Autres Dimensions

Sois qui tu es

Accueil > MESSAGES A LIRE - > O.M. AÏVANHOV

O.M. AÏVANHOV

27 avril 2006 (2/2)

pdf

Question : Quel est le lien qui existe entre Melchizedech, Orionis et Christ?
Bien évidemment Orionis est le grand Maître initiateur, Grand Commandeur de ce système solaire, qui a, je dirais, initialisé le processus de troisième dimension, voilà plus de cinquante mille ans. Melchizedech, qui est l'Ancien des Jours était un walk-in d'Orionis. Je vous ai dit aussi que mon Maître vénéré Bença Deunov, créateur de la Fraternité Blanche Universelle était, à certains moments donnés de sa vie, le walk-in de Orionis, mais c'est pas les walk-in tels qu'ils sont décrits avec le départ total de l'âme pour laisser la place à quelqu'un d'autre. Ce processus de walk-in fonctionne de manière différente : il y a accord des deux âmes mais il n'y a pas libération totale de l'âme ; un petit peu, si vous voulez, comme certains channels qui seraient capables d'abriter en même temps plusieurs entités, certains en sont capables, de manière totalement consciente.

Le canal avec lequel pénètrent les entités de Lumière, où passe aussi la kundalini, canal qui se trouve dans la colonne vertébrale, est suffisamment large grâce à l'avènement de la cinquième dimension, pour permettre une communication, je dirais, multiple, avec de multiples entités. Et il y a des entités plus précisément qui aiment les contacts vibratoires avec certains canaux et peuvent rester à proximité de manière permanente. Les processus de canalisation des médiums sont aussi en train de changer.

Maintenant quel est le lien qui existe avec le Christ ? Le Christ que j'ai qualifié de plus grand initié planétaire, parce que le Christ appartient au soleil, parce que le Christ est venu faire le sacrifice du sang versé pour sauver réellement, pour montrer la voix, le chemin, la vérité, vers l'amour, vers un état multidimensionnel (ce qui n'est pas le cas d'Orionis, il est resté planqué, lui). En ce sens il est réellement le guide, le Maître, l'ultime, le fils de la Lumière.

Orionis n'est pas fils de la Lumière, Orionis est un créateur de Lumière, c'est pas tout à fait la même chose. Orionis a un rôle qui est différent du Christ, il fait partie des grands instructeurs de l'humanité, le mode de vibration n'est pas tout à fait le même. Voilà les différences essentielles qui existent entre Orionis (et l'histoire planétaire qui est telle qu'il l'a prise en charge depuis cinquante mille ans) et Christ (qui a pris en charge, lui, un rachat par contrat d'âme, entre Orionis et Christ).

Mais Christ est plus proche de l'évolution de cette planète, est plus proche, je dirais, de l'âme humaine individualisée. Orionis, même s'il a eu des âmes dans lesquelles il a pénétré de manière walk-in, comme vous dites, n'a pas un contact privilégié avec toutes les âmes existantes sur la planète, il n'a le moyen que de s'adresser aux groupes d'âmes et non pas aux âmes individuelles, voilà aussi une différence essentielle. Orionis commande ce qui a été appelé « les vingt-quatre vieillards », ceux qui président aux destinées de la planète et des âmes aussi, voilà une différence. Il y a aussi une différence, je dirais, d'origine : le Christ vient du soleil et du Soleil Central de la galaxie, Orionis, comme son nom l'indique, vient d'Orion, ça n'a strictement rien à voir.

Orion est un monde d'instruction, est un monde de direction. Christ est un monde d'enseignement profondément différent, c'est le monde du Soleil, du Soleil Central, le pivot du monde en quelque sorte mais il n'y a pas de filiation commune même si il y a des contrats qui ont été passés, bien évidemment, parce qu'ils signent des contrats là-haut comme ici.

