Autres Dimensions

Sois qui tu es

Accueil > MESSAGES A LIRE - > O.M. AÏVANHOV

O.M. AÏVANHOV

23 septembre 2007

pdf

Et bien, chers amis, je suis extrêmement content de vous retrouver et de vous trouver pour ceux que je n'ai jamais vus. Alors, je vous apporte mes salutations, tout mon amour, ma bénédiction. Comme vous le savez je suis ici, avec vous, pour répondre à vos questions, échanger. C'est une chose qui me tient beaucoup à cœur. Alors, chers amis, j'écoute tout ce que vous avez à me demander.

Question : une participante demande quelle est sa mission ?
Chère amie, c'est une mission extrêmement précise, extrêmement pointilleuse, je dirais. Cette mission est propre à ton cheminement mais aussi à tout être humain sur cette planète et aussi à tous les êtres qui sont là. Quel est votre chemin, votre mission ? En définitive y'en a qu'une : trouver la Lumière. A part ça, tout le reste n'est qu'amusement. Alors, vous avez appelé ça karma, expérience, vie mais la finalité et le but est le même pour toute âme ici sur cette planète : trouver la Lumière, c'est le seul. Au fur et à mesure que vous vous rapprochez de votre but final (et pas seulement intellectuel comme je l'ai dit mais quelque chose qui va réellement être un besoin vital à l'intérieur de vous) vous cesserez de vouloir entrer en activité parce que la recherche de la Lumière ne peut se traduire à travers une recherche forcenée d'activités, de service, d'émotions, d'activités extérieures. La Lumière est avant à l'intérieur. Alors, quand Jésus disait « cherchez le royaume des Cieux et le reste vous sera donné de surcroît » ça veut dire que vous devrez d'abord trouver en vous la Lumière. Quelle que soit l'activité, même si c'est ce que vous appelez aujourd'hui le service, vous trouverez pas la Lumière, vous trouverez le service. La Lumière elle est pas dans une activité, elle est pas dans un cheminement d'expériences. La Lumière elle est dans un acte de compréhension intérieure de trouver sa propre divinité. Alors, avant de trouver un chemin et de servir, trouvez votre divinité. Après, tous les chemins s'ouvriront.

Question : lorsque nous quittons ce plan terrestre, nous poursuivons cette quête de Lumière ?
La quête de la Lumière ne change jamais, que ce soit de ce côté de cette vie ou de l'autre côté, toujours dans la troisième dimension. La Lumière n'est pas quelque chose qui se trouve spontanément. Elle se trouve spontanément si vous arrêtez de chercher à l'extérieur, de ce côté-ci du voile. De l'autre côté du voile, c'est le même scénario. Vous aves des âmes qui, d'emblée, vont voir la Lumière et se fondre dans la Lumière et d'autres qui vont voir la Lumière au loin et ils ont tellement d'attaches, de poids, qu'ils peuvent pas aller vers la Lumière. Ils vont devoir purifier ce que vous appelez les attachements, attachements à la vie, à l'argent, aux liens affectifs. Il est aussi difficile, pour certains, de l'autre côté du voile, comme de ce côté-ci, de trouver la Lumière. Quand vous voyez une Lumière extérieure il faut bien comprendre que c'est une projection de vous-même, il n'y a pas de Lumière extérieure, il n'y a que la Lumière intérieure. Tant que vous chercherez la Lumière à l'extérieur vous serez pas dans l'erreur mais vous serez dans l'expérience et vous vous éloignerez de la Lumière intérieure. La Lumière intérieure c'est le moment où on accepte de plus regarder la Lumière extérieure et de se tourner vers son intérieur, sans peur, sans frayeur même. Parce qu'il est important de comprendre que tout ce que vous ne connaissez pas, l'inconnu, est toujours difficile à trouver par rapport au connu et l'être humain est un être qui se réfère toujours au connu, dans cette dimension, or la Lumière est inconnue. Si vous connaissiez la Lumière, je dirais qu'il y aurait plus de questions extérieures car vous vous contenteriez de cette Lumière et d'irradier cette Lumière. Le reste du chemin n'aurait aucune importance par rapport à l'attention que vous y apporteriez parce que ce chemin se déroulerait selon la volonté propre de la Lumière intérieure. De l'autre côté, il y a des êtres qui voient la Lumière au loin mais ils sont trop lourds pour y accéder. Il faut certaines réparations. Et d'autres, quand ils quittent ce plan, se trouvent instantanément dans la Lumière parce qu'ils ont réalisé leur Lumière de ce côté-ci. Mais, encore une fois, la réalisation de la Lumière c'est la reconnaissance de sa propre divinité intérieure, c'est allumer la lampe intérieure. A ce moment là, quand vous quitterez ce côté ci du voile, vous retrouverez la même Lumière que de votre vivant.

