Autres Dimensions

Sois qui tu es

FRERE K

4 octobre 2012

pdf

Mon nom est FRÈRE K. Frères et Sœurs incarnés, présents ici et ailleurs, installons-nous, tout d'abord, dans un état de Paix propice permettant, au-delà des mots que je vais vous transmettre, d'en vivre l'impact Vibratoire et sur la conscience.

... Partage du Don de la grâce ...

Les mots que j'ai à vous transmettre, ainsi que la Vibration et la conscience qui les portent, vont essayer de vous faire toucher l'essence même de ce qui se produit quand le cœur parle. Ceci s'inscrit directement dans les mécanismes correspondant à l'activation de ce qui est nommé le Cœur Ascensionnel, par l'intermédiaire de la Merkabah. Je n'évoquerai pas les processus, Vibratoires ni de localisation : ils ne sont pas de mon ressort. Mais, bien plus, vous donner les éléments, qui en sont attendus, quant aux modifications visibles dans le déroulement de la conscience, aussi bien du Je que du Soi. Le mécanisme du déclenchement du Cœur Ascensionnel, relié à l'ensemble des processus qui vous ont été délivrés, ces derniers mois (et que peut-être avez-vous vécu, dans leur intensité, dans leur globalité, ou par expérience, ou à certains moments), va réaliser, avant même de parler de transition, d'Ascension ou de Translation dimensionnelle, des changements, objectifs et concrets, des mécanismes de fonctionnement de votre conscience. Décrire ces mécanismes, obtenus par la mise en fonction du Cœur Ascensionnel, permet aussi de vous situer par rapport à ces dit-mécanismes et pour, éventuellement, ajuster votre conscience ordinaire par rapport à ce qui se produit quand le Cœur Ascensionnel, et la Libération, a lieu, ou a eu lieu. À ce moment-là, la conscience qui s'exprime n'est plus la conscience de la personnalité, même si la personnalité, bien sûr, est toujours présente, pour l'instant, là où vous êtes. Mais ce qui s'exprimera, le plus souvent, ne sera plus l'ego de la personne, ni la structure égoïque de base, mais bien le cœur de la personne.

Quand le cœur parle, et bien, les mots n'ont plus la même portée. Le Verbe créateur permet, par le Souffle lui-même, et par la Vibration des mots prononcés, d'avoir une efficience bien au-delà des zones de compréhension du langage, mais directement sur l'aspect Vibral. C'est ainsi, par ailleurs, que de nombreux intervenants, au sein de cette structure, ont pu vous faire éprouver et vivre des expériences et des états de conscience profondément différents, au-delà du sens des mots. La Vibration portée par les mots (quand le cœur Ascensionnel est en action, quand l'Onde de Vie a réalisé son cheminement, de la même façon, le Canal Marial) a permis les Rencontres avec nos Dimensions. Se mettent en branle, alors, un certain nombre de processus, dit énergétiques ou Vibratoires. Mais se met, aussi et surtout, en œuvre la modification de la conscience, aisément perceptible. Ces modifications de la conscience vont faire que l'ensemble des modes de communication, des modes d'échanges et de relations, ne vont plus être définis dans le cadre de la structure égoïque de base mais, bien, directement, par le cœur. Et les conséquences en seront observables. Voyons donc, si vous le voulez bien, quelles en sont ces conséquences.

Quand le Cœur parle, la conscience de l'être dont le Cœur parle ne peut, en aucun cas, quelles que soient les situations, rechercher un quelconque avantage, sur quelque niveau que ce soit, par rapport à l'expression de ce qu'il est, l'expression de ce qu'il demande, l'expression de ce qu'il échange. Les comportements spontanés, liés au Don, se manifestent, je dirais, à l'insu de la conscience égoïque de base. La conscience se retrouve donc, au niveau de la personne, à donner et ouvrir, de manière beaucoup plus spontanée, ce qui, auparavant, ne pouvait être le cas que lors de certaines actions ou de certaines Rencontres. L'installation de la Transparence donne la capacité, à celui dont le Cœur parle, d'exprimer des mots qui ne sont pas issus, ni des pensées, ni des idées, ni du mental, mais directement ce qui pourrait être appelé la Voix du Cœur ou la Voix Intérieure ou de l'Enfant Intérieur. Ce qui s'exprime, alors (et de manière comme je l'ai dit, spontané et autonome), est de moins en moins référencé à l'expérience personnelle ou à une quelconque appropriation ou démonstration personnelle, de quoi que ce soit.