Question: Quelles sont les différences entre les enseignements de Krishnamurti et les vôtres ?
Chère amie, je tiens d'abord à préciser que la finalité est strictement identique, puisque mon bon ami Krishnamurti, même s'il est passé par des voies profondément différentes, sa voie était une voie du dépouillement qui souhaitait ne s'appuyer absolument sur rien si ce n'est la conscience libérée de toute entrave. Quant à moi j'ai choisi (ainsi que Bença Deunov) de perpétuer l'enseignement de la kabbale parce qu'elle était, aux yeux d'Orionis et à mes yeux, la sagesse la plus authentique de mon vivant qui était souhaitable de pérenniser et qui permettait, de manière sûre, sans danger, d'accéder à la Lumière.

Krishnamurti était un Maître illuminé totalement et était aussi d'une grande fragilité, grand rayonnement mais aussi qui a cherché à montrer ce qu'était l'enseignement par l'exemple vivant qu'il était. Il a eu besoin, je dirais, d'un peu moins de technologie spirituelle que mon enseignement. C'était un enseignement par l'exemple. Krishnamurti était certainement, durant la période qui vient de s'écouler, un très grand Maître mais qui n'a rien à voir avec la lignée d'Orion mais qui travaillait néanmoins dans le même objectif, finalité si vous préférez, de la Lumière authentique et de faire retrouver aux êtres humains leur Divinité, de se débarrasser de leurs conditionnements, de se débarrasser de leurs limites qu'ils s'étaient eux-mêmes fixées, par la famille, l'éducation, par les religions. C'était un déprogrammateur, un déconditionneur. Quand à moi, j'ai essayé, de mon vivant, d'être surtout un éveilleur. C'est pas tout à fait le même rôle comme vous le voyez mais la finalité encore une fois est strictement la même. J'ai répondu.

Question : Qui intervient dans l'évolution vers la cinquième dimension ?
Vous savez, à l'heure actuelle, chère ami, il y a énormément de forces de Lumière qui travaillent à l'accession à la cinquième dimension. Il y a tout d'abord les peuples de l'intra-Terre, les delphinoïdes, il y a des peuples de l'intra-Terre humanoïdes, il y a ce que vous appelez les extra-Terrestres, il y a essentiellement les êtres de Vega de la Lyre (ceux qui ont été appelés dans la bible, les Anges du Seigneur), il y a les êtres d'Orion aussi, il y a les êtres de Sirius, il y a des êtres de Cassiopée, il y a des êtres de multiples conditions vibratoires qui sont là, pour ce passage. Vous savez, la sacralisation d'un système soleil c'est une grande fête cosmique et galactique.

Maintenant il y a effectivement ce que vous appelez Commandant Ashtar, il y a effectivement ce que certains appellent Sananda (à ne pas confondre avec Maitreya, à ne pas confondre aussi avec Christ) qui ont un rôle à jouer. Mais il faut bien comprendre que tout le monde a un rôle à jouer, c'est à vous qu'il appartient de faire le choix de la réalité de ce que vous voulez suivre. De nombreux choix sont proposés mais le choix le plus important demeurera toujours celui de votre propre maîtrise. Quand vous êtes à votre propre maîtrise, vous n'avez plus la question de poser à savoir qui vous voulez suivre, qui vous voulez lire, à qui vous voulez adhérer.

Les êtres éveillés se reconnaissent entre eux, ils n'ont pas besoin d'un mouvement, quel qu'il soit, ils n'ont pas besoin d'être fédérés à travers des assemblées. Ils ont besoin d'être en permanence cette Lumière, cette Source qu'ils sont. Les Sources se reconnaissent entre elles, voilà ce qu'on peut dire mais un certain nombre d'enseignements effectivement ont été donnés depuis déjà de nombreuses années, par Ashtar Command, par Sananda, par l'intra-Terre aussi. Ils ont un rôle extrêmement important à jouer mais les rôles sont dispatchés, je dirais, entre nombre de peuples de troisième avec corps de cinquième (enfin cinquième avec corps de troisième) mais aussi nombre de peuples non incarnés.

