Autres Dimensions

Sois qui tu es

RAM

21 juillet 2012

pdf

Je suis RAM. J'ai la Joie et le privilège d'être avec vous, en cet instant. Je vous transmets cette Joie : cette résonance particulière que, je l'espère, nous allons initialiser ensemble, ici et partout. Voilà quelques années, je venais à vous, en m'exprimant par les mots, par la Vibration et par le silence. Le silence qui, à cette époque, n'avait pas la même texture que ce qui est possible, ou sera possible, pour vous, dans peu de temps. Je vais, aujourd'hui, poursuivre, de la même façon. Le silence dont il s'agit, aujourd'hui, est, bien plus, non pas simplement un silence des mots ou de toute autre chose qui vous est connue, mais bien plutôt, le silence relatif à l'Absence. Cet état, au-delà de tout état, où n'existe plus de sens, où n'existe plus de Présence et où s'installe, en quelque sorte, une résonance, de vous à moi et de moi à vous. Résonances qui, quand elles sont synchrones, débouchent sur cette Absence. Je vais tenter de vous faire saisir et vivre, au travers des mots, des Vibrations et, bien sûr, du silence de l'Absence, quelques éléments à vivre, exprimant au plus juste l'Être et le non-Être.

... Silence de l'Absence ...

Voilà quelques presque quarante-huit heures de votre temps, SNOW, en tant qu'Étoile, vous a parlé des Quatre Éléments, comme quoi ces Quatre Éléments, avaient, eux aussi, été Libérés. Je parlerai, quant à moi, des Quatre Vivants, des Quatre Piliers qui entourent LA SOURCE, parce que c'est très exactement eux qui vous donnent à vivre cela (ndr : son intervention du 19 juillet).

... Silence de l'Absence ...

En tant que Melchisédech du Souffle, chargé spécialement de l'observation des Quatre Éléments, au-delà de toute Vibration et de toute conscience, nous allons, à travers mes mots, la Vibration qui nous est commune, et l'Absence du Silence, vivre ce que vous aurez la faculté de vivre, de manière de plus en plus flagrante, dans ce qui est là. Vous êtes très certainement fort nombreux à avoir suivi ce qui vous a été dit, à avoir vécu, surtout, des modifications importantes. Parmi vous, vous êtes de plus en plus nombreux à constater qu'au moment où vous voulez lire ou écouter ce que nous vous transmettons, votre conscience, elle-même, n'est plus là. Cette espèce de sommeil n'en est pas un mais vous a, en quelque sorte, amenés à vous présenter devant la Porte Étroite, au seuil de l'Absolu, vous faisant passer, et préparer, de l'Être au non-Être, du Je Suis à cette Absence où même la Présence ne veut plus rien dire, parce que dans les ultimes expériences, vous pouvez être toutes Présences, n'étant plus limité, par la grâce de l'Amour de ce que nous sommes. Vous constatez alors, avec étonnement, parfois, que vous avez la possibilité d'être aussi bien délocalisé, que de n'être plus rien, comme Être absolument tout (quelque conscience que ce soit, quelque Dimension que ce soit). Réaliser cela, vivre cela, c'est vivre l'Ascension.

Tout est réuni, comme vous l'a dit SNOW. Les Quatre Cavaliers, les Quatre Chevaliers, sont Libérés. Les Étoiles et d'autres Anciens vous ont répété, durant ces derniers temps, qu'il n'y avait que deux vérités (l'une est relative, c'est la peur, l'autre est Absolue, c'est l'Amour) et que, selon votre conscience, votre point de vue, votre état ou non-état, ce qui vous est donné à vivre est très exactement l'un ou l'autre. Celui qui s'Abandonne et vit l'Abandon, qui vit l'Absence de tout sens, qui au-delà de tout état, devient le non-Être, vit l'Amour, non pas tel que vous le souhaiteriez mais tel qu'il est. Celui qui s'oppose et résiste, vit la peur. Ce qui sera à vivre et se vit (déjà, sur ce monde, puisque cela est enclenché), selon le regard, vous donne à voir la peur ou l'Amour. Cela concerne aussi bien l'Intérieur, comme l'extérieur. Ce que vous Êtes se traduira dans ce que vous verrez ou ne verrez pas. Il n'y a pas d'autre possibilité, ni d'autre alternative. Reprenant certaines phrases, plus proches de l'occident, vous récolterez exactement ce que vous avez semé, en conscience et en Vibration. Si votre regard se tourne vers la peur, alors vous vivrez ce que ce monde vous donnera à vivre. Si vous vous tournez vers l'Éternité, en changeant de regard, en vous Abandonnant, la grâce deviendra votre Demeure d'Éternité. C'est l'un ou l'autre. Entendez cela, maintenant, par la Vibration.

