Autres Dimensions

Sois qui tu es

UN AMI

2 juillet 2012

pdf

Je suis UN AMI. De mon Cœur à votre Cœur, la Paix, la Joie et l'Amour. De la même façon que notre sœur GEMMMA (ndr : son intervention du 2 juillet 2012), je suis ici pour Communier avec vous. Et exprimer, au sein de cette Communion (et donner) un certain nombre d'éléments d'explication sur cette simple phrase : être Tranquille. Installons-nous, tout d'abord, dans la Paix de notre Communion, avant que je ne m'exprime.

... Communion ...

Ce mot que vous avez entendu, Tranquille (rester Tranquille, être Tranquille, ne rien faire), est, en quelque sorte, l'élément qui est l'Essence de ce qui est à manifester. La conscience est un état particulier, donnant à être informé, donnant à vivre, par l'intermédiaire de différents canaux, tout ce qui vous semble extérieur ou Intérieur à vous. Le monde extérieur est perçu par les sens, par les émotions, par l'énergie, par le mental, par les interactions. Le monde Intérieur est perçu par la méditation, par les yogas, par les Alignements, par les expériences Intérieures, là aussi, donnant à percevoir, à sentir, par les sens, par les émotions, par le mental et par l'énergie. L'extérieur comme l'Intérieur sont donc liés à des perceptions, à des oscillations de la conscience.

Être Tranquille, c'est ne plus être ni dans l'extérieur, ni dans l'Intérieur. C'est se tenir immobile, ne plus se projeter à l'extérieur, ni projeter à l'Intérieur. C'est ne plus faire jouer la conscience, la perception, quelle qu'elle soit. L'Ici et Maintenant, ces Piliers, vous installent dans la Présence, dans le Soi, en tant qu'expérience ou en tant qu'état stabilisé, avec les oscillations que vous connaissez. Être Tranquille, c'est aller au-delà de la perception, Intérieure comme extérieure. Ce n'est plus une méditation, ce n'est plus une action, ce n'est pas plus une indifférence, mais bien une Attention et une Intention nouvelles, qui ne se portent sur aucun élément, ni extérieur, ni Intérieur. C'est le moment où le temps semble s'arrêter, se dilater ou se restreindre. C'est le moment où les repères corporels eux-mêmes disparaissent. C'est le moment où il n'existe plus de vague dans la conscience, où il n'y a plus rien à percevoir et à ressentir, dedans comme dehors. Être Tranquille, c'est maintenir cela. C'est accepter de ne plus percevoir, de ne plus mener d'expériences, ni d'interactions, au-dedans comme au dehors. C'est, en quelque sorte, se tenir immobile, Ici et Maintenant. Les différents yogas que je vous ai transmis, durant ces années, ont été des approches de plus en plus importantes, de plus en plus intenses et profondes, pour vous préparer à cela.

Quand la conscience ne bouge plus, quand il n'y a plus de mouvement de celle-ci, quand il n'y a plus de mouvement du corps, quand il n'y a plus de volonté de méditer ou de réaliser quoi que ce soit, alors, vous vous apercevrez que quelque chose est là. Ce quelque chose peut vous surprendre, par des réapparitions de mouvements du corps, par des modifications de votre rythme cardiaque, par des pensées qui peuvent surgir, l'un de ces éléments n'ayant que pour action de vous détourner de cela. Être Tranquille, c'est ne pas faire d'effort, dans un sens ou dans l'autre. C'est se tenir, là, Ici et Maintenant, cesser même l'observation de cela, sans rien vouloir, sans rien décider. Et c'est dans cet état que, peut-être, avez-vous déjà vécu la Présence, ou l'Infinie Présence. C'est ne plus porter l'Attention et la Conscience sur un quelconque point du corps, sur une quelconque Vibration, quelle qu'elle soit, ni même sur l'Onde de Vie. C'est ne plus seulement être l'Onde de Vie soi-même, c'est être ce qui se tient au Centre, juste là, sans rien faire, sans rien être, sans rien projeter, ni au dedans, ni au dehors. Certaines techniques du Yoga de l'Unité peuvent vous aider à aller vers ça (ndr : voir « Yoga de l'Unité », dans la rubrique « Protocoles à pratiquer » de notre site).

Dans ces moments privilégiés, en réalisant ça, va apparaître autre chose que ce que vous êtes, en restant Tranquille, autre chose que l'Onde de Vie, autre chose qu'une Vibration sur le corps, mais quelque chose qui va vous sembler, dans un premier temps, extérieur à vous. Qui apparaît, de manière préférentielle (ou en tout cas, sensible), dans ces moments-là. Si vous êtes capable de rester, là aussi, Tranquille, et d'être Tranquille, vous allez sentir une Présence. Cette Présence n'est pas la vôtre, elle est donc distanciée. Comme quand vous sentez que quelqu'un vous approche, et que vous sentez une présence physique à vos côtés, sauf que là, cela n'a rien de physique. Cette Présence va apparaître possiblement dans votre dos, et possiblement à votre gauche. Si vous continuez à rester Tranquille, à ne rien vouloir, et surtout, à ne pas vouloir identifier quoi que ce soit (à ne pas être surpris, mais à demeurer dans cette Tranquillité), alors, vous allez constater que le Son de vos oreilles (ou de votre oreille) va s'amplifier. Jusqu'à prendre, je dirais, tout l'espace de votre conscience. Si vous résistez à la volonté de savoir, d'identifier, ou de comprendre ce qui se passe, si vous continuez, donc, à être Tranquille, cette Présence va se rapprocher encore plus.

