Autres Dimensions

Sois qui tu es

MARIE

19 juillet 2012

pdf

Je suis MARIE, Reine des Cieux et de la Terre. Enfants bien aimés, je suis de nouveau avec vous, en vous et autour de vous, vous entourant de ma Présence, de notre Communion, vous donnant à percevoir, au-delà de mon Humble Présence, l'action de notre Communion. Le Son de la grâce, peut-être, tinte à vos oreilles. En ce jour, se déverse, en totalité, sur cette Terre comme sur ce corps dans lequel vous êtes, le Manteau Bleu de la grâce. Je viens, afin de répondre à vos questions mais avant, permettez-moi de vous dire ces quelques mots :

Rappelez-vous ce qui avait été dit voilà plus de deux mille ans. Il y a, en vous, l'Éternité. Ce corps que vous habitez appartient à la Terre : il est façonné de cette Terre. Votre Royaume n'est pas de ce monde. Beaucoup d'entre vous, dans ces temps particuliers, vous réveillez à ce que vous Êtes, par différents mécanismes qui sont à vivre. Rappelez-vous aussi que ce que vous Êtes est Amour et que ce corps dans lequel vous Êtes ne peut prétendre connaître la réalité de l'Amour. Il ne peut en connaître que les projections, les manques, les émotions, les affections. L'Amour est bien plus que ce que vous avez vécu jusqu'à présent, ce que vous vivez, en ce moment, pour certains d'entre vous (depuis déjà quelques années ou de nombreuses années) et, pour d'autres, beaucoup plus récemment et enfin, pour la majorité, je dirais, pas encore. L'Amour vient vous rendre à vous-même, vient vous rendre à ce qui ne connaît nulle souffrance et qui ne connaît que la Beauté. Les processus qui se déroulent, dans cette chair que vous habitez, sur cette Terre qui vous porte, sont destinés, avant tout, à vous faire retrouver votre Royaume, celui qui ne cesse jamais, celui qui ne vous est peut-être pas encore, en totalité, révélé, mais dont les prémices, plus ou moins avancés, se manifestent à vous. Ces manifestations en sont d'ailleurs nombreuses. Nous avons tenté, l'ensemble de la Confédération Intergalactique et moi-même, de vous en faire vivre certaines particularités.

Aujourd'hui, il est temps de vous rappeler que votre Royaume n'est pas de ce monde et que vous Êtes, exclusivement, Amour. Vous êtes tous, sans exception, conviés à votre Éternité. Pour cela, il vous faut, vous le savez, disparaître. Ce n'est pas la vie qui disparaît, c'est justement ce qui n'est pas Vivant. Prenez conscience et vivez cela : vous êtes Amour et vous n'êtes pas de ce monde. Votre Royaume n'a rien à voir avec ce corps de la Terre, il est juste un vêtement posé sur votre Éternité. Ce vêtement qui est revêtu, maintenant, lui-même, du Manteau de la grâce et qui vous rend à vous-même, c'est très exactement cela qui est l'Ascension. Il n'y a pas d'autre alternative que l'Amour, pour le vivre dans sa totalité, dans sa globalité. Tout le reste n'existe pas, n'a aucune importance. Seul l'Amour, non pas l'amour tel que vous l'avez connu ou vécu, mais l'Amour que vous Êtes, est à même de vous rendre à vous-même. Alors j'ai demandé à ce que des questions concernant l'Ascension me parviennent, parce que les questions que vous vous posez ici, bien sûr, se posent partout. Alors, si vous le voulez bien, je vais y répondre. Mais je vais y répondre bien au-delà des mots que je vais prononcer, parce que le plus important (et nombre d'entre vous qui me suivez le savent), pour le vivre, l'important n'est pas les mots mais ce que vous en retenez dans la Vibration, dans la conscience et dorénavant, dans l'Amour et le Manteau Bleu de la grâce. Ces mots ne sont là que pour faire résonner notre Communion, au-delà de vous et au-delà de moi, au-delà de votre entité et au-delà de mon entité, dans cette forme de communication, qui n'en est pas une mais qui est bien cette alchimie, vous donnant à percevoir et voir la réalité de qui nous sommes.

