Autres Dimensions

Sois qui tu es

MARIE

30 mars 2007

pdf

Je suis Marie, Reine des Cieux et de la Terre. Bienvenue à vous, chers enfants. Je me présente à vous car vous m'avez appelée. Je me présente à vous car nombre de choses doivent être irradiées de mon cœur afin de vous affermir dans votre foi et dans votre certitude vers la Lumière. En effet, en ces mondes troublés, la Lumière est plus que jamais votre seule planche de salut. La Lumière est le seul élément qui doit parvenir à vous faire trouver la solution au problème de la vie, au problème de cette vie, en cette planète, en ces temps perturbés, en ces temps torturés, devrais-je, dire même. Il est important de trouver le chemin, la porte étroite qui vous conduit à l'ouverture de votre cœur, qui vous conduit à la réception de la Lumière de mon cher divin fils. Il est important pour vous, chers enfants, de comprendre que tout ce qui vient, que tout ce qui s'en vient vers vous n'est destiné qu'à une chose : vous faire tourner vers votre cœur, vous faire tourner vers le cœur de l'Univers, vers le cœur de la planète, vers le cœur de la vie, vers la Source de la vie qui est Lumière authentique qui a été initialisé, préparé, par mon divin fils, voilà maintenant plus de 2 000 ans.

Il y a aujourd'hui, il y a dans ces périodes que vous vivez, une étape extrêmement importante qui est l'étape qui doit vous conduire au seuil de la Lumière Christique. Il y a, à travers ce qui s'en vient vers vous et qui est néanmoins déjà là, la possibilité inhérente à toute vie de trouver sa Source, de trouver sa Lumière et de trouver la voie qui conduit au Père, à la Lumière authentique, à la Lumière que vous n'avez jamais cesser d'être mais que les voiles successifs de vos incarnations ont étouffée, que les voiles de ce que vous appelez ego de vos personnalités ont étouffée au fur et à mesure de vos incarnations sur ces mondes. Il y a nécessité aujourd'hui d'enlever ces masques, d'enlever ces peaux qui ont été mises sur votre essence, sur votre infinité primordiale de Lumière car vous êtes, n'en doutez point, enfants de Lumière, Source de Lumière. Vous êtes à la fois les enfants de la Lumière et la Source même de la Lumière. Comprenez, à travers ces mots, que vous n'avez jamais cessé d'être ce que vous êtes, au-delà de l'illusion du temps qui passe sur cette dimension qui est la vôtre.

Vous êtes, de toute éternité, enfants de Lumière et Source de Lumière à la fois irradiés de la Source et à la fois Source irradiante. Il y a nécessité, aujourd'hui, de faire vôtre cette parole, de comprendre que vous êtes enfants de la Lumière, que vous êtes vous-mêmes Source de Lumière et, en tant que êtres multidimensionnels, l'héritage qui est le vôtre est celui du retour à la Source, du retour à la Lumière que vous êtes et que vous n'avez jamais cessé d'être malgré les voiles qui correspondent aux différentes peurs que vous avez développées au fur et à mesure de vos incarnations. Il est important de comprendre que cette époque bénie des Dieux que vous vivez n'est en aucun cas une punition. Ceux qui vivront cela comme une punition sont ceux qui n'ont pas voulu ôter les masques de la personnalité, les masques de l'ego, les masques du mental, les masques des émotions qui viennent briser l'élan de l'âme, l'élan de la source que vous êtes, l'élan de la source de Lumière que vous êtes. Si vous oubliez les obstacles inhérents à l'incarnation, si vous vous rappelez ce que vous n'avez jamais cessé d'être, si vous arrivez à laisser parler l'enfant qui est en vous, la Lumière qui est en vous, le Divin qui est en vous, le Christ qui est en vous, cette Lumière ineffable que vous êtes, à ce moment-là, les voiles de l'illusion se dissiperont et permettront la libre expression de la nature fondamentale que vous êtes.