Ceux qui joueront un rôle certainement le plus important seront ceux qui seront capables de s'approcher de la troisième dimension, donc avec un corps de troisième dimension, ce qui est les cas de Végaliens, ce qui est les cas des peuples intra-Terrestres qui ont conservé depuis trois cent mille ans un corps physique alors qu'ils auraient pu passer en cinquième sans corps, eux. Voilà ce qu'on peut dire, sans rentrer dans des détails compliqués, je dirais.

Question : Pourquoi les réponses données, ici ce soir, semblent différentes de l'enseignement que vous donniez de votre vivant?
Chère amie, parce que l'époque a profondément changé, l'enseignement toujours véridique est l'enseignement de la kabbale, celui-là est toujours vrai. Maintenant, et ce que j'ai dit à de multiples reprises, peut-être pas dans cette assemblée, de mon vivant, il fallait se lever très tôt pour aller voir le soleil, et j'ai dit déjà souvent il vous suffit de rester dans votre lit, de penser au soleil. Pourquoi ? Parce que les dimensions, les espaces sont en train de changer profondément. Croyez-vous que jusqu'à des millions et des millions d'années vous allez rester à adorer le soleil ? Non, il faut avancer vers la maîtrise. La maîtrise, de mon vivant, était un processus qui demandait du temps et qui demandait aussi certainement plusieurs vies.

La transformation que vous observez est liée non pas à ma transformation mais liée à la transformation vibratoire de la planète. Les conditions vibratoires ne sont du tout les mêmes depuis la rentrée de ce système solaire sous l'influence centrale, du Soleil central de la galaxie, depuis les années 87, dirons-nous, ça fait quand même presque vingt ans. Les conditions sont profondément différentes, les enseignements sont différents, je crois que même si Christ aujourd'hui devait être incarné, comme certains le croient, il dirait pas du tout les mêmes choses qu'il a dites à l'époque, il emploierait pas les mêmes canaux non plus, il agirait certes avec les mêmes finalités. Toujours regarder la finalité, ne pas attacher d'importance plus que nature, je dirais, aux mots.

Maintenant je n'ai pas dit que l'enseignement de mon vivant n'est plus valable, bien au contraire, je dis simplement qu'il est simplifié, que l'enseignement, maintenant, c'est ce que je parle avec vous, là, maintenant. Ce n'est pas d'aller apprendre quelle Sephirot fait telle action au niveau du corps, qu'il faut aller méditer au soleil levant, qu'il faut aller mettre à tel endroit telle chose. Ca, ça correspond à une époque, aujourd'hui est une autre époque, aujourd'hui est une autre énergie, aujourd'hui est une autre façon de procéder. Y'a pas de contradiction, il y a simplement évolution et transformation. Tout enseignement qui resterait figé, regardez par exemple certaines formes de yoga qui sont les mêmes depuis sept cents ans, huit cents ans, l'enseignement de la kundalini yoga, par exemple, l'enseignement du krya yoga, pourquoi s'embêter à aller faire du krya yoga puisqu'il vous suffit d'accueillir aujourd'hui la Lumière.

Rappelez-vous qu'à l'époque il fallait aller vers la Lumière, c'était un effort de mouvement de bas en haut, aujourd'hui la Lumière elle est là, elle ne demande qu'à descendre, à s'incarner, qu'à se matérialiser, se densifier en vous. A l'époque c'était pas possible. Ca, c'est possible parce que les énergies ont commencé leur mouvement de retour, de retournement si vous préférez depuis les années 87, avec un certain nombre d'ouvertures de portes, de portails dimensionnels, ce qui n'était pas le cas à l'époque de mon vivant, ce qui n'était pas le cas à l'époque du Christ non plus, bien évidemment.

