Autres Dimensions

Sois qui tu es

NO EYES

22 août 2012

pdf

Mon nom est NO EYES. Sœurs et Frères de cette assemblée et d'ailleurs, je rends Grâce pour votre accueil. Je vais exprimer quelques éléments qui sont destinés à vous donner, simplement, quelques orientations, vous permettant de vous rapprocher de ce qui est à vivre, et qui vous a été donné, juste avant moi, par l'Ancien SRI AUROBINDO (ndr : son intervention du 22 août 2012).

Je ne reviendrai pas, bien sûr, sur ce qui a été nommé les Piliers du Cœur, mais simplement, quelques éléments qu'il faut veiller à respecter, afin de ne pas freiner ce qui vous est destiné, par l'Appel de la Lumière et l'Appel des Étoiles. Je vais vous parler, en mots simples, des éléments qui sont à observer dans le déroulement de vos jours les plus ordinaires, afin de lever, en vous, ce qui peut freiner, ou limiter, l'accès à ces paliers d'Infinie Présence. Ces règles, si vous les observez, soyez sûrs que vous concourrez à vous Libérer. Et vous concourrez, surtout, à ne plus entretenir des liens et des interactions, entre vous et chaque Frère et Sœur incarné. Ces quelques conseils sont donc à même de vous faciliter la tâche, pour vivre maintenant ce qui est à vivre. Bien sûr, quand nous vous donnons des mots comme Humilité et Simplicité, ou encore Transparence, chacun de vous, voyant midi à sa porte, adapte (au minimum) ou interprète ces mots. Alors, nous allons être, et je vais être, beaucoup plus directe, en vous donnant les éléments qui, dans la conduite de votre vie, sur Terre, surtout maintenant, sont des obstacles importants, qui peuvent figer et vous empêcher de vivre la Paix Suprême. Vous devez accepter et vérifier, par vous-même, si ce que je vous dis est Vrai. Mais si vous êtes sincère, vous ne pourrez que constater la Vérité de ce que je vous dis, par l'efficacité sur votre Conscience et votre état.

Chaque Frère et chaque Sœur, qu'il soit le plus proche et le plus intime de vous, qu'il soit loin de vous, sur cette Terre, efforcez-vous de ne jamais parler de lui quand il n'est pas là. Efforcez-vous de respecter, surtout maintenant, la Liberté de chacun quant à son point de vue, sa façon de voir, sa façon de procéder, et ce, aussi bien s'il existe une recherche d'Esprit, que dans la négation de l'Esprit. Ne forcez personne à voir comme vous. Ne forcez personne à avoir la même vision de ce qui se déroule et se déroulera. S'il vous est donné de vivre l'Appel à la Lumière, s'il vous est donné de Voir (parce que cela ne pourra plus être trop longtemps caché à l'humanité) les évènements qui vont se dérouler, n'imposez jamais, à quiconque, ce qui vous est donné à Voir, ce qui vous est donné à Vivre. Parce que vous ne pouvez jamais préjuger, derrière les apparences, de l'état réel d'un Frère ou d'une Sœur, dans ce qui se joue maintenant. Ne jugez pas, et ne parlez pas, et n'imposez rien. Cela veut dire de respecter le choix de chacun, fusse-t-il à l'opposé du vôtre. Ne vous opposez à rien. Plus particulièrement maintenant, parce que si vous êtes en harmonie avec vous-même, et bien plus, en harmonie avec la Lumière, tout se déroulera conformément à la Lumière, pour vous.

Dans les notions d'Humilité et de Simplicité, quoi que vous viviez, gardez la tête froide et le Cœur chaud. Ne jugez pas, et surtout, n'interprétez pas ce que vous allez voir. Ne jugez pas et n'interprétez pas la Liberté de chacun, par rapport à cela. Rester Simple, c'est simplement accueillir ce qui vous est donné à voir et à vivre, de le regarder, et de ne pas laisser s'exprimer interprétation ou jugement. Cela vous concerne, bien sûr, mais aussi tous les Frères et Sœurs avec lesquels vous êtes amenés à partager, à échanger. Ne forcez rien.