... Vibration ...

Par la grâce des Quatre Vivants, par la grâce de votre Présence et de ma Présence, dans la Communion, vivons cela dans le Silence de l'Absence. Au fur et à mesure que vous aurez la possibilité de vivre les mécanismes qui vous ont été expliqués durant quelques mois, dès l'instant où vous constaterez, par vous-même, que vous pouvez être Tout, absolument Tout, comme absolument Rien, qu'aucune limite ne peut exister dans l'Amour, alors cela enclenchera, en vous, sans l'intervention d'aucune volonté, d'aucune décision personnelle, votre Libération, nommée Ascension. Un nombre de plus en plus grand de Frères et de Sœurs incarnés vont donc se retrouver à passer de l'Être au non-Être, brisant définitivement l'enfermement au sein d'une forme, l'enfermement au sein d'un monde, l'enfermement en quoi que ce soit. Les perceptions que vous en avez, pour l'instant, d'endormissement ou d'annihilation de la conscience, en ont été les prémices. Certains, parmi vous, durant cette période extrêmement précise qui a commencé voilà quarante-huit heures (par l'action complète du Manteau Bleu de la grâce), vous donne à vivre, dans ce corps, des perceptions particulières, en résonance directe avec le Manteau Bleu de la grâce, l'Onde de Vie. Vous donnant à vivre un certain nombre de modifications. Vous installant dans ce non-Être, dans cette Joie indicible, nommée Demeure de Paix Suprême qui, de plus en plus, n'aura strictement rien à voir avec ce que vous connaissez, de ce que vous appelez, votre vie (de votre histoire, de vos attachements, de vos fonctions et de vos rôles). Cela vous mettra dans la Paix, dans la Joie, dans la Demeure de Paix Suprême, ou cela vous fera résister et vous fera apparaître des peurs. Cela est normal, cela est même profitable, parce que voir la peur ouvre à l'Amour, parce que voir les doutes efface les doutes, non pas parce que vous allez y arriver par l'action de votre personne, mais, bien plus, par l'action conjointe des Quatre Vivants. Ceci, par la Vibration.

... Vibration ...

Ceci par le silence de l'Absence.

... Silence de l'Absence ...

La résonance se crée entre vous, sur ce plan, et nous, arrivant vers vous. De cette résonance qui, quand elle est accordée, donne à vivre le déploiement du Lemniscate Sacré, son interaction de l'un à l'autre, créant une forme d'annihilation où vous n'êtes plus vous, vous n'êtes plus l'autre, vous ouvrant à l'Absolu, qui est là, qui l'a toujours été, dès l'instant où ce qui fait résistance est oublié, dans le vécu de l'indicible grâce, dans le vécu de la Demeure de Paix Suprême.

