Autres Dimensions

Sois qui tu es

ANAËL

5 mars 2011

pdf

Question : comment savoir si je vis vraiment la Vibration du Cœur ?
Bien aimée, qui, mieux que toi, peut définir ce que tu vis ? La Vibration est une perception. La perception est présente ou elle n'est pas présente. En dehors de cela, il ne peut y avoir de réponse extérieure à toi-même. Vivre la Vibration du Cœur est une étape. Vivre le Feu du Cœur est une autre étape. Vivre le Samadhi, en sa partie la plus importante, est aussi une autre étape. Ces étapes peuvent s'alchimiser ensemble. Il n'y a que toi qui peux savoir ce que tu vis, à ce niveau-là. Tout avis extérieur, fusse-t-il celui d'un Archange, n'est rien par rapport à ton propre avis. La Vibration est une Vibration. La Vibration existe ou n'existe pas. Il n'y a que toi qui peux le savoir, le vivre ou ne pas le vivre.

Question : à quoi peuvent correspondre des chatouillements dans les oreilles ?
Bien aimée, si l'on excepte les causes que je qualifierais de morbide ou de maladie, au sein de votre système de vie, les manifestations de picotements, de vibrations ou de démangeaisons à l'intérieur des oreilles, souvent, traduisent l'un des mécanismes suivants : soit il existe, du fait de la présence de l'Antakarana et de la Vibration et de la rotation existant au sein du chakra appelé Ampoule de la clairaudiance, une possibilité de friction existant à l'intérieur de l'oreille. Souvent, et à l'heure actuelle, du fait de la modification de vos physiologies, il peut aussi se manifester un certain nombre d'intolérances alimentaires, se traduisant par des démangeaisons au niveau des oreilles. Mais, le plus souvent, je précise qu'il s'agit de la perception de l'Ampoule de la clairaudiance et de l'Antakarana qui se construit, à l'heure actuelle, de manière un petit peu différente de ce qui a été le cas jusqu'à présent.

Question : comment cheminer plus facilement ?
La facilité, en définitive, est une question de point de vue. Certaines âmes, à l'heure actuelle, expérimentent, au sein de leur chemin de Lumière, leur propre confrontation à leurs propres ombres. Il faut admettre et considérer que les ombres (ou les difficultés ou résistances) se manifestant à l'extérieur de votre chemin de vie, quel qu'il soit, ne sont, en définitive, que la résultante d'ombres ou de peurs, si tu préfères, existant à l'Intérieur. Ainsi, au mieux vous vous Abandonnez à la Lumière, tel que je l'ai défini, au mieux vous allez vers la simplicité et au mieux les résistances disparaîtront d'elles-mêmes. L'apparition d'une résistance n'implique ni une notion de culpabilité ni une notion de compréhension. Aujourd'hui, les choses sont encore plus différentes de ce qu'elles pouvaient être il y a encore 2 ans, au moment où j'ai exprimé ce qu'était l'Abandon à la Lumière. Aujourd'hui, il suffit simplement de demander que la Lumière se fasse sur ce qui existe comme résistance au sein de votre vie. Ceci permettra d'éclairer, pour toi, comme pour chacun, ce qui est nécessaire d'être éclairé. La Lumière est Intelligence. Elle intervient donc dès que vous-mêmes vous Abandonnez à la lumière.

