Autres Dimensions

Sois qui tu es

ANAËL

7 avril 2011

pdf

Je suis Anaël, Archange. Bien aimés Enfants de la Lumière et bien aimées Semences d'Étoiles, recevez Grâce et Bénédiction et Communion entre vous et moi et moi et vous. Je suis avec vous pour répondre à vos questionnements concernant l'Esprit. Ainsi donc, je vous écoute.

Question : faut-il aujourd'hui laisser ma « mission d'âme » pour me consacrer à la Lumière ?
Bien aimée, quelle peut être la mission d'âme, si ce n'est se consacrer à la Lumière ? Tout le reste n'est que détours et tours te privant de ta propre Unité. Seule toi-même sais ce que tu as à mener. Nulle information extérieure ne peut intervenir dans tes choix et décisions. Car dès qu'il y a conseil, tu suis alors ce conseil. Quel que soit ce conseil éclairé, fût-il d'un Archange, fût-il du Christ, en personne, à ce moment-là, tu n'es plus toi-même. Aujourd'hui, la Vibration de la Lumière Une vous appelle, les uns et les autres, de différentes façons, soit sous forme d'impulsion d'âme, soit sous forme d'impériosité se manifestant le matin dès votre réveil mais, en tout état de cause, seule votre Conscience doit décider de ce que vous entreprenez. Au-delà de ton expérience et de ton chemin personnel, il n'y a pas, aujourd'hui, d'urgence autre que celle de réaliser ce que vous êtes. Réaliser ce que vous êtes, Semences d'Étoiles, Enfants de la Lumière, n'a que faire de votre chemin d'âme qui est, lui-même, un tour et un détour, comme je le disais. Aujourd'hui, il n'est plus temps, si vous le ressentez, d'aller à l'extérieur de vous-même. Il est temps de rentrer en vous. Tout dépend, bien sûr, de ce que tu envisages comme devenir.

Question : dans mes pratiques professionnelles, je dois faire abstraction de tout ce qui m'est communiqué depuis d'autres plans ?
Bien aimée, il y a un certain nombre d'informations qui sont communiquées par les plans interdimensionnels. Si ceux-ci te concernent directement, pourquoi veux-tu en faire abstraction ? Accepte toutefois, que quels que soient les instructeurs, la question que tu dois te poser, et que chaque être humain, aujourd'hui, doit se poser, est la suivante : « qu'est-ce que je sers et quel est mon but, quelle est ma finalité ? ». À partir du moment où tu définis toi-même ta propre finalité, tu définis ce que tu dois faire et être, quoi que nous puissions dire, les uns et les autres, quelle que soit notre origine Vibratoire. En ce qui concerne la notion de « sauveur », bien évidemment, Sri Aurobindo parlait de ton propre « sauveur » Intérieur et non pas de sauver quiconque à l'extérieur de toi.

Question : qu'est-ce que l'Esprit ?
L'Esprit est la parcelle indestructible, illimitée et libre, vivant l'autonomie, pour l'instant qui vous a été occultée. Ce que vous vivez, aujourd'hui, dans cette fin des temps, de cette Dimension, correspond à votre retour à l'Unité. L'Esprit est Unité. L'Esprit est Un. L'Esprit est Vibration. Il s'agit de la Conscience que vous pouvez vérifier et expérimenter au sein même de cette Dimension. Cette expérience confère la Joie Intérieure (appelée Samadhi) et confère l'État de Grâce (appelé Sat Chit Ananda). L'Esprit ne peut être défini en mots. Il ne peut être que vécu car aucun mot, aucune conception ne peut l'appréhender. De la même façon, vous pourriez parler de la Lumière (et, d'ailleurs, nombre d'enseignements l'ont fait) sans pour autant vivre la Lumière. De la même façon, vous pouvez parler de l'Esprit, lire des choses sur l'Esprit, ce n'est pas pour autant que vous vivez l'Esprit. L'Esprit se manifeste par le Feu, un Feu Intérieur, se manifestant tout d'abord au sein des Couronnes, l'une des Couronnes, et éveillant, en finalité, l'ensemble de vos Centres, l'ensemble de vos cellules et vous permettant de vivre votre Dimension de Fils Ardents du Soleil, Semences d'Étoiles, Semences d'Éternité, retour à votre Unité.

