Autres Dimensions

Sois qui tu es

Accueil > MESSAGES A LIRE - > O.M. AÏVANHOV

O.M. AÏVANHOV

22 juin 2006

pdf

Je vois que nous avons un public extrêmement attentif, avec beaucoup des questions qui se préparent par rapport à ce que nous avons à échanger. Nous avons aussi beaucoup de choses à dire mais tout d'abord nous allons commencer comme nous faisons d'habitude c'est à dire à échanger, essayer de répondre aux interrogations qui sont les vôtres. Alors tout d'abord, allez-y, chers amis, je vous souhaite déjà la bienvenue.

Question : Pourquoi faut-il être bien enraciné pour bien « décoller ». Pourquoi faut-il que l'axe haut/bas se développe en même temps ?
Cher ami, tout se qui prend racine sur cette Terre, tout ce qui est vivant sur ce monde, a toujours pour origine la Terre, pour cela on est bien d'accord. Il n'est pas possible de développer une manifestation harmonieuse de la vie en cette planète si l'on n'est pas enraciné quelque part sur cette planète. Il faut bien comprendre que aussi bien les cristaux qui poussent dans la Terre sont enracinés dans la Terre, que le végétaux sont aussi enracinés dans la Terre, le règne des mammifères, le règne des êtres vivants, les insectes, sont aussi obligés d'avoir un enracinement en Terre parce que la nourriture est prise premièrement dans la Terre avant d'être de la nourriture soit liée au feu (en ce qui concerne les minéraux, les cristaux) soit liée au soleil en ce qui concerne les autres êtres vivants. Il ne peut pas y avoir de développement harmonieux de la vie, dans ce plan de manifestation, tant qu'il n'y a pas de racines prises dans la Terre et de racines prises dans le Ciel.

Aussi, un développement harmonieux qui tient en compte les dimensions les plus globalisantes de la vie va nécessairement s'appuyer sur la Terre avant de s'élancer vers le Ciel. Il y a aussi un rôle extrêmement important qui n'est pas que nourricier mais qui est aussi le garant, je dirais, de la stabilité de ce développement de la vie. Toute vie qui est en train de se développer indépendamment d'un enracinement dans la Terre créerait quelque chose qui n'est pas vrai, de la même façon que les cristaux qu'on fait naître aujourd'hui, avec des moyens techniques, avec des hautes températures mais sans qu'il y ait de la terre, sans qu'il y ait les conditions initiales qui existaient lors de la création des cristaux. Il y a des cristaux qui peuvent avoir l'apparence des cristaux, qui peuvent avoir la structure interne des cristaux mais qui, néanmoins, ne sont pas des cristaux. Autre exemple bien connu aujourd'hui, si vous faites naître un végétal, par exemple une tomate, dans des cultures qu'on appelle hors terre, vous allez avoir un fruit qui peut paraître très beau, qui peut paraître de belle couleur, qui peut paraître avec les mêmes éléments constitutifs (comme le cristal qui est né hors terre) mais, néanmoins, la radiation de ce qui a été créé de manière artificielle n'a pas du tout la même vibration que ce qui est créé selon des voies logiques et habituelles de la manifestation et du principe de l'incarnation dans cette dimension. Ca, c'est extrêmement important.

Maintenant, si on se penche un peu sur ce qui est spécifique à l'être humain, qui est sa Divinité, qui est sa capacité à se relier à sa Source, de se relier à sa Divinité essentielle intérieure, si l'être humain peut trouver sa Divinité sans s'enraciner, il va s'en suivre un processus d'initiation qui est lui aussi quelque part artificiel et falsifié. A tel point que cela est falsifié que l'être humain qui accède à un niveau de conscience différent de la conscience habituelle ordinaire de la troisième dimension et qui n'a pas enraciné ses structures au sein de la Terre, va se retrouver confronté à une initiation qui est qualifiée de luciférienne parce qu'elle emmène l'être humain dans un degré de réalisation qui n'est pas celui qui est prévu par le principe de l'incarnation, qui est la spiritualisation de la matière. C'est à dire d'être capable de monter le niveau de conscience, non seulement de la conscience elle-même mais aussi de tout ce qui constitue les structures physiques, étheriques, astrales, mentales aussi qui puisent leurs racines, leurs nourritures dans la Terre mais aussi dans les éthers de la Terre.