Il n'y a pas de différence entre chacun de vous. Il n'y a pas de différence entre vous et nous. Seuls les Voiles de l'ignorance, qui ont été posés sur ce monde, vous ont empêchés de le vivre, même si nombre de Frères et de Sœurs, de tout temps, en tout endroit, exprimant et s'exprimant au sein de leur culture, ont touché cette indicible grâce. Parce que l'Amour est une grâce. Et en vivant ce que vous Êtes (comme certains d'entre vous le vivent), la grâce devient permanente. Il y a une Paix qu'aucune satisfaction de ce monde ne peut vous donner et cela, je le sais, vous le vivez. Le Chœur des Anges s'approche de votre oreille. Mon Manteau, qui est le vôtre, vous recouvre. C'est là que vous trouvez la force, c'est là que vous trouvez ce que vous Êtes, dès l'instant où vous oubliez toute peur, toute résistance. C'est cela, je dirais, en quelque sorte, votre défi. Nous l'avons nommé de différentes façons : la peur ou l'Amour, la souffrance ou la Paix. Et c'est vous qui décidez, selon où vous êtes. Vous êtes Libres : vous avez toujours été Libres, en ce que vous Êtes, non pas sur ce monde. Alors nous allons commencer. Mais je vous demande surtout d'aller, durant ma Présence, au-delà des mots que vous allez entendre et rentrer dans l'essence de notre Communion. Nous pouvons commencer.

Question : sentir son cœur comprimé, douloureux puis léger, fait partie de l'ascension ?
Mon Enfant, assurément cela l'est. Tout ce qui est à vivre, et que vous vivez ou vivrez, n'a qu'un seul but, n'a qu'une seule fonction : vous faire vivre la Vérité. Tout ce qui se produit dans votre vie, dans vos nuits, dans ce que vous faites, a pour seule fonction de vous donner à vivre l'Amour, non pas tel que vous pourriez l'idéaliser, le projeter ou le vivre comme vous l'avez vécu jusqu'à présent, mais bien de pénétrer dans l'Essence de l'Amour qui est, je vous le répète, ce que vous Êtes. Alors bien sûr, beaucoup de signes, beaucoup de manifestations (nouvelles, pour vous) se produisent. Certaines peuvent en être alarmantes pour ce corps de chair mais la finalité restera toujours la même et, effectivement, fait partie, réellement, du processus de l'Ascension que vous vivez. Soyez attentif à laisser se vivre ce qui se vit. Soyez attentif à ne pas vouloir avoir d'explication ni d'interprétation, parce qu'au mieux vous vous Abandonnerez, au mieux vous serez rien, au mieux vous vivrez cette période. Ceux qui ont lâché, ceux qui acceptent de vivre ce qui est à vivre, le savent pertinemment parce qu'ils le vivent. Non pas parce qu'ils y ont adhéré ou qu'ils y ont renoncé. Ils n'ont renoncé à rien. Ils ne sont pas sortis de ce monde puisqu'ils sont vos Frères et vos Sœurs qui sont là. Ils sont pleinement Vivants, ils sont Libérés, ils sont des Libérateurs et ils partagent avec vous le Don de la grâce, même si vous ne le voyez pas, même si vous ne le percevez pas. Peut-être parce que beaucoup d'entre vous présentent encore une distance par rapport à cela, parce que, pour eux, il y a soit des peurs, soit parce que le moment n'est pas tout-à-fait encore venu, pour vous. Au plus vous resterez silencieux, au niveau du mental, au niveau de l'interprétation, au mieux vous vivrez ce que vous avez à vivre.

Question : avec quel corps se fait l'Ascension? Cela commence-t-il pendant l'incarnation ?
Mon Enfant, ce qui se vit dans ce corps, qu'il soit appelé sac ou Temple ne change rien, parce que le sac contient quelque chose. Le Temple est un ornement qui contient ou qui est censé contenir quelque chose et, pour vous, bien sûr, vous êtes ce qui est à l'Intérieur de ce sac ou de ce Temple. Ce que vous vivez, dans cette chair, dans votre conscience, dans vos expériences, dans votre vécu, est très exactement l'Ascension. Ne vous préoccupez pas de savoir quel corps : est-ce ce corps là ? Est-ce un corps plus subtil ? Est-ce le Corps d'Êtreté ? Ou est-ce la conscience pure qui Ascensionne ? Vous le savez, c'est l'ensemble de ce système solaire qui Ascensionne : la Terre comme les éléments, les végétaux comme les animaux, comme vous-même. En vivant l'Ascension, en vivant ce qui vous est donné à vivre, durant cette période, cela vous concerne directement, individuellement et collectivement. La question qui est posée à travers cela est certainement quelque part, même si ce n'est pas reconnu, la peur de perdre ce corps. Mais dès que tu prends conscience de ton Éternité, dès que tu t'installes dans la grâce, dès que tu t'installes dans ton Essence qui est l'Amour, que t'importe ce corps ou un autre corps ? Parce que dès l'instant où il y a Communion, Fusion, la Dissolution est très proche. Alors, que tu sois dans ce corps, dans ce Temple, dans ce sac, que tu sois dans un autre corps, que tu sois le Soleil ou l'ensemble des Univers, cela ne fait strictement aucune différence. Seul le regard de celui qui a peur y voit une différence. Tu ne peux plus douter de quoi que ce soit, dès l'instant où le Manteau Bleu est sur toi, dès l'instant où nos Présences sont à tes côtés, dès l'instant où l'Onde de Vie te parcourt, parce qu'à ce moment-là, tu es Absolu, tu es ton Essence. Alors quelle que soit la forme (la forme n'est que ce qui contient l'Essence), quelle que soit cette forme, quelle que soit sa Dimension, le plus important n'est pas la forme avec laquelle se produit l'Ascension mais l'Amour avec lequel se produit l'Ascension. Cela est profondément différent.

