Autres Dimensions

Sois qui tu es

FRERE K

26 octobre 2011

pdf

Je suis FRÈRE K. Frères et Sœurs, daignez accepter mes salutations. Me voici, à nouveau, parmi vous, afin d'aborder, ce soir, en cet espace, un sujet important, qui se résumera dans ce titre : libérer l'Amour pour être Libre. Ce dont je vais vous entretenir est la suite logique, en quelque sorte, de mes interventions précédentes, durant cet été, concernant le principe de l'ATTRACTION et de la VISION. Le mot amour est certainement un des mots (avec le mot Dieu) qui a été le plus employé, sur la surface de cette Terre. Et le moins que l'on puisse dire c'est que, quelles que soient les époques et quelle que soit l'utilisation extensive de ce mot, nous ne pouvons pas dire, comme de mon vivant, que l'amour est la règle. Maintenant, parler de libérer l'amour signifie, bien évidemment, que l'amour n'est pas Libre, tout au moins tel qu'il est conçu, tel qu'il est vécu au sein de ce monde, de cette Dimension, et qui ne correspond pas vraiment à, peut-être, ce qu'ont pu en dire certains êtres ayant eu accès, comme vous le savez, à des états qui ne sont pas ordinaires et qui ne sont pas l'habituel de la Conscience humaine.

L'amour, en effet, s'exprime, le plus souvent, justement, à travers des principes falsifiés qui ont été nommés l'axe ATTRACTION / VISION. Et souvent l'humain, dans son vécu, dans ses expériences, dans sa vie, dans tous les secteurs de sa vie, dit et affirme qu'il éprouve l'amour. Mais cet amour est toujours teinté et coloré par cette falsification de la Lumière, en résonance avec cet axe ATTRACTION / VISION et ce que cela signifie. Bien sûr, je ne reviendrai pas sur ATTRACTION / VISION, car je l'ai très largement développé. L'amour (que cela soit l'amour d'un enfant pour ses parents, que cela soit l'amour d'un parent pour ses enfants, que cela soit l'amour exprimé entre deux personnes, ou même par rapport à un être, le plus prestigieux fut-il) n'est et ne sera toujours, en définitive, qu'une forme d'appropriation qui résulte directement de cet axe ATTRACTION / VISION. L'amour peut se définir comme quelque chose qui va nourrir l'être humain, qui va donc lui apporter quelque chose et déclencher, en résonance, des actions, des comportements, des habitudes et des attitudes, qui vont essayer de faire durer, de responsabiliser et d'expliquer (en faits, en gestes et en attentions) cet amour, tel que le vit chaque être humain. Et pourtant, les êtres qui ont vécu des états de conscience non ordinaires, eux aussi, ont parlé de l'amour et pourtant ils n'ont pas employé les mêmes descriptifs, ni vécu les mêmes références, les mêmes expériences que le commun des mortels. J'entends par commun des mortels, non pas un aspect ségrégatif mais, bien plus, dans le sens de collectif, dans le sens de certaines lois, certaines règles morales ou sociétales, utilisées, à un moment donné, par un peuple ou par une civilisation.

En effet, il est extrêmement difficile, pour le commun des mortels, d'exprimer l'amour autrement que par ce principe d'ATTRACTION et de VISION. Ainsi, dans la conscience ordinaire, un enfant n'est pas libre. Il est, si l'on peut dire, créé par des parents et, en quelque sorte, soumis à un certain nombre de lois, à un certain nombre de principes, appelés éducation, à un certain nombre d'éléments qui sont appelés, par exemple, des maladies héréditaires. Il existe donc une coloration, dès l'instant où un enfant naît dans un certain milieu, qui, bien évidemment, va conditionner, en quelque sorte, et dans une large part, le devenir de cet individu, pourtant tout neuf. Il est, bien sûr, plus facile et plus épanouissant de naître dans un milieu où existe l'abondance, où existe l'affectif, où existe la possibilité de mener à bien une compréhension de ce monde. Chose beaucoup plus difficile pour un enfant sans parents, ou dans des milieux dits très défavorisés. Je ne reviendrai pas, bien sûr, sur cette inégalité, puisque, dans un cas comme dans l'autre, en définitive, la résultante est toujours la même, à savoir que l'amour n'est pas libre, puisque l'amour est toujours redevable d'une attention, d'une affection, d'une réciprocité, attendues et espérées.

