiés, ainsi que cela vous a été révélé, confirmé et développé. Néanmoins, le problème ne vient pas de ce que vous appelez les athées, les incroyants ou les scientifiques, qui seront plus à même d'accepter la vérité, mais bien plus de tous ceux qui adhèrent à une religion ou à une autre, qui sont enfermés, littéralement, dans leur dogme et qui, malheureusement, ne sont pas près d'en sortir et, ce, dans toutes les religions. Je ne sais plus qui, au sein de votre humanité, a dit : « la religion est l'opium du peuple ». C'est tout à fait cela.

Question : le protocole qui a été proposé par Aïvanhov de prolonger d'une heure par jour, en conscience, l'élévation vibratoire, permettra de rallier davantage d'âmes à la Lumière ?
Oui. Chaque jour, vous en ralliez de plus en plus. Mais, même un million par jour n'est rien, par rapport à six milliards.

Question : cela signifie, en quelque sorte, que la cause est perdue ?
Certainement pas. La cause est gagnée, je vous l'ai dit. Nous avons gagné, au ciel, et nous devons gagner, sur Terre, d'une manière ou d'une autre.

Question : à partir de quel pourcentage d'âmes estimez-vous que la partie « Terre » sera gagnée ?
Ne serait-ce qu'à 1%, elle est gagnée. Elle est déjà gagnée, ainsi que vous l'a dit Marie. Nous espérons simplement tendre la main au plus d'âmes possibles. Et surtout, surtout, au delà du nombre, il y a un autre élément majeur. C'est que s'il y a un nombre d'âmes suffisamment important à maintenir cette matrice, cette matrice renaîtra en d'autres endroits. Et la Source a décrété que cela ne pouvait plus être. Alors que faisons-nous ?

Question : ça signifie qu'il y a une volonté de la Source d'accélérer le processus pour qu'il y ait moins d'âmes, justement, qui puissent faire le passage, ce serait ça ?
Qui puissent aller et retourner créer une matrice ailleurs. La matrice se reformera si un nombre important d'âmes est prisonnier de cette matrice. Cette matrice se reformera ailleurs.

Question : pour éviter que l'humanité sabote tout le processus, quel délai la Source accorde à...
Ce n'est pas la Source qui accorde, c'est vous qui accordez. Selon vos réactions, selon vos attractions et selon ce que vous générerez dans les semaines qui viennent. Ce n'est pas une question de quota. Je l'ai bien dit.

Question : quel sera le critère qui indiquera la fin du processus ?
Vous-mêmes. Ce n'est pas une question de nombre.

Question : il semble donc évident que l'humanité est en train de s'autodétruire ?
Mais il ne peut y avoir de destruction. Qui vous parle de destruction ? La destruction de cette dimension est la fin inexorable de toutes les 3ème dimensions dissociées, pour accéder à la 5ème dimension. Ce n'est pas une destruction, c'est une libération. Votre point de vue est complètement faussé.

Question : ça signifie que la libération passe par la mort physique de l'humanité ?
Il n'y a pas de mort, il y a translation dimensionnelle. Vous allez retrouver votre corps d'éternalité, corps d'êtreté. Vous ne pouvez vivre dans le corps d'êtreté et vivre dans le corps physique, c'est aussi simple que cela. Si vous voulez maintenir ce corps physique, au sein de cette dimension, vous ne voulez pas, donc, être libérés. C'est aussi simple que cela. J'appelle ça une résurrection. Libre à vous de l'appeler la mort. Si vous l'appelez la mort, c'est que vous n'avez rien compris au processus de libération. C'est justement le problème de la majeure partie de l'humanité. Quelles que soient les expériences que vous vivez, quels que soient les enseignements que vous avez, quels que soient les témoignages que vous avez, vous persistez à adopter un point de vue qui parle de mort. C'est tout le problème de votre humanité. Nous venons vous libérer et vous parlez de mort. Croyez-vous poursuivre ce corps éternellement ? Croyez-vous que la vie éternelle soit au sein de cette dimension ? Mais vous êtes dans l'illusion, c'est maintenant que vous êtes morts. Le langage est peut-être un peu abrupt mais il correspond à la réalité. Il serait peut-être temps de l'entendre et surtout de le comprendre.

Question : ce que vous appelez la vie du corps correspond à l'identification de la personnalité par rapport à son corps physique plutôt qu'à son corps d'êtreté ?
Tout à fait. Tant que vous êtes identifiés et assujettis à votre histoire ou votre légende personnelle, ou votre karma, ou à ce corps, ou à cette couleur de cheveux, à cette apparence physique, vous n'êtes pas libérés.