Quand le Cœur parle, les mots deviennent plus importants, non pas dans le sens de ceux qui sont employés, mais, bien plus, dans ce qui est véhiculé, même par les mots communs. Bien au-delà de leur compréhension, l'impact en est donc Vibratoire, et sur la conscience de l'individu auquel la relation s'adresse. Quand le Cœur parle, il n'y a aucun avantage personnel qui peut en être retiré, ni recherché.

Quand le Cœur parle, il ne peut exister ni d'implications émotionnelles, ni d'implications référencées par rapport à votre propre mental, c'est-à-dire à une référence du passé. L'action, la parole, l'expression, devient, de plus en plus souvent, libre de tout contingentement, de toute règle sociale, de toute règle morale, pour n'exprimer que l'Unité du Cœur. Toute notion de bavardage (au sens d'échange stérile concernant un Frère ou une Sœur qui est absent) est éliminée automatiquement de la conscience égoïque de base.

Le sens du service, le sens du dévouement, n'est pas une obligation, mais devient une impérieuse nécessité, directement émise par le Cœur, faisant que le service de don de soi se réalise de lui-même, sans aucune intervention de la volonté ou de la volonté de bien faire.

Quand le Cœur parle, les structures Vibrales de celui qui parle s'activent, donnant les perceptions (survenant, de façon concomitante) de zones d'activation, précises, de l'une des Couronnes, de l'une des Portes, en même temps que les mots sont prononcés.

Quand le Cœur parle, il ne peut plus être toléré, au sein de la conscience égoïque de base, la moindre distorsion de communication, liée à l'interprétation ou à un sens erroné de ce qui est transmis ou reçu.

Quand le cœur parle, celui qui se place, alors, dans l'écoute, sera imprégné, non pas par le sens des mots, mais bien par la Vibration des mots, ajoutant à la Transparence et à l'incapacité de modifier ou d'interpréter le sens des mots prononcés.

Quand le Cœur parle, communier à son propre Cœur, comme communier à nos Présences, devient de plus en plus aisé.

Quand le cœur parle, il ne peut exister la moindre trace de séduction ou de prédation dans les propos tenus, aussi bien dans leur sens que dans leur Vibration.

Quand le Cœur parle, toute parole n'est plus liée à un quelconque temps. Ce qui veut dire que les mots et les phrases peuvent s'exprimer, et se reprendre en un temps ultérieur, sans que le sens en soit altéré. Le Cœur a pour habitude de parler et de s'exprimer, au travers de la conscience égoïque de base, souvent par métaphore, par image ne pouvant prêter confusion quant au sens de leur interprétation. Les mots peuvent être donc définis comme les plus justes et les plus adaptés, non pas à la conscience égoïque de celui dont le Cœur parle, mais de celui à qui sont adressés ces mots. Il y a donc un emploi du vocabulaire qui n'est plus issu des concepts de celui qui parle, mais, bien plus, de celui qui reçoit, afin que la compréhension et le sens de ce qui est émis, par la Vibration et le sens du mot, ne puisse être altéré.

