Autres Dimensions

Sois qui tu es

MARIE

14 novembre 2006

pdf

Je suis Marie reine des cieux et de la terre, je vous apporte mon salut et ma bénédiction, mes chers enfants, tout mon amour, en cette période extrêmement agitée que vit cette planète et les humains sur ce lieu de vie qu'est la Terre. Soyez certains que la hiérarchie dans sa totalité, que les Saints, que les êtres spirituels qui vous entourent sont plus que jamais avec vous et autour de vous, en ces jours qualifiés de sombres qui s'en viennent vers vous, à travers ces grandes tribulations, ces grandes transformations annoncées depuis tant de temps, tant d'années, par moi-même et mon divin fils. Soyez assurés que vous serez aidés, aimés, afin de traverser (au fur et à mesure que votre cœur se remplira de cette certitude de pureté, de cette certitude d'amour) cette zone d'ombre avec le plus de confort d'âme possible.

Bien évidemment les éléments de peur, les éléments d'appréhension devront être aussi fort que possible éloignés de votre pensée, éloignés de vos émotions, éloignés de vos appréhensions de vie habituelle. En effet le déversement de la Lumière spirituelle qui s'en vient pour les années qui vous restent, dans ces lieux de vie, s'accompagnent toujours d'évènements de nature extérieure parfois qualifiés d'apocalyptiques. Mais, rappelez-vous chers enfants, que l'apocalypse, avant tout, est révélation, que l'apocalypse, avant tout, est retrouvailles, noces cosmiques, noces célestes avec votre Divinité, avec votre unité et avec la fraternité qui vous fait tant défaut en ce monde si agité. Ne croyez pas que cela soit dans un hypothétique ailleurs, dans un hypothétique plus lointain au niveau du temps car vous êtes dorénavant rentrés dans cette période de révélation.

Ainsi les hiérarchies, comme je le disais, se tiennent plus proches de vous, prêtes à intervenir, prêtes à vous soutenir, à condition, bien évidemment, que vous demandiez, à condition, bien évidemment, que vous acceptiez cette aide, cette fraternité qui vient des autres plans de manifestation de la Lumière. Il y a, chers enfants, comme vous le ressentez pour la plupart d'entre vous, comme vous l'espérez pour certains d'entre vous, ou comme vous le redoutez pour d'autres, la nécessité de se recentrer, d'ouvrir son cœur à toute éventualité et de rester dans la simplicité de vos vies habituelles, dans la simplicité de vos cheminements, sans chercher en aucune manière à prévoir quoi que ce soit, tant que la Lumière y pourvoira. La seule chose que vous allez essayer de pourvoir, c'est de trouver la sérénité, la paix, l'harmonie en votre cœur, en votre centre, en votre essence.

Il y a, durant ces années qui s'en viennent, effectivement de grandes tribulations à l'extérieur, de grandes tribulations à l'intérieur. Seuls ceux qui seront purs resteront et demeureront en vie, en sérénité, en sécurité. Il conviendra, plus que jamais (et rappelez-vous vous êtes déjà dans cette époque) d'être aligné, d'être centré, d'être unifié et connecté à la Divinité que vous êtes car cette Lumière qui s'en vient vers vous est une Lumière divine, spirituelle, transformatrice et qui sera votre seule Source de vie dans les temps qui s'en viennent. Il y a, bien évidemment, une période charnière, je dirais, que j'ai annoncée aussi, chers enfants, à de nombreuses reprises, en de multiples lieux sur cette planète et en de multiples moments, une période où il conviendra de vous trouver parfaitement centrés et alignés mais vous serez, comme je l'ai déjà dit à de nombreuses reprises aussi, prévenus en temps et en heures utiles, quelques instants précédant cette période charnière qui a longtemps été appelée « trois jours de ténèbres », en tout cas en votre occident, le moment de la transmutation alchimique, vibratoire, cosmique de cette planète et de ses habitants qui seront prêts vers une dimension au-delà de tous vos rêves, au-delà de tout ce que vous pouvez imaginer, penser, concevoir, bien au-delà de la Lumière de l'au-delà que vivent les gens qui quittent ce corps pour accéder à la Lumière.

