Autres Dimensions

Sois qui tu es

ANAËL

21 mars 2010

pdf

Question : quand on se déplace avec le corps d'Êtreté, est-ce le corps d'Êtreté ou le corps de personnalité qui décide de revenir?
Bien aimée, ce que je peux dire, c'est que ce qui voyage et qui décide de revenir ce n'est ni le corps d'Êtreté ni le corps de personnalité. C'est, bien évidemment, la Conscience qui est au sein du corps d'Êtreté et ayant donc abandonné le corps de personnalité, de manière temporaire.

Question : existe-t-il un apprentissage de « pilotage » de la Conscience ?
Bien aimé, la Conscience, à un certain niveau de Vibration, est omnisciente et omniconsciente, il n'y a donc pas d'apprentissage à proprement parler. Le seul apprentissage se situe au niveau de ce mécanisme de passage de la Conscience, du corps de personnalité au corps d'Êtreté. Une fois que la Conscience se situe, en intégralité, au sein du corps d'Êtreté, il n'y a plus aucune barrière, je dirais, et aucune limite à ses possibilités, en fonction, bien évidemment, de la nature même du corps d'Êtreté.

Question : est-ce que l'on peut avoir plusieurs corps d'Êtreté ?
Il n'existe qu'un corps d'Êtreté mais celui-ci peut avoir différentes structures et différentes formes en fonction de son niveau dimensionnel. Mais il s'agit, bien évidemment, de la même Conscience quel que soit l'aspect que prend ce corps d'Êtreté en fonction de ses possibilités dimensionnelles. Ainsi, en ce qui nous concerne, nous, Archanges, pouvons évoluer depuis les formes que j'appellerais des représentations, au sein de votre Dimension, correspondant à des visions telles qu'elles ont été reprises dans certaines iconographies, néanmoins, notre forme lumineuse correspond à un véhicule de 5ème Dimension. Bien évidemment, plus notre multi dimensionnalité s'exprime au sein des multi univers et des multi Dimensions, plus nous retrouvons notre forme d'origine qui n'a, à ce moment là, plus rien à voir avec une représentation telle que vous les connaissez ou telle que vous êtes susceptibles de les voir au sein de votre Dimension.

Question : comment faire basculer la Conscience pour intégrer le corps d'Êtreté ?
Ceci ne correspond pas à l'utilisation d'une technique ou d'une autre pour réaliser cela. Ceci se réalise spontanément, quand le moment est venu, et ce n'est pas la Conscience ordinaire qui décide de ce moment. Il y a des phénomènes d'ajustements et d'adéquation, entre la Conscience ordinaire et la Conscience, au sein de l'Êtreté. Comprenez bien que c'est l'ensemble de votre Conscience de personnalité qui se transmute, au moment du passage, dans son aspect multi dimensionnel et Illimité. Ceci nécessite un certain nombre de conditions préalables. Il faut bien comprendre que basculer d'une Conscience à une autre est l'équivalent d'une mort. Ceci correspond à un dépassement de certains facteurs psychologiques correspondant à des peurs présentes en tout être humain.

Question : comment intégrer le corps d'Êtreté, en conscience ?
Il me semble, bien aimés, que vous confondez corps et Conscience. Vous êtes incarné, comme il est dit, corps, Âme, Esprit mais cette incarnation corps, Âme, Esprit s'est accompagnée de la perte d'un certain nombre de composantes de votre Conscience restée au sein d'un véhicule appelé corps d'Êtreté. A partir du moment où le corps de personnalité (et la Conscience, au sein de ce corps, d'une manière générale) passe au niveau de l'Êtreté, à votre retour, la Conscience n'est plus jamais la même car vous avez reconnecté votre Dimension multi dimensionnelle. Néanmoins, il n'y a pas une Conscience dans le corps d'Êtreté et une Conscience qui serait différente au sein du corps de personnalité, il s'agit, bien évidemment, toujours de la même Conscience expérimentant, dans un cas, un véhicule limité et, dans l'autre cas, retrouvant son véhicule d'Eternité.

