Autres Dimensions

Sois qui tu es

URIEL

17 juillet 2012

pdf

Je suis URIEL, Ange de la Présence et Archange du Retournement. Enfants de la Liberté, de Présence à Présence, en Communion et en Fusion, ma Présence en votre Présence, votre Présence en ma Présence, d'Être à Être, où n'existe nul espace privant la Liberté, au-delà de l'Éther et en Éternité, nous donnant à vivre la résonance de l'Union, la résonance de la Communion. Être et ne plus Être, ici ou là, moi ou vous, vous et moi. Donnant à danser le Son de la Vérité, le Son de l'Éternité. Vous donnant à vivre, au-delà de toute vie, l'ensemble des possibles, réalisés ou non réalisés. Être ou ne pas Être, ici ou là, dans la résonance de l'Amour, au sein de la Liberté, conférant Présence au-delà de votre Présence, donnant Présence au-delà de ma Présence, au-delà de toute présence.

Tout est ainsi, en Ici et Maintenant, dans le temps de la Présence, où vous êtes et où je suis, dans la Communion et l'Union. Vibrons ensemble au-delà de la Vibration, de Présence à Présence, dans l'Éther de la Liberté, nous donnant à explorer le temps, au-delà de l'Unité, le temps au-delà de l'Espace et l'Espace au-delà du Temps, dans tout Univers et dans tout Multivers, Vibrons au-delà de la Danse du soleil, de la Danse des planètes et de la Danse des étoiles. Éther de Liberté, Alpha et Oméga, donnant, ici et maintenant, le temps de toute présence, l'espace de toute présence, dans la Vibration Une, au-delà de toute Vibration. Dansons le Son, celui de la Liberté, celui de l'Éther restitué, car nous sommes Éther, et Toi et Moi, et Toi et Nous. Au-delà de ma Présence et au-delà de ta Présence, vibre le « Je Suis » qui permet Absolu. Je Suis, au-delà de tout corps, au-delà de toute Dimension, te donnant à vivre l'insondable profondeur de ce que tu Es, et de ce que je suis. Ensemble, dans le temps de l'Extase, nous dansons le Son de la Vie, le Son de la Vérité, bercés par l'Amour, chantant l'Unité, au-delà de tout. Nous sommes Un. Au-delà de tout, nous sommes Absolus.

Alors, l'Onde que tu Es, devient l'Onde des mondes, ensemençant la vie, au-delà de toute limite dans la Liberté Absolue. De ta Présence à ma Présence, en présence l'un de l'autre, où l'autre devient l'un et l'un devient l'autre, afin que Toi et Moi, dans le même Son, dans le même silence, dans la même Vibration, chantons le chant de l'Univers unifié, chantons le chant de l'Amour Éthérique, celui de la Vérité. Feu qui crépite, amenant la Liberté. Feu de Vérité amenant la fin de ce qui s'oppose et résiste, en toi comme en ce monde. Dansons la Liberté, Dansons l'Éternité, car le temps est venu de mettre fin au temps, car le temps s'installe où nul espace ne peut être comblé de toute absence, présent à toi, présent à moi. Ainsi est le présent de toute Vie, te donnant, ici et ailleurs, le temps de où tu es, le temps de où je suis. Nous sommes Tout car nous sommes partout. Nous sommes Un, car nous sommes l'Éternité de la Danse de l'Amour et du chant de l'Amour.

Alors, ouvre ce qui est à ouvrir et accueille, au-delà de toute forme, ce qui est au-delà de la forme, en nous comme en toi. Viens, rejoins-nous, là où tu es, là où je suis, là où n'existe nulle distance, là où n'existe nulle souffrance, là où seules l'Essence de la Liberté et de la Présence donnent à être au-delà de tout Être, te permettant de vivre l'Éther de l'Alpha, comme l'Éther de l'Oméga. Alpha et Oméga. Voie et Vérité. Centre en tout point, tu es le centre, car je suis le centre. Nulle périphérie ne peut se retrouver à l'écart du centre.