Question : est-il souhaitable d'entrer en contact avec des désincarnés ?
Il y a certaines âmes qui, de l'autre côté du miroir, ont la capacité et aussi l'autorisation de rentrer en contact de ce côté-ci du voile pour donner des enseignements, pour rassurer, pour une mission précise. Alors, ça, c'est indépendant du rapprochement de la Lumière. Vous avez des désincarnés qui viennent se manifester et qui ont déjà fusionné avec la Lumière. A ce moment là on les appelle plus des désincarnés, on les appelle des êtres de Lumière et puis vous avez les désincarnés qui sont pas complètement libérés des attachements de ce côté-ci du miroir de la vie. Ceux-ci peuvent se manifester mais les conditions de manifestation ne sont pas les mêmes. De toute façon les âmes reçoivent comme un visa, comme un passeport pour pouvoir se manifester de ce côté ci.

Question : comment être sûre que la voie professionnelle est juste ?
Alors, chère amie, si tu poses la question, c'est qu'il y déjà interrogation sur le chemin suivi. Il est évident que plus tu avanceras dans la compréhension spirituelle (que cette compréhension soit liée aux émotions, soit liée à l'intellect, qu'elle soit liée à ce que vous appelez les ressentis), plus tu vas te rapprocher de la Lumière, plus tu vas te poser la question du chemin. Et tu vas te dire « à quoi bon le chemin puisque je suis moi-même le chemin ? ». Alors, il est évident que la soif spirituelle, la soif de compréhension, est un phénomène humain quasi général. Que ce soit à travers l'apprentissage d'une relation dans le couple, à travers apprentissage d'une activité mais tout ça n'est pas la Lumière, même si ce sont des chemins plus lumineux que certains autres, n'est ce pas ? Vient un moment donné où on se pose la question. On a suivi une voix, un chemin parce qu'on pensait sincèrement que ce chemin allait nous rapprocher de la vérité. Mais y'a pas de vérité extérieure. La seule vérité qui supprime la soif c'est la vérité intérieure de la Lumière. Alors, bien évidemment, plus on a peur et plus on essaie de se rassurer avec le connu, n'est ce pas ? Que ce soit par les expériences de la vie, que ce soit dans les processus d'apprentissage de certaines activités ou professions. Il est évident qu'à un moment donné on se pose la question du chemin. Plus on a l'impression d'avancer sur la compréhension d'un mécanisme (quel qu'il soit, que ce soit dans la maîtrise d'une profession, dans la maîtrise parfaite d'une relation ou l'accomplissement même d'une relation), à un moment donné vient toujours la question de « à quoi bon ? » puisque la vérité ultime, elle, nécessite de tourner le regard vers l'intérieur. Pour cela il n'y a pas de technique. Vous pouvez méditer pendant des vies et des vies, certes, ça vous rapprochera du but mais, là, je vous parle de la dernière porte parce que l'humanité se trouve, aujourd'hui, à la dernière porte. Alors, allez-vous accepter le regard de la conscience vers l'intérieur pour ouvrir la dernière porte ou alors cet inconnu vous fait-il trop peur et allez-vous continuer dans votre chemin ? Ça, c'est des voies différentes. Alors, chère amie, tu ressens à l'intérieur de toi ce choix là. Ce qui veut pas dire qu'il faut arrêter l'activité (quelle qu'elle soit) mais qu'il faut d'abord ouvrir la porte à l'intérieur et, après, décider si on continue ou pas. Si on choisit selon les critères affectifs, intellectuels, économiques, ce sera toujours une erreur.

