Autres Dimensions

Sois qui tu es

CHRIST

24 mai 2007

pdf

Je vous salue et je vous bénis, chers enfants, chers frères en Humanité. Je viens à vous afin d'apaiser, afin de bénir votre Divinité, votre Unité et votre chemin de Vérité, en cet espace sacré de votre Terre, en votre espace sacré qui est celui d'un moment tant attendu de votre planète. Bien aimés frères, bien aimés enfants, je vous salue, moi qui ai porté cette Terre voilà deux mille ans, moi qui ai sacrifié mon incarnation afin de permettre à cette planète de monter vers sa sacralité. Je viens à vous aujourd'hui en cet instant béni, en cet instant qui précède de peu une période importante de cette planète. En effet dans quelques jours vous allez vivre et expérimenter la totalité de la descente de l'Esprit, en vos corps, en vos esprits, en vos âmes, afin de préparer un phénomène décrit par nombre de médiums, nombre d'inspirés sur cette planète, depuis maintenant plus d'une vingtaine d'années. Ce processus que nombreux ont appelé ascension est un processus qui se met en œuvre durant cette année si particulière.

Il vous appartient, aujourd'hui plus que jamais, de trouver votre Unité, de retrouver votre Unité fondamentale afin de permettre à votre être, dans sa totalité, de préparer le phénomène ascensionnel que vous vivrez durant cette période bénie et si chère de la Noël de cette année. En effet le Père, dans sa grande mansuétude, va replacer de sa main, de son Souffle, de son Esprit, les positions des planètes autour du soleil. Vous allez vivre des moments inédits, vous allez vivre des moments de grande puissance au niveau du cœur, des moments de retrouvailles, devrais-je dire, qui vont vous permettre de réintégrer votre Unité première, de réintégrer votre connexion à la Source, votre connexion au Père et votre reconnexion, bien évidemment, à moi-même. Chers enfants, une large diffusion, une large audience devra être faite à ces paroles que je vous annonce en cette journée qui précède cette journée de Pentecôte.

Il vous appartient de rayonner. Il vous appartient, aujourd'hui plus que jamais, de faire l'effort de retrouver votre Divinité afin de permettre à la totalité de votre être d'échapper aux conditionnements qui ont été les vôtres voilà maintenant des milliers et des milliers d'années. Il vous appartient de vous dépouiller de tout ce qui fait obstacle à votre Divinité, de tout ce qui est résistance au retour à l'Unité. Ne voyez pas dans les évènements extérieurs, quelle que soit la dureté de ces événements, quelque chose qui est dur, à l'intérieur de vous. Moins il y aura de résistances, plus le chemin sera facile, plus il vous sera facile de passer par le chas de l'aiguille si vous vous dépouillez de ce qui n'est pas vous, si vous vous dépouillez de ce qui est obstacle à votre Divinité. Il ne vous appartient plus de souffrir, il ne vous appartient plus de résister à la Divinité. A travers votre ego, à travers votre personnalité, vous avez bâti, au fur et à mesure de vos vies, un certain nombre d'obstacles à la Divinité. Quelque part, en votre essence, il est resté dans un coin la promesse du retour à l'Unité. Le jour du retour à l'Unité approche à grands pas maintenant, soyez-en sûrs.

Il m'appartient, en ce jour béni, de vous annoncer le retour à l'Unité, il m'appartient en ce jour béni de vous conforter dans votre Divinité, de vous conforter dans votre essentialité. Il est indéniable que l'effort à faire est de ne pas résister, que l'effort à faire est d'accueillir à bras ouverts la Divinité qui s'en vient vers vous, de fêter cela comme des retrouvailles, comme un fils qui retrouverait son père après avoir expérimenté un certain nombre de choses, très loin du foyer. L'heure du retour au foyer est maintenant arrivée. En ces temps réduits qu'il vous reste maintenant à accomplir il vous est demandé instamment de parcourir une légèreté de chemin à l'intérieur de votre être, quelle que soit la dureté de votre extérieur. En effet, la Terre, en cette période de sacralisation, porte des humains qui refusent la plupart, malheureusement, cette sacralisation. Il vous appartient d'éclairer vos frères en humanité. Il vous appartient de rayonner cet amour qui vous habite, de rayonner la Divinité qui va être vôtre dans les jours qui viennent, afin qu'un maximum de vos frères et sœurs puisse accéder à cette dimension nouvelle qui sera là, n'en doutez plus, à la fin de cette année. Chers frères et sœurs en humanité, je suis avec vous de toute éternité, je suis dans votre cœur, je suis dans vos cellules, je suis dans votre Esprit car tel est mon destin et tel est, aussi, votre destin.

