Autres Dimensions

Sois qui tu es

Accueil > MESSAGES A LIRE - > O.M. AÏVANHOV

O.M. AÏVANHOV

22 octobre 2007

pdf

Et bien, chers amis, je suis extrêmement content de vous retrouver ce soir pour la plupart d'entre vous qui êtes venus depuis de nombreuses fois. Alors, avant de vous laisser la parole, je tiens à dire des choses qui sont importantes pour la période que vous vivez tous et que vous allez vivre, là, maintenant. Il est extrêmement important de comprendre que nombre de transformations, comme vous l'avez senti déjà en vous-même, sont en route, que vous vivez d'une manière ou d'une autre, tous, chacun. Il faut bien comprendre que ces transformations vous mettent face à des situations parfois délicates. Je veux dire par là que vous n'êtes plus dans la période où vous deviez choisir entre un chemin et un autre. Ça, c'est déjà fait. Si vous êtes là, c'est que vous avez choisi d'aller dans le sens de la Lumière. Alors, bien évidemment, il faut comprendre que plus vous allez avancer dans les jours, les semaines et les mois qui viennent, plus vous allez rentrer dans quelque chose qui va vous demander un plus grand alignement, un plus grand recentrage et qui va vous confronter.

Vous rentrez effectivement dans une période de confrontation. Confrontation entre vos aspirations intérieures, de ce que vous voulez faire et devenir et là où vous devez aller en fonction de ce que vous dicte votre conscience et l'ouverture de cette conscience. Mais n'oubliez pas qu'à l'extérieur le monde, lui, n'est pas encore ouvert, même s'il se transforme. Alors, vous allez être confrontés à d'autres visions du monde, d'autres ouvertures par rapport à la fermeture. Vous êtes dans la période difficile où tout ce qui est en face de vous vous montre une opposition plus ou moins grande par rapport à votre schéma de conscience et de spiritualité dans lequel vous vous engagez. Ça, c'est extrêmement important à comprendre : tout va être extrêmement confrontant. Ça fait partie, si vous voulez, de votre conscience qui est ouverte à d'autres réalités, plus ou moins grandement, je dirais, et aussi à ce à quoi vous allez être confrontés dans les mois qui viennent. Peut-être certains d'entre vous vivent déjà cela depuis quelque temps c'est-à-dire qu'il y a la vision intérieure qui se confronte à la vision extérieure. L'important est de rester, bien sûr, sur votre vision intérieure et votre perception intérieure et non pas sur ce que vous montre le monde.

Bien évidemment les visions d'harmonie, de Lumière que vous pouvez avoir à l'intérieur de vous, vos schémas vers la Lumière, se trouvent confrontés aux schémas de l'Ombre qui abreuvent et irriguent cette vie pour l'instant. C'est extrêmement important de comprendre cela parce que cette confrontation va aller parfois à des niveaux extrêmement violents. Alors, par rapport à cela et à ce que je vais vous dire, je partagerai le temps dans mon canal avec un autre être de grande Lumière qui, lui, est plus spécifique, et va vous donner des pratiques, des exercices, si vous voulez, qui seront à même de vous faciliter cet alignement intérieur par rapport à cette confrontation qui vient au devant de vous et que vous allez vivre dans des périodes pénibles quand vous affrontez le monde extérieur (ndr : SILO). Il serait illusoire de croire, que, quelle que soit la Lumière dont vous êtes porteur, cette Lumière va suffire à changer le monde. Bien évidemment, le monde va changer à partir du moment où les porteurs de Lumière sont suffisamment nombreux alors qu'avant cette phase tout porteur d'un nouvel enseignement, de nouveaux messages et d'une nouvelle Lumière va être confronté à ceux qui refusent cette nouvelle vision de manière consciente, de manière légale, de manière affective, professionnelle et, ce, dans tous les secteurs de la vie. Alors, il convient de plus en plus d'affirmer ce que vous êtes et de minimiser, en quelque sorte, l'influence de ces confrontations sur vos certitudes d'âme. Alors, à partir de ce préambule, je vous laisse, maintenant, chers amis, la parole pour exprimer ce que vous avez envie de demander. Recevez mon amour, comme toujours, mais je crois que le maître mot est cette notion de confrontation. La Lumière dévoile un certain nombre de zones obscures et de ces zones obscures qui sont révélées se manifeste une confrontation.

Question : l'incinération pose problème pour l'évolution ?
Vous savez, les problèmes par rapport à l'évolution n'existent pas. Au moment de la mort tout est fonction de votre état et niveau de conscience. Est-ce qu'il y a, au moment de quitter ce corps, une croyance en l'après vie ? Est-ce qu'il y a une croyance en la Lumière ? Est-ce qu'il y a une expérience de Lumière ou est ce que la personnalité est très accrochée à ce versant ci de la vie ? Alors, bien évidemment, que vous soyez dans une petite boîte sous terre ou parti en cendres, la différence est très peu importante. Par contre l'important se situe au niveau de l'ouverture de conscience qui précède la mort. Alors, certains diront peut-être que, quand on est très attaché à un corps, on a la possibilité d'aller dans le cercueil. Par contre quand il reste que des cendres et bien c'est difficile d'aller dans des cendres. Mais ça, c'est une vision théorique parce que, bien évidemment, quand vous êtes confrontés à la mort, quelles que soient vos croyances, vous êtes entourés d'autres réalités, que vous niez au pas, bien sûr. Mais, cette réalité, elle va petit à petit envahir votre champ de conscience, en tout cas depuis que la conscience globale de l'humanité incarnée est quand même, qu'on le veuille ou pas, malgré l'époque de confrontation (l'époque de refus de la Lumière pour ce que vous voyez autour de vous), néanmoins l'ouverture est là. Parce que, pour refuser quelque chose, il faut bien savoir qu'elle est déjà là, sans ça vous ne vous opposez pas. L'opposition vient de la présence même de la Lumière. Alors, par rapport à cette incinération ou d'être enterré il y a très peu de différence, aujourd'hui, pour vous. Par contre, pour la Terre, bien évidemment, il est préférable de moins laisser possible d'empreintes étheriques et astrales. Donc l'incinération est une méthode qui est une meilleure voie, surtout pour les années à venir.