Quand le Cœur parle, toute volonté ou tout sous-entendu visant à mettre en cause l'autre, s'efface totalement. Il y a une forme de recentrage de la parole. Ce qui est exprimé, c'est l'Être intérieur, et non plus une quelconque critique du Frère ou de la Sœur qui est en face. Exemple très simple : imaginez que vous soyez dans la conscience égoïque de base, et que le Cœur parle, un Frère ou une Sœur, qu'elle que soit sa place dans votre environnement, vous blesse. Ce que vous allez ressentir, et ce que vous allez exprimer, n'est pas : « tu m'as blessé » mais, simplement : « ce que tu as exprimé m'a blessé ». Il y a donc une dépersonnalisation, en quelque sorte, de la relation égoïque de base. Dans ce cas-là, l'autre n'est plus conçu comme un adversaire, un concurrent, ou un être distinct : vous ne parlez plus de lui, mais de l'effet de ses mots sur vous. Et l'effet de ses mots ne représente pas ce qu'il est. Ceci n'a pas à devenir une règle, mais c'est une règle qui s'établit d'elle-même quand la conscience du Cœur parle. Dans ce que vous menez, actuellement, dans ce qui vous est donné à vivre et à expérimenter, l'intelligence de la Lumière vous donnera toujours les circonstances de vie pour vérifier, par vous-mêmes, de manière de plus en plus instantanée et logique, la différence entre le fait que la personnalité exprime et le fait que votre Cœur parle (qu'il vous parle à vous ou à n'importe quel autre interlocuteur). Les mots deviennent plus rares car ils sont porteurs de Vibrations : étant porteurs de Vibrations, le sens en est immédiat et ne dépend plus, en aucune manière, d'un aspect introjectif ou d'un aspect projectif.

Quand le Cœur parle, les yeux parlent, en même temps, avant la bouche. Il existera donc, de plus en plus facilement et spontanément, une capacité, non pas à lire les pensées, mais à lire le regard de l'autre. Bien au-delà de ce qui va être dit et bien plus justement que ce qui peut être dit par cet autre.

Quand le Cœur parle, il le fait avec sagesse. Tout ce qui est lié à la réaction, à l'impulsion (considéré comme logique dans le cœur égoïque de base) devient illogique quand le Cœur s'exprime. Quel que soit ce qui est vécu, dans quelque relation que ce soit, il ne peut plus exister la possibilité ou la capacité, pour celui dont le Cœur parle, d'être blessé, atteint ou manipulé par quelque expression et quelque intention que ce soit, venant de ce qui est nommé « l'autre ». Ceci, sans avoir besoin de se protéger, sans avoir besoin de se prémunir, sans avoir besoin d'interpréter quoi que ce soit.

Quand le Cœur parle, le sentiment de plénitude, et d'accord total Intérieur, est omniprésent. À aucun moment, celui dont le Cœur parle ne peut mettre en doute ses mots ou le sens de ce qui est dit, non pas par rapport à lui, mais bien par rapport à la relation et à l'autre lui-même.

Quand le Cœur parle, il sera aussi possible de remarquer, depuis la conscience égoïque de base, une modification de l'inflexion, des intonations, du timbre, de l'intensité, de la voix.

Quand le Cœur parle, il ne peut donc exister d'incompréhension, car même celui qui ne comprend pas a, de toute façon, enregistré, en lui, la Vibration. Ainsi en était-il lorsque Christ parlait : la métaphore, la parabole, avaient un sens qui était capté instantanément, indépendamment même du mot prononcé. L'esprit qui est animé par le Cœur, parle en parabole, et parle en Esprit, et à l'Esprit.

Celui dont le Cœur parle, ne passe donc plus par le filtre de la conscience égoïque de base (la sienne, mais aussi celle de son interlocuteur), ce qui explique qu'il y a plus de capacité à toucher le Cœur de l'autre quand le Cœur de l'un s'exprime.

L'ensemble de ces observations, premièrement, vous sera repérable extrêmement facilement, deuxièmement peut vous donner aussi à scruter (sans jugement) ce qui sort de vous, et ce qui est émis par vous, au sein de toute relation et de toute interconnexion, humaine ou avec d'autres plans.

Quand le Cœur parle, la Joie grandit. Quand la conscience égoïque laisse s'exprimer la personnalité, la Joie s'efface.

Quand le Cœur parle, quand la résonance est juste et totale, alors, le son perçu au sein de l'Antakarana se majore. Alors que, quand la conscience égotique de base s'exprime, le son diminue, se minore. Ces modifications des sens habituels de l'homme (liées à la mise en fonction du Cœur Ascensionnel, ainsi que des mécanismes qui y ont trait, et qui vous seront décrits, de manière la plus juste, par SRI AUROBINDO) se traduisent, pour vous, par des modifications (fondamentales, globales et directes) de vos relations à ce que vous nommez l'environnement, au sens le plus large (humain, comme spirituel).