Question : plus on se centre sur cet intérieur, plus on trouve cette Lumière ?
C'est la seule façon, effectivement, de trouver la Lumière. Au fur et à mesure que vous trouverez ce que vous êtes, c'est-à-dire un enfant de la Lumière, au fur et à mesure vous rentrerez dans cet état de Lumière. Au fur et à mesure, votre chemin, comme vous le nommez, vos expériences, comme vous les nommez, vos activités, comme vous les nommez, se passeront dans une certaine synchronicité et au stade ultime ce sera ce qu'on a appelé la Fluidité. C'est-à-dire que tout le chemin de votre vie se déroulera, non pas sans des peurs, mais dans l'acceptation totale du rayonnement que vous êtes. Ça, c'est le plus important. Alors que si vous ne trouvez pas la Lumière et que vous voulez poursuivre un chemin, quel qu'il soit (spirituel ou pas d'ailleurs), vous rentrerez de plus en plus dans des résistances, où les obstacles vont se dresser au fur et à mesure sur votre route, de plus en plus forts, de plus en plus résistants à votre avancement. Ça, c'est valable pour tous les cheminements. Il n'y a que certaines âmes que je qualifierais de très jeunes, chez qui on va laisser poursuivre les expériences, toute une vie, dans le même axe, par exemple un grand bandit, par exemple un grand financier mais qui, eux, n'ont aucune connaissance de ce qu'est la spiritualité ou la Lumière. Mais faut bien se rendre compte, aujourd'hui, que plus de 95 % de l'humanité a déjà en lui cette graine de Lumière et y'a juste la porte à pousser. Ce qui fait que vous poussez pas la porte c'est la peur de l'inconnu, tout simplement, et le besoin de certitudes, par peur de l'inconnu aussi.

Question : pratiquer l'ouverture du 7ème chakra sur des personnes mourantes est juste ?
Le processus de la mort se passe toujours selon différentes étapes. Il est important de comprendre que la mort acceptée représente la phrase du Christ sur la croix « Père, que ta volonté se fasse et non la mienne » et est quelque chose qui est essentiel pour la libération de l'âme et du corps. Alors, l'âme va sortir, lors du dernier souffle, par différents endroits possibles, qui sont ce qu'on appelle les chakras. Bien évidemment le fait de sortir par la colère (le deuxième chakra) ou le refus et le déni de la mort et le défi de la réalité de la vie de l'autre côté entraîne l'âme à sortir par les émotions (le plexus solaire). L'âme qui est apaisée, comme vous dites, qui a la possibilité (même si ça se fait pas nécessairement au moment de la mort) de comprendre qu'elle peut sortir par la Lumière (par la tête, le septième chakra ou éventuellement par le cœur). Voilà pourquoi, effectivement, le fait de faciliter l'écoulement d'énergie sur certains chakras au stade terminal est beaucoup plus facilitant pour accéder à la Lumière.

Question : pourquoi ce monde est tordu alors qu'on parle de plus en plus de Lumière ?
Plus la Lumière se dévoile, plus la Lumière est proche, plus il y a des phénomènes de résistance de la part de ceux qui ont peur de l'inconnu et de ceux qui ne connaissent pas la Lumière et qui ne veulent pas en entendre parler. C'est pas un paradoxe. C'est que, plus les forces de la Lumière montent, plus les forces de l'Ombre se manifestent et plus l'individualisme, plus les problèmes sont présents. Ce processus est spécifique à cette fin de cycle. Ce que vous vivez aujourd'hui, dans vos expériences, se produit à l'échelon de l'humanité toute entière. Vous êtes face à des défis majeurs : est ce que vous acceptez de rentrer dans la Lumière ou est ce que vous rentrez en résistance. La résistance c'est quoi ? C'est dire, par exemple, « je vais lutter contre la maladie », « je vais lutter contre le réchauffement » comme vous dites, « je vais lutter contre la crise économique », « je vais lutter contre tout ce qui se passe qui va de travers ». Mais faut bien comprendre que tout ce qui va de travers n'est que le résultat de votre vision et de la vision globale de l'humanité, totalement déformée quant à son cheminement, quant à ses buts et quant à son évolution. Mais, ça, c'est un processus normal d'évolution et de passage de dimension. Vous êtes dans la troisième dimension et vous êtes donc dans des phases de dualité. Aller contre la dualité est un effort important, de ne plus lutter, de ne plus entrer en résistance, de se tourner vers l'intérieur. Parce que la meilleure lutte, entre guillemets, c'est la non opposition, c'est la non violence, c'est rentrer dans sa dimension intérieure parce que la Lumière peut tout. Mais, malheureusement, dans un premier temps, plus vous allez vous tourner vers la Lumière, plus vous allez vous trouver confrontés à ce qu'on appelle l'Ombre, ce que vous avez appelé, en d'autres temps, les gardiens du seuil. Mais, ça, c'est ce que vit la totalité de votre humanité aujourd'hui. C'est la période des choix. Les choix ont été faits il y a quelque temps et aujourd'hui vous vous trouvez à ce qu'on appelle la croisée des chemins.