Ca, c'est extrêmement important à comprendre, voilà pourquoi il ne peut pas y avoir de rectitude, d'authenticité, s'il n'y a pas d'enracinement avant élévation, ça c'est déjà quelque chose qu'il faut bien comprendre. Il ne peut pas y avoir de réalité à une initiation, à une élévation, à un processus d'élévation de la vie, s'il n'y a pas au préalable prise de nourriture dans les racines terrestres et bien évidemment dans les racines spirituelles, c'est à dire dans le Soleil mais ça ne peut pas être seulement dans le soleil, sans ça il va s'en suivre un processus de dévitalisation qui va conduire à ce que l'on pourrait appeler la folie et l'illusion. Voilà pourquoi il est extrêmement important, dans le processus de développement de la conscience appelé processus initiatique ou de maîtrise spirituelle, que ce développement concerne tous les plans et toutes les structures qui habitent l'être humain et qui font l'être humain. Voilà j'ai répondu.

Question : Comment concrétiser dans sa vie quotidienne et sa vie professionnelle son chemin spirituel ?
Cher ami, si vous le voulez bien nous allons séparer la question entre ce qui différencie le chemin personnel du chemin professionnel par rapport au chemin spirituel. Il faut bien comprendre, aujourd'hui plus que jamais, comme je l'ai dit et redit et que je redis encore ce soir, que le cheminement spirituel aujourd'hui est une démarche qui correspond à ce que l'on appelle l'authenticité. C'est à dire être en harmonie avec l'être intérieur, être relié à sa Source, être relié à son être intérieur qui est l'être divin. Ce chemin, aujourd'hui, est extrêmement facilité par rapport à ce qui existait dans les siècles précédents et, je dirais même, les cinquante années précédentes (c'est à dire ce qui était en rapport avec les techniques, avec les cheminements liés soit à des religions, soit à des enseignements dits traditionnels ou ésotériques ou spirituels, choses que j'ai aussi pratiquées de mon vivant).

Aujourd'hui, il vous est demandé, plus que tout, dans ce que vous appelez et ce que nous appelons « évolution spirituelle », « cheminement vers la maîtrise spirituelle », de comprendre que ce cheminement doit s'impliquer dans chaque souffle de votre vie personnelle, dans votre vie de tous les jours, dans votre vie quotidienne. Il est important que la moindre parcelle d'authenticité qui se révèle en fonction des différentes techniques que vous pouvez employer (si vous voulez, sinon ça n'a pas d'importance) révèle votre être intérieur, votre Divinité intérieure. Se connaître soi-même. Et ça, ça ne s'apprend pas à travers des techniques extérieures, c'est un cheminement tout intérieur mais dans ce cheminement intérieur il y a des règles extrêmement précises à suivre qui vont, je dirais, favoriser l'éclosion de cette maîtrise spirituelle.

J'ai parlé la dernière fois de notion d'abandon, de notion de lâcher-prise, de notion de maîtrise, de notion d'être relié à sa Source et à son être intérieur. Je vais spécifier aujourd'hui que le plus important dans la vie de tous les jours est fondamentalement d'être en accord avec soi-même c'est à dire de ne pas tricher, de ne pas se mentir à soi-même et aux autres. Ca nécessite, encore une fois, une certaine forme d'authenticité.

Cette authenticité se caractérise aussi par quelque chose que j'aurais tendance à appeler la bienveillance dans un premier temps. Nous avions aussi discouru, il me semble la dernière fois, sur l'amour. Il faut bien comprendre que je te disais d'être dans chaque parcelle de ta vie, dans chaque minute de ta vie, dans un état d'amour. Bien évidemment beaucoup d'êtres humains vont comprendre leurs émotions d'amour, à travers les émotions et les sentiments, ce qui n'est pas le cas. Alors je préfère employer le mot bienveillance qui consiste à considérer que chaque être que tu rencontres est aussi une parcelle du Divin qui est toi, que les circonstances de ta vie à chaque minute et chaque souffle qui t'anime correspondent à la totale expression de la Divinité et qui sont les résonances de ce que tu es toi-même.

J'ai souvent dit aussi que ce qui se passe à l'extérieur correspond à ce qui se passe à l'intérieur. Si ton intérieur se tourne vers la bienveillance, vers la maîtrise, vers l'abandon, toutes les choses vont se dérouler à l'extérieur pour aller faire résonner ce que tu essayes d'établir à l'intérieur de toi dans ta vie personnelle, dans ta vie affective, relationnelle, sentimentale, mais aussi dans le simple fait d'aller prendre une douche ou d'aller aux toilettes ou d'aller arroser des plantes. Ca, c'est aussi extrêmement important à assimiler. Cette bienveillance c'est considérer que tout ce qui arrive dans ta vie, que tout ce que tu fais dans ta vie est un acte qui participe, je dirais, à ta sacralité, à ta sacralisation, à ta divinisation et à ta bienveillance intérieure mais surtout à cette fameuse authenticité.

