Autres Dimensions

Sois qui tu es

Accueil > MESSAGES A LIRE - > SRI AUROBINDO

SRI AUROBINDO

23 septembre 2012

pdf

Je suis SRI AUROBINDO. Frères et Sœurs en Humanité, accueillons-nous, mutuellement, dans la Paix. J'interviens, en tant que Melchizedech de l'Air, car c'est à moi qu'il revient, de par ma position au sein de l'Assemblée des 24, le privilège de communiquer avec vous, bien au-delà des mots et de la Communion, du fait même de l'installation du Sceau Mikaëlique, au sein de votre Canal Marial, pour échanger, avec vous, au-delà des mots. Mon intervention sera divisée en deux parties : la première consiste en ce que j'ai à vous donner, concernant la résultante de l'adjonction du Sceau Mikaëlique, en cette période, et la deuxième sera destinée à répondre à vos interrogations, concernant, justement, ce que je vous ai dit.

La résultante du Sceau Mikaëlique (au-delà du renforcement de l'Antakarana collectif et individuel) va adjoindre encore plus de grâce que ce qui vous a été donné d'apercevoir ou de vivre, jusqu'à présent, réalisant, en quelque sorte, en vous, la Fusion des Éthers, entre l'Éther altéré de la Terre et l'Éther d'Éternité. Cette situation vous mettant, en quelque sorte, en réunification avec votre propre Corps d'Êtreté, vous permettra de juxtaposer, en vous (bien que cela soit commode pour l'exposé et exprimé de cette façon), la conscience ordinaire, la conscience de l'Êtreté, et l'Absolu. Bien sûr, des éléments vous ont été communiqués concernant la peur ou l'Amour, par nombre d'Étoiles. Cela a été aussi abordé par les multiples interventions récentes de notre Commandeur (ndr : O.M. AÏVANHOV). Ce qui va se dérouler (et je parlerai, si vous le voulez bien, uniquement de vos évènements Intérieurs), va vous donner à percevoir, dans la conscience, par la grâce de MIKAËL et de MARIE, si vous êtes en situation d'Abandon à votre Éternité, ou de résistance à votre Éternité, au-delà de la peur et de l'Amour, et au-delà de ce qui est expérimentable.

Il va vous être possible, durant cette période, de percevoir, de manière de plus en plus claire, votre modalité d'Ascension, ainsi que votre capacité à vivre, ou non, les états Ultimes de la conscience, voire l'Absolu, si ce n'est déjà fait. En préalable, il convient de définir que ce que vous retrouvez, c'est la Liberté et que cette Liberté est une Liberté totale d'établissement de ce que vous Êtes, là où vous voulez Être. Confirmant ce qui vous a été dit : l'Absolu ne peut être une quête, l'Absolu ne peut être aucunement une finalité, ni même être désiré, puisque l'Absolu (une fois que vous avez mené, ou non, l'enquête de la réfutation) vous mettra, de toute façon, face à ce que je viens de dire : résistance à l'Éternité ou Abandon à l'Éternité. Tout ce qui est assorti d'une forme, même au sein des Mondes Unifiés, non divisés, non séparés, s'accompagne d'une localisation de la conscience. Cette localisation est Libre, elle n'est pas enfermante (comme sur ce monde) mais elle vous donne à continuer une certaine forme d'expérience, une certaine forme d'état. Saisissez bien qu'il n'y a pas d'évolution, à travers ces états, ni même de progression, mais, bien plus, un état Intérieur d'expérimentation, souhaité ou non. La résistance à l'Éternité est votre droit le plus strict, de même que l'Abandon à l'Éternité, mais cela ne peut être l'un et l'autre. Ils ne peuvent pas se succéder dans le temps et ce qui est donné à percevoir, durant ce temps, est très précisément un éclaircissement individuel sur votre établissement.