S'il vous est donné à voir, rappelez-vous que ce qu'il vous est donné à voir ne sera pas interprété de la même façon, par vous, et par une autre personne qui verrait la même chose. Parce que la vision est sujette à interprétation : chacun y voit ce qu'il veut bien voir, en fonction de là où il est, de ses croyances, de ses blessures. Cela va bien au-delà de, simplement, ne pas juger, mais surtout, de ne pas modifier la Liberté de l'autre, même si, de votre regard, il n'y a aucune Liberté dans ce que vit l'autre.

Voir avec le Cœur (peut-être l'avez-vous remarqué, si vous vivez l'Onde de Vie et le Manteau Bleu de la Grâce) devient de plus en plus évident. Et je vous rappelle que Voir avec le Cœur n'est pas voir, comme voir avec les yeux, ou voir même, de façon subtile, avec la vision Éthérique, mais c'est Voir directement. Mais ce que vous Voyez directement, de là où vous êtes, est peut-être à l'opposé de ce que voit celui que vous avez Vu, au niveau où il est. Il n'a pas peut-être pas la possibilité de Voir ce que vous Voyez.

Ce qui est à partager, de plus en plus, c'est le Cœur, et, de moins en moins, les mots. Vos paroles doivent devenir, et elles le deviendront, Essentielles, posées, et limitées. Ne bavardez plus, parce que bavarder, c'est se disperser, parce que bavarder, c'est s'éloigner du Cœur. D'ailleurs, vous remarquerez que plus la Lumière se fait présente, et moins vous avez envie de bavarder. Si vous bavardez, assurez-vous que ce bavardage ne trouble pas l'autre. Essayez de poser les pensées, et de ne pas les enchaîner par des mots qui sortiraient de façon simultanée. Il y a un proverbe, pour les occidentaux, qui est de tourner sept fois la langue dans sa bouche avant de parler. De plus en plus, ne parlez et ne racontez que si vous y êtes invités. Vous ne savez pas la portée de vos mots, même par rapport à des expériences de Lumière, pour quelqu'un qui est proche de vous et qui ne le vit pas. Cela peut avoir, non pas un effet d'entraînement et de stimulation, mais, bien plus, faire apparaître des peurs qui n'ont pas de raison d'être. Là commence l'Humilité, et là se termine votre Simplicité.

Il en est de même pour ce corps, quel que soit le nom qu'il puisse porter : rappelez-vous que vous êtes dedans. Et que ce corps, plus il se manifeste, et plus il peut vous gêner. Respectez-le dans ce qu'il vous demande. Beaucoup de signes de ce corps peuvent apparaître, liés à la Lumière, au Feu, ma Sœur SNOW vous en a parlé (ndr : son intervention du 19 août 2012). Si votre corps vit quelque chose, il vous appelle, il vous demande quelque chose : écoutez-le.

Au-delà des personnes, et au-delà de votre personne, des éléments parfois difficiles peuvent se dérouler, durant cette période, sur cette terre. Tenez-vous informés, mais essayez, autant que vous pouvez, de ne pas vous saturer d'images. Parce que les images font appel, vous le savez, à la vision et aux émotions, et certaines images peuvent toucher le foie, bien au-delà de l'impression visuelle et de la réflexion que cela vous inspire. L'image va vous éloigner de la Vision du Cœur. L'image peut être montrée, pour faire ressortir, effectivement, vos émotions, et durant cette période, ce n'est pas ce qui est souhaitable. Réfléchissez avant d'ouvrir un magazine ou vos écrans virtuels. Faites attention à la curiosité. Il est des choses dont, effectivement, il vaut mieux être informé, mais dont il vaut mieux, aussi, ne pas voir avec les yeux, afin de ne pas imprégner les structures subtiles, et le foie, de ce genre d'image. Parce que cela n'apporte rien, cela vous soustrait, plutôt, à la Vision du Cœur. Beaucoup d'images sont déjà faites, sur ce monde, pour vous faire adhérer, ou vous faire acheter quelque chose. Les images de cette période, même si vous ne le savez pas, et même si vous ne le sentez pas, peuvent déclencher le saisissement et la peur, ce n'est pas le but. Je ne dis pas, bien sûr, de ne pas voir, de ne pas comprendre, mais bien plus, de ne pas soumettre la conscience à des images, somme toute, qui ne sont faites que pour générer des émotions.