Question : que signifie « s'établir dans sa propre Présence » ?
Bien aimé, aucun élément, là non plus, ne pourrait définir ce qu'est « s'établir dans sa propre Présence ». Il s'agit d'une Vibration vous parcourant, il s'agit d'un état qui est fait vôtre et qui se traduit par la perception, totalement claire et totalement Unifiée, de ce que vous êtes, au-delà de l'Illusion. C'est, quelque part, transcender la personnalité et vivre l'Esprit. Vivre sa propre Présence est un état de Vibration et de Conscience se manifestant par une modification importante de la perception même de votre propre Conscience, vous extrayant de l'enfermement, de manière temporaire, et vous établissant au sein de l'Unité de votre Cœur. La Présence est un état Vibratoire donnant sens et direction à ce que vous êtes. Certains d'entre vous ont peut-être eu la possibilité d'entendre l'Archange Uriel qui est là, en votre Être Intérieur comme à l'extérieur, pour vous mettre en résonance et vous permettre de vivre, avec un coup de pouce, un coup de Lumière extérieure, de favoriser votre rapprochement et, si possible, de vous établir directement dans votre propre Cœur. La Présence n'a rien à voir avec la lucidité ou la conscience de la personnalité. C'est un état de Supra Conscience où l'ensemble des limites imposées par la personnalité sont balayées d'un coup, vous faisant embraser alors l'expérience appelée Éveil (ou encore atteinte de l'Illumination réelle), n'ayant plus rien voir avec l'illusion falsifiée de l'illumination du 3ème œil. Il s'agit de la totalité de l'établissement de votre propre Conscience, au sein de votre Cœur et, aussi, au sein de la Couronne Radiante de la tête.

Question : d'où vient la perception que ma maison ne me contient plus ?
Bien aimée, il est des moments et des instants que vit la Conscience, appelée Supra Conscience, vous faisant réaliser, comprendre et percevoir que les cadres de vie dans lesquels vous étiez enfermés et limités, ne peuvent plus contenir ce que vous êtes devenus. Ainsi donc, au travers de ta perception, tu comprends que ta maison n'est plus ta maison parce que ta Maison est l'Univers entier.

Question : dans mon chemin spirituel, l'émotion est-elle un frein ?
Bien aimée, l'émotion sera toujours de l'ordre de la réaction. Certains enseignants vous parlent de l'émotion comme un élément moteur de la spiritualité. Rien ne peut être plus faux puisque tant que vous abritez des émotions, vous ne pouvez toucher votre Unité, qui est un état de Grâce totalement indépendant de toute émotion. L'émotion est un frein car elle correspond à des Vibrations lourdes et denses, vous appelant au sein de la personnalité, même dans ce que vous appelez la beauté, à manifester ce qui est opposé à l'établissement au sein de votre Unité. Nous sommes parfaitement conscients que nombre d'enseignements se basant, justement, sur les émotions, sont destinés à vous faire vivre des états émotionnels exacerbés vous faisant croire que vous êtes éveillés. Rien n'est plus faux. L'émotion, lorsqu'elle est portée à son paroxysme, va vous conduire, directement et en droite ligne, à l'Illusion Luciférienne appelée Illumination, n'ayant rien à voir avec la Lumière de l'Unité. L'émotion peut, certes, servir, au sein de ce monde, à manifester et à exprimer la beauté, que cela soit dans un monde artistique, que cela soit dans une gestuelle du corps mais l'émotion, même si elle confine parfois à l'extase, ne sera jamais le Samadhi, ni la réalisation de votre propre Unité. Bien au contraire. Elle vous éloigne et vous entraîne dans des chemins de traverse car la Vibration de l'émotion, même si elle est joie totale, ne sera jamais que du plaisir et correspondra toujours à votre plexus solaire ou au 3ème œil, mais jamais au Cœur.

Question : le don de soi et l'humilité sont-ils les portes de l'Unité ?
Je dirais, bien aimé, que ce sont, dans votre langage, des tickets d'entrée. Nul ne peut pénétrer le Royaume de l'Unité s'il ne redevient, lui-même, humble et simple. Le don de soi, à condition qu'il ne soit pas vécu dans le sens du sacrifice, au sens religieux, peut, effectivement, concourir à vous établir au sein de votre propre Présence sacrée dans l'Unité, à condition que ce don de soi ne soit pas conditionnel, ne soit pas issu d'une Croyance mais, vraiment, d'un Abandon à la Lumière car l'Abandon à la Lumière est, effectivement, un don de soi.

Question : l'affirmation « Que la Lumière soit à l'intérieur de moi comme à l'extérieur de moi », va-t-elle dans le sens de l'Abandon à la Lumière ?
À ce moment-là, bien aimé, ne fait aucune différence entre l'intérieur et l'extérieur et affirme simplement « Que la Lumière soit ». Car, à partir du moment où tu distingues un intérieur et un extérieur, c'est que, quelque part, tu es encore identifié à une entité séparée de ce qui est extérieur.Dès l'instant où la conscience considère qu'il existe un intérieur et un extérieur, cela, quelque part, maintient la séparation et impose de vous mettre des propres limites à ce que vous êtes. Ainsi, tant que tu considéreras qu'un arbre ou qu'un frère incarné est extérieur à toi, tu ne pourras pas vivre, en totalité, ton Unité.