Question : quelle est la meilleure façon de servir ?
La meilleure façon de servir c'est de ne pas aider l'autre en étant ce que vous appelez sauveteur. C'est être soi-même dans la Lumière et de cultiver la Lumière intérieure parce que, au fur et à mesure que vous cultivez la Lumière intérieure, au fur et à mesure vous rayonnerez cette Lumière intérieure. Et plus vous la rayonnerez spontanément, en cultivant ses fleurs, son jardin, en regardant un autre être humain, plus vous allez avoir des possibilités de transmutation de l'environnement, au sens large, de tous les êtres que vous allez approcher. Alors, il est pas question de se mettre une robe violette ou une robe safran et de donner des bénédictions sur un piédestal. Non. Il est question de rayonner de plus en plus cette Lumière, non pas à travers des rituels ou des dogmes figés. Alors, il faut accueillir la Lumière, tout simplement.

Question : pourquoi, en s'intéressant à son monde intérieur, le monde extérieur peut devenir de moins en moins attirant ?
C'est un processus purement normal. Lorsque vous vous tournez vers votre intérieur, les mondes intérieurs, les autres réalités, il y a une extraction de votre principe vital tourné vers la réussite matérielle, affective, sociale, professionnelle, vers une réussite intérieure. Cela nécessite une extraction du monde mais ce que vous vivez à une petite échelle, aujourd'hui, c'est exactement ce que j'ai appelé la croisée des chemins. C'est-à-dire allez-vous accepter de passer dans un autre état vibratoire ou allez vous vous accrocher à cette vie, à cette dualité ? C'est ça qui vous sera proposé très bientôt. Il vous appartiendra, en votre âme et conscience, de choisir ce que vous voudrez mais personne ne vous jugera, personne ne décidera à votre place. Voulez-vous continuer l'expérience de cette forme de vie en troisième dimension ou voulez-vous passer à autre chose ? Est ce que vous aspirez à la vie de l'âme, à la vie spirituelle ou encore à la vie matérielle ? Alors, le fait de s'extraire, non pas de la vie mais du monde extérieur tel que vous le conceviez jusqu'à maintenant, est tout à fait logique. Alors, vous me répondrez que, néanmoins, on est obligé de s'intéresser au monde extérieur parce qu'on y prend la nourriture, on y prend l'argent. C'est une étape de transition, je dirais. Néanmoins vous avez encore les pieds dans cette troisième dimension c'est-à-dire que vous mangez, vous vous habillez. Vous avez fait les choix en esprit, en vérité, mais pas encore au niveau du corps. Il faut attendre parce que la patience est importante. Vous êtes à l'aube de la transformation. Elle est là, elle est dans une heure mais elle est pas dans dix ans. Alors, il faut, quel que soit le degré de réalisation intérieure, quand même garder les pieds sur Terre, dans cette dimension, malgré tout. Certains ont trouvé la Lumière intérieure, néanmoins ils sont encore dans cette réalité mais le changement de réalité est attendu, n'est ce pas ? Alors, il faut composer avec cette double réalité.