La réunification de la Trinité, en vous, vous pose une équation et une seule. Cette équation ne peut être appréhendée, ni même définie, d'une quelconque manière logique, intellectuelle ou mentale. Par contre, elle découle, directement, de l'observation de l'état de la personne dans laquelle vous êtes. La personnalité marquée par les attachements : ces attachements peuvent être heureux ou malheureux, mais, dans un sens comme dans l'autre, ils participent au maintien d'une forme limitée ou, en tout cas, d'une forme prioritaire au sein des Mondes Unifiés. L'observation de ce qui se déroule, en vous, dans sa partie la plus simple (celle de la personnalité quotidienne de tous les jours), est, durant cette période qui s'est ouverte hier, le meilleur moyen d'apprécier, dans vos comportements et dans vos émotions mêmes, la place que vous occupez, quant à votre devenir, une fois la Libération totalement achevée. La résistance à l'Éternité se traduira toujours par la manifestation de ce qui est nommé émotion, quelle que soit la nature de ces émotions. Toute émotion, et cela a été expliqué de différentes façons, maintient un lien. En étant très abrupt, vous pouvez, en vous regardant, simplement en observant l'existence ou la non existence d'émotion, concernant tous les secteurs de votre vie, déterminer votre aptitude à ne pas résister à l'Éternité. Deuxièmement, votre capacité à vivre une forme d'oblitération de la conscience de la personne (que vous appeliez cela sommeil ou disparition de la perception du corps, ou d'une partie du corps), de manière privilégiée dans les Alignements, dans vos nuits, traduit aussi votre capacité à être détaché de l'Éphémère et donc à ne pas résister à l'Éternité. Je préciserai toutefois que ce n'est pas en supprimant l'objet ou la personne qui est en cause, dans une émotion, que l'émotion est transcendée. L'objectivité de votre regard est une mise à distance, en quelque sorte, de vous-même, vous donnant à voir vos propres réactions aux stimuli de ce monde, quels qu'ils soient. De votre capacité à ne pas y réagir, à ne pas y être impliqué, à ne pas en être affecté, découle l'emplacement où vous êtes. Vous constaterez d'ailleurs très rapidement que toute émotion, même dans une nature que vous qualifieriez de joyeuse ou d'agréable, en ce qui vous fait plaisir, est porteuse, en elle-même, d'un frein et d'une résistance à la Liberté et à la Libération. En tant que Melchizedech de l'Air, et en tant que ma dernière incarnation sur cette Terre, j'ai très précisément été confronté à ce mécanisme de Fusion des Éthers, à l'Intérieur de ma personne, dans les moments ultimes de ma vie, m'ayant donné à saisir le sens même de la peur de l'Abandon final et me permettant, de par mon emplacement actuel et de par mon expérience, de vous en parler avec la plus grande des adéquations.

Cette période, nommée « dernier trimestre », par MARIE, est à même de vous donner à voir (au-delà des diverses révélations de l'Apocalypse, concernant aussi bien votre Être Intérieur, vos Lignées et tout ce qui avait été caché sur cette Terre, sur les éléments sur lesquels je ne reviendrai pas), ce qui va vous être donné à voir, surtout vous-même, en quelque sorte, comme un observateur suffisamment détaché de ce qui se passe sur la scène de sa vie, pour pouvoir en apprécier les différentes composantes restantes. C'est dans ce vécu particulier, vous donnant parfois à vous vivre comme extérieur à vous-même, ou, en tout cas, existant au sein de deux consciences, parfois superposées et parfois distanciées, que va être réalisé l'éclairage le plus important sur vous-même, et sur les résistances, ou non, présentes en vous. Le but de mes mots est donc d'attirer votre conscience sur ces mécanismes et de bien voir la portée de vos propres émotions, quelles qu'elles soient, de vos propres états d'agitation, par rapport à la Paix et à la Tranquillité que confèrent l'Unité, l'Êtreté, le Soi comme le non Soi, par opposition au Je et à ce qui est limité. De cette observation de vous-même, il vous deviendra de plus en plus facile (sans faire intervenir, en aucune manière, le mental ou la réflexion logique et cartésienne) de voir, très précisément, là où vous êtes, et très précisément là où vous allez. Ceci permettra à nombre d'entre vous de réaliser, in fine, qu'il n'y a pas d'objectif ni même d'évolution mais simplement un problème de placement en un état ou en un autre, ou la disparition de tout état nommé Ultime.