En ces jours bénis, il vous appartient de vous dépouiller de tout ce qui n'est pas vous, de votre illusion de votre personnalité, de vous dépouiller aussi des maladies qui vous encombrent, qui vous empêchent d'accéder à la totale luminescence de l'être que vous êtes. La maladie n'a plus cours, la maladie n'existe plus pour ceux qui regardent le Père droit dans les yeux. Ceux qui accueillent ma présence au sein de leur être ne peuvent plus présenter cette illusion de l'ombre et de la maladie. Il vous appartient aujourd'hui d'alléger vos souffrances en allégeant votre personnalité. Il vous appartient aujourd'hui de trouver le chemin de l'Unité et de laisser infuser en vous la Lumière de l'esprit, celle qui vous permettra, soyez-en sûrs, d'être, un à un, appelés au sein de la Lumière et d'accompagner ce merveilleux vaisseau qu'est votre Terre, qu'est notre Terre, vers un avenir glorieux, vers un avenir radieux où l'ombre n'est plus, où la division n'est plus, où tout n'est que joie, où tout n'est que beauté, où tout n'est que transparence et impermanence.

Chers enfants, je vous fais la promesse qu'en ces temps bénis, l'heure de la délivrance de la souffrance a enfin sonnée. Celle-ci s'efface à grands pas à condition que vous ne fassiez rien pour la retenir, à condition que vous ouvriez totalement votre cœur et votre Esprit à la totalité de la Divinité qui est vous. Il convient en cela d'abandonner les jeux stériles de la division, du regard jeté avec opprobre des uns sur les autres, du regard jeté sur les autres sans amour, qui ont été les vôtres dans votre expérience de vie de troisième dimension et qu'il convient aujourd'hui de dépasser totalement, à la Lumière de la Divinité, à la Lumière de l'Unité. Il est extrêmement important aujourd'hui que vous diffusiez ces paroles, mes enfants. La Lumière se révèle en cette fin d'année. La Lumière totale ne permet plus que l'ombre vienne souiller vos corps, ne vienne souiller la Terre. Un monde de Lumière sans fin vous est promis, un monde de Lumière sans partage vous est afin accessible. Il vous appartient d'irradier cette promesse que je vous fais en ce jour de transmettre en tout être que vous approcherez, par le silence, par le regard, par la parole, par le contact ou par la pensée, cette énergie de la Divinité qui s'en vient, cette énergie de la Divinité qui ne rencontre plus de résistance, cette énergie de la Divinité qui s'installe dans la pérennité, cette énergie de la Divinité qui est Lumière éternelle, Lumière créatrice, Lumière que vous appelez de cinquième dimension.

Cette cinquième dimension tant espérée par certains, tant redoutée par d'autres, s'en vient vers vous à une échéance que nul ne peut transgresser, que nul ne peut effacer, que nul ne peut déplacer. Ainsi en a décidé le Père pour le bien-être de son humanité, pour le bien-être de la vie, pour le bien-être de la Lumière, pour le bien-être de la Divinité et l'accession de tous ces paramètres à une dimension autre, à une dimension élevée où l'ombre, je le répète, n'a plus de place. Chers enfants, comme je le disais de mon vivant, allez annoncer la bonne nouvelle : la sacralisation de la planète, l'ascension dimensionnelle de la planète et des êtres qui le veulent est en route à une date qui ne peut être changée, à une date qui est fixée car telle est la volonté du Père. Il vous appartient dorénavant, dans les temps qui vous séparent de cette ascension, de vous dépouiller encore une fois de tout ce qui n'est pas vous : de vos ombres, de vos maladies, de vos attachements. Il vous convient de vous retrouver vous-mêmes, face à vous-mêmes, face à la Lumière que vous êtes. Vous êtes Lumière de toute éternité et vous allez réveiller en vous cette Lumière que l'expérience de l'incarnation à éloigné de vous. Chers enfants, annoncez la parole et surtout rayonnez, rayonnez cela autour de vous.

Paix à vous, chers enfants, soyez Lumière, soyez Unité. Je vous transmets ma paix. Soyez les ambassadeurs de ma paix, Soyez les ambassadeurs de mon amour, soyez paix, si vous le voulez bien. En ce qui concerne ce processus que je vous ai annoncé en ce jour béni, je veux bien aller plus avant, si vos interrogations concernent ce processus.

Question : pourriez-vous nous parler des regroupements, des rassemblements et de la période de 3 jours ?
Les périodes de regroupement surviendront après cette période ascensionnelle, après ce grand bouleversement. Les trois jours correspondent vraisemblablement à cette période ascensionnelle de changement de place planétaire. Cela survient. Vous aurez de plus amples informations, comme cela a déjà été dit à de nombreuses reprises, par de nombreuses entités de Lumière sur cette planète. Ma mère s'adressera à vous, à chacun d'entre vous personnellement pour vous dire : « tenez vous prêt, l'heure du Seigneur est là ». Vous serez prévenus individuellement, personnellement et collectivement par ma mère soixante douze heures avant la période.