Vous constaterez alors que les moments de Vibrations d'Absence, se traduiront, au-delà de la perception du Manteau qui se pose sur vos épaules, par le fait de vivre, ici-même, sur ce Plan où vous êtes, une expansion de champ à nulle autre pareille, vous faisant recouvrir la Terre, faisant de vous ce qui a été nommé les Libérateurs. À ce moment-là, vous vivrez, sans interrogation, l'Amour que vous Êtes. Je rappellerai qu'il n'y a rien à chercher, rien à désirer, rien à trouver : juste, Être. L'Être devient total, débouchant sur le non-Être, sur la jouissance de la nature essentielle de ce que nous Sommes. Là est la Liberté. Là est l'Ascension. Alors, bien sûr, les conditionnements, les peurs, vont vous faire voir, peut-être (s'il n'y a pas suffisamment d'Abandon), à la fois vos peurs mais aussi le besoin de se raccrocher, par le mental, par des expressions toutes faites, vous empêchant, par là-même, de vivre les Quatre Vivants. Que cela soit de dire que vous êtes ici, incarnés et qu'il faut vivre, que cela soit par les peurs ou le besoin de poser une limite (quelle qu'elle soit), par le besoin de tenir quoi que ce soit de votre vie, de ce monde, des êtres qui vous entourent ou même qui vous sont chers. Alors le travail des Quatre Vivants ne pourra officier.

Les zones de résistance déboucheront, immanquablement, sur la peur et la souffrance. Ceux de nos Frères et Sœurs qui, d'ailleurs, ne vivent pas cela, peuvent s'ouvrir à la dernière minute mais peuvent être aussi engagés dans un processus de résistance consistant à vouloir établir la Lumière, ici-même dans ce corps, pour l'accrocher à eux-mêmes. Ils vivront alors ce qui a été créé par les résistances de ce monde, dont se servent, bien sûr, l'ensemble des égrégores de peur, d'enfermement. Le plus puissant de ces enfermements, existant encore, au niveau collectif, parce que résidant, non pas dans le corps Astral mais dans le corps Mental, c'est-à-dire dans le Système de Contrôle du Mental humain, est, bien évidemment, l'adhésion à ce monde lui-même, l'adhésion à un asservissement, quel qu'il soit, et au premier lieu desquels vous trouvez les croyances erronées, en un besoin de vous fixer, vous-mêmes, des limites, quelles qu'elles soient. Cela sera un mal pour un bien, vous permettant de transcender le bien et le mal, parce que cela vous donnera à voir justement, de par votre souffrance et votre résistance, ce qui pêche, ce qui n'est pas en accord. Les processus nommés Vibratoires, que vous soyez dans un cas ou dans l'autre, se démultiplient, maintenant, vous donnant de plus en plus accès aux mécanismes, de l'Être et du non-Être, de la Présence et de l'Absence, de plus en plus prononcés, à vivre. C'est dans ces ultimes expériences que se trouveront, peut-être pour vous, les clés.

Quand vous ferez l'expérience, en effet, réelle et concrète, que votre conscience de ce corps peut être n'importe quelle conscience de la Création, il demeurera extrêmement difficile de maintenir la cohérence du Je ou du Soi, vous faisant voir, par là-même, les zones de vos failles, de ce que à quoi vous vous opposez vous-mêmes, et d'ailleurs de ce à quoi s'oppose le monde qui a décidé de rester dans les croyances périmées, dans les expériences archaïques, qui, somme toute, ne sont que vos asservissements propres ou collectifs.

La Libération est la Liberté. La Libération est l'Ascension. Cela se déroule maintenant. Écoutons la Vibration.

... Vibration ...

Écoutons là où il n'y a rien à entendre, l'Absence, le non-Être.

... Silence de l'Absence ...

Ce que vous verrez, ce que vous vivrez, ce que vous écrirez, ce que vous penserez, ce que vous échangerez, ne sera fonction, que de ce que vous êtes. Être ou non Être. Peur ou Amour. Dans ces temps qui se sont ouverts, depuis quarante-huit heures, nul n'aura de place pour se cacher à lui-même (comme aux autres), parce que vous découvrirez que, dans la grâce et dans la Demeure de Paix Suprême, vous ne pouvez rien vous cacher de qui vous Êtes, au-delà de l'être. Et si se manifeste peur, alors cela vous donnera à voir que quelque part, en vous, vous l'incarnez et que vous donnez donc votre regard, votre conscience, à cela. Écoutons la Vibration et tout de suite après, l'Absence de ce que je viens de dire.