Question : je n'ai aucune question mais je voulais simplement exprimer ma gratitude.
Bien aimée, ainsi que l'Archange Jophiel vous l'a dit, voilà de nombreuses années, et même récemment, la question appelle une réponse. Il existe, au sein de votre Unité et de votre propre Grâce, toutes les réponses utiles à votre Unité. S'établir dans la Grâce c'est, effectivement, ne plus avoir de question, c'est, effectivement, ne plus questionner, mais Être. Certaines questions, toutefois, pour les Êtres en chemin vers leur Unité et vers la Grâce, passent encore par des questionnements.

Question : quand on a vécu un contact avec l'Êtreté, comment l'utiliser, en conscience ?
Bien aimé, dès l'instant où l'expérience de l'Êtreté est vécue, que cela soit, en votre temps, un milliardième de seconde, comme un temps plus long, cela ne fait aucune différence car, dès l'instant où l'Êtreté est touché, il y a la capacité, au sein de l'être qui l'a vécu, à rayonner ce qu'il est. Rayonner ce qu'il est, est certainement la chose la plus importante à faire, c'est-à-dire ne rien faire et simplement « être », s'immerger au sein de la Vibration du Cœur, s'immerger au sein de sa propre Présence, dans l'Unité. Tout le reste découle de là.

Question : à quoi correspond le fait d'entendre les sons plutôt à droite qu'à gauche ?
Bien aimée, certaines Consciences l'entendent à gauche, d'autres à droite et d'autres des 2 oreilles. Cela aurait été il y a de nombreuses années, je t'aurais dit que la constitution de l'Antakarana, vous unissant à votre corps d'Êtreté, passait par un marqueur qui était le son ou Chant de l'âme, entendu dans l'oreille gauche, qui, lorsque la Corde Céleste unissant, cette fois-ci, l'âme à l'Esprit, était synthétisée, à ce moment-là le son passait à droite. Aujourd'hui, cela n'a plus aucune espèce d'importance puisque, comme nombre d'entre vous l'ont constaté, le son s'extériorise. Il est plus intime et, en même temps, comme perçu tout autour de votre propre champ Vibratoire, avec une fréquence de plus en plus présente à votre Attention et votre Conscience.

Question : je sens de plus en plus de points entre le OD et le ER de la tête. Ça correspond à d'autres circuits qui s'activent ?
Bien aimée, il existe, sur le trajet ER / OD, un certain nombre de points de Vibration. Ces points de Vibration sont, en quelque sorte, l'image de vos 7 chakras majeurs. Il existe, effectivement, 7 points de Vibration entre le point OD et le point ER qui sont tout-à-fait réels et qui correspondent, en vérité, à l'Éveil total de votre âme. La Croix de la Rédemption, installée et perçue par un nombre croissant d'êtres humains à l'heure actuelle, permet de révéler la Vibration de l'âme, installée au sein de OD / ER et des 7 points de Vibration. La Vibration de l'Esprit s'installe, elle, entre AL et ER, résultante de l'action ER / ER et AL / AL vous permettant de manifester l'Esprit en vous. Il existe aussi, au sein de la petite Couronne du point ER de la tête, un certain nombre de points de Vibration pouvant, là aussi, être identifiés et perçus par certains d'entre vous.

Question : est-il possible de participer à une action en justice, tout en restant dans l'Unité ?
Bien aimée, à toi de le ressentir. Si ton Cœur s'arrête de Vibrer à l'idée de mener une action, telle que tu la nommes, en justice, alors, bien évidemment, tu ne pourras maintenir ton Unité, en agissant de cette façon, au sein de la Dualité. Le meilleur marqueur est donc la Vibration du Cœur. Maintenant, dès l'instant où vous êtes établis, de manière suffisamment longue, au sein de votre propre Unité, tout se met en place pour concourir à maintenir et établir, avec solidité, votre Unité. Ainsi donc, l'être en Unité n'a pas besoin d'agir à l'extérieur car il demande à l'Univers et à la Lumière de manifester, pour lui, ce qui est bon. Ceci n'est pas la même chose que d'entreprendre une réaction par rapport à une action, quelle qu'elle soit, ayant été menée, vous entraînant, systématiquement, dans l'action et réaction. Aujourd'hui, plus que jamais, en ces temps ultra-réduits que vous êtes appelés à vivre, encore une fois, à vous de définir ce que vous voulez faire et être.

