Autres Dimensions

Sois qui tu es

Accueil > MESSAGES A LIRE - > O.M. AÏVANHOV

O.M. AÏVANHOV

22 janvier 2006

pdf

Et bien chers amis, me voici à nouveau réjoui de me retrouver parmi vous. Avant de vous laisser la parole, je voudrais tout d'abord faire le point avec vous des évènements qui sont en train d'arriver à notre planète. Tout d'abord, nous avons rattrapé le retard qui avait été pris. Rappelez-vous le mouvement d'inertie qui avait lieu et qui nous faisait craindre le pire pour l'évolution de la planète. Et bien maintenant, la Terre a parfaitement répondu à travers l'élément air, et aussi l'élément feu qui ne va pas tarder à se manifester. Nous avons rattrapé le retard de réalignement par l'impulsion qui avait été généré par les forces involutives sur cette planète. Mais néanmoins, le noyau planétaire a réussi à réagir et à réintégrer l'alignement nécessaire à ce que j'avais appelé en son temps « la fessée cosmique ». Et donc, nous allons avoir le scénario tel qu'il était prévu qui va se dérouler dans les temps où nous vous l'avions déjà indiqué. N'oubliez pas que j'ai toujours dit que ce qui se passait, ce que vous observiez avec les yeux, se passait aussi à l'intérieur de vous.

Ce qui se passe en ce moment et qui vient des pays asiatiques, qui vient aussi des pays de l'est, correspond aussi à ce qui est en vous. Or, les pays asiatiques et les pays de l'Europe de l'Est, représentent en vous ce qui appartient au passé, au Soleil levant, à ce qui est ancien, aux choses périmées qui sont en train de se refroidir, de cesser d'avoir une influence sur l'évolution de l'humanité, ce qui est très bien. Ainsi, ce que vous observez dans les différents pays concernés correspond à ce qui se passe en vous, par rapport aux mémoires passées, et aussi à une résolution, à des solutions de continuités mais aussi de résolution, par rapport au karma que vous avez accumulé durant les vies et qui s'évacue pour chacun d'entre vous, comme il peut. Ce que vous observez à l'extérieur correspond encore une fois à ce qui se passe à l'intérieur de vous. Ceci est extrêmement important. Il y a une loi de résonance, une loi d'analogie.

Tout ce qui se passe dorénavant doit être compris comme se passant aussi à l'intérieur de votre corps physique mais aussi de vos cocons de Lumière. Ainsi, les phénomènes, aussi bien aériques, qu'infectieux, que les phénomènes énergétiques qui sont en train d'arriver, sont extrêmement puissants, la communication aussi, sont des choses qui sont en train d'arriver dans vos structures passées, afin de vous permettre de laisser éclore, de laisser émerger l'homme nouveau, la femme nouvelle que vous êtes. Cela ne se fait pas sans déchirure. Cela ne se fait pas sans une certaine forme de souffrance qui correspond, en quelque sorte, à une énergie de deuil.

Acceptez de perdre ce qui est ancien. Acceptez de laisser mourir ce qui n'a plus de raison de vivre afin de permettre l'éclosion de la nouvelle vie, l'éclosion de la nouvelle dimension. Cela est extrêmement important. Et vous allez assister, durant les jours et les semaines qui viennent, à ce double phénomène de mort et de renaissance. Et il est extrêmement important d'aller dans le sens de cette renaissance, d'aller dans le sens de l'émergence de la nouvelle conscience, mais aussi des nouvelles inventions. Cela est extrêmement important dans ce que vous observez à l'extérieur, à l'intérieur de vous, mais aussi dans votre microcosme dans lequel vous vivez, que cela soit au niveau familial, que cela soit au niveau du couple, que cela soit dans vos relations diverses et variées dans votre environnement. Cela est l'illustration parfaite (par la loi d'analogie, par la loi de résonance à ce qui se passe en ce moment) qui correspond vraiment à une nouvelle naissance, à une nouvelle émergence d'une nouvelle conscience afin d'acquérir plus de lucidité, plus d'ouverture, plus de compréhension des relations justes entre vous et vous-même, mais aussi entre vous et ce qui est autour de vous.