... Vibration ...

... Silence de l'Absence ...

Tous les prémices, qui semblent vous tomber dessus depuis l'apparition de l'Onde de Vie et, de manière encore plus présente, depuis le Manteau Bleu de la grâce, surtout en ces trois dernières Présences (ndr : les jeudi 5, 12, et 19 juillet derniers), vous confrontent de l'Être au non-Être, vous donnent à voir et à percevoir, que, quoi qu'il se manifeste, en définitive, les deux possibilités restent de plus en plus marquées et évidentes. Le manque, la souffrance, la peur. La Paix Suprême, la Joie. Ce qui peut apparaître, dans un premier temps, à l'œil de ce que vous êtes, au moment où vous le vivez, vous fera apparaître cela comme un endormissement mais, bien plus, comme un désengagement et l'Être et le Je ne peuvent vivre cela que comme cela. Mais, si vous osez, vous constaterez, par vous-même, le leurre de ce que vous avez professé et proféré, concernant le besoin de maintenir quoi que ce soit.

Ces expériences sont à vivre, vous ne pouvez vous y soustraire : c'est le Choc de l'humanité. Les circonstances célestes, cosmiques et Terrestres, les circonstances de chaque Frère et de chaque Sœur, sont très exactement ce qu'il y a à voir, à récolter, à vivre, non pas comme une rétribution ou un châtiment, mais bien comme l'ultime possibilité de réaliser ce qui se vit : l'Abandon ou le non-Abandon. Accepter de ne plus se regarder. Ou continuer à se regarder agir (dans des règles morales, sociales et affectives, ou autres). Ou s'abandonner à la grâce, à la Demeure de Paix Suprême, qui officiera, qui interagira d'elle-même, indépendamment de vous. En êtes-vous capable ou pas ? Si, en vous, se produit cette espèce d'obscurcissement de la conscience de Basculement, plus particulièrement en nous écoutant ou en nous lisant, vous serez imprégnés de Lumière Vibrale, de conscience Vibrale et Unitaire. Les Quatre Cavaliers seront alors là, pour vous, accélérant votre propre Basculement, de l'Éphémère à l'Éternité. Réponse de la Vibration et du Silence.


... Vibration ...

Impulsion.

... Silence de l'Absence ...

Là est Shantinilaya, l'espace sans espace où n'existe nulle question et nulle peur, non pas comme quelque chose qui a été conquis ou acquis, mais bien dans l'Abandon du Soi. Ce qui se déroule et se déroulera, se fait indépendamment de vous. Au plus vous rentrerez dans ce vécu, indépendant de vous, au plus vous deviendrez Absolu, parce que les Quatre Vivants ne rencontreront aucune opposition.

... Silence de l'Absence ...

Dans le déroulement de ces Temps réduits, vivre cela une fois suffira à changer radicalement tous vos points de vue, sans exception, filtrés par l'ego ou le Soi.


... Silence de l'Absence ...

C'est dans cette Absence que transparaît et apparaît l'Essence, où la conscience n'a plus ni besoin ni désir d'être localisée quelque part, puisque le nulle part, en fait, correspond à toutes parts, sans limite d'état ou de Dimension, de Vibration.

... Silence de l'Absence ...

Dans cette vacuité, dans cette Ultime Présence, les Quatre Vivants œuvrent.

... Silence de l'Absence ...

L'ensemble des événements, qualifiés d'Intérieurs et d'extérieurs, vont devenir de plus en plus synchrones, superposables, sans pouvoir en faire la moindre distinction. Ce qui est donné à vivre est, très précisément, ce que vous avez à vivre. Comme cela a été dit par d'autres Anciens et d'autres Étoiles, il n'y a aucun châtiment. Il n'y a rien d'autre à saisir, à comprendre et à interpréter que de vivre ce que vous dit la conscience Vibrale.


... Silence de l'Absence ...