Dans l'ensemble des relations humaines (j'ai pris l'exemple parents/enfants, mais nous pouvons tout aussi bien l'appliquer avec une relation de type conjoints, ou toute relation mettant en jeu l'affectif, et à un degré considéré comme plus fort), cet amour est toujours lié à une observation minutieuse, ou à un principe d'attraction, que la plupart des consciences humaines ordinaires ne peuvent s'expliquer. En passant par l'obligation morale et sociétale de l'hérédité, ou en passant par l'attraction existant entre deux êtres (quels que soient les éléments qui puissent être mis en avant, comme éléments valorisants), bien sûr, le plus souvent c'est une énigme, qui peut aller jusqu'à l'amour romantique, sans aucune explication, entre deux êtres, se satisfaisant d'aucune raison et d'aucune justification. Le problème est un petit peu différent (mais il rejoint toutefois la même conceptualisation) lorsqu'il s'agit d'un amour projeté, concernant un concept idéal, que celui-ci fasse partie d'une religion, d'un Dieu, quel qu'il soit, ou d'un principe immanent, comme cela peut exister dans certaines philosophies. L'amour est donc, en quelque sorte, une forme de projection, visant à remplir quelque chose qui était en déficience, à l'intérieur de soi. Cet amour-là est toujours (comme vous le savez, je l'espère) conditionnel et conditionné à la propre condition de l'être humain, telle qu'il la vit et telle qu'il l'éprouve. Cet amour n'est en rien, donc, libre. Il n'est en rien spontané et il n'est en rien inconditionnel puisqu'il est exactement l'inverse de ce que représente (et je le nommerai de cette façon, si vous le voulez bien) l'Amour Vibral. Nous avons souvent évoqué cette notion d'Amour Vibral comme un Feu : un Feu de l'Esprit, un Feu dévorant, qui consume l'âme et qui ouvre à la Joie Éternelle, à la Félicité, au Samadhi, à la Demeure de Paix suprême, à une Conscience non ordinaire, qui n'a plus rien à voir avec l'état habituel des relations au sein de la conscience ordinaire. Bien sûr, beaucoup d'époques, en occident comme en orient, ont magnifié cet Amour absolu sous forme de poésies, de peintures, de sculptures ou de concepts, ou de religions. Et l'être humain va adhérer, par principe d'attraction, à tel ou tel élément concernant tel ou tel amour plutôt que tel autre. En aucun cas, ce type d'amour ne peut rendre Libre, puisqu'il vous rend, en quelque sorte, dépendant de l'ATTRACTION et de ce qui a été créé et manifesté, en Esprit ou en Vérité, envers une personne physique, ou envers un concept religieux, ou philosophique, ou spirituel.

Aujourd'hui, à travers un certain nombre de transformations que vous avez vécues (et que j'espère, vous vivrez de plus en plus), vous avez été amenés à découvrir des espaces nouveaux, se manifestant par des choses fort différentes de ce qui existe pour le commun des mortels, appelé Vibrations, perceptions nouvelles, champs de Conscience profondément différents. Altérant, d'ailleurs, les perceptions de la conscience ordinaire, venant modifier les mécanismes de fonctionnement de la pensée, des émotions, du mental et même du corps. L'amour, conditionné et conditionnant, vécu au sein de ce monde, résulte, en totalité, de l'absence de connexion à la Source, liée à l'illusion de la séparation et à la falsification de la Lumière, qui a donc, comme vous le savez, ôté un certain nombre de fonctions du fonctionnement même de la conscience et de la vie, telle que vous la manifestez sur ce monde. L'amour est donc un idéal. Et un idéal tellement absent, tellement recherché, qu'il va, le plus souvent, conduire, en quelque sorte, littéralement, la vie du commun des mortels. À travers un certain nombre d'éléments affectifs, professionnels, sociaux, de descendance (au travers les enfants), ou encore à travers l'adhésion à des principes moraux ou spirituels, que, bien évidemment, celui qui adhère à ces principes-là, va défendre, comme vous le savez, au détriment de tout autre. En effet, qui peut dire, en étant de telle religion, qu'il aime toutes les autres religions de la même façon que la sienne ? Qui peut dire qu'il aime son conjoint de la même façon que tout être humain sur cette planète ? Bien évidement, vous savez que cela est impossible. Cela peut rester un concept, cela peut rester une idée, mais cela ne sera jamais une Vérité, parce qu'il existe, justement, cet axe ATTRACTION / VISION, qui a été déformé et sur lequel s'est exprimé l'ensemble des polarités de l'être humain (dans ses dimensions affectives, dans ses dimensions amoureuses et dans son amour).

L'amour est donc vécu, sur ce monde, comme un principe qui vient limiter, justement, la liberté, même si, dans les premières phases d'un amour (soit-il conceptuel ou soit-il dirigé et tourné vers une personne), il est comme un élément qui va, effectivement, remplir une faille, un manque. Cela est profondément différent pour la Conscience qui vit l'Unité, ou qui s'approche de l'Unité, parce qu'à ce moment-là, l'Amour est vécu, déjà, à l'Intérieur de Soi, comme l'expression même de ce Feu de l'Amour, comme l'expression de quelque chose qui se suffit à lui-même et qui n'a donc aucunement besoin de chercher à l'extérieur de soi une quelconque satisfaction (quelle qu'elle soit, concernant une religion, concernant un conjoint, concernant toute autre relation affective ou amoureuse), dans quelque secteur de vie que ce soit. On peut dire donc que l'amour, conditionné ou conditionnant, se manifeste et s'établit à partir d'une carence. Alors que l'Amour Vibral va, lui, s'établir et se manifester, non pas à partir d'une carence mais, bien plus, comme une émanation d'une plénitude Intérieure. Faisant d'ailleurs que les Consciences qui vivent cette conscience non ordinaire peuvent ressentir un Amour qui n'a pas besoin de s'extérioriser ni de s'exprimer mais bien vécu Intérieurement, non par une quelconque volonté d'attraction et de vision vers quoi que ce soit. Mais comme un état différent de la Conscience, où l'Amour serait, en quelque sorte, omniprésent, dont les traductions seraient la Lumière, dont les traductions seraient les différentes manifestations, justement, de cet état non ordinaire de la Conscience. La différence est essentielle, parce qu'elle va se traduire, au niveau de la Conscience, par quelque chose de profondément différent.