Rappelez-vous aussi les visions prophétiques de St-Jean dans l'apocalypse de St-Jean qui disait que, au moment de la fin des temps, les êtres seraient profondément différents, il y aurait beaucoup d'appelés, ces appelés auraient un comportement profondément différent de ce qu'ils avaient avant d'être appelés. Quand vous êtes appelés il ne vous reste plus qu'à répondre à l'appel, répondre à l'appel ce n'est pas une technique, répondre à l'appel c'est dire « oui, que la Lumière soit, j'accepte, je lâche-prise, je deviens mon propre Maître », là est la solution. A travers ce que je dis aujourd'hui il y a une continuation de l'enseignement de ce que vous appelez la Fraternité Blanche. Je ne viens pas renier bien évidemment ce qui a été dit, ce qui a été fait, ce qui a été entrepris, je viens au contraire ranimer les flammes de cette Fraternité Blanche.

C'est un peu tôt pour en parler maintenant mais disons que la Fraternité Blanche est appelée à un immense renouveau, immense, mais pour le moment nous ne pouvons pas trop avancer sur cela. Simplement sachez que le nouveau passe aussi par la transformation, non pas la dissolution mais la compréhension des nouveaux paradigmes de la Lumière. Plus la cinquième dimension va se matérialiser, plus il faudra aller accueillir cette nouvelle vibration. Voilà ce que j'avais à dire, chère amie.

Question : Pouvez-vous nous parler de Christ, de Jésus ?
On parle de il y a deux mille ans ou on parle aujourd'hui? Aujourd'hui l'esprit Christique est l'esprit qui préfigure, de par le sacrifice de Jésus-Christ il y a deux mille ans, l'avènement réellement de l'énergie christique, qui est l'énergie de la cinquième dimension. Mais il n'y a aucune entité qui doit revenir en étant Christ, ou en Jésus réincarné, ça c'est impossible. Jésus a réintégré, en tant que Christ, le Logos Solaire depuis deux mille ans, il n'a jamais été question que Christ revienne dans un corps de chair en passant par les voix de l'incarnation. Il est question de la manifestation du principe Christique et non pas d'une entité, c'est profondément différent de dire qu'une entité s'incarne et de dire qu'une énergie se manifeste, c'est deux choses totalement différentes. Maintenant quand j'ai dit « si Christ revenait », ça ne veut pas dire que j'ai dit que Christ allait revenir, c'était une supposition.

Maintenant entre Jésus et Christ quelle différence faites-vous, chère amie ? J'aimerais comprendre. Il y a simplement une différence de qualité vibratoire qui est liée à l'apparition, après le baptême, dans le Jourdain, en Jésus, de la dimension Christique, qui est une initiation qui a été vécue de son vivant mais qui était préfigurée, voulue, bien avant sa descente dans l'incarnation. L'incorporation de la dimension Christique au sein de Jésus, de son vivant, a permis à Christ d'être le premier être sur cette planète à véhiculer totalement la vibration cinquième, en totalité.

Maintenant j'ai jamais dit que Christ allait revenir, j'ai bien dit « si il revenait », c'est pas la même chose. Quant à Jésus, il est bien mort. Melchizedech a manifesté l'énergie Orionis par le processus Walk-in, à ce moment là Melchizedech était Melchizedech, il était pas Orionis même s'il était porteur de l'énergie d'Orionis. C'est comme si aujourd'hui je vous disais que Melchizedech allait revenir. Allait revenir comment ?

Je suis revenu, je m'exprime dans ce canal, je me suis exprimé dans d'autres canaux. On n'a jamais voulu croire, ça n'a aucune importance parce que les preuves maintenant seront données, au moment voulu c'est à dire encore d'ici un an et demi, les preuves de filiation, de reconnaissance, telles que de mon vivant je l'ai donné à un certain nombre de personnes. J'ai parlé.

