Autres Dimensions

Sois qui tu es

ANAËL

19 février 2011

pdf

Je suis Anaël, Archange. Biens Aimés Enfants de la Lumière, Bien Aimées Semences d'Etoiles, je viens à vous, ce soir, en cet instant, en Amour et en Paix. Je viens, tout d'abord, donner un éclairage nouveau et supplémentaire sur l'action de la Lumière au sein de votre Conscience et, dans un second temps, répondre à vos interrogations, à vos questionnements concernant, justement, ce que je vais développer dans ce premier temps.

La Lumière Adamantine ou Lumière Véritable, nous vous l'avons dit, se déverse sur ce monde, sur cette Terre, dans vos cieux et, aussi, au sein même de vos structures physiques comme subtiles. La Lumière permet donc un processus, au sein même de votre Conscience comme au sein de la société, de dévoilement. Ce dévoilement est un éclairage venant mettre fin aux zones d'Ombre. Il existe donc un éclairage, de plus en plus évident et fort, permettant de mettre en Lumière, d'éclairer, de dévoiler et de révéler ce qui, jusqu'à présent, ne paraissait pas comme évident ou comme visible à l'œil de votre conscience. Ce dévoilement, par la Lumière, des zones d'Ombre existant, en vous comme sur ce monde, avait déjà commencé, voilà déjà un certain temps, par l'action des Noces Célestes. Mais, aujourd'hui et depuis peu de temps, ce processus prend un tour nouveau, tour nouveau permettant d'empêcher que l'Ombre ne se dissimule, à nouveau, ailleurs, encore plus profondément. Ainsi, je pourrais dire que l'Ombre remonte à la surface de votre conscience comme de ce monde, permettant d'être éclairée, d'être réabsorbée et d'être dissoute et transmutée par l'action de la Lumière. Ceci se produit en vous, comme partout. Il convient donc d'accueillir ces zones d'Ombre, non pas comme une punition, non pas comme une culpabilité, et encore moins comme des erreurs mais, bien plus, comme la capacité de la Lumière à rédempter, à réorienter, ce que la conscience perçoit. C'est à travers ce travail que le passage de la dualité, que le passage de la 3ème Dimension dissociée à la 5ème Dimension, se réalise, pour vous comme pour la Terre. C'est donc un travail d'éclairage, de mise en Lumière, dans tous les sens de cette expression.

Cette mise en Lumière permet, justement, la prise de conscience lucide, le démasquage et, enfin, la transcendance de ces dites zones d'Ombre. Que celles-ci soient en vous ou à l'extérieur de vous, il n'y a pas à juger, il n'y a pas à condamner, il n'y a pas à agir car l'action de la Lumière se fait d'elle-même à partir du moment où l'homme, ou la société, ou le système, quel qu'il soit, accepte de voir les choses telles qu'elles sont et non plus telles qu'il a cru qu'elles étaient. Il n'y a donc pas, au travers de cela, à manifester de quelconques réactions mais juste à laisser s'établir la Lumière, en l'accompagnant dans la non action, dans l'être mais, aussi et parfois, dans le faire. Ce faire n'étant pas inscrit en tant que réaction mais dans la pro-action agissante et permettant le dévoilement et l'installation de la Lumière de manière encore plus évidente et encore plus grande. La Lumière appelle la Lumière. La Lumière transcende l'Ombre et c'est justement de ce jeu Ombre / Lumière, nouveau pour vous, que découle la réalité de l'installation de l'Unité, la réalité de l'installation de la Vérité. Laissez la Lumière agir et éclairer, devenir vous-mêmes cette Lumière, acceptant, en Unité et en Vérité, de ne plus être la proie de vos propres Ombres, d'accepter de les regarder car, en les regardant, avec l'œil comme avec le Cœur, vous devenez de plus en plus transparents, de plus en plus Lumineux, ne laissant aucune chance à l'Ombre de perdurer ou de persister. L'Ombre n'appelle pas un travail, au sens de la liquidation, au sens de la réaction mais, bien plus, un travail de transcendance, réalisé par la Lumière elle-même, réalisé par votre regard Lumineux, réalisé par votre Cœur Lumineux, acceptant de voir la Vérité en face, sans aucune notion de culpabilité, sans aucune notion de remord, simplement comme un état de fait, simplement comme l'établissement d'un nouveau monde, de votre nouvelle Vérité où il n'y a plus rien à cacher, où il n'y a plus rien à occulter, où il y a à devenir, de plus en plus, cette Lumière que vous recevez, à devenir de plus en plus transparent, de plus en plus vrai et de plus en plus authentique.

