Autres Dimensions

Sois qui tu es

Accueil > MESSAGES A LIRE - > O.M. AÏVANHOV

O.M. AÏVANHOV

7 février 2008 (2/2)

pdf

Question : que pourriez vous dire sur les Vierges Noires ?
On va schématiser. La vierge noire c'est simplement l'incarnation du principe féminin dans la matière. Alors qu'elle ait été appelée Marie, culte d'Isis, vierge noire, etc ..., c'est blanc bonnet et bonnet blanc. C'est l'adoration de la polarité féminine de Dieu.

Question : l'infra-monde ou infra-terre est-il spécifique à la Terre ?
Il existe dans toutes les planètes puisque c'est le sas d'accès à toutes les autres planètes.

Question : qu'en est-il des elfes, gnomes, etc et de leur relation avec l'intra-Terre ?
Les elfes, les salamandres, les gnomes, les sylphes vivent dans votre dimension. Ils vivent pas dans l'intra-Terre, ils vivent sur Terre. Dans l'intra-Terre il y a des civilisations, de race humaine ou pas humaine, mais sans rapport avec ces êtres de la nature. Ils se sont réfugiés près de certains portails mais pas partout.

Question : la fonte des glaces aux pôles indique-t-elle que les vortex seraient accessibles ?
Non parce que, eux, ils sont dans d'autres dimensions donc y'a pas besoin d'une fonte de la calotte pour pénétrer dans les vortex. La fonte des calottes est liée plutôt aux cataclysmes qui vont arriver sur la Terre.

Question : pourriez-vous nous parler de Shamballa
?Shamballa est avant tout un lieu situé sur des dimensions extrêmement élevées, où se trouvent entre autres les 24 Vieillards, ceux qui décident de la destinée karmique de la planète au grand conseil galactique. Cette Shamballa a une localisation bien évidemment dimensionnelle différente de celle que vous connaissez. Néanmoins nombre d'êtres ont situé cet espace appelé Shamballa en relation avec l'Agartha. C'est situé, je vous le rappelle, sous le désert de Gobi. C'est encore quelque chose de différent parce que Shamballa est une projection dimensionnelle. Alors, vouloir attribuer ça à tel endroit ou tel endroit c'est pas la même chose que l'intra-Terre même s'il y a une salle, c'est un petit mot, un espace gigantesque, dans l'intra-Terre, où la volonté de Shamballa est connue mais ça veut pas dire que Shamballa est localisée ici. C'est une annexe vibratoire si vous préférez. Vous savez, Shamballa est un mot marketing. Vous aves des thérapies qui s'inspirent de Shamballa effectivement mais quelle est la réalité réelle de ces choses là ? Shamballa est un conseil galactique associé à 24 structures extrêmement précises d'êtres qui sont les grands frères qui veillent sur vous. Maintenant qu'il y ait des vertus curatives ... Shamballa n'est pas un groupe interventionnel, c'est un groupe qui essaie le plus souvent de faire coller la réalité vibratoire d'autres dimensions, de la mettre en adéquation avec les dimensions terrestres. Qu'il y ait possiblement des effets curatifs me semble à peu près logique. Le problème c'est que vous employez souvent des mots que vous avez lus dans des textes descriptifs, initiatiques et que vous vous saisissez de ces mots comme étant votre réalité propre. Alors, c'est très beau de parler de l'intra-Terre, d'avoir des messages de l'intra-Terre, de recevoir des enseignements de l'intra-Terre, de Shamballa ou d'ailleurs, c'est même quelque chose qui est de plus en plus répandu, que cela soit vrai ou pas vrai, d'ailleurs ça n'a aucune espèce d'importance. Mais pourquoi vouloir employer des mots pour leur connotation sans savoir réellement ce que c'est. Une description ne remplacera jamais la réalité du vécu. Mais, ça, moi aussi je peux employer les mots que je veux et vous faire sentir l'énergie que je veux. Maintenant quelle est la preuve que c'est vraiment l'énergie Shamballa ? Parce qu'on vous l'a dit ? Le ressenti est tout à fait réel mais les mots mis dessus n'ont aucun rapport. Pourquoi vouloir mettre des mots sur un ressenti ? Pourquoi, à partir du moment où une énergie vous pénètre par la tête et qui arrive même éventuellement jusqu'au cœur, pourquoi voulez-vous la caractériser autrement que ce qu'elle est ? Si ça vous plaît de l'appeler Shamballa, Saint-Germain, Métatron, etc... Mais en nommant vous attribuez quelque chose qui n'est pas nécessairement la réalité. L'énergie, aujourd'hui, il est très facile de la faire passer par les chakras du haut puisque l'énergie est là, sur Terre, depuis presque 20 ans. Alors, il est très facile de se faire passer pour le gourou qui va apporter l'énergie du Christ, de Shamballa parce que l'énergie elle est là pour tout le monde. Vous pouvez vous brancher dessus. Alors, y'a des malins qui sont capable de vous y brancher plus facilement que d'autres et puis ils vont habiller ça avec une phraséologie, un enseignement qui, bien évidemment, leur est propre. Et là on tombe dans le piège de l'ego c'est-à-dire on a remplacé la spontanéité de l'énergie par un système de contrôle de l'autre. Quelle que soit la volonté affichée de liberté, d'amour, de fraternité, à partir du moment où vous déviez le flot d'énergie normale qui arrive depuis vingt sur la planète (et qui n'a pas besoin d'intermédiaire, même si l'intermédiaire existe), le problème c'est que la plupart de ces intermédiaires vont se servir de ces énergies à des fins de gloriole personnelle ou à des fins financières. Alors, ça va être habillé avec des grands mots. Ça va être, par exemple, des transmissions d'énergie Tartampion. Ça va être des mouvements qui ont eu, à certains moments de leur existence, des influences extrêmement fortes. Mais, peu importe, ce sont encore que des habillages.