Faites donc attention à ce que vous regardez et, comme vous le disait ma Sœur SNOW, regardez la nature, bien plus que l'agitation des hommes, et bien plus que les conséquences du Feu du Ciel sur la Terre. Recherchez la nature et recherchez le calme, aussi bien dans vos pensées, dans vos mots, que dans vos regards. Il vous apparaîtra comme de plus en plus facile à percevoir une différence, entre l'attention que vous pouvez porter à la nature, et l'attention que vous pouvez porter à des images, qui, même si elles reflètent un niveau de réalité, n'ont qu'un but, rappelez-vous : de créer des émotions. L'émotion est ce qui trouble le foie, et donc, vient vous soumettre à la vision extérieure, et vous appelle à y réagir. Beaucoup de choses, sur ce monde, peuvent, dorénavant, appeler à des réactions fortes, mais vous constaterez, par vous-même, que ces réactions fortes ne peuvent aller à l'encontre de quoi que ce soit qui se déroule. Parce que ce qui se déroule n'est pas la conséquence de l'homme, ni de plans machiavéliques visant à créer une domination, qui existe déjà depuis fort longtemps, et qui n'a pas besoin d'être créée. Percevez l'effet (et vous le percevrez de plus en plus) de ce que vous regardez, sur vous. Percevez, aussi, l'effet de tout jugement que vous porterez sur qui que ce soit, sur vous. Dire la Vérité ne concerne jamais une tierce personne, parce que c'est votre Vérité, elle n'est pas la Vérité de l'autre.

Rappelez-vous de ce qui avait été dit, il y a de nombreuses années, par le Commandeur (ndr : O.M. AÏVANHOV) : l'Intelligence de la Lumière fait que celle-ci se dirige, Spontanément, là où il y a une ouverture. Si vous êtes ouvert à la guerre et aux conflits, la Lumière va renforcer cela. Cela s'appelle l'Attraction et la Résonance. Mais il n'y aura plus de latence, ce qui était le cas avant, entre une action, et une réaction spontanée (des Éléments, d'une personne). Vous constaterez que votre vie sera soumise, de plus en plus instantanément, à ce que vous émettez. Alors, émettez le moins possible de jugement, de regard affecté, afin de demeurer dans la Paix, et de vivre cette Transparence essentielle aux jours qui vont se déployer devant vous.

Faites tout pour cultiver la Paix, la Paix spirituelle, mais aussi la Paix avec tout ce qui vous entoure, personnes comme situations. Rappelez-vous que, quoi que vous ayez à vivre, dans une situation ou avec une personne, cela n'a qu'un temps. Et qu'au-delà de la réaction immédiate, vous constaterez très vite que, si vous ne réagissez pas, quelques heures ou quelques jours après, vous n'aurez plus besoin de réagir, vous n'en aurez aucune envie.

Rappelez-vous, aussi, que tout jugement que vous porterez sur quiconque, vous reviendra systématiquement, en démultiplié. Que si quelque chose vous est donné à vivre, et quel que soit ce quelque chose, il est nécessairement déjà présent en vous. Il ne sert à rien de blâmer quiconque, il ne sert à rien de rechercher une cause ancienne, ou très ancienne, ce qui arrive n'est que la conséquence de vous-même. Il n'existe aucun fautif, il n'existe aucune possibilité, par l'action de la Lumière, de croire que quelque chose va arriver à l'improviste. Gardez-vous, surtout, d'émettre un jugement sur un évènement que vous pourriez, aussi, considérer comme traumatisant. Parce que, là aussi, si vous arrivez à vous extraire de la réaction immédiate, vous constaterez très vite qu'il n'y a aucune raison de réagir. Et que ce qui vous apparaissait comme quelque chose de néfaste ou de difficile à vivre, a, en définitive, favorisé, quelque part, votre Libération (ou en tout cas, vous a fait aller plus facilement vers votre Libération), quel que soit cet évènement.