Ainsi, la Lumière vient éclairer, vient dévoiler et révéler et surtout modifier les mécanismes intimes de votre Conscience d'êtres Vibrants afin de la rendre à ce qu'elle est, afin de vous restituer à la Vérité que vous êtes. C'est ce processus que vit, en ce moment, la Terre, comme les systèmes et comme la conscience de l'Homme elle-même. Bien sûr, à travers cette action de la Lumière, nombre d'êtres humains ne verront que l'Ombre mais pas l'action de la Lumière qui permet à l'Ombre de se manifester, non pas pour régner mais, bien plus, pour disparaître. Ainsi, selon la qualité du regard humain, ainsi selon votre capacité à voir en Vérité, il vous sera permis de devenir cette Lumière ou alors de donner plus de poids à ces Ombres. À vous de définir, à vous de vous positionner, à vous de savoir vraiment ce que vous voulez être, ce que vous voulez devenir et quel est votre chemin. Le jeu de la Lumière sera toujours, dans ce monde comme dans d'autres mondes, de réunir, d'Unifier et de libérer, de permettre la relation, la communication, l'Amour et la Vérité, de régner, en totalité. Seule l'Ombre avait besoin d'être occultée et masquée afin de pouvoir établir une influence contraire à la Lumière.

Aujourd'hui, l'Ombre ne peut plus agir ainsi car l'Ombre est dévoilée, car l'Ombre apparaît à l'œil de la Conscience humaine, à l'œil de l'Homme, à l'œil de la Terre. Ce processus est une forme d'accouchement, un processus de libération totale de ce qui maintenait la Terre, comme ses habitants, dans un certain enfermement, limitant l'expression de la Conscience, l'expression de la Joie et l'accès à la multidimensionnalité, l'accès à la Vérité. Aujourd'hui, plus que jamais, vous allez être appelés, par la Lumière, à laisser ces Ombres ressortir. Vous ne pourrez plus les tenir enfermées, masquées, aux autres comme à vous, car elles s'éliminent en se dévoilant, éclairées par la Lumière. Il y a donc juste à accompagner le mouvement. Il n'y a pas à vouloir quoi que ce soit. Il n'y a pas à avoir peur. Il y a juste, encore et toujours, à faire confiance à l'Intelligence de la Lumière qui est là pour vous dévoiler, pour vous révéler à vous-mêmes ; qui n'est pas là, ni pour faire souffrir, ni pour vous emmener dans un monde de croyances mais, bien plus, pour rétablir la Vérité originelle de la Conscience qui est Liberté et Eternité. Ceci s'accomplit sous vos yeux. Ceci s'accomplit en vous comme sur ce qu'il vous est permis d'observer sur ce monde.

Alors, il vous appartient, chaque jour un peu plus, d'être lucides quant à ce processus de dévoilement et de révélation. Il s'agit d'une mise en lumière. Il s'agit de l'établissement du Royaume de la Lumière et de la Royauté de la Lumière. Il n'existe là-dedans, dans tous ces processus qui apparaissent, en vous comme à l'extérieur de vous, uniquement qu'un processus Unifiant, qu'un processus Unitaire. Bien sûr, celui qui adoptera une vision non Unitaire, une vision privée de Lumière, verra, encore une fois, le jeu de la dualité et de l'Ombre qui s'empare de ce qui n'existe pas. La Lumière s'établit mais, en s'établissant, elle ne peut que chasser, elle ne peut que éliminer, de par sa présence, tout ce qui restait de caché, d'occulte, d'enfermé et de non révélé à votre propre Conscience. À vous d'accepter ce qui est révélé. À vous d'accepter ce dévoilement car, au sein des Mondes Unifiés dans lesquels vous pénétrez, il n'y a rien à cacher, il n'y a rien qui demeure sous le boisseau car tout est évidence, tout est Vérité, tout est Joie.