Vous êtes aidés en cela par les multiples anges, chœurs et légions célestes qui sont tout autour de vous et autour de cette planète en l'attente de cet instant béni qui s'en vient vers vous car, croyez le bien, chers enfants, vous êtes maintenant arrivés au terme de votre voyage, au terme de ces pérégrinations, de ce qui vous a semblé être une chute qui n'est pas une chute mais simplement une expérience que vous avez décidée, croyez-le bien, de vivre pour accompagner un projet grandiose qui était d'expérimenter l'ombre et la Lumière afin, non pas de permettre à l'ombre de grandir, mais de comprendre que l'ombre aussi doit devenir Lumière. A travers la souffrance, certes non nécessaire dans les plans évolutifs, mais nécessaire sur ce plan évolutif de la Terre qui avait choisi l'éloignement de la Source, vient aujourd'hui le moment des retrouvailles, le moment des épousailles avec la Source. Les voiles doivent se lever au niveau de vos corps mais aussi de ce corps planétaire que vous appelez la Terre.

Chers enfants, l'heure bénie que vous vivez correspond à des événements grandioses qui doivent survenir de manière sensible, de manière manifestée en vos éthers, en vos Cieux et en votre Terre pour vous permettre de laisser tomber les voiles, voiles de l'illusion, voiles de l'ignorance. Cela n'est plus souffrance, cela est révélation au sens où la Lumière se dévoile, au sens où l'éternité se révèle enfin à vous, vous faisant sortir de l'illusion d'un temps linéaire, vous faisant sortir de l'illusion qui est la vôtre depuis tant et tant de temps. Mon divin fils, lors de son sacrifice en incarnation, a permis de restaurer la sacralité de cette planète, il en a été de même de vos véhicules physiques et de vos véhicules subtils. Simplement cette graine qui avait été plantée, qui devait s'allumer un jour, voit ces jours venus en cette période précédant la résurrection du Christ liée au phénomène de la Pâques mystique. Il est important de comprendre que la Pâques de cette année est une année extrêmement importante. Cette année est l'année de la révélation, est l'année de la compréhension de votre Divinité, est l'année de la manifestation de votre Divinité. Seuls les êtres qui refuseront de voir, qui refuseront de lever le voile de l'illusion, seront en souffrance par rapport à cela mais la liberté est indéfectible.

Vous avez choix d'âme, vous avez liberté d'âme de retourner à la Maison ou de poursuivre ce que vous appelez des expériences, de poursuivre l'expérience dans des mondes de division entre ombre et Lumière mais aussi de sortir de ce jeu qui vous a tant tenté pendant tant et tant de temps. Il vous appartient, aujourd'hui, dans les semaines, les mois et les quelques années qui viennent, de décider de retourner à la Maison ou de décider de poursuivre l'expérience. Il n'y a pas de jugement à travers cela. Ce que mon divin fils avait appelé, ainsi que son bien-aimé Jean, le jugement dernier ne correspond qu'à un processus de choix qui vous est ouvert maintenant. Allez-vous aller vers la Lumière et le retour à la Source ? Allez-vous aller vers la révélation de qui vous êtes ? Allez-vous aller vers la manifestation de qui vous êtes ou allez-vous décider de poursuivre l'expérimentation ? Là est la liberté de choix, là est le jugement dernier qui est simplement une question d'affinité, une question de souhait, une question de désir aussi, désir de Lumière ou désir d'expériences. L'expérience que vous avez vécue était un jeu comme je le disais entre l'ombre et la Lumière, expérience nécessaire en ce monde parce que voulue par certains principes qui régissent les incarnations et les prises d'incarnation en différents mondes, en différentes planètes, en différents systèmes mais aujourd'hui l'heure a sonné de la révélation, l'heure a sonné de la résurrection finale de votre âme, de votre Lumière et de la révélation de votre Divinité.

Alors, certes, la révélation de cette Divinité que vous êtes peut, pour certaines âmes non préparées, non épurées, non volontaires non plus à expérimenter cela, peut être vécu comme élément de souffrance, comme quelque chose qui vient heurter votre sensibilité, je dirais, mais n'y voyez pas que cela. Au contraire, il est à travers ce qui s'en vient vers vous, l'expérience unique de faire retour à l'unité, l'expérience unique d'arrêter l'expérience de la troisième dimension afin de rentrer dans votre Divinité, dans votre corps de gloire, dans votre immortalité que vous n'avez jamais cessé d'être pour autant et il vous appartient de faire le choix et nul ne viendra vous blâmer du choix que vous ferez et nul ne viendra vous tenir rigueur du choix que vous ferez. Certains choix pourront paraître douloureux mais la douleur n'est que temporaire et illusoire. La réalisation du choix ne peut suivre que 3 voies : la voie, comme je le disais, de votre retour à l'unité, de votre retour à votre Divinité qui n'a jamais cessé d'être - la poursuite de l'expérience en ces mondes de division, en ces mondes de séparation, en ces mondes de l'illusion, certes, aussi, mais néanmoins remplis de la main du Créateur et remplis d'une Lumière, certes, une Lumière non pas dévoyée mais sombrement ralentie, sombrement lourde, alourdie par l'expérience nécessaire et le jeu nécessaire de cette dimension d'opposition au monde de Lumière - et la troisième voie est, bien évidemment, comme le choisiront nombre d'âmes sur cette planète, de passer par les portes de ce que vous avez appelé la mort pour accéder soit à une nouvelle expérience en cette division de dimensions ou au contraire la renaissance en corps de Lumière. En effet il n'existe que trois choix possibles et chaque âme comprendra, le moment venu, la réalité de ce choix.