L'Ultime, comme vous le savez, nommé parabrahman ou Absolu, s'accompagne non pas d'une perception, non pas d'une foi ou d'une certitude, mais d'une évidence, concernant Maya, concernant les structures illusoires et le vécu illusoire de la personne, de la personnalité et de l'ensemble de ce monde. C'est un espace où n'existe nulle identité, nul Être et nul non Être, qui ne peut être défini avec des mots mais qui donne à expérimenter un état de non questionnement, de non interrogation, de non visualisation, de non Vibration. La résistance à l'Éternité (qui est, je vous le rappelle, votre droit le plus strict et votre Liberté la plus fondamentale) sera vue, de la même façon : c'est l'endroit où il existe des questions, des interrogations. C'est l'endroit où la conscience semble s'accorder prioritairement à la réflexion et à la logique, plutôt qu'à la Lumière elle-même. Très longuement, nous vous avons dit que la Lumière était Intelligence et l'ensemble des réponses, ce que ne peut réaliser la personnalité, au sein du mental, et encore moins au niveau des émotions.

La période qui se déroule n'appelle pas, de votre part, un travail sur une identification de quelque peur que ce soit, ou de quelque attachement que ce soit, mais simplement de voir clair et d'accepter ce qui est vu, en vous, vous concernant. Parce que la plus grande des Tranquillités, le moment venu, ne résultera pas d'une agitation pour changer les peurs ou les émotions mais, bien plus, d'être à sa juste place en fonction de l'état actuel, durant ce dernier trimestre. Le Soi, l'Êtreté, la Présence et l'Ultime Présence, s'accompagnent toujours, en dehors des Alignements, des méditations et des états Intérieurs, de la persistance de l'activité, des questionnements et interrogations, de la même façon, du retour de certaines émotions, même si ces émotions sont qualifiées d'exaltation vers la Lumière. La présence même de ces émotions, même les plus joyeuses, est un obstacle formel à la Paix, à la Tranquillité et à l'Absolu avec forme. Encore une fois, n'envisagez pas cela comme une évolution ni même un travail mais, bien plus, pour ce que cela est : un positionnement vous donnant à voir ce que vous Êtes.

Celui qui est Libéré ne peut éprouver la moindre émotion, il ne peut, non plus, éprouver un quelconque questionnement concernant le devenir ou, même, ses origines. Celles-ci se dévoilent à lui spontanément, sans aucune recherche. C'est le rôle de l'Intelligence de la Lumière et de la touche finale apportée par le Sceau Mikaëlique. J'attire votre attention sur la facilité avec laquelle vous vous verrez. Se voir n'implique aucun jugement, ni aucune condamnation de soi ou de l'autre mais, bien plus, là aussi, une acceptation de ce qui est vu, avec Clarté. Et ce qui est vu avec Clarté, avec une Clarté de plus en plus grande, sera et découlera directement du Choc de l'Humanité et du Choc Individuel, terme qu'en tant que Saint Jean, j'avais nommé Jugement Dernier, sans aucune des connotations péjoratives employées par les diverses religions. Ce Choc de l'Humanité et ce Choc, si l'on peut dire, entre l'Éther de la Terre raréfié et l'Éther de votre Éternité (assimilable, en partie, à la juxtaposition du Double et du corps physique), est à même de vous dévoiler, de vous révéler tout cela, sans aucune intervention, sans aucun filtre mental. Ce qui est observé et ce qui sera observé, n'implique plus de travail, au sens d'une amélioration ou d'une progression, mais, bien plus, un travail sur l'acceptation. Parce que, plus l'acceptation de ce qui est vu sera là, plus il vous sera facile, le moment venu, de dépasser ce qui résiste, d'une certaine manière. Là se situe la Clarté, là se situe la Précision et là se situe votre propre Transparence à vous-même, c'est-à-dire, réellement, percevoir, lors du Choc de l'Humanité, votre distance existant entre la conscience divisée et séparée et la conscience de l'Unité ou encore l'Ultime Présence.