Question : comment ça va se passer, au niveau collectif, pour la montée de Kundalini ?
Au niveau collectif, ce moment de l'Eveil de la kundalini, vécu au niveau de Gaïa, correspondra à une fusion du Feu du soleil, du Feu de la Terre et du Feu de l'Ether. Ceci impliquera une disparition totale de toutes les structures physiques, au sein de cette densité. Le voyage de la Conscience se fera alors, soit en toute lucidité, vers le corps d'Êtreté qui vous attendra à ce moment là. Soit la Conscience n'aura pas les moyens Vibratoires d'accéder à ce corps d'Êtreté qui, pourtant, sera visible. Ceci est appelé le Jugement dernier, au sein de l'Apocalypse de Saint Jean. Le corps de la résurrection n'est rien d'autre que la mise face à face de votre corps de personnalité avec sa Conscience à l'Intérieur et la vision du corps d'Êtreté qui se présentera à vous. Néanmoins, les moyens Vibratoires du corps de personnalité détermineront votre capacité à aller, en toute lucidité, dans ce corps d'Êtreté ou non. Néanmoins, certains êtres appelés, par l'Archange Mikäel, les Semeurs de Lumière, les Guerriers de Lumière et les Ancreurs de la Lumière ont, d'ores et déjà, la possibilité, chacun à son rythme, d'appréhender ce corps d'Êtreté et, pour certains, déjà, d'y voyager. Il faut bien différencier ce qui est de l'ordre de l'individuel, se produisant depuis l'initialisation des Noces Célestes mais existant déjà depuis plus d'une vingtaine d'années sur la planète, d'un phénomène collectif qui concernera l'ensemble de l'humanité. Le but, bien évidemment, est d'être prêt à vivre ce phénomène collectif. Néanmoins, certains êtres ont la capacité de vivre, à titre individuel et personnel, le processus collectif bien avant l'heure de la collectivité.

Question : quelle est la différence entre ces processus de fusion corps de personnalité / corps d'Êtreté, avec une expérience dite de NDE ?
Elle est profondément différente. L'expérience appelée de mort imminente (ou Near Death Experience en anglais, comme vous le dites), correspond à une sortie hors du corps, dans un premier temps, au sein du véhicule astral qui est un véhicule appartenant à la personnalité. Ainsi, au sein de ce voyage, où certaines sphères astrales sont shuntées, vous ne quittez pas le corps astral. Vous êtes donc soumis encore à l'influence de la matrice alors que le corps d'Êtreté est vraiment l'accès à l'Illimité, qui est au-delà du soleil, parce que vous avez retrouvé votre corps d'Êtreté. L'expérience NDE fait découvrir une parcelle de l'Illimité. L'expérience d'Êtreté fait découvrir la totalité de l'Êtreté et permet d'échapper à la matrice, en totalité, ce qui n'est pas le cas avec l'expérience NDE. La composante Amour est, bien évidemment, présente dans les deux, mais la composante Vibratoire n'est absolument pas la même. L'expérience NDE correspond à une ouverture située au niveau du chakra de la couronne et aussi au niveau du ckakra du Cœur mais en aucun cas la Kundalini n'est concernée.

Question : la méditation est-elle adaptée aux énergies actuelles ?
Il existe de très nombreuses formes de méditation. A l'heure actuelle, il y a peut-être autant de méditations que de méditants. Le corps d'Êtreté n'est accessible que par la Conscience elle-même. Vous pouvez très bien trouver le corps d'Êtreté simplement en vous promenant dans une forêt. Vous pouvez accédez au corps d'Êtreté en étant vous-même, avant tout. Les moyens ne sont que des moyens. Le principal est réalisé par la Conscience elle-même. Ainsi donc, vous pouvez faire toutes les méditations existant au sein de cette planète, s'il existe en vous des peurs cristallisées, jamais vous n'atteindrez l'Êtreté, tant que le Feu ne vous aura pas brûlé.