Dans la conscience commune, ordinaire, l'amour est toujours sujet à caution, il est toujours recherché, il est toujours non satisfait, du fait même de ce principe d'attraction, de vision et de recherche perpétuelle, même s'il s'agit, bien sûr, de la même personne, au sein d'un couple, que vous pourriez qualifier de fidèle, qualifier d'autonome et qualifier de perpétuel, au sens romantique. Au sein même de cette relation, vous savez tous qu'il existe des attitudes faisant que l'on recherche, en permanence, la preuve, la démonstration, la manifestation, au travers des sens, au travers des différents sens et je ne parle pas uniquement, bien sûr, de la sphère sensuelle mais, bien plus, des attentions, des attitudes et des égards, même, qui sont partie prenante des jeux de l'amour, entre deux personnes. Vous observez bien, bien sûr, que, sur ce monde, et de manière de plus en plus extensive, cet amour-là ne dure que de moins en moins de temps et il est de moins en moins romantique et de moins en moins durable. Cet amour-là, en effet, est donc basé sur une carence. Alors que l'Amour, au sens Vibral, est la découverte de l'Amour, à l'Intérieur de soi. Cela n'a rien à voir, bien sûr, avec une quelconque attitude que l'on pourrait appeler de narcissique mais, bien plus, une attitude de plénitude Intérieure, faisant qu'il existerait, en quelque sorte, pour ces êtres-là, une nourriture abondante d'Amour, se manifestant d'elle-même et n'impliquant aucune recherche, extérieure ou complémentaire, puisque tout est déjà complet à l'Intérieur de soi.

Alors, que signifie libérer l'Amour ? Libérer l'Amour, c'est déjà prendre conscience des fonctions limitantes de l'amour (qu'il soit religieux, qu'il soit humain) et qu'au niveau de l'humain, il concerne tout type de relation, sans aucune exception. Le véritable Amour (ou Amour Vibral) est celui qui naît à l'Intérieur de soi, sans aucune référence extérieure et sans aucune projection extérieure. Toute la différence se situerait, en quelque sorte, à ce niveau-là, dans une orientation de la Conscience, suivie par une orientation de l'énergie, par le principe de la loi d'attraction et de résonance. L'amour porté à l'extérieur est un amour projeté, idéalisé, conceptualisé, en résonance avec une projection visant à combler un sentiment, inné ou acquis, de carence Intérieure, par rapport à ce sentiment d'amour. L'Amour non ordinaire (l'Amour Vibral), manifesté et conscientisé par ceux qui ont vécu cet Appel de l'Amour, n'a que faire, en quelque sorte, ni d'une religion, ni d'une personne, ni d'un contexte, quel qu'il soit.

Alors, bien sûr, il existe une coloration de cet Amour Vibral qui peut être différent, et qui sera différent, selon le milieu éducatif, culturel ou même spirituel dans lequel celui-ci se produit. Vous avez, parmi les Étoiles, des Sœurs qui, durant leur vécu incarné, ont vécu cet Amour comme une consumation totale dans le Feu du CHRIST. Pour un oriental, bien évidemment, il y aura une identification avec Krishna, avec Vishnou, avec l'Absolu, peu importe, ou l'Atman. Tout ceci ne représentant que des noms issus d'une coloration de la personnalité, existant encore quand l'Amour se manifeste en soi. Le sens de l'énergie est profondément différent, parce que l'Amour Vibral fait retourner l'Amour vers soi-même. C'est-à-dire qu'il y a (au-delà de tout narcissisme, encore une fois) un sentiment d'Amour, tourné vers le Soi, et non plus tourné vers le moi. C'est-à-dire qu'il n'y a plus besoin de posséder, il n'y a plus besoin d'attracter, il n'y a plus besoin de voir un objet d'amour à l'extérieur, puisque l'être réalise sa Nature Essentielle et Primaire, qui est d'Être Amour.

Être Amour dispense donc l'âme et l'Esprit qui le vit d'une recherche de l'amour, à l'extérieur du Soi, puisque le principe même de l'Amour Vibral est d'être complet, dès sa manifestation. Il n'a donc besoin d'aucune traduction, d'aucune attraction à l'intérieur de soi, et d'une quelconque projection d'un élément extérieur. À ce moment-là, et seulement à ce moment-là, l'Être peut Rayonner l'Amour, en totalité. C'est en ce sens que, petit à petit, ou plus ou moins rapidement, vous êtes devenus des Semeurs et des Ancreurs de Lumière, vous rapprochant de cet instant où vous pourrez, par l'Appel du CHRIST, appelé la porte KI-RIS-TI ou par la Porte Etroite, conscientiser la totalité de l'Amour que vous êtes. Et, à ce moment-là, le monde ne sera plus jamais le même, parce qu'il n'y aura rien à rechercher d'extérieur pour combler quoi que ce soit de déficient à l'intérieur de soi. Et c'est à ce moment-là que l'Amour est libéré. Et c'est seulement à ce moment-là. C'est-à-dire qu'à ce moment-là, l'ensemble des relations, l'ensemble des projections, peut enfin cesser, car il n'y a rien à rechercher à l'extérieur, qui ne soit déjà présent dans le Soi, et dans la réalité de l'Unité vécue en tant que Conscience Unitaire, par celui qui découvre cet état d'Amour du Soi et d'Amour, indépendant de tout support, de tout concept, de toute projection et de tout besoin de possession, quelle qu'elle soit.