Question : ceci est valable y compris pour les choses matérielles ?
En totalité. Il n'y a pas de domaine qui soit séparé de la Lumière. Le plus souvent, l'être humain, jusqu'à présent, attirait à lui ce dont il avait peur. La mise en Lumière actuelle va précipiter, littéralement, un certain nombre de circonstances de vos vies, appelant non pas à une action ou à une réaction mais, littéralement, à une mise en lumière de la situation par la Lumière, correspondant, là aussi, à l'Abandon à la Lumière. Bien aimée, la Lumière est la solution, à l'Intérieur comme à l'extérieur. Tout le reste ne sont que des préambules à la Lumière. Il n'y a que la volonté de l'individu qui croit qu'il va pouvoir résoudre tel ou tel problème par lui-même. Vous ne pouvez prétendre aller vers la Lumière et agir par vous-mêmes. Il arrive un moment où l'Abandon à la Lumière va vous mettre face à vos propres responsabilités d'Abandon à la Lumière. Le Christ a dit : « est-ce que l'oiseau se soucie de ce qu'il va manger demain ? ». L'abondance de l'Univers pourvoira aux besoins de l'être humain en chemin de Lumière. Il ne peut exister de clochard, si ce n'est au sein de croyances personnelles, tant que vous êtes avec la Lumière. La Lumière est don. La Lumière est abondance. Si vous vous Abandonnez à elle, l'abondance sera votre lot. Mais pas l'abondance selon votre point de vue : l'abondance selon les règles de la vie, même au sein de cette Matrice. Ce qui peut apparaître, dans un premier temps, comme une épreuve ou une privation correspond et répond à la vision distanciée et séparée. Dès l'instant où la confiance en la Lumière s'accomplit, jusqu'à mener à l'Abandon à la Lumière, alors, comme par miracle, les choses se résolvent d'elles-mêmes. Non par une action personnelle mais, bien plus, par l'action de la Lumière, à l'Intérieur comme à l'extérieur. En définitive, l'ensemble des événements survenant dans vos vies (que cela concerne la sphère affective, professionnelle, sociale, interpersonnelle ou financière) n'est là que pour vous mettre au défi de l'Abandon à la Lumière. Est-ce vous qui dirigez votre vie ou est-ce la vie de la Lumière qui vous dirige ? Toute la différence entre la personnalité et l'Êtreté se situe à ce niveau, dorénavant.

Question : comment faire des demandes aux différents êtes de Lumière ?
Bien évidemment, bien aimé, il y a 2 façons de faire une demande. Il y a une demande qui correspond à une demande de Lumière par rapport à la personnalité. Celle-ci ne sera jamais satisfaite par la Lumière. En définitive, la seule façon de demander la Lumière, c'est de dire : « que la Lumière soit, en soi comme à l'extérieur de soi ». Tant que la Lumière est utilisée pour satisfaire ce que même l'âme ou l'Esprit considèrent comme bon, au sein de cette vie, il n'y a pas d'Abandon total à la Lumière. En fait, la seule demande finale est : « que la Lumière soit ». À partir de ce moment-là, il y a réel et total Abandon à la Lumière. Tout ce qui est antérieur à cela ne sont que des étapes vers la compréhension et le vécu de l'Abandon à la Lumière. Ainsi, la seule vraie demande est : « que la Lumière soit ».

Question : comment faire en tant que thérapeute ?
Bien aimée, au sein du monde dissocié, les thérapeutes seront toujours nécessaires. Maintenant, un thérapeute qui engage un chemin vers l'Unité et l'Abandon à la Lumière, ne peut plus revendiquer d'être thérapeute, sinon la thérapie, en elle-même, est un acte duel : c'est mettre du bien là où il y a du mal. C'est ne pas faire confiance, en totalité, à la Lumière. Ainsi donc (je ne parle pas pour le malade mais pour le thérapeute) à partir du moment où celui-ci est en chemin vers sa propre Unité, il ne peut, bien évidemment, plus être thérapeute. Si ce n'est être thérapeute comme le Christ, c'est-à-dire non pas par le faire mais par sa propre Présence, comme le Christ qui disait : « qui m'a touché ? ». Ceci implique, pour nombre de thérapeutes en chemin vers la Lumière, une révolution de fonction si l'on peut dire, passant par l'Abandon d'un certain nombre de conditions qui ont guidé leur vie jusqu'à présent, au sein de leur pratique, fusse-t-elle la plus lumineuse qui soit envisagée. Mais la Lumière, et en particulier la Lumière Vibrale Unitaire, considère que la maladie est une Illusion ou une croyance, si vous préférez. Ainsi, un thérapeute qui découvre la Lumière Unitaire et Vibrale ne peut plus, évidemment, même s'il n'en a pas conscience dans un premier temps, considérer qu'il va soigner une maladie, quelle qu'elle soit, ou un déséquilibre, quel qu'il soit. Car le seul capable de soigner un déséquilibre est l'être lui-même, dans son propre Abandon à la Lumière. Ainsi, le thérapeute Unitaire ne peut exister. Mais, encore une fois, il y a nécessité, au sein de ce monde falsifié, que vous ayez encore des médecins, des chirurgiens et même de la chirurgie lourde car je ne pense pas que si vous aviez un traumatisme, le plus puissant qui soit, vous seriez capable ou à même de le transformer, à moins d'être suffisamment vous-même en Unité mais, à ce moment-là, il n'y a aucune raison qu'un accident ou qu'un traumatisme puissant vous arrive.