Question : suivre un enseignement peut, malgré tout, donner une ouverture sur sa Source ?
Arriver à vivre au sein de la Lumière nécessite de reconnaître ce que tu es. Reconnaître ce que tu es est une Lumière Intérieure. Nulle Lumière extérieure ne peut venir allumer ta propre Lumière, fusse-t-il un Archange ou la Source elle-même. Il n'y a qu'un principe de résonance et d'attraction qui se manifeste à toi, à partir du moment où tu acceptes cela. Cela rejoint ce que j'ai exprimé sur la notion d'abandon à la Lumière. S'abandonner à la lumière nécessite de tuer, littéralement, en soi, toutes les croyances, toutes les suppositions, accepter de se regarder soi-même, tourner son regard vers soi, aller au-delà des imperfections existant au sein de la personnalité, aller au-delà des blessures, aller au-delà de ce qui fait ta vie aujourd'hui. C'est à cette condition, et seulement à celle- là, que tu pourras trouver qui tu es au sein de ta propre vérité. Etre dans sa vérité nécessite de ne suivre aucune autre vérité extérieure, fusse-t-elle celle d'un Archange ou même de la Source. Nous avons, très longuement, les uns et les autres (au sein des Mondes Archangéliques comme au sein des Melkizedek ou encore d'ailleurs), insisté sur cette notion de libération du Soi et de Liberté de Soi. C'est un cadeau à se faire à Soi-même. Il n'y a personne d'extérieur à toi qui puisse vivre l'Eveil. Il n'y a aucun maître qui puisse te faire vivre l'Eveil. Il y a seulement des principes d'attraction et de résonance qui peuvent se mettre en action à partir du moment où toi-même vis cette notion d'abandon. Cela ne peut être procuré ni par le mental, ni par les émotions et encore moins par les attachements, soit-il un grand initié ayant réellement existé.

Question : lors d'une NDE, qui nous ramène à la Conscience du corps physique ?
Bien aimé, c'est toi-même qui te ramène à toi-même. Etant donné les mondes où se situe l'expérience NDE, il existe un certain nombre de représentations intermédiaires pouvant prendre la forme de vos propres croyances. Ainsi, une expérience NDE vécue en Inde n'aura pas les mêmes conséquences de rencontres qu'une expérience NDE vécue en Occident. Un hindou vivant une NDE va rencontrer Shiva, Kali, Vishnou etc... S'agit-il réellement de ces êtres ou est-ce une représentation et une projection Vibratoire de la Conscience astrale ? A toi d'en conclure ce qui te convient.

Question : si on décide de s'abandonner à la Lumière ...
Bien aimé, s'abandonner à la Lumière n'est pas une décision mentale. C'est un acte Vibratoire. Tu ne peux pas décréter mentalement que tu t'abandonnes à la Lumière car ce n'est pas un abandon à la Lumière. L'abandon à la Lumière est au-delà d'une décision mentale : c'est un acte de don de Soi à autre chose. Cet acte de don de Soi n'est pas un mécanisme de pensée. C'est un acte de la Conscience et un acte Vibratoire, indépendants de toute décision mentale. C'est en cela qu'il est parfois malaisé, pour l'être humain, de conceptualiser cette notion d'abandon mental. Tant qu'il reste conceptualisé, il ne peut être vécu, jusqu'au moment précis où la Conscience comprend ce que veut dire l'abandon.

Question : si s'abandonner à la Lumière ne relève pas d'une pensée, ça signifie qu'on peut s'abandonner à la Lumière tout en continuant à penser ?
Bien aimé, à condition de ne pas penser à l'abandon à la Lumière. Tu peux effectivement vivre l'abandon à la Lumière tout en pensant à ce que tu as à acheter le lendemain pour tes courses. Cela est tout à fait réel. Certains d'entre vous peuvent penser à des choses totalement futiles pour permettre, justement, l'abandon à la Lumière. Mais si votre pensée se tourne vers l'abandon à la Lumière, vous ne serez pas dans l'abandon à la Lumière.