Question : je ressens mon corps comme une lampe contenant un Feu très puissant. Pourquoi?
Bien aimée, le processus de l'Éveil ou de retour à l'Unité, s'accompagne, comme nous l'avons exprimé fort longuement, d'un certain nombre de manifestations, depuis les Vibrations jusqu'au Feu. Ceux-ci sont les symptômes de l'accès à d'autres états de la Conscience. La Vibration du Supramental, la Vibration de la Lumière, qui s'agglutine au sein de vos structures, procurent tout-à-fait ce genre de perception et de sensations. Ainsi donc, cela concourt à permettre de s'établir dans la Grâce. Je précise toutefois que celui qui s'établit, ne serait-ce qu'à un moment, dans la Grâce, ne peut douter, à aucun moment, ni même s'interroger sur ce qui est vécu. Il y a une capacité, pour l'Esprit, à reconnaître l'Esprit, bien au-delà de l'analyse de la personnalité, bien au-delà des perceptions vécues, bien au-delà des Vibrations vécues. Alors, bien évidemment, selon la coloration de la personnalité et de l'âme, préexistant à la manifestation de l'Esprit, certains vont parler d'un Feu dévorant, d'autres vont parler d'une dissolution, d'autres, enfin, vont parler d'un état de Paix absolue. L'ensemble de ces descriptions n'est qu'une coloration de l'expérience qui est, en fait et, en définitive, la même. Toutefois, il convient de ne pas, non plus, s'identifier à quelque chose qui passe mais bien devenir, soi-même, au-delà de l'identification, cela et tout le reste. L'Éveil total à l'Unité et le vécu de l'Unité, est, effectivement, dans ce qui pourrait être le plus proche, un mécanisme de dissolution de la personnalité, bien connu et décrit, par exemple, dans les Yoga Sutras ou dans des textes orientaux parfaitement bien documentés, parce que ceux qui les ont décrits ont vécu ces états. C'est le même état existant dans tous les pays du monde, dans tous les Univers, à partir du moment où se rétablit la connexion à l'Unité, ce fameux Switch de la Conscience qui, pour certains, n'a pas encore été déclenché, pouvant l'être alors par le Choc de l'humanité que vous êtes en train de vivre, pourra alors se révéler à ce moment-là. C'est l'irruption du Supramental au sein de votre propre Conscience, vous faisant toucher votre propre Supra Conscience, vous faisant percevoir la réalité, c'est-à-dire que vous n'êtes plus limités à ce corps, que vous n'êtes plus limités à l'Illusion de ce que vous êtes mais à la Vérité de ce que vous êtes, et ce que vous êtes, c'est la Source, c'est l'Un, c'est l'ensemble des possibles, l'ensemble des créés, l'ensemble des Univers et l'ensemble des Dimensions. Quand nous vous disons que nous sommes en vous, cela est stricte vérité. Il n'y a que la projection de votre conscience limitée qui vous fait croire et percevoir que cela est faux. Quand vous touchez les domaines de la Grâce, toutes les séparations et toutes les limites s'abolissent. Le passage du limité à l'Illimité peut se traduire, pour certains, par un sentiment de dissolution, pour d'autres, par un Feu dévorant, pour d'autres, encore, comme l'installation dans une Paix. Cela ne sera que la traduction (si vous préférez, l'interfaçage) entre l'Illimité et le limité, qui est l'endroit où se pose votre Conscience, dans ces moments-là, car si tu te places directement au sein de l'Illimité, en totalité, ton corps n'a plus de raison d'être et tu disparais en Maha Samadhi.

Question : avoir une vision floue après avoir activé la Croix de la Rédemption et le Canal de Cristal peut-il être lié à l'activation du 12ème Corps ?
Bien aimée, si l'on excepte, bien sûr, un problème d'ordre médical concernant la vision, l'activation du circuit AL / AL et du 12ème Corps va venir superposer, au niveau de vos yeux, la vision du Cœur vous donnant, les yeux ouverts, la capacité à voir au-delà de l'Illusion de ce monde. Certains d'entre vous commencent à percevoir les Lumières Vibrales et aussi les Présences existant au sein des autres Dimensions, ce qui n'était absolument pas possible voilà encore 3 ans. Ainsi donc, les phénomènes de perceptions visuelles, survenant les yeux fermés, comme les mécanismes appelés apparitions, ne sont que des illusions. Aujourd'hui, du fait de l'activation de la 12ème Lampe ou 12ème Corps, du fait de l'établissement de ces nouvelles connexions, il vous est rendu, pour certains d'entre vous, la capacité à voir réellement ce qui est au-delà de l'Illusion.