Question : la « décadence » à laquelle nous assistons peut encore être pire ?
Mais vous n'êtes qu'au début. La décadence va aller en s'accentuant. Plus la Lumière et la vibration de ce que nous appelons tous maintenant la cinquième vibration, va augmenter, plus les zones d'Ombre font entrer en résistance. Rappelez-vous que l'innovation et les choses nouvelles ne sont pas des choses qui s'établissent naturellement et sereinement. Il y a toujours des forces d'opposition ou forces de résistances. Alors, bien évidemment, la décadence des mondes est aussi ce combat que vous avez à livrer à l'intérieur de vous. Il y a toujours, même si vous avez fait le choix de la Lumière et le choix des phénomènes dits ascensionnels de cinquième dimension, jusqu'à la dernière minute, des parts de contraintes et de résistances, à l'intérieur de chaque être humain incarné. Parce que, étant incarné, si vous êtes encore là avec moi à échanger, avec ce corps, c'est que vous êtes encore en troisième dimension même si vous avez la possibilité de fonctionner en cinquième dimension. Les va et vient entre ces périodes de troisième et de cinquième créent les confrontations et cette impression de dégénérescence ou de décadence que vous observez tous les jours.

Question : quelle différence entre ascensionner en cinquième dimension avec ou sans le corps physique ?
Je dirais que la réponse est dans l'énoncé même de la question. Passer en ascension sans le corps ça veut dire que le corps de troisième dimension a été, de manière délibérée ou forcée, abandonné. Il y a accession en cinquième dimension à un éther. Il y a processus d'accès à un éther, comme une désincarnation, comme un processus de mort mais sans interruption de la conscience qui restera non plus sur une sphère astrale mais sur une sphère causale c'est-à-dire liée à la cinquième dimension. Par contre la montée vibratoire avec le corps nécessite une préparation importante au niveau de l'ADN, au niveau électronique cellulaire, au niveau de tout le métabolisme cellulaire. La finalité, au long terme, elle est la même. Mais, bien évidemment, monter avec le corps c'est faire participer le corps physique à la cinquième dimension. Monter sans le corps c'est ne pas pouvoir faire ascensionner le corps. Et mourir à la troisième dimension sans accéder à la cinquième dimension est aussi une autre voie possible. C'est-à-dire le redoublement, si vous voulez, redémarrer un nouveau cycle de 52 000 ans avec les jeux de la réincarnation en troisième dimension.

Question : quelle est la différence entre espace astral et espace causal ?
L'espace astral c'est ce qui se passe depuis toujours dans ce que vous connaissez dans votre enfance, dans vos vies passées, dans ce cycle d'incarnation, sauf pour les grands Maîtres qui ont déjà constitué ce qu'on appelle le corps causal (ils échappent à la réincarnation et ils accèdent, au moment de leur mort, au-delà de la sphère causale). Ça, c'était pour l'ancien temps. La plupart des êtres humains restaient dans une sphère étherique, qui est la période des 40 jours, et après accédaient à la trame astrale où ils étaient confrontés à leurs propres constructions émotionnelles, à leurs propres attachements, où ils devaient épurer certains traumatismes vécus au niveau émotionnel et mental durant la précédente vie en incarnation. Une fois que ce corps astral était purifié, pacifié, il y avait plusieurs sous-plans dans le corps astral et, à ce moment là, il y avait réincarnation. La différence, aujourd'hui, c'est qu'il vous est possible, avec ou sans le corps, d'accéder de manière individuelle mais bientôt collective à cette cinquième dimension qui est le monde des émanations dites causales, qui est un autre plan vibratoire. Alors, les cas de figure sont au nombre de trois. Soit vous mourez quand vous devez mourir, bien sûr, en troisième et vous n'avez pas suffisamment épuré un certain nombre de corps, un certain nombre de niveaux de conscience et vous êtes obligés de recommencer un nouveau cycle. Il faut savoir que ces cycles de troisième dimension vous les vivez déjà depuis plus de 52 000 ans mais certains en sont déjà à leur deuxième, voire troisième, voire quatrième cycle, voire premier. Il n'y a aucun jugement de valeur par rapport au fait de recommencer un cycle. C'est un choix personnel totalement libre et ensuite les autres choix sont ceux que vous avez définis c'est-à-dire l'accès à la cinquième dimension, avec la conscience sans le corps ou avec la conscience et le corps de troisième dimension qui doit, lui aussi, muter. Et la confrontation est liée à l'interpénétration de la dimension que vous connaissez et de la nouvelle dimension qui entre en incarnation.

Question : il est dit que la troisième dimension a été décidée par Orionis lors de la création de l'Atlantide il y a 50 000 ans. Le 23 novembre 2006 vous aviez dit qu'il y a des êtres qui ont plusieurs cycles d'incarnation ...
Tout à fait. Mais qui vous dit que vous étiez tous là. Il y avait des êtres dans d'autres dimensions, d'autres galaxies, humanoïdes, qui ont profité de ce phénomène de troisième dimension (c'est-à-dire le corps de l'ego, le corps astral, le corps émotionnel qui s'est constitué à ce moment là) qui ont donc accompagné ce cycle. Aussi bien depuis ceux que vous appelez les Elohims ou les Dieux (tels qu'ils sont décrits dans les Upanishads, par exemple) mais aussi des êtres qui étaient déjà incarnés sur Terre depuis un autre cycle avec un corps physique mais sans corps émotionnel. Alors, la cristallisation, nous allons dire, du corps émotionnel, est un processus évolutif particulier qui a été décidé par les Seigneurs du Karma, les Lipikas Karmiques, dont fait partie Orionis à ce moment là et qui ont décidé d'adjoindre un corps de distanciation qui est le corps de troisième dimension que vous expérimentez pour la plupart depuis 52 000 ans. Mais y'en a déjà qui l'expérimentaient auparavant dans d'autres sphères. Aujourd'hui ceux qui vont décider de refaire un nouveau cycle, ils le feront mais pas sur cette Terre, sur un autre espace et dans un autre mode de vie. Donc, vous pouvez être au premier, deuxième, troisième cycle, voire même plus, dans le corps physique, avec ou sans le corps émotionnel.