Maintenant nous abordons un secteur qui est un petit peu différent parce que, dans le monde professionnel, les gens ont beaucoup l'impression que, quand ils sont dans un cheminement spirituel, ils doivent être nécessairement dans un travail qui touche de près ou de loin la notion du spirituel. Et crois-moi, cher ami, on peut aussi faire passer cette bienveillance et cet amour et cette dimension sacrée en vendant des aiguilles sur le marché, autant en parlant comme je le fais. Nombre d'êtres humains vivent cela, à travers des actes extrêmement humbles, extrêmement simples. Il n'y a pas besoin à ce niveau de rechercher l'extraordinaire dans les manifestations de son travail professionnel. Bien évidemment il y a des situations où vous allez vous trouver confronté et heurté à cette notion d'authenticité intérieure. Je prendrais l'exemple de quelqu'un qui vendrait ou travaillerait pour une entreprise qui fabrique des armes mais, là aussi, si cette personne se retrouve dans cette société à vendre des armes c'est que, bien évidemment, les circonstances intérieures qui sont les siennes l'ont placé, déposé, dans cette situation et qu'il y a bien évidemment, à travers ce travail extérieur, la nécessité aussi de faire un travail intérieur.

A partir du moment où la conscience rentre dans cette bienveillance, dans cette authenticité, il y a effectivement un certain nombre de travail qui deviennent difficiles à accomplir. Mais c'est un exemple extrême que j'ai pris comme la vente d'armes, on pourrait être aussi un militaire et être dans une dimension spirituelle. Il faut bien comprendre qu'il y a dans cette notion professionnelle la nécessité de définir ses objectifs. Maintenant la résonance est extrêmement importante et à partir d'un certain degré de développement de ta Divinité, tu te trouves confronté à, je dirais, un malaise intérieur par rapport au travail qui est fait mais aussi par rapport à une relation, quelle qu'elle soit.

Il convient de s'arrêter, de réfléchir et de laisser émerger la signification profonde de ce malaise : est-ce que c'est l'ego qui, par exemple, veut trouver un autre travail plus spirituel pour se sentir plus à l'aise ou est-ce que c'est réellement la destinée de l'âme qui appelle à un changement en profondeur. Ca, il faut bien faire la différence entre les deux et demander pour cela que les signes de synchronicité, que les signes spirituels, les signes liés aux êtres de Lumière, à la Divinité se manifestent pour éclairer nos chemins. Mais l'acte le plus important à générer par soi-même c'est bien évidemment l'authenticité et la bienveillance par rapport à tout ce qui fait la vie. J'ai répondu à ta question.

Question : A quoi correspondent les descentes d'énergie en ce moment ?
Ce sont des énergies qui correspondent au solstice d'été, la période qui est une semaine quelques jours avant la période du solstice d'été, ce que l'on appelle la St-Jean d'été. Cela correspond au maximum énergétique du Soleil. Les énergies solaires sont les énergies spirituelles, les énergies Christiques qui descendent sur Terre. Il y a, derrière, des nécessités de modifier certaines structures en vous, pour les êtres qui sont, entre guillemets, branchés ou éveillés à la dimension spirituelle. Ces réajustements correspondent à un afflux d'énergie mais l'énergie n'est pas nécessairement métabolisée et considérée par le corps, ou par les structures, comme quelque chose qui va l'énergétiser. L'augmentation d'énergie survient une fois que le processus de descente est incarné et amorti, ce qui peut prendre une quinzaine de jours.

L'énergie spirituelle descend par le septième chakra, directement, et va aller emprunter le canal médium de la colonne vertébrale que vous appelez la shushumna et va descendre progressivement pour renforcer le rayonnement énergétique de chacun des sept chakras. Néanmoins les chakras devant faire face à cet afflux d'énergie tournent en espèce d'hyper-rotation, en particulier les chakras de la rate et le deuxième chakra. Et ces chakras, tournant en excès relatif d'énergie, entraînent une consommation et une consumation extrêmement importantes des liquides et du sucre, ce qui entraîne effectivement des coups de pompes à l'emporte-pièce dans la journée, l'impression, d'un coup, de tomber de sommeil, l'impression d'un coup de flotter un peu. Ca, c'est typique des énergies qui correspondent au solstice d'été.