Question : que conviendra-t-il de faire pendant ces trois jours ?
Cela sera développé à ce moment là. La chose la plus importante n'est pas de vous projeter dans ces trois jours, n'est pas de vous projeter dans ce basculement important mais de préparer cet évènement de même qu'on prépare un anniversaire, une date importante, longtemps avant, en faisant en sorte que la fête soit parfaite. Pour cela il convient de faire le ménage à l'intérieur de vous, de regarder ce qui n'a pas été résolu. Quels sont les attachements qui animent encore votre âme ? Quelles sont les peurs qui animent encore votre âme ? Et de trouver les moyens, à travers la certitude de la Lumière, à travers la certitude de mon amour et de celui du Père, de votre Divinité. Au fur et à mesure que vous accueillerez votre Divinité, et seulement cela, le travail des dernières résistances se fera.

Question : on sera aidé par nos frères de l'intra et de l'extra-Terre ?
Bien évidemment. Nombre d'évènements vont survenir. On vous a annoncé la présence de vos frères de l'espace et de l'intra-Terre. Cette révélation va se faire de manière brutale durant votre été. Nombre de phénomènes seront vus, entendus et clairement identifiés.

Question : la prière est-elle essentielle ?
Pour ceux qui croient à la prière, la prière du cœur est essentielle. Mais quand je parle d'alignement et de regarder l'intérieur c'est déjà un acte de prière, bien évidemment. Si vous avez besoin de mettre des mots pour tourner votre regard vers l'intérieur, votre Essence vers l'intériorité, alors employez les mots, quels qu'ils soient, quelle que soit la langue. L'important est le processus de la conscience qui se tourne vers l'intériorité, vers les modifications qui sont en train de monter dans vos êtres, vers cette montée vibratoire de vos cellules, de vos atomes. Seul cela doit être au premier plan de votre évolution.

Question : certains ont-ils déjà ascensionné ?
Le phénomène ascensionnel, chère âme, est un processus qu'aucun d'entre vous ne peut approcher. Il s'agit de ce que l'on pourrait appeler, en quelque sorte, une « petite mort », comme le processus qui précède le phénomène que vous appelez « sortie hors du corps » où tous les repères se brouillent, où l'extérieur n'existe plus, où une puissante sensation d'aspiration se produit et où quelque chose sort de quelque chose, comparable, effectivement, au processus d'ascension mais accompagné non pas d'une peur mais d'une grande joie, d'un grand éclatement de la Lumière, d'un grand rayonnement. Cela ne correspond pas à des processus que vous avez pu, d'ores et déjà, expérimenter. C'est un processus extrêmement nouveau, qui concerne, pour la plupart des êtres humains incarnés un processus qu'ils n'ont jamais vécu. Je précise que ce processus est parfaitement naturel à partir du moment où vous avez nettoyé votre intérieur. A partir du moment où il n'y a plus de résistances, à partir du moment où il y a la certitude de votre Divinité, de votre Unité fondamentale, il ne peut y avoir peur. Il ne peut y avoir que ouverture, acceptation et ascension.

Question : vous pouvez vous nous aider à dépasser ces peurs et ces attachements ?
Le travail qui doit être fait est un travail personnel intérieur. Bien évidemment vous serez aidés par la montée vibratoire qui est d'ores et déjà là. Bien évidemment il vous est accordé d'avoir ce regard intérieur avec plus de facilités. Cela est une aide constante fournie pas les frères et sœurs de l'intra-Terre mais aussi de l'extra-Terre. Il est important de laisser la vibration vous envahir. Celle-ci doit devenir vous. Vous devez devenir cette vibration, cette Unité car c'est la vibration de la Source qui pénètre en vous dorénavant. Il n'y a pas de travail au sens intellectuel. J'ai bien dit qu'il s'agissait de laisser tomber les résistances. Il s'agissait de grandir en Lumière, de grandir en vibrations, de grandir en irradiations. En cela tout ce que vous donnerez à vos frères et sœurs vous sera rendu au centuple tel que je vous l'avais déjà annoncé. Irradiez, donnez cet amour, cette Lumière et cette vibration et votre intérieur s'éclaircira. Vous n'avez nul besoin de vous pencher sur vos peurs existantes. Vous n'avez nul besoin de décortiquer intellectuellement quelles sont les résistances qui sont en vous. Ces résistances s'effaceront devant votre travail de Lumière. Alors, irradiez, apportez votre bénédiction par la parole, par le silence, par le geste, par la prière, par la présence simplement. Contentez-vous d'émettre cette vibration de plus en plus et votre intérieur s'éclaircira.

Chers frère en sœurs en humanité, je vais maintenant vous laisser et je vous demande instamment de faire passer ma vibration en tout être, par tout moyen mis à votre disposition. Je vous apporte ma bénédiction. Soyez bénis. Je vous aime et je suis avec vous.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page