Les mondes qui vous sont promis sont des mondes où l'unité domine, où il n'y a pas de place pour l'ombre, où il n'y a pas de place pour la division, où il n'y a pas de place pour l'opposition mais où tout est harmonie, tout est Divinité, où tout est espace sacré de résonnance qui permet à la Lumière incarnée de se faire chair, de se faire jour et de se faire enfin la réalité de la promesse éternelle de mon divin fils. En cela vous êtes rentrés en la période qui précède la charnière, en la période qui précède l'évènement final qui vous permettra d'accéder, pour ceux qui seront prêts, à cette dimension nouvelle, à cet espace sacré de vie qui est promis encore une fois de toute éternité.

Alors, chers enfants, il n'est pas question, bien évidemment, de vous donner le moment précis où se situe cette charnière parce que, bien évidemment, cela peut être dans une minute comme dans quelques années mais, néanmoins, la période précédent la charnière est déjà là. Il vous appartient, comme disait mon divin fils, de faire le ménage dans votre maison, de faire le ménage dans votre personnalité, dans votre ego, afin de trouver le plus possible d'unicité, le plus possible de clarté, le plus possible de véracité à votre être intérieur mais aussi dans les circonstances et les manifestations de votre vie matérielle, afin d'œuvrer dans le sens des paroles de mon fils. Soyez les divins imitateurs, abstenez-vous de tout jugement, abstenez-vous de toute critique mais allez fermement vers votre Divinité. Plus rien d'autre ne doit avoir d'importance et, bien évidemment, si vous avez charge d'âme, de continuer à pourvoir à cette vie matérielle qui pourtant arrive et tire sur sa fin.

Il vous appartient, jusqu'à la dernière minute au moment de mon appel ultime, de vous consacrer à vos tâches matérielles, à vos tâches journalières, tout en cultivant en vous cette semence de Lumière, cette semence d'étoile que vous êtes, afin que le jardin soit propre, afin que la maison se tienne prête à la visite de la Lumière. Voilà, chers enfants, vous êtes rendus dans ces espaces transformatoires, vous êtes rendus dans ces espaces de faux calmes qui précèdent la tempête, de faux équilibres et de fausses équités sur cette Terre. Vous êtes rentrés dans la période d'iniquité maximale, dans la période où l'injustice est la plus flagrante, où celui qui triche est sur le devant de la scène, où celui qui brille n'est pas celui que l'on croit, où celui qui s'impose n'est absolument pas dans la Lumière mais est dans l'illusion de la Lumière. Ainsi va le monde, ainsi va chaque transformation qui survient en cette humanité ou dans d'autres humanités, dans la période précédant le moment charnière et le moment ultime. Les êtres qui appartiennent à ceux qui s'en vont et qui ne vont pas vers la Lumière, essayent par tous les moyens de briller parce qu'ils sont incapables de briller spontanément, d'être la Lumière qu'ils devraient être. Alors ils obscurcissent leur jugement, ils obscurcissent la volonté de l'âme au profit de la personnalité et cette brillance est bien illusoire, bien vaine aux yeux de la justice, aux yeux de la vérité de la Lumière.

Ainsi va le monde, ainsi vont les mondes, ainsi vont les humanités en période transformatoire. La transformation est quelque chose qui dérange. Il s'agit, que vous le vouliez ou non, chers enfants, quelle que soit la promesse et la réalité de ce monde de Lumière qui vient vers vous, néanmoins, d'une période de deuil, d'une période de séparation de vos habitudes de fonctionnement qui étaient les vôtres depuis tant et tant de temps. Alors, bien évidemment, il faut être capable de tout perdre, sauf ceux qui accepteront, comme a dit mon fils, de tout perdre trouveront le ciel, ceux qui voudront se sauver ne seront pas sauvés. Ceux qui abandonneront et s'abandonneront à la volonté de la Lumière seront sauvés et pour cela il faut abandonner, les peurs, abandonner l'ego, abandonner tout ce qui brille en apparence et non pas en profondeur. Les chemins qui vous sont proposés sont parfois des chemins douloureux, des chemins où il va falloir trancher, des chemins où il va falloir décider, tout cela sans jugement, tout cela sans peut-être savoir ce que sera demain, tout cela sans savoir peut-être ce que sera votre vie dans quelques mois. Il vous est demandé, néanmoins, de continuer à assurer ce que vous appelez le matériel. Le matériel n'a qu'un temps, la matière se transmute et le matériel s'effacera devant cette transmutation de la matière mais vous ne devez à aucun moment dépasser cet instant, vous ne devez à aucun moment essayer d'anticiper ou de prévoir le moment. Celui-ci vient à vous.