Question : comme thérapeute, est-il juste d'accompagner l'autre à retrouver sa propre Unité ?
Bien aimé, le questionnement n'a pas à être par rapport à ce que tu fais, ce que tu ne fais pas. Si ce que tu fais est juste, à ce moment-là, tu constateras que ton activité se poursuit. Si ce que tu fais n'est pas juste, ton activité s'arrêtera d'elle-même du fait de ta recherche d'Unité. Expliqué autrement : « on reconnaîtra l'arbre à ses fruits ». Ce qui veut dire que si ta démarche Unitaire doit s'accompagner d'une poursuite d'une activité dite thérapeutique ou d'accompagnement, celle-ci se poursuivra. Il n'y aura pas de disparition ou de dilution de ceux qui te demandent l'aide de la Lumière. Dans le cas contraire, il n'y aura plus personne pour te demander quoi que ce soit.

Question : à quoi correspond la sensation de basculement, pendant les méditations ?
Bien aimée, les phénomènes de basculements ou d'oscillations accompagnent parfois la Vibration. L'immobilité n'est pas la règle. Certains vont osciller, d'autres vont basculer d'avant en arrière, latéralement, peu importe. Chacun a sa propre traduction et sa propre manifestation de l'influence de la Lumière Vibrale à l'intérieur de sa structure physique. Le plus important est que le corps participe et surtout de ne pas mettre en œuvre une quelconque projection par rapport à une visualisation ou à un phénomène visuel. Mais si le corps s'exprime, cela est tout à fait juste pour toi. Cela ne traduit pas ni blocage ni facilitation mais bien un mode d'expression qui correspond à ce que tu as à vivre.

Question : j'ai parfois la sensation qu'on m'enfonce quelque chose dans les oreilles.
Bien aimée, il peut y avoir, au niveau des oreilles, pression. Il peut y avoir picotements et il peut y avoir enfoncement d'une Vibration. Cela participe, incontestablement, à la mise en œuvre de l'Antakarana et de la réception de la Lumière par le point central appelé point ER, pouvant se traduire par des modifications de sons, de pressions ou de perceptions au niveau des oreilles.

Question : je me sens parfois léger avec un mouvement de Vibration circulaire du corps.
Bien aimé, lors des processus de méditation, qu'ils vous soient propres ou qu'ils soient en résonance avec un certain nombre d'éléments qui vous ont été donnés par l'intermédiaire des Archanges ou encore des Anciens, il existe, effectivement, des processus pouvant être vécus modifiant la corporéité, modifiant la densité du corps, la Vibration du corps. Les mouvements circulaires, les caractéristiques propres de la circulation de la Vibration vont parfois se traduire par des modifications de vos propres perceptions énergétiques. Ainsi, la Vibration peut déclencher la perception de chaud ou de froid, indépendant même de la Vibration chaude qui est en résonance et, en quelque sorte, la propre réaction de vos structures subtiles à l'afflux de la Vibration et de la Lumière. Il n'y a pas, pour autant, de traduction précise ou de signification précise pour l'un ou l'autre des ressentis, quels qu'ils soient. Encore une fois, à ce niveau, chacun d'entre vous va traduire la réception de la Vibration et de la Lumière Adamantine à sa façon qui lui est propre. Ainsi, la circulation ou la perception d'un courant d'air va traduire une prédisposition de l'âme à manifester des états émotionnels, même si la Lumière Adamantine n'est pas faite pour cela. De la même façon, l'accompagnement du corps par la Vibration peut vous amener à vivre un certain nombre de mécanismes de mouvements du corps qui traduisent l'appropriation de la Lumière Adamantine par le corps et la construction des structures Adamantines ou du corps d'Êtreté au sein de vos structures physiques et subtiles.