Alors ceux qui ne pourraient voir pour le moment ce choix entament des chemins de souffrance, des chemins de maladie, des chemins d'égarement parfois mais il ne faut certes pas juger parce que les voiles de l'illusion sont chez eux plus épais et plus lourds que certains autres d'entre vous. Il appartient de laisser chaque être humain poursuivre son chemin mais simplement d'être vous-mêmes concentrés en la Lumière que vous êtes afin de pouvoir irradier cette Lumière, afin de pouvoir manifester cette Lumière, afin d'être un miroir pour la Source divine qui est en face de vous et lui permettre de comprendre que le retour à la Maison est dorénavant possible. Il s'agit dorénavant d'un choix d'âme, un choix de vie, un choix de devenir, un choix d'humanité et il vous appartient de faire ce choix. Certes, nombre d'illusions vous tiennent prisonniers pour l'instant de la trame de l'incarnation des systèmes qui ont été bâtis par certains d'âmes humaines qui se sont avancées beaucoup plus lointain dans la séparation de la Source, qui ont voulu bâtir un monde d'illusion, un monde de séparation encore plus lourd, encore plus dense. Mais ces plans là sont des plans d'illusions qui essaient de vous entraîner dans leur filet pour vous alourdir encore plus mais l'heure de la libération approche maintenant à grands pas, l'heure de la révélation, l'heure de la compréhension de qui vous êtes, l'heure de la compréhension des choix que vous devez faire pour engager votre retour à la Source, votre retour à la Divinité ou la poursuite de vos incarnations extensives en ces mondes de division. Certains ne pourront pas faire le choix et devront passer par les portes de la purification afin de faire réellement le choix. Ne jugez pas celui qui décède, ne jugez pas celui qui décide de mettre fin à ces jours en cette dimension car il renaîtra là où il le décidera en toute Lumière et en toute lucidité, soit de repartir pour un cycle d'incarnation en d'autres espaces et en d'autres lieux de cette troisième dimension, soit de renaître vierge et neuf en les espaces de la Divinité, des dimensions autres, là où n'existe pas l'ombre, cela fait partie de l'essence de chaque âme.

La décision est libre et totalement consentie par la volonté du Père par la volonté de la Lumière authentique qui jamais, ô grand jamais, ne vous forcera à faire des choix qui ne sont pas les vôtres. Simplement la révélation de la Lumière est un acte important pour vous permettre de faire vos choix en toutes connaissances de cause. Il ne vous sera jamais permis de vous faire choisir entre l'ombre et l'ombre sous prétexte que vous ne connaissez pas la Lumière. La Lumière doit se révéler face à l'ombre afin de vous permettre de faire les choix, d'aller vers la Lumière, d'aller vers l'ombre ou d'aller, encore, une fois entre les jeux de l'ombre et de la Lumière parce que votre manque d'expérience ou votre souhait d'expériences n'a pas été satisfait. Voilà, chers enfants, que puis-je vous dire d'autre si ce n'est que nous souhaitons, bien évidemment, les cœurs célestes, les anges, et les milices, vos frères et sœurs de l'intra-Terre et de l'extra-Terre ne souhaitent qu'une chose c'est que le maximum d'âmes rejoignent les légions et les régions des univers où l'ombre n'a plus sa place. Mais cela est votre choix ultime, votre choix libre totalement consenti. Nous ne pouvons, en aucun moment, permettre que cette liberté vous soit retirée. Cela est votre héritage spirituel, votre héritage de Divinité, votre héritage de Source. Voilà, chers enfants, ce que j'avais à exprimer en cette période pré-pascale extrêmement importante en cette année de révélation car croyez bien que vous êtes rentrés en période de révélation. Rien de ce qui est caché ne vous sera caché. Rien de ce qui a été caché profondément dans la Terre ne vous sera caché, tout sera révélé, plus rien ne sera caché. Les mystères de vos origines, les mystères de votre Divinité, le mystère des civilisations, le mystère des mouvements planétaires, tout cela vous sera révélé car il vous appartient de faire le choix en pleine possession de cette connaissance, en pleine possession de la Lumière que vous êtes, en pleine possession et éclairage des circonstances de la vie qui ont mené à votre chemin de révélation, maintenant, en ces temps. Voilà, chers enfants, ce que j'aimais vous faire partager et maintenant je me tiens prêt à répondre à vos questionnements, s'il y a questionnement mais, s'il vous plaît, gardez présent que nous sommes dans cette période de révélation, dans cette période si importante et si espérée et en même temps redoutée par certains d'entre vous. Alors je me tiens prêt à répondre à vos questions qui concerneraient cette étape importante de votre retour à la Maison.