Soyez certains, chers enfants, que tout être de Lumière sera prévenu de ce moment mais aussi tout être humain sur cette planète jusqu'à la dernière minute a la possibilité de supprimer l'ego pour le laisser s'inonder de la Lumière de l'âme, jusqu'à la dernière minute. Il n'y a pas de jugement dans nos cœurs et dans tous les êtres spirituels qui vous accompagnent il ne peut y avoir la moindre once de volonté de destruction. Seules les âmes qui seront suffisamment obscurcies et qui ne voudront pas entendre mon appel seront condamnées à être recyclées, à redémarrer un nouveau cycle d'expérience car tel sera leur désir. Ainsi il ne faut pas se préoccuper de vos enfants, il ne faut pas se préoccuper de vos conjoints car chaque être a à faire cette décision seul face à lui-même et face au cœur de la mère que je suis car, en effet, le signal viendra de moi.

Avant que l'épée de mon divin fils ne frappe cette Terre, ce sera moi, mon cœur bienveillant de mère qui viendra vous annoncer ce moment. Vous l'entendrez. Chaque être vivant sur cette planète entendra l'appel de sa mère, à lui de savoir s'il voudra répondre ou pas, la décision lui appartient, vous ne pouvez forcer personne car c'est une décision qui se prend, comme vous dites, en son âme et conscience, en toute lucidité. Même ceux qui ne croient pas, même ceux qui refusent cette Lumière entendront ma voix leur proposer le choix ultime. Cela n'est pas pour le moment, vous êtes pour le moment dans l'instant des tribulations, vous êtes pour le moment dans le moment ultime qui précède le moment charnière, en ces moments où il vous faut déjà préparer vos choix, affûter vos choix, préparer votre décision, préparer votre futur. Que voulez-vous faire dans le futur ? Souhaitez-vous poursuivre les expériences ? Et en cela rien ne vous blâmera, ni la mère que je suis, ni mon divin fils, ni les éléments déchaînés sur cette planète mais vous serez libres de recommencer une expérience de cette dimension dans d'autres cieux et dans d'autres terres.Quant à cette Terre qui vous porte à l'heure actuelle, elle doit bien évidemment changer de plan vibratoire, avec les êtres qui accepteront d'entendre mon appel ultime.

Cette transformation et cette ascension, comme il est convenu de l'appeler, et comme nombre de vos médiums l'ont appelée, est quelque chose qui se passera sur un certain laps de temps qui surviendra après mon avertissement et qui s'étalera sur plusieurs mois où vous serez enseignés, où vous serez guidés, où vous serez pacifiés totalement, quelles que soient les pertes que vous ayez subies car il faudra faire le deuil de certaines choses. Pour certains cela pourra être un conjoint, pour d'autres cela pourra être un enfant ou un parent ou alors cela pourra être un deuil d'un certain lieu ou encore de certaines habitudes mais vous devez pénétrer dans cette nouvelle Terre en état vibratoirement, totalement purifiés, pacifiés, unifiés et reconnectés à la Source que vous êtes et donc sans certaines choses qui encombrent vos vies à l'heure actuelle.

Mais vous n'avez pas à décider pour le moment, vous devez simplement cultiver en vous la graine de Lumière, la graine d'étoile que vous êtes, faire grandir cette Lumière est votre seule préoccupation, la deuxième étant, je le répète, d'assurer le quotidien mais devoir se préparer toutefois à devoir quitter ce quotidien dans un intervalle de temps somme toute assez court car, en effet, quel être humain se prépare tant qu'on ne lui a pas annoncé qu'il allait partir ? Quel est l'être humain qui mettrait de l'ordre dans ses papiers s'il ne savait qu'il allait mourir, quitter ce corps dans l'année qui vient ? On a toujours le temps, on remet toujours à plus tard ce qu'on a à faire quand on est dans ce monde de manifestation où vous êtes mais il vous convient de vous préparer d'ores et déjà, dès aujourd'hui, à affronter cette période charnière ou ces tribulations qui sont déjà là mes enfants. Il vous appartient de trouver des moments d'espace intérieur, de sérénité, de voir clairement votre vie, de faire le point sur ce qui vous a animé, quels ont été vos pôles d'intérêts dans cette vie, que cachez-vous derrière vos incertitudes, que cachez-vous derrière vos mensonges, que cachez-vous derrière vos peurs.