Question : allons-nous tous vivre l'état de stase au moment de l'Ascension ?
Mon enfant, beaucoup d'entre vous vivent des moments où la conscience ordinaire n'est plus, des moments où vous ne savez plus ni qui vous êtes, ni où vous êtes, ni ce que vous faites. Pour certains d'entre vous, il est extrêmement difficile de fonctionner comme auparavant, surtout pour ceux d'entre vous qui le vivent de manière accélérée, maintenant. Pour ceux qui le vivent depuis de nombreuses années, ces instants fugaces où l'oblitération de la conscience de ce corps apparaît, ainsi que du mental, sont une preuve supplémentaire qu'il se produit quelque chose. Vous aurez, si vous vous interrogez les uns les autres, vous constaterez, en le partageant, que vous vivez beaucoup de choses qui sont similaires. Même si l'expression peut en être différente selon la révélation de l'Amour en vous. Ainsi, la stase correspond à une réalité, pour certains d'entre vous, d'ores et déjà. L'Onde de Vie vous invite à vous réveiller. L'Onde de Vie passe aussi parfois par l'engourdissement de ce corps qui vous semble ne plus être vivant. Lorsque vous voyagez dans les Vaisseaux, hors de votre corps, quand vous rendez visite à un Frère, à une Sœur, ou quand une Étoile ou un Ancien ou un Archange vous rendent visite, se produit ce mécanisme au niveau du corps. Que cela soit dans vos nuits ou à divers moments. Et vous constatez, à ce moment-là que la perception même de votre corps n'est plus la même. Il peut vous sembler douloureux et lourd, il peut vous sembler ne pas exister ou ne plus exister : c'est exactement la même chose. L'expression en est différente, bien sûr, selon, justement, le fait que votre conscience soit installée, en totalité, dans ce que vous Êtes ou si elle demeure encore attachée à ce corps et à la personne que vous vivez. Alors oui, les mécanismes nommés « la stase », certains d'entre vous les vivent, par épisodes : le corps ne répond plus, la conscience ne répond plus, ou alors le mental ne peut plus fonctionner comme auparavant. Il ne s'agit pas de sénilité mais bien plus de votre Résurrection, en votre Éternité.

Question : Ascensionnerons-nous tous en même temps ?
Il existe un moment final. Ce moment final, comme vous le savez, c'est la Terre qui le décide. Il existe, en ce moment, des Ascensions individuelles. Tous les symptômes que je vous avais donnés, tout ce que vous vivez, en ce moment, participent à votre Ascension. Seule la souffrance ne peut y participer. Donc l'Ascension se déroule à votre rythme, tant qu'il n'y a pas de mise en synchronicité de la Terre, ce qui est, comme je vous l'ai dit, extrêmement proche. Et tant que je ne vous l'ai pas Annoncé, votre Canal Marial vous donne à entendre et à vivre des Vibrations nouvelles, le Chœur des Anges, comme je l'ai dit, apparaît, les Sons se modifient, vous donnant l'avant-goût de mon Appel. Et, bien évidemment, certains y ont déjà répondu. Nous vous avons dit, d'ailleurs, que souvent, l'une de mes Sœurs ou moi-même, pouvons vous appeler par votre prénom. Cet Appel est un Appel individuel, pour l'instant, qui vous appelle à vous réveiller. Certains d'entre vous y ont répondu. Le Témoin en est, justement, la modification de ces Sons et l'Onde de Vie, bien sûr, et les processus modifiant, de façon de plus en plus évidente, pour ceux qui les vivent, les perceptions de ce corps. Le sentiment qu'il est anesthésié ou au contraire très sensible, ou d'être à l'étroit, ou d'en vivre les mécanismes de Communion, de Fusion, de Dissolution, qui vous rendent compte que vous n'êtes pas ce corps. Donc l'Ascension est, très précisément, ce que vous vivez. Dès l'instant où la Terre a été Libérée, où l'Onde de Vie est apparue, à disposition pour chacun, selon comment vous accueillez cette grâce, selon comment vos peurs se sont évacuées, ont été dépassées par l'action de la grâce, à partir de l'instant où vous ne résistez pas, vous savez ce que vous vivez. Cela ne peut faire aucun doute. Vous vous retrouvez enfin, et c'est cela qui vous met en Paix. Et c'est cela qui met fin à tous les attachements, à toutes les souffrances, à toutes les interrogations et à tous les doutes. Bien sûr, ceux d'entre vos Frères et vos Sœurs qui, pour des raisons qui leur sont propres, ne le vivent pas encore, seront toujours dans le doute. Mais le doute qu'ils projettent n'est que leur propre doute. Vous, vous savez, si vous le vivez.