Question : qu'en est-il des dates de transition prévues ?
Elles sont toujours d'actualité en fonction du niveau de conscience aujourd'hui. Il y a plusieurs dates importantes, vous le savez déjà. Il y a la période qui va du 27 au 29 septembre de ce mois ci, de cette année, qui va de la réalisation du 9/9/9 à la fête de l'Archange Saint Michel, un état vibratoire d'importance, qui va vous conduire à la période autour de Noël de cette année. Des phénomènes de grande amplitude vont se traduire mais maintenant je peux pas vous dire comment va réagir l'humanité. Tout s'ajuste en fonction de la réactivité de l'ensemble de la conscience humaine incarnée c'est-à-dire de grands mouvements vibratoires, de grands mouvements de conscience, se produisent durant le dernier trimestre de cette année que vous allez vivre, là, maintenant. C'est un secret de Polichinelle que le mois de décembre 2012 est l'ultime porte de passage vers une autre réalité mais je vous souhaite de passer le passage bien avant la période de 2012 parce qu'il est évident que si vous deviez continuer avec les éléments déchaînés, avec des conditions de vie qui se dégradent de plus en plus vite sur la planète et si vous deviez rester quelques années dans cet état ce serait proprement dramatique au niveau des évolutions de la conscience. Alors, on peut dire que plus vite vous irez vers cette transition, plus vite vous passerez cela sans encombre. Parce que quel sont les risques ? Les risques c'est que les phénomènes de résistance liés à la dualité viennent frapper votre Lumière. Les risques c'est la démotivation, la souffrance inutile, la durée d'une période d'inconfort à tous les niveaux. Les risques c'est les doutes, même pour ceux qui ont choisi. Alors, plus vite cette période arrivera, plus vite vous serez débarrassés, si je peux dire. Vous êtes dans la période d'accouchement alors il est évident que vous êtes déjà engagés dans l'accouchement mais si vous restez trop longtemps vous allez souffrir. C'est comme le bébé qui va naître. Vous êtes prêts à passer de l'autre côté d'une autre réalité mais vous pouvez rester dans le passage plus ou moins longtemps. Mais pour passer il faut abandonner toute velléité d'attache, quelle qu'elle soit. Vous devez être une femme ou un homme libre, totalement libre. Ça veut pas dire aller dans le désert, ça, ça peut aussi être une forme d'attachement. Ça veut dire, en conscience, vous libérer de ce qui peut être des freins à votre épanouissement totalement. Si c'est une condition matérielle, débarrassez-vous de cette condition matérielle. Croyez-moi, la pensée est encore plus créatrice aujourd'hui. Il suffit de demander. Vous avez, certes, à poser des actes, mais vous avez surtout à demander que la Lumière éclaire telle chose ou telle chose. Et vous verrez que si c'est vraiment un but lumineux cela se produira.

Question : les gens éveillés ont un rôle d'éveilleurs ?
Vous êtes nécessairement éveilleur quand vous êtes éveillé puisque vous réveillez la Lumière. Si vous rayonnez la Lumière, vous êtes contagieux, de proche en proche. Mais si votre Lumière vient heurter quelqu'un qui est dans l'Ombre et qui souhaite y rester parce que c'est sa liberté absolue, là, ça va être un phénomène violent. On n'y coupe pas. Vous ne pouvez pas demeurer tiède c'est-à-dire passer inaperçu, pour le bonheur de ceux qui cherchent la Lumière et qui vont être éveillés à votre contact et aussi pour votre malheur si vous rencontrez ceux qui sont dans l'Ombre et qui veulent y rester. Jusqu'à un certain stade car quand le moment de la transition viendra, tout ça se dissoudra, bien sûr.