Alors, effectivement, la Conscience de l'Homme en chemin vers la Lumière peut, parfois, aujourd'hui, être empreinte d'hésitations, de tergiversations, voire même de peurs. La Lumière est votre appui. La Lumière est votre force. C'est ce dont vous êtes constitués, en Vérité, et c'est grâce à elle que s'établit la Vérité de ce que vous êtes car c'est grâce à elle que vous pénétrez votre Demeure d'éternité. Ce travail se réalise en vous, et partout à la surface de ce monde, comme dans vos cieux. Il vous appartient de rester ouverts à ce qui se produit et d'accueillir la révélation de la Lumière comme une grâce, comme une révélation totale de la Vérité. L'Ombre ne peut plus se cacher car la Vérité est là. Vos Ombres s'évacuent de cette façon.

Vous avez franchi une étape. Le dernier Retournement a eu lieu. Le rituel de la bouche a permis, aujourd'hui, à la Lumière, d'éclairer les recoins, encore non explorés, des jeux que vous avez joués au sein de ce monde, contraints et forcés. Il n'y a pas à juger non plus car le passé est lettre morte. Il n'y a pas à condamner. Il y a juste à être l'auteur et le spectateur de ce qui se joue, en vous et autour de vous. Vous êtes la Lumière du monde. Vous êtes la révélation de la Lumière. C'est en ce sens qu'ayant permis l'ancrage de la Lumière, qu'ayant permis à la Lumière d'essaimer, aujourd'hui, la Lumière vient, en vous comme à l'extérieur de vous, parachever son œuvre de révélation et vous permettre de vous établir au sein d'une Conscience nouvelle, où aucune Ombre ne peut persister, exister ou se manifester, où elle ne sera plus qu'un souvenir bien lointain, que quelque chose qui se détache de vous afin de vous laisser resplendir de la Vérité que vous êtes. Vous avez juste à acquiescer. J'ai exprimé longuement l'abandon à la Lumière. J'exprime aujourd'hui cet acquiescement à la volonté de la Lumière, à la volonté de l'Unité, afin que le Royaume des Cieux établisse son règne, sur cette Terre, dans sa nouvelle Dimension.

Vous avez tous un chemin et un devenir particulier qui vous est propre. Votre chemin n'est pas le chemin de votre Frère, même si vous êtes constitués de la même Essence, de la même Vibration. Les chemins que vous empruntez ne seront jamais les mêmes car ils vous appartiennent en propre, même au sein de l'Unité. Il n'y a donc pas à juger, à jauger ou à peser le chemin d'un Frère ou d'une Sœur mais à lui permettre de vivre son chemin, en toute Liberté, en toute sérénité et en toute Joie. En ce sens, vous participerez, les uns et les autres, par votre résonance commune de Lumière, à faire que le Royaume des Cieux s'établisse, sur la Terre, de plus en plus vite, de plus en plus facilement, favorisant ainsi l'ultime étape de la Terre. Vous êtes entrés, en ces temps ultimes qui ne sont pas la fin mais bien le début d'une nouvelle ère, d'un nouvel état et d'une nouvelle Conscience. Ceci se réalise sous vos yeux, dans votre chair, dans votre Conscience et dans vos structures subtiles. Il existe donc un phénomène de nouvelle naissance, je devrais dire de renaissance, à vous-mêmes, bien au-delà des morts et renaissances de ce monde.