Question : quelle est la différence entre sacrifice et don de Soi ?
Le sacrifice n'est pas le don de Soi. Le don de Soi, dont je vous ai entretenu l'année précédente, correspond à une impulsion venue de l'Âme, non pas à se sacrifier mais, vraiment, de s'abandonner à la Lumière. Ceci rejoint l'expérience vécue par le Christ lors de la crucifixion où il y a eu réellement abandon. Cet abandon se vit effectivement comme une crucifixion mais non pas comme un sacrifice. Quelle est la différence ? Le sacrifice est quelque chose qui est consenti par le mental alors que le don de Soi est consenti par l'Âme et par l'Esprit et ne fait pas appel à une connotation, nous allons dire, de morale, au niveau ou spirituelle, ou même au niveau de la personnalité. L'abandon à la Lumière est un don de Soi et jamais un sacrifice. Le sacrifice survient après mais il ne s'agit pas du sacrifice volontaire. Il s'agit d'une étape particulière qui correspond à ce qui a été appelé, symboliquement, la résurrection.

Question : mais le Christ s'est bien sacrifié ?
Bien aimée, je me permets d'intervenir. Le Christ ne s'est pas sacrifié, il a été sacrifié. Néanmoins, il était conscient qu'il serait sacrifié. Cela a permis un certain nombre de choses, sur le plan de la Conscience humaine, qui étaient nécessaires et cela était son rôle. Mais le sacrifice du Christ n'est pas un sacrifice de lui-même mais un sacrifice de l'humanité envers le Christ. Cela est un peu difficile à accepter et à comprendre. Cette notion de sacrifice est quelque chose qui souvent fait appel, au sein de votre humanité, à la fameuse trilogie que vous appelez bourreau / victime / sauveteur, c'est exactement la même chose. Le don de Soi dont j'ai fait état, dans le sens de l'abandon à la Lumière, n'évoque aucunement une notion de sacrifice, n'évoque aucunement une notion de sauveteur, de bourreau ou de victime. Au contraire, il s'agit d'une forme de maturité et de devenir à la fois adulte et redevenir comme un enfant.

Question : Anaël a utilisé les termes de Guerrier de Lumière, Porteur de Lumière, Semence d'étoile. Quelle est la différence ?
L'appellation Semeur de Lumière correspond à la capacité d'un être humain ayant vécu l'Eveil à manifester cette Lumière et la semer, non pas à vouloir mais simplement à être dans cette Lumière, afin que ceux d'entre ses frères qui sont prêts puissent, par effet miroir, se regarder à l'Intérieur de cette Lumière. Les Guerriers de la Lumière est un terme Mikäelique pour ceux qui ont suffisamment de force encore au niveau de la personnalité et qui ont vécu l'Eveil à cette Lumière et qui sont capables de déclencher, par leur personnalité, ce qu'on appelle un Feu par friction au sein de l'environnement. Ce sont réellement des Guerriers parce que, ayant vécu la Vibration de l'Unité, ayant vécu l'Eveil, ils sont capables de redescendre, de manière temporaire, au sein de la personnalité, pour exprimer ce Feu afin de déclencher un Feu, non pas du Cœur mais par friction, chez les intervenants qu'ils rencontrent. Maintenant, l'appellation Semence d'étoile est commune à tous les êtres humains, qu'ils en aient Conscience ou pas, qu'ils soient dans l'Eveil ou qu'ils n'y soient pas. Il n'est pas un être humain sur cette planète qui ne soit pas une Semence d'étoile. Simplement, l'affirmer et le vivre n'est pas la même chose.

Question : l'abandon à la Lumière est l'acceptation totale de ce qui est, en appelant la Lumière ?
L'abandon à la Lumière comprend, effectivement, une composante qui pourrait être appelée lâcher prise ou, comme tu l'appelles, total lâcher prise mais le total lâcher prise est une action consciente du mental. Je ne peux que te renvoyer à l'image du Christ sur la croix quand il dit, dans un premier temps « Eli, Eli, lamma sabacthani - mon Père pourquoi m'as-tu abandonné ? » et il termine en disant : « que ta volonté se fasse et non la mienne ». Le principe de l'abandon à la Lumière correspond à ce principe qui n'est pas une affirmation mentale mais justement un abandon du mental à quelque chose qui le dépasse et qui se situe dans des sphères n'appartenant pas à la vie ordinaire. Donc on est effectivement dans une certaine composante de total lâcher prise mais, encore une fois, on se situe au-delà. Ce processus d'abandon à la Lumière correspond aux phrases que je viens de prononcer, qui ont été prononcées par le Christ mais que tout un chacun doit prononcer afin de s'abandonner et de montrer la preuve de son abandon et non pas encore un commerce avec la Lumière mais bien un réel abandon à la Lumière.