Question : Actuellement que représente le Bouddha ?
Ça devient compliqué. Vous allez commencer à me parler de toutes les entités spirituelles qui ont peuplé cette planète ? Que voulez-vous savoir sur le Bouddha? Le Bouddha, on va dire ça, simplement, le Bouddha a préfiguré l'énergie Christique, tout simplement. Aujourd'hui la dimension qui vous est proposée, cinquième, n'a plus rien à voir. Regardez les circonstances d'enseignement, aujourd'hui on vous parle de choses profondément différentes, on vous parle des peuples de l'intra-Terre, j'en ai un peu parlé de mon vivant, j'ai parlé de la synarchie, de l'Agartha, comme Bença Deunov, parce que nous avons eu certaines visions extrêmement précises, certains contacts extrêmement précis avec ces peuples de l'intra-Terre.

Maintenant nous pouvons donner des enseignements beaucoup plus importants sur l'intra-Terre et aussi sur ce que vous appelez extra-Terrestres, sur la terre creuse, sur ce qui se passe dans l'intra-Terre, c'est un enseignement qui est d'une portée autrement plus importante que la vision tournée sur l'accomplissement du petit Soi, de la libération du petit Soi à travers la sphère et l'évolution spirituelle. Les conditions ne sont du tout les mêmes, il y a trente ans, il y a deux mille ans, il y a deux mille cinq cents ans.

Mais aujourd'hui tout est profondément, radicalement, différent. Il faut oser s'ouvrir à la nouveauté, à la Lumière authentique. Le cheminement de la Lumière authentique suit une courbe évolutive qui est extrêmement précise. La troisième dimension est quelque chose qui existe depuis cinquante mille ans, je vous l'ai dit mais c'est quelque chose qui est appelé à être transcendé, transformé par l'émergence de cette cinquième dimension et ça dans un temps relativement court, tout le monde sent bien ce changement. Maintenant il ne faut pas figer l'enseignement, quelque soit l'enseignement, qu'il ait été le mien, qu'il ait été celui du Christ, qu'il ait été celui de Bouddha. Christ disait « je suis la voix, la vérité, le chemin, la vie », « je passerai mais mes paroles ne passeront pas ». A travers l'imitation de la vie du Christ pour rentrer dans l'énergie Christique (ça c'est extrêmement important), à travers l'imitation du Bouddha (la compréhension du chemin du détachement), vous arrivez à vivre une certaine transformation. La grande différence essentielle c'est que, aujourd'hui, la transformation est possible parce que la Lumière est là. Avant la Lumière il fallait aller la chercher, c'était compliqué, c'était dur, ça prenait plusieurs vies, aujourd'hui c'est une initiation qui est prévue, non pas individuelle mais collective qui prend ensemble des systèmes vivants. C'est profondément différent et c'est en même temps la continuation à une autre échelle. J'ai parlé.

Question : Qu'en est-il du développement du nucléaire ?
La seule information qu'on puisse donner c'est que la seule énergie utilisable par l'homme est la Lumière, autrement dit l'énergie du soleil, l'énergie des éléments. Toute autre énergie, même si elle a une utilité, est extrêmement dangereuse. L'énergie carbone, le charbon, a servi à alléger la planète, à la polluer mais à l'alléger aussi en même temps. Par contre l'énergie nucléaire est une énergie qui n'est absolument pas maîtrisée, c'est une énergie de troisième dimension, c'est une énergie de la fission, de la destruction et non pas de la construction, en ce sens, à travers ce qu'elle représente, la fission nucléaire correspond à quelque chose qui est typiquement énergie de troisième dimension, alors que l'énergie du soleil, alors que l'énergie de l'air, alors que l'énergie de la terre, les énergies que vous appelez je crois renouvelables sont des énergies qu'on peut qualifier de propre et d'énergies spirituelles.