Question : quand on a la vision, au-delà d'un visage, d'autres éléments, les yeux ouverts.
Alors, cela correspond, effectivement, à l'activation des nouveaux circuits. Certains d'entre vous, déjà, depuis un an, sont capables de percevoir, en regardant une personne, de voir au-delà du paraître de la forme et voir, par exemple, ce qui est appelé les Lignées. Alors, se superposent, les yeux ouverts, un certain nombre d'éléments n'ayant plus rien à voir avec ce qui est donné à voir habituellement. D'une manière générale, ce qui vous est donné à voir, dans ces moments-là, n'est pas nécessairement destiné à être restitué à l'autre mais est plus un mécanisme de perception se développant en vous. La meilleure attitude est d'accueillir cela, comme une Grâce, sans pour autant chercher, ni une explication, ni une action précise par rapport à cela. Ce sont des champs de perception nouveaux, supramentaux ou ultradimensionnels qui vous sont donnés à voir.

Question : je vis, dans la nature, des moments de Grâce que j'ai du mal à maintenir.
Bien aimé, ces instants de Grâce sont destinés à t'encourager à t'établir dans cette même Grâce. Beaucoup d'entre vous, vivant l'Éveil, passent leur temps à passer, encore, d'un état à un autre. À vous de définir ce que doit être, là aussi, votre vie. Si la Grâce se maintient au sein de la nature, alors reste au sein de la nature et oublie ce qui faisait ton quotidien. À toi, là aussi, de savoir ce que tu veux être et quelle est ta finalité. S'il existe des circonstances où la Grâce s'établit, alors pourquoi retourner dans des circonstances où la Grâce n'est plus. Il n'y a pas d'obligation pour la Grâce. S'abandonner à la Lumière, c'est vivre la Grâce en permanence, c'est ne plus douter que la Grâce est Abondance et Perfection, c'est accepter que sa propre vie, dans l'intégration de la Lumière, s'établisse au sein de cette Grâce, en permanence, où tout est évidence, où tout est facilité, où tout est simplicité. Tu définis toi-même, au travers de ta question, les circonstances où existe la Grâce et les circonstances où n'existe pas la Grâce. Alors, à toi de définir ce que tu veux privilégier, ce que tu veux être.

Question : j'ai des obligations qui me contraignent à redescendre dans d'autres énergies.
Bien aimé, à partir du moment où tu seras établi dans la Grâce, en long terme, en suffisamment longtemps, tu ne pourras plus redescendre. Le fait de redescendre signifie que tu n'es pas stabilisé et établi, de manière définitive, dans la Grâce. L'expérience n'est pas l'état. L'état de Grâce s'installe, de manière définitive, quand la Grâce vous remplit, ce qui est fort logique. Maintenant, vivre ces mécanismes de passage d'un état à un autre, est justement destiné à vous montrer ce qui est l'Unité et ce qui ne l'est pas. Ce qui est appelé obligation, que cela soit de se nourrir, que cela soit de travailler, que cela soit la société, le social, ne sont, rappelez-vous, en définitive, que des illusions. Si vous donnez poids à vos propres illusions, vous sortirez de l'état de Grâce. Si vous vous maintenez dans la Grâce, quelle que soit la vérité de l'Illusion que vous percevez, vous pourrez alors maintenir la Grâce, tout en continuant une activité au sein de l'Illusion. Certaines activités, toutefois, ne seront pas compatibles avec votre Grâce. Alors, la même question reviendra inlassablement : « que voulez-vous être ? ». C'est à cela que vous êtes appelés, les uns et les autres, à être confrontés, de plus en plus.

Question : dans mes espaces de Paix, il y a des traces de mental. C'est la personnalité ?
Bien aimée, de quoi cela pourrait-il relever d'autre ? Le mental appartient, de manière indéfectible, à la personnalité. Il ne peut exister de mental, de questionnement, au sein du Supramental.

Question : les espaces de Paix sont-ils liés, de manière exclusive, à un silence mental absolu ?
Bien aimée, à partir du moment où la Grâce se vit, le mental ne peut plus exister. L'appellation même qu'a donnée le bien aimé Jean, quand il fût Sri Aurobindo, correspond, en totalité, à cela. Quand tu es dans le mental, tu ne peux pas être dans le Supramental. Et quand tu es dans le Supramental, le mental ne peut exister, l'émotion non plus, d'ailleurs.

Question : pourquoi dans ma vie matérielle continuent à se manifester des éléments duels, si je choisis d'Être ?
Bien aimée, j'ai entendu ta question. Elle ne fait que traduire ton désarroi mental car dès l'instant où un facteur extérieur vient vous confronter à votre Unité, c'est qu'à ce moment-là, le principe de résonance se manifeste. L'être qui est établi, en totalité, au sein de son Unité et de sa Grâce, ne peut être perturbé d'aucune manière par quoi que ce soit, ni par son propre mental, ni par l'intervention intempestive de quoi que ce soit. S'il y a intrusion, c'est qu'il n'y a pas Unité. La Grâce, quand elle s'établit, de manière définitive, ne peut plus être altérée par quoi que ce soit venant de l'Illusion de ce monde. Le Christ, Bouddha et tant d'Êtres Éveillés, qui se sont succédé au cours des siècles de cette humanité, vous en ont montré la preuve et l'évidence.