Question : dans quelle dimension se trouve le cycle précédent et quel type d'expérience pouvait-on y faire ?
L'expérience est multiple. Sur Terre ça correspondait d'abord à une race préalable qui s'appelaient les Akhab, une race qui était déjà présente sur Terre bien avant ce que l'histoire vous dit de l'homo Néanderthal et l'homo ... l'autre. Alors, ces races là c'est ce qu'on a retrouvé comme traces historiques mais n'oubliez pas que la Terre a vécu des cataclysmes majeurs qui surviennent lors des cycles. Ces cycles peuvent se superposer à l'évolution ou en être totalement indépendants. Durant ce cycle de 52 000 ans, le dernier cycle se situe entre 12 000, 10 000 avant Jésus-Christ, qui a été un cataclysme majeur qui a laissé des traces sur Terre aussi bien au niveau des couches sédimentaires que des couches de glace que vous appelez aujourd'hui les pôles. Alors, il faut bien comprendre qu'il y a deux évolutions qui peuvent se faire de manière synchrone au niveau de la Terre mais aussi au niveau des peuples incarnés sur Terre. Alors, avant cette période des Akhab (qui s'étend entre 50 000 et 100 000 avant Jésus Christ) vous aviez auparavant un règne intermédiaire avec des échelles de temps différentes, entre moins 300 000 et, nous dirions, grosso modo, moins 100 000 avant Jésus Christ. C'était ce qu'on appelle le règne des géants. Parmi ces géants il y avait des êtres appelés des Dieux et y'avait aussi des êtres humains qui n'avaient pas encore un corps incarné. Ceux-ci venaient encore d'une civilisation antérieure qu'on a appelé l'Hyperborée ou la Lémurie (et non de Mu) qui étaient porteurs d'une conscience collective, instinctive mais sans embryon de l'individualisation de l'âme comme vous l'avez eu avec l'influx Orionique, l'influx des Lipikas Karmiques (comme vous l'avez eu 52 000 ans avant Jésus Christ). C'est très complexe car nombre d'âmes ont des histoires différentes. Certains jouent le jeu de l'incarnation depuis 50 000 ans. D'autres font partie d'autres cycles et s'incarnent depuis peu de temps, que certains ont appelé enfants indigo, enfants cristal, qui n'ont pas connu les cycles d'incarnation de manière extensive depuis 50 000 ans. Ce qui fait qu'aujourd'hui vous avez des âmes extrêmement différentes à la surface de la Terre. Vous avez des êtres qui sont prêts à ascensionner avec le corps. Vous avez des êtres qui sont prêts à ascensionner sans le corps. Vous avez des Maîtres spirituels qui s'ignorent. Vous avez des êtres qui ont eu très peu d'incarnation et qui sont encore dans des formes involutives par exemple les reptiliens qui n'ont pas fini leur processus d'éloignement de la Lumière. Et vous avez d'autres êtres encore, tout cela est intimement mêlé, ce qui explique les forces et les contraintes que vous avez à l'heure actuelle, que vous avez appelé ici, pour certains, la décadence. Tout cela est mêlé dans un processus initiatique majeur.

Question : cette période de confrontation dont vous parliez va durer combien de temps ?
Alors, il faut comprendre que vous êtes rentrés depuis 2005 dans sept ans extrêmement importants. 2005, 2006, ça été l'année des choix. Est-ce que je fais le choix de continuer mon chemin dans la matière ? C'est-à-dire de pas ascensionner. Encore une fois l'âme avait le choix total d'expérimenter, et expérimenter encore, le monde de l'incarnation. Ce sont par exemple les êtres qui vont travailler de manière extensive sur les paradigmes de la troisième dimension mais pour ailleurs mais toutefois en restant dans la troisième dimension. C'est nouvelle agriculture, nouveaux paradigmes de conscience, mais toujours dans la troisième dimension pour essayer de germer, en quelque sorte, une nouvelle humanité moins polluée par des races qui sont, elles, en phase involutive, comme les reptiliens. En 2007 vous avez commencé à rentrer dans la confrontation, les résistances, vous avez fait les choix et, quels que soient ces choix, il y a des résistances. Mettez vous à la place de ceux qui ont décidé de rester dans la troisième et qui voient cette Lumière arriver. Ils sont contre, bien sûr. Eux ils veulent continuer à expérimenter la nouvelle culture, la nouvelle géobiologie, la nouvelle médecine. Ils veulent continuer à élaborer des schémas mais dans la troisième dimension et ils n'acceptent absolument pas les discours de la Lumière, les discours de certains channels, les discours de 2012. Ils réfutent cela avec force parce que, naturellement, leur champ de conscience ne peut pas accepter cela comme une vérité puisqu'ils sont dans une autre vérité. Alors, parallèlement à cela, l'année 2007 est une année de contraintes.

2008 est l'année des contraintes maximales où les frictions, les oppositions entre les différentes voies évolutives vont se faire de plus en plus douloureuses pour les uns et pour les autres. Rappelez-vous que votre frère qui a choisi la troisième dimension, il souffre aussi de voir que la troisième dimension est en train d'évoluer vers sa disparition, en tout cas dans ces mondes là, même si elle doit continuer ailleurs mais, lui, il voudrait bien la continuer sur cette Terre, ce qui n'est pas possible bien sûr. Alors l'année 2008 est l'année de la confrontation majeure entre les forces d'évolution dans la cinquième dimension, les forces d'évolution pour rester dans la troisième dimension et les forces d'involution qui, elles, veulent aller vers plus de matérialité, plus de fossilisation encore et qui nient toute potentialité d'évolution pour le moment. Ce sont ces trois courants qui ont toujours existé qui, pour le moment, se font face de manière absolue et jusqu'auboutiste. Alors, ça a été résumé par les forces Christiques, les forces Arimaniennes et les forces Lucifériennes. Les forces Lucifériennes ne veulent pas de la cinquième dimension. Les forces Arimaniennes veulent s'enfoncer encore plus dans la deuxième dimension et les forces Christiques veulent aller dans la cinquième dimension avec ou sans le corps.

Question : tout ce qui est écologie est quand même utile ?
Ni utile, ni inutile. Encore une fois, ça va dépendre de ce que vous avez décidé. Vous ne pouvez pas empêcher ceux qui veulent un monde meilleur dans la troisième de le penser, bien sûr. C'est leur chemin de vie. Et cette émergence aujourd'hui qu'il y a pour une nouvelle conscience planétaire, écologique, au niveau santé, alimentation est nécessaire et pas critiquable. Par contre c'est à vous de savoir, à l'intérieur de vous-même, quelle est le combat que vous voulez mener parce que vous pouvez pas mener les trois combats, ou deux combats. Je vois très bien le sens de la question parce que vous allez vous dire « y'a pas de contradiction entre chercher l'ascension et chercher à améliorer la Terre ». Et si, y'a une différence essentielle, parce que si vous vous tournez vers l'amélioration de la Terre (ce qui veut pas dire qu'il faut manger n'importe quoi, j'ai pas dit ça) mais si vous investissez votre conscience dans l'émergence de nouveaux paradigmes, dans l'émergence de nouveaux champs de conscience en troisième dimension, c'est du temps que vous consacrez pas à votre ascension. Donc, c'est des choix à faire. Parce que, bien évidemment, dans les deux dernières années, la plupart des êtres humains ont pensé qu'ils allaient pouvoir développer une meilleure Terre et supprimer les pesticides et la maladie. Supprimer des choses qui étaient contraires à la Lumière, liée aux évolutions dans la troisième dimension. Mais aujourd'hui vous vous rendez compte que vous pouvez pas faire les deux. Soit votre conscience est complètement investie dans les processus d'épuration de la planète, vous pensez qu'il faut manger bio, qu'il faut lutter contre le réchauffement climatique (qui n'existe pas par ailleurs, vous rentrez dans une ère glaciaire au niveau de la troisième dimension). Soit vous portez votre conscience dans les conditions de vie de la troisième, soit vous la portez sur votre conscience, indépendamment du cheminement sur Terre. Quelle est votre priorité ? ça peut pas être les deux car si vous portez votre priorité sur le développement de la conscience, avec ou sans le corps (c'est mieux avec le corps, bien sûr), vous allez porter votre travail sur l'intériorité, sur le détachement, sur l'évolution de la vibration de votre âme sans pour autant investir votre énergie et vos vibrations dans l'amélioration des conditions de vie. Aujourd'hui, et dans les jours qui viennent, les semaines qui viennent, vous allez vous apercevoir que ces deux combats sont deux combats différents, qui sont pas opposés, bien sûr mais c'est deux combats différents. Et le troisième combat c'est le combat qui s'accroche aux acquis et qui veut pas entendre parler de la nouveauté. Mais ces contraintes vous allez les vivre à l'intérieur de vous parce que vous allez vous poser la question « il est mieux que je m'investisse moi personnellement ou il est mieux que je m'investisse dans un combat humanitaire, écologique, économique ? ». C'est à vous qu'elle appartient la décision. Y'en a pas un qui est mieux que l'autre. C'est tout simplement deux voies différentes.