Mais l'être humain n'est pas prêt pour le moment au niveau collectif à démarrer de manière rapide, durable, la technologie en rapport avec cela, alors que c'est la technologie de la Lumière. Il est évident qu'il y a des risques extrêmement importants par rapport à l'énergie. Dans nombre d'informations que j'avais données je parlais de vagues de froid et de bouleversements par rapport aux éléments, c'est en train d'arriver, bien évidemment, mais j'ai parlé aussi, nous avons parlé aussi ici, il me semble, de la grippe aviaire, par exemple, des maladies nouvelles. Nous avons aussi parlé des risques effectivement inhérents aux côtés belliqueux de l'être humain, aux confrontations et aux chocs des cultures, entre des gens qui pensent qu'ils ont toujours raison, qui sont dans la Lumière en plus et qui diabolisent l'autre et l'autre pense exactement l'inverse. Ca, c'est des énergies de division et la division c'est la guerre, la division c'est effectivement des énergies de destruction à propos de l'énergie.

Tout ça c'est parce que vous raisonnez en terme non pas d'abondance mais en terme de pénurie or l'abondance Dieu l'a créée quand il a créé le monde : abondance de Lumière, abondance d'éléments, abondance de tout. Par contre l'énergie nucléaire entretient, de même que le charbon, des énergies de pénuries, des énergies de destruction et de mort. Voilà ce que l'on peut dire sur ce problème. Maintenant ne comptez pas sur moi pour dire qu'il y aura la guerre tel jour.

Effectivement il y a des scénarios sur lesquels nous travaillons ou des études vibratoires que nous faisons parce que nous pouvons que préfigurer, à travers la descente des vibrations, ce qui peut se passer. Effectivement le risque existe mais rappelez-vous ce que j'ai déjà dit, ce qui se passe à l'extérieur de vous est aussi ce qui se passe à l'intérieur de vous. Si il y a la guerre là-bas, ça veut dire qu'il y a la guerre en vous aussi, si la guerre ne vient pas ça veut dire que vous avez fait la paix en vous, au niveau collectif je parle mais aussi à titre individuel, bien évidemment. Et jusqu'où ira la maîtrise, la maîtrise de soi, en tant que unité de Lumière mais aussi la maîtrise de retenue d'un pays, ça aussi ça fait partie du même processus, j'ai parlé.

Question : Comment peut-on accompagner le développement des énergies spirituelles?
C'est une question extrêmement vague, je crois que j'ai déjà répondu en partie en disant que le plus important était d'accueillir cette énergie et que, deuxièmement, il fallait lâcher-prise par rapport aux choses qui encombraient la vie et que, aussi, il fallait aller vers sa propre maîtrise. Aucun être extérieur ne peut donner la maîtrise et ça rejoint la question du monsieur, précédemment : nous avons dépassé la période des enseignements extérieurs. Aujourd'hui il faut passer à l'enseignement intérieur.

Je reviens encore à cette notion, ce concept de maîtrise : la maîtrise c'est devenir son propre Maître qui commande à l'intérieur de vous. A l'extérieur on sait, y'a tout qui veut vous commander mais à l'intérieur qui commande ? Est-ce que c'est votre ego, est-ce que c'est votre âme, est-ce que c'est la Lumière ? Quel est le sens de ce qui commande à l'intérieur ? Quand vous pensez à quelque chose, qui le pense ? Quand vous dites quelque chose, qui le dit ? Quel est le niveau de l'être qui s'exprime à l'intérieur de vous ?

Donc le développement de l'énergie spirituelle c'est accueillir, à chaque minute, la Lumière qui vient, c'est la laisser transformer, la laisser pénétrer à l'intérieur du corps, la laisser œuvrer, la laisser ouvrir les cocons de Lumière, ouvrir les chakras, ouvrir les niveaux de conscience au niveau du cerveau, au niveau du cœur, tout ça est extrêmement important. Il est temps de se tourner vers l'intérieur, vers ce que l'on est à l'intérieur de soi.

Question : Donc une seule personne dans la maîtrise peut rayonner sur un pays ou la planète ?
Pourquoi parlez-vous en termes de distance ? Il est important d'être soi-même et de rayonner. Maintenant quand vous rayonnez, vous n'avez pas à poser la question jusqu'où va ce rayonnement, de la puissance du rayonnement. Effectivement des êtres peuvent rayonner sur des kilomètres, sur des centaines de kilomètres, pourquoi pas ? Mais cela n'est pas important. La puissance est la puissance de la maîtrise. Plus vous serez Maître de vous-même, le reste se fera automatiquement de proche en proche par propagation des ondes lumineuses.