Vous pénétrez les sphères de l'éternité, en toute lucidité. Vous avez donc, simplement, à vous y établir, en laissant de côté ce qui n'appartient pas à ces mondes de Liberté et d'Unité. En cela, vous devez vous dépouiller de ce qui n'est pas Lumière, non pas par un acte de volonté, non pas par un acte conscient de vouloir mais, bien plus, en accueillant la Lumière, en la laissant s'effuser au travers de vous, en la laissant se diffuser, en la laissant vous revêtir, en la laissant vous parer de ce que vous êtes, en Vérité, c'est-à-dire un corps d'Eternité, une Conscience Libre, un corps d'Êtreté, une Conscience Unifiée. Ceci, vous le vivez, en ce moment même, chacun, là aussi, à son rythme, à sa propre fréquence et à sa propre cadence. Chacun d'entre vous le vit. Vous pouvez l'observer au sein du monde. Vous pouvez l'observer en vous. Vous l'observez, avec plus ou moins de résistances, chez vos proches. C'est en ce sens qu'il ne faut pas juger. C'est en ce sens qu'il faut apporter votre propre rayonnement, sans vouloir, sans décider pour l'autre, sans influencer autrement que par la propre Présence de votre propre Lumière. Ainsi, le Royaume des Cieux s'établit au sein de cette Terre, permettant la rencontre tant espérée et annoncée déjà par l'Archange Mikaël le 29 septembre de votre année précédente. Ceci se réalise sous vos cieux, dans votre Conscience, à l'Intérieur comme à l'extérieur.

Vous avez à prendre part activement à cette rencontre nouvelle, vous permettant de vous établir avec de plus en plus de sécurité, de facilité, au sein de votre Éternité. L'ancien se meurt. Ce que vous avez été n'est plus. Vous êtes l'Homme et la Femme nouvelle. Vous êtes l'Homme et la Femme régénérés par la Lumière qui doit naître, en totalité, à cette régénération, à sa nouvelle Présence, à sa nouvelle Vérité. Ceci se produit maintenant. Maintenant est le seul temps qui compte. Maintenant est le seul temps qui existe, vous permettant de vous libérer du poids de votre propre passé comme du poids du passé de la Terre, afin de pénétrer, libres, la Lumière qui vous pénètre. Celle-ci œuvre en vous à chaque minute. Ce que vous percevez comme points de Vibration, comme états de Conscience, comme Conscience nouvelle, en vous comme autour de vous, prouve la réalité de ce que vous vivez. Bien sûr, nombre de vos Frères et de vos Sœurs qui ne vivent pas encore ces transformations ne se sentiront pas concernés ni impliqués par ce qui se produit et, pourtant, je vous garantis que, par votre propre qualité de rayonnement, vous servez, bien au-delà des apparences, quelles que soient les réactions contraires à la Lumière pouvant exister au sein de votre environnement comme au sein de ce monde. Ceci ne participe, en définitive, que d'un seul et même objectif qui est la révélation de la Lumière et la dissolution de l'Ombre. L'Ombre ne peut plus être enfermée. Elle est obligée d'être éclairée, en vous comme autour de vous. Alors, là non plus, ne jugez pas. Là non plus ne condamnez pas. Contentez-vous de rayonner, contentez-vous d'être, d'acquiescer à la Lumière et de laisser les Ombres être dissoutes, par votre Lumière, comme par la Lumière qui se répand sur ces cieux et sur cette Terre.

A chaque révélation de Lumière, à chaque évaporation d'Ombre, vous deviendrez de plus en plus légers, de plus en plus Conscients, de plus en plus lucides et, surtout, de plus en plus joyeux. Au fur et à mesure que vous pénètrerez les mondes de Lumière, les mondes de la densité et de l'Ombre ne pourront aucunement affecter ce que vous êtes en train de devenir. Là aussi, il y a une notion fondamentale de confiance et d'acceptation de la Lumière, bien au-delà du lâcher prise, évoquant une étape nouvelle de l'Abandon à la Lumière qui est plutôt un mécanisme de Réalisation de la Lumière, bien au-delà de la révélation en cours. Ainsi, en réalisant votre propre Lumière, vous devenez ce que vous n'avez jamais cessé d'être, de toute éternité. La parenthèse, appelée falsification, s'éteindra d'elle-même dans la révélation de ce que vous êtes. Il n'y a rien à faire, à dissoudre quoi que ce soit. La Lumière le fait pour vous. C'est en ce sens que, sous l'influence de la Vague Galactique de Lumière, sous l'influence du rayonnement solaire et des différents rayonnements venant des différentes parties de ce que vous appelez le cosmos, il y a juste à se laisser pénétrer, il y a juste à se laisser transformer, il y a juste à accepter, il y a juste à devenir ce que vous avez toujours été.

