Autres Dimensions

Sois qui tu es

Accueil > MESSAGES A LIRE - > INTRA-TERRE

INTRA-TERRE

12 août 2007

pdf

Humanité de surface, frères et sœurs, je viens vous apporter peut-être des réponses peut-être des formes d'informations relatives à vos demandes.

Question : avez-vous des informations sur les nouvelles formes de vie ?
Les formes de vie de la cinquième dimension sont aussi diverses et variées que les formes de vie de troisième dimension aussi bien à l'intérieur de ce système solaire qu'en d'autres galaxies. Le modèle dont je vais vous entretenir concerne un des modèles que les humains peuvent choisir après leur ascension. Ce modèle correspond au remplacement d'un corps de troisième dimension par un corps de cinquième dimension dont les structures cellulaires, vibratoires, atomiques, organiques, métaboliques sont profondément différentes mais d'autres formes de vie en cinquième dimension sont possibles. Il n'y a pas qu'une forme d'ascension et qu'une destination mais de multiples. Néanmoins on peut proposer une ligne directrice dans les différences évidentes entre une vie en troisième dimension et une vie consciente en cinquième dimension, quelle que soit l'élément d'origine et quelle que soit la filiation génétique existante.

Le premier élément manifesté en la vie en cinquième dimension, qui est fondamentalement différent de la vie en troisième dimension, est la non existence de l'ombre et de tous les phénomènes inhérents à l'ombre. Il s'agit aussi bien de l'ombre portée (puisque l'éclairage ne viendra plus d'un point mais de la totalité des points des cieux). L'alternance jour/nuit ne peut donc exister. Il ne peut non plus y avoir d'alternance veille/sommeil.

La communication fait appel à la radiation, à la vibration. La seule technologie possible, si tant que ce mot soit applicable, est la technologie de la Lumière. En effet la Lumière en cinquième dimension suit la pensée, je dirais même que la Lumière est la concrétisation de la pensée. Certaines caractéristiques de la troisième dimension n'existeront plus. Les différences sont importantes selon les milieux de vie et les éthers fréquentés par les humains en phase ascensionnelle et il ne peut donc être dressé de tableau unitaire des manifestations organiques.

D'une manière plus globale les besoins inhérents à l'existence en troisième n'existent quasiment plus dans les corps ascensionnels qu'il s'agisse des besoins nutritifs, des besoins affectifs, des besoins sexuels qui sont plus ou moins éteints dans les mondes divers de cinquième dimension. Les règles sociales de groupe ne sont plus fonction de lignées au sens génétique mais de filiation au sens spirituel. Le lien entre les individus est un lien de groupe au sens de ce que vous avez appelé âme/groupe animale avec néanmoins un sens aigu de l'individualité mis au profit de la collectivité. En ce sens les valeurs d'échanges connues dans le monde de troisième dimension basées sur les notions de compétition, sur l'ordre de préséance, sur la filiation, n'ont absolument plus cours. Les moyens d'échanges technologiques que vous avez appelé argent au sens achat, propriété, vente, ne peuvent tout simplement pas exister en cinquième dimension, quel que soit le mode de manifestation, puisque la création est instantanée et ne dépend pas d'un pouvoir quelconque mais bien d'une réalité commune.

L'interruption de conscience liée à ce que vous appelez, en troisième dimension, la mort, ne peut plus exister. Quand un véhicule de cinquième dimension est usé (l'usure ne survenant pas sur une même échelle de temps quels que soient les mondes de cinquième dimension) la conscience se transfère simplement en un nouveau véhicule. A partir de la vie en cinquième dimension l'accès et la perception plus ou moins consciente des autres dimensions est pratiquée, est connue. La cinquième dimension peut se définir comme une position de vie intermédiaire entre la troisième dimension et la neuvième dimension. Ainsi la cinquième dimension est un monde de passage et de transition vers les mondes denses de troisième dimension et vers les mondes de luminescence plus rapides de neuvième dimension, où communiquent entre elles différentes sociétés de groupe vivant dans les différentes dimensions des éthers de cinquième dimension.