Les cocons de Lumière sont en train de vivre un réajustement extrêmement puissant qui peut s'accompagner d'un certain nombre de mécanismes de sorties, de régulations, aussi bien au niveau des corps physiques, mais aussi de la tête, du mental, voire des émotions. Voilà, ce que j'avais à vous dire. Et maintenant, j'aimerais que nous entamions notre conversation qui est si chère à mon cœur, chers amis. Je vous écoute.

Question : Pourriez vous nous parler de la vague de froid qui arrive en Europe ?
Et bien chers amis, le maximum d'activité de ce froid extrêmement intense, qui n'a jamais existé dans les latitudes et les longitudes dans lesquelles vous vivez, sera à son acmé, à son maximum d'intensité, à la période du 9 au 11 février mais ce froid va aller et venir progressivement avant de s'installer. Maintenant, nous ne pouvons pas dire le jour précis. L'arctique aussi libère ses dernières énergies. Il y a une fonte extrêmement importante de la banquise glacière de l'arctique mais aussi de l'antarctique. Et cela se traduit par un déplacement des masses d'air froid qui sont ainsi libérées au niveau des pôles allégeant de manière catastrophique ce qui se passe au niveau des pôles, au niveau des masses, des poids qui existaient, qui étaient aussi au niveau énergétique incrustés dans les pôles nord et sud de la planète. Ainsi, la vague arctique qui arrive est un phénomène climatique extrêmement violent qui correspond, à la limite, à ce que nous pourrions appeler un épisode de glaciation extrêmement importante. Les températures n'ont pas fini de descendre. Et cela ne va pas s'arrêter.

Cela va s'accompagner d'un certain nombre de mécanismes dont j'ai déjà parlé au niveau des communications, au niveau de l'énergie, au niveau de tout ce qui fait la gloriole, je dirais, de votre civilisation soi-disant technique et évoluée, au niveau des énergies nécessaire à sa vie. Cela est indispensable, pour la prise de conscience planétaire, que cela ne peut continuer ainsi. Or, nous ne pouvons toucher votre humanité qu'à travers des phénomènes extrêmement importants touchant quasi la totalité de la planète. Ainsi, cette vague de froid est la réponse de la résonance cosmique qui a été impactée, incarnée dans le noyau planétaire le 27 décembre. Ainsi, cette vague de froid effectivement, et d'autres manifestations aériques et de communication, et énergétiques, et électriques vont arriver. Cela ne fait aucun doute. Maintenant, quant à l'heure précise où cela arrivera, comme vous le savez, cela est extrêmement difficile à déterminer même pour nous, la distorsion du temps est telle. Nous pouvons être sûrs des influences cosmiques, quand celles-ci arrivent, mais maintenant vous êtes confrontés aux réactions planétaires.

Et ces résonances planétaires sont là pour induire une prise de conscience majeure de l'humanité. Ainsi, les évènements aériques. Après les réajustements de la Terre, vous assistez au réajustement de l'air et puis après de l'eau et du feu en même temps. Ceci va prendre des aspects variés et multiples mais qui doivent arriver bien évidemment jusqu'à la limite de l'Europe de l'Ouest, c'est-à-dire jusqu'à nous, ici présents. Maintenant, nul ne peut savoir combien de temps durera cette vague dans son apogée, dans son acmé au niveau le plus intense. Durera-t-elle une semaine ? Durera-t-elle trois jours ? Durera-t-elle quinze jours ? C'est entre ces deux extrêmes, trois jours et quinze jours. Mais rappelez-vous entre trois jours et quinze jours aux températures les plus extrêmes. Mais avant d'arriver à ces températures les plus extrêmes, la vague de froid oscillera dans des choses aussi profondément anormales. Toutes les manifestations que vous observez en ce moment par rapport à l'émergence des froids correspondent à des pays qui étaient extrêmement ancrés dans les schémas passés. Cela représente une grande force de nettoyage. En ce qui concerne la grippe aviaire, cela correspond au même processus. J'ai parlé