Question : il existe un plan de Conscience spécifique pour chacun de nos corps ?
Bien aimé, chaque corps est en résonnance privilégiée avec un point. Ce point est appelé chakra, cette roue d'énergie est située à différents endroits du corps. Bien évidemment, chaque corps et chaque fonction est en relation directe avec l'un de ces chakras.

Question : il y a un plan dimensionnel particulier associé à chacun de ces corps ?
Par définition, chaque Dimension est illustrée, au sein de votre Dimension propre où vous vivez, par le reflet d'une dimension existant sur des plans beaucoup plus Unifiés que les vôtres. Ainsi, par exemple, ce que vous appelez corps éthérique où forces éthériques sont représentés dans d'autres Dimensions mais à un autre niveau Vibratoire. Ce qui est appelé plan Dimensionnel, maintenant, doit être différencié. Dans votre Dimension dissociée, on peut dire, de cette façon, que chaque Dimension est porteuse en elle de l'image des autres Dimensions. Ainsi, au sein de la 11ème Dimension, il existe l'ensemble des Dimensions Unifiées et ceci est valable pour chaque plan Dimensionnel, excepté, bien sûr, la 3ème Dimension dissociée.

Question : « Dimension » est synonyme de « état de Conscience ». ?
La Conscience d'un être multidimensionnel peut voyager ou, en tout cas, contacter les autres Dimensions Unifiées, ce qui ne veut pas dire que sa forme peut aller au sein de cette Dimension précise avec laquelle il communique. Il existe des barrières. Ces barrières sont Vibratoires, elles ne sont pas au niveau de la Conscience mais elles nécessitent des adaptations de forme, en particulier à partir de la 11ème et de la 18ème Dimension où il y a disparition de tout anthropomorphisme. Au-delà de la 18ème Dimension, vous rentrez dans des manifestations de natures géométriques de Consciences les plus éthérées, je dirais. Ainsi, par exemple, un Archange ou un Ange peut voyager dans certaines Dimensions Unifiées. Il peut être en contact, bien évidemment, avec la Source, avec des sphères de Conscience où il n'a pas accès, de par sa forme. Néanmoins, il est en contact direct avec ces plans là.

Question : on peut communiquer avec l'âme d'une personne qui est dans le coma ?
Cela est possible, ça ne veut pas dire que cela est évident mais, néanmoins, cela peut exister. N'oubliez pas, néanmoins, qu'à partir du moment où vous êtes dans cette Dimension, communiquer avec les autres Dimensions nécessite l'ouverture de certains canaux qui ne sont pas naturels en vous mais qui s'activent à partir d'un certain travail. Ainsi donc, il est loisible et possible de communiquer avec une âme qui serait dans le coma. Communiquer avec l'âme n'est toutefois pas communiquer avec l'Esprit ce qui est à nouveau une autre Dimension et un autre plan Vibratoire.

Question : communiquer avec l'âme est une forme de réduction ?
L'âme est la coloration et l'interface, elle est tampon entre le corps et l'Esprit, créée par l'existence même au sein de cette Dimension. Néanmoins, beaucoup d'êtres, beaucoup de Consciences, emploient indistinctement le mot âme, le mot Esprit et le mot Conscience, alors qu'il s'agit de trois mondes Vibratoires profondément différents.

Question : il est possible de communiquer avec l'âme d'une personne dans le coma et de l'aider donc à revenir réintégrer si elle le souhaite.
Bien évidemment.

Question : il est possible de communiquer avec l'âme d'une autre personne, bien vivante, pour l'aider à s'élever, si c'est son souhait ?
Bien aimé, de quel droit violerais-tu le libre arbitre d'une âme quelle qu'elle soit ?

Question : si c'est le choix de cette âme, si c'est la volonté.
Si cela est le choix de l'âme, elle n'a plus besoin de toi. Il n'y a rien de pire, au sein de votre Dimension, que de vouloir quelque chose pour quelqu'un d'autre car cela va à l'encontre de la loi Unitaire et de la Liberté. Vous renforcez, par cela, les lois d'action / réaction et ne libérez pas ce que vous comptez libérer. Vous vous enchainez, aussi sûrement, à cette âme qu'en vous mariant.