Rappelez-vous que, durant cette période, l'élément le plus fondamental (expliqué de différentes façons et par différents intervenants, quel que soit votre positionnement actuel) : la présence ou non des émotions ou du mental, découlera de votre capacité à voir le jeu du mental et le jeu des émotions. Pour, le moment venu (quelles que soient les résistances ou non), accueillir, en quelque sorte, l'Éternité, avec la même facilité, la même disponibilité. De manière tout-à-fait logique et conformément à tous les enseignements des différents Yoga, que cela soit le Yoga que j'ai expliqué de mon vivant (le Yoga Intégral), que cela soit dans des Yoga très anciens ou des Yoga plus modernes, ce qui est donné à voir vous place, très précisément, dans ce que sera votre place au-delà de ce monde. Cela mettra en application la loi d'Attraction et de Résonance et la Loi de grâce elle-même, puisque la grâce ne peut aller, en aucun cas, à l'encontre de votre conscience, quelle que soit cette conscience. Vos divers Alignements seront des moments privilégiés de rencontre des Éthers. MARIE vous en a donné différents signes. Dans la vie ordinaire, seront possibles des éléments qui vous seront communiqués à la conscience, dans les synchronicités et les circonstances de votre vie, quel que soit ce que vous faites ou pas, de vous prouver, à vous-même, là où vous Êtes. Retenez aussi qu'à ce moment-là, il convient de ne pas se juger parce que tout jugement impliquera une distance et un éloignement de la Lumière.

C'est donc bien la Tranquillité et la Paix, la capacité à être l'observateur de ce qui se déroule, sans jugement, qui éclairera votre conscience et sera, en quelque sorte, des expériences d'apprentissage concernant le moment collectif annoncé par MARIE. La présence du Manteau Bleu de la grâce est un des éléments, aussi, qui permet d'installer, je dirais, de manière plus sensible et plus perceptible, l'Ultime Présence. Les circonstances de vos vies vont vous amener à être là où vous Êtes, mis en face (comme cela avait été expliqué pour l'Onde de Vie, au niveau des premiers chakras) des circonstances de la vie de la personnalité (c'est-à-dire au niveau du troisième chakra), mis face à face et en face de ce qui peut encore exister comme attachement, se traduisant par émotion et activité mentale. Le réajustement se fait de lui-même, dès que l'émotion ou le mental est reconnu comme tel, et non pas par une quelconque action du « je » ou de la personnalité. Ces mécanismes sont directement reliés à l'Air et au Feu, l'Air étant l'Élément qui permet d'avoir une vision panoramique, large et globale de ce qui se joue, à quelque niveau que ce soit.

Cet apprentissage particulier des mécanismes de la conscience limitée et de la conscience du Soi sont vraiment les éléments, durant ce temps, qui seront à même, en quelque sorte, de vous faire saisir, au-delà de tout intellect et de toute émotion, ce que vous Êtes, en Vérité. Vous devez vous rappeler que, dans ces moments-là, il n'y a lieu d'émettre aucun jugement, d'envisager aucune progression, mais d'accepter de voir clairement ce qui est. Je dirais, ceci résulte d'une action logique de l'Alliance de Feu, vous donnant justement à voir cette vision élargie de vous-même, dans ses aspects limités, comme dans ses aspects non limités.

Je vous propose de vivre un moment de connexion par votre Présence commune et je vous laisserai, après, la parole pour les éventuelles questions concernant précisément ce que j'ai dit. Au préalable, vivons cela.

... Partage du Don de la grâce ...

Frères et sœurs en humanité incarnée, s'il y a besoin d'apporter des précisions supplémentaires, je vous écoute.

Question : accepter sereinement ses émotions, permet d'aller en 3D unifiée ou en 5D ?
L'acceptation de ses émotions signifie qu'il y a émotion. S'il y a émotion, il y a attachement, que cela soit à la personne, à ce type de vie carbonée. Il y aura donc 3D unifiée.