Question : alors quelle est l'énergie ressentie par certains, dite de Shamballa ?
La même que tous ceux qui ont un jour senti pénétrer l'énergie par les chakras du haut et arriver dans le cœur et avoir le sentiment que leur vie allait être transformée. Ce premier contact est l'illumination, la mise en place, l'initiation. C'est l'ouverture à d'autres réalités. Alors, vous pouvez l'appeler comme vous voulez. Si le mot exotique énergie Shamballa vous plaît, appelez-le comme ça mais ça s'appelle simplement la polarité féminine de Dieu. C'est une énergie qui est relayée par le Soleil Central et qui se diffuse à volonté et qui n'a pas besoin de gourou ou autre chose pour se manifester même si certains êtres sont des éveilleurs, effectivement. Mais, à partir du moment où vous travestissez la réalité de l'énergie qui descend depuis vingt ans sur Terre en l'habillant de vos propres concepts, vous êtes dans l'erreur spirituelle car vous rentrez dans l'ego et la manipulation. La même énergie ... il faut quand même apporter un petit bémol parce que vous avez des êtres qui sont persuadés être en contact avec les grands êtres, qui écrivent des livres, voire même des encyclopédies, voire même des traités en 40 ou 50 volumes, créent des mouvements car ils sont persuadés qu'ils sont dans la Lumière. Oui, mais quelle Lumière ? Quand vous regardez au dessus d'eux vous vous apercevez qu'il y a une magnifique colonne de Lumière noire. Ils sont reliés à la Lumière noire et pas à la lumière Christique. La lumière du Christ est simple. La lumière du Christ n'a pas besoin d'encyclopédies. Elle n'a pas besoin de techniques. Elle a besoin d'être, c'est tout.