Question : si c'est la personne qui fait cette demande, au niveau de son âme ?
L'âme est un médium. L'âme n'exprime pas la volonté de l'Esprit, l'âme a une coloration liée au sens de son incarnation. Ainsi donc, agir au niveau de l'âme est profondément préjudiciable à la Conscience en question. Il ne faut pas confondre âme, Esprit et Conscience. L'âme appartient à ce monde de la dualité.

Question : quelles sont les différences entre âme, esprit et conscience ?
L'âme est le médium entre le corps et l'Esprit. L'Esprit est aussi appelé le corps d'Êtreté, votre corps spirituel qui vient d'être libéré du Soleil. L'âme est le médium, coloré d'une certaine façon, en fonction de vos fonctions, au sens de cette incarnation, au sein même de la personnalité. La pulsion de l'âme, en ce moment, reflète le plus souvent l'impulsion de l'Esprit. La Conscience est beaucoup plus large. Elle englobe à la fois l'âme et l'Esprit mais aussi les Dimensions bien au-delà de l'Esprit, traduisant la communion et la communication pouvant exister avec les différentes Dimensions Unifiées. Ainsi, vouloir agir sur une âme qui vous le demande n'est pas le garant de l'authenticité de votre action car ce qui est exprimé par l'âme n'est pas toujours le reflet de l'Esprit ou de la Conscience.

Question : il y un indicateur pour être sûr que c'est l'Esprit ou la Conscience qui s'exprime ?
Non, il n'y a, le plus souvent, que votre volonté de jouer le rôle de sauveur et de sauveteur qui intervient et absolument pas l'Unité. L'Unité est. Elle n'a pas besoin d'aider car elle est aide elle-même, en s'aidant elle-même au sein de son Unité. Ce qui veut dire qu'à partir du moment où vous descendez, au niveau Vibratoire, dans le besoin d'aider ou de secourir, vous vous éloignez de votre Unité. Ceci a été largement utilisé par les forces que j'appellerais dualistes. Ceci correspond, à quelque chose près, à ce qui avait été exprimé par le Christ : voulez-vous donner du poisson ou apprendre à pêcher ? Ce n'est pas la même chose. C'est comme ça que, in fine, on en arrive à la situation que vous vivez sur ce système solaire depuis 300 000 ans. L'aide, en apport et en relation avec la Conscience et l'Esprit consiste simplement à effectuer le travail d'élévation Vibratoire qui vous concerne. Par votre élévation Vibratoire et par votre accès à votre propre Êtreté, vous réalisez le travail d'ancrage de la Lumière comme cela a été signalé et dit par l'Archange Michaël. A partir du moment où votre volonté personnelle intervient, même par rapport à la volonté d'une autre personne, vous violez ce qui est appelé le libre arbitre et vous empêchez l'autre de trouver sa Liberté.

Question : il possible, pour un être humain incarné, d'entrer en contact avec la Source ?
Oui, c'est d'ailleurs le but de ce que vous avez à vivre durant cette dernière période au sein de la 3ème dimension. Contacter votre propre Source ou votre Esprit de Vérité, votre corps d'Êtreté vous met, de manière instantanée, en contact avec la Source.

Question : on est toujours attiré par l'élément prédominant dans notre thème astrologique ?
La première explication n'est pas à ce niveau. Les comportements élémentaires, au sein de vos structures, sont omniprésents ils ne sont pas nécessairement liés à des attractions. Ce n'est pas parce que vous avez beaucoup de feu que vous allez aimer être dans le feu. Par contre, ayant du feu, cela va se traduire par un certain type de comportement. Cela concerne avant tout des comportements et des constitutions et non pas une résonnance particulière par rapport aux éléments. Ainsi, en ce qui concerne la question précédente, cela ne veut pas dire que cette personne est nécessairement un signe d'eau ou a beaucoup d'eau au sein de son thème astrologique.

Nous n'avons plus de questionnement, nous vous remercions.
Alors, je vous dis à très bientôt, pour la suite.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page