Question : comment réussir à passer cette identification vers le corps d'êtreté si on n'arrive pas à le ressentir ?
J'en ai parlé à de nombreuses reprises durant le mois de mai. J'ai appelé cela abandon à la Lumière. L'abandon à la Lumière se serait réalisé, de manière naturelle, à la fin des temps, selon un calendrier établi, passant par des étapes prophétiques, permettant l'adhésion de la Lumière à l'humanité par les manifestations tangibles au sein de votre ciel de la puissance de la Lumière et de la Source. Néanmoins, l'humanité est de plus en plus (quels que soient l'impulsion de la Lumière et l'ancrage de la Lumière) attachée, réellement et proprement, à cette dimension et à cette illusion. Au fur et à mesure que les semaines passent, les êtres dits les plus spirituels s'accrochent à cette dimension. Ils n'ont pas compris le sens du message et de la Lumière.

Question : pour nous qui sommes sur ce plan-là, la présence de la Lumière est nettement moins perceptible que la présence physique des autres matrices. Comment modifier ça ?
Cela tient uniquement à votre point de vue. Vous êtes effectivement beaucoup plus attachés à vos modes de fonctionnement à cette dimension qu'à la Lumière. Là est tout le problème.

Question : comment s'abandonner à quelque chose qu'on ne peut pas voir ?
L'abandon à la Lumière a été largement et longuement discuté. Il s'agit d'abandonner sa volonté propre à la Lumière et à l'intelligence de la Lumière. Le problème de l'humanité, c'est que nombre d'êtres humains, même parmi ceux qui ont découvert la notion de semence d'étoiles, ont détourné cette Lumière non pas à leur profit mais au profit du maintien de cette dimension. Est-ce que vous comprenez ce que cela veut dire ? Vous vous êtes saisis (je ne parle pas de vous, ici présents) mais les êtres éveillés se sont saisis de cette Lumière pour leur ego parce qu'ils étaient le cœur ouvert. Mais ils se sont saisis de cette Lumière pour la faire vivre au sein de cette dimension plutôt que de l'élever. Ainsi que le Maître Aïvanhov vous l'a dit, ainsi que la divine Marie vous l'a dit, il y a un processus pour le moins paradoxal au sein de cette humanité : l'humanité, dans son entier, réclame une libération mais veut maintenir, en même temps, cette illusion. Il s'agit bien d'un piège matriciel. Vous adorez (pas vous, ici présents, bien sûr), mais vous adorez littéralement tout ce qui fait cette dimension, qui n'est qu'illusion. Alors, le principe d'attraction et de résonnance jouera.

Question : que pouvons-nous encore faire pour servir la Lumière ?
Servir la Lumière est aller vers la Lumière. C'est accueillir la Lumière, s'abandonner à la Lumière, mais pour aller vers la Lumière. Aller vers la Lumière est un abandon. Abandon de tout ce qui fait votre illusion au sein de cette dimension. Combien d'êtres l'ont réalisé ? Bien évidemment, nombre d'êtres se sont ouverts et ont ouvert, en vérité et en authenticité, leurs lampes, leurs nouvelles lampes. Et néanmoins, regardez ce qui se passe et ce qui se passera dans les semaines qui viennent, au niveau de votre Terre. Comment expliquez-vous cela ? La Lumière est vibration. La vibration libère de l'illusion. Je terminerai en disant que vous avez la foi en la Lumière. Mais est-ce que cette foi vous libère de l'illusion ? Avez-vous accepté, en vérité et en totalité, que vous étiez illusion ?

Question : les humains se sont fait tellement roulés dans la farine que cette notion dite de « Lumière » est très difficile à séparer de l'illusion dans laquelle on vit en permanence, dans ce Maya, dans cette matrice.
Etes-vous en train de me dire que vous ne faites pas la différence entre l'illusion et la Lumière ?

Question : quasiment.
C'est bien le problème.

Question : comment résoudre ce problème ?
Il s'agit non pas d'une technique, il s'agit non pas d'un abandon, cette fois-ci. Il ne s'agit pas non plus d'une compréhension. Il s'agit d'un mécanisme que je qualifierais de quantique. Ce que j'appellerais un « switch », une notion de seuil qui se franchit ou qui ne se franchit pas. Or, jusqu'à présent, ce seuil ne s'est pas franchi. Pour quelle raison ? De notre point de vue, de ce que nous observons, cela signifie que l'humanité n'est pas capable d'intégrer, pour le moment, la Lumière, au sein de la collectivité, même si l'ouverture de conscience est énorme, encore une fois, je le répète. Mais l'ouverture de conscience n'a pas induit les modifications dans le sens voulu de l'adhésion à la Lumière et de la non adhésion à l'illusion. En quelque sorte, c'est comme si l'ouverture de conscience vous avait renforcé au sein de cette dimension. Je parle, bien évidemment, collectivement et pas individuellement. Ainsi, le paradoxe est le suivant : que des dizaines de millions de personnes aient accueilli et vécu la Lumière est une certitude. Cette Lumière a été vécue. Elle a été intégrée et elle a débouché sur une attraction encore plus grande à cette illusion. Comprenez-vous ce paradoxe ?

Question : nous le comprenons mais comment l'expliquer ?
Eh bien, justement, nous n'avons pas la réponse. Et, apparemment, vous non plus, pour le moment. La seule solution, ainsi que cela vous a été dit, est de faire monter la vibration de la planète jusqu'à sa cinquième dimension.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page