C'est à vous de définir les priorités tout en sachant que les contraintes elles vont se faire de plus en plus importantes parce que, à un moment donné, vous allez vous apercevoir que votre mode de fonctionnement va devenir profondément différent. Vous allez pas pouvoir supporter la ville, la voiture. Vous allez vous déplacer à pieds, en vélo. Vous allez pas supporter les ondes électriques, vous allez plus supporter les portables par exemple et d'autres choses de troisième dimension. Alors, qu'est ce que vous allez faire par rapport à votre conscience ? Vous allez plus supporter certaines contraintes affectives, professionnelles. Vous allez dire, « il faut bien manger », « il faut bien se nourrir », « il faut bien se loger quelque part ». Mais c'est un choix crucial car l'évolution, jusqu'à maintenant, elle pouvait se faire avec une certaine sécurité (affective, matérielle, économique, sociale). Et bien les contraintes vont faire en sorte qu'il faudra, aussi, à ce niveau là, faire des choix. Et parfois les choix peuvent être extrêmement douloureux mais c'est le processus normal des évolutions de conscience. Si vous vous sentez plus à l'aise dans l'élaboration de nouveaux paradigmes dans la troisième dimension, alors faites cela. Si vous vous sentez plus à l'aise pour aller vers une libération des contingences de la troisième dimension alors faites-le. C'est un problème de choix non plus entre l'Ombre et la Lumière mais dans la manifestation de la Lumière. Il est bien évident que pour votre âme c'est différent d'aller vers l'amélioration de la troisième ou d'aller vers la troisième qui transmute vers la cinquième. Mais, vous vous apercevrez vous-même, dans les semaines qui viennent, que ce n'est plus possible, alors que c'était encore possible dans les deux années précédentes c'est-à-dire que vous pouviez aller à la fois évoluer vers un chemin de transcendance tout en étant encore impliqué de manière formelle dans schémas anciens. Mais ce n'est plus possible et ce sera de moins en moins possible.

Question : mais si on souhaite ascensionner avec le corps il n'est pas préférable de le préparer sainement ?
Si vous passez votre temps à diriger votre conscience sur ce que vous allez manger, c'est extrêmement important mais ce qui est plus important c'est la façon dont vous allez manger. Bien évidemment qu'il est préférable, si vous avez les possibilités financières, de manger bio, de manger sainement, c'est évident. Je ne reviens absolument pas là-dessus. Mais si toute votre conscience est focalisée sur ce que vous mangez, sur ce que vous lisez, sur ce que vous regardez, vous en oubliez votre intérieur. Par contre si vous développez votre Lumière intérieure que va-t-il se passer ? Votre perception, votre intuition spirituelle va s'affiner et vous allez savoir vous-même. Et c'est là qu'est la confrontation parce que soit votre mental vous dit « faut manger cela parce que, ça, ça fait du bien » ou « faut pas manger cela parce que ça fait du mal ». Ça, c'est un acte de conscience purement mental et non pas extendu. Par contre la conscience expansée, elle, ne va plus du tout pouvoir se poser la question de ce qui est bon ou pas bon. Elle va d'emblée vivre qu'un aliment est pollué s'il rentre à l'intérieur d'elle. C'est un problème de point de vue. Par exemple, dans le développement de ce que vous appelez le bio (et encore en France vous êtes en retard) en Europe vous avez des gens qui ont crée des îlots de nouvelles villes complètement écologiques. Mais ces gens là ils sont pas pour autant prêts à ascensionner. Ce que je veux dire par là c'est que l'ascension ne se définit pas par rapport à des règles alimentaires ou des règles énergétiques. L'ascension se définit avant tout par un phénomène de conscience pure et libérée du mental et des émotions. C'est la facilité, c'est un stade où vous trouvez votre Divinité intérieure et le reste se manifeste de surcroît, après une confrontation, mais ça dépend de où vous focalisez votre conscience. C'est-à-dire qu'il serait illusoire de croire, parce que vous développez le détachement émotionnel ou que vous développez un mode de vie parfaitement sain que cela suffira à ascensionner. Par contre si vous portez votre conscience, à travers un certain nombre de techniques ou d'exercices spirituels, vous allez pouvoir, bien évidemment, orienter votre conscience beaucoup plus facilement vers ce phénomène d'ascension. C'est là que se situe la différence entre préserver et perdurer dans la troisième ou accéder à la cinquième dimension.

Question : orienter sa conscience et se centrer sur le cœur sont-ils du même ordre ?
Alors, il y a un certain nombre d'exercices. Si vous voulez bien je répondrai pas à cette question car je crois que le collègue qui va venir après aura beaucoup plus d'informations par rapport à ce qu'il fait sur Terre, à travers différents channels, depuis cent ans, au niveau des corps, au niveau de la guérison (ndr : canalisation de SILO du 22.10.07). Quand je parle de guérison je parle pas de guérir une maladie parce que guérir une maladie est un processus de troisième dimension. Par contre guérir la conscience est un acte de cinquième dimension. Guérir le corps, et non pas la maladie, est un acte extrêmement important mais il ne suffit pas d'adopter des règles de tenue spirituelle. Bien évidemment manger en conscience est important, se pencher vers le soleil le matin est important mais, aujourd'hui, il est encore plus important de trouver l'unité de sa conscience et ça, ça ne se trouve pas dans les manifestations extérieures, quelles qu'elles soient.