Ce réveil, car s'en est un, s'accompagne d'une grande Joie dès l'instant que vous acceptez de laisser ce réveil se faire sans lutter, sans vous opposer, sans chercher à comprendre, simplement en acceptant de vivre ce qui est à vivre, comme un processus tout ce qu'il y a de plus naturel car c'est ce qu'il est. Et c'est ainsi que, dans peu de temps, vous le percevrez, dès l'instant où vous aurez accepté de le vivre, en totalité. Ainsi, plus aucune peur ne pourra interférer avec ce dévoilement de qui vous êtes. Plus aucune Ombre ne pourra imposer un quelconque point de vue. Seule la Lumière régentera et règlera ce que vous êtes, par la qualité de l'Amour et de la Vibration. Vous vous établirez au sein de votre nouvelle Dimension de vie, sans aucune difficulté. Pour cela, il convient aussi de laisser mourir ce qui doit mourir : les illusions de vos vies passées, les illusions de l'instant d'avant, les illusions de ce qui a permis de vous bâtir, jusqu'à présent, au sein de ce monde, en tant que personnalité. Cela aussi doit être transcendé et irradié par l'Amour et par la Vérité de la Lumière. Il ne tient qu'à vous de réaliser cet état de Réalisation, de révélation, avec facilité. Cette facilité sera issue de la simplicité, de l'humilité aussi que vous serez capables d'accueillir et de manifester, en vous comme à l'extérieur de vous, à chaque souffle, à chaque rencontre et à chaque journée que vous vivez sur ce monde.

Une marche supplémentaire (si tant est que je puisse l'appeler ainsi) sera réalisée dès la fin de ce mois. Elle vous permettra de rentrer de plain-pied dans un mois riche : riche de révélations, riche de Lumière, riche de transformations et riche, si vous le souhaitez, de Réalisation car quasiment plus rien ne s'oppose à l'établissement de la Lumière. Seules quelques Ombres résiduelles, liées à des égrégores (dits collectifs ou des croyances collectives) sont encore actifs au sein de ce monde. La toile de l'Illusion ne tient plus que par quelques fils. Ces fils, il vous appartient de les laisser se consumer d'eux-mêmes, en vous établissant de plus en plus dans votre propre Vérité, dans votre Réalisation et dans votre révélation. C'est à cela que l'ensemble du Conclave Archangélique et Moi-même vous convions. Nous vous convions à être réellement ce que vous êtes. Nous vous convions à laisser s'installer le neuf, qui n'est autre que le retour de ce que vous avez toujours été et que vous avez encore, pour certains d'entre vous, oublié. Bien sûr, le mental criera que ce n'est pas vrai. Bien sûr, les restes d'attachement crieront que vous ne pouvez vivre sans ces attachements. Mais cela n'est pas vrai. La Lumière est bien plus forte que tous les attachements pouvant exister au sein de ce monde falsifié comme au sein même de ce que vous avez créé. Rien ne peut s'opposer à la Vérité de la beauté, à la beauté de la Vérité. C'est à cela que vous êtes promis, c'est à cela que vous êtes appelés et c'est à cela que vous répondrez, nous en sommes assurés, car nous connaissons la beauté de ce qui vient, car nous connaissons la beauté de ce qui est établi, déjà, dans les Plans les plus éthérés auxquels vous n'êtes pas encore établis. Il reste, simplement, à concrétiser, sur votre Dimension, l'installation de la Lumière déjà réalisée dans les mondes les plus éthérés, dans les mondes déjà Unifiés. Il n'est plus qu'une question de temps, une question de distance modérée entre la Vibration finale et la Vibration qui s'achève aujourd'hui. Voilà, Bien Aimés Enfants de la Lumière et Semences d'Etoiles, les quelques propos concernant ce que vous vivez actuellement. S'il existe en vous des questionnements par rapport à cela, nous allons donc, ensemble, essayer d'avancer sur cette Réalisation de Lumière.