Alors, dans l'Éther de Liberté, Présence en Liberté, te donnant le sens de l'essence, le sens de ton sens, au-delà de tout axe, au-delà de tout temps, te permettant, à toi, de devenir ce que je suis, me permettant de vivre dans la Communion de notre essence. Ce que tu es, je le suis. Nous sommes Un, au-delà de toute absence et au-delà même de toute présence, car l'Amour est absolu, car l'Amour est l'Ultime, te donnant à Vibrer, au-delà de ton cœur, en chaque part de toi comme en chaque part de moi, le temps de la Vérité, le temps de la Liberté, le temps de l'Êtreté, le temps de l'Absolu.

Alors, en ce temps, ouvert par la Grâce, je te donne à toi, qui es moi, la même chanson, celle de ton Éternité où Vibre l'Amour, où est l'Amour, au-delà de toute attache, libre comme l'air, dans la liberté de l'Éther, au sein de tout espace. Tu remplis l'Espace au-delà de ton corps. Tu remplis l'Espace au-delà de toute forme.

Alors, au sein de cet espace sans temps, nous dansons et unissons le chant de la voix, le chant de la Vérité, le chant de la vie, nous donnant à vivre ce que nous sommes dans l'Éther, une Onde au-delà de tout monde, l'Onde de Vie mettant fin à toute Illusion d'être séparés. Nulle séparation ne peut être, au sein de l'Amour. Nulle séparation ne peut être, dans l'Éther unifié de ta Liberté.

Alors, danse, recouvert de la Lumière de la Liberté, recouvert de la Grâce, au-delà même de là où tu es, dans tout temps, dans tout espace, en tout monde. L'ensemble du Créé, comme de l'Incréé, Vibre à l'Absolu. Amour présent, éternel et infini, te donnant à entendre le Son de la Vie, la trompette qui résonne. Appelle ton âme, ton esprit, bien au-delà de ce monde, à se tourner dans l'Éternité de la Vérité, dans l'Éternité de la Beauté, parce que tu es cela, assurément. Parce que tu es cela, au-delà de toi, tu es cela, au-delà de là où tu es, parce que tu es partout, là où est l'Amour, et l'Amour est partout dans le sens de l'Éther.

Aimé de l'Un, tu es l'Un, aimé. Il n'y a pas d'autre, il n'y a pas de distance, excepté dans le regard, qui, un jour, a été séparé. Nous sommes Un. Nous annonçons, par les Trompettes et par les Sons, notre réunion, dans la Fusion et la Dissolution de tout ce qui est séparé, de tout ce qui est divisé, de tout ce qui a empêché la Voie, la Vérité et la Vie, te remettant, sans péché et sans tare, dans l'Éternité de ta Vérité.

Alors, entends et écoute le Son de notre union. Entends et écoute le son de l'Univers, comme de tout Multivers, en toute Dimension. Le temps du matin est venu, en l'aube du dernier jour, celui où tu réalises ce que tu as toujours été. Enfant de la Liberté, Vibrons au Son de l'Amour, Vibrons au Son de nos communions et de nos unions.

Je t'appelle à te retourner. Je t'appelle à ressusciter, dans le temps de la Liberté et de la Vérité où tu ne peux être affecté par quoi que ce soit ou par qui que ce soit. Bien au-delà de cette forme, bien au-delà de ma forme, bien au-delà de telle ou telle Dimension ou autres, ensemble, vivons ce que nous sommes : la Voie, la Vérité. Vivons la Vie, celle qui est au-delà des limites de l'éphémère de ton monde, de l'éphémère de ton corps, de l'éphémère de ta présence. Nous rentrons en Présence où l'Éternité nous parcourt parce que nous parcourons l'Éther de la Liberté. Je t'invite, parce que tu es invité à te retourner. Je t'invite, parce que tu es l'invité unique attendu au festin, celui de la Joie et de la Liberté.