Question : avoir les bras paralysés, se trouver bilocalisée, sentir le lemniscate sacré, l'arête du nez et le point Ki-Ris-Ti du dos, est-ce les prémices de mon Ascension ?
Mon enfant, ce n'est pas les prémices de l'Ascension, c'est le déroulement de l'Ascension. Cela fait partie de l'ensemble des signes, des cortèges et des manifestations qui traduisent, très précisément, l'Ascension. Il n'y a pas d'autre façon de passer d'une forme à une autre, d'un état à un autre, que celle de percevoir cette naissance, cette Résurrection. Cela correspond aux modifications du corps, que j'ai exprimées. Cela correspond à la conscience que vous n'êtes pas ce corps mais que vous êtes dans ce corps. Cela correspond au mécanisme de la Dissolution, oui, effectivement.

Question : y-a-t-il une différence entre Ascension et Assomption ?
Ce que j'ai vécu, incarnée dans un corps de chair, comme vous, est une Assomption. C'est-à-dire que mon corps de chair est parti. Le processus est différent pour vous, parce que même s'il y a Assomption, cette Assomption de ce corps ne vous servira strictement à rien. Simplement, il est nécessaire, pour quelques uns d'entre vous, de vivre l'Assomption, c'est-à-dire que ce corps Ascensionnera, lui aussi. Non pas pour vous retrouver à le conserver sur un temps long mais bien pour en vivre des mémoires, non pas pour vous mais qui seront utiles pour ce qui reste à accomplir dans l'ensemble des mondes non encore Libérés. Vous constaterez, par vous-même, qu'en vivant les mécanismes de Dissolution, en vivant ce que vous Êtes : la grâce, ce genre de question ne pourra plus vous effleurer. Parce qu'à ce moment-là, vous retrouvant vous-même, vous le vivez. Vous êtes dans ce corps mais vous savez que vous n'êtes pas ce corps. Et ce que vous vivez vous le confirme, quoi que devienne ce corps. Comme cela a été dit, ce n'est pas vous qui disparaissez, c'est l'illusion, l'Éphémère. Vous, vous naissez, vous Ressuscitez, vous retrouvez la Liberté et l'Amour que vous Êtes.

Nous n'avons plus de questionnement, nous vous remercions.
Alors, comme cela sera de plus en plus le cas lors de nos venues, que cela soit dans les moments où vous êtes présent à m'écouter ou d'autres, que cela soit dans les moments de vos lectures ou d'écoute, et comme c'est déjà le cas pour nombre d'entre vous, vous constatez, en lisant, en écoutant, en étant présent, que la conscience disparaît, que vous vous endormez, ou alors que vous passez en Absolu . C'est la stricte vérité. Alors je vous propose, aujourd'hui (et comme vos questions se sont taries), de vivre un moment de Communion, de Fusion, de Dissolution, en accueillant le Chœur des Anges, en accueillant l'Amour. Dès cet instant, Communions, ensemble, dans le silence complet de mes mots. Ne faites rien. Soyez, simplement, ici avec moi, avec vous.

... Partage du Don de la grâce ...

Dans ce silence, dans cette Paix, là où plus rien de ce qui est éphémère ne peut vous toucher, la grâce vous touche. Le Chœur des Anges et la Paix sont là. Appelez-nous, nous répondrons.

... Partage du Don de la grâce ...

Entre nous, la distance est abolie.

... Partage du Don de la grâce ...

Je vous invite, et nous vous invitons, toutes et tous, à nous rejoindre. Parce que là où nous sommes, c'est là où vous êtes, dans cette Demeure de Paix Suprême, dans ce Don de la grâce, dans l'Amour.

... Partage du Don de la grâce ...

Dans ce Silence plein d'Amour, plein de vous-même, il y a la Totalité, il y a l'Absolu. Il y a aussi ce corps, il y a aussi cet Éphémère, mais eux disparaissent.

... Partage du Don de la grâce ...

Je suis Marie, Reine des Cieux et de la Terre. Je reste à vos côtés pour l'Éternité, si tel est votre choix. Je reviens à votre appel, je reviens pour vous tous, accompagnée, ce soir à 22 heures, par l'ensemble des Anciens, par l'ensemble des Étoiles et des Archanges, pour vivre la grâce. Je vous Aime, en Liberté.

... Partage du Don de la grâce ...

À bientôt.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page