Question : comment ces révélations vont se faire ?
La révélation, chère enfant, se fait en de multiples plans. Elle concerne aussi bien les événements liés à ce que vous appelez vos éléments et à la manifestation de ces éléments, à l'accouchement de cette planète à sa dimension de Lumière qui accompagnera bien évidemment le dévoilement des plans de l'ombre, comme je le disais, c'est-à-dire la révélation des machinations et des usurpations qui ont eu lieu à la surface de cette planète. Cela correspond à une période de révélation en votre for intérieur aussi. Ce qui se passe à l'extérieur et qui sera visible se passera aussi à l'intérieur de vous. La révélation des chœurs des anges, des milices célestes à travers les phénomènes célestes et des phénomènes intra-Terrestres se révélera au même moment à l'intérieur de vous. Les événements en sont multiples, chère âme. Ils concernent aussi bien les devenirs de votre vie en troisième dimension, en cette incarnation, mais aussi ce qui sera évoqué, révélé aussi bien dans ce que vous appelez vos moyens d'information, aussi, de manière visible, de manière sensitive, par vos cinq sens, donc au niveau de votre planète et de vos modes de vie.

Question : à quoi correspondent les odeurs de rose qui vous sont attribuées ?
Chère âme, l'odeur de roses est caractéristique de ma présence bienveillante. Le pourquoi de cette présence n'a pas toujours à être justifiée dans une raison logique mais simplement comme la manifestation d'un cadeau et d'une grâce céleste. Maintenant vous avez tendance, avec votre mental, à interpréter cela comme une orientation à aller vers telle ou telle chose, ce qui n'est pas toujours le cas. Les parfums représentent la quintessence de ma manifestation qui signifie simplement ma présence de mère à vos côtés.

Question : votre énergie est-elle toujours présente à Lourdes ?
Chère âme, il y a de nombreuses vies où je suis apparue, en différents temps, en différentes époques, sur cette planète. Les lieux d'apparition peuvent être liés à des circonstances géomagnétiques particulières mais aussi parfois à des histoires d'âmes particulières mais aussi en des lieux consacrés par moi-même. A chaque fois les circonstances de mes apparitions ont été profondément différentes selon, justement, ces propres circonstances. En cela un lieu d'apparition peut rester éveillé, je dirais, durant un temps très long ou au contraire n'exister que durant la présence incarnée d'une âme particulière. Parfois le message correspond à une époque précise et s'éteint une fois que ce message est délivré. Il n'y a pas de règles précise selon mes lieux d'intervention et d'apparition, que ces lieux soient publiques ou privés par ailleurs. Chère enfant, ma présence à Lourdes est révélée à travers l'eau, bien évidemment, mais plus du tout à travers l'atmosphère géomagnétique du lieu. Cela est le cas pour nombre d'apparitions que je qualifierais de publiques et reconnues par l'Eglise catholique. L'heure n'est plus en l'apparition en des lieux mais à l'apparition en chaque âme et en chaque intériorité d'âme. Voilà ce qui explique que nombre d'âmes aujourd'hui soient porteuses de mon énergie et de mon message. L'eau est porteuse d'une mémoire. En ce lieu précis existe une information qui a été véhiculée ce qui explique que les propriétés vibratoires de l'eau soient toujours présentes.