Question : pourriez-vous nous commenter « au commencement était le Verbe » ?
La phrase est incomplète, il y a une virgule après et la phrase est : « au commencement était le Verbe et le Verbe était au près de Dieu ». Ça, c'est la phrase complète. Cette phrase là, que ce soit dans la version grecque, latine, ou hébraïque (parce qu'il y a eu une traduction hébraïque de l'apocalypse de Saint Jean, ça, personne le sait avec une phrase extrêmement importante en hébreu mais, ça, je ne m'attarderai pas là dessus ce soir) ça veut pas dire qu'il y avait un commencement. En hébreu « le commencement » ça veut pas dire le début. Ça veut dire il y un moment où il y a une première étincelle de conscience. Au commencement était le Verbe, la vibration. Avant qu'il y ait la matière, il y a le Souffle et ça c'est pareil dans l'ancien testament, c'est la première phrase en hébreu : c'est d'abord la manifestation du Souffle et du Verbe créateur. Le Verbe c'est pas la parole, bien sûr, c'est la vibration qui va être responsable de tout cela. Il est important de comprendre que le Verbe créateur était auprès de Dieu c'est-à-dire que Dieu s'est fait Verbe avant de se faire chair. Voilà le sens de cette phrase. La vibration de la cinquième dimension est la vibration de cela parce que, quand le Verbe est retrouvé, la phrase de Jésus « lève-toi et marche » devient opérante, ce qui n'est pas le cas aujourd'hui. On n'a jamais vu grand monde dire « lève-toi et marche » et rendre la marche à un paralytique, n'est ce pas ?

Question : cela signifie qu'il y aura cohabitation de gens qui seraient dans la troisième et la cinquième dimension ?
Cela signifie que vous vous situez d'emblée dans la perspective d'être dans la cinquième avec une troisième disparue. La confrontation est de maintenant jusqu'à fin 2008 et qui peut être quelque chose d'extrêmement important pour chacun et pour l'ensemble de la planète. Après ça va dépendre. Le processus de séparation de troisième et cinquième va se faire soit en 2009, soit en 2012. Ça va dépendre, bien évidemment, des acquis des différents mouvements énergétiques et de conscience à l'échelon collectif. Ça, ça sera pour après mais la période de confrontation est vraiment maintenant en vous et à l'extérieur de vous. C'est fait pour vous permettre, à travers cet effort qui vous est demandé, de choisir vraiment ce que vous voulez et d'en être sûr car rappelez-vous, présenté comme ça tout le monde dit « moi, je veux être dans la cinquième dimension ». Mais tant que vous n'êtes pas confrontés à des attachements, vous avez l'impression d'être libérés, bien sûr. Mais quand les attachements ultimes se mettent face à vous, là, c'est pas aussi simple parce que, là, il va vous être demandé de vous tourner vers quelque chose. Soit vous vous tournez vers l'extérieur, soit vous vous tournez encore plus vers l'intériorité et il n'y a pas d'autre choix pour acquérir ce que vous appelez la maîtrise. Alors la période de confrontation est une période où la troisième et la cinquième co-existent et vous-même êtes à la fois en troisième et, pour certains, déjà à la fois en cinquième mais vous n'avez pas franchi le dernier pas pour rester en troisième ou passer en cinquième.

Question : pourriez-vous nous parler des évolutions de l'ADN ?
J'ai déjà parlé de ça en novembre de l'année dernière mais je vais en redire quelques mots. Vous avez une ADN à deux brins, vous pouvez aller jusqu'à douze brins. Un certain nombre de brins sont activés sur les plans étheriques, ils sont prêts à fonctionner sur un plan transubstantionné c'est-à-dire un plan de matière de cinquième dimension. Parce qu'en cinquième dimension il peut y avoir une matière mais ce sera une structure beaucoup plus vibrante que le corps que vous habitez car elle sera pas à base carbonnée mais à base silicée. Alors le but c'est, quand vous vous tournez à l'intérieur, vers votre âme, quand vous montez en vibration avec certaines techniques, avec certains exercices, vous allez favoriser le développement des brins au niveau étherique c'est-à-dire au niveau des cinq autres paires d'ADN. Vous allez commencer à entamer une révolution biologique où le carbone qui constitue beaucoup du squelette de votre corps va, petit à petit, se transformer en silicium. Vous allez devenir un être non pas analogique, comme on dit, mais numérique, fonctionnant à différents niveaux d'information pour préparer l'arrivée de la cinquième dimension. Alors, tout ça est en cours, bien évidemment. Au niveau étherique par contre les manifestations physiques de la cinquième dimension sont en cours depuis près de vingt ans, pour les plus anciens êtres humains qui ont activé le corps de Lumière avec l'activation de certains circuits énergétiques, l'activation de nouveaux circuits au niveau du cerveau mais aussi au niveau du cœur. C'est une évolution physiologique, biologique, énergétique, psychologique et spirituelle qui est en cours de développement depuis plus de vingt ans.

Question : ces modifications d'ADN expliquent-elles le développement des allergies ?
Alors, la réponse est la fois oui et non. Bien évidemment il y de très nombreux symptômes physiologiques, physiques, énergétiques, spirituelles, qui se manifestent lors de ce processus du développement de l'ADN. Parce que c'est pas le développement de l'ADN qui est responsable de ce processus mais c'est l'évolution de la conscience qui déclenche ce processus au niveau de l'ADN et, bien évidemment, il y a des contraintes pour le corps qui est en train de se transformer. Mais vous avez aussi un phénomène qui n'est pas lié à la modification de l'ADN parce que, effectivement, il y a aussi des gens qui sont allergiques sans pour autant se préoccuper de leur ADN spirituel, n'est ce pas, et des nouveaux ADN et des nouveaux corps. Il y a une saturation de l'ensemble de l'organisme physique avec les milliers de molécules chimiques qui sont en contact avec vos intestins, avec vos poumons, tous, bien évidemment, extrêmement allergisants et dangereux. Il faut comprendre que tout ce que vous créez à l'extérieur est le reflet de l'intérieur donc si vous avez créé des pesticides c'est que vous aviez, à l'intérieur de vous aussi, l'idée d'être pollués par les pesticides. Vous avez aussi, au départ, la conception d'être pollué par les agents même contre lesquels luttaient les pesticides. Parce que si vous n'aviez pas les bactéries en vous y' a aucune raison qu'elles existent à l'extérieur. Alors, il faut bien comprendre que les deux sont possibles. La réponse est à la fois oui et non. Vous avez une recrudescence des allergies et des cancers aussi. Les cancers sont liés à différents facteurs mais aussi à des facteurs alimentaires ou, de manière plus générale, environnementaux parce que vous avec créé des molécules que vous avez coupées du vivant. Quand je dis « vous » c'est toute l'humanité bien sûr. Mais cela a été rendu possible parce que vous avez laissé se manifester cela. Bien évidemment c'est un grand principe de résonance. Si vous avez des choses qui arrivent qui sont contraires à la Lumière c'est parce qu'elles étaient déjà à l'intérieur de vous.