Rappelez-vous aussi, dans les moments parfois difficiles, ce que vous ont répété, à de très nombreuses reprises, nos Sœurs et Frères orientaux : que ce monde est Illusion. Il est le monde du rêve. Un rêve commun qui a tourné au cauchemar, mais que la Vie n'est pas ce cauchemar. Le Réveil de la Terre, son tam-tam, le Réveil du Ciel et ses bruits, peuvent être vécus comme le sentiment d'un danger, par beaucoup de Frères et Sœurs, parce qu'ils ne savent pas ce que vous savez, ils ne vivent pas ce que vous vivez. Alors, respectez cela. N'allez pas au-devant d'explications qui ne vous sont pas demandées, mais répondez-y si cela vous est demandé. Respectez totalement la Liberté de l'autre.

Et en ce qui vous concerne, tout évènement de votre vie, et de plus en plus de façon évidente, quel que soit l'évènement, quel que soit le secteur de votre vie où il se déroule, il est toujours (et il sera de plus en plus) ce qui est le plus adapté pour vous faire Vivre la Lumière. Ne vous jugez pas, ne vous condamnez pas. Comme il a été dit, contentez-vous de regarder, comme un spectateur ou comme un observateur, ce qui arrive. Ne vous sentez ni concernés, ni impliqués, mais ne fuyez pas. Parce que tout ce qui arrive, et arrivera, va dans le même sens, pour celui qui voit la Lumière ou la cherche, comme pour celui qui ne la voit pas ou ne la cherche pas. De votre capacité à rester neutre, de votre capacité à vivre votre vie sans implication d'émotions, et sans implication de pensées, découlera votre Paix. Au plus, vous agirez ainsi, au plus, la Paix grandira.

Faites attention aux signes : les signes de la nature, comme les signes apportés par vos Frères et vos Sœurs. Au travers d'un mot, au travers d'un élément de la nature, vous aurez nombre de réponses. Je vous parle, bien sûr, là, des éléments extrêmement simples de la vie. Je ne reviendrai pas, bien sûr, sur ce qui est possiblement vécu, dans le Canal Marial, dans vos Communions, vos Fusions, mais je parle expressément du plus ordinaire de la vie humaine. Parce que ce plus ordinaire de la vie humaine représente, là aussi, un point d'appui, et un marchepied, aux éléments moins ordinaires et plus extraordinaires.

Ne vous laissez emporter, ni par la colère, ni par la peur. Ne vous laissez pas emporter par les paroles de vos Frères et de vos Sœurs. Refusez la médisance. Refusez tout jugement qui serait émis, toute interprétation qui serait émise, concernant une tierce personne, ou concernant ce qui se déroule sur Terre. Maintenez le calme, maintenez la Paix. Là, est la véritable Humilité, et là, est la véritable Transparence. S'il vous semble exister une problématique, et que cette problématique, réelle ou supposée, mais qui se manifeste à vous, vous semble envahissante et ne pas vous laisser de répit, alors, allez dans la nature, ou baignez-vous, dans votre lieu appelé salle de bain. Dans cette période, où le Feu Céleste s'approche, bien sûr, l'eau est importante : l'eau que vous absorbez, comme l'eau dans laquelle vous vous plongez, quelle que soit cette eau. Vous en constaterez, de plus en plus, les effets, sur vos propres émotions, sur vos propres activités de pensée. Fuyez les situations compliquées, fuyez les débats. Ne prenez pas parti. Gardez pour vous ce que vous voyez de l'autre, parce que l'autre, lui, ne le voit pas. Ne partagez que l'Amour.

Comme MARIE vous l'a dit, ne refusez pas le regard, et ne refusez pas les bras qu'on vous tend. Ne mettez pas de méfiance, ni de défiance, dans ce qui s'exprime, simplement, dans le sens de l'Amitié ou de l'Humanité. Parce que, là aussi, cela vous reviendrait. N'allez pas à l'encontre de l'Humanité, ne vous retranchez pas dans une tour d'ivoire, vous y perdriez votre Lumière. C'est dans cette période qu'il vous faut montrer, et démontrer, l'Humanité la plus totale. Ne rejetez personne, même les agissements qui pourraient sembler de nature non humaine, parce que si des humains réagissent comme ça, c'est qu'ils ont peur. Ne rajoutez pas le jugement à la peur. Restez, réellement, dans la Compassion, sans affectation et sans pitié, juste par Humanité.