Question : quand on vit de telles expériences, la solution est d'abandonner la problématique à la Lumière et de ne pas agir dans la 3D ?
En totalité, car c'est comme cela que peut se vérifier ton propre Abandon à la Lumière. Tant qu'il existe une volonté d'action conditionnée par la personnalité (donc au sein d'une réaction à ce qui te semble injuste ou pas juste), tu ne peux vivre en Unité. Seule la Lumière, à partir du moment où tu es établie au sein de la Grâce, peut, entre guillemets, retirer l'épine de ton front ou de ton pied. Mais tant que tu retires toi-même l'épine de ton pied ou de ton front, c'est la personnalité qui agit. Vivre au sein de l'Unité et de la Grâce permet l'installation des conditions globales de maintien de cette propre Grâce. Si, fait irruption au sein de la Conscience Unifiée, un certain nombre d'éléments contraires à cette Conscience Unifiée, c'est simplement parce que celle-ci n'est pas Unifiée, en totalité. La Grâce vous permet de vivre votre Dimension de Semences d'Étoiles, par l'intermédiaire du Feu du Cœur et de l'Esprit, dans cette Dimension. Si vous vivez cela, rien, absolument rien, ne peut venir de l'extérieur ou de l'Intérieur de vous, car tout ceci est illusion par rapport à votre propre Grâce.

Question : je ressens, en même temps, un attrait et une grande peur de la Lumière.
Bien aimée, où naît la peur ? La peur naît au niveau de la personnalité, elle en fait partie permanente. Ainsi donc, tant que tu es toi-même identifiée à ta peur, cela signifie que tu considères que ta peur est une manifestation de toi-même et donc, cette peur est inscrite au sein de la personnalité. Il n'y a aucun moyen de lutter contre la peur car lutter contre la peur renforce la peur. Il n'y a jamais de possibilité de dépasser la peur par sa maîtrise ou son contrôle. Cela est possible au sein de la personnalité mais, alors, elle sera remplacée par une autre peur. La transcendance de la peur, c'est, déjà, ne plus être identifié à ses peurs car, effectivement, au sein de ton Être véridique, tu n'es absolument pas cette peur. Le fait donc de se sentir gênée, toi-même, par ta propre peur, signe, de manière formelle, que tu t'es identifiée à elle et ce qui s'identifie à elle, toujours, est la personnalité. La transcendance de la peur est déjà liée, premièrement, à la non-identification à cette peur. Je vous renvoie, pour cela, à ce que vous avait exprimé Sri Aurobindo sur le Choc de l'humanité car tout y est. Ceci correspond au dévoilement de la Lumière, au sein de l'humanité : l'irruption de l'inconnu au sein du connu.

Question : est-il possible, comme Métatron l'a proposé, de demander à la Grâce d'être dans l'Unité, ici et maintenant ?
Bien aimé, aujourd'hui, il n'est pas question de demander la Grâce puisque la Grâce, c'est ce que vous êtes. Installer la Grâce, tel que l'a réalisé l'Archange Métatron, en vous demandant de demander la Grâce, est, bien au-delà des mots que tu prononces, le fait de s'identifier à la Grâce. La Vibration sera toujours supérieure aux mots et, tant que tu en restes aux mots sans en pénétrer l'Esprit, tu seras tributaire des mots et ne pourras toucher la Grâce. Transcender le mot, c'est aller vers l'Essence du mot, bien au-delà de la Vibration du mot lui-même mais de ce qui était sous-tendu et non pas sous-entendu, de sa Vibration, de l'Archange Métatron. Aujourd'hui, le temps n'est plus comme dans les anciens temps, car si on devait compter le nombre de vies et le nombre de Consciences ayant demandé la Grâce et ne l'ayant jamais obtenue, nous serions très catastrophés. La Grâce n'est pas quelque chose qui se décrète de l'intérieur ou de l'extérieur. Elle peut se demander mais, si tu demandes une Grâce à l'extérieur, alors tu n'es pas la Grâce. Il y a, dans la proposition même, le manque et, selon le principe d'attraction, se manifeste à toi ce qui est le manque et non pas la plénitude. Il y a, à ce niveau-là, un changement radical de perception, même au sein du mental, devant vous faire aller au-delà du mot, au-delà de la Vibration du mot, pour en pénétrer l'Essence, afin de le vivre directement dans le Cœur. Ceci permettra de faire cesser le filtre du mental qui obscurcit totalement la pénétration de la Lumière. De la même façon que tu peux appeler le Christ, si tu l'appelles, c'est que tu n'as pas réalisé ton Christ Intérieur et qu'il existe donc une distance entre une Croyance et la Vérité de ce que tu vis. Tout est déjà présent, en vous. Tous les Éveillés de la Terre, quelle que soit leur origine, vous l'ont déjà dit. Ils ont vécu cela à des moments où il était beaucoup plus difficile de vivre la Lumière qu'aujourd'hui. Aujourd'hui, « Être », c'est dépasser toutes ces interrogations, c'est s'établir dans sa propre Grâce, car il n'existe aucune Grâce extérieure ? exceptée la tienne.