Question : Pourquoi Melchizedek est parfois représenté avec un ange sur sa tête et une kipa ?
La raison en est très simple. Dans l'iconographie judéo-chrétienne Melchizedek est celui qui vient apporter le message à Abraham de la Divinité. Mais néanmoins l'ordre des Hayoth Ha Kodesh est au plus près, par filiation du feu, des Melchizedek. Quand ils sont incarnés, ils maîtrisent le feu primordial. Ils ont, eux, l'énergie du feu et sont capables de combattre avec le feu primordial et le feu Divin afin de détruire complètement et de brûler ce qui n'est pas de la Lumière authentique. Ainsi, la représentation de l'Ange correspond à l'image des Kerubims, de ce qui correspond aux Hayoth Ha Kodesh, au feu primordial et au premier d'entre eux, le génie du feu Vehuiah. Melchizedek, correspondant à l'ordre Orionique, est représenté ainsi la tête couverte parce qu'il est au plus près de Dieu. Son point le plus sensible n'étant pas son talon mais sa tête parce que sa tête est au plus près du rayonnement de Kether, la couronne, du rayonnement des Hayoth Ha Kodesh qu'il reçoit directement dans la tête. Ainsi, il met une protection par rapport à l'ange de feu Vehuia qui peut le brûler.

Question : Est-ce que l'on peut dire que Melchizedek est Orionis ?
Nous pouvons l'affirmer même haut et fort. Il est le grand Maître incontesté qui gouverne tous les karmas de la planète et du système solaire. Il est le Régent planétaire.

Question : y a-t-il un lien entre le Christ et Melchizedek ?
Le Christ est l'esprit solaire. C'est le plus grand initié qu'ait porté la planète. Orionis/Melchizedek venait de bien plus haut sur les plans vibratoires mais la destinée précise de cette planète et de ce système solaire est lié à l'énergie Christique, qui est l'énergie solaire par excellence, alors que l'énergie d'Orionis et de Melchizedek est une énergie extra solaire et extra planétaire qui est en rapport avec des niveaux vibratoires qui sont beaucoup plus hauts. Mais néanmoins le Christ est l'enfant du Soleil, le Christ est porteur d'énergie la plus proche de celle que vous devez acquérir dans la nouvelle dimension. Mais néanmoins, étant des êtres en devenir d'amour de la cinquième dimension, vous avez maintenant accès à des informations qui n'ont jamais été données sur cette planète. Vous êtes prêt à recevoir un certain nombre d'initiations et à recevoir un certain nombre d'informations, de transformations inhérentes à ce passage en cinquième dimension.

Question : Et vous-même, comment vous situez vous ?
Melchizedek, le grand commandeur du Lipika karmique qui commande le karma planétaire et solaire de ce système solaire, vient de la dix-huitième dimension. Il y a au-dessus d'Orionis, l'ordre Siriaque de la vingt-quatrième dimension. Il y a encore au-dessus les civilisations dites triangulaires évoluant de la vingt-septième à la trente et unième dimension. Au-delà, cela est inconcevable, même pour nous. Quant à moi, ayant quitté cette planète depuis à peine trente ans, je me situe bien au-delà de la cinquième dimension. J'interviens depuis la onzième dimension. Par l'intermédiaire de ce canal, je descends vibratoirement. Nous avons un point de contact dans la septième et parfois dans la neuvième dimension. Où je me situe ? Je peux, comme le Christ, dire qu'à chaque instant je suis à côté de vous. Venant de la septième, voire de la neuvième, arrivant de la onzième et descendant jusqu'à la septième, voire la cinquième, je peux aller librement entre la cinquième, septième, neuvième dimension. La cinquième étant la plus proche de la troisième pour les plans de Lumière, la quatrième étant un plan intermédiaire fréquenté par des entités non fréquentables. Néanmoins, je peux avoir accès, par des mouvements de va et vient vibratoires, jusqu'à la onzième. Quant à Orionis, qui vient de la dix-huitième, il ne peut pas descendre jusqu'à la cinquième. Cela est exceptionnel. Ainsi, les êtres comme Orionis venant de la dix-huitième étant présents dans leur véhicule de dix-huitième dimension, peuvent descendre jusqu'à la onzième à l'heure actuelle. Ainsi, la onzième devient le point de contact entre mon Maître et moi. Ces va et vient dimensionnels correspondent à des espaces de contractions et de dilatations extrêmement importants. Vous avez aussi des êtres qui évoluent dans la cinquième dimension depuis fort longtemps mais qui possèdent encore un véhicule de troisième dimension, ce qui n'est plus mon cas. Je suis conscient à partir de la cinquième jusqu'à la onzième, mais je connais l'existence des plans jusqu'à la vingt-septième dimension.