Question : pourriez-vous développer sur le terme de pro-action agissante ?
La pro-action est une action qui ne découle pas d'une quelconque réaction vous faisant sortir de la dualité. La pro-action est, en quelque sorte, quelque chose qui va devancer la Lumière, par votre propre création de Lumière. Il n'y a donc pas, à proprement parler, de réaction mais, bien plus, une action concomitante ou précédant l'action de la Lumière. Elle consiste, non pas à projeter vos désirs mais à vous établir, de plus en plus, au sein de votre propre Lumière afin de créer, vous-mêmes, votre propre réalité de Lumière, non pas en réaction à quelque chose qui s'éteint, non pas en réaction aux Ombres éclairées mais, bien plus, manifestant, par là, votre propre Unité que j'appelle pro-action agissante. Elle n'est donc pas conditionnée par une quelconque réaction. Elle n'est pas conditionnée par la dualité, elle n'est pas conditionnée par l'Ombre mais uniquement une action libérée et Libre, de la Lumière, concourant à votre propre Réalisation.

Question : comment notre part d'Ombre va se révéler afin d'être transcendée par la Lumière ?
Bien Aimé, les parts d'Ombre sont ce qui peut ressortir de vous. C'est ce que vous voyez avec un regard neuf qui n'est plus séparé de la Source. C'est vos propres agissements, vos propres comportements, vous apparaissant tout à coup comme dissonants et non clairs. C'est donc une mise en Lumière. C'est aussi une acceptation de vos propres Ombres, non pas pour les laisser vivre mais pour les laisser transcender par la Lumière elle-même. C'est parfois un agissement, qui était pourtant pour vous chose courante qui, du jour au lendemain, vous apparaît comme inefficace, inadapté. C'est la mise en Lumière de ces comportements, de ces actions qui n'étaient pas, justement, sous l'influence de la Lumière mais sous l'influence de vos propres Ombres, permettant ainsi de mettre en Lumière ce qui a besoin de l'être. Ainsi, certains comportements, certains mécanismes de défense présents au sein de la personnalité, vous apparaîtront tout à coup comme caducs ou comme n'ayant plus à être poursuivis. Cela vous ôtera un grand poids et concourra à votre Réalisation. Il n'y a pas à rechercher ces Ombres, il n'y a pas à travailler, au sens où vous l'entendez, sur vos Ombres, car celles-ci remontent à la surface toutes seules. Il y a juste à les accueillir, de la même façon que la Lumière. Considérez cela comme une évacuation car c'est ce que c'est. Il n'y a pas à les rechercher. Elles remontent toutes seules, agissant comme par un processus de décantation faisant que le léger remonte et que le lourd s'évacue.

Question : être lucide sur la Lumière, puis perdre cette lucidité, fait partie de ce processus ?
Cela peut en faire partie, bien Aimée. Mais il est un autre processus qui est à l'œuvre : n'oubliez pas que votre conscience fragmentée s'éteint et que la Conscience de l'Unité s'établit. Cela passe aussi par des moments où vous pouvez vous sentir comme déconnectés de votre réalité ordinaire habituelle. Il y a des moments où vous êtes pleinement lucides de cette déconnexion et des moments où vous êtes, littéralement, entre 2 mondes. Cela fait partie du processus d'établissement de la Lumière au sein de ce monde. Alors, oui, il y a, par ce processus et par ce biais, parfois, remontées et éliminations d'Ombres mais, aussi, passage d'un état de conscience à un autre.