La même chose se produira au solstice d'hiver, cette fois-ci avec une énergie plus tellurique qui remonte de l'intra-Terre mais qui vient néanmoins impacter extrêmement fortement le deuxième chakra, le chakra de la rate et le premier chakra, cette fois-ci, un travail qui dure une quinzaine de jours. Il convient de boire beaucoup plus que d'habitude et consommer des sucres, de boire des jus de fruits qui sont très peu chargés en fibres, je pense en particulier au jus de raisins et au jus de pommes plutôt qu'au jus d'oranges et au jus d'ananas, qui augmentent la chaleur du corps. Mais le mieux étant quand même de boire de l'eau pure et après de prendre du sucre, une heure après, plutôt que de mélanger eau et sucre à travers les jus de fruits. Il s'agit du sucre sous la forme par exemple de raisins secs, sous la forme, par exemple, de sucres rapides et non pas de sucres lents.

Question : La tisane d'aubépine peut être utile pour intégrer ces énergies ?
L'aubépine intervient sur le chakra du cœur, sur le secteur cardiaque, ce qui n'est pas le cas avec ces énergies là. Si vous voulez ingérer une tisane, les choses les plus agréables sont les tisanes liées à la menthe qui rafraîchissent le sang et qui limitent la consommation de sucre par les énergies.

Question : Pourriez-vous nous parler de la loge noire universelle ?
La loge noire universelle correspond à un certain nombre d'entités qui sont le reflet, le côté négatif de la Lumière. Il faut bien comprendre que la Lumière s'est créée en s'extériorisant du néant mais, se créant à partir du néant, il y a eu aussi création de la Lumière et de l'ombre dans votre plan de manifestation (non plus dans les dimensions supérieures où, là, ce n'est pas possible), dans ce plan particulier qui est la troisième dimension. La Lumière est opposée à l'ombre mais l'ombre est aussi dans la Lumière et la Lumière est aussi dans l'ombre, c'est le yin et le yang, ça, vous le savez, vous le vivez et vous l'expérimentez.

Mais il existe, sur des plans intermédiaires (c'est à dire sur la quatrième dimension qui est l'équivalent, si vous voulez, du monde astral inférieur) le reflet de ce qui se passe sur Terre, c'est à dire la Lumière et l'ombre, les forces Christiques, les forces astro-angéliques, les forces manifestées de l'ordre de Melchizedech, ou d'autres ordres de Lumière qui peuvent descendre à travers les structures vibratoires jusqu'à ce niveau inférieur pour rentrer en contact avec votre réalité. Mais il existe aussi la contrepartie de cette Lumière qui est aussi l'ombre.

Dans la genèse de votre dimension, dans la Kabbalah, vous avez des génies, vous avez des archanges mais vous avez aussi des forces inversées qui sont la partie négative. Vous avez les forces de l'archange Uriel et Gabriel mais vous avez aussi un démon qui est l'ombre de cela, il s'appelle Asmodée qui est une réalité dans votre dimension.

La loge noire universelle est liée à des entités qui se présentent comme des êtres de Lumière (ils vont pas dire, bien évidemment, qu'ils sont des êtres de l'ombre) mais dont le but et l'unique spécificité n'est pas de délivrer des enseignements (qui sont faux bien évidemment) mais de camoufler cette vérité enseignée à travers une finalité qui n'est pas la Lumière, en tout cas la Lumière solaire, mais dont la finalité est de vous décrocher de ce plan de cette planète. C'est à dire de vous faire perdre la notion de sacralité de la vie dans la troisième dimension, mais aussi de la planète Terre, pour vous emmener vers ce qu'on appelle une illusion luciférienne. Ces Maîtres ont été appelés des Maîtres de sagesse mais ils n'ont rien de sage parce qu'ils vous éloignent de la dimension Christique. Tout ce qui vous éloigne du Christ, du soleil, de la dimension essentielle Terre-Soleil (c'est à dire racines dans l'intra-Terre mais aussi racines célestes dans le Soleil) fait partie aussi de ce que l'on appelle la loge noire universelle. A différencier de ce qu'on appelle les forces d'involution qui, elles, ne sont pas lucifériennes mais sont carrément diaboliques et veulent vous fossiliser, vous mettre et vous laisser dans la Terre en vous privant de la spiritualité.