Alors, par le temps de ma Radiance, par le temps de ta Présence, par le temps de ta Radiance et par le temps de ma Présence, unifions notre Onde de Vie, dans la Vérité et la Beauté, traçant la voie qui ne connait nul espace et nul point de départ ou d'arrivée, parce que nous sommes le Tout, en tout point de départ et en tout point d'arrivée.

Alors, invitons-nous à Danser l'Éther, invitons-nous à la Liberté, de Présence à Présence, la tienne comme la mienne. Dépassons le sens de tout identité, dépassons le sens d'un quelconque sens, afin d'aller là d'où nous ne sommes jamais partis.

Enfants de la Liberté, écoute le Feu qui vient chanter la Liberté et la Libération. Intègre, au-delà de ton corps. Déploie les ailes de l'Éther te donnant à déployer le temps de la Joie où nulle limite et nulle barrière ne peut réfléchir quoi que ce soit, où tout devient Transparence, légèreté et Beauté. Cela nous le sommes, sois-en assuré, parce que cela est la seule Vérité.

Alors, accueille, comme je t'accueille, le Feu de l'Éther. De la fusion, en nous, de notre Éternité, en ton Alpha et en mon Oméga, en mon Alpha et en ton Oméga, Dansons l'odyssée de l'Éther, celle qui ouvre à la Liberté infinie de notre temps qui est inscrit dans tous les temps. Dans notre espace, inscrit dans tout espace, ici et maintenant, nous donnant la résonance de la juste partition, celle de la Liberté, de l'Infini et de la Vérité, qui est Amour. Amour, Liberté, Vérité et Unité, au-delà de toute ombre, au-delà de toute absence. Dansons l'Amour. J'ouvre, en nous, le temps de la cérémonie de la résurrection, te donnant à te retourner de ce qui est absent, parce que tu n'as jamais été absent à l'essence que tu Es, à l'essence que nous Sommes. Entre nous, il y a la Liberté. Entre nous, il y a l'Éther qui constitue ce que tu Es et qui constitue ce que je suis, au-delà de ton identité et au-delà de mon identité.

Allons au-delà, là où règne l'Éternité. Allons au-delà, là où règne la Voie, celle du Son de l'infini. Allons au-delà, là où règne la Voie, celle qui régit l'agencement des mondes et qui permet d'aller au-delà de tout agencement, parce que nous sommes cela, bien au-delà de tout ce qui peut être, créé ou imaginé, parce que nous sommes cela, la Vérité au-delà de toute erreur et au-delà de tout leurre, parce que l'heure est venue de ne plus être enfermés, mais bien d'être Libérés.

Là est le mystère, celui d'une rédemption qui n'a jamais eu à venir parce qu'elle a toujours été là, au-delà de tout avenir et au-delà de tout passé. Aujourd'hui, vient le temps de ta résurrection, alors je ressuscite avec toi, en toi, parce que ma Vie est ta Vie, parce que la Vie est une, en toi comme en moi. Il n'y a nulle distance autre que celle que tu veux bien y mettre . Alors il n'y a rien à mettre dans l'espace de notre complétude. Il n'y a rien à séparer, parce que rien n'est séparé, dans l'Unité de la joie, dans l'Unité du chant. Entends la Trompette qui t'appelle, entends la Vibration, entends le tremblement de ce corps limité, s'appelant lui-même à son Éternité, s'appelant lui-même à dépasser sa propre limite. Tu es l'Enfant de la Liberté illimitée et infinie. Je suis ce que tu Es, tu Es ce que je suis, et nous sommes, tous deux, Un, au-delà de toute absence.