Question : avez-vous des informations sur l'économie mondiale ?
Vous avez voulu transformer l'eau en air à travers une mobilité importante mais l'eau n'est pas aussi mobile que l'air au niveau des éléments. Alors vous avez instauré une économie virtuelle. Tout ça s'est cassé la figure. Au niveau astral, c'est arrivé, c'est en train d'arriver dans votre réalité mais c'est pas quelque chose qui pourra être changé. Ensuite ça va dépendre comment va réagir l'élément air parce que vous avez voulu transformer de l'eau en air. L'air est donc infecté, vicié, différent thermiquement, déjà. Cet air est porteur de maladie et de mort à travers les virus, à travers les bactéries, ça, c'est la prochaine étape. L'air c'est aussi l'information et la désinformation. C'est une ère de manipulation où vous ne saurez plus la vérité. On vous dira d'un côté que les extra-terrestres sont apparus et de l'autre on vous dira que c'est une manipulation technologique. Vous ne saurez plus vers qui vous tourner, vers quoi vous tourner. Les prochaines étapes dépendront de l'enchaînement des éléments, ça, c'est pas encore fixé au niveau astral surtout qu'il y a un élément de nature feu qui interviendra durant la période de la Noël de cette année. C'est extrêmement important. Alors, est-ce que votre feu sera en accord avec le feu cosmique ou pas ? Et, en dernier, viendra l'élément terre. Des étapes qui peuvent être décalées après la fin de l'année en fonction des résonnances que ça fera au niveau de l'humanité. Tout ça peut être changé de minute en minute. Rien n'est écrit. Ce qui est écrit c'est une trame astrale par rapport à des termes précis, qu'on appelle des bornes. Il y en deux : la borne de décembre 2007 et la borne de décembre 2012. Entre les deux tout est possible. Jusqu'à ce que décembre 2012 coïncide avec décembre 2007 ou que décembre 2012 soit différent de décembre 2007, ce qui veut dire une période de souffrance délicate.

Question : il y a un risque de pandémie sur la planète ?
Il est présent, il est majeur mais il faut pas avoir peur car la peur concrétise la pandémie au niveau de l'air. La pandémie est fonction de la réaction de l'humanité. Imaginez, à travers l'écroulement du système économique et financier mondial que vous ayez une prise de conscience brutale et que l'ensemble ou la majeure partie de la l'humanité se tourne vers la Lumière mais tout le reste n'existe plus, n'a plus de raison d'être. Même les évènements de type feu, de décembre, n'auront plus de raison d'être parce que la naissance se fera dans la fluidité.

Question : les animaux ont-ils une âme et comment ils vont évoluer ?
Bien évidemment que les animaux ont une âme. Je dirais même que la plante et le minéral ont un esprit. L'âme est liée à la liberté alors, bien évidemment, le règne animal a une âme. Est-ce qu'un ange a une âme ? Non, car il est pur esprit. L'âme est la coloration, l'âme est ce qui vous permet de faire le lien entre le corps et l'esprit. L'animal a une âme. Qu'elle soit collective ou en voie d'individuation n'est pas le problème mais il y a une âme présente et consciente. Certains animaux vont s'individualiser pour pouvoir parfaire une vie dans un cycle de troisième dimension. Certains modes ascensionnels vont s'accompagner de l'ascension d'un certain type d'animaux. D'autres vont accéder à l'individualisation de l'âme. D'autres vont suivre les humains dans des mondes profondément différents qui sont multiples. C'est comme si vous déménagez d'une ville, tout le monde ne va pas au même endroit, n'est ce pas ?

Question : il y aura des contacts avec d'autres civilisations ?
Bien évidemment. Vous ne pouvez pas concevoir un processus ascensionnel sans l'intervention d'une organisation extérieure, intra-Terrestres, extra-Terrestre, extra-humaine, humanoïde ou pas. Vous aurez un contact visuel, bien évidemment. Vous aurez des êtres, non humanoïdes ou humanoïdes mais avec une structure différente, qui interviendront dans la troisième dimension parce qu'ils ont un corps de troisième dimension même s'ils n'ont pas de corps émotionnel. Ils interviendront. Les Anges du Seigneur sont une réalité. Des civilisations extra-terrestres multiples se préparent à ce qui va se passer.

Question : comment discerner ce qui peut être positif ou négatif dans ces contacts ?
Par la vibration, bien sûr. Si tant est que les forces involutives puissent résister à l'afflux de la Lumière. N'oubliez pas les processus conjoints qui existent au niveau de la transition, au niveau cosmique, au niveau vibratoire. Ceux qui vont venir ont déjà vécu un processus ascensionnel, voilà déjà fort longtemps, qu'il s'agisse des peuples intra ou extra-Terrestres.