Vous êtes tous sur le même navire, riche ou pauvre, en bonne santé ou malade, quoi que vous croyez ou ne croyez pas. Il y en a simplement, parmi vous, qui sont incarnés et qui ont juste, à l'échelle du temps, et à l'échelle des cycles de la Terre, quelques secondes d'avance. Vous ne pouvez préjuger comment évoluera la souffrance ou la joie de chacun. Vous ne pouvez prédire aucun sens à ce que va choisir un humain, dans ces moments. Cultivez donc la Paix, adossez-vous à la nature, à l'eau. N'oubliez pas que le Soleil, à certains moments, vous nourrit, et qu'à d'autres moments, il est néfaste. Profitez de la rosée le matin (ndr : voir les indications d'ANAËL dans son intervention du 14 mars 2012), nourrissez-vous des rayons du Soleil, juste après son lever. Et surtout, respectez le chemin de chacun, que vous soyez impliqués dans une relation ou pas. Parce que chacun, au sein du rêve collectif, vit son rêve ou son cauchemar. Et vous ne savez pas ce que peut déclencher, durant ces temps, ce que vous pouvez dire ou montrer à telle personne. Soyez aimables et aimants.

Ne jugez rien. Parce que, comme cela avait été dit, à la mesure avec laquelle vous jugez, vous serez jugés, et cela a un effet immédiat. La meilleure façon de ne pas juger est de ne pas entretenir des bavardages, incessants et inutiles, concernant d'autres personnes. Les effets en seraient immédiats, et de plus en plus.

Ne tirez avantage d'aucun avantage. Placez-vous au même niveau que quiconque. Quel que soit le pouvoir que vous avez, quel que soit le pouvoir qu'on vous a donné, ne l'exercez pas. Placez devant, l'Humanité et l'Amour. Parce que ce qui se passe sur Terre est, justement, la fin du pouvoir. Vous ne pouvez maintenir ce qui se termine pour vous, et le demander pour le reste de la Terre.

Rappelez-vous que ce vous êtes appelé à voir ne correspond qu'à votre vision, et à votre interprétation. Là est l'Humilité. L'Humilité de reconnaître que vous ne pouvez vivre ce que vit l'autre. Vous pouvez partager, Communier, échanger sur votre vécu, mais vous ne pouvez vivre ce que vit l'autre, même, et d'autant plus, si vous avez cette Vision du Cœur parfaite, qui vous donne à voir l'âme de l'autre (quelle que soit cette couleur d'âme) : laissez être cette personne. Et s'il vous semble exister une incapacité, d'un côté comme de l'autre, à maintenir quelque chose, alors, agissez en conséquence. Il n'y a aucune lâcheté là-dedans, mais bien du courage. Il faut, effectivement, du courage pour être Humble. Il faut du courage pour être Simple.

Quel que soit ce que vous ayez à vivre, de quelque nature que se soit, il n'y a aucun fautif, ni dedans, ni dehors. C'est juste, pour vous, la meilleure façon de vivre, et de vous Transformer, et vous Libérer. Il en est de même pour chacun.

Si vous respectez ces quelques conseils, vous aurez très vite fait de constater que votre vie se transforme. Elle devient beaucoup plus Légère, beaucoup plus Lumineuse, et beaucoup plus Joyeuse. Alors que cela sera exactement le résultat opposé, si vous persistez à juger, ou à penser, à condamner, à bavarder, ou à débattre de façon stérile.

Il n'y a personne à convaincre. Il n'y a personne à persuader. Il n'y a personne à emmener. Il n'y a personne à sauver. C'est votre qualité d'Être qui peut ouvrir quelque chose en l'autre, mais ce n'est pas vous qui décidez.

Quoi que vous viviez, à l'intérieur de vous comme à l'extérieur de vous, ne jugez rien. L'important sera toujours ce que vous vivez, et non pas ce que vous en interprétez, ou ce que vous en déduisez, ou ce que vous pouvez en expliquer. Si vous vous rappelez cela et restez dans ce qui est vécu, alors, l'Humilité est proche. Ne laissez pas le mental, s'il est encore présent, vous emmenez à réfléchir, à vouloir à tout prix expliquer, et donner un sens à ce qui, parfois, n'est pas le sens que vous croyez ou que vous expliquez. Seul le Cœur sait, et non pas la raison.