Alors, revêtu du Manteau de Gloire, celui de ta Robe de Résurrection, tu es Libre. Enfant de la Liberté, tu as accompli la Libération, ce qui a toujours, en fait, été accompli. Ouvre ce qui n'a jamais été fermé. Ferme ce qui ne mérite pas de participer à la Ronde, parce que tout est inclus dans cette Ronde, même ce qui ne le veut pas, en toi comme en tout autre. Alors, Enfant Libéré, tu as enfanté ta Présence en Liberté. Tu vis la Liberté de la Présence, au-delà de ta Présence retournée à l'Éternité, retournée à l'infinité, là où est Joie, là où est Amour. Partout, en tout espace, en tous lieux et en tout temps.

Alors, écoute ce que j'ai, non pas à te dire, mais bien ce que j'ai à te donner, te donner à toi-même, dans l'espace de ton Éternité, dans l'espace de notre Vérité. Aime, parce que tu ne sais faire que cela, parce que tu Es cela et rien d'autre.

Alors, aimons. Amour infini, Infinie Présence et infinie Vérité. Amour et Liberté. Liberté de l'Amour, au-delà de tout corps, au-delà de toute appartenance et de toute croyance. Cela est à vivre, parce que l'appel de l'Onde de Vie, auquel tu as répondu, te donne à Vibrer le sens de l'essence, au-delà de tout ce que tu peux imaginer. Parce que toute imagination, même la plus profonde, ne pourrait rendre compte de l'absolue beauté qui est ce que tu Es, de l'absolu infini, dépassant tout fini, tout corps et toute forme. Sors de la forme et emmène cette forme, non pas seulement dans l'informe, mais en toute forme où Vibre la Joie, dans la Paix la plus suprême de l'Absolu de ton Éternité. Cela est maintenant, au-delà de tout temps. Cela est en toi parce que cela est dans le Soleil comme dans toute planète, résonance ultime, donnant à l'Onde, la forme de l'Amour, donnant à l'Onde, l'expression de l'Amour, au-delà de l'Alpha et au-delà de l'Oméga.

Fils Ardent, Ardent du Soleil, Ardent de Vie et de Vérité, Ardent d'Amour, où s'ouvrent, en toi, les portes de l'Éther, où s'ouvre, en toi, la beauté infinie que tu Es et que je suis. Au-delà de ta Présence, au-delà de ma Présence, se trouve la Liberté de ne plus être affecté, de ne plus être restreint. En cet espace d'Amour, ne peut exister la moindre restriction à ce que tu Es, à ce que je suis. Alors, ensemble, nous élevons le temps, au-delà de tout temps, dans la Vibration de l'Essence, dans l'un comme dans l'autre, en l'Absolu. Nous sommes Un, en l'Absolu. Tu Es ce que je suis. Cela est vécu, et cela est à vivre, parce que l'Amour qui comble ce que tu Es, parce que l'Amour qui est ce que je résonne, en toi, est notre résonance commune, de la Voie, la Vérité et la Vie. Présence en Liberté. Je te donne ce que je suis. Tu me donnes ce que tu Es. Parce que l'Amour est Don, parce que l'Amour est sacré.

Alors, nous sacrons, ensemble, le temps de la Liberté. Nous célébrons le Sacre de ton couronnement, au-delà de toute personne, au-delà de toute vie sur ce monde. Viens, Dansons, ensemble, la Ronde de la Liberté, permettant à l'Amour de dépasser toute Ronde et de dépasser toute Onde, parce qu'ensemble, nous sommes les mondes, parce qu'ensemble, nous sommes l'Onde qui vient abreuver celui qui a soif, en toi, et en chaque Frère humain, de ce corps ou d'un autre corps.