Libérer l'Amour, rend libre, parce que, dès l'instant où vous êtes remplis par cet Amour, vous n'avez plus besoin d'aimer de manière personnelle, et d'aimer de manière individuelle, parce que vous êtes devenus, vous-mêmes, l'Amour. Quels que soient les liens existants, cela ne va pas faire (et cela vous a été dit par de nombreux intervenants) que vous mettiez au rebut l'ensemble de vos relations, l'ensemble de vos affections. Mais, bien au contraire, l'ensemble de celles-ci sont transmutées par une nouvelle qualité Vibratoire, dont est absente toute projection, toute supposition, tout besoin de posséder, tout besoin d'enfermer, que cela soit soi-même ou l'autre, dans une relation. Vous débouchez d'une communication (fut-t-elle amoureuse), sur le principe appelé la Communion, vous permettant de dépasser, très largement, ce qui peut être apporté dans le cadre d'une relation enfermante (que cela soit par les sens, que cela soit par les mots, que cela soit par les attitudes ou encore par les égards apportés à la personne aimée, que celle-ci soit un parent, un enfant, un conjoint, ou un concept). Tout ceci fait partie, comme vous le savez, des phases ultimes que vous êtes en train de vivre, nous l'espérons, pour de plus en plus d'êtres qui nous écoutent, qui suivent et qui vivent cet Appel de la Lumière, à leur façon, mais qui doit, en définitive, vous amener (progressivement ou brutalement, maintenant) à vous établir dans cet Amour.

La caractéristique essentielle de cet Amour Vibral, c'est justement d'exprimer la Plénitude totale de l'Être, la Plénitude totale de la Conscience, sans avoir besoin d'un quelconque apport extérieur. Vous êtes devenus l'Amour et donc vous irradiez l'Amour, en permanence. Il n'y a donc pas besoin de manifester un quelconque jeu de séduction, de possession, d'attraction ou de vision. Vous devenez, à ce moment-là, totalement indépendant de toutes les contingences, je dirais, de la conscience commune, de la conscience ordinaire, totalement indépendant de toutes les lois morales, sociales, toutes les lois familiales, héréditaires, ou qui gouvernent, d'une manière générale, l'ensemble des codes amoureux de l'humain, parce que vous êtes, justement, devenus l'Amour, vous-mêmes. Il y a donc, dans ce renversement (parce que c'en est un et un retournement aussi), un processus qui vous amène à ne plus rien projeter à l'extérieur et à conscientiser, en fait, que la source d'Amour ne peut exister qu'à l'Intérieur de vous-mêmes, dans ce qui est appelé le Cœur. C'est à ce moment-là que se vit le Feu du Cœur, qui va se traduire par la disparition, pure et simple, de tout ce qui pouvait être appelé les mécanismes du plaisir et des désirs (quel que soit leur mode d'expression) parce que vous êtes devenus, vous-mêmes, à l'Intérieur de vous-mêmes, votre propre source de Joie Intérieure, qui ne dépend d'aucune Action / Réaction extérieure. Les conséquences, comme vous le savez, en sont multiples. Elles passent, bien sûr, par des mécanismes de reconsidération des différentes attaches, des différents liens, les faisant évoluer vers une libération et une Liberté de plus en plus importante, vous permettant de vivre (et de manière de plus en plus large) un sentiment de Paix, un sentiment de Joie, qui devient, à ce moment-là, totalement indépendant du regard de l'autre et surtout de cette fameuse observation des signes amoureux, ou des égards que l'autre peut vous porter ou pas.

