Autres Dimensions

Sois qui tu es

CHRIST

8 juillet 2007

pdf

Mes bien aimés, voici ma paix. Je viens aujourd'hui vous entretenir de la lumière. En effet qu'est-ce que la lumière ? De quelle lumière parlez-vous quand vous recherchez la lumière ? Est-ce celle du jour, celle du soleil ou encore celle que capte votre écran intérieur lorsque vous méditez ? La lumière spirituelle est autre, elle n'appartient pas à cette dimension où vous vivez, elle appartient au royaume des Cieux. Elle est, dans votre monde de troisième dimension, le liant invisible de toute vie. Sans elle point d'expression de vie possible incarnée.

Elle brille telle la lumière d'un temple, cachée aux regards extérieurs, cachée et voilée tant qu'elle ne devient pas le but de la quête elle-même. Elle est aussi vibration (mais non pas vibration d'ondes ou de corpuscules comme le disent vos physiciens), elle est vibration d'amour, un aimant qui attire et irradie en même temps. Elle est le moyen de votre retour à l'unité. Nombre de mystiques l'ont vue et n'en sont pas revenus indemnes. Nombre d'être humains aujourd'hui l'ont vue et ont été transformés au-delà de tout ce qu'il était concevable.

Cette lumière est capable de modifier totalement un univers. Quand elle est manifestée et dévoilée, elle est pourtant omniprésente mais seul le fait de la dévoiler la rend efficiente. Pour vous, mes bien aimés, la seule façon de la dévoiler est d'utiliser la douceur de votre conscience, l'amour de votre âme, afin qu'elle puisse éclore en votre temple intérieur, en votre cœur. Et qui peut, mieux que moi, allumer votre lampe, moi qui suis « la lumière du monde » ?

Mon feu est le souffle qui peut ouvrir les vannes de la lumière en vous. Pour cela il faut accepter que « je suis » vous inonde de sa grâce. Il faut assimiler et vivre l'amour car l'amour est lumière. Tant que votre amour ne génère pas de lumière, cet amour viens de vos attachements seulement car quand votre amour sera en vérité alors vous baignerez dans la lumière qui est vibration.

La lumière dont vibre l'amour est autre que la lumière de vos jours. N'oubliez jamais qu'exister en votre monde signifie, réellement, se tenir en dehors de la vérité de la vie. Et, ô combien, en ces jours, il est essentiel de faire venir, faire pénétrer la lumière dans l'ombre de cette vie humaine car elle seule peut transmuter, communier avec les peurs et les dualités de la vie.

Etes-vous seul pour réaliser cela ? Non. Certes vous êtes seul pour faire le choix de l'ombre ou de la lumière mais, une fois le choix fait, alors mes êtres de feu viennent allumer la flamme de votre temple. Vous n'êtes jamais seul quand votre âme a décidé de s'unir à la vérité. Et voilà qu'en ces jours bénis qui sont là, la lumière est proposée à l'ensemble des vies. A Gaïa, en sa globalité, il est proposé un éclatement de la vraie lumière.

Quel choix ferez-vous mes biens aimés ? Vous êtes, ô combien, aujourd'hui plus qu'avant, libres de vos choix. Mais combien j'ai envie de vous dire « venez à moi ». Combien tous les êtres qui vous entourent désirent ardemment vous ramener à la maison, vous ramener dans votre lumière, afin de voir briller qui vous êtes, de voir toute vos lumières naître à nouveau en vos consciences. Ce spectacle est le plus beau que le Père puisse offrir à ses créatures : ce moment sublime de la révélation, instant où, à la fois, l'amour, la lumière, la vérité sont présents en vous comme à l'aube de toute création. Quelle grâce que cet instant. Quelle magnificence dont je me réjouis.

Mes biens aimés, je suis votre pasteur, je suis le gardien de vos jours et de vos nuits. J'aimerais tant que, ensemble, nous fêtions l'ascension de Gaïa, ensemble, nous chantions le chant de vie, le chant de votre retour en unité. Il en est fini de la peur, de la dualité, des expériences pour ceux qui le veulent, pour ceux qui l'espèrent, pour ceux qui sont prêts.

Mais qui est prêt ? Tous et toutes, bien sûr. Il n'est plus temps de croire à vos erreurs passées et à leurs effets néfastes sur vous. Il n'est plus temps de croire que la peur peut encore empêcher votre lumière de vivre. Je vous assure que, si vous tournez vos yeux vers moi, plus rien d'extérieur à vous ne pourra vous empêcher de vivre dans la lumière. Seuls des esprits contraire à la lumière veulent vous faire croire que vous encore enchaînés à vos schémas périmés. Seules les attaches de la société veulent vous enfermer dans des modèles sociaux dépassés.

Comme voilà deux mille ans, je veux vous dire : « Viens, suis moi, laisse les morts enterrer les morts ». Le ferez-vous ? Répondrez-vous à mon appel ? Entendrez-vous ma voix ? Verrez-vous ma lumière ? M'ouvrirez-vous les portes de votre cœur ou resterez-vous sourd à tout cela pour vous enfermez dans vos peurs, dans vos souffrances ?

Je ne peux aller à l'encontre de votre choix mais osez ouvrir les yeux et le cœur. Je suis votre ami, personne d'autre que moi ne vous connais aussi intimement et personnellement. Personne d'autre que moi ne vous veut autant de bien, excepté vous-mêmes quand vous acceptez de ne plus vous voir comme des êtres limités, incomplets, seuls ou en souffrance.

Mes biens aimés, je vous donne ma paix, je vous donne la lumière, je vous donne ma bénédiction.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page