A l'heure actuelle vous avez d'un côté les forces Christiques (ce sont les forces de la Lumière authentique) et de l'autre côté les forces de la loge noire universelle (liées donc aux énergies lucifériennes qui ont fait alliance avec les forces qui veulent la fossilisation et l'abandon de la spiritualité). C'est un peu complexe à comprendre mais ces deux forces se sont unies dans un même but qui est de vous priver de l'influence du Christ, de l'influence du Soleil et ça donne ce que vous voyez sur terre à l'heure actuelle. Tout ce que vous observez à l'extérieur illustre ce combat, sur le plan de la quatrième dimension, entre l'ombre et la Lumière mais aussi vos propres combats intérieurs entre vos ombres et votre Lumière.

Ainsi la loge noire universelle est constituée par des entités qui ont été humaines mais qui ont coupé, de manière volontaire, à des moments donnés de leur histoire d'incarnation, l'Anthakarana, c'est-à-dire la corde de Lumière qui les réunissait à leurs âmes. Ils se sont volontairement coupés de leur âme de manière à ne pas subir les conséquences de leurs actes au niveau karmique. Ils se sont coupés de leur karma mais, se coupant de leur karma, ils se sont aussi coupés du monde Solaire, du monde Christique. Ils évoluent donc en permanence dans ces mondes intermédiaires, pouvant parfois prendre un corps pour descendre en incarnation mais sans que celui-ci soit relié à l'âme. Ils sont donc des êtres qui ont coupé la communication divine et dont le but est de vous faire aussi couper cette communication divine, de vous entraîner sur les chemins qui sont séparés de la dimension Christique.

Quand je parle du Christ je ne parle pas, bien évidemment, de la religion catholique, je parle de l'essence du Christ, de l'amour inconditionnel, de la fraternité blanche universelle, de l'ordre de Melchizedech, de l'ordre des aigles, de l'ordre d'Orion qui est lié à la Lumière authentique. Il y a une filiation de la Lumière authentique dont le but est de spiritualiser la matière.

Alors, bien évidemment, ils vont non pas se servir d'enseignements qui sont faux, ils vont vous parler de psychologie, ils vont vous parler de rayons, ils vont vous parler de tas de choses qui sont en rapport avec des données importantes de la tradition, comme la Kabbalah, comme l'astrologie, etc, etc... mais dont la finalité est, petit à petit et subrepticement, de vous couper concrètement de cette dimension Solaire Christique. Est-ce que c'est plus clair pour toi, chère amie ?

Question : Comment expliquer que certains channels puissent, en même temps, véhiculer des messages Christiques ou Orioniques et de la loge noire universelle ?
La différence est difficile à faire parce que si vous faites la différence sur les mots, bien évidemment les entités de la loge noire vont aussi vous parlez du Christ (elles vont pas vous dire que le Christ il existe pas, bien au contraire elles vont le mettre comme un Maître de sagesse, par exemple) mais l'important n'est pas les mots qui sont employés, pas les enseignements au travers des mots mais, bien évidemment, la vibration qui se propage pendant la canalisation. Comment pouvez-vous expliquer que quelqu'un parle les mots ou les paroles du Christ ou de la Vierge sans qu'il y ait l'énergie de la présence du Christ ou de la Vierge ? Ca, c'est impossible.

Vous savez bien que la présence d'une telle entité spirituelle, d'un tel niveau vibratoire, d'une telle intensité vibratoire qui passe par canalisation, c'est à dire par incorporation, c'est quelque chose de silencieux, c'est quelque chose qui émane une vibration Lumière. Si vous ne ressentez pas cette vibration comme un amour, comme quelque chose qui vous remplit (bien évidemment quels que soient les mots employés) cela n'est pas la Lumière. Donc il ne faut pas se fier aux mots et il ne faut pas se fier à ce que disent les gens. Il faut se fier à ce que vous sentez vibratoirement, il faut se fier à ce que vous dit votre être intérieur, ça, c'est la chose, je dirais, essentielle. Sans ça, comment allez-vous faire la différence ? Pas à travers les mots parce que, bien évidemment, les entités de l'ombre ne vont pas vous dire qu'elles sont de l'ombre, elles vont vous dire qu'elles sont de la Lumière, elles vont exalter le culte de la personnalité, elles vont, à travers des fois des mots beaucoup plus enrobés, je dirais (plus dans le new-age dans son sens péjoratif tel qu'il est reconnu aujourd'hui) vous transmettre des enseignements qui parlent de la Lumière angélique, qui parlent de choses merveilleuses qui doivent vous arriver, à vous, ces êtres qui sont si merveilleux. Ils vont en quelque sorte flatter votre ego, flatter votre personnalité intérieure et non pas révéler votre âme. La différence, elle est à ce niveau là.