Ces informations ne doivent pas vous dérouter. Elles sont là simplement pour vous tenir informés. D'après les quelques walk-in ayant existé entre l'intra-Terre et le monde de surface ce qui vous semble le plus différent est l'absence d'ombre, l'absence de maladie et l'immanence de la Lumière et de même son impermanence et sa permanence. La Lumière est la base de la cinquième dimension, chose que vous ne connaissez pas. Sauf au moment de certaines expériences appelées mort ou expérience de mort imminente. Voilà la trame de vie globale dans les mondes de cinquième dimension mais il existe des différences fondamentales, comme en troisième dimension, entre des peuplades primitives et des groupes hyper technicisés. S'il y a quelques interrogations qui demeurent dans lesquelles je peux rentrer, je veux bien essayer de vous aider.

Question : Y'a-t-il des communications entre les différentes formes de vie en cinquième dimension ?
Oui. Au même titre que vous avez différents modes de communication. Simplement ils ne sont pas techniques mais télépathiques, directs et instantanés d'un bout à l'autre des mondes de transitions de la cinquième dimension.

Question : existe-t-il une forme de hiérarchie ?
Il n'y a plus d'ordre de préséance. La hiérarchie n'est pas entendue au sens où vous l'entendez mais simplement nous avons des délégués, ce sont ceux qui sont envoyés nous représenter mais ils font plus que nous représenter du fait de l'axe de communication télépathique. Ils prêtent leur véhicule à nos pensées. Il y a néanmoins des structures de contrôle, non pas de notre liberté, non pas de notre dimension, mais des autres dimensions dont nous avons la charge. C'est le seul moment où une quelconque ligne hiérarchique est présente. Il n'y a pas de différence hiérarchique entre un gouverneur, un administrateur des structures géodésiques et un simple méditant ou un simple artisan de Lumière. Ils sont tous simples. Chacun vaque à son pôle d'intérêt de manière totale.

Question : qu'appelez-vous « artisan de Lumière » ?
Ce sont nos artistes qui sont capables de construire avec la Lumière de façon plus facile et plus joyeuse que certains autres habitants.

Question : qu'appelez-vous « méditant » ?
Les méditants pourraient correspondre à ce que vous appelez vos prêtres. Simplement nos prêtres à nous sont bien évidemment reliés à des dimensions supérieures de manière, je dirais, plus directe que l'ensemble de notre collectivité. Ils s'occupent de ce dont nous ne voulons pas nous occuper et de transmettre fidèlement les propos et les pensées.

Question : cela signifie que les êtres ne pensent pas par eux-mêmes ?
Ils pensent par eux-mêmes mais la pensée est une pensée de Lumière. Il ne peut exister de pensées de division, de pensées non tournées vers le collectif. La pensée se diffuse à l'ensemble de la collectivité. La somme des pensées individuelles n'est pas une addition mais bien une harmonique différente dont la synthèse est captée par d'autres collectivités.

Question : la dysharmonie peut-elle exister ?
A partir du moment où les émotions (au sens de votre cerveau d'être humain de troisième dimension de cette dimension) n'existent pas, à partir du moment où il n'y a qu'un chant commun de la Lumière, il ne peut y avoir de dysharmonie.

Question : que devient le corps quand il est usé ?
Il est rendu à la Lumière. Il n'y a pas de sépulture au sens où vous l'entendez puisqu'il n'y a pas de mort.

Question : y-a-t-il des enfants et des couples ?
Nous n'appelons pas cela des couples mais des paires. Elles n'ont pas les mêmes relations que les autres. Bien évidemment, il n'y a pas de possession. Les enfants ne sont pas la possession d'une paire. La naissance existe mais la naissance ne se crée que quand un corps est usé. Il n'y a pas d'accroissement, il n'y a pas de diminution. Les notions de multiplication n'existent que dans la troisième dimension, ce qui rend compte que plus les dimensions sont élevées, plus vous rencontrez les mêmes personnes.

Question : selon quels critères sont appareillées les paires ?
Selon de multiples critères qui vont toujours dans le sens de la collectivité. C'est une liberté totale. Ce n'est pas comme chez vous. Nombre d'êtres décident de rester seuls ou de fonctionner à trois ou à quatre. Et quand je dis fonctionner il ne s'agit pas de vie aussi structurées que les vôtres mais bien de moment où les êtres ont besoin de partager, je dirais, une certaine forme d'intimité (non pas d'isolement) par rapport à la collectivité mais une forme particulière de mode de relation.