Il vous appartient d'apparaître nus devant cette épée du jugement qui viendra. Il vous appartient déjà d'avoir dégrossi le travail et d'avoir tenu propre votre maison et votre jardin afin que, le moment venu, cela ne soit pas trop lourd et ne vous entraîne pas vers un nouveau cycle de manifestation et d'expérience, brisant ainsi vos efforts, pour certains accomplis depuis tant et tant de vies, pour aller vers cette libération qui vous est promise aujourd'hui. Alors, chers enfants, gardez présent à l'esprit votre Divinité, gardez présent aussi en votre esprit votre incomplétude d'être séparé de la Source depuis tant et tant de vies. Certes, la libération, la réalisation a été rendue possible comme certains modèles l'ont montré mais je dirais que la quasi totalité de l'humanité n'a pas touché ce seuil de l'éveil.

Il vous appartient de faire le point lucidement, de ne pas être tendre avec vous-même, néanmoins de ne pas vous juger mais de déposer vos fardeaux, de déposer vos peurs, de déposer vos ombres à mes pieds et aux pieds du divin fils. Demandez et on vous aidera, demandez et on vous servira, demandez et vous serez inondés de ma grâce, de la grâce de mon fils mais aussi de la grâce de la multitude d'êtres de Lumière qui parcourent votre Terre dans ses éthers. Il vous appartient de demander, il vous appartient de faire cette démarche, faites un pas vers nous nous en ferons dix, élevez votre voix vers nous, votre regard vers nous et nous abaisserons notre regard vers vous afin de vous aider dans ce chemin de communion qui s'en vient vers vous.

Ne voyez pas, à travers les éléments, des choses catastrophiques, n'y voyez que la période de nécessaire épuration, de nécessaire transformation préalable à la transformation ultime. Il y a, là, outil de prise de connaissance, outil de prise de conscience, outil de révolte intérieure permettant de comprendre les erreurs passées. Cette révolte intérieure doit conduire à définir un nouveau chemin, chemin de l'unité, chemin de la fraternité, chemin de la volonté de bien et chemin de l'amour, tant et tant refusé et reporté aux profits d'intérêts personnels, aux profits d'intérêts égoïstes, aux profits d'intérêts familiaux, aux profits d'intérêts quelconques, je dirais. Par rapport à votre Divinité, il convient maintenant de poser les actes, de poser les fondations de votre nouvelle vie tout en étant conscient que ce que vous vivez n'est qu'une passade, une façade, c'est une chose qui n'est là que pour un temps de même que ce corps ne vous est prêté que pour un temps et, qu'entre la naissance et la mort, il n'y a qu'un temps relativement court.

Le temps qu'il vous reste à vivre est lui aussi relativement court, le temps qu'il vous reste pour accéder à la vraie vie est extrêmement réduit. Vous êtes dans ce qu'ont appelé, dans la bible, mon divin fils et ses prophètes et ses apôtres ont appelé bien avant lui, les temps réduits. Relisez l'apocalypse, relisez les prophéties de Daniel, vous y trouverez cette notion de temps réduits dans lesquels vous êtes rentrés de pleins pieds et dans lesquels vous vivez maintenant. Alors, ne vous croyez pas immortels dans cette troisième dimension, ne vous croyez pas immortels dans vos modes de fonctionnement, dans ce que vous avez bâti car cela peut disparaître du jour au lendemain et cela n'a aucune importance par rapport à la Lumière que vous êtes.

Voilà, chers enfants, ce que j'avais envie de vous dire mais je pense que vous m'aviez conviée aussi pour répondre à certaines interrogations alors je me mets maintenant à votre écoute, mon cœur de mère se dirige vers vous, fait silence et dans le recueillement accueille vos demandes.

Question : Quel est l'enseignement à tirer d'une séparation que j'ai vécue dernièrement ?
Mon enfant, ne cherche pas à voir dans chaque événement qui survient dans ta vie la trace de quelque chose de non compris ou de leçon qu'il y a à expérimenter. Le juste qui meurt écrasé sous un arbre qui s'abat durant la tempête, est-ce qu'il est juste qu'il soit mort écrasé par cet arbre ? Il serait illusoire de croire qu'aujourd'hui, plus que jamais, chaque acte et chaque mouvement qui se produit dans vos vies est signifiant. Il y a nécessairement des besoins d'épuration. Ces besoins d'épuration, ces besoins de transformation se font sentir, de même qu'une mère perd son enfant, quelle est la justification de cette perte si ce n'est encore trouver plus d'amour à travers cette perte et cet abandon. En cela est la leçon de toute vie et plus aujourd'hui que jamais. Il n'y a pas à travers cette séparation une notion de division, quelle que soit la dureté de ce qui est vécu ou la facilité à accepter ce qui est vécu. De toute façon cela doit être vécu sans chercher pour autant à savoir où en sont les responsabilités, où en sont les causes mais simplement à accepter cela comme faisant partie et illustrant ce que je viens de dire, à savoir que vous devez continuer votre vie et que, quoi qu'il vous soit enlevé ou donné, il faut l'accepter avec la même légèreté de cœur car cela fait partie du chemin.