Question : pour aller dans le sens de la Grâce et de l'Unité, suffit-il simplement d'affirmer « que la Lumière soit » ?
Affirmer n'est pas vivre. Affirmer : « que la Lumière soit » est une injonction, ça n'est pas un état d'Être. « Que la Lumière soit » oui, mais à condition qu'elle le soit vraiment. Or, pour que la condition soit entièrement établie, il faut que vous acceptiez de vous abandonner à la Lumière. J'ai déjà parlé, à de très nombreuses reprises, de cet Abandon à la Lumière car c'est vraiment l'élément moteur de votre propre Unité. Tant que vous vous posez la question de la Grâce, tant que vous affirmez « Que la Lumière soit », tant que vous demandez quelque chose, vous n' « êtes » pas. Aujourd'hui, les caractéristiques de l'afflux de la Lumière, de la Révélation et du dévoilement de la Lumière, est tellement intense que, si vous arriviez à interrompre la totalité de l'être extérieur, au sein de la personnalité, instantanément, vous deviendriez la Grâce. Comprenez bien que ce n'est, toujours, que l'activité incessante du mental et de la personnalité elle-même qui est le plus grand obstacle à votre établissement dans la Grâce. Quand vous acceptez cela, alors oui : « que la Lumière soit ». Avant même que cette phrase soit prononcée, la Lumière « est ». Vous installez cela dans le présent et non pas dans une injonction.

Question : dans les temps qui viennent, quelle est la meilleure façon de vous servir en tant que Phares de Lumière ?
Bien aimée, à partir du moment où tu réalises ton Unité, où que tu sois dans le monde, au fond de ton lit comme en haut d'une montagne, cela ne change rien. Seule l'Illusion de la personnalité veut te faire croire qu'il y a nécessité d'aller dans le monde, ou nécessité de se mettre dans un lit, ou nécessité d'aller en haut d'une montagne. Car, quand tu touches ta propre Unité, à ce moment-là, tu rayonnes. Et rappelle-toi qu'à ce moment-là, la Lumière te traverse et tu deviens transparente à la Lumière. L'Intelligence de la Lumière est certainement l'élément le plus important, qui est totalement indépendant de toute volonté ou de tout désir de servir. Servir, comme le disait le Grand Commandeur, c'est Rayonner, rien de plus et rien de moins.

Question : le Rayonnement d'un individu n'est-il pas plus puissant lorsqu'il est en résonance Vibratoire dans un groupe ?
Bien aimée, le Christ a dit lui-même : « quand vous serez 2 ou 3 réunis en mon nom, je serai parmi vous ». Alors, il devient évident que, si vous vous réunissez, avec la même Attention, la même Intention, la même Éthique, la même Intégrité, votre rayonnement, effectivement, peut vous sembler beaucoup plus puissant et beaucoup plus important. Mais, je vous assure que l'être ayant réalisé, en totalité, son Unité, et qui déciderait de se mettre au fin fond d'une grotte, aurait la même puissance de Rayonnement que ces êtres réunis. La perception, bien réelle, de l'amplification énergétique ou de Consciences existant au sein d'un groupe, est réelle mais vous pouvez réaliser exactement la même chose seul à seul. Certains êtres, aujourd'hui, sont impulsés à se retrouver seul, d'autres êtres sont impulsés à se regrouper. Chacun est différent.