Question : quels sont les lieux où votre énergie est encore présente ?
Il existe de très nombreux lieux où mon énergie est encore présente, chère enfant. Dans les Pyrénées le lieu le plus important certainement est situé de l'autre côté des Pyrénées en Espagne dans un village qui s'appelle Guarabandal.

Question : Vous avez dit tout à l'heure que nous aurons le choix de répéter encore ces expériences de l'ombre et de la Lumière, pourquoi accepter que des âmes aillent vers l'ombre, est-ce-qu'une mère accepterait que son enfant aille se faire du mal ?
Chère âme, une mère prévient son enfant du danger, essaie d'éviter le danger mais si cette âme a besoin d'expérimenter le danger, si cette âme a besoin de l'ombre pour trouver encore plus de Lumière nul ne peut la blâmer.

Question : pourquoi peut-on ressentir une révolte d'être ici dans cette troisième dimension ?
La révolte fait partie, chère enfant, des mouvements de plus en plus d'âmes qui sont assoiffées de redécouvrir leur Divinité, qui sont assoiffées de la Lumière et qui ont suffisamment expérimenté l'incarnation. En cela l'heure de la libération est proche pour ces âmes.

Question : vous avez parlé tout à l'heure d'une année de révélation où en particulier les voiles devaient se lever au niveau de nos corps. Pourriez-vous préciser ce qui l'en est ?
Au niveau des corps, des attachements et des détachements doivent se révéler de manière plus précise à l'esprit et à la conscience. Ce qui veut dire qu'au fur et à mesure des mois vous allez, tout être vivant sur cette planète, prendre conscience de manière plus accrue, de manière plus lumineuse de ce que sont vos attachements réels à cette troisième dimension et c'est ces attachements-là qu'il faudra vaincre pour se détacher totalement et accéder à la cinquième dimension. Au fur et à mesure du dévoilement se révèle crûment, je dirais, la réalité de vos attachements. Il est facile de dire « je ne suis pas attaché à ceci, à cela » alors que vous avez cela. Il est plus difficile de renoncer quand tout cela n'est plus là. Les véritables attachements se mesurent à l'aune de la réalité du détachement par rapport à ce qui est là.

Question : pourquoi le cœur se referme si souvent ?
Parce qu'il se ferme à partir du moment où le jeu de l'ombre et de la Lumière se remanifeste. Ainsi même conduire une voiture est un jeu d'ombre et de Lumière. Comment voulez-vous garder un cœur ouvert en conduisant une voiture, comment voulez-vous garder un cœur ouvert quand vous vous servez de vos paroles pour régler des problèmes de la troisième dimension. Cela est impossible. Excepté pour certains grands êtres qui représentent, en quelque sorte, un sacrifice parce que garder le cœur ouvert en menant les affaires de troisième dimension, comme vous l'avez compris, chers enfants, est extrêmement ardu. Cela nécessite un entraînement de plusieurs vies et un sacrifice de plusieurs vies. La dimension du cœur est liée à la dimension qui est au-delà de la troisième dimension, cela vous l'avez bien compris car ce qui est ouverture du cœur, dans la troisième dimension, ne serait que sensiblerie, émotivité et non pas Amour. L'Amour est quelque chose qui est un état et pas un mouvement, c'est quelque chose qui est en rapport avec une qualité vibratoire or cette qualité vibratoire ne peut faire des compromis avec des phénomènes liés à la troisième dimension. Cher enfant, comme le disait mon divin fils il est important de savoir le monde que vous choisissez. Nul ne peut servir deux maîtres à la fois. Servez-vous la troisième dimension ? Servez-vous la Lumière ? Le monde de la troisième dimension est un monde d'expériences, ce n'est pas un monde final ou finalisé. Il ne s'agit que d'un monde de passage, un monde fort temporaire à l'échelon de l'Unité, de la Divinité.