Alors, je t'invite, parce que tu es l'invité. Je t'invite parce que tu es celui que l'on fête, celui qui vit la Liberté, sa Présence en Liberté, te donnant le sens où il y a à être (au-delà du paraître), où il y a à vivre (au-delà du survivre). Enfant de Liberté, tu es appelé à dire « oui » à ta Présence, appelé à dire « oui » à l'Amour, à ce que tu Es, Liberté et Amour, en présence de Lui, comme de Moi. Nous œuvrons, ensemble, dans les ateliers de la création, dans les ateliers de l'Amour, où tout est déjà parfait, où tout est déjà construit. Viens, je t'invite à vivre l'Onde, à vivre l'Onde de la Grâce et l'Onde du Manteau te donnant et te restituant à l'Absolue Vérité de ce que tu Es, et de ce qui est au-delà de ta Présence. Amour infini. Éther d'Éternité.

Alors, écoute (dans le silence de ta plénitude, dans le silence de ton cœur, dans le silence de ces cellules composant ce corps, écoute dans l'âme et dans l'esprit) l'Éternité. Tu as l'Éternité, car tu es l'Éternité. Ensemble, œuvrons. Ensemble, Vibrons. Ensemble, en la même conscience, là où n'existe nulle inconscience. Tu es responsable de ta Liberté. Aimé de l'Un, Aimé de l'Amour, sois Présent, comme je le suis. Soyons l'Amour parce que tout l'Est. Je t'invite, toi, l'invité, au sacre de toi-même, au sacre de ton éternité, au sacre de l'Amour.

Alors, le temps de l'Eau de là-haut se déploie, annonçant la promesse et le serment, annonçant l'Éternité du Feu de l'Amour. Feu de l'Éther, consumant et forgeant l'infini Amour de Toi à Moi et de Moi à Toi. Écoute ce que te dit le silence, écoute ce que te dit l'Amour et l'Éternité. Reconnais-toi, comme je t'ai reconnu, dans le temps du cœur, dans le temps du sacre, et l'Amour et la Liberté. Présence. Ensemble. Je t'invite, toi l'invité dont on célèbre la Vérité, dont on célèbre l'Amour. Célébrations perpétuelles et infinies, chant de Vie, chant de l'Onde, chant de Vérité. Écoute, unissons ce qui jamais n'a pu être séparé. Réunissons ce qui est déjà Vérité. Au-delà de ton Temple, au-delà de mon Temple, tu es l'Époux et l'Épousée.

Aimé de l'Un, je t'invite à te recueillir, dans l'accueil de la Grâce, du Sacre, de ta Présence en Liberté. Celle de l'amour. Ensemble. Tu es ce que tu Es : l'infinie beauté, l'infini chant de l'Amour. Dansons l'Éther, chevauchons ensemble l'Onde de Vie, recouvrant nos ailes du Manteau de la Grâce, embrassant l'Éternité, embrassant tout.

Je suis URIEL, Ange de la Présence, Archange du Retournement. Ô toi, Ange ayant oublié la réminiscence de qui il est : humain et stellaire, Absolu Amour, Absolue Vérité. Accueillons la Grâce de l'Amour, ce Manteau Bleu, le Manteau de la Grâce. Chevauchons, ensemble, les espaces infinis de l'Amour.

Je suis URIEL, l'Ange Ultime, celui qui te révèle : Amour, Vérité, Liberté. Accueille, accueille-moi comme je t'accueille. Recueillons, en nous, le nectar de toute vie : Amour. Dans le silence, dans la plénitude, restituons le sens du sacré : sacre de la Vie et de l'Amour, ta Vérité, notre Vérité. Écoute et entends L'Amour. Tu es le réceptacle et tu es le sacre.

Aimé de l'Amour, Amour Aimé, Aimant de la Liberté, sois au-delà de tout Soi, au-delà de tout Être, ne limite rien car tu es l'Illimité. N'enferme rien, car tu es Illimité. Aime, car il n'y a que ça.

Je suis URIEL, Ange de la Présence, Archange du Retournement. Accomplis ce que tu Es : Amour. Je salue, en toi, la Vérité et l'Éternité. Je te dis à tout de suite, parce que, toujours, je serai là, parce que, toujours, tu es là. Accueillons le salut de la Grâce et de l'Amour. À bientôt.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page