Question : comment canaliser cette lumière ?
Elle est là. Il suffit de faire taire le mental. Il suffit de faire taire les émotions. Il suffit de s'abandonner totalement à cette énergie. Alors, vous pouvez vous aider d'une musique, d'un encens, d'un gourou pourquoi pas mais c'est avant tout un état d'esprit intérieur. Rappelez-vous ce que disait Saint-Jean : « il y aura beaucoup d'appelés et peu d'élus ». Les appelés sont ceux qui sont marqués au front, ceux qui ont reçu la lumière mais, après, une fois que la lumière est arrivée il faut pas la laisser là, ce que font la plupart de ceux qui se croient détenteurs de pouvoirs parce qu'ils travaillent avec le troisième œil. C'est pas le but de cette énergie. Le but de cette énergie est de descendre progressivement, de s'incarner, d'épouser l'énergie du feu terrestre, kundalini et après de remonter tranquillement ensemble pour arriver à la réalisation. Autrement dit beaucoup de gens aujourd'hui confondent le processus initiatique (qui veut dire simplement mettre sur le chemin, sur la voie) avec la réalisation. Il y aura beaucoup d'appelés, ils seront marqués au front, ils entendront le chant des anges dans l'oreille mais ils seront pas pour autant des êtres de Lumière. La réalisation est un chemin d'abandon. L'abandon ne se trouve pas dans les techniques, dans les encyclopédies ou dans les noms exotiques. Elle se trouve uniquement dans un état d'être et rien d'autre.

Question : comment percevoir les êtres de la nature ?
C'est à la fois très compliqué et très simple car peu d'êtres sont capables effectivement de les voir. Voir les êtres de la nature c'est être capable de redevenir avec l'œil d'un enfant, de voir une dimension particulière au-delà des apparences. Il n'y a pas, là non plus, de rituels ou de techniques particulières qui permettent plus spécifiquement de rentrer en contact avec ces êtres. Vous ne les verrez que quand vous aborderez leur territoire avec une simplicité d'enfant. Y'a pas besoin de faire de jeûnes ou de préparation, de prières. C'est un moment de communion qui va arriver au moment où vous êtes en résonance avec la vibration de ces êtres qui peuplent la nature. Les gnomes aiment les biscuits. Les sylphes adorent les fleurs. Les salamandres adorent les cadeaux qu'on met dans l'eau. Les elfes sont sensibles au parfum, à ce qui sent bon.

Question : comment éviter de se faire enfermer dans la dualité de la troisième dimension ?
En étant dans l'Unité. C'est la vibration qui correspond à l'unification corps/âme/esprit dans le même axe, la même réalité, le même espace. Alors, que vous l'appeliez Unité, Divinité, Christ intérieur, réalisation, c'est la même chose.

Question : c'est de cette manière là qu'on arrivera à sortir des errements de notre société ?
C'est la seule façon. Vous ne pouvez pas lutter contre le système.

Question : comment voir les auras ?
Il y a plusieurs façons de faire. Il y a des techniques artificielles qui permettent d'accommoder, non pas sur l'objet qu'on veut regarder, mais derrière. Ça, c'est connu. Vous avez une technique qui correspond à la configuration spéciale de la rétine de ces êtres qui voient les auras. Là, y'a pas besoin d'adopter une technique d'accommodation postérieure à l'objet regardé. Y'a une troisième technique ancestrale, issue du kryia yoga qui consiste à utiliser le souffle alternatif par les narines, couplé en même temps à des pressions extrêmement précises sur les lobes frontaux, en même temps que sur la région temporale antérieure, alternativement d'un côté et de l'autre. Mais, encore une fois, c'est des techniques artificielles, le plus simple étant d'essayer d'accommoder derrière la personne. Ça nécessite un petit entraînement mais quasiment tout le monde est susceptible d'y arriver. En tout cas pour la première aura.