Question : l'abandon de nos Ombres entraîne l'abandon de notre personnalité ?
Bien Aimé, le principe même de l'individualité ou de la personnalité est une condition sine qua none de votre présence au sein de ce monde falsifié. Ce qui disparaît est, avant tout, des mécanismes de fonctionnement. Ce qui disparaît est, avant tout, des mécanismes mentaux de régulation n'ayant plus leur place au sein de l'Unification en cours d'établissement. La personnalité se transmute. On ne peut pas dire qu'elle disparaît totalement jusqu'au moment où vous n'aurez plus du tout de conscience de cette personnalité, de votre vie incarnée mais, à ce moment-là, vous serez dans un état de Conscience profondément différent et vous serez, en quelque sorte, passés entièrement dans votre nouvelle Conscience. Mais, néanmoins, ces processus intermittents que vous vivez, correspondent à l'établissement réel de ce processus. Tant que vous avez un pied sur ce monde, la personnalité est présente, même transformée. Ce qui est différent, c'est les mécanismes de fonctionnement de cette personnalité où, même à son niveau, l'Ombre ne peut plus se manifester tranquillement du fait même de la présence de la Lumière.

Question : il est utile d'aimer ces parts d'Ombre pour qu'elles disparaissent ?
Bien Aimée, il n'y a aucune différence entre aimer ses Ombres et laisser la Lumière agir sur ses Ombres car il s'agit du même processus. L'Amour est Lumière. Le mot pardon est empreint de la notion de dualité, de l'action / réaction. Nous sommes, ici, au-delà de la notion de pardon car nous touchons ce qui est appelé la Grâce, dans ton langage l'Amour, dans le mien la Lumière, car il s'agit exactement du même processus et des mêmes mécanismes : Lumière, Amour et Grâce.

Question : Se sentir parcouru de frissons glacés, c'est lié à une présence ou à la Lumière ?
Bien Aimée, les propositions que tu as faites peuvent toutes être possibles. Il peut y avoir présence, il peut y avoir interaction entre le corps d'Êtreté et le corps de personnalité se manifestant, pour toi, par ce frissonnement. Le frissonnement n'est pas toujours une présence. Il correspond à un mécanisme de réaction énergétique, appelé émotionnel, avant tout, la traduction de cet émotionnel pouvant être aussi bien le passage de la personnalité à l'Êtreté, ou encore la manifestation d'une présence. Le frissonnement, en lui-même, correspond à un processus actif d'écoute Vibratoire. Ce processus d'écoute Vibratoire peut être la traduction d'un nombre important de choses. En ce qui te concerne, ce processus de frissonnement correspond au changement d'état de conscience et il t'est propre. Il y a quelque temps, Sri Aurobindo avait parlé du phénomène et du mécanisme de switch de la Conscience. Ce mécanisme de switch de la Conscience peut se manifester, et c'est le cas pour toi, de cette façon. Mais cela n'est pas une règle.

Question : nos émotions inconscientes font partie de notre part d'Ombre ?
Bien Aimé, la plupart des émotions sont conscientes car elles sont une réaction à quelque chose. Mais il existe, ainsi que tu le signales, des émotions mémorielles liées à des vécus passés. Certaines d'entre elles, comme des phénomènes d'aversion ou de peur, ne trouvent pas d'explication satisfaisante dans la conscience de la personne. Dans ce cas-là, l'action de la Lumière sera, aussi, de faire disparaître ce qui peut être appelé, comme toute autre émotion, les parts d'Ombre.

Question : ressentir au réveil des émotions très fortes, des douleurs au cœur, émotions liées à des vécus passés ou à un sentiment d'abandon, fait partie des mêmes processus ?
Oui. Il s'agit, là aussi, de remontées qualifiées d'émotionnelles mémorielles. Bien évidemment, l'action de la Lumière sera d'autant plus rapide qu'il n'y a pas de lutte consciente contre ce processus de manifestation. Là est toute la nuance à saisir, vous qui êtes en chemin de Lumière, c'est que, dans le mode de fonctionnement de la personnalité, quand une émotion de ce type se manifeste, la personnalité va chercher, littéralement, à s'en débarrasser, par des techniques d'accompagnement, quelles qu'elles soient, et donc à lutter contre. Le processus que j'évoque est profondément différent car il s'agit d'un éclairage des zones d'Ombre et cet éclairage, en lui-même, par l'action de la Lumière, suffit à faire disparaître ces parts d'Ombre. Cette action de la Lumière n'a rien à voir avec l'action de la personnalité elle-même. Dans un cas il y a volonté, dans l'autre cas il y a Abandon. La difficulté, je dirais, aujourd'hui, à travers ce que je dis, c'est que l'être humain, au sein de sa personnalité, a tendance à réagir à une souffrance, à une émotion, à un problème, par le mental, par la raison, par la logique. C'est donc une action personnelle de la personnalité elle-même au sein de son cadre de référence habituel et ordinaire. Ce que proposent, aujourd'hui, la Lumière et la révélation de la Lumière est totalement différent car ce processus de Réalisation de la Lumière suggère et impose, finalement, qu'il n'y a plus de nécessité de réagir à une Ombre, quelle qu'elle soit mais, bien plus, à laisser la Lumière agir pour la dissoudre totalement. Le principe d'action n'a strictement rien à voir avec l'action de la personnalité elle-même au sein de son cadre de référence habituel.