En effet, la Conscience qui vit l'Amour, en soi, va manifester l'Amour, bien évidemment, en tant que Rayonnement dans l'ensemble du monde, dans l'ensemble des êtres vivants et conscients, que ceux-ci l'acceptent ou pas. Et vous avez donc, à ce moment-là, des écrits, des paroles, des actes (qui sont prononcés par ces êtres qui ont vécu l'accès à l'Unité et qui s'établissent dans cet Amour Vibral) qui sont, bien sûr, sans commune mesure avec les écrits, même romantiques de l'amour, qui ne sont que la traduction d'un souhait (même altruiste) de possession, de faire sien, l'autre ou un concept, quel qu'il soit. L'Amour Vibral va donc vous libérer. Il va vous libérer de tous les enfermements, de tous les enchaînements, de toutes les projections, car il n'y a plus rien à trouver à l'extérieur. Car tout se situe, dorénavant, à l'Intérieur, comme vient le confirmer la vision éthérique et, pour certains d'entre vous, par ce qui commence à s'établir comme l'élément de Vision du Cœur, dont certains éléments vous ont été demandés comme possibilité de vous approcher de cette vision du Cœur. À travers, par exemple, la Communion. À travers, par exemple, la pratique du Je suis Un (ndr : développée par RAMATAN dans la brochure « Humanité en Devenir »). Autant d'éléments qui vont vous permettre de vivre et d'expérimenter cette dimension d'Amour qui est libéré, vous rendant, par là-même, en totalité, libres. Aucun amour, de type personnel, ne peut vous rendre libres. Aucun amour, de type conflictuel, ne peut vous rendre libres. Aucun amour, au sens humain (qui n'a pas touché l'état Vibratoire du Cœur) ne peut vous permettre de trouver la satisfaction et la Paix Éternelle, ne dépendant aucunement d'aucun regard de l'autre. Le plus souvent il y a, comme vous le savez, une dépendance (à travers des codes sociaux, à travers des codes moraux, à travers des codes affectifs) qui fait que la relation d'amour, entre deux individus, est toujours conditionnée par la présence de ces codes dits moraux, dits sociaux, ou dit normal parce que vécu comme cela par l'ensemble de la conscience commune de l'humanité. Tout cela a une fin, parce que, bien sûr, l'époque que vous vivez va vous amener à comprendre ce qu'est le véritable Amour, dans sa Dimension Vibrale, qui est bien au-delà de tous les succédanés de l'Amour qui vous ont été donnés à voir, à manifester et à expérimenter, au sein de ce monde. Bien sûr, la plupart des êtres humains, au sein de la conscience ordinaire, dès qu'ils perçoivent une attraction, fut-elle la plus altruiste, vont parler d'amour. Mais réfléchissez bien, et comprenez, et Vibrez-le, que le fait de vivre cet amour-là ne vous permettra jamais de vivre l'Amour lié au Feu du Cœur et à l'Eveil du Cœur. Le Feu du Cœur est un Amour en soi-même : c'est le Feu de l'Esprit, l'Amour de la Source qui s'éveille en vous, et qui vous fait comprendre, vivre et acquiescer à votre nature profonde qui est l'Amour, l'Unité et la Lumière. Bien évidemment, l'Amour, l'Unité et la Lumière, dont la conscience ordinaire, au sein de la personnalité n'a aucune idée, si ce n'est à travers des projections ou des idéalisations.

Il n'y a que par le vécu Vibratoire de l'ouverture de la Conscience, de l'accès à l'Unité, rendu possible aujourd'hui pour une part de plus en plus importante de l'humanité (à travers l'ouverture de la Porte postérieure par l'Archange MÉTATRON, à travers le Passage de la Porte Étroite, à travers les Piliers qui vous ont été développés), que l'être humain, s'il le souhaite, aujourd'hui, peut s'approcher, au plus proche, de cet Amour Vibral, authentique, ne dépendant plus de circonstances sociales, morales ou affectives. Cet Amour-là vient se substituer, d'une certaine manière, à tous les amours, limitants et conditionnants, vous permettant, par là-même, d'être libres. Être libres ne veut pas dire ne plus respecter les codes moraux, sociaux, ou de la société ou de la famille, mais de s'en affranchir, en totalité, afin de ne plus être soumis, sur le plan Vibratoire, à ces lois, qui sont des lois d'enfermement.

Je vous rappelle que le CHRIST avait prononcé ces paroles qui, en quelque sorte, venaient vous affranchir des liens de la chair et des liens du sang. Le plus important, et il vous l'avait dit, sont les liens de l'Esprit, qui sont Libération. Jamais les liens de la chair, quelle que soit cette chair, ne pourront être libres, parce que la chair comporte un certain nombre de lacunes. Ces lacunes ne sont pas de votre fait, mais sont bien le fait d'une altération du principe même de l'Amour, au travers de l'axe ATTRACTION / VISION. J'avais déjà exprimé cela. L'âme se tourne vers la matière, elle s'est détournée de l'Esprit et va donc rechercher en permanence l'Amour à travers la relation, à travers la communication, à travers la projection, à travers l'amour romantique, à travers l'idéalisme, mais certainement pas à travers l'Amour de l'Esprit. Il y a donc, à ce niveau-là, ainsi que vous le savez, un principe de Retournement, qui correspond, très précisément, à ce qu'il vous est demandé de vivre et ce que, peut-être, j'espère, vous vivez, en nombre toujours plus important sur cette Terre. Parce que découvrir l'Amour qui peut exister dans le Cœur, vous met en contact avec la Source, avec ce qui a été appelé la Joie, le Samadhi et ce Samadhi ne peut dépendre, aucunement, d'un apport extérieur de ce monde. À ce moment-là, vous avez libéré l'Amour. Et, à ce moment-là, et seulement à ce moment-là, vous pouvez manifester la Liberté et aimer, sans aucune condition, tout être humain. D'ailleurs, ceci n'est plus une décision, n'est plus un faire, n'est plus un acte, mais devient un état que je qualifierais de naturel. Et c'est dans cet état naturel qu'ont communiqué un certain nombre de vérités, certains, parmi nous, au niveau des Anciens, ou parmi les Étoiles et parmi, bien évidemment, une multitude, même limitée, d'êtres, ayant vécu cet Éveil à l'Amour et cet Éveil à l'Unité.