Si vous acceptez que votre corps devienne plus lourd, sans y attacher d'importance, si votre rythme cardiaque se modifie, alors, vous allez laisser la place à ce qui est là. Et vous allez, vous, en quelque sorte, disparaître. Aucun signal et aucun sens, aucune conscience, ne se manifestera, autre que cette Présence. Cette Présence n'a toujours pas à être identifiée, mais à être vécue, simplement. Sans chercher autre chose, sans la demander, même si certains exercices vous ont été proposés, par exemple, par l'Archange MIKAËL, vous demandant de l'appeler (ndr : voir son intervention du 5 juin 2012). Mais cela est réalisable avant : si vous n'avez pas de Présence, vous pouvez décider auparavant de faire appel. Mais là où vous êtes, maintenant, va se passer un mécanisme qui peut, de prime abord, vous sembler étrange. Comme si ce que vous étiez, auparavant, disparaissait.

Si vous restez encore plus Tranquille, sans rien vouloir, sans rien désirer, un mécanisme particulier, que je pourrais appeler aussi une forme de switch de la conscience, pour vous remémorer ce que disait le bien aimé SRI AUROBINDO (ndr : voir son intervention du 30 janvier 2010), va se produire. Alors, bien sûr, dans ces moments, peuvent se manifester des angoisses extrêmement puissantes. Si vous continuez à rester Tranquille, vous allez disparaître. Et vous allez devenir, réellement, cette Présence qui était à vos côtés. Sans effort, sans le vouloir, sans le décider. Cela se passe ici, cela ne se passe pas dans une autre Dimension, ni dans le Soleil, ni ailleurs qu'ici.

Si vous continuez à rester Tranquille, d'autres processus, plus agréables, peuvent se produire. Comme un sentiment d'Union mystique, de Rencontre mystique, d'un Amour indicible, qu'aucune de vos relations sur Terre n'a pu déclencher. Si vous restez encore plus Tranquille, l'Infinie Présence est là.

Ce mécanisme de fonctionnement, que je vous donne maintenant, n'aurait pas pu vous être donné voilà encore quelques mois. Si vous vivez cela, plus rien ne sera jamais comme avant. Parce que vous aurez vécu que vous n'Êtes rien de ce que vous avez pu croire, jusqu'à présent. Être Tranquille vous conduit à vivre cela, de plus en plus facilement et de plus en plus fréquemment. Vous habituant à ne plus être limité, à ne plus être conditionné par cette forme et par cette vie, que vous habitez.

Il n'est pas nécessaire, du moins dans un premier temps, d'identifier cette Présence qui est là. Peu importe de savoir que cela soit MARIE, MIKAËL, moi-même, un Frère ou une Sœur. Puisque l'important n'est pas de savoir qui est là, mais ce qui se produit de par cette Présence. Ëtre Tranquille vous conduit à vivre cela, de manière extrêmement simple, par la répétition des expériences. Vous aurez d'ailleurs la surprise de constater que, par la répétition de l'expérience, peut se trouver à vos côtés (et ensuite, devenir ce que vous Êtes) quelqu'un que vous connaissez, qui est présent dans un corps. N'en tirez aucune conclusion, contentez-vous de rester Tranquille et de le vivre. Je vous rappelle que c'est la répétition de cette résonance, et de cette relation, qui est importante, même s'il est toujours séduisant d'essayer de comprendre, et de saisir, qui est là. Parfois, vous aurez la surprise de constater, aussi, que ce qui est là vous est tellement connu que ce n'est que vous-même, mais autrement. Mettant fin à ce qui était habituel, en perception de vous-même.

Cela est appelé à se généraliser. Ces Présences vont apparaître dans les moments les plus inusuels, pour ceux qui ont l'habitude de méditer, de s'Aligner. Ce qui est important, c'est la résonance qui se crée dans ces moments-là, parce qu'elle vous Libère, si vous acceptez de laisser la place. Alors, bien sûr, la répétition de ces états de Tranquillité va nécessairement déboucher sur des identifications, mais qui se feront d'elles-mêmes. Ne soyez pas surpris par la perception, ne soyez pas surpris par vos sens, ou par une quelconque angoisse. Ne soyez pas surpris par des mots, que vous pouvez entendre : ils sont tout à fait réels. Être Tranquille vous permet de réaliser qu'effectivement, plus rien n'est séparé. Qu'il n'y a plus de haut et de bas, qu'il n'y a plus de Dimension qui vous inaccessible. Si la confiance est établie, vous vivrez des Communions, pouvant aller jusqu'à des Unions mystiques, que cela soit avec Le CHRIST, avec MARIE, avec l'un d'entre nous, Anciens, ou l'une des Étoiles, avec un Archange, ou avec une conscience incarnée comme vous.