Question : le besoin de verbaliser les manifestations de ces zones d'Ombre est juste ?
Bien Aimée, pour certains, oui, pour d'autres, non. La verbalisation n'est pas la Lumière mais, néanmoins, cela peut être qualifié de Lumière, dans certains cas. Encore une fois, quel que soit le mécanisme que vous mettez en œuvre, le plus important est celui qui laisse agir la Lumière en vous, même s'il est besoin, pour vous, de visualiser, de parler, de verbaliser ou d'exprimer ladite émotion.

Question : que préconisez-vous quand on se sent dans une souffrance intense et qu'on a l'impression d'avoir besoin d'une béquille?
Il y a alors, pour les êtres dont les Foyers de Lumière sont ouverts (l'un, au moins, de ces Foyers), la capacité et, cette fois-ci, par la volonté consciente, de diriger la Lumière sur cette zone de souffrance. Cet acte de volonté personnelle n'est pas opposé à la Lumière, dans ce cas précis, mais comprends aussi que l'action de l'Intelligence de la Lumière elle-même sera, de toute façon, toujours plus puissante, si tant est que l'on puisse parler en terme de puissance, que ta propre volonté personnelle. Mais nous concevons tout à fait que certains humains, à certains moments, même sur leur chemin de Lumière, aient besoin d'agir, par la volonté de Lumière, sur les zones d'Ombre.

Question : quel est l'équilibre entre l'Abandon, le lâcher prise et le fait de garder le sens des responsabilités ?
Bien Aimée, l'Abandon à la Lumière ne sera jamais un abandon de ses responsabilités mais, bien plus, une transcendance de ses responsabilités. Dès l'instant où il y a Abandon, réel et total, à la Lumière, la Lumière prend en charge, en totalité, votre vie. Ce qui ne veut pas dire que vous n'avez rien à faire mais que vos actions seront elles-mêmes transcendées par l'action de la Lumière. Vous irez vers les lignes de moindre résistance et vers les solutions les plus efficaces. Il existe toutefois un certain nombre de situations où l'Abandon à la Lumière va créer des impulsions de l'âme et de l'Esprit à modifier certaines choses. Dans ce cas-là, il vous appartiendra alors de décider ce que vous faites. D'une manière générale, et dans la menée d'une vie qui ne nécessite pas de réajustement important ou majeur, le fait d'être Abandonné à la Lumière créera, dans votre vie, les circonstances les plus faciles, les plus fluides que vous puissiez imaginer. Bien évidemment, le plus souvent possible, si vous êtes capables de vous abandonner à la Lumière, celle-ci agira et elle agira toujours dans le sens d'une amélioration, quel que soit le premier jugement que vous pourriez porter sur une circonstance de votre vie, que cela soit une séparation, que cela soit un départ ou un changement, quel qu'il soit. Même si, dans les premiers temps vous n'en percevez pas l'utilité ou la finalité, sachez qu'au plus vous êtes abandonnés à la Lumière, au plus il y a, pour vous, une facilitation, bien au-delà de l'apparence et de ce qui pourrait vous apparaître comme contraire à la Lumière. Mais cela, vous ne pouvez vous en apercevoir qu'après un certain laps de temps.

Nous n'avons plus de questionnements, nous vous remercions.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page