Alors, découvrant Shantinilaya, se posera, de manière de plus en plus éclairée, la peur ou l'Amour. Au plus vous laisserez l'Amour être, au plus les Présences à vos côtés, le Manteau Bleu déposé sur vos épaules, et l'ensemble des autres manifestations qui vous sont connues ou qui apparaîtront, vous aideront (par l'action des Quatre Vivants sur l'Éther de la Planète et en vous) à ne plus vous vivre comme enfermé dans quoi que ce soit, ce corps, comme toute autre chose que vous avez construit, par défense ou par besoin de sécurité, par habitude ou par croyance. Cela sera la Liberté, la Libération et l'Ascension. Et, bien sûr, le moteur en est l'Amour mais pas celui que vous croyez avoir vécu, qui, comme cela a été dit, n'est que l'expression de vos propres manques, mais bien un Amour de complétude. Et d'ailleurs, quand l'Amour est là, vous en vous, vous par rapport à n'importe quel Frère ou Sœur présent sur la Terre ou au Ciel, cela se traduira par l'amplification de votre propre rayonnement, de votre propre conscience, où, même tout en étant encore dans ce corps, vous déborderez largement de ce corps. Le Manteau Bleu se fera insistant, l'Antakaranah deviendra de plus en plus pressant et le Son se modulera. Certaines de ces règles vous ont étés données. Voyons ce qu'en donnent la Vibration et puis l'Absolu.

... Vibration ...

... Silence de l'Absence ...

Remémorez-vous, dans les moments parfois plus difficiles, que toute résistance ou souffrance n'est qu'un enchaînement, qu'il ne peut exister de perte de quoi que ce soit, dans Shantinilaya. Le jeu de la perte, le jeu de la guerre, le jeu de la souffrance, vous seront donnés à voir pour ce qu'ils sont, des états illusoires sécrétés par les circonstances de votre propre mental, qui, par les réflexes de survie, vous éloignent de l'Absence, de l'Absolu. Tout ce qui est à se dérouler (en vous, comme à l'extérieur de vous, sur le monde) est l'Intelligence de la Lumière et des Quatre Cavaliers, même si le premier regard, qui peut être celui de la stupéfaction, de la peur, présente dans la personne, vous dira l'inverse, même au travers de vos émotions et de ce qui peut vous sembler dur. Mais si vous Abandonnez, même cela, vous constaterez qu'il n'en est rien. Vous pourrez alors en sourire, ce qui n'est pas le cas si vous résistez ou vous opposez.

... Silence de l'Absence ...

Nous pouvons dire que, par les Quatre Vivants, le moment de vivre la Promesse et le Serment, la mémoire au-delà de ce monde, est là, amplifiant la Liberté, débouchant sur la Libération et l'Ascension. Ce qui vous est donné à vivre, par l'action des Quatre Vivants est, comme cela a été dit, à traverser, sans aucune compréhension, sans aucune justification, sans aucune chaîne logique rationnelle, sans repères, parce qu'il n'y en aura plus.

... Silence de l'Absence ...

Dans cet espace sans espace, où toutes les Présences se résolvent en l'Absolu, vous êtes tous invités à Être et à non Être.

... Silence de l'Absence ...

Entrons ensemble dans cette résonance particulière, sans interaction, dans l'installation des Quatre Vivants.


... Silence de l'Absence ...

Le sens de l'Accueil, le sens de la Paix, le sens de la Vibration, de la respiration, doivent être le plus plein et le plus vide, à la fois.


... Silence de l'Absence ...

Là est la clé. Là est la Porte. Vous donnant à vivre, réellement, qu'il n'y a jamais eu de clé, ni de Porte.

... Silence de l'Absence ...

Là où il n'y a aucune distance, aucune souffrance. Ce qui est là, a toujours été là.

... Silence de l'Absence ...

Je suis RAM, je suis vous. Mon salut, pour vous, est celui-là : je donne grâce à ce que nous avons établi ou approché, selon vous.

... Silence de l'Absence ...

Dans l'Amour de l'Amour. Frères de la Liberté, en Amour, je vous salue.

... Silence de l'Absence ...

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page