Question : il n'est donc plus temps de transcender quoi que ce soit ?
Mon frère, il n'est pas question de transcender. Ce n'est pas un travail. C'est l'acceptation même de cela, de le voir tel que cela est, qui peut permettre l'Ultime Grâce dont vous a parlé Marie. Mais, pour cela, il ne faut, en aucune manière, nourrir une émotion ou nourrir le mental. Non pas en tant que rejet, puisque cela est là, mais en se plaçant, de manière délibérée et résolutoire, au sein de l'observateur. La 3D unifiée, ou la 5D, ou l'Absolu, ou votre Demeure stellaire : il n'y a pas ni valorisation, ni hiérarchisation, dans cela. Il y a juste l'expression de ce que vous Êtes. Ainsi donc, tu ne peux dire accepter des émotions (donc vivre des émotions) et accepter, par la même occasion, autre chose que ce qui est ton état Vibratoire. Je te rappelle, toutefois, qu'entre ce qui est nommé 3D Unifiée, cinquième Dimension ou autres Dimensions, ou Absolu, ce ne peut être, en aucun cas, un but. Tant que tu considères cela comme un but, il y a distance. Cela sera d'autant plus vrai entre la conscience du corps physique, et la conscience de l'Êtreté. Je rajouterai même que, définir l'Absolu ou l'Êtreté comme une finalité, un objectif, ou un but, vous en éloigne aussi sûrement, même plus sûrement, que de résister, durant cette période.

Question : à quoi tient ce que l'on est puisque ce n'est ni but, ni volonté, ni évolution ?
« Ce que tu es » ? Tu parles de quoi et de qui ? De la partie limitée ou de la partie illimitée ? Ce que tu es, sera toujours défini par ce que tu crois, ce que tu éprouves et ce que tu vis, ici, dans l'aspect limité comme dans l'aspect illimité. Tant qu'il y a identification, il ne peut y avoir Liberté, même si vous êtes Libérés. Cela s'appelle attachement.

Question : si on est Absolu, est-ce qu'il y a une raison de rejoindre ses origines stellaires ?
Aucune mais, étant Absolu, tu n'es plus identifié à une forme et tu es donc toutes les formes et toutes les Dimensions et La Source elle-même. L'Absolu ne sera jamais une exclusion : c'est une inclusion. Mais, comme cela vous a été exprimé, aucun concept, aucun mot, et encore moins aucune conscience, ne peut parler de l'Absolu. Tu ne peux donc, en aucune manière, conceptualiser cela. Tant qu'il y a conceptualisation ou conscience, il y a erreur. L'attachement à l'expérience maintient l'expérience. Simplement, le niveau de l'expérience ne sera plus jamais séparé.