Question : comment dépasser ces problématiques sans focaliser la conscience sur le corps ?
Vous vous trouvez dans une période où, rappelez-vous le maître mot, vous vous trouvez dans la contrainte, dans les choses qui résistent. Parfois ça peut suffire de, par exemple, changer l'alimentation, de changer de lieu de vie, de se débarrasser des pollutions électriques et magnétiques. Dans d'autres cas, ça va pas suffire parce que votre conscience évolue plus vite que les changements rendus possibles par les changements de vie. Alors, bien évidemment, ça peut devenir très gênant parce que les contraintes vont devenir de plus en plus importantes. Vous constatez peut-être que certains troubles que vous aviez auparavant ont disparu mais, parallèlement, certains troubles ont encore plus de mal à disparaître. Moi, j'ai pas de recette miracle. Il faut prendre, je dirais, le problème par les deux bouts. A la fois, quand même être raisonnable au niveau environnemental mais en laissant agir la conscience spirituelle qui va vous dire, par exemple, « moi je ne peux plus vivre à cet endroit » (quelles que soient les contraintes matérielles), « moi, je peux plus être avec telle personne » (quelles que soient les conséquences matérielles et économiques). Je crois que vous avez l'illustration, dans tous les domaines de la vie de ce qui se passe à l'heure actuelle et pour tout le monde dans toutes les strates de la société et pas uniquement en France bien sûr. Le seul endroit où vous serez en sécurité c'est dans votre âme et dans l'énergie de votre âme.

Question : cela signifie que le chiffre 144 000 serait le nombre des « survivants » ?
C'est un nombre symbolique, bien heureusement. Il symbolise le douze fois douze, les douze tribus d'Israël, portés à l'étape des trois zéros, c'est-à-dire à l'étape de la réalisation. Les symboles sont importants. Ce que je voudrais que vous reteniez c'est qu'aujourd'hui, quelles que soient les découvertes qui sont faites, quelles que soient les révélations, dans tous les sens du terme, ce qui doit vous être proposé dans votre vie, le plus important dorénavant, si vous voulez aller vers la cinquième dimension, bien sûr, c'est de vous polariser sur la conscience. « Cherchez le royaume des cieux et le reste vous sera donné de surcroît », si vous cherchez le royaume des cieux, bien sûr. Si vous cherchez le monde de l'expérience, si vous cherchez même la beauté, vous êtes libres de rester même en troisième. C'est exactement ce qui se passe pour toute évolution humaine depuis 52 000 ans à titre individuel. La seule petite différence de taille c'est que, là, la planète est concernée et là c'est bien embêtant, c'est le moins qu'on puisse dire, pour ceux qui ont décidé de rester sur cette Terre, en troisième, puisque la Terre, elle, elle ascensionne bien sûr.

Question : où en sont les évolutions des corps de la Terre ?
Les calottes polaires sont en train de fondre. Des vagues de froid sans précédent vont arriver. L'eau est en train de modifier complètement ses flux, l'irrigation de la Terre est en train de changer. Là où il y avait des déserts, il y aura de l'eau. Là où il y avait des cultures, il y aura des déserts. Vous allez beaucoup en souffrir au niveau alimentaire, bien sûr, dès le mois qui viennent. Vous allez vous rendre compte que tous les dérèglements climatiques (et non pas réchauffement) qui existent maintenant sur l'ensemble des cultures de la planète a profondément modifié la carte alimentaire de la planète.

Question : quelle nuance apportez-vous entre dérèglement et réchauffement climatique ?
La nuance est importante parce que, quand on parle de dérèglement climatique, c'est pas uniquement une question de chaud et de froid. Si c'était ça, ce serait rien du tout. Mais bien évidemment le problème il est pas lié au réchauffement il est surtout lié à la redistribution de l'eau, de l'élément eau et aussi de l'élément feu, à travers les volcans. Mais surtout l'élément eau et l'élément air. L'élément terre est à venir. Les séismes, les tremblements de terre majeurs sont en train de se préparer sur Terre mais ce que vous voyez déjà c'est les dégâts de l'eau. Alors, bien évidemment, comme j'ai déjà dit depuis deux ans, ce qui se passe à l'extérieur correspond à des modifications intérieures. L'eau change de territoire. Les zones qui étaient pas dans l'eau deviennent plus dans l'eau. C'est le cas du cerveau parce que l'information est portée par l'eau. La vibration fondamentale de la vie est liée à l'eau donc des zones importantes dans le corps humain comme dans le corps planétaire redistribuent l'eau. Il convient d'irriguer, de manière catastrophique parfois bien sûr, certaines zones, certains endroits. L'eau est malheureusement polluée, l'eau est remplie de pesticides, de nitrates, d'aluminium. Ce sont des choses qui vont bloquer l'information au niveau du cerveau. Et comme l'information pénètre de manière plus importante au niveau du cerveau, bien évidemment, les polluants y pénètrent encore plus aussi. Ceci est totalement responsable de ce que vous observez au niveau de la prolifération des maladies neurologiques mais aussi des cancers, bien sûr. Il y a à la fois l'élément eau et à la fois les polluants de l'eau.

Question : les « 3 jours d'obscurité » sont symboliques ?
C'est absolument pas symbolique. Les premiers ouïes-dires, si vous voulez, sur ce que vous appelez les 3 jours de ténèbres, sont présents chez certains êtres, chez certains envoyés (à l'époque on les appelait pas les channels) qui ont reçu la visite de Jésus ou de Marie et qui ont parlé de ces trois jours depuis plus de cent ou cent cinquante ans. Je vous rappelle aussi que mon Maître Bença Deunov a parlé de ces trois jours, avec l'apparition du feu cosmique. Bien évidemment, c'est pas une allégorie, c'est quelque chose de tout à fait concret qui surviendra lorsque la Terre passera en phénomène ascensionnel.