Question : comment les nouveaux corps sont générés ?
Il y a procréation par voie sexuelle si tant est que l'on puisse parler de sexualité qui n'a plus rien à voir avec ce que vous pratiquez. La procréation fait appel à ceux qui souhaitent, au moment opportun, donner naissance à un nouveau corps à la conscience qui doit quitter. Même s'il y a continuité de la conscience il y a besoin de reformater, quelque part, la nouvelle conscience, un peu comme si vous éduquiez des enfants sauf que, là, les enfants sont aussi âgés que ceux qui les élèvent. Il y a à élever un corps, ce qui nécessite une maturation. La conscience est consciente totalement du corps qui a été laissé et consciente de son nouveau corps instantanément mais il y a néanmoins une période d'apprentissage ou de réapprentissage liée à la nouvelle structure de corps qui (sur une échelle de temps qui n'a plus rien à voir avec votre échelle de temps) doit grandir et se stabiliser.

Question : y-a-t-il une forme d'alimentation ?
L'alimentation est un rite qui est un rite différent selon les modes de vies différents de la cinquième dimension. Pour nous, nous avons décidé d'entretenir une forme de nutrition qui s'apparente plus à un rituel, non indispensable mais fort chaleureux, à travers une plante, si tant est que l'on puisse utiliser ce mot, dont nous absorbons quelques nutriments de temps à autre. Nous nous nourrissons le plus souvent de Lumière et de pensées qui sont Lumière. La nourriture et l'entretien du véhicule corporel se fait à travers la Lumière.

Question : qu'en est-il de vos habitations ?
Il s'agit de structures en nids d'abeilles à six côtés qui sont plus des îlots. Comprenez bien que nous n'avons à nous protéger de rien. La Lumière est partout. Ces pseudo murs sont constitués de Lumière. Ils permettent à des paires ou des triples de s'isoler un certain temps.

Question : connaissez-vous le concept de destruction ?
Je ne comprends pas ce concept. Qu'appelez-vous destruction ? A partir du moment où rien ne se crée, rien ne se perd, tout se transforme. Ce qui était mur de Lumière devient Lumière. Le mur, au sens où vous l'entendez, peut devenir nutriment.

Question : les artistes de troisième dimension resteront-ils artistes en cinquième dimension ?
En cinquième dimension, dans tous les mondes, nous sommes tous créateurs.

Question : mais choisissent-ils particulièrement ce rôle d'artiste ?
C'est leur désir durant un certain temps.

Question : peuvent-ils changer de fonction ?
Bien évidement mais vous cherchez un peu trop à établir des corollaires avec ce que vous vivez.

Question : vos individualités sont-elles polarisées ?
Oui. Ayant les deux polarités, un individu peut décider d'expérimenter la polarité qui lui convient soit en prenant un autre corps soit en changeant de corps. La plasticité est la règle.

Question : la pensée permet de se déplacer ?
Bien évidemment. Il n'y a pas d'autres technologies. La technologie de Lumière est la règle dans la cinquième dimension.

Question : quand la Terre sera passée en cinquième dimension quelle sera sa destinée ?
Quelle drôle de question. De perdre une atmosphère, de devenir aux yeux qui seront en troisième dimension un monde désertique, froid, non peuplé de vie, puisque la vie est placée à l'intérieur. Cela est difficile à comprendre. La terre existe en de multiples dimensions et en de multiples exemplaires. Mais cela est éminemment complexe car vous essayez de comprendre cela avec vos yeux de chair.

Question : qu'appelle-t-on « nouvelle terre » ?
J'aimerais bien le savoir.

Question : en cinquième dimension verrons-nous les étoiles ?
Dans les mondes dans lequel je vis nous voyons la Lumière. Qu'est ce qui rend visible les étoiles ? La nuit.

Question : il y a des sons dans votre monde ?
La pensée est son. La Lumière est son.

Je retourne dans mes espaces de vie. Salutations à vous et certainement à bientôt.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page