Question : bien observer ses émotions sans les juger amène à ne plus en avoir ?
Non. C'est le changement d'emplacement. J'ai bien spécifié que d'observer ses émotions vous donne ce que vous êtes, et là où vous allez. Seul l'Abandon du Soi total libère des émotions. L'émotion est vécue comme une identité et une réaction propre à la personne. Comment donc sortir d'une personne, même en observant ses émotions ? J'ai bien insisté sur le fait qu'il y aurait une conscientisation, une perception, de plus en plus claire, entre, si tu préfères, la chenille et le papillon, comme une superposition temporelle donnant à voir, dans le même panorama : la chenille, la chrysalide et le papillon. L'attachement résulte de votre Liberté. Mais saisissez bien que, durant cette période, en particulier, quand s'exprime et se manifeste une émotion, elle résulte toujours d'un attachement à quoi que ce soit, ou à qui que ce soit. L'attachement est un lien de l'expérience. C'est ça qui doit être vu, mais le voir ne te fait pas, nécessairement, changer de regard et abandonner le Soi. Nombre d'éléments vous ont été communiqués, concernant l'Abandon du Soi. Ainsi que cela a été spécifié par les Étoiles récemment, vivre les Communions vous permet de vous libérer de vos émotions parce que ce n'est pas un travail dirigé contre les émotions mais qui se situe bien au-delà des émotions. De cette Communion, ou connexion, ou Fusion, résulte la Libération. En aucun cas, la Libération ne peut être une action de votre fait. C'est justement, et très exactement (plus que jamais dans cette période), exactement l'inverse. Parce qu'en définitive, qui veut être Libéré alors qu'il ne pourra jamais l'être ? C'est la personne elle-même. En schématisant : une personne ne peut jamais être Libérée parce qu'une personne demeure une personne tributaire d'une forme, d'une mémoire, d'une expérience et d'un certain nombre de mécanismes de fonctionnement, qui n'ont strictement rien à voir, et aucune comparaison possible, avec le fonctionnement de ce qui n'est pas une personne. L'observation, claire et précise de cela, est une conscientisation. Vouloir agir contre cette conscientisation serait une erreur. Mais je répète que vous avez la Liberté totale pour vous placer là où vous êtes. Mais que la Liberté ne consiste pas à dire : « j'ai comme objectif l'Absolu, l'Ultime Présence ou le Soi », parce que ceci est l'expression d'une volonté personnelle. Et que l'obstacle le plus fondamental à la Liberté est, justement, la volonté de la personne, puisque la volonté, comme cela vous a été expliqué, entretient, de manière persistante, les lignes de prédation.

Question : l'Ultime Grâce dont Marie a parlé est-elle la faculté d'Abandonner le Soi au moment Ultime ?
Pas uniquement puisque les attachements ou émotions sont présents pour ceux qui, aujourd'hui, ne sont pas établis au-delà de tout état, dans l'Absolu avec forme. Tant qu'il y a sens d'une identité, sens d'être une personne, sens d'une limitation, il ne peut exister que attachement et émotion ou, si vous préférez, peur, ce qui revient au même. L'Amour ne connaît pas la peur. Tout amour qui serait empreint de peur, n'est pas l'Amour mais est un attachement. L'Amour, au sens Vibral, confère la Demeure de Paix Suprême. Comment est-ce que, dans la Demeure de Paix Suprême, même dans l'état quasi ordinaire, pourrait exister la moindre appréhension, le moindre doute, la moindre peur, la moindre projection. Je vous renvoie, pour cela, aux témoignages des Étoiles. Les expériences que vous avez menées, pendant un an (nommées Communion, Fusion et Dissolution, Rencontre avec les Doubles, Rencontre avec l'Impulsion Métatronique, Rencontre avec le Christ), n'ont eu qu'un seul but : c'est de vous faire apprécier les distinctions entre votre conscience limitée et la part illimitée de vous. La rencontre de vos éthers (au même titre que la Fusion des Éthers de la Terre) vise à vous faire voir, clairement, les mécanismes. La logique de la personne est de vouloir prendre en charge ce qui est observé, ce qui fait souffrir, ou ce qui rend joyeux. Mais se prendre en charge n'est pas laisser la Lumière prendre en charge et transmuter et transfigurer la matière. De votre capacité à disparaître, en tant que conscience, dans vos Alignements (qu'ils soient individuels, collectifs et communs à la Terre ou réalisés en groupe : il n'existe aucune différence), de votre capacité à disparaître de l'éphémère, résulte et résultera votre emplacement nouveau. La première étape est l'observation du mental et des émotions pouvant se manifester, dans ces moments d'Alignement, vécus comme s'agitant d'eux même, sans aucune interférence avec votre conscience : ceci réalise, très rapidement, l'Ultime Présence. Mais tant que vous êtes sujets à vos propres émotions et à vos propres questionnements mentaux, si ceux-ci surviennent, préférentiellement, dans les moments Intérieurs, cela vous montrera que vous êtes encore assujettis à votre personne.

Question : La pratique de la réfutation est-elle encore d'actualité ?
L'actualité est différente pour chacun.

Nous n'avons plus de questionnements nous vous remercions.
Frères et sœurs en humanité, je remercie votre Présence et salue votre Éternité. A bientôt.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page