Il y a aussi des degrés extrêmement importants qui permettent de faire la différence : jamais un être maîtrisé qui est arrivé aux dimensions supérieures n'interviendra pour modifier votre libre-arbitre. Il pourra vous donner des conseils. Il pourra, si vous le demandez, effectivement agir sur vos cocons de Lumière et modifier votre chemin terrestre mais toujours en respectant votre libre-arbitre. Jamais un être de la Lumière authentique ne viendra vous dire de quitter telle personne ou de faire votre chemin sur tel axe. Elle ne pourra que vous aiguiller pour vous mettre face à votre propre Lumière, à votre propre cheminement intérieur.

Parfois vous avez aussi des médiums qui canalisent rien du tout, ça aussi ça arrive.Quand vous êtes avec un être de la Lumière authentique, il vous remplit d'énergie. Quand vous repartez vous vous sentez le cœur léger, vous êtes gonflés de l'énergie spirituelle qui vous a été effusée. Par contre quand vous avez à faire à des entités liées à la loge noire, que va-t-il se passer ? D'abord ils vont transformer la Lumière en ombre et donc ils vont retirer de l'énergie qui est la vôtre, vous allez vous sentir effectivement fatigués, vous allez vous sentir d'humeur maussade sans savoir pourquoi. C'est pas la notion de douleur parce qu'un être de Lumière peut déclencher une douleur dans le cœur parce qu'il force le rayonnement du cœur, parce qu'il force le rayonnement des chakras de par sa vibration, sans le vouloir, donc ça peut entraîner chez quelqu'un qui n'est pas préparé une certaine douleur. Donc c'est pas la douleur qui va différencier l'ombre et la Lumière c'est surtout la légèreté de cœur et le sentiment profond dans lequel vous allez être attrapés par une canalisation réelle d'une entité de l'ombre ou d'une entité de la Lumière, ça c'est extrêmement important.

Question : Est-ce que il y a un lien avec le fait qu'un canal semble avoir un regard « vide » ?
Mais le regard et l'œil est le reflet de l'âme. Dans toutes les traditions, un œil éteint, un rayonnement éteint se voit tout d'abord au niveau physique, au niveau de la couleur de la peau, il n'y a plus de feu, il n'y a que de la terre, il n'y a que de l'eau. Il n'y a plus de légèreté, il n'y a plus de feu et donc le regard est comme vide, ça c'est une caractéristique essentielle. Il y a un côté plein ou un côté vide, ça c'est extrêmement important, parce qu'un canal, même si il est extrêmement, je dirais, disjoncté par l'intensité de la vibration qu'il a vécue, au fur et à mesure il se remplit d'amour, il se remplit d'authenticité, il se remplit de clarté et ça se voit dans les yeux, dans la peau, à tous les niveaux. Si ce n'est pas le cas, effectivement, c'est quelque chose qui est du domaine de la possession et non plus de la canalisation.

Question : Pourriez-vous nous parler des constellations familiales ?
Quand il y a énergie de groupe, vers quoi est tournée l'énergie du groupe ? Si l'énergie du groupe est tournée vers l'individualité personnelle et non pas l'individualité de l'âme, gare aux questionnements des souffrances du passé, des souffrances du présent. La manifestation de ces souffrances, et bien, ça appartient à l'ombre. Rappelez-vous ce que disait Jésus : « quand vous serez trois réunis en mon nom, je serai parmi vous ». Pourquoi quand vous êtes dans un groupe, est-ce qu'il y aurait besoin de travailler sur une émotion, sur une souffrance du passé, sur quelque chose qui fait mal ? Non. Travaillez sur la Lumière et la Lumière viendra. Toute la différence entre l'ombre et la Lumière est à ce niveau et voilà pourquoi j'ai toujours refusé dans mes interventions, sauf cas exceptionnel comme ce soir, d'intervenir sur des questionnements personnels. Parce qu'il n'est pas question d'exprimer la crainte, il est question d'exalter en vous la réalité de la Lumière Christique de votre être intérieur, de votre Divinité.

Si on laissait les êtres humains exprimer leurs souffrances qu'est-ce qui se passerait ? L'émotion serait générée dans tout le groupe et ça entraînerait une déperdition d'énergie spirituelle. L'émotion se nourrit d'émotion, elle se nourrit pas de Divinité. La Divinité se nourrit de Divinité, la Lumière se nourrit de Lumière et pas d'ombre. Pourquoi faire sortir l'ombre ? « Cherchez le royaume des cieux et le reste vous sera donné de surcroît » disait Jésus, et c'est tout à fait vrai et encore plus vrai à partir du moment où il y a groupe, dans tous les travaux qu'on peut imaginer être soi-disant des outils de libération qui sont faits en groupe, où chacun va exprimer sa souffrance, même si il y a des résultats qui peuvent paraître des fois surprenants.