Être Tranquille, c'est vivre la fin de la séparation, la fin de l'Illusion, de manière pratique, réelle, reproductible à volonté, non par une action de la volonté, mais bien par cet état de Tranquillité. Ce qui se produit, dans ces moments-là, est la Libération, et est l'Ascension. Vous préparant, en quelque sorte, à vivre dans les Dimensions Unifiées, quelles qu'elles soient. Où vous constaterez qu'il n'y a plus de barrière, plus de limite, à votre Conscience et vos Corps. Ce qui se déroule, dans cet état de Tranquillité, comme nos Présences à vos côtés dans ce passage, sont le Passage. Parce que viendra un moment (qu'il ne vous importe pas de connaître, pour le moment), où cela se réalisera, de manière entièrement naturelle, entièrement spontanée : l'Ascension sera réalisée. Il n'y aura plus d'interruption de la Conscience, il n'y aura plus de localisation formelle, dans un corps, dans une Essence, ou dans une entité. La Liberté est là.

Être Tranquille. Tout ce qui se déroulera, en vous comme dans ce monde, vous verra vous faire choisir entre cette Tranquillité et l'agitation. Il vous apparaîtra, de plus en plus lucidement, que cela sera l'un ou l'autre. Ces mécanismes doivent devenir lucides, de plus en plus. Et pour cela, il faut que tout ce qui est apparu sur l'écran de la conscience disparaisse. Dit autrement, et sans se servir du corps, c'est ce que BIDI a appelé la réfutation, au niveau mental. Sauf que là, il n'y a pas d'action mentale : il n'y a plus rien.

Voilà ce à quoi vous allez être conviés, par ces Présences, par ces Doubles. Êtes-vous capable de vous oublier ? Êtes-vous capable de ne pas vouloir interagir, de ne pas vouloir vous saisir et comprendre ? De rester calme, de rester serein, d'être dans la confiance de la Lumière ? Si oui, alors, la seule chose que je peux vous garantir, c'est que plus rien ne sera jamais comme avant. Parce que la Demeure de Paix Suprême sera là, et l'Amour aussi. Non pas celui que vous projetez, non pas cet amour humain limité, mais l'Amour Vibral authentique. En ce sens, ce Passage (car c'en est un) est une forme de mort, mais c'est la mort des Illusions, celle de l'Illusion de la séparation.

Comme cela a été dit, ces derniers jours, nous sommes là, tous, sans exception, pour ça : faire tomber, comme disait FRÈRE K, ces derniers Voiles (ndr : voir son intervention du 1er juillet 2012), non pas par une action, mais par l'expérience. Chacun d'entre vous, où qu'il soit, le vivra, avant ce qui a été nommé l'Appel de MARIE et les moments ultimes. Acceptez de ne pas être cette angoisse, cette palpitation ou cette curiosité. Laissez s'établir cette résonance.

Voilà le cadre de ce que j'avais à donner, qui s'inscrit, de manière fort logique, avec l'une de mes interventions d'il y a quelques semaines concernant le Yoga de l'Éternité (ndr : voir l'intervention d'UN AMI du 12 avril 2012). Si, par rapport à ces mécanismes, il y a des besoins de précisions, alors je vous écoute.

Question : BIDI a précisé qu'il convenait de réfuter même l'Infinie Présence. Comment ça s'articule avec ce que vous venez de développer ?
Par le fait de rester Tranquille, et de ne pas interagir. La Présence, celle dont j'ai parlée, est indépendante, par exemple, de l'appel de MIKAËL ou de MARIE. Elle se réalise, justement, en étant Tranquille. J'ai bien précisé que la réfutation mentale pouvait se traduire par cette attitude du corps, de la conscience elle-même, qui ne concerne pas le mental, justement : c'est une autre forme de réfutation. Et c'est au sein de cette réfutation particulière que cette Présence apparaît. Si vous ne restez plus Tranquille, dans ce moment-là, en la réfutant elle aussi, bien sûr, la Présence ne sera plus là. Mais le cadre de la réfutation, tel que précisé par BIDI, n'a strictement rien à voir avec ce que je viens de décrire.

Question : la réfutation, telle que présentée par BIDI, intervient-elle avant celle que vous venez d'exposer ?
Ni avant, ni après. Il n'y a pas une logique, ou une succession. Ce que je vous propose est l'Infinie Présence. Ce que vous propose BIDI est l'Absolu. L'un comme l'autre (comme cela a été spécifié, d'ailleurs, par les Archanges, et en particulier ANAËL) conduisent à la Liberté et à la Libération. L'Infinie Présence est, en quelque sorte, l'ultime état avant le non état de l'Absolu.

Nous n'avons plus de questionnements, nous vous remercions.
Je suis UN AMI. De mon Cœur à votre Cœur, et de votre Cœur à mon Cœur, la Paix, la Joie et l'Amour. À bientôt.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page