Question : Qu'en est-il alors pour ceux qui accompagnent, dans la troisième dimension, à l'ouverture vers cette cinquième dimension ?
Cela représente un sacrifice, chère enfant car, à partir du moment où la Divinité sera suffisamment forte, à partir du moment où le dévoilement sera total, il ne sera plus question d'œuvrer dans la troisième dimension. Il s'agit très simplement, chère enfant, de comprendre que toute âme qui a perçu la Lumière dans une de ses dimensions, qui a vécu le moment où le cœur s'ouvre, un moment où l'unité de la Divinité se manifeste, (le moment où une âme fait une rencontre avec la Lumière est un moment privilégié) mais quand cette âme décide de revenir dans la troisième dimension, il s'agit d'un sacrifice. Alors, à partir du moment où vous avez vécu, ne serait-ce qu'une fois dans votre vie, l'ouverture du cœur ou la rencontre avec la Lumière, toute œuvre qui vous met dans la troisième dimension, même dans le sens du devoir, même dans le sens du travail est quelque chose qui s'apparente à un sacrifice. Le sacrifice a la même racine que le mot sacré. Il correspond à la sanctification, au sacrifice de la Lumière non pas pour l'ombre mais pour le jeu de l'ombre et de la Lumière.

Question : il sera possible d'œuvrer dans la troisième à partir de la cinquième dimension ?
Les temps spirituels peuvent se manifester, comme cela a été le cas pour moi, dans cette troisième dimension mais le processus qui est en train de se passer est une séparation claire des différents plans et il ne pourra plus être question, pour ceux qui passeront dans la cinquième dimension, de se manifester dans cette troisième dimension sauf certaines âmes consacrées qui auront pour mission d'accompagner un nouveau cycle d'humanité.

Question : Pourquoi certaines personnes « en chemin » tout-à-coup retrouvent des réactions typiques de 3ème dimension ?
Cela appartient à la liberté d'âme individuelle, chère âme, face à la Lumière. Quand votre cœur irradie de Lumière, celui qui est en face de vous peut accepter ou refuser cette Lumière parce qu'il n'a pas fini son chemin d'expériences, parce qu'il veut poursuivre son chemin d'expériences et il cachera son besoin d'expériences à travers le dénigrement de la Lumière. Ainsi en a-t-il été de mon divin fils lors de son incarnation qui a été considéré comme, bien évidemment, faisant partie de l'ombre par les forces sensées représenter la Lumière. Cela aussi est un sacrifice. Il convient de rester dans le cœur, rester dans le cœur veut dire ne point juger, rester dans le cœur veut dire ne pas émettre de jugement, ne pas émettre d'énergie ni bonne ni mauvaise à travers la liberté de choix qu'a exprimé une âme ou une autre. Il convient de rester dans la neutralité de cœur qui correspond à un état d'être et un état d'être ne peut pas induire d'action, l'état d'être se suffit à lui-même.

Question : dans les milieux dits spirituels, il semblerait que les émotions soient mises en valeur ?
Chère âme, il faut bien comprendre que tout ce qui est fait aujourd'hui dans votre monde, tout ce qui sort comme, dites vous, technique ou technologie ou moyens dits de développement personnel ne sont que des moyens de vous rattacher à vos propres émotions, à vos propres mémoires et à vos propres vécus. Le cœur n'a besoin d'aucune de ces illusions pour se révéler. Tant que vous courrez après une propre libération de quoi que ce soit vous n'êtes pas dans le cœur. Le cœur n'a pas besoin de libération, le cœur n'a besoin que d'un affermissement dans cette dimension d'état d'être mais absolument pas de libérer quoi que ce soit parce que, quand vous êtes dans le cœur, vous êtes libre par essence. Cela correspond aux paroles de mon fils : « cherchez le royaume des cieux, votre Divinité et le reste vous sera donné de surcroît ». Par contre cherchez ce qui n'est pas le cœur, ce que vous appelez processus de libération des mémoires, processus de compréhension, processus mentaux, processus émotionnels et vous vous éloignerez du cœur tout en ayant l'impression de vous en rapprocher. Et vous confondez émotion, vous confondez sentiment et cœur. Le cœur, l'amour n'est pas sentiment, l'amour n'est pas émotion, l'amour n'est pas mental, l'amour est état d'être, état d'être dans la Divinité, dans l'unité, dans la compréhension directe, instinctive et intuitive de qui vous êtes. Dans le cœur il n'y a pas place pour le sentiment, dans le cœur il n'y a pas place pour l'attachement, dans le cœur il n'y a pas place pour l'émotion. Le sentiment est déjà une distorsion de l'énergie du cœur.

Je vous apporte d'ores et déjà ma bénédiction et tout mon amour et vous dis certainement à un de ces jours.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page