Question : pourriez-vous nous dire ce qui va se passer pendant ces trois jours ?
Vous aurez bien le temps de le vivre. C'est pas la peine de vous faire un scénario apocalyptique, n'est ce pas ? Certains ont préparé de la nourriture. Si vous pensez à manger c'est que vous pensez à la troisième dimension. Certains ont pensé à la Lumière avec des bougies. Mais encore une fois le plus important est la Lumière intérieure parce que le processus qui se passera est la relation formelle entre le processus ascensionnel, au moment où il surviendra, et un certain nombre d'évènements cosmiques (qui concernent le soleil mais aussi les autres planètes de ce système solaire), telluriques, qui correspondront à des modifications dans l'orbite planétaire et arrêt de rotation de la Terre. Mais vous n'avez pas à vous préoccuper de ce qui va se passer dans ces trois jours parce que vous serez prévenus 48 heures avant de manière individuelle, par Marie, pour ceux qui sont prêts à l'entendre. Mais, au moment où ça arrivera la plupart des êtres seront en catalepsie, bloqués à l'endroit où ils sont. Et je vous garantis que la seule préoccupation que vous aurez alors ce sera pas de manger ni d'allumer une bougie.

Question : la date butoir de 2012 sera avancée à 2009 ?
Come vous l'avez dit vous-même c'est une date butoir. Personne, je dis bien personne, ne sait quelle est la date. Cela peut être tout de suite, dans un an mais il est évident que vous allez vivre des évènements particuliers mais la seule chose qui restera c'est votre être intérieur, votre âme que vous aurez développée. Seul, ça, doit compter. Maintenant, tant que vous serez dans la projection de dire « ça va être tel jour ou tel jour », ça n'a aucune importance parce que si je vous dis, ou d'autres channels par l'intermédiaire d'autres êtres de Lumière, ce sera le 21 décembre 2012, vous allez faire quoi ? Vous allez dire « j'ai bien le temps de faire ceci, de faire cela ». Or, je vous garantis qu'au niveau de vos corps vous n'avez plus le temps. Quand je vous dis que vous êtes en période de contraintes, en période de résistances, c'est ce qui s'exprime maintenant. Vous n'avez pas à vous préoccuper de l'extérieur, tout cela arrive. Aujourd'hui on parle souvent des première vague, deuxième vague, troisième vague d'ascension. On peut se dire « moi, j'ai le temps, je fais partie de la troisième vague ». Vous n'avez pas le temps parce que chaque histoire est personnelle, chacun a ses propres résistances, ses propres attachements et quand vous allez vous retrouver face à vos attachements ce n'est pas en luttant avec le mental, l'émotionnel ou le corps que vous allez les résoudre, ni avec une aide extérieure, ça va être uniquement avec l'accès à votre Lumière intérieure, en parfaite plénitude, qui permettra cela et rien d‘autre. Alors, il est plus que temps de se pencher sur votre être intérieur. Alors, maintenant y'en a qui vont dire « j'ai bien besoin de vivre, de travailler, de payer mon loyer ». Oui, mais viendra un moment où vous ne pourrez même plus assumer cela parce que l'appel de la Lumière sera plus fort. Mais parfois aussi l'appel de la subsistance sera plus fort que la Lumière. A ce moment là, allez vers la subsistance de la troisième, le choix vous appartient. La seule façon de moins entrer en résistance, de passer avec le moins d'encombres possibles, c'est de se tourner vers l'être de Lumière que vous êtes. Mais, encore une fois, y'a pas de jugement à travers ça. Quel que soit le choix que vous faites il est tout aussi respectable que les autres.

Question : comment situer le rôle de Maitreya ?
Qui c'est Maitreya ? Vous savez, on emploie beaucoup de mot hindous pour faire bien. Alors, y'a Sananda, y'a Maitreya, y'en plein d'autres encore. Alors, on va trouver une terminologie. Qui est Maitreya dans votre esprit à vous mais pas dans ce que vous avez lu ?

Question : c'est un être incarné qui viendrait apporter cette dimension d'amour conscient.
Mais attendez, vous êtes cela. Pourquoi avoir besoin d'une aide extérieure ? Tant que vous comptez sur quelqu'un d'extérieur, et bien, vous pouvez attendre longtemps. Vous ne pouvez plus compter que sur vous-même parce que vous êtes cela. Alors, dire c'est l'incarnation d'un être qu'on attend ou qui est à venir ou qui est incarné ou c'est un autre être éveillé qui va vous réveiller ? Mais tout ça c'est archi-faux car vous avez, en vous-même, cette possibilité d'éveil, tout seul, aujourd'hui, sans rien d'autre. Il suffit simplement d'accueillir, de ne plus être en résistance malgré les contraintes et de laisser cette énergie qui se déverse sur Terre œuvrer en vous. Alors, ça peut être incarné par quelqu'un, que ce soit un maître spirituel hindou, oriental, tibétain ou français ou qui sais-je encore. Mais l'important c'est vous, rien que vous. Tant que vous pensez qu'il y a quelqu'un qui va vous sauver de l'extérieur vous êtes dans un schéma un peu particulier qui était peut être vrai à l'époque mais aujourd'hui il vous est demandé d'être votre propre Lumière. Vous êtes la Lumière, vous êtes Dieu, vous êtes Maitreya, vous êtes tout ce que vous voulez être. Le Christ a bien dit « vous êtes mes imitateurs ». Dans les temps passés quels sont ceux qui sont devenus saints selon les critères de l'église catholique ou des grands Tulkus dans la tradition du bouddhisme tibétain ? Et bien ce sont qui ont réalisé leur propre divinité ou ceux qui ont imité un chemin de perfection c'est-à-dire la Bouddhéité ou le Christ. Ils ont atteint un état d'éveil. Aujourd'hui il vous est demandé de vous éveiller et l'éveil est de plus en plus facile. Avant il fallait des vies et des vies. Encore une fois il suffit de regarder avec le cœur et vous allez trouver votre dimension transcendante, votre dimension d'amour inconditionnel. Mais pas à l'extérieur.