Question : Pourriez-vous définir ce qu'est une dimension ?
Et bien, nous pouvons dire qu'une dimension c'est une mesure. Une mesure de longueur, de largeur, d'espace mais aussi une mesure de temps. Et plus cette mesure est grande, plus cette mesure est extensive, plus cette mesure présente des caractéristiques particulières de la Lumière et de la propagation de la Lumière, plus cette dimension est de nature élevée, intégrant en elle des caractéristiques des dimensions dites inférieures. Plus ces dimensions sont dites supérieures, plus elles correspondent à une extension des dimensions mais aussi une extension et une propagation de la Lumière sur des modes différents. Ainsi, il y a des dimensions extrêmement réduites et des dimensions de plus en plus inclusives et intégratives. Les dimensions correspondent à des dimensions de conscience aussi. Ainsi, une dimension peut-être définie comme un champ d'expérimentation de la conscience et un degré de dilatation et d'ouverture/fermeture de la conscience. Il y a des véhicules qui peuvent être présents dans certaines dimensions et pas dans d'autres dimensions. Et ainsi de suite, voilà ce que l'on peut dire avec les mots de la tête dans votre troisième dimension de ce qu'est une dimension. Mais c'est avant tout un processus lié à l'expansion, à la dilatation de la conscience. J'ai parlé.

Question : Pourriez-vous nous parler de Dieu, ainsi nommé dans la judéo-chrétienté ?
Dans ce contexte là, Dieu aurait pu être appelé « Kesako ». C'est la même chose. Des êtres humains, à un moment donné, dans certains états de conscience, ont aperçu une Lumière qui les remplissait d'une vibration, qui les remplissait d'un état d'émerveillement total. Dans certains états de conscience, touchés par les prophètes de l'ancien testament, certains d'entre eux ont accédé à une réalité immanente, transcendante, intemporelle, où la propagation de la Lumière était totalement différente de ce qu'ils connaissaient de leur vivant. Ce Dieu là est nommé. A partir du moment où il est nommé, vous le faites sortir de la réalité. Ce que vous appelez Dieu dans le contexte de l'ancien et du nouveau testament n'est rien de plus que la totalité du créé et de l'incréé. Ainsi, je suis Dieu. Ainsi, tu es Dieu. Dieu est avant tout la Lumière. Mais à partir du moment où l'on définit la Lumière, cela revient à dire qu'il englobe tout mais après la Lumière il y a encore autre chose.

Après la dimension la plus lumineuse, de la dix-huitième, de la vingt-quatrième, de la vingt-septième, il y a encore autre chose. Et cela aussi est Dieu. Dieu est un non sens au niveau épistémologique, au niveau dialectique, au niveau conceptuel. Dieu ne peut être approché qu'à travers le perceptuel. Mais à partir du moment où vous le nommez, il échappe déjà à votre définition. Donc se poser la question « Dieu existe ? » est une vision dichotomisée, séparative, distanciée. La vie est une. Dieu est la vie. Dieu est l'amour. Dieu est tout et lien en même temps. Ainsi, vouloir conceptualiser le concept de Dieu est une hérésie. Le Christ est Dieu. Il était proche de l'énergie de Dieu. Il était Dieu. Mais chacun d'entre vous est Dieu même s'il ne le sait pas encore. Il n'y a pas un Dieu extérieur. Il n'y a pas un Dieu intérieur. Il y a la vie et tout est acte de vie et expansion permanente. Mouvement de va et vient extrêmement puissant. Inspir, expir. Contraction, dilatation. Rythme binaire essentiel de la vie. Dieu peut être résumé à cela. Mais Dieu est plus que cela.