Aujourd'hui, vous êtes appelés, aussi, à travers les quatre Piliers, à travers cette Porte postérieure, à travers cette Porte Étroite et à travers l'encadrement de l'Humilité et de la Simplicité, à vous élever, vous aussi, à ces domaines Vibratoires. Rassurez-vous, il n'y a rien à perdre. Il y a tout à gagner, puisqu'à ce moment-là, vous ne serez plus jamais en manque, ou en insuffisance de quoi que ce soit, puisque la Source de l'Amour ne se trouvera pas à l'extérieur, mais à l'Intérieur de vous-mêmes. La plus grande des falsifications a donc été de faire croire à l'humain, au niveau de sa conscience collective (et de lui faire créer) à un ensemble de modes de fonctionnements lui faisant chercher, à l'extérieur, ce qui existe déjà à l'Intérieur, mais qui a été ignoré. Vous faire croire qu'il existait un idéal ailleurs qu'en vous-mêmes, que cet idéal soit situé au sein d'une vie future, que cet idéal soit situé au sein d'un Sauveur extérieur, que cet idéal soit situé au sein d'un Dieu vengeur, que cet idéal soit situé au sein d'un Dieu Amour. Vous faisant, en quelque sorte, ignorer votre vraie Nature, de par le principe même de la projection au sein de l'axe ATTRACTION / VISION. Tout ceci, vous le savez, prend fin et prend fin, de manière définitive. Nous avons eu l'occasion, les uns et les autres, parmi les Anciens, de vous exprimer un certain nombre d'éléments concernant même des principes considérés, par vous, comme valides, par les consciences qui sont en recherche spirituelle, ainsi que vous le nommez. Le principe même de la réincarnation n'est pas une loi spirituelle, n'est pas une loi de l'Esprit, mais est une loi de l'âme. Les lois que vous vivez, au sein de ce monde (que cela concerne votre corps, votre vie, notre vie quand nous l'avons vécue, et même de l'autre côté du voile), ne seront jamais les lois de l'Esprit, puisque, justement, ce qui a été limité, c'est la manifestation de l'Esprit, au sein de votre vie et de la conscience ordinaire.

Ce qui revient donc, aujourd'hui, en totalité, est la Totalité de l'Esprit. Elle vous appelle donc à une révolution Intérieure, finale, vous appelant, si telle est votre possibilité et votre souhait le plus intime d'âme, de vous retrouver dans un nouvel état de conscience, un nouvel état Vibratoire n'ayant plus rien à voir avec ce que vous connaissez, ce que vous avez expérimenté, et ce que vous connaissez, au niveau lois, au niveau même des lois appelées de l'Esprit, mais qui, en fait, ne sont que les lois de l'âme, détournées. L'Esprit n'a que faire de votre personnalité. L'Esprit n'a que faire de vos réincarnations, qui appartiennent, elles aussi, à la limitation et à l'enfermement. L'Esprit n'a que faire de vos liens et de vos attachements. L'Esprit n'a que faire de l'autre, dans une dimension personnelle, puisque l'Esprit ne voit que l'Esprit. Il aime au-delà des limitations, au-delà des contingentements, puisque c'est sa Nature et son Essence. C'est cela que vous êtes appelés à vivre. C'est aussi se libérer du connu, comme je l'ai dit, pour accéder à cet inconnu qui vous libérera, en totalité. Mais il vous faut, pour cela, comme cela a été, de très nombreuses fois, expliqué et de différentes façons, vous abandonner à l'Esprit, afin de vivre l'Esprit. Cela vous permettra de passer de l'agonie, de la nuit noire de l'âme, de passer à cette demande d'éloigner la coupe de vous, pour, enfin, pouvoir dire, comme l'a dit le CHRIST : « Père, je remets mon Esprit entre tes mains » et donc « tout est accompli ». Cela vous êtes, maintenant, appelés à le vivre, de plus en plus individuellement, mais surtout, vous le vivrez, prochainement, de manière collective. Et c'est dans cet instant là que se produira ce qui a été très mal compris, appelé, en occident : le jugement dernier. Il n'y a pas d'autre jugement que celui que vous portez, vous-mêmes, sur vous-mêmes. Il n'y a aucun Dieu extérieur qui viendra juger aucune de vos actions. Il n'existe aucune punition. Il n'existe aucune récompense. Il n'existe que le Soi, qui est à vivre dans l'instant présent, dès l'instant où vous ne donnez plus poids à aucune des croyances concernant l'Amour et dès l'instant où vous devenez l'Amour. À ce moment-là, la vision du Cœur vous apparaît. À ce moment-là, vous vivez la réunification avec l'Esprit. Et cela ne peut exister tant qu'il existe un amour conditionnant, un amour limitant, un amour enfermant, encore présent au sein de votre Conscience. J'ai bien dit au sein de votre Conscience et non pas au sein de votre vie, parce que ce n'est pas en se débarrassant des liens que vous allez trouver l'Amour Vibral, mais bien en transcendant ces liens, dans le vécu même de ce qui vous est donné à vivre. Rappelez-vous que nous vous avons dit que, tout (l'âge, les conditions, l'état physique, la situation affective, professionnelle, dans laquelle vous êtes, aujourd'hui) correspond très exactement à ce que vous avez à vivre pour vous rapprocher, au plus près, de cet Amour Vibral, afin de le vivre. Même si les circonstances vues sur l'œil de la personnalité vous semblent diamétralement opposées, soyez certains que cela est absolument faux.