Mais effectivement, néanmoins, il est pas, je dirais, souhaitable que ce soit un seul être qui fasse le travail mais bien une multitude d'êtres. Il y a d'ailleurs, et je pense que vous avez déjà entendu ça dans de nombreux ouvrages, conférences, qu'il y avait nécessairement une masse critique d'âmes qui doivent trouver la dimension de la maîtrise, pour assurer de manière collective les phénomènes d'ascension. Ca c'est extrêmement important. C'est pas quelque chose qui va se produire, comme ça, par un être humain qui va être un sauveur. Mais vous êtes tous des sauveurs, vous êtes tous des Lumières, vous êtes tous des Christ, simplement vous ne le savez pas ou vous ne l'acceptez pas.

Question : Si la masse critique n'est pas suffisante, ça peut empêcher le passage de la Terre en cinquième dimension ?
J'ai évoqué déjà, je crois, la possibilité que la Terre, jusqu'au début de l'hiver, n'arrive pas à monter en cinquième dimension, parce que les résistances de troisième étaient beaucoup trop fortes. Cette époque critique, extrêmement critique, a été dépassée de justesse, je dirais. Il est évident que la masse critique doit être atteinte et dépassée largement, elle le sera de toutes façons parce que il n'est plus possible de faire marche arrière. Maintenant les forces de résistances aux phénomènes ascensionnels peuvent entraîner un certain nombre de souffrances qui sont totalement inutiles.

La masse critique sera atteinte et dépassée largement, mais l'important c'est de raisonner au-delà de la taille critique du nombre d'âmes, parce que plus il y aura d'âmes, plus ça sera, je dirais, facile, plus la période de transition qui doit durer un certain nombre de mois sera facile, facilitée en même temps. Il n'est pas envisageable, je dirais, maintenant, que la terre échoue parce que la voie est tracée maintenant. L'énergie dont je parlais, qui s'est manifestée pour la première fois il y a une dizaine de jours, est une énergie qui n'aurait pas pu se manifester si elle n'était pas sûre que la masse critique serait atteinte. J'ai parlé.

Question : Est-ce que le son fait partie des outils de passage en cinquième dimension, en particulier les chants, les vases de cristal ?
Chère amie, j'ai été suffisamment clair à travers l'absence de technologie pour accéder à la cinquième dimension. Mais néanmoins vous pouvez aussi décider si vous avez besoin d'une technologie. Le son, le chant, la musique, le soleil, une fleur dans la rue, une prière dans une église aussi peut être un moyen pour vous d'accéder à la cinquième dimension. Mais n'oubliez pas que ça ne restera qu'un moyen extérieur, le plus grand des moyens c'est votre intérieur, votre propre être. Pourquoi vouloir à tout prix rajouter quelque chose d'extérieur.

Aujourd'hui c'est ça que vous avez apparemment du mal à atteindre, à accepter, c'est que c'est quelque chose qui est accessible, là, tout de suite, maintenant. Y'a pas besoin de son, y'a pas besoin de bol, y'a pas besoin de prière dans une église, y'a pas besoin de tourner quatre fois autour d'une table, il y a besoin d'être vous-même. « Père que ta volonté se fasse » et elle se fera et la Lumière pénétrera et la Lumière ouvrira ce qui a été fermé depuis cinquante mille ans c'est à dire ouvrir votre destin de Lumière. Car vous êtes âmes de Lumière, car vous êtes enfants de Lumière, enfants de la Loi de Un et uniquement cela. Donc pourquoi vouloir compliquer ce qui est simple. Il n'y a plus le temps de compliquer les choses parce que le moment est venu. Pourquoi vouloir trouver des chemins extrêmement rigides ?

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page