Question : quelle est l'origine des crop circles ?
La plupart sont créés par des intelligences extra-Terrestres, de manière formelle. Ce sont des messages qui vous sont adressés qui vous disent un certain nombre de choses mais c'est aussi un travail énergétique qui est fait à l'endroit où ces cercles apparaissent et sont tracés de manière particulière. Ils engramment, de manière non définitive parce que c'est éphémère, dans le corps planétaire, des énergies particulières. Au même titre que les pyramides sont destinées à cristalliser les énergies de l'éther, ces crop circles sont destinés à cristalliser, de manière éphémère, certaines énergies de l'éther dans le but de stabiliser la maille cristalline terrestre mais aussi de vous informer.

Question : la fonte des glaces est-elle directement liée au dégagement des gaz liés à l'effet de serre ?
Les gaz à effet de serre n'existent pas. C'est une invention humaine. Il n'existe pas de réchauffement climatique. Vous êtes dans une période de pré-refroidissement. La température moyenne de la Terre augmente mais ça veut pas dire que c'est un réchauffement climatique. C'est pas lié du tout à l'activité de l'homme. C'est lié surtout aux périodes transitionnelles qui existent tous les 50 000 ans, moment où les pôles doivent changer d'orientation. Alors y'a aucune culpabilité à avoir car les changements sont inexorables et les pollutions qui surviennent vont dans le sens du changement. Mais ce n'est pas vous, avec vos machines, vos techniques et votre pétrole qui avez suffi à générer ça. Ça, c'est ce qu'on veut vous faire croire à nouveau pour vous mettre dans le sens de vos responsabilités mais aussi de vos peurs.

Question : pourriez-vous nous parler du mantra Aum ?
Le mantra Aum est un mantra qui fait descendre l'énergie au niveau du deuxième chakra donc qui va favoriser les énergies d'incarnation et d'assise. Certains êtres prononcent le Aum en se centrant sur d'autres chakras. Mais la finalité du Aum était de favoriser l'assise, l'enracinement et la stabilité.

Question : que serait une alimentation juste ?
Une alimentation juste est une alimentation qui arrive à fournir vos besoins énergétiques, métaboliques et caloriques. Maintenant, parler d'alimentation juste au niveau des pollutions de la Terre paraît extrêmement difficile. Les aliments que vous ingérez sont le reflet de votre culture, de votre mode de vie et de votre mode de croyance. La nourriture est de moins en moins saine. Alors y'a pas à proprement parler d'alimentation juste. Tout est affaire de convenance personnelle. Pour Marthe Robin c'était une ostie par semaine et c'était juste.

Question : des chats existent-ils dans la cinquième dimension ?
Vous parlez de la cinquième dimension mais il y a plusieurs cinquièmes dimensions. Y'a plusieurs modes de vie dans la cinquième dimension de même que dans la troisième dimension vous avez plusieurs chemins évolutifs naturellement. Il y autant de différences entre ce que vous avez appelé les petits gris, les grands reptiliens ou encore les êtres bleus de Sirius. La cinquième dimension n'est pas uniforme. Donc vous avez des cinquièmes dimensions avec des animaux, très peu. Et vous avez des dimensions cinquièmes sans animaux du tout.

Question : qu'en est-il des êtres humains qui auraient une souche dite reptilienne ?
Cela correspond à des mélanges génétiques qui ont eu lieu au cours des millénaires précédents, aux temps de Sumer mais c'est extrêmement complexe. Y'a des mélanges d'ADN qui ont été fait. Y'a des croisements de races aussi qui ont été faits. Cela a été fait de tout temps, entre de multiples races et de multiples dimensions. Ça a toujours existé. Voilà ce qu'on peut dire.

Nous n'avons plus de questionnements, nous vous remercions.

Alors, chers amis, j'espère que vous allez vous enrichir de tout ce qui va vous arriver. Alors, comme d'habitude je vous présente tout mon amour, toutes mes bénédictions et je vous dis peut-être à une prochaine fois. Et surtout n'oubliez pas que la solution, elle est à l'intérieur de vous et qu'il n'existe rien d'extérieur qui puisse vous aider. Je vous dis à très bientôt.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page