Question : est-ce une manière de se recentrer ?
Il n'y a point de recentrage, chère enfant, il y a évolution et transformation et à nouveau un autre centrage. Rappelez vous ce que je disais en arrivant, qu'il y a une période qui est ouverte maintenant, période de tribulation, période d'apocalypse ou tout n'est pas que rétribution ou tout est transformation afin d'accéder à plus de libération. N'y voyez pas quelque chose qui serait une punition, n'y voyez pas une quelconque responsabilité, cela fait partie des chemins au même titre qu'un jour, un être humain meurt et laisse ses enfants ou laisse ses parents, cela est exactement la même chose. Vous devez être capables, aujourd'hui plus que jamais, d'être capables de tout perdre car sinon tout cela ne serait qu'attachement, ce qui vous est donné par la vie, vous devez en profiter mais vous ne devez pas vous y attacher, vous devez jouir de l'expérience, vous devez jouir de la vie qui s'écoule au travers de vous et ne pas considérer que si un élément manque votre vie s'arrête ou votre vie devient moins guidée, moins excellente, surtout pour ceux qui sont dans un cheminement et qui essayent de s'approcher de cette Lumière authentique.

Question : pourquoi ai-je l'impression que la Lumière s'éloigne de moi ?
Cher enfant, reçois tout mon amour. Tout d'abord, es-tu sûr que la Lumière s'éloigne de toi, que ce n'est pas toi qui t'éloignes de la Lumière ? Réfléchis bien à ma question. La Lumière ne s'éloigne jamais quand on l'appelle, la Lumière s'éloigne quand les pôles d'intérêts se trouvent différents pour une époque. A partir du moment où l'attrait pour la Lumière a diminué, la Lumière s'éloigne parce qu'elle obéit à ta volonté du moment, à ton destin du moment, ce qui ne veut pas dire qu'elle disparaît, ce qui veut dire simplement que tes priorités du moment ne sont pas celles de la Lumière. Alors, oui, on peut dire que la Lumière s'éloigne de toi mais que c'est toi qui t'éloigne de la Lumière.

Penche-toi sur elle, cultive la, cher enfant, adresse lui tes prières les plus ardentes. Ton vœu de Lumière est plus important que ta vie. Tu pourras remarquer, dans le déroulement de ta vie matérielle et de tes obligations matérielles, que si la Lumière s'éloigne, la vie est moins fluide et que quand la Lumière s'approche les choses sont plus légères et plus faciles. Alors trouve ce qui te rend plus léger, trouve ce qui est plus facile et la Lumière se rapprochera. Cela est inhérent à l'expérience de la matière en cette période troublée. La Lumière approche, la Lumière s'éloigne, pour vous faire comprendre que la chose la plus importante que vous ayez à perdre est la Lumière. Alors à vous de tout faire pour ne pas la perdre.

Question : comment est-ce qu'on peut faire pour ne pas se laisser influencer par l'aura des gens ?
Il suffit pour cela de penser à la Lumière, cher enfant, il suffit de cultiver sa propre Lumière, de faire que ton aura soit invincible, non pas par la puissance de la volonté mais par la puissance de l'amour car l'amour fait des miracles, comme disait mon fils. L'amour soulève les montagnes. Habille-toi d'amour et de Lumière et aucune aura ne pourra être gênante pour toi car elle sera dans ton aura et dans ta Lumière. À partir du moment où les circonstances de la vie te font rencontrer une aura blessante, une énergie blessante, une condition blessante, c'est que quelque part en toi il y a la faille qui a permis à celle-ci de se manifester, bien évidemment.

Biens aimés enfants de Lumière je vous apporte tout mon amour de mère, ma bénédiction la plus intime en votre cœur, en votre Esprit, en votre âme mais aussi en vos corps. Soyez bénis. Ma Lumière vous accompagne. Je vous aime, je suis Marie reine des cieux et de la terre.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page