Question : comment s'Abandonner davantage à la Lumière quand on sent une résistance ?
Bien aimé, tout un chacun, sur le chemin, allait rencontrer cette peur. Ceci préfigure et anticipe ce que le bien aimé Sri Aurobindo avait appelé le choc de l'humanité. Cette peur ne traduit que la fin de la personnalité qui a du mal à finir. Ceci ne correspond pas à quelque chose de particulier à faire ou entreprendre car vous passerez tous, à un moment ou à un autre, par cette peur ultime. Ce que tu vis est cela. C'est l'impression que certains d'entre vous peuvent appeler sentiment de mort imminente ou d'angoisse du vide. C'est l'étape, le plus souvent, préalable à l'élévation de la Couronne Radiante du Cœur. Ceci est une étape, en quelque sorte, logique et un passage logique correspondant à l'élimination ou à la cristallisation de votre propre processus de passage au sein de l'Êtreté. Il n'y a donc pas à agir par rapport à cela mais à considérer que vous observez un processus de l'établissement de la Lumière en vous.

Question : peut-on exercer n'importe quelle activité tout en étant sur un chemin de Lumière ?
Bien aimé, il n'existe pas de choses anormales pour la Lumière. Il existe des manifestations fort variées, au sens de ce monde dissocié, au niveau de vos activités. Il existe des êtres Unitaires au sein de l'armée comme au sein du corps enseignant comme encore au niveau des thérapeutes. La différence ne se fait pas au niveau de l'activité ou du faire. La différence se fait uniquement dans la capacité à connecter les mondes de la Lumière Adamantine au sein des espaces Intérieurs. À un moment donné, toute activité qui serait contraire à ce que vous avez contacté au sein de vos espaces Unitaires Intérieurs, ne pourra tout simplement plus exister. Cela est appelé impulsion de l'âme ou de l'Esprit. Cela concerne aussi bien les changements que vous menez, qui vous sont impulsés, que tout ce qui concerne vos diverses activités dans tous les secteurs de vos vies encore, dans cette Dimension.

Question : à quoi correspond la douleur que je ressens dans mon genou droit.
Bien aimée, les douleurs ressenties au sein des genoux, si l'on excepte les causes que vous appelez maladie comme arthrose ou autre, sont, le plus souvent, chez les êtres en montée Vibratoire, liées à des déperditions d'énergie de la Kundalini qui n'arrive pas à remonter spontanément, donnant, à ce moment-là, une douleur à type de névralgie, le plus souvent dans le genou droit, parfois dans le genou gauche.

Question : que signifient des douleurs dans le bas du dos au moment du réveil ?
Il existe, à l'heure actuelle, depuis le réveil du Feu de la Terre et du Feu de l'Ether, un nombre de plus en plus grand d'êtres percevant des douleurs au sacrum ou la partie basse du dos. Bien évidemment, si l'on exclut tout ce qui est d'ordre dualitaire, maladie, le plus souvent les êtres en Vibration commencent à percevoir des Vibrations ou des lourdeurs, voire des douleurs, survenant au niveau du dos, soit en s'allongeant, soit en se réveillant, soit même lors de vos processus d'alignement.

Question : nos rêves peuvent être des signes nous aidant sur le cheminement de la Lumière ?
Bien aimé, il existe presqu'autant de rêves que de rêveurs. Chaque rêveur peut présenter une palette de rêves, depuis le rêve tout ce qu'il y a de plus ordinaire jusqu'au rêve prophétique. Ainsi, il m'est très difficile de répondre à cette question, d'une manière générale, car chaque rêve, pour chaque rêveur, a une signification différente. Maintenant, il est indéniable qu'à l'heure actuelle, depuis quelques mois, de très nombreux êtres font des rêves que je qualifierais de nature similaire, en résonance avec le basculement et le changement de Dimension. Que cela prenne les formes d'un nuage de feu ou d'une mer de feu arrivant, ou encore de tsunamis, ou de vagues gigantesques, tout cela ne fait que traduire le changement de paradigme et de Dimension en cours. Maintenant, que certains êtres humains aient des informations en rêve, cela est tout aussi indéniable. Mais, rappelez-vous qu'à l'heure actuelle, de plus en plus, les rêves prennent une allure que je qualifierais de collective, liés au collectif de l'humanité.

Nous n'avons plus de questionnements. Nous vous remercions.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page