Question : la Terre est donc la planète la plus éloignée de l'évolution ?
Vous êtes au point de retour. Y'a des strates qui peuvent aller encore plus loin que vous dans la descente.

Question : des surfaces terrestres vont disparaître ?
Les destructions ne sont que la naissance. Si vous voyez les destructions comme des destructions vous resterez en troisième dimension. Les destructions n'ont aucune importance puisque vous êtes immortel. Alors, vous êtes obligés de comprendre que tout ce qui a été bâti selon les modes de fonctionnement de la troisième dimension, dont vous êtes si fiers, n'auront plus de raison d'être, ce que vous appelez technologie. Les circuits électroniques n'existeront plus en cinquième dimension. La vie sera naturelle. Le problème n'est pas l'accès à la cinquième dimension où tout est lumineux. Le problème est la durée de l'accouchement, de la transition qui, elle, est pénible.

Question à quoi va correspondre l'ère du capricorne qui suit celle du verseau ?
A condition que vous soyez encore dans une roue évolutive avec les douze signes zodiacaux. C'est une hérésie car vous passez dans un autre système vibratoire et les référentiels ne sont plus les mêmes.

Question : les données astrologiques actuelles sont-elles faussées ?
Elles sont pas faussées, elles sont augmentées d'une dimension nouvelle liée à la dixième planète que certains ont appelés Mardouk ou Nibiru. Si vous voulez, l'influence de cette nouvelle planète qui est à l'opposé de la Terre et qui se décale légèrement, est en train d'apparaître. Effectivement elle modifie ce qui existe au niveau astrologique.

Question : cette planète fait partie de l'alignement prévu pour la fin de l'année ?
Et justement non puisqu'elle va apparaître.

Question : l'alignement à lieu tous les combien ?
Tous les 25 000 ans, au moment des grands changements.

Question : une personne prénommée Michel doit-elle plutôt demander la protection à Mickaël ?
Vous pouvez demander la protection tout court à la Lumière ou aux envoyés de la Lumière qu'ils s'appellent Mickaël, Uriel, Gabriel, les Hayoth Ha Kodesh, les Archanges, les Séraphins. Qui vous voulez, bien évidemment.

Question : on peut retrouver des proches décédés quand on passe de l'autre côté du voile ?
Tout est possible, s'ils sont pas réincarnés. Mais si vous retrouvez des membres de votre famille c'est qu'il y a encore des attachements aux membres de votre famille. Mais, alors, que deviennent ceux qui ont été votre famille dans une autre vie ? C'est pas aussi simple que ça. La famille, elle est par classe d'âmes, par niveaux spirituels, elle est pas dans les attachements créés par l'hérédité. L'hérédité et les liens que vous avez établis consciemment à travers les liens du mariage, à travers la descendance, sont des liens qui sont liés à l'ADN et au fait de retrouver des résonances karmiques qui n'ont plus lieu du tout dans la nouvelle dimension. Les règles ne sont plus du tout les mêmes. Alors, retrouver quelqu'un de troisième dimension de l'autre côté de ce voile, oui. Vous retrouvez les êtres qui sont chers, comme on dit, et qui sont partis avant vous. Mais en cinquième dimension c'est plus du tout le cas. Les identités que vous avez connues en tant que liens familiaux, héréditaires, n'existent absolument plus.