Les éléments de la nature vous apparaitront comme vivants, non pas seulement comme une vision poétique, mais bien comme la réalité, la possibilité, d'un échange Vibral entre ces éléments de la nature et celui dont le Cœur parle. Vous remarquerez que, spontanément, pourra apparaître le sentiment de parler, de prononcer quelques mots, que cela soit vers le Soleil, vers les végétaux, vers les animaux. À ce moment-là, c'est le Cœur qui parle : la conscience égoïque de base n'a aucune raison de parler aux arbres ou aux animaux, si ce n'est vos animaux domestiques.

Une nouvelle bande de perceptions et d'échanges devient donc possible. Les sens habituels (la vue, le tact, le goût, l'odorat, et l'ouïe) se complètent par une sensibilité électrique et magnétique. Une augmentation ou un élargissement de la perception consciente (ainsi que de ce qui est émis par la parole, par les comportements) deviendra de plus en plus évidente à percevoir pour celui dont le Cœur parle. Mais aussi pour l'autre, situé dans la conscience égoïque de base, qui ne sait pas que le Cœur peut parler. Parce que l'impact sera beaucoup plus rapide, beaucoup plus immédiat, beaucoup plus sensé, beaucoup plus logique, indépendamment de toute volonté. La reconnaissance de ce que je pourrais nommer la signature électrique et magnétique d'un être humain, pour celui dont le Cœur parle, deviendra manifeste par les effets vibratoires, par les effets sur la conscience, directement, et non plus par le filtre des sens normaux, mais bien directement par les nouveaux sens électriques et magnétiques, correspondant à la modification de la réception de la Lumière par la cellule, par les chakras, par la conscience elle-même.

Quand le Cœur parle, vous constaterez que, jamais, quand le Cœur parle, il ne peut être fatiguant, ni lassant, que cela soit en soi, comme en ce qui est nommé l'autre.

Quand le Cœur parle, il ne peut exister la moindre violence, ou le moindre sous-entendu violent, dans ce qui est émis. Les différences entre le moment où le Cœur parle et les moments où la conscience égoïque (et donc la personnalité) s'exprime, seront donc parfaitement différenciées et séparées. Les implications sur le corps (par la Vibration, et même par l'état de forme et d'humeur) seront profondément différentes dans les moments où votre Cœur parle, et dans les moments où votre personnalité parle, vous donnant, là aussi, de plus grands repères pour vous ajuster, sans difficulté, afin de laisser le Cœur parler.

Quand le Cœur parle, enfin, il ne peut exister de possibilité d'induire l'autre dans une quelconque erreur. La reconnaissance de ses faiblesses, la reconnaissance de l'insuffisance de la personnalité, ou même des moyens des expressions de la conscience du Cœur, ne seront plus cachés derrière des alibis, des prétextes, ou des faux-semblants.

Quand le Cœur parle, il y a accroissement de la Joie intérieure. Quand le Cœur parle, l'Extase n'est pas loin pour celui dont le Cœur vit le Cœur Ascensionnel. Ainsi donc, au fur et à mesure des jours et des semaines qui s'écoulent, vous arriverez, de plus en plus aisément, à vous placer dans le Cœur qui parle, plutôt que la personnalité qui s'exprime. L'expression ne sera plus simplement un échange verbal, mais, bien plus, une Communion Vibratoire, au-delà des mots prononcés, au-delà des sous-entendus, et au-delà même de la relation humaine habituelle, quelle qu'elle soit. Vous pourrez même constater (et sans trop déborder sur mes prérogatives) qu'il sera de plus en plus aisé de constater des échanges et des Communions passant bien au-delà des mots, et installant une communication de nature Vibrale pouvant même parfois se passer de tout mot. Ainsi est le Cœur qui parle.