Il y a des êtres qui ont fait ces travaux de manière authentique, je pense par exemple à une grande dame qui est morte maintenant, et que je vois fréquemment parce qu'elle est du même plan vibratoire que moi, qui a travaillé sur l'accompagnement des gens en phase terminale, qui était cette chère âme qui s'appelait Elisabeth KÜBLER ROSS. Cette dame a fait un travail où elle faisait exprimer les émotions aux gens mais c'était dans des circonstances particulières qui étaient liées à la mort, soit la mort des êtres qui participaient au séminaire, soit des êtres qui avaient été touchés par la mort d'un proche où, là, il fallait sortir cette souffrance liée à la mort qui n'est pas une souffrance mais la peur, la séparation, l'abandon liés à tout cela. Mais le cadre est différent, là, c'était spécifique à l'émotion liée à la mort, de soi ou de quelqu'un de très proche.

Par contre les autres émotions que vous générez à travers toutes les thérapies new-age, c'est des thérapies qui vont faire remonter les émotions de votre passé et en plus vous allez les faire remonter, les véhiculer, l'exprimer dans le groupe et les transférer sur les autres. Où est la Lumière là-dedans ? Il n'a pas de Lumière, il n'y a que de l'ombre. Voilà la différence essentielle : un travail de groupe doit être tourné uniquement vers la Lumière et non pas sur la manifestation des souffrances parce que c'est du temps perdu (même si ce n'est pas de l'ombre) et le temps perdu appartient à l'ombre.

Question : Comment faire la part des choses dans tous ce qui est proposé pour aider justement à dépasser les souffrances puisqu'il y a beaucoup d'outils proposés et des personnes authentiques aussi dans leur volonté de dépasser cette souffrance ?
Tout à fait, mais vous ne pourrez pas résoudre une souffrance au niveau où elle est située. Malheureusement c'est comme ça. Vous ne pourrez pas résoudre le cancer au niveau où il est situé, c'est à dire au niveau de la matière. Vous ne pourrez pas résoudre une souffrance liée à l'abandon par le père ou à la violence du père en travaillant sur le père. Vous ne pourrez résoudre aucune souffrance comme ça. Vous aurez l'illusion de la résolution de souffrance et nombre de personnes jouent là-dessus. Ca fait maintenant plus d'un siècle que vous êtes dans l'erreur psychologique, ça fait maintenant un siècle que vous errez de thérapie en thérapie, de vie en vie, à travers des techniques d'approches psychologiques qui sont une hérésie.

Pourquoi, de mon vivant, je n'ai parlé que de la spiritualité par rapport à la psychologie ? Parce que la solution à tous les maux de l'incarnation se situe au niveau spirituel. Il n'y a pas de solution, ni dans une aiguille d'acupuncture, ni dans un blabla par rapport à une souffrance passée. Il faut, sur la souffrance, mettre le baume de l'amour, le baume de la réunification. Toute autre chose est un travail de perte de temps. Même si vous avez l'impression de libérer quelque chose, vous libérez pas, vous cristallisez encore plus les souffrances. Et ça, nombre de scientifiques aujourd'hui s'en sont aperçus au niveau du cerveau, au niveau de la compréhension des mécanismes subtils mais, néanmoins, réels, de la vie.

Ca, c'est très important à comprendre : vous n'arriverez jamais à faire disparaître quelque chose que vous avez vécu, la seule façon de faire disparaître totalement toutes les souffrances c'est réaliser la maîtrise d'authenticité, l'unité, l'unicité de la Divinité que vous êtes. C'est la seule solution, il n'y en a pas d'autres. Soyez-en certains. Vous pouvez passer des vies et des vies, comme le faisaient certains moines tibétains, à essayer d'épurer leur karma. Ils passaient une vie à épurer un karma qu'ils avaient fait il y a quarante vies, cinquante vies et pourtant est-ce qu'ils étaient réalisés ? Certainement pas. Parce que, à force de vouloir se purifier, ils en oubliaient la Lumière.