Question : comment trouve la paix intérieure ?
C'est simple, chère amie, en regardant à l'intérieur mais pas à l'extérieur. Il faut ouvrir la porte avant de pouvoir regarder à l'intérieur. Ouvrir la porte c'est accepter de faire le saut, ne saurait-ce qu'un temps extrêmement court, vers l'inconnu. Alors, l'inconnu fait très peur à l'humain. Mais il faut ouvrir la porte. Néanmoins je peux pas faire le chemin à votre place. Le plus dur est d'ouvrir la porte et de tourner le regard et d'oser regarder. Déjà, un bon coup de marteau sur la tête. Il y a, au niveau des cocons de Lumière, une difficulté à trouver la sérénité mentale, la sérénité émotionnelle. Bien évidemment, quand on a vécu dans ses marasmes émotionnels tant et tant de temps, le mental il va pas lâcher prise comme ça, c'est pour ça que je parlais de coup de marteau. Le mental il va vous dire « à quoi bon ouvrir la porte ? » car il sait que si ouvrez la porte, il est cuit. Donc y'a des stratégies de survie qui sont mises en œuvre au niveau du cerveau, au niveau du mental, pour vous empêcher d'ouvrir la porte. Et même ceux qui ont ouvert la porte et vu la Lumière, des années après le mental dit « est-ce que c'est vrai ? ». Alors, c'est un processus dynamique. Il faut fréquenter des êtres qui ont déjà éveillé cette dimension car, si vous les approchez, vous allez être contaminés, ils vont vous aider à vous retourner vers l'intérieur. C'est pas une démarche, une thérapie, un accompagnement au sens où vous l'entendez mais un rayonnement. Alors, ça peut être aller voir un gourou à l'autre bout de la planète ou tout simplement près de chez vous car les gourous y'en a à toutes les portes (j'entends des êtres éveillés), de les fréquenter, d'être dans leur contact vibratoire, d'être dans leur orbe pour ressentir la Lumière intérieure et vous donner la force d'ouvrir la porte. Parce que vous ne trouverez pas la force là où vous avez des résistances c'est-à-dire dans le mental et dans l'émotion. Il ne vous sont d'aucune utilité. Ils sont là, au contraire, pour veiller à ce que vous n'ouvriez surtout pas la porte. Alors, dans ce cas là, faut trouver quelqu'un qui est éveillé, qui a fait fondre son mental et ses émotions à travers la réalité de sa Lumière. Et, petit à petit, la radiation va empêcher votre mental et votre émotion d'empêcher d'ouvrir la porte.

Question : Vous parlez de Lumière mais pas d'Amour ?
L'Amour est la traduction de la Lumière. Beaucoup d'êtres humains parlent d'amour mais ne comprennent rien à l'Amour. L'amour, au niveau humain, est un chantage. L'amour est une possession. L'Amour, au sens spirituel, est Lumière. Voilà pourquoi je préfère parler de Lumière. Si vous employez le mot amour, votre intellectuel, vos émotions, vont s'en servir pour le dévier. Si je vous dis de trouver l'amour plutôt que la Lumière c'est déjà déformé par votre mental et, là, votre mental il va accepter car l'amour il sait ce que sait, voyons. C'est la possession, c'est la ruse, c'est le désir, c'est la dualité. Le mental transforme le concept d'amour en possession. Par contre si je parle de Lumière au mental, là, il sait qu'il peut avoir peur mais c'est la même chose, bien sûr.

Question : la dualité est illustrée par l'opposition conscient/inconscient ?
Vous pouvez employer cette image. Tant qu'il y aura des zones inconscientes, vous ne serez pas totalement conscients, même si l'inconscient est une invention. Mais c'est une vue de l'esprit assez intéressante. L'inconscient n'existe pas, c'est simplement les parties que vous n'avez pas voulu mettre en conscience, de manière inconsciente, me direz-vous. L'inconscient correspond aux zones d'ombre.

Question : l'inconscient connaît notre cheminement spirituel ?
Non. Seul le supra-conscient le connaît. Il faut pas confondre le supra-conscient et l'inconscient. C'est une vision psychologique, psychanalytique, psycho-synthétique mais qui ne correspond pas à la réalité.

Question : si l'inconscient nous parle, ce serait notre zone d'ombre ?
Non. Cela signifie que c'est pas l'inconscient qui vous parle, c'est le supra-conscient. Comment l'inconscient fait pour vous parler puisqu'il fait tout pour rester inconscient ? Si vous avez conscience de l'inconscient, il s'appelle plus de l'inconscient.

Question : le Christ peut se réincarner ?
Il me semble que Christ a dit que tel qu'il est parti il reviendra c'est-à-dire sur les nuées et certainement pas en incarnation. C'est lui-même qui l'a dit à Saint Jean.

Chers amis, je vous apporte ma bénédiction, tout mon amour lumineux. J'espère vous avoir aidé un tant soit peu à progresser dans votre ouverture de porte, avoir mis un peu d'huile sur les gonds. Je vous dis à un de ces jours. Tout mon amour vous accompagne. A bientôt.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page