Tout ceci peut se dérouler sur un temps très court, ou sur un temps un peu plus long, dépendant, pour chacun d'entre vous, de la mise en place du Cœur Ascensionnel. La communication deviendra bien plus intense quand le Cœur parle, et quand les mots se taisent (ceci, en finalité). Les formes, dites primitives, de télépathie commenceront à apparaître. La perception de votre environnement (à travers ce que notre Commandeur a appelé aussi bien les Lignes de prédation, que les lignes sacrées employées par Séréti, ou encore la perception des forces éthériques à l'action) vous deviendra de plus en plus évidente, avant même de la voir, par la perception directe des échanges, non plus énergétiques, mais Vibraux.

La pensée, elle-même, sera soumise à ce Cœur qui parle. Il ne faut donc pas vous étonner si les mécanismes de la pensée peuvent changer, du tout au tout, de manière assez abrupte. Par exemple : vous aviez un hobby (quel que soit ce hobby) et, du jour au lendemain, le Cœur qui a parlé vous fait oublier cet hobby. Ceci est lié au Cœur qui parle. Que cela soit dans vos activités, dans vos comportements, dans vos échanges, dans vos communications, dans vos relations, dans tous les secteurs de votre vie : quand le Cœur parle, alors tout se déroule dans un autre espace-temps, vous donnant à vivre, face à certaines situations, une notion d'irréalité. Face à certaines personnes, face à certains environnements, face à certains contextes ou à certains lieux, vous constaterez avec de plus en plus d'acuité, le sentiment d'irréalité ou le sentiment, réel, d'être sur une scène de théâtre n'existant pas, à proprement parler.

Quand le Cœur parle (et parlera, de plus en plus), il correspond donc à l'installation du Cœur Ascensionnel et à la meilleure des préparations du mécanisme d'Ascension. Tout ce qui est résistance au Cœur qui parle s'exprimera donc par l'inverse : un ressentiment, une fragilité, le sentiment de ne plus être stabilisé, le sentiment de perdre la Vibration, le sentiment de rechuter ou de retomber dans ce qui n'est plus un théâtre mais quelque chose de pénible.

L'ensemble de ces processus, vécus et à vivre, vous amèneront ainsi à poser votre choix, non pas au niveau mental, mais bien, directement, au niveau de la conscience et de la Vibration, elle-même, correspondant à ce que vous êtes en train de vivre sur ce monde. Voilà ce qui peut être attendu lors de l'installation du Cœur Ascensionnel et voilà ce qui sera observé, par le plus grand nombre vivant cela. Par rapport à ces mots, fort simples et concernant ce que je vous ai dit, s'il y a besoin d'éclaircissements supplémentaires, je vous écoute.

Question : ce qui vient d'être dit est en relation avec la Transparence ?
Pas exclusivement. Cela est en rapport direct avec la Transparence, l'Humilité, la Simplicité, la voix de l'Enfance, et Ki-Ris-Ti. L'expression du Fils Ardent du Soleil. Le Soleil donne sa Lumière, sans discriminer. Le Fils Ardent du Soleil fait de même.

Question : ceci se met en place quand l'Onde de Vie atteint le Cœur ?
Ceci se met en place dans le processus de Libération, que cela ait été déclenché par l'Onde de Vie. Que cela ait été déclenché par le Supra-Mental, ou par un contact au sein du Canal Marial, par l'une des Étoiles, l'un des Archanges ou l'un des Anciens, le résultat est le même.

Question : la communication Intérieure s'établit donc bien avant celle de l'extérieur ?
C'est le moment précis, quand le Cœur parle, où il y a réellement le vécu que l'extérieur et l'Intérieur ne font qu'un, et que toute réalité est inscrite, avant tout, dans votre Cœur, avant d'être visible, d'une quelconque manière, à l'extérieur. Ce qui se produit dans le monde, se produit en vous. Ce qui se produit en l'autre, se produit en vous.

Question : cela revient à établir une relation d'Unité ?
C'est une relation de Cœur à Cœur, qui accompagne l'Unité, et qui accompagne l'Absolu.

Nous n'avons plus de questionnement, nous vous remercions.
Frères et Sœurs incarnés, en cet espace, tous ensemble, en notre Unité et Unifiés, posons-nous un instant et laissons donc le Cœur parler, dans le Silence de notre Communion.

... Partage du Don de la grâce ...

Je suis Frère K, et je vous dis à bientôt.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page