Question : dans cette qualité de Rayonnement, l'Intention de don, du Cœur est fondamental ?
Bien aimé, quelle Intention ? Car, quand le Cœur rayonne, c'est que tu as, au préalable, manifesté l'Intention. Mais, si le rayonnement du Cœur est déjà là, manifester une Intention est un acte de volonté. Ainsi, l'Intention, l'Attention, l'Éthique et l'Intégrité, vos 4 Piliers qui permettent de Rayonner et de manifester l'Amour et la Fusion du Cœur, sont préalables et non pas consécutifs. Ainsi donc, quand le Cœur rayonne, il n'a nullement besoin de ta personnalité, de son désir ou de son Intention car, dès qu'il y a une volonté personnelle, à ce moment-là, le Rayonnement s'affaiblit. Être, c'est dépasser l'Intention. L'Intention, encore une fois, est préalable mais, dès que vous êtes centrés au sein de votre Croix de la Rédemption, il n'y a plus d'Intention à manifester puisqu'elle fait partie, même, de votre Rayonnement. Ainsi donc, en ce que tu exprimes, cela voudrait dire que la personnalité est capable, elle-même, de décider de ce qu'elle fait avec sa propre Lumière. Cela n'est pas ainsi que cela fonctionne.

Question : je vois des Lumières d'une grande douceur et d'une grande beauté qui se posent dans la nature. Ça a une relation avec la Grâce ?
Cela a une relation, surtout, avec la Lumière qui se déverse sur Terre. Certains êtres peuvent le vivre et le voir, sans pour autant pénétrer leur propre Grâce, en totalité. Maintenant, si tu perçois la Lumière qui se dépose avec grande Grâce, en toi, alors, tu es la Grâce.

Question : le contact avec la Grâce peut faire naître l'émotion ?
Lors du premier contact, oui, quand l'état émotionnel est encore suffisamment présent et n'est pas suffisamment pacifié. Mais, cela résulte du premier contact et absolument pas des contacts ultérieurs. La Grâce n'est pas une émotion. Si l'émotion se manifeste, lors de ces moments de Grâce, cela participe à un mécanisme s'apparentant à ce que je pourrais appeler, entre guillemets, un phénomène d'hystérie qui est profondément fréquent au sein de groupes travaillant sur l'émotionnel et vous faisant croire que vous êtes dans la Grâce. La Joie dont nous vous parlons, tout le temps, même si elle se manifeste par le rire, n'est pas le plaisir et n'est pas une exaltation. Ce n'est pas vraiment la même chose.

Question : quand on sent l'ego se pointe, comment se centrer à nouveau dans le Cœur ?
Seul l'ego voit l'ego. À partir du moment où tu es transcendée par la Grâce, l'ego disparaît de lui-même. Tu ne peux pas te servir de ton propre ego pour transcender l'ego. Tout le paradoxe est à ce niveau. Cela concerne aussi bien votre vie sociale que la vie la plus spirituelle et les recherches spirituelles qui ne sont que des illusions vous ramenant systématiquement à votre propre ego. Transcender l'ego, c'est s'abandonner à la Lumière. Il n'y a pas d'autre possibilité. Il n'en existe aucune, exceptée celle-là. Il existe des clés préalables, indispensables : humilité, simplicité, les 4 Piliers. Quand il a été dit par de nombreux Éveillés : « vivre la Grâce, c'est la dissolution de l'ego » mais on ne peut dissoudre l'ego avec une quelconque volonté de l'ego. C'est le passage d'un état à un autre mais on ne peut pas prétendre au Cœur, en s'établissant au sein de la personnalité. Ainsi, comme tu le dis, redescendre ou, plus précisément rentrer en soi, transcender l'ego, ne peut se faire que par l'Abandon et par l'acceptation. Il ne peut exister de technique extérieure même si, effectivement, par exemple, comme en cet espace, il existe des lieux, des Vibrations, des personnes propices mais le pas ultime, il n'y a que vous que le réalisez et personne d'autre. Et ce pas ultime ne peut être mis en œuvre par une quelconque technique. C'est vous et vous-même, au-delà de l'ego, qui franchissez la Porte.

Question : pratiquer, de manière Vibratoire, avec les mains, l'activation des points de la Croix de la Rédemption, peut permettre de s'assoir de manière définitive dans ses 4 Piliers ?
Oui, mais cela n'ouvrira pas plus le Cœur mais installera les conditions préalables suffisantes pour que tu t'établisses, toi-même, dans ton propre Cœur.

Question : en activant les circuits ER / ER et AL / AL, il y a activation du Cœur ?
Mais, l'activation de ce circuit, tel qu'il vous a été donné par Un Ami, correspond, justement, au moment où vous êtes dans le Cœur et c'est à ce moment-là que s'installe ce circuit. Pas avant. La plupart des êtres, ayant déjà vécu la Couronne Radiante du Cœur, le Feu du Cœur, perçoivent, bien évidemment, ces circuits. Ils sont la traduction de l'Éveil du Cœur et de l'élévation du Cœur.

Nous n'avons plus de questionnement. Nous vous remercions.
Bien aimés Enfants de la Lumière et bien aimés Enfants de la Loi de Un, communions ensemble. Je vous dis à bientôt.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page