A partir du moment où je le nomme, à partir du moment où je le conceptualise, je suis déjà dans l'erreur car je le limite. Or, Dieu est sans limite. Mais il est aussi ce qui est au-delà du tout. Et c'est pour ça que les hébreux l'ont appelé « le sans nom ». Ils avaient compris, à travers l'enseignement d'Abraham transmis par mon grand Maître Melchizedek/Orionis, qu'on ne pouvait concevoir de Dieu, qu'on ne pouvait percevoir au plus profond de soi la conception de la Lumière infinie. On ne peut pas poser la question de « Dieu existe ? ». Exister, déjà étymologiquement, cela veut dire se tenir en dehors de quelque chose. Cela n'a rien à voir avec Dieu. Et quand on dit Dieu est amour, ce qui veut dire que ce qui n'est pas amour n'est pas Dieu, c'est encore une hérésie de plus : la vie est Dieu. Et tout est vie. Inspir/expir, contraction/dilatation, expansion infinie. Je dirais même indéfinie. La vie est infinie. Je dirais même mieux, la vie est indéfinie car en perpétuelle évolution. Poser la question de Dieu en terme de nouveau et d'ancien testament est une limitation extrême aux portes de la cinquième dimension.

Question : S'il y a eu de telles distorsions dans les traditions est-ce que certains rituels (mantras, prières) ont un effet aujourd'hui ?
Toutes les prières, même « Abracadabra », faite avec la reliance à Dieu, est efficace. Mais au-delà de cette conception (Abracadabra et être relié) les prières en langue hébraïque sont extrêmement particulières car la vibration sonore de l'hébreu correspond à la vibration cosmique transmise dans votre troisième dimension. Il s'agit d'une langue sacrée, même si vous ne comprenez pas. Quand vous dies Hayoth Ha Kodesh, vous avez l'énergie qui est présente. Cela n'existe pas ailleurs et n'a jamais existé ailleurs (le sanskrit est une langue sacrée, la seule différence c'est que lorsque vous prononcerez un mot sanskrit, vous n'avez pas la vibration qui est présente, contrairement à l'hébreu). Et cette langue hébraïque n'appartient pas au peuple hébreu. C'est un alphabet cosmique qui a été transmis par Orionis en personne. Cela vient de la dix-huitième dimension. Cela est extrêmement puissant au niveau dimensionnel. C'est un legs fait à la totalité de l'humanité qui n'a rien à voir avec les conditions du peuple juif qui avait, alors, un rôle de transmetteur et de gardien. C'étaient les plus attachés, de par leur héritage génétique, à maintenir des schémas de fonctionnement identiques durant les siècles. Ce qui a été le cas.

Question : Qu'est-ce que l'on peut faire au moment de l'endormissement pour rester lucide le plus possible pendant le sommeil ?
Et bien, cher ami, c'est surtout pas à faire au moment de l'endormissement mais bien avant de se mettre au lit. Il suffit de programmer sa conscience à rester lucide et consciente pendant la phase de sommeil. Ensuite au moment où on se met dans le lit, il suffit d'endormir le corps et de décider de rester lucide et conscient. Et cela marche très bien. Mais si on attend l'endormissement pour le décider, c'est trop tard. Il suffit de demander à sa propre conscience de rester éveillée et lucide pendant la phase de sommeil. Au moment où on se met au lit il faut veiller à endormir chaque partie du corps de manière à ne plus le sentir du tout. Le corps sera endormi mais la conscience sera lucide. A ce moment là, tout devient possible. A partir du moment où le corps est endormi et l'esprit est conscient, il y a une vibration sonore (qui est le son de l'âme) qui se fait entendre. Il suffit que la conscience passe dans ce son. Il suffit que la conscience investisse complètement ce son. A ce moment là, le son va s'amplifier de façon exagérée et va prendre tout l'espace de la conscience. Et à ce moment là, quand il y a une identification totale de la conscience avec le son, la conscience est hors du corps et elle peut être éveillée, lucide et partir. Il suffit que la conscience se porte sur le son et ne cherche pas à l'éteindre, ce qui est une hérésie et une connerie monumentale.