Ces temps sont aussi les temps de la révélation, dans une certaine mesure, de la confusion. Tout ça n'est pas le fait de l'humain, n'est pas plus le fait de la Lumière, mais le fait du changement induit par la Lumière. Vous n'avez aucun moyen d'action sur le changement. Vous n'avez aucun moyen d'accélérer ou de freiner le changement. Vous êtes tous sur le même bateau. Le bateau ne peut avancer plus vite, mais vous ne pouvez pas l'arrêter non plus. La Sagesse, c'est d'avoir l'Humilité d'accepter cela, et de comprendre que rien ne peut vous soustraire à ce qui se déroule. Comme il est dit dans le dicton : la peur n'évite pas le danger, mais la peur évite l'Amour.

Recentrez-vous dès qu'il y a la perception d'un décentrage. Ne laissez pas une pensée destructrice, ou une pensée morose, s'installer. Allez dans la nature. Ne combattez pas les pensées, regardez-les, et faites appel à l'eau, faites appel aux Éléments, et cela ne durera pas longtemps. Ce qui ne sera pas le cas si vous donnez prise à vos propres pensées, aux bavardages, au jugement.

Cette époque vous appelle à une Lucidité très grande, au non jugement permanent, à l'Ouverture du Cœur, et à l'Humanité, au-delà des limites que vous vous étiez fixées, de par votre propre histoire, par votre propre conditionnement, ou par les règles que vous vous étiez imposées. Les seules limites sont celles que vous avez posées. Il n'y a pas de limite à l'Amour, il n'y a pas de limite à l'Humanité, il n'y a pas de limite à la manifestation de l'Amour. Les seules limites concernent le jugement, les pensées, et les émotions. Au plus vous serez dans la Spontanéité, au plus l'Amour sera présent, non pas comme l'expression d'une volonté, mais bien plus, l'expression de ce que nous sommes tous, les uns les autres. Il n'y a pas de place, là-dedans, pour le jugement, pour la division, pour la séparation. Ne cherchez pas à contrôler ou à diriger une vie. N'intervenez que si on vous le demande. Ne cherchez jamais votre intérêt. Rappelez-vous que toute volonté délibérée de manipuler, ou d'arranger les choses, vous reviendra. Soyez le plus Simple possible et tout ce qui se déroule sera, pour vous, magnifique.

Voilà les quelques mots, qui sont très brefs et très simples, qui vous appellent, durant cette période, à vous Transformer, aussi radicalement, dans la façon de conduire votre vie la plus ordinaire. Souriez tout le temps. Comme il est dit, un sourire ne coûte rien. Si vous êtes d'humeur maussade, il ne sert à rien de serrer les dents, cherchez le sourire de l'autre. Et cela n'a pas besoin de mots, ni de séduction, et encore moins de manipulation. Soyez Vrais. Soyez Authentiques. Parce que la Lumière l'Est. Vous ne pouvez plus vous cacher, vous ne pouvez plus rien cacher : c'est la Révélation. Vous vous en apercevrez très rapidement, parce que ce que vous voulez cacher, à quiconque, sera connu, d'une manière ou d'une autre. Vous ne pouvez vous soustraire à l'éclairage de la Lumière, et à sa Vision. Si vous êtes Transparent, si vous respectez les quelques consignes et en observez les effets (que je vous ai données), alors, vous constaterez très vite des changements importants, à la fois, dans ce que vous êtes, et dans ce que vous vivez.

Acceptez aussi, surtout si vous l'avez demandé, d'analyser froidement ce qui vous est dit par un Frère ou une Sœur, sans le condamner ou sans l'accepter, mais simplement, en acceptant ce que vous avez demandé.

Rappelez-vous que, durant cette période, tout ce que vous voulez cacher, tout ce que vous voulez occulter, sera dévoilé, extrêmement rapidement.

Cultiver l'Humanité et l'Amour, c'est laisser, déjà, la peur s'éloigner, quelle qu'elle soit. Parce que la Fraternité, réelle et authentique, sera, dans cette période, un élément majeur de stabilité.