Le travail n'est pas un travail de purification sur son passé, le travail est un travail d'authenticité, dans l'instant présent, par rapport à la Source de la Lumière que vous êtes. C'est pas du tout la même chose. Alors, effectivement, tant que vous n'aurez pas cette lucidité, cette conscience de cela, et bien, vous continuerez à errer de thérapie en thérapie, de technique en technique, sans pour autant avancer d'un iota, parce que vous donnerez encore plus de prise au passé, aux choses cristallisées, parce que vous portez votre conscience sur l'ombre et pas sur la Lumière. Vous n'avez pas à travailler sur les cicatrices du passé, vous avez à travailler sur la Lumière. Comprenez bien que, même si c'est louable de vouloir expliquer une souffrance, et tout être humain a besoin de cela, en finalité plus vous monterez au niveau de conscience de la Lumière, plus ce que vous deviendrez irradiera la Lumière et, à ce moment là, il n'y aura plus besoin de compréhension du passé, quel qu'il soit.

Alors, se pencher sur le passé de cette vie, sur le passé des vies passées, c'est quelque chose qui va à l'encontre de la Lumière, ça, il faut bien le comprendre. C'est un fait séduisant de savoir qu'on a été ceci, qu'on a été cela mais vous devez attendre que cette mémoire redevienne, je dirais, spontanée en fonction de votre évolution spirituelle mais non pas aller chercher à la réveiller artificiellement ou à pouvoir expliquer une souffrance du présent par rapport à une explication du passé, qui existe. Je dis pas qu'elle n'existe pas, je dis simplement que la solution elle est dans la Lumière. Alors effectivement il y a des êtres qui ne sont pas prêts à être confrontés à leur Lumière intérieure et qui ont besoin de passer par des périodes d'analyses, de compréhensions du passé mais cela, sachez le, à un certain degré d'évolution, est anti-spirituel.

Question : Comment peut-on faire partager ces enseignements ?
C'est bien le problème, c'est que tu ne peux pas le faire partager tant que l'être n'est pas engagé sur le chemin et arrivé à la porte de cet état vibratoire. Parce que le mental vous ment en permanence, le mental essaye à chaque fois de vous raccrocher à des explications logiques de ce que vous avez été dans le passé, essaye à chaque fois de vous emmener sur des chemins liés au passé et de référencer votre être vivant, tel que vous êtes aujourd'hui, par rapport à quelque chose qui vient du passé. Toujours vous définissez le présent par le passé ou par le futur aussi, pour ceux qui se connectent dans le futur. Mais la vie se définit uniquement par l'instant présent. La Divinité, elle est dans l'instant, c'est à dire hors du temps. Et vous allez cherchez les références dans le passé, dans le futur et vous vous balancez de l'un à l'autre et vous croyez trouver la Divinité mais c'est impossible. La Divinité elle se trouve que dans le moment présent. Si vous arriviez à arrêter la linéarité du temps, ne serait-ce qu'un milliardième de seconde, vous seriez instantanément transformés en Lumière, vous n'auriez même plus de corps.

Question : Pouvez-vous nous parler du chamanisme et de l'une de ses branches qui est appelée le chemin des guerriers ?
Cette approche est certainement celle qui s'est le plus approchée, je dirais, de la Divinité à l'état brut, c'est à dire qui a abordé, sans tours et sans détours, la tradition primordiale, au-delà même des référencements de la tradition comme la kabbale, mais qui sont allées directement au cœur et à l'essence même de la conscience. Mais c'est un chemin extrêmement rude qui nécessite un dépouillement total et peu d'êtres ont réalisé ces chemins dans leurs totalités.

Question : Qu'en est-il des autres branches du chamanisme?
Vous avez des chamanismes d'inspiration astrale et vous avez des chamanismes liés aux manipulations des forces élémentaires de la nature. Vous avez des chamanismes qui sont liés à d'autres manifestations. Encore une fois ce sont des mouvements qui, pour la plupart (sauf le chemin du guerrier lié à la tradition toltèque qui est très particulier), n'est pas en rapport avec la vie occidentale, qui colle mal avec une configuration cérébrale et énergétique, je dirais, occidentale. Néanmoins, pourquoi pas ? Nombre d'êtres peuvent être attirés par ce chemin. Encore une fois c'est certainement, je dirais, moins dangereux, peut-être plus direct, que les thérapies qui naissent à l'heure actuelle en occident.

Je vous remercie tous. Si vous le voulez bien nous pourrions peut-être arrêter maintenant pour laisser place au règne de la maman. Moi, pour l'instant, je vous apporte ma bénédiction et je vous dis à très bientôt et je vous remercie de cet échange.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page