Le Soi n'attend que vous pour se révéler. Il n'attend aucunement une circonstance extérieure. Il n'attend d'autre libération que la conscientisation de votre propre Soi, que la conscientisation de l'Amour Vibral, afin de le vivre. Il n'existe aucune barrière extérieure à cela. Il n'existe aucun karma. Dit en d'autres termes, il n'existe aucune limitation physique, ni aucune limitation psychologique, extérieure à vous-mêmes. Il n'y a que vous et vous-mêmes, indépendamment de toute circonstance extérieure, et de manière, je dirais, de plus en plus facilitante, qui pouvez vous établir dans le Soi. Il n'existe aucun élément limitant, au sein de la personnalité, qui puisse vous empêcher de vivre ce que vous avez à vivre, au sein de l'Amour Vibral et de la Réalisation du Soi. Ceci va vous apparaître comme une Vérité de plus en plus flagrante, dès l'instant où vous jouez le jeu de l'Unité et dès cet instant-là, vous vous établirez dans l'Unité. Les éléments finaux que nous vous avons donnés, les espaces de Communion, le fait de communier à la Conscience Unifiée (même de manière horizontale, entre êtres humains), les différents exercices qui vous ont été donnés (le Je suis Un, donné par le Gouverneur de l'Intra-Terre), sont autant d'éléments, durant cette période et spécifiques à cette période, qui vous ont été donnés pour vous permettre de vous tourner vers l'Amour Vibral et de vous détourner de tous les amours illusoires que la société a cherché, à travers l'axe ATTRACTION / VISION, à vous donner, pour mieux vous posséder. C'est donc à vous, et à vous seuls, maintenant, qu'appartient cet ultime Retournement, à effectuer, et qui correspond au passage de la Porte Étroite. Nous avons évoqué, longuement (et, en particulier, le bien-aimé Jean), le choc de l'humanité. A été évoquée aussi, voilà peu de temps, la nuit noire de l'âme, qui est, en quelque sort, le revécu des peurs archétypielles : peurs de la perte d'un certain nombre d'éléments, issus de la personnalité, et résultant directement de l'enfermement.

Vous ne pouvez prétendre à la Liberté, tout en restant enfermés. Vous ne pouvez prétendre, comme dirait notre Commandeur, être à la fois une chenille et un papillon. C'est dans ces temps ultimes que l'impulsion de la Lumière va devenir, au niveau de l'Esprit, de plus en plus intense. Ce qui résiste, en vous, sera douloureux. Ce qui résiste, en votre conscience ou en votre corps, se placera sur le chemin de la Lumière, en tant que zone d'ombre, vous empêchant de vous établir dans la Paix. Mais ceci n'est aucunement une punition de la Lumière mais, bien plus, un éclairage total de la Lumière Vibrale, venant vous dire ce qu'il faut vivre, pour Être. Une des Étoiles vous a parlé, voilà peu de temps, de l'Appel de la Lumière, en certains de vos points et certaines de vos Portes. N'oubliez jamais de répondre à cet Appel. Cela est majeur, parce que cet Appel de la Lumière est justement là pour vous permettre de vous établir dans l'Amour Vibral. Alors, bien sûr, certains d'entre vous vont être plus attirés, dans ces moments-là, par leur personnalité, à ouvrir un journal, à converser, à échanger, de manière futile, sur les circonstances de ce monde. C'est justement dans ces moments-là qu'il vous convient d'être le plus vigilants et attentifs à cet Appel de la Lumière, que cela soit par la Porte postérieure, que cela soit par l'une des Étoiles ou l'une des Portes. Bref, quel que soit l'Appel de la Lumière, c'est à vous qu'il convient d'ouvrir la Porte, d'y répondre, et c'est à cette condition que vous vivrez cet Amour Vibral, cet établissement au sein de l'Unité.

Bien sûr, la personnalité va toujours, en dehors de vos alignements, maintenant, exiger de vous de vous conformer à un certain nombre de lois, à un certain nombre d'obligations, réelles, au sein de la personnalité. Mais rappelez-vous, dans ces moments-là, qu'il vous convient de chercher le Royaume des Cieux, qui est au-dedans de vous, afin de le réaliser et de le vivre et qu'après vous aurez toute latitude pour agir. Dit en langage populaire, comme vous dites en Europe : « ne mettez pas la charrue avant les bœufs ». Quel est ce plus important, pour vous ? Quel est ce plus important, dans votre Conscience ? L'impulsion de la Lumière, ainsi que vous le vivez, devient de plus en plus majeure, aussi bien au niveau individuel qu'au niveau collectif. Tout ce que vous pouvez observer, à la surface de vos mondes, de ce monde, tout ce que vous pouvez observer, autour de vous, ne sont que les traductions de l'opposition à la Lumière, ou de l'acquiescement à la Lumière. L'opposition à la Lumière se traduira par ce que vous observez chez certains humains. Mais l'acquiescement à la Lumière peut se faire, dans les premiers temps (pour ceux qui ne connaissent pas cette Dimension de l'Unité), de manière un petit peu dualiste, c'est-à-dire qu'il y a un besoin, en quelque sorte, de changer les choses. Et tant que l'Amour n'est pas stabilisé, en soi, le besoin de changement, bien sûr, va se porter, tout naturellement, à l'extérieur. Le fait que ce besoin de changer les choses, à l'extérieur (même si l'impulsion est liée à l'amour), va se traduire, bien sûr, par des forces de friction, de plus en plus intenses, entre le commun des mortels, non ouvert au sein de la Conscience extraordinaire (vivant donc la conscience ordinaire et voulant maintenir une espèce de statu quo), et la conscience du commun des mortels, dans son autre version (recevant l'impulsion de la Lumière, sans l'intégrer en totalité, appelant à un renouveau, appelant à un changement, et venant se confronter, tout naturellement, aux tenants de la conservation).