L'Amour est Vibral, mais il doit s'exprimer aussi dans votre Humanité de tous les jours. L'Amour Vibral n'est pas un refuge de méditation : il doit vous nourrir de façon plus importante, dans ces moments-là, mais il doit émaner de vous dans tous les moments. Et la meilleure façon d'émaner l'Amour, c'est, bien sûr, dans le silence, et dans l'absence de jugement. Moyennant quoi, si vous respectez ces préceptes, vous ne pourrez qu'aller de mieux en mieux, à l'Intérieur de vous et dans votre Conscience, comme dans ce corps, quelles que soient ses insuffisances. Parce que l'Amour est un baume, et l'Humanité est le plus beau des baumes.

N'oubliez pas, non plus, que ce que vous jugez, en l'autre, vous reviendra, et correspond à ce que vous jugez, en vous. Il ne peut en être autrement : l'autre n'existe pas, pas plus que vous. Il n'est qu'un miroir, de vos propres insuffisances et de vos propres Ombres. Donc, l'autre n'y est pour rien. De même que vous n'y êtes pour rien. Il suffit de le reconnaître.

Fermez vos yeux à ce monde, de temps à autre, ce n'est pas fermer les yeux pour ne pas voir, c'est favoriser l'Intériorité. C'est aussi se regarder soi-même, et accepter de se voir. Parce que la Lumière va vous éclairer aussi, et que vous ne pouvez pas refuser ce qu'elle vous donne à voir de vous-même. Même si cela vous semble, dans un premier temps, pas beau à voir, cela n'a aucune importance. Parce que si vous vous avouez vos propres erreurs, vos propres manques, comme il est dit : ce qui est avoué est déjà pardonné. Et quel plus beau cadeau pouvez-vous vous faire, que de vous pardonner à vous-même, dans l'Humilité et la Simplicité.

Voilà les quelques éléments préparatoires, avant le rendez-vous qui vous a été donné, par MARIE et MIKAËL, pour l'équinoxe d'automne. C'est une forme de récapitulation, et il y a toute chance que vous le viviez ainsi. Parce que, durant ce mois, devra se résoudre ce que vous n'avez pas voulu résoudre, mais avec la plus grande des Humanités, sans vous juger et sans juger quiconque. Mettre de l'ordre, afin d'être Libre, pour la Liberté qui vient.

Voilà ce que NO EYES avait à vous dire. Je vous transmets tout l'Amour du Grand Esprit, toute la Lumière de Sa Présence. À bientôt.

_____________________________________________________________________________________

NDR : rappel du rendez-vous, donné par MARIE et MIKAËL, pour l'équinoxe d'automne, (pour plus de précisions, nous vous invitons à consulter leurs interventions dans la rubrique « messages à lire » de notre site) :

  • MIKAËL, dans son intervention du 18 août 2012 : «... et je vous donne donc un rendez-vous formel afin que nous vivions une Communion, où que vous soyez sur cette Terre, le 22 septembre à 22 heures. Ce moment sera silencieux, il n'appellera aucun commentaire, ni aucun mot de ma part. Cela sera un moment privilégié de Communion commune pour l'humanité, ainsi que pour chacun d'entre vous, avec ma Présence... »
  • MARIE, dans son intervention du 21 août 2012 : « ... Je reviendrai le même jour que l'Archange MIKAËL, et je vous invite à vous réunir à moi, où que vous soyez sur cette Terre (ndr : le 22 septembre). Et aussi, si cela vous est possible, de vous réunir entre vous, parce que CHRIST avait dit : « quand vous serez réunis, deux ou trois en mon nom, je serai parmi vous». Et ce jour de la venue de l'Archange MIKAËL est aussi le jour où, tous ensemble, dans le Manteau Bleu de la Grâce et dans l'instant présent, nous nous accueillerons les uns les autres. Cela pourra être, selon votre emploi du temps et vos occupations, au moment que vous jugerez opportun dans votre journée, mais avant l'Archange MIKAËL. Je ne vous donne pas non plus d'horaire précis, mais j'aurai l'occasion de m'exprimer aussi durant cette journée...»

Les heures indiquées correspondent à l'heure française, à la montre.Le lien Décalage Horaire (http://www.lolo.free.fr/Divers/DecalageHoraire.html) vous permettra de déduire votre horaire local.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page