Question : être aidé par des êtres extériorisés est contradictoire avec l'évolution personnelle ?
Vous avez deux mots importants : aider et évolution. Moi, je vous parle pas d'être aidé, je vous parle d'éveil et de transformation radicale. C'est trois choses et trois domaines profondément différents. L'aide, elle peut être donnée par un être spirituel (comme je l'ai fait de mon vivant) par irradiation de l'amour, par enseignement spirituel, kabalistique ou autre, selon les traditions. Ça, c'est une aide. Mais l'éveil ? Quels sont les êtres qui ont été capables de transférer l'éveil, directement ? Aujourd'hui vous avez la capacité de vous éveiller parce que l'énergie d'éveil est là, indépendamment de tout Maître. N'importe qui peut être un Maître aujourd'hui à condition d'être dans l'éveil. Aider, évolution, c'étaient des choses linéaires, horizontales, qui nécessitent un temps que je vais qualifier de long. Alors, aujourd'hui vous êtes dans des énergies radicales, des énergies d'éveil à condition d'ouvrir en vous ce qui doit l'être. L'éveil ce n'est pas quelque chose qui se passe au niveau des émotions, l'éveil ce n'est pas quelque chose qui se passe au niveau de la tête ou au niveau des énergies de vie. C'est une énergie qui déchire les chakras, qui ouvre tous vos chakras et qui confère un certain nombre de potentialités nouvelles. Ces trois démarches sont possibles. Mais aujourd'hui il ne vous est pas demandé d'être aidé par un Maître même si, comme vous le dites si bien, ça peut vous aider. Mais l'aide n'est pas l'éveil. Krishnamurti à aidé beaucoup d'êtres avec ses discours mais on n'a jamais vu un être éveillé sortir d'une conférence, n'est ce pas ? De même que dans ma Fraternité, on n'a pas vu beaucoup d'êtres réalisés, n'est ce pas ? C'est tout à fait différent de parler d'aide, d'évolution, d'éveil ou de réalisation. Ce que je vous demande, et que demandent nombre d'êtres de Lumière qui descendent, c'est de vous éveiller. C'est une transformation radicale, c'est pas une évolution. L'évolution elle est linéaire, progressive mais à la fin des 52 000 ans, l'évolution vous l'avez faite, dans un sens ou dans l'autre. Il vous est demandé de vous éveiller c'est-à-dire d'ouvrir votre cœur aux énergies divines qui n'ont pas besoin de relais c'est-à-dire ni gourou, ni prêtre, ni Maître. Vous êtes votre propre gourou, vous êtes la Divinité. Si vous n'en êtes pas persuadés, alors je peux rien pour vous.

Question : cet éveil ne risque pas d'être facilement perturbé ?
L'éveil est perturbé par rapport à beaucoup de choses, par rapport à des attachements, à des modèles de la société dans la vie affective, professionnelle, etc ..., tout ce que vous avez bâti dans cette vie et dans d'autres vies. Ensuite l'éveil est perturbé par des phénomènes de peurs ou d'attachements parce que c'est la peur de l'inconnu. Alors, comme disait Krishnamurti, vous avez beau dire que vous voulez aller de l'autre côté, si vous aves les chocottes, vous allez pas de l'autre côté. Mais, ça, c'était l'énergie d'avant. Aujourd'hui c'est là si vous vous ouvrez à l'énergie. Et c'est pourquoi j'ai parlé d'éveil à votre divinité intérieur, parce que plus vous grandirez dans l'irradiation de la Lumière de qui vous êtes, plus vous accèderez à une libération du mental et plus la confrontation sera facile à dépasser. Mais, encore une fois, c'est à vous, indépendamment de vos conditionnements, indépendamment de vos croyances, indépendamment de vos émotions, de trouver la Lumière. Si je vous avais dis ça y'a trente ans, ça servait à rien parce que ce n'était pas possible. Il fallait passer par les rituels, par les Maîtres qui pouvaient vous apporter cette énergie. Aujourd'hui c'est pas la même chose, vous êtes arrivés à l'étape où vous décidez consciemment d'être des Maîtres ou de pas être des Maîtres.

Question : quelle est la différence entre ascensionner avec ou sans le corps et quelle est la meilleure « solution » pour accéder à la cinquième dimension ?
Si vous arrivez en cinquième dimension sans le corps vous n'avez plus le corps physique mais la conscience est présente. Au moment de l'Atlantide les êtres étaient conscients qu'ils vivaient mais aussi qu'ils quittaient un corps et gardaient la permanence et la continuité de la conscience. Si vous partez sans le corps il faudra bien revenir sans le corps mais sans passer par les étapes astrales intermédiaires. Alors si vous avez 80 ans je vous conseille de pas rester avec le corps, ça va être très dur. Si vous avez des insuffisances importantes ça ne sert à rien de vouloir à tout prix monter consciemment avec le corps. C'est pas un processus de mort. Il faut pas confondre la mort et l'ascension. C'est justement totalement l'inverse de la mort. Quand vous mourez, vous passez d'un plan physique, astral à un plan astral de l'astral. C'est-à-dire que vous avez une conscience qui va se diluer et s'éteindre puisque quand vous revenez vous avez perdu la mémoire. Ce n'est pas du tout le cas en cinquième dimension. Il n'y a plus d'interruption de la conscience. Maintenant ne focalisez pas à savoir « si j'ai mon corps ou pas mon corps » parce que, là, c'est le mental qui intervient et qui vous dit « aïe, aïe, aïe, j'ai les chocottes » puisque la caractéristique de la cinquième c'est que l'oubli n'existe plus. Il n'y a plus d'occultation liée à l'incarnation dans la troisième dimension et dans un corps astral. Le corps astral n'existera plus pour ceux qui ascensionneront.

Question : éveil et réalisation sont-ils synonymes ?
Non. L'éveil est le processus de rencontre avec la Lumière et d'acceptation de la Lumière. L'acceptation est la capacité de mener à bien le travail de la Lumière, l'activation de tous les nouveaux corps de vibration, l'accession à la Fluidité de l'Unité c'est-à-dire à l'accès total à la dimension de l'Esprit qui est en vous et non plus uniquement à l'âme. L'éveil c'est le contact avec l'âme. La réalisation c'est la quintessence de ce travail. Eveil et réalisation pouvaient être des temps extrêmement longs, voilà encore dix ou vingt ans. Aujourd'hui les processus énergétiques sont tels que si vous vivez l'éveil vous arrivez très proches de la réalisation parce que l'éveil des nouveaux circuits se fait de plus en plus vite. Parce que le bombardement énergétique que vous avez depuis vingt ans est cumulatif sur Terre.

Je vous apporte toute ma bénédiction. Je vous engage à découvrir ce que vous êtes à l'intérieur : des Dieux, des gourous, des Maîtres, des Christ, des Bouddhas, tout ce que vous voulez. Vous êtes tout cela à la fois. Mais pouvez aussi décider d'être autre chose. Ça vous appartient. Vos combats vous appartiennent. Vous êtes devenus et vous allez devenir des êtres humains autonomes, adultes, non dépendants. Tout phénomène de dépendance va être aboli, c'est ça la cinquième dimension. Vous ne serez plus dépendant des modèles psychologiques. Vous ne serez plus dépendant des archétypes parentaux. Vous ne serez plus dépendant de l'autre. Vous serez Lumière auto-suffisante. Alors, recevez mon amour pour tout ce beau chemin, quelles que soient les contraintes et les côtés un peu durailles que vous avez à vivre mais ça fait partie du jeu et le jeu en vaut la chandelle. Portez-vous bien.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page