Question : Pourriez vous nous parler de l'âme ?
L'âme n'est pas quelque chose qui se comprend. C'est quelque chose qui se vit. Comprendre c'est déjà une erreur. C'est l'absence de spontanéité, c'est la comparaison, c'est l'analyse (moi comme cela et l'autre comme cela et pas autrement), c'est déjà sortir de la vue de l'âme. A partir du moment où vous posez des questions (à savoir si Dieu existe, à savoir pourquoi mon âme est comme cela), vous sortez déjà dans la compréhension et donc dans le mental. Et vous vous privez de la spontanéité. Vous vous privez de la fluidité. Vous vous privez de la vraie vie, surtout quand cela concerne les processus de l'âme. Encore, quand cela concerne les processus évolutifs directs de la troisième dimension, là il n'y a pas de problème. Mais lorsque l'on commence à parler des énergies de l'âme et des plans de conscience de l'âme et que l'on veut ramener la compréhension à la troisième dimension, on fait une erreur monumentale.

Question : Que pouvons nous faire pour vous être agréable ?
Et bien d'arrêter de me poser des questions qui ne vont pas dans le sens nécessairement d'une élévation de conscience mais plutôt d'alourdissement de la conscience. Il faut alléger. Il faut aérer. Il faut retourner vers la spontanéité de l'âme, vers la légèreté de l'âme, vers la fluidité de l'âme. Laisser venir l'impression. Laisser venir la perception et ne pas conceptualiser. Dans ce cas-là, cela me fera très plaisir.

Question : Que pensez vous de la politique ?
Tout ce que nous pouvons dire, c'est que la politique actuelle n'est absolument pas juste. Ce que vous appelez démocratie est une vaste escroquerie. Vous croyez que vous élisez vos hommes politiques mais c'est une escroquerie, je vous le répète, même en France, même ailleurs, même partout sur la planète. On a fait cela pour endormir la conscience de l'être humain. La véritable politique surviendra au moment où l'humanité aura vécu la première fessée, et puis une deuxième raclée, et sera à genoux. Là on pourra parler de politique. Et à ce moment là, bien évidemment, il y aura un rôle important des idées, de l'installation de nouveaux paradigmes de fonctionnement de l'humanité, de nouveaux fonctionnements du monde politique mais aussi de la compréhension qu'extérieurement vous n'êtes pas seuls, qu'extérieurement, ce que vous appelez les extra terrestres existent. Mais qu'aussi, intérieurement, la guidance par des êtres de Lumière existe. A ce moment là, l'humanité aura fait un grand pas. Et la politique sera réellement inspirée par les forces spirituelles. Dans quelques années !

Question : Que sont les « crops circles » ?
Cela est extrêmement d'origine extra terrestre, multiple, pour faire prendre conscience, comme tout le reste. Vous ne croyez pas qu'un cerveau humain ou qu'une technologie de troisième dimension soit capable de reproduire des choses pareilles. On peut trouver pour chaque dessin une explication particulière, une résonance particulière, une explication précise. Mais le premier des objectifs est de faire prendre conscience qu'il y a d'autres civilisations. Il y a une logique bien sûr, une logique parfaite qui va dans le sens du contact avec la réalité extra terrestre.

Et bien chers amis, je crois qu'il va être temps de se dire à la semaine prochaine. Merci à vous, comme convenu et comme d'habitude je vous apporte ma bénédiction et mon salut fraternel. Et nous nous disons à dans quelques jours. Soyez bénis. A bientôt.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page