Rappelez-vous que le changement est Intérieur, que le changement extérieur découlera du bon vouloir de la Terre, mais aussi du bon vouloir de la collectivité de l'humanité, dès l'instant où un nombre suffisant vivra l'Amour, en soi, plutôt que de vouloir imposer l'amour, à l'extérieur de soi et donc de retomber dans des schémas que je qualifierais de dualistes. L'Unité est un état Intérieur. L'Amour Vibral est un état Intérieur. L'Amour n'a besoin d'autre chose que du Feu du Cœur, car cela est la source de l'Amour, qui est au niveau de la Source. Dès l'instant où vous vivez cela, vous verrez, par vous-mêmes, que votre vie se transformera, le plus souvent et le plus rapidement maintenant, de manière instantanée. C'est au travers de ces expériences (qui deviendront, en quelque sorte, un établissement de votre Conscience, de manière pérenne et définitive, dans cet état) que se produira le basculement total de la Conscience au sein de la nouvelle Dimension de Vie. La Terre, comme vous le savez, est sur le point de le réaliser. L'ensemble des signes qui vous sont donnés à voir à l'extérieur se passent, bien sûr, à l'intérieur de votre Conscience. Les divers sons, les diverses Vibrations que vous percevez, leur amplification (sans aucune commune mesure avec ce qui a existé, voilà encore quelques mois) traduit, en vous, l'imminence de la Révélation de l'Amour. Cette Révélation de l'Amour Vibral est un changement total de paradigme, un changement total de corps, un changement total de fonctionnement et un changement total de l'ensemble des règles établies par l'amour falsifié de l'axe ATTRACTION / VISION.

Vous touchez donc, dès maintenant, à l'étape la plus primordiale et ultime de cet achèvement de l'Apocalypse, de cet achèvement de la Révélation et de ce qui a été appelé l'Ascension. L'Appel de la Lumière et l'Appel de l'Amour va devenir de plus en plus important, en termes Vibratoires et en termes de Conscience. Vous allez être, de plus en plus souvent, appelés à vous tourner vers la Lumière. Et bien sûr, cela nécessitera aussi, pour chacun d'entre vous, d'actualiser vos choix, comme l'a dit notre Commandeur. De moins en moins souvent, vous pourrez maintenir un statut quo, rester entre deux chaises. De plus en plus, vous devrez affirmer un état ou l'autre. Et ces deux états, ainsi que j'espère vous l'avoir montré et démontré, sont très exactement à l'opposé, l'un de l'autre. C'est cela qui peut représenter, à l'échelon collectif et à l'échelon individuel, ce que vous êtes appelés à vivre comme choc de l'humanité, bien au-delà de la nuit noire de l'âme : mais la nuit noire de l'âme collective de l'humanité, qui est à vos portes. Voilà les mots que l'ensemble des Anciens m'a demandé de vous délivrer. Au-delà de mes mots, bien sûr, l'aspect Vibratoire est essentiel. Si nous en avons le temps, et s'il existe en vous des interrogations, non personnelles, concernant exclusivement ce que je viens d'exprimer, alors mes Frères et mes Sœurs, je vous écoute avec bienveillance.

Question : pourra-t-on Aimer ainsi les egos et les personnalités des autres humains ?
Mon Frère, dès l'instant où la collectivité découvrira l'Amour, les egos et les personnalités n'existeront plus, tout simplement, parce qu'elles seront dissoutes, d'une manière ou d'une autre. Il est très facile de dire et de proclamer que vous aimez tout le monde. Il est autre chose que de le vivre, dans le Cœur, parce qu'à ce moment-là, il n'y a rien à proclamer, il n'y a rien à dire, il y a juste à Être. Et l'intelligence de la Lumière et l'Amour (qui est la caractéristique essentielle de la Lumière) se manifestera spontanément et naturellement. Ceci rend compte de l'ensemble des processus, mystiques ou mystérieux, manifestés par les charismes de ceux qui ont trouvé l'Amour. Il n'y a donc pas à se poser ce genre de question, puisque dès l'instant où l'Amour s'établit en toi, il n'y a plus à se poser la question de la personnalité de l'un ou de l'autre, ou de l'ego de l'un et de l'autre, parce que l'Amour s'exprime, de la même façon, dans l'ensemble des composantes de celui qui est en face. Puisqu'il n'existe plus, pour celui qui vit l'Amour, de différence quelconque entre un ego, une personnalité et un Esprit. L'Unité de l'Amour, c'est cela.

Nous n'avons plus de questionnement nous vous remercions.
Frères et Sœurs, je rends grâce pour votre écoute. Je vous propose de vivre, en silence, et avant l'Alignement ou la Communion, de vivre, nous ici, ensemble, une Communion. Je reviendrai ensuite au moment de l'Alignement, de manière plus collective.

... Effusion Vibratoire ...

Je vous dis donc